Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 15 juillet 2020

 

 

Visible à l’œil nu, cette comète s’approche progressivement de la Terre – photos

 

Comme en témoignent des photos publiées sur les réseaux sociaux, la comète Neowise découverte il y a quelques mois a été vue depuis plusieurs endroits de l’hémisphère Nord. Des astronomes russes assurent qu’il est toujours possible d’admirer le corps céleste à l’œil nu.

Déjà photographiée par le cosmonaute russe Ivan Vagner depuis la Station spatiale internationale (ISS), la comète C/2020 F3, Neowise, est passée le 3 juillet non loin du Soleil. Dans deux semaines, elle doit se rapprocher de la Terre pour atteindre la distance minimale.

Lire la suite

VIDÉO

 

 

 

 Note : cette comète en plein mois de juillet ! et au moment où des séries "d'accidents" se multiplient en Iran, ça devient inquiétant  

 

 

Plusieurs navires en proie aux flammes dans un port iranien - vidéos

 

Le 15 juillet

Au moins sept navires ont brûlé lors de l’incendie qui s’est déclaré ce mercredi 15 juillet dans le port iranien de Bouchehr, rapportent les médias locaux.

Jahangir Dehghani, directeur général de la gestion des crises de la province iranienne de Bouchehr a indiqué à l’agence que l’incendie n'avait pas encore été éteint et que la situation était aggravée par un fort vent et par le fait que c'étaient des matériaux en fibre de verre qui avaient pris feu.

«La cause de l'incendie et l'étendue des dégâts ne sont pas encore connues, mais heureusement, personne n'a été blessé», a-t-il déclaré à l’agence.

Lire la suite

Voir les Tweets de

 

 

 

Iran: nouvelle explosion signalée dans un complexe industriel gazier (médias)

 

Le 13  juillet

La police iranienne a ouvert une enquête

Une explosion a été signalée lundi dans un complexe industriel gazier dans la région de Fariman dans la province de Khorasan, dans le nord-est de l'Iran, a rapporté Al Jazeera.

La police iranienne a de son côté ouvert une enquête après qu'un incendie se soit déclaré dans le complexe, où se trouvaient des réservoirs de condensats de gaz (un mélange d'hydrocarbures obtenu par condensation de certains gaz naturels, ndlr).

Dans le même temps, des explosions ont eu lieu à Téhéran dans la nuit de jeudi à vendredi, provoquant des coupures de courant dans certaines zones de la capitale.

Ce nouvel événement était intervenu alors que de nombreux autres incidents similaires ont été signalés en Iran au cours des dernières semaines.

Debut juillet, l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a signalé un "incident" survenu sur le site nucléaire de Natanz, sans faire de victimes.

Près des trois quarts de la principale salle d'assemblage des centrifugeuses de Natanz ont été détruits par l'explosion survenue sur ce site, a indiqué le président de l'Institut des sciences et de la sécurité internationale (EIIS), David Albright.

Vidéos

 

 

 

La Chine et l’Iran étendent leurs liens commerciaux et militaires contre les États-Unis

 

Le 13 juillet

L’Iran et la Chine ont discrètement élaboré un partenariat économique et sécuritaire complet qui ouvrirait la voie à des milliards de dollars d’investissements chinois dans l’énergie et d’autres secteurs, sapant les efforts de l’administration Trump pour isoler le gouvernement iranien en raison de ses ambitions nucléaires et militaires.

Le partenariat, détaillé dans une proposition de règlement de 18 pages obtenue par le New York Times, étendrait considérablement la présence de la Chine dans les banques, les télécommunications, les ports, les chemins de fer et des dizaines d’autres projets. En retour, la Chine recevrait un approvisionnement régulier et, selon un responsable iranien et un négociant en pétrole, à des rabais énormes de pétrole iranien pour les 25 prochaines années.

 

Vers une guerre de religion, infos du 15 juillet 2020

Le document décrit également l’approfondissement de la coopération militaire, ce qui pourrait donner à la Chine un point d’ancrage dans une région qui est une préoccupation stratégique des États-Unis depuis des décennies. Il appelle à une formation et à des exercices conjoints, à des enquêtes conjointes et à la mise au point d’armes et au partage de renseignements, afin de lutter «contre la lutte inégale contre le terrorisme, le trafic de drogue et d’êtres humains et la criminalité transfrontalière. «

L’association – proposée pour la première fois par le dirigeant chinois Xi Jinping lors d’une visite en Iran en 2016 – a été approuvée par le cabinet du président Hassan Rouhani en juin, a déclaré la semaine dernière le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

Des responsables iraniens ont déclaré publiquement qu’il y avait un accord en suspens avec la Chine, et un responsable iranien, ainsi que plusieurs personnes qui en ont discuté avec le gouvernement iranien, ont confirmé qu’il s’agissait du document obtenu par The Times, qui est étiqueté comme «version finale». Et daté de juin 2020.

La Chine et l’Iran étendent leurs liens commerciaux et militaires contre les États-Unis

Read more https://infos-israel.news/la-chine-et-liran-etendent-leurs-liens-commerciaux-et-militaires-contre-les-etats-unis/


Il n’a pas encore été soumis à l’approbation du Parlement iranien ou a été rendu public, alimentant les soupçons en Iran quant aux quantités que le gouvernement s’apprête à livrer à la Chine.

À Pékin, les responsables n’ont pas divulgué les termes de l’accord, et il n’est pas clair si le gouvernement de M. Xi l’a signé ou, dans l’affirmative, quand il pourrait l’annoncer.

S’il était mis en œuvre comme détaillé, le partenariat créerait de nouveaux points d’éclair potentiellement dangereux dans la détérioration des relations entre la Chine et les États-Unis.

Lire la suite

 


Note : cet accord une fois approuvé par le parlement iranien, fera de la Chine le protecteur de l'Iran. Ce qui pourrait bien nous mener au pire . Parce que

1 : l'Iran continuera ses avancés nucléaires

2 ; Israël continuera de s'attaquer à L'Iran (avec l’appui des USA), pour l’empêcher d’obtenir une arme nucléaire
Ce qui finira par nous mener à un conflit

 

 

Iran : un homme reconnu coupable d’espionnage pour la CIA a été exécuté

 

Téhéran a exécuté un Iranien qui aurait vendu des informations sur le programme de missiles du pays aux Etats-Unis, a indiqué mardi un porte-parole de la Justice.

L'Iran a exécuté un ancien employé du ministère de la Défense qui avait été condamné pour espionnage au nom de l 'Agence centrale de renseignements (CIA), a déclaré mardi le ministère de la Justice d'Iran. Il s'agit de la deuxième exécution de ce type en un mois.

La peine a été exécutée « la semaine dernière pour Reza Asgari, (qui) était un employé à la retraite de la division aérospatiale du ministère de la Défense », a déclaré Gholamhossein Esmaïli, porte-parole du ministère, cité par le site officiel Mizan Onlin.

« Dans les dernières années de son service, il a rejoint la CIA, il a vendu des informations sur nos missiles à la CIA et leur a pris de l'argent », a déclaré Esmaili. « Il a été identifié, jugé et condamné à mort. »

La peine de mort prononcée contre Mahmoud Moussavi Majd, un autre Iranien condamné en juin pour espionnage, devrait également être exécutée, a-t-il ajouté.

Un « réseau d'espions »

De temps en temps, l'Iran annonce des arrestations et des condamnations d'espions présumés pour des pays étrangers, y compris les États-Unis et Israël.

Lire la suite

 

Les chefs militaires britanniques ont élaboré des plans de déploiement d'un nouveau porte-avions en Extrême-Orient afin d'y dissuader la Chine, rapporte le Times.

Le quotidien Times a révélé des projets des chefs militaires britanniques pour envoyer leur nouveau porte-avions Queen Elizabeth dans la région Asie-Pacifique pour contenir la Chine.

Lors de sa mission en Extrême-Orient prévue pour le début de l'année prochaine, le Queen Elizabeth avec un équipage de près de 700 hommes sera accompagné d'autres navires de guerre, dont deux destroyers de type 45 et deux frégates, ainsi que deux ravitailleurs et des hélicoptères.

Selon le Times, il embarquera deux escadrons d'avions F-35B Lightning II, dont un escadron de la Royal Air Force et un autre du Corps des Marines des États-Unis.

Lire la suite

 

 

 

 

Le Royaume-Uni pourrait envoyer un porte-avions en Extrême-Orient pour contenir la Chine

 

Les chefs militaires britanniques ont élaboré des plans de déploiement d'un nouveau porte-avions en Extrême-Orient afin d'y dissuader la Chine, rapporte le Times.

Le quotidien Times a révélé des projets des chefs militaires britanniques pour envoyer leur nouveau porte-avions Queen Elizabeth dans la région Asie-Pacifique pour contenir la Chine.

Lors de sa mission en Extrême-Orient prévue pour le début de l'année prochaine, le Queen Elizabeth avec un équipage de près de 700 hommes sera accompagné d'autres navires de guerre, dont deux destroyers de type 45 et deux frégates, ainsi que deux ravitailleurs et des hélicoptères.

Selon le Times, il embarquera deux escadrons d'avions F-35B Lightning II, dont un escadron de la Royal Air Force et un autre du Corps des Marines des États-Unis.

Lire la suite

 

 

 

Trump attaque à nouveau l'Union européenne, estimant qu’elle a été créée «pour profiter des États-Unis»

 

Donald Trump a déclaré le 14 juillet lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche que l'Union européenne avait été créée «pour profiter des États-Unis».

«N'oubliez pas, nous sommes en concurrence avec la Chine et de nombreux autres pays du monde entier. Nous sommes dans une énorme course économique avec d'autres pays, y compris l'Europe, qui ne nous a jamais bien traités», a indiqué le Président américain.

«L'Union européenne a été créée pour profiter des États-Unis. Ils l’ont formée, et ils profitent des États-Unis. Je le sais, et ils savent que je le sais, mais certains Présidents n'en ont aucune idée», a déclaré le dirigeant américain.

Lire la suite

 

 

 

 

 

14 Juillet : Explosions, tirs de mortiers, des bus et des logements incendiés, des policiers attaqués au cocktail Molotov (MàJ)

 

 
@LPLdiret
[FLASH] - Des #policiers ont été attaqués à coups de mortiers et de cocktails Molotov en marge du #14juillet près de #Orly. Forte tension sur place. (

de @HZ_Press) #FeteNationale2020

VIDEO

 

Un pompier blessé par balle dans l'Essonne lors d'une intervention

VIDEO

 

Incidents 14 juillet - Les commissariats de Sèvres et Vanves (Hauts-de-Seine) ont été visés par des tirs de mortiers d'artifice cette nuit #paris #14juillet #violence

19 personnes tweetent à ce sujet.

 

#14Juillet à #Achères (78) : 120 personnes évacuées d'un immeuble après un incendie provoqué par un tir de mortier fdesouche.com/1400985-14juil

83 personnes tweetent à ce sujet.

 

"Les feux d’artifice tapent dans les fenêtres, tout le monde flippe" Dans le 13e arrondissement, les habitants subissent des nuisances quotidiennes liées à des tirs de feux d'artifice directement sur les façades, un incendie s'est déclaré lundi

VIDEO

 

A @mairievitry, des #policiers sont attaqués aux mortiers et aux feux d’artifice, en ce #14juillet! Véritable sport national, les individus veulent clairement en découdre! Soutien à nos collègues de la @prefpolice.

VIDEO

 

Tensions en cours à Paris (19eme) lors de la soirée du #14juillet. Véhicule en feu et des feux d’artifices.

VIDEO 

 

14 juillet: immersion au cœur de la police lors d'une soirée tendue. Une cinquantaine de personnes ont été interpellées en Île-de-France. Des policiers ont été visés par des tirs des mortiers

VIDEO

 

 

 

 

Belgique : Trois individus agressent un habitant de Huy en pleine rue puis diffusent la vidéo de l’agression sur les réseaux sociaux.

 

Une vidéo montrant un jeune homme en train de se faire agresser en rue à Huy a été diffusée sur les réseaux sociaux mardi. Une agression qui remonte au 29 juin dernier, précise la zone de police de Huy mercredi. Sur la vidéo, la victime est prise à partie par un individu, accompagné de deux autres personnes. L’agresseur s’en prend au Hutois en l’empoignant par le t-shirt, avant de l’envoyer au sol à coups de pied et coups de poing.

Une scène se déroulant sous les yeux des deux connaissances du suspect et filmée par l’une d’elles. Sur la page Facebook, « Huy Ville qui bouge », les réactions sont nombreuses et les responsables politiques ont indiqué que la zone de police de Huy était informée de ces faits..

dhnet.be

 

 

Belgique : Une enquête ouverte après une fusillade à la Kalashnikov cette nuit à Malines.

 

Vers 2h30, des inconnus ont ouvert le feu sur une maison d’angle le long de Vennekant. Les résidents locaux ont été surpris par plusieurs fortes détonations. « J’ai tout de suite réalisé qu’il s’agissait de coups de feu. J’ai aussi senti une odeur de brûlé », explique un résident local.

À ce moment-là, les résidents avaient déjà prévenu la police. Ils sont arrivés sur les lieux en masse et ont fermé la zone. « Pour l’instant, aucune arrestation n’a été effectuée. Cependant, une enquête a été ouverte », confirme Christel Minne, du parquet d’Anvers..

hln.be

 

 

 

 

Belgique : Mégane, 22 ans, poignardée à mort par un migrant en situation irrégulière

 

Liège: le meurtrier de Mégane a été arrêté en Espagne

La maman de la jeune victime se dit soulagée. Elle attend désormais le procès du suspect nº 1 du meurtre de sa fille. Mohamed est dangereux. Il était déjà connu pour des faits de violences en Espagne mais également en Belgique. Incarcéré en Espagne, il devrait être extradé en Belgique dans un mois.

[…]

L’article dans son intégralité sur La Province

[…]

Pour rappel, quelques mois avant le drame, Mégane semblait s’être quelque peu marginalisée. Elle vivait avec son compagnon dans un squat à Droixhe. Le jour du drame, elle aurait refusé les avances d’une tierce personne, un homme en séjour illégal qui, lui aussi, vivait dans le squat de Bressoux.

Une dispute aurait alors éclaté et la jeune femme aurait alors essuyé plusieurs coups de couteau. Tant bien que mal, Mégane avait réussi à sortir du squat. Elle avait ensuite déambulé quelques dizaines de mètres rue Raymond Geenen avant de s’effondrer sur le trottoir

[…]

L’article dans son intégralité sur SudInfo

 

 

Norvège : un individu d’origine étrangère poignarde 3 femmes, tuant l’une d’elles

 

Arrêté après avoir poignardé trois femmes

[…]

La police norvégienne a annoncé mercredi avoir arrêté un homme soupçonné d’avoir poignardé trois femmes, dont une mortellement, dans le sud-est du pays pour des raisons encore indéterminées.

Les victimes ont été agressées dans la nuit de mardi à mercredi dans trois endroits différents de la ville de Sarpsborg, au sud d’Oslo. «A ce stade, l’enquête confirme qu’il n’y a qu’un agresseur derrière les attaques au couteau à Sarpsborg», a indiqué la police dans un communiqué.

La police a pour l’instant retenu les chefs de meurtre et tentative de meurtre, semblant donc exclure un acte terroriste. Le suspect est un Norvégien de 31 ans d’origine étrangère déjà condamné pour des faits de violence, selon la police.

[…]

L’article dans son intégralité sur 24 Heures 

 

 

Royaume-Uni : violée et tuée par son « ami de confiance » qui la raccompagnait alors qu’elle venait d’avoir 20 ans

 

Keeley Bunker, 20 ans, avait été retrouvée allongée face contre terre dans le parc de Tamworth, dans le Staffordshire, le 19 septembre de l’année dernière, quelques jours seulement après son anniversaire. Elle avait été retrouvée par son oncle, qui avait crié « non! », en retrouvant son corps sans vie quelques heures seulement après qu’elle ait été portée disparue, a-t-on dit au tribunal. Il est présumé que l’ami de Mme Bunker, Wesley Streete, 20 ans, l’a violée et tuée, avant d’essayer de recouvrir son corps de branches dans le parc de Wiggington.
[…]
Après avoir pris un taxi pour rentrer à Tamworth, l’ami de Mlle Bunker lui a offert un lit pour la nuit, lui suggérant de « rentrer à pied plus tard dans la matinée », a déclaré Jacob Hallam QC, en ouvrant le dossier de la Couronne. Il a ajouté : « Mais Keeley a refusé – tragiquement – en disant qu’elle était fatiguée et qu’elle voulait dormir dans son propre lit. Elle a dit à son ami : « J’ai Wes, Wes vit près de chez moi, Wes va me raccompagner, tout ira bien ».
[…]
l’accusé avait dit aux gens, à la famille de Keeley, à ses vrais amis et à la police, qu’il l’avait accompagnée à une cabine téléphonique près de chez lui plus tôt ce matin-là. Et que là, ils s’étaient séparés. Il a même montré à la police la route qu’ils avaient empruntée et l’endroit où ils s’étaient séparés. C’était un mensonge. On a trouvé une caméra de surveillance qui a montré que c’était un mensonge. L’analyse de son téléphone a montré que c’était un mensonge. L’ADN a montré que c’était un mensonge ».
[…]

Metro.co.uk

 

 

Espagne : deux Algériens soupçonnés de préparer un attentat arrêtés à Barcelone

 

Antiterrorisme. Deux Algériens arrêtés à Barcelone

La police de la Catalogne a mené une opération antiterroriste mardi matin pour arrêter deux personnes de nationalité algérienne. Elles sont soupçonnées d’avoir projeté de commettre un attentat dans la ville de Barcelone.

[…]

L’article dans son intégralité sur Ouest-France

 

 

 

Marseille : un migrant afghan poignardé à mort par un migrant afghan pour une « dette d’honneur »

 

Marseille : un assassinat sur fond d’honneur bafoué

Mercredi dernier, Ghays, un Afghan de 31 ans, était sauvagement poignardé place Caffo, dans le quartier de la Belle-de-Mai (3e)

[…]

…cet Afghan de 25 ans, qui serait un ancien colocataire de la victime, a rapidement avoué les faits. Quant au mobile, il serait lié à une sorte de « dette d’honneur »

[…]

L’article dans son intégralité sur La Provence

 

 

Toulouse : Patrick, 51 ans, tabassé à mort pour son portable. « Il est mort dans mes bras. J’ai promis de le venger ! », témoigne sa veuve

 

(…)

La Dépêche

 

 

Royaume-Uni : un jeune homme massacré à la machette en pleine après-midi, la police publie la photo du suspect

 

Un suspect de « meurtre à la machette » recherché par la police après qu’un homme dans la vingtaine a été tailladé à mort.

La police des West Midlands a rendu publique une photo de Sean Bulle, 20 ans, après l’attaque en plein jour.

Les policiers se sont précipités à Heath Town à Wolverhampton à 17h20 hier après avoir reçu des rapports indiquant qu’un homme avait été attaqué avec une lame.

La victime a été retrouvée en sang dans le jardin devant un immeuble d’habitation et déclarée morte sur place.

Le détective inspecteur Jim Mahon a déclaré : « Nous avons travaillé dur pour établir ce qui s’est passé hier après-midi et nous suivons un certain nombre de pistes d’enquête. »

« Nous pensons que Bulle est peut-être impliqué et je vous demande de nous aider à le retrouver. »
[…]

Daily Mail

 

 

Rennes : une paroisse investie par des sans-papiers et un collectif

 

Le collectif de soutien aux personnes sans-papiers a investi, ce mardi 14 juillet, la basilique Saint-Sauveur de Rennes. L’objectif : demander à la municipalité des solutions d’hébergement pour les migrants sans logement. L’archevêque Monseigneur d’Ornellas a décidé de leur mettre à disposition une salle pour deux nuits.
[…]

Ouest-France

 

Italie : une vague d’arrivées de migrants en pleine pandémie fait monter la tension

 

[…]

“Ce sont 791 migrants, en grande partie des Tunisiens, qui ont débarqué à Lampedusa durant les dernières quarante-huit heures”, détaille le quotidien romain. Ainsi, on estime désormais à 1 137 le nombre de personnes arrivées sur le sol italien depuis le début du mois de juillet 2020. Un chiffre déjà supérieur à celui enregistré en juillet 2019.”

L’inquiétude est que ces migrants soient positifs au Covid-19 et puissent ainsi créer de nouveaux foyers de contamination en Italie, alors que la situation épidémique semble sous contrôle dans la Péninsule. Lorsque les migrants sont sauvés en mer par des bateaux militaires italiens ou par des navires d’ONG – comme dans le cas de l’Ocean Viking –, des contrôles sont effectués avant le débarquement. Mais parfois des groupes arrivent sur de plus petites embarcations dans des zones moins surveillées, et cette procédure sanitaire se révèle impossible à mettre en œuvre.

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Courrier International

 

 

 

 

Bristol (GB) : les manifestants BLM font tomber la statue du bienfaiteur de la ville qui fut aussi négrier (màj : remplacée par la statue d’une femme noire au poing levé)

 

Sur le socle laissé vide par le déboulonnage de la statue d’Edward Colston, esclavagiste anglais du 17e siècle (NDR : et bienfaiteur de la ville), a été installée la sculpture d’une femme noire levant le poing. L’oeuvre, hissée à l’aube sans autorisation de la Ville, est signée Marc Quinn.

LCI

 

Robin DiAngelo interviewée par Libération : «Les Blancs se protègent, eux et leur racisme, pour maintenir le statu quo»

 

En août 2018, Lisa Benson Cooper est renvoyée de son poste de reporter sur une chaîne de télévision américaine. Plusieurs de ses collègues, blancs, se sont plaints aux ressources humaines d’un article que la journaliste, noire, a partagé sur les réseaux sociaux, titré «Comment les femmes blanches utilisent leurs larmes pour faire taire les femmes noires». Coïncidence, au même moment de cette année-là, paraît en anglais le percutant essai Fragilité blanche, qui deviendra vite un best-seller et un incontournable de la lutte antiraciste. Publié en français (Les Arènes, 2020) en plein soulèvement international contre le racisme et les violences policières, l’ouvrage de la sociologue américaine Robin DiAngelo, spécialiste des «whiteness studies», analyse avec minutie les difficultés qu’éprouvent souvent les Blancs à parler de racisme.
[…]

Contrariété, indignation… Comment se fait-il que les émotions puissent faire obstacle à la lutte contre le racisme ?
Le racisme, c’est le statu quo. Si je suis blanc et que parler de racisme provoque chez moi un inconfort, cela signifie que je suis à l’aise dans une société raciste. […]

L’histoire française du racisme diffère fortement de celle des Etats-Unis. La «fragilité blanche» peut-elle trouver une résonance ici ?
Je vais vous répondre en vous racontant quelle est mon expérience dès que je me rends hors des Etats-Unis pour parler de mon livre. Ce sont généralement des Noirs qui font appel à moi. Donc, j’arrive, et là, des Blancs me prennent à part et disent : «Le racisme est un problème américain. C’est différent ici. Vous ne connaissez pas notre culture. Ici, le racisme n’existe pas.» Sauf que, dans ces mêmes endroits, les Noirs qui m’ont fait venir me prennent à part et disent : «Oh ! mon Dieu, s’il vous plaît, venez ici et réveillez ces gens. Parce que tout ce dont vous parlez, c’est ce que nous vivons !» Donc nos histoires sont peut-être différentes, mais la fragilité banche et les conséquences des discriminations raciales sont les mêmes.
[…]

Libération (journal islamo gauchiste)

 

 

 

San Francisco : un conservateur de musée en vue forcé de démissionner suite à des propos polémiques jugés racistes

 

[…]
Que reproche-t-on de si grave à l’historien de l’art américain, âgé de 63 ans ? Le 7 juillet dernier, durant une réunion interne au SFMOMA, Gary Garrels aurait déclaré, après avoir présenté de nouvelles œuvres acquises par le musée et réalisées par des artistes de couleurs : « Ne vous inquiétez pas, nous continuerons certainement à collectionner des artistes blancs. » Il aurait poursuivi : « Je ne suis absolument pas d’accord pour dire que nous n’achèterons plus les œuvres d’artistes blancs », avant de qualifier cela de « discrimination inversée ».

Dans la foulée, une pétition contre lui a été lancée. On peut entre autres lire sur celle-ci : « Le départ de Gary du SFMOMA n’est pas négociable. Compte tenu de son long mandat dans cette institution, nous demandons combien de temps ses convictions suprémacistes blanches toxiques concernant la race et l’équité ont-elles orienté sa position en tant que conservateur du contenu du musée ? »

Le texte a récolté près de 200 signatures et donc obtenu la démission de Gary Garrels. […]

Valeurs Actuelles

 

 

France : Qui est Gabriel Attal, le nouveau porte-parole gay du gouvernement de Macron ?

 

En remplacement de Sibeth Ndiaye, Gabriel Attal, est le nouveau porte-parole du gouvernement français depuis le lundi 6 juillet 2020. Comme il fallait s’y attendre, son homosexualité a été révélé au grand jour. Qui est Gabriel Attal, le nouveau porte-parole gay du gouvernement français ?

Né le 16 mars 1989 à Clamart, Gabriel Attal est un homme politique français. Militant au Parti socialiste de 2006 à 2016, il est aussi membre du cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine de 2012 à 2017 et conseiller municipal de Vanves depuis 2014. En couple depuis plusieurs années avec Stéphane Séjourné, ancien conseiller d’Emmanuel Macron et chef de file des députés européens LREM depuis juillet 2019. De fait, c’est en octobre 2018, alors qu’il vient d’être nommé secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale, Gabriel Attal voit son homosexualité révélée par l’avocat Juan Branco dans son livre ‘’’Crépuscule’’.

lire la suite

 

 

Commenter cet article

kyrEn 16/07/2020 19:16

Chez Nostradamus il n'y a pas vraiment de date au niveau 0 (si ce n'est L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois) mais, en bon astrophile, il utilise des marqueurs temporels. La comète est l'un d'entre eux.
Neowise n'indique rien de particulier, elle est beaucoup trop récente (elle aurait pu être découverte le 17 Mars ou le 28 Mars, elle l'a été le 27 Mars). C'est souvent un peu avant ou un peu après qu'il faut chercher une véritable référence, à l'instar des citations bibliques dans les Centuries.
Neowise, tel Neo Le Sage, a une période orbitale actuelle de 6.766 ans à l'instar d'un autre sois-disant astéroïde.
Neowise devrait être au plus proche de notre planète quand le Soleil entre en Lion car c'est en Lion, et a fortiori en un auguste mois, que la plupart des scènes seront accomplies. Il ne vous manque que les années, mais là il faut savoir entendre. Écoute, Israël...