Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 23 juin 2020

 

 

 

 

Vague de violences urbaines en France et en Allemagne: «Les bandits savent qu’ils ne risquent presque plus rien»

 

Une vague de violences urbaines frappe la France depuis le début du déconfinement, mais l’Hexagone n’est pas seul à être touché en Europe. L’Allemagne a également vécu un week-end agité. Le criminologue Xavier Raufer décrypte pour Sputnik France cette dangereuse escalade.

«Ces scènes incroyables m’ont laissé sans voix.» «Je n’avais jamais rien vu de tel, en 46 ans de carrière dans la police.»

Frank Lutz, chef de la police de Stuttgart n’en croyais pas ses yeux. Dans la nuit du 20 au 21 juin, la capitale du Bade-Wurtemberg a été le théâtre d’un véritable déchaînement de violence. «Scènes de guerre civile», «violence sans précédent», les réactions politiques ont été à la mesure de l’intensité des échauffourées.

Vers minuit, des policiers ont entrepris un contrôle pour une affaire de stupéfiants. La situation a très vite dégénéré et environ 500 «jeunes» se sont dirigés vers le centre-ville afin d’y semer le chaos. Nombre d’entre eux portaient des cagoules, se sont battus avec la police et ont endommagé des véhicules à coups de barres de fer et de poteaux. Durant cette nuit de violences urbaines, les auteurs ont également pillé neuf commerces et 14 ont été endommagés.

Pour le criminologue Xavier Raufer, la situation en Allemagne a des racines sensiblement similaires à ce qu’il peut se passer en France:

«La criminologie a un fondement très simple: les criminels cessent quand ont les arrête. On ne les arrête pas, aussi bien en France qu’en Allemagne. Quand ces derniers sont issus des minorités, ils sont même parfois considérés comme des victimes. Ils s’en donnent donc à cœur joie.»

Plus d’une dizaine de policiers ont été blessés et une vingtaine d’individus interpellés. Douze d’entre eux n’étaient pas Allemands. Selon le chef de la police, ils venaient de pays comme la Croatie, le Portugal, mais aussi la Somalie, l’Afghanistan, l’Irak ou encore la Bosnie. Il a fallu la mobilisation d’environ 280 membres des forces de l’ordre pour réussir à ramener le calme vers 3 h du matin.

Tensions dans le centre de l'Allemagne

Lire la suite et voir vidéo

Lire aussi : «Scènes dignes d'une guerre civile»: un contrôle de police provoque le chaos en Allemagne – vidéos choc

 

 

 

 

Zemmour : « Je propose une Convention citoyenne sur l’immigration et la démographie, et je suis même prêt à la présider ! Et avec un référendum au bout ! »

 

 

Nicolas חי @_samsonico_

«La France a de l’avance sur l’#Allemagne. Elle a la communauté musulmane la plus importante d’Europe, et elle est le coeur de l’action des islamistes depuis 30 ans… L’Allemagne n’est pas encore habituée!!» #Zemmour #Facealinfo #StuttgartRiots

VIDEO 

 

Napolissou   @Napolissou3

"Le vrai problème européen c'est la faiblesse des policiers, c'est fondé sur une culpabilité historique, la trilogie, Shoah, Colonialisme, Esclavage et sur lequel se fondent ses groupes pour déstabiliser les gouvernements Européens. "#Zemmour le 22/06/20 sur #Cnews

VIDEO

Note : il est magistrale, je suis fan de Zemmour 

 

 

New York va enlever une statue de l’ancien président Theodore Roosevelt en raison de ses opinions jugées colonialistes et racistes

 

La ville de New York a annoncé qu’elle allait retirer une statue du 26e président des États-Unis Theodore Roosevelt de son emplacement en plein Manhattan, en raison de ses opinions jugées colonialistes et racistes, une mesure vivement critiquée par Donald Trump.

 

 

 

Ankara répond à Macron après ses propos sur un «jeu dangereux» en Libye

 

Ankara répond à Macron: la France joue à un «jeu dangereux» en Libye, pas la Turquie.

À la suite des propos d’Emmanuel Macron, qui a dénoncé ce lundi 22 juin le «jeu dangereux» de la Turquie en Libye, y voyant une menace directe pour la région et pour l'Europe, Ankara a indiqué que c’est la France qui joue à un «jeu dangereux» en Libye, pas la Turquie.

«La France a une responsabilité importante entraînant la Libye dans le chaos en y soutenant des structures illégales depuis des années et, ainsi, c'est en effet la France qui joue à un jeu dangereux en Libye», souligne le communiqué du ministère turc des Affaires étrangères cité par la chaîne d'information internationale turque TRT World.

Lire la suite

 

 

Libye: la Turquie accuse la France de «mettre en danger la sécurité de l’Otan»

 

Le porte-parole de Recep Tayyip Erdogan a accusé ce samedi le gouvernement français de « soutenir un chef de guerre illégitime », en la personne du maréchal Khalifa Haftar, tandis qu'Ankara s'affiche comme le principal allié du gouvernement de Tripoli.

Alors que certains Etats – l’Egypte, les Emirats arabes unis, la Russie – apportent un soutien militaire autrement plus massif et un soutien politique autrement plus affiché à Khalifa Haftar, c’est la France que la Turquie accuse, par la voix cette fois-ci de son porte-parole de la présidence, de mettre « en danger la sécurité de l’Otan, la sécurité en Méditerranée, la sécurité en Afrique du Nord et la stabilité en Libye ».

Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, la Turquie reproche à la France une certaine hypocrisie puisqu’elle affirme ne « choisir aucun camp » tout en étant accusée – et pas seulement par Ankara – d'apporter son appui à Khalifa Haftar. Ensuite, la France elle-même multiplie les attaques verbales contre Ankara dans ce dossier, l’accusant de violer l’embargo des Nations unies en fournissant des armes au gouvernement de Tripoli, dénonçant un interventionnisme turc « inacceptable ».

Vu d’Ankara, ces critiques passent d’autant plus mal que Paris les exprime au sein même des instances de l’Otan – dont la Turquie est membre – et qu’elles s’ajoutent à des tensions déjà vives entre les deux alliés. L’an dernier, le président français Emmanuel Macron était monté en première ligne pour dénoncer l’offensive turque contre les forces kurdes en Syrie.

Source

 

 

 

Reading (GB) : 3 personnes poignardées à mort, le terroriste est un réfugié libyen (MàJ : Khairi Saadallah était connu du MI5 et sortait de prison)

 

22/06/20

Selon l’agence Press Association, le réfugié libyen avait été emprisonné en octobre pour des délits sans lien avec le terrorisme, dont l’agression raciste d’une policière en 2018 et dégradation volontaire.

En mars, la cour d’appel avait réduit sa peine à environ 17 mois d’emprisonnement en raison notamment de problèmes de santé mentale, dont de syndrome post-traumatique. Il a été libéré début juin.

(…) Le Point

Tous s’accordent à affirmer qu’il n’est pas inconnu des forces de police. Et pour cause, ce Lybien de 25 ans a en effet déjà été incarcéré en Angleterre. Plusieurs médias rapportent même qu’il n’était sorti de prison que depuis 16 jours avant l’attaque.

L’Indépendant

 

 

 

 

Sibeth Ndiaye : Mensonges, kebab et polémiques - JT du lundi 22 juin 2020

 

 

New-York : Ils envoient un feu d’artifice sur un SDF endormi de 66 ans

 

Hey Bill de Blasio, how many cops did you fire today?
These tugs literally set this homeless person on fire.
NYC, Brace for impact!!

VIDEO 

C’est le moment choquant où un sans-abri de 66 ans a été attaqué avec un feu d’artifice alors qu’il dormait dans une rue de New York.

Des séquences vidéo montrent un homme allumer l’explosif avant de le lancer en direction d’une couverture.

Il est seulement clair dans la vidéo floue qu’une personne est en dessous alors qu’elle s’allume et que quelqu’un semble soudainement bouger.

(…) Daily Mail

 

 

 

 

François Durpaire, l’historien de BFMTV : « Pas de paix au sein de sociétéscertains citoyens ont des aïeux colonisés » tant que la barbarie du colonialisme ne fera pas consensus

 

Faire une balance des aspects négatifs/positifs de la colonisation est une folie politique.
Le colonialisme est une barbarie.
Tant que ce fait historique ne fera pas consensus, il n’y aura pas de paix au sein de sociétés où certains citoyens ont des aïeux colonisé

177 personnes parlent à ce sujET

 

 

 

Royaume-Uni : l’obsession sur l’extrême-droite pour apaiser la gauche détourne les agents et des moyens de djihadistes dangereux affirme un colonel, expert du renseignement

 

L’obsession d’arrêter des extrémistes de droite en Grande-Bretagne détourne la police, les agents du MI5 et des moyens publics de l’arrestation de jihadistes autrement plus dangereux, a averti aujourd’hui un éminent expert du renseignement.

Le colonel Richard Kemp a déclaré à MailOnline qu’il pense que la lutte contre le terrorisme s’est trop focalisée sur l’extrême droite et qu’il s’agissait d’une « imposture » pour « apaiser le genre de personnes qui veulent nuire au Royaume-Uni, comme les terroristes islamiques et la gauche dure ».

Le suspect libyen Khairi Saadallah aurait été sur le radar du MI5 en raison d’un tuyau l’informant qu’il voulait rejoindre l’État islamique et qu’il aurait commis les trois meurtres dans les jardins de Forbury à Reading samedi soir, 16 jours seulement après avoir été libéré de prison.

Saadallah ferait partie des 43 000 personnes au Royaume-Uni dont le MI5 a connaissance et qui représentent une menace terroriste potentielle pour le Royaume-Uni, dont environ 4 000 sont liées à l’extrémisme de droite par rapport à des dizaines de milliers de jihadistes potentiels.

Neil Basu [photo], le plus haut responsable britannique de la lutte contre le terrorisme, a déclaré à plusieurs reprises que l’extrémisme de droite représente la menace terroriste qui croît le plus rapidement au Royaume-Uni, tandis que la ministre de l’intérieur Priti Patel a déclaré aux Communes cet après-midi que depuis 2017, ils ont déjoué 25 complots terroristes – dont huit seulement sont motivés par des idéologies de droite.

Le colonel Kemp a déclaré que cette focalisation sur l’extrême droite est une « fausse emphase » de la part de la police et des services de sécurité.

Il a déclaré : « Les autorités savent très bien que l’extrémisme d’extrême droite ne constitue pas une menace majeure au Royaume-Uni. La raison pour laquelle on en parle et en discute souvent est qu’il s’agit d’un moyen d’apaiser le genre de personnes qui veulent nuire au Royaume-Uni, comme les terroristes islamistes et, dans une moindre mesure, la gauche dure.

Il est évident que nous avons vu des gens d’extrême droite faire des choses terribles, mais ce n’est pas du tout comparable au djihad islamique ou similaire.

« C’est un faux-semblant. Les autorités savent que ce n’est pas le cas et je crains qu’à cause de ce narratif du gouvernement comme quoi l’extrémisme de droite est un danger, des ressources ne soient détournées alors qu’elles ne devraient pas l’être.

Il est évident qu’on doit les surveiller, mais cela ne doit pas entraîner le détournement de ressources allouées à des priorités plus importantes.

Il va y avoir beaucoup de tension sur les ressources et cela est aggravé par ce focus bidon sur l’extrême droite. Je ne dis pas que l’extrême droite n’est pas une menace et il faut bien sûr fournir des ressources pour y faire face, mais cela ne doit pas se faire au détriment d’autres extrémismes ».

Nigel Farage a déclaré à MailOnline que l’accent mis sur l’extrémisme de droite peut être considéré comme une « diversion » par rapport aux milliers de dangereux extrémistes dans les rues de Grande-Bretagne.

Il a déclaré : « Je déteste la violence sous toutes ses formes – mais nous avons un problème de djihadisme dans le pays et je rejette la faute sur le gouvernement. Nous avons une politique d’immigration et sommes limités par le human rights act qui nous laisse impuissants. Boris Johnson rabâche à propos de tirer les leçons et j’en ai ras le bol ».

Avant l’atrocité de samedi, les jihadistes avaient assassiné 64 personnes et en avaient blessé 212 autres lors d’attaques à l’aide de voitures, de couteaux et de bombes à Westminster, à la Manchester Arena et deux fois sur le pont de Londres.

Au cours de la même période, deux meurtres ont été perpétrés par des terroristes d’extrême droite au Royaume-Uni : le meurtre de la député travailliste Jo Cox par le néo-nazi Thomas Mair en 2016 et le meurtre d’un musulman par Darren Osborne devant la mosquée de Finsbury Park en 2017.
[…]

Pourtant, le ministère de l’intérieur a affirmé en décembre que le nombre de renvois de terroristes potentiels d’extrême droite dépasse désormais le nombre de djihadistes potentiels – ce malgré la violence des extrémistes islamistes qui continuent de tuer et de mutiler un nombre beaucoup plus important de personnes sur le sol britannique.
[…]

Daily Mail

 

 

Bruxelles : le Ministre de l’Emploi propose un monument à la mémoire des victimes de la colonisation place du Trône

 

A la veille du 60e anniversaire de l’indépendance du Congo, DéFI, en la personne de Bernard Clerfayt, propose la création d’un “espace de mémoire de premier plan au coeur de la capitale” pour les victimes de la colonisation, nous indique son cabinet, confirmant une information de La Dernière Heure.

Tout en rappelant la position du parti, défavorable au retrait des statues de Léopold II mais pour leur contextualisation, Bernard Clerfayt propose d’ériger un monument en hommage aux victimes de la colonosation et identifie pour l’accueillir la place du Trône, lieu emblématique et symbolique de la capitale, connu pour sa statue de Léopold II, taguée à plusieurs reprises ces dernières semaines. […]

Bernard Cerfayt propose encore que le futur monument soit financé par une souscription nationale et suggère de confier le développement de ce dossier à la Fondation Roi Baudouin. […]

BX1

 

 

Conférences d’Assa Traoré dans des lycées (MàJ : « les propos polémiques de Mme Traoré ne lui permettent plus d’être reçue dans les établissements » )

 

23/06/20

Sont-ce ces « faits historiques » qu’elle est allée exposer à des lycéens durant l’année 2019 ? L’an dernier, la soeur d’Adama Traoré a en effet engagé une « tournée » dans plusieurs lycées de Seine-Saint-Denis. Ainsi aux lycées Voillaume d’Aulnay-sous-Bois et Alfred Nobel de Clichy-sous-Bois en mai, ou encore au lycée polyvalent Angela Davis à Saint-Denis en novembre… « Ce sont ces moments d’échange sur le terrain qui donnent encore plus de sens à notre combat, se réjouit le comité Adama sur les réseaux sociaux. La jeunesse est si réceptive et motivée à se battre pour que la France soit plus juste et respectueuse des droits de chacun d’entre nous quelle que soit notre origine sociale, raciale, religieuse. » Au rectorat de Créteil, on assure que désormais, « les propos polémiques de M me Traoré ne lui permettent plus d’être reçue dans les établissements » .

Le Figaro

1 679 personnes parlent à ce sujet

 

 

 

Stains (93) : le maire PCF et Assa Traoré inaugurent une fresque en hommage à Adama Traoré (MàJ : le préfet met en demeure le maire de retoucher la fresque)

 

23/06/2020

Le préfet de Seine-Saint-Denis, Georges-François Leclerc, a annoncé qu’il allait mettre en demeure le maire (PCF) de Stains Azzedine Taïbi de retirer la mention « policières » de la fresque réalisée dans sa commune en hommage à George Floyd et Adama Traoré. Le préfet de Seine-Saint-Denis accède ainsi au souhait des policiers, ulcérés par cette œuvre murale représentant les portraits des deux hommes avec la mention « Contre le racisme et les violences policières ».

(…) Le Parisien

 

 

Londres : Une femme s’offusque de la fouille d’un homme jusqu’au moment où le policier trouve un énorme couteau…

 

Une femme s’offusque de la fouille d’un homme jusqu’au moment ou le policier trouve un énorme couteau...

 

Commenter cet article