Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 10 juin 2020

 

Belgique : le déboulonnage de la statue de Léopold II à Anvers divise

 

 

 

 

Mort de George Floyd : les statues d'esclavagistes, cibles des manifestants

 

Note: nos sociétés fabriquent des incultes et des crétins !
L’esclavage est vieux comme le monde, toutes les civilisations y ont participé
Une seule a décidé d'y mettre fin, C'EST LA NOTRE, LA NOTRE

 

États-Unis : Une statue de Christophe Colomb démolie, jetée dans le lac par des manifestants

 

RICHMOND, Virginie – La statue de Christophe Colomb a été démolie par des manifestants dans le centre-ville de Richmond mardi soir.

Cela s’est produit vers 21 heures au parc Byrd, à la suite d’une manifestation en l’honneur des peuples autochtones.


La statue de Christophe Colomb a été démolie et jetée dans le lac par des manifestants du centre-ville de Richmond.

Peu de temps après, la statue a été arrachée de ses fondations, peinte à la bombe, puis incendiée.

Après cela, la statue s’est retrouvée dans le lac.

Au plus fort de la destruction, des agitateurs ont attaqué un photographe de NBC 12, exigeant qu’il quitte les lieux.

Une petite foule de personnes l’a attrapé et a attaqué son appareil photo.

Nbc12

 

 

Castaner : « Chaque soupçon avéré de racisme » chez un membre des forces de l’ordre entraînera sa suspension

 

09/06/2020

Le ministre de l’Intérieur a également indiqué qu’il serait «parfaitement à l’aise» à l’idée de poser un genou à terre. Un symbole venu des États-Unis pour s’indigner contre le racisme.

(…) «Les manifestations ne sont pas (autorisées) dans les faits car il y a un décret du premier ministre dans le cadre de la deuxième phase du déconfinement qui interdit les rassemblements de plus de dix personnes. Mais je crois que l’émotion mondiale, qui est une émotion saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s’appliquent», a jugé Christophe Castaner.

(…) Le Figaro

VIDEO

 

«C'est le gouvernement de la pétoche»: Philippe de Villiers s’en prend à Castaner et Belloubet

 

Invité de Ruth Elkrief sur BFM TV le 9 juin, l'ancien ministre Philippe de Villiers a attaqué le ministre de l'Intérieur et la garde des Sceaux. Pour lui, Christophe Castaner «a tiré dans le dos de la police française».

L’ancien ministre et fondateur du parc du Puy-du-Fou, Philippe de Villiers, s’en est pris sur le plateau de BFM TV à Christophe Castaner et Nicole Belloubet.

«Christophe Castaner, il a désavoué l'institution dont il a la garde […]. C'est hallucinant ce qui se passe en France […]. Il y a un hashtag qui dit mort aux porcs et les porcs c'est les policiers».

«Il [Christophe Castaner, ndlr] a tiré dans le dos de la police française, c’est très grave. En fait, ils réalisent, lui et Belloubet, le roman de Houellebecq, «Soumissions». Ces gens-là sont soumis. Et vous savez pourquoi ils le font? […] Par trouille, c'est le gouvernement de la pétoche.»

«Êtes-vous de ceux qui veulent» mettre les forces de l’ordre «à genoux»?

Alors que le mouvement contre les violences policières ne cesse de grandir dans l’Hexagone, la députée LR Virginie Duby-Muller a défendu le 9 juin à l’Assemblée nationale la police «face à ceux qui détestent la France».

Lire la suite

 

 

 

«Dégoût le plus profond»: des syndicats de police révoltés face aux annonces de Castaner appellent à ne plus intervenir

 

Les propos de Christophe Castaner sur la déontologie des forces de l’ordre ont provoqué l’ire de plusieurs syndicats de police. Certains agents contestent notamment l'abandon de la technique d'interpellation dite de l'étranglement et appellent à ne plus procéder à des arrestations risquées.

L’annonce de l’abandon de la technique d'interpellation controversée de «la prise par le cou, dite de l'étranglement», faite par le ministre de l'Intérieur, a été contestée par certains syndicats policiers.

Ainsi, le secrétaire général adjoint du syndicat SGP Police-FO, Grégory Joron, a réagi le 8 juin sur BFM TV: «Quand est-ce qu'on s'en sert? C'est quand les gens ne se laissent pas faire, alors ce qui serait magnifique c'est que le ministre demande à tout le monde de se laisser faire, ça nous éviterait en effet le plaquage ventral, ça nous éviterait le menottage et ça nous éviterait l'étranglement (...). C'est extrêmement compliqué sans opérer de moyens de contrainte physique».

Lire la suite

 

 

 

Les policiers victimes de nombreuses attaques à travers la France en quelques jours

 

Caillassés, menacés de mort: les forces de l’ordre ont été récemment victimes d’attaques dans certaines régions françaises. De nombreux tags haineux ont également fait leur apparition sur les murs.

Après une flambée de violences urbaines dans un quartier sensible de Montbéliard, où un couvre-feu a été mis en place, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a annoncé le 9 juin avoir mobilisé des «renforts départementaux de la police nationale» pour «appuyer les effectifs de la circonscription interdépartementale de sécurité publique d'Héricourt-Montbéliard».

«Depuis plusieurs jours, des faits inadmissibles de provocation, en particulier avec des rodéos de deux roues, des dégradations du dispositif de vidéoprotection municipal et des incendies de véhicules, sont à déplorer» dans le quartier de la Petite-Hollande, a-t-il dénoncé dans un communiqué relayé par L'Est Républicain.

Le 7 juin, trois caméras de vidéoprotection de la ville ont été détruites, une voiture incendiée et les policiers caillassés par une quarantaine de personnes encagoulées, précise le quotidien régional.

Lire la suite

 

 

 

 

La famille d’Adama Traoré appelle à « une mobilisation nationale » samedi à Paris et annonce des « événements non déclarés »

 

La famille d’Adama Traoré appelle à une manifestation nationale samedi prochain dans les rues de Paris pour réclamer la vérité sur la mort du jeune homme. Elle prévient également vouloir prendre « par surprise » les autorités avec « des événements non déclarés ».

Elle a parlé de « rapport de force« . La famille d’Adama Traoré ne compte pas cesser sa mobilisation pour réclamer la vérité sur la mort du jeune homme en 2016 et appelle désormais à « une mobilisation nationale du peuple français » samedi prochain à Paris.

« S’il le faut, toutes les semaines nous sortirons dans la rue« , a indiqué Assa Traoré lors d’une conférence de presse ce mardi dans le 10e arrondissement de la capitale. La jeune femme a également évoqué des « événements non déclarés/ » pour prendre « par surprise » les autorités. […]

bfmtv

 

 

Taubira salue le combat d’Assa Traoré : « Vous êtes notre chance, vous êtes une chance pour la France »

 

Depuis la Guyane, Christiane Taubira a chaleureusement salué le combat d’Assa Traoré, qui réclame depuis près de quatre ans la “vérité” sur la mort de son frère, décédé lors de son interpellation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d’Oise.

Votre dignité naturelle nous en impose. Vous êtes notre chance, vous êtes une chance pour la France, nous avons la chance de vous avoir, a martelé l’ancienne candidate à l’élection présidentielle et garde des Sceaux à Assa Traoré. Lui demandant également de saluer sa mère, Christiane Taubira a ajouté, émue: “Si je pouvais capturer un bataillon de vers à soie, je le ferais juste pour recoudre un petit bout de son cœur brisé.” […]

Qu’est-ce qu’ils font aux États-Unis les afro-américains? Qui a construit ce pays pendant quatre siècles? Qui a fécondé la terre de ce pays? Qui a souffert pour ce pays?”, avait justement lancé un peu plus tôt Christiane Taubira au sujet du racisme aux États-Unis, insistant sur la nécessité de reconnaître l’Histoire pour comprendre le monde. Le monde a été construit par la sueur, l’énergie, la force, l’oppression, le fouet, des hommes et des femmes mis en esclavage…

Et de conclure: “Donc la place de l’Homme noir sur lequel on pose un genou, qu’on presse pendant huit longues minutes et 46 secondes, cette place dans le monde n’est pas discutable parce qu’il porte sur ses épaules la construction du monde.” […]

news.yahoo

VIDEO 

 

 

 

Alexandre Devecchio : « C’est tolérance zéro envers les Gilets jaunes et les petits commerces, mais on laisse faire des manifestations interdites »

 

i24NEWS Français @i24NEWS_FR

"Les propos de Christophe Castaner donnent un sentiment de deux poids, deux mesures. C'est tolérance zéro envers les Gilets jaunes et les petits commerces, mais on laisse faire des manifestations interdites" @AlexDevecchio journaliste dans Conversations avec Anna Cabana

VIDEO

 

 

 

Affaire Floyd : la LICRA encourage chaque Français « là où il se trouve, à cesser toute activité durant 8 minutes et 46 secondes » (MàJ : LREM s’associe au mouvement)

 

A 18h, La République En Marche appelle chacun, là où il se trouve, à cesser toute activité durant 8 minutes et 46 secondes afin de se recueillir en mémoire de George Floyd et de témoigner sa solidarité avec toutes les victimes de racisme dans le monde.

3 368 personnes parlent à ce sujet

 

 

80 millions d’euros pour emmener 200 000 « enfants des quartiers » en « colonies apprenantes » cet été

 

LCP @LCP

Des vacances pour "les enfants des quartiers" : "200 000 enfants iront dans des colonies apprenantes", annonce @J_Denormandie.
> Elles permettront aussi un "rattrapage scolaire" si nécessaire.#DirectAN #QAG #COVID__19

92 personnes parlent à ce sujet + VIDEO

 

 

Houston : Lors des funérailles de G. Floyd, le révérend William Lawson appelle à « continuer le combat » et à « nettoyer la Maison Blanche »

 

 

 

 

 

Affaire Floyd : une nouvelle vidéo de son arrestation diffusée sur internet (MàJ)

 

 

Note : Une nouvelle vidéo qui démontre

1 : que les flic ne sont pas agressif (pas de racisme)

2 : le refus obtempéré de George Floyd qui mènera a son immobilisation et maleuresement a sa mort

 

 

 

Paris : un rassemblement en hommage à George Floyd observe près de 9 minutes de silence, Mélenchon genou à terre en sa mémoire

 

À l’appel de SOS Racisme, des milliers de personnes se sont rassemblées à Paris, ce mardi 9 juin. Les manifestants dénonçaient le « racisme dans la police » et rendaient hommage à l’Américain George Floyd, décédé le 25 mai lors de son interpellation par un policier blanc. Selon la préfecture de police de Paris, ils étaient 2 400 sur la place de la République.

Ce rassemblement était soutenu par plusieurs syndicats (CGT, FSU, Unsa), partis politiques (EELV, PS, LFI, PCF), organisations étudiantes et lycéennes (Fage, Unef, UNL), associations et ONG (Ligue des droits de l’homme, MRAP, Cran). […]

Ouest France

 

Après l’affaire Floyd, le choix d’une colistière noire semble s’imposer à Biden

 

La mort de George Floyd puis la vague de colère historique contre le racisme et les brutalités policières ont changé la donne pour Joe Biden, à qui le choix d’une colistière noire pouvant devenir la première vice-présidente des États-Unis, semble désormais s’imposer.

La sénatrice Kamala Harris, grande favorite, l’élue de la Chambre des représentants Val Demings, ou la maire d’Atlanta Keisha Lance Bottoms : toutes ont parlé avec vigueur, passion et émotion de l’émoi qui a saisi le pays en voyant cet Afro-Américain mourir, mais aussi de leur propre expérience de femmes noires aux États-Unis.

Et sur les sites de paris en ligne misant sur la prochaine colistière du candidat démocrate à la Maison Blanche, leur cote a grimpé. […]

AFP / Journal de Montréal

 

 

 

 

« Le statu quo ne peut plus perdurer » : le pari risqué de l’Autorité palestinienne face à l’annexion

 

Ramallah suspend ses accords sécuritaires et économiques avec Israël, pour faire reculer Nétanyahou sur ses plans d’annexion de la Cisjordanie occupée. Les conséquences, douloureuses, se font déjà sentir.

Lire l'article

 

 

 

« Autant en emporte le vent » : Réécriture de la traduction française « datée et scandaleuse » du roman, approuvée à l’époque par M.Mitchell (màj : le film « jugé raciste » retiré de la plateforme HBO)

 

BFMTV @BFMTV

Le film Autant en emporte le vent, jugé raciste, retiré de la plateforme HBO Max https://people.bfmtv.com/cinema/le-film-autant-en-emporte-le-vent-juge-raciste-retire-de-la-plateforme-hbo-max-1930447.html 

801 personnes parlent à ce sujet

Le chef-d’œuvre de la romancière américaine Margaret Mitchell, Autant en emporte le vent, publié en français en 1939, la même année que la sortie du film aux 10 Oscars, paraît jeudi pour la première fois dans une nouvelle traduction. Publiée aux éditions Gallmeister, cette nouvelle version a nécessité un an de travail et de recherches de la part de la traductrice Josette Chicheportiche qui a eu la difficile tâche de revisiter une œuvre, superbe et flamboyante, mais aussi terriblement datée et scandaleuse dans sa façon de décrire les rapports raciaux dans le Sud esclavagiste.

 

Dans la version française éditée depuis 1939 par Gallimard, le traducteur «historique» de Margaret Mitchell, Pierre-François Caillé (1907-1979) avait choisi de faire parler les Noirs de la plantation de façon caricaturale remplaçant notamment les sons «r» par une apostrophe.
«C’est-y la bonne de vot’enfant? Ma’ame Sca’lett, elle est t’op jeune pou’ s’occuper du fils de missié Cha’les!», dit ainsi un personnage noir dans la version de 1939. Sous la plume de Josette Chicheportiche cela devient: «C’est la nurse de vot’enfant? Ma’ame Scarlett, l’est trop jeune pour s’occuper du seul bébé de m’sieur Charles!»

Dans une des lettres, Pierre-François Caillé explique à la romancière ses choix de traducteur. «Vous remarquerez, l’omission de la consonne r caractéristique de ce langage que nous appelons souvent “petit nègre”. Je crois qu’il n’y avait pas d’autre façon de procéder», se justifie-t-il dans une lettre datée de décembre 1937. «Je crois que votre traduction est la seule traduction étrangère de mon livre dans laquelle les personnages nègres parlent en dialecte», le félicite en retour la romancière.

Le Figaro

 

Note : ils transforment petit a petit notre pays en pays de dhimmis, en nous imposent leurs propres vision du monde 

 

 

Priscillia Ludosky (Gilet jaune) : « Éric Zemmour, xénophobe, doit être banni des médias ! »

 

Dans un contexte où les violences policières font débat, Priscillia Ludosky lance, sur internet, une nouvelle pétition contre Eric Zemmour

« Eric Zemmour, xénophobe, doit être banni des médias ! » C’est, en résumé, l’objet de la nouvelle pétition lancée par la Gilet jaune Priscillia Ludosky sur la plateforme change.org. Une pétition adressée au Conseil supérieur de l’audiovisuel et à Franck Riester, le ministre de la Culture.

Cette habitante de Savigny-le-Temple s’insurge, en effet, que « faire de l’audience soit plus important que de défendre les droits humains. »

Violences policières 

Dans une longue tribune et en plein cœur du débat sur les violences policières, la Seine-et-Marnaise dénonce, sans concession, « un lavage de cerveau qui s’installe et finit par se saisir des esprits les plus vulnérables. »

« On vit dans dans un pays où on accepte qu’un « homme » dise qu’il est normal de tuer une personne au regard de ses supposés antécédents judiciaires, son parcours de vie, des ses erreurs passées. On vit dans un pays où on accepte qu’un « homme » dise qu’il est normal qu’un jeune homme succombe à un plaquage ventral provoqué par un officier de police au regard de ses supposés antécédents médicaux… », écrit-elle, au lendemain de l’affaire des statistiques erronées sur les homicides de Noirs et de Blancs aux Etats-Unis, propagées par le journaliste, écrivain et essayiste. […]

actu.fr

 

 

 

 

Zemmour : « Les campagnes de pub sont de plus en plus engagées pour le métissage. Il y a toujours un noir ou un arabe charmant avec une blonde… C’est une vraie propagande »

 

Nicolas חי @_samsonico_

Éric #Zemmour : «Les campagnes de publicité des entreprises sont de plus en plus engagées politiquement notamment pour le métissage. Il y a toujours un noir ou un arabe charmant avec une blonde… C’est une vraie propagande…» #Facealinfo

 

Note; Et que dire des séries américaine !

 

Le Conservateur #Z @Fr_Conservateur

#Zemmour : « Quelle hystérie médiatique... des blancs lavent des pieds, s'agenouillent... Belloubet veut rencontrer les #Traoré ... Comme Hollande et Leonarda. Soumission à la loi du plus fort médiatique. Alliance extrême gauche, communautaristes, islamistes.»#CNews #FaceALinfo

VIDEO 

 

 

Zemmour Face à l'Info @ZemmourFaceInfo

Éric #Zemmour sur @CNEWS : « C’est un paradoxe étonnant : des gens fuient les systèmes islamiques liberticides, et quand ils sont installés dans un pays démocratique, ils n’ont de cesse de combattre les libertés » #Facealinfo

1 629 personnes parlent à ce sujet

 

 

 

Zemmour : « J’aimerais qu’on se mette à la place des Blancs qui sont là depuis 1000 ans, qui ont fait la France et qui se sentent de plus en plus étrangers dans leur propre pays »

 

Nicolas חי @_samsonico_

Éric #Zemmour : «S’il y a un #privilègeblanc, c’est celui d’avoir édifié un pays qui a un des systèmes sociaux les plus généreux du monde et qui donne à tout le monde… Les blancs ont fait ce pays depuis 1000 ans!» #StopAuxTraoré #Facealinfo #Castaner

VIDEO

 

 

 

Seine-Ben-Denis : un tiers des habitants se déclarent victimes de discriminations

 

Un tiers des habitants de la Seine-Saint-Denis déclarent avoir été discriminés ces cinq dernières années en raison de leur «origine» ou leur «couleur de peau», selon un sondage Harris Interactive pour le département publié mercredi 10 juin. Le sondage pointe également du doigt des discriminations dans différents domaines comme la police, la justice, l’emploi et le logement.

Plus de 80% des sondés estiment que la couleur de peau, la religion et le quartier d’habitation sont des facteurs principaux de discrimination dans ce département, le plus pauvre de France métropolitaine. Au cours de ces cinq dernières années, 28% des sondés indiquent avoir été discriminés en raison de leur lieu de résidence. Ce chiffre s’établit à 43% pour les 18-24 ans.

Il rend «objectif ce sentiment diffus au sein de la population, en le confrontant à la réalité des faits. Sortir du déni, c’est déjà agir», a commenté Stéphane Troussel, président (PS) du conseil départemental, qui «appelle à une stratégie nationale de lutte contre les discriminations». Le sondage a été réalisé via une enquête téléphonique du 18 juin au 9 juillet 2019 auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus habitant en Seine-Saint-Denis.

Le Figaro

 

 

Reims : 38ème condamnation d’Abdelkader Abdelkrim, pour crachats sur passants et policiers

 

10/6/2020

Vendredi à 23 h 45, alors qu’ils profitaient du premier week-end depuis la réouverture des terrasses, plusieurs consommateurs de la place d’Erlon ont vu arriver un personnage qui s’est mis en tête de troubler leur tranquillité. Abdelkader Abdelkrim, dit Kako, est passé de table en table pour importuner les clients.
Un portier a voulu l’évincer ; il s’est fait cracher dessus. Alertés, les policiers eurent droit au même accueil : les crachats ont fusé – sans les atteindre – mais aussi des insultes et des coups de pied qu’ils ont réussi à esquiver. Maîtrisé, le perturbateur a fini de cuver ses libations au commissariat.
Plombé par les 37 condamnations inscrites à son casier judiciaire, il a été conduit à la maison d’arrêt pour purger ses 15 mois ferme.

L’union

9/3/2019

Le 30 janvier, le même personnage saoul dans le bus avait mimé le geste de tirer au pistolet sur un enfant, devant sa maman.
Jeudi vers 11 h 30, assis sur la banquette du fond où il cuve ses libations de la matinée (« quatre à cinq verres de whisky »), Abdelkader n’apprécie pas de voir deux policiers municipaux monter à bord dans le cadre d’une « patrouille de sécurisation », entre la place du Théâtre et la route de Witry.
Kako a ces quelques mots : « Enc… ! Fils de p… ! Policiers de mes c… ! », etc. Évidemment, interpellation. Invité à descendre place Brouette, il se débat. Force reste à la loi. Le dépistage révèle un taux de 1,48 gramme d’alcool par litre de sang. « Je m’apprêtais à rentrer chez moi. J’étais énervé », a-t-il expliqué en garde à vue.

L’union

 

Colonisation : le Parlement tunisien renonce à demander des excuses à la France

 

Le Parlement tunisien a rejetté dans la nuit de mardi à mercredi une motion qui demandait officiellement à la France de présenter des excuses à la Tunisie pour les crimes commis «pendant et après la colonisation», présentée par un petit parti islamiste. Après plus de quinze heures de débats qui n’ont que peu abordé le fond de la question, le texte a recueilli 77 voix pour et 5 contre, loin des 109 voix nécessaires pour être voté.

La motion était présentée par la coalition Al Karama, un parti islamo-nationaliste comptant 19 élus sur 217 députés, qui en avait fait une promesse électorale lors des législatives d’octobre 2019. Ses élus se sont présentés au Parlement en arborant un tee shirt sur lequel était inscrit «meurtre et torture, la brutalité du colonialisme français». Le texte proposait d’exiger des excuses de l’Etat français ainsi que des indemnisations pour les «assassinats», «viols», «exils forcés d’opposants», le «pillage des ressources naturelles», et le soutien à la dictature. […]

Un élu issu d’Al Karama, Ridha Jaouadi, a estimé que «les centres culturels de l’occupation française sont plus dangereux que les bases militaires», les accusant de mener «une invasion culturelle qui détruit la morale et les valeurs» des Tunisiens. […]

Le Figaro

 

 

 

Méditerranée : tandis que le Sea-Watch 3 sillonne la SAR libyenne, 185 migrants sont interceptés par les garde-côtes libyens et accueillis par l’OIM à Tripoli

 

Migrant Rescue Watch @rgowans
#SAR Op 09.06.20 - Libyan Coast Guard ship "Ras Jadar" rescued in 3 separate operations 220 #migrants. Rescued disembarked safely in early hours of Wednesday in Tripoli NB. [UPDATE FOLLOWS] #migrantcrisis #frontex #seenotrettung #COVID19 #bangldesh
 
 

Commenter cet article