Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 28 mai

 

 

Chine : le parlement adopte sa mesure controversée sur Hongkong

 

Le parlement chinois a adopté ce jeudi à la quasi-unanimité une disposition controversée sur la sécurité nationale à Hongkong. Elle a été prise en réaction aux manifestations monstres de l'an dernier dans l'ancienne colonie britannique.

 

Sans surprise, les près de 3 000 députés de l'Assemblée nationale populaire (ANP) ont adopté la mesure, qui a déjà provoqué un regain d'agitation dans la région autonome chinoise. Au total, la disposition a enregistré 2 878 votes pour, 1 contre et 6 abstentions.

L'annonce de son adoption a provoqué un tonnerre d'applaudissements. Le vote donne mandat au Comité permanent de l'ANP pour rédiger un projet de loi qui sera incorporé dans la mini-constitution de Hongkong, contournant ainsi le vote du Conseil législatif local.

« C'est la fin de Hongkong »

Cette loi devra « empêcher, stopper et réprimer toute action qui menace gravement la sécurité nationale, comme le séparatisme, la subversion, la préparation ou la commission d'activités terroristes, ainsi que les activités de forces étrangères qui constituent une ingérence dans les affaires » de Hongkong. Le projet prévoit aussi d'autoriser des organismes relevant du gouvernement central à ouvrir à Hongkong des antennes compétentes en matière de sécurité nationale.

« C'est la fin de Hongkong », a résumé Claudia Mo, députée pro-démocratie au Conseil législatif hongkongais. « A partir de maintenant, Hongkong sera une ville chinoise comme les autres ». Dans le camp pro-Pékin, son collègue Martin Liao a en revanche salué le vote du parlement national : « Cette décision ne portera pas atteinte aux droits et libertés dont jouissent les Hongkongais. Au contraire, elle aidera Hongkong, sur le long terme, à se défaire de la violence et du chaos ».

De l'avis des opposants, le texte signe la fin du principe « Un pays, deux systèmes » qui préside aux relations entre Hongkong et Pékin depuis la rétrocession du territoire à la Chine en 1997.

La menace de représailles américaines

A Hongkong, les opposants démocrates à l'influence du gouvernement central dans le territoire affirment que la mesure ouvre la voie à une régression sans précédent des libertés dans la métropole financière de 7 millions d'habitants. Des députés pro-Pékin estiment, eux, qu'une loi sur la sécurité nationale va permettre de rassurer les investisseurs étrangers sur la stabilité après les manifestations de 2019 qui ont entraîné de lourdes conséquences économiques.

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a laissé entendre mercredi que les Etats-Unis pourraient retirer, en représailles, à Hongkong le statut commercial préférentiel qu'ils ont accordé à l'ancienne colonie britannique.

Source 

 

 

 

En Iran, indignation après l’assassinat d’une adolescente par son père

 

Romina Ashrafi avait 13 ans. Elle avait quitté la maison familiale pour vivre avec son amoureux. Rattrapée par les autorités et ramenée à son domicile, elle sera décapitée par son père alors qu’elle dormait. Un crime qui scandalise et ranime le débat sur les lois patriarcales en Iran.

Lire l'aticle

 

 

 

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris après la diffusion de deux documentaires sur le Hirak

 

Deux documentaires décryptant le mouvement de contestation populaire, diffusés le mardi 26 mai sur les chaînes françaises, ont suscité le courroux d’Alger.

L’annonce est tombée mercredi 27 mai dans la soirée. « L’Algérie a décidé de rappeler immédiatement en consultation son ambassadeur en France », a fait savoir le ministère des affaires étrangères algérien dans un communiqué. En cause : la diffusion, la veille au soir, de deux documentaires consacrés au Hirak, le mouvement de contestation populaire qui secoue l’Algérie depuis février 2019 et a notamment conduit à la démission du président Bouteflika, au pouvoir depuis 1999.

Lire l'article

 

 

 

Didier Raoult présente sa propre étude scientifique pour défendre l’hydroxychloroquine

 

En réponse à la publication parue la semaine dernière dans la revue médicale The Lancet qui mettait en garde contre des effets néfastes de l'hydroxychloroquine, Didier Raoult a présenté ses propres résultats et jure de son efficacité.

Alors que les études pointant du doigt l'inefficacité de l'hydroxychloroquine se multiplient, Didier Raoult a présenté sa propre étude scientifique visant à défendre l’efficacité du médicament.

Publiée sur le site de l'IHU Méditerranée Infection (l'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille), l’étude du Pr.Raoult souligne le succès de la chloroquine dans le traitement des patients passés par l'établissement marseillais.

«Nous publions ce soir le résumé de notre article décrivant la plus grande cohorte suivie dans un seul et même centre dans le monde. Ni torsades de pointes, ni morts subites n'ont été à déplorer», assure l'infectiologue sur Twitter en y joignant un lien vers l’étude.

Lire la suite

 

 

 

Zemmour : « Nos systèmes éducatifs sont morts. Et les Asiatiques rigolent sur nos tombes. Ils travaillent dur, on n’y parle pas de bienveillance »

 

 

Sidérant qui nous dit très clairement ce qu’il pense de l’étude biaisée et truquée

Non respect du protocole Raoult
Étude de sujette à caution car les grands groupes noyautent la revue pour favoriser leurs médicaments
Un panier de crabe phénoménal

537 personnes parlent à ce sujet + VIDEO 

 

 

 

Nicolas חי @_samsonico_

Éric #Zemmour : «C’est la mêmegauche socialiste, universaliste, internationaliste… La petite différence est que #Mélenchon et #Ruffin n’ont pas le même électorat. @JLMelenchon a choisi le combat contre l’islamophobie…» #Facealinfo #Populisme

Voir les autres Tweets de Nicolas חי

 

 

 

 

 

Chine : la peste noire fait son retour

 

VIDÉO. La peste noire, maladie mortelle du Moyen Âge, a été diagnostiquée à deux reprises ces derniers mois en Asie, notamment en Chine, relève CNN. On compte près de 50 000 cas depuis 20 ans.

25 millions de victimes. C'est le nombre de personnes tuées, dans la seule Europe, par la peste au Moyen Âge. Un terrible bilan entré dans l'Histoire sous le nom de « peste noire » ou de « mort noire ». Mais, cette maladie n'a jamais complètement disparu. C'est ce que souligne CNN, alors que quatre nouveaux cas ont été diagnostiqués en Mongolie, puis en Chine, ces derniers mois.

 

 

 

 

Montigny-lès-Cormeilles (95) : un jeune à mini-moto meurt percuté par un train, émeutes avec la police (MàJ)

 

L’accident s’est produit sur un passage piéton dont les riverains demandent la fermeture depuis plusieurs années. Des rassemblements hostiles à la police se sont formés dans la nuit.

Un jeune circulant sur une mini-moto est mort percuté par un train, mercredi, entre 18 heures et 19 heures, à Montigny-lès-Cormeilles. Il franchissait un petit passage piéton sur les voies, chemin des Hautes-Bornes, à la limite en Franconville et Montigny-lès-Cormeilles, quand un train de la ligne H circulant dans le sens Paris-Pontoise l’a heurté violemment. Le corps a été projeté sur le côté, tandis que la mini-moto est restée bloquée sous la rame, qui s’est immobilisée quelques mètres plus loin. […]

leparisien.fr

PLUSIEURS VIDÉOS ICI

 

Note : Tous est bon, pour accusé les flics (vont-ils lapidés le train !!)

 

 

 

Noisy-le-Sec (93) : après des échauffourées, un policier retrouve une balle dans son gilet de protection

 

Au cours d’affrontements entre des jeunes du quartier de Béthisy, un policier municipal a retrouvé une ogive de son gilet pare-balles.Noisy-le-Sec : après des échauffourées, un policier retrouve une balle dans son gilet de protection

 

 

Etats-Unis : Quatre policiers limogés après la mort d’un homme noir lors de son interpellation

 

Quatre policiers de Minneapolis ont été limogés mardi après la mort d’un homme noir à la suite d’une arrestation musclée, un drame qui a déclenché la colère dans cette ville du nord des Etats-Unis.

La famille de George Floyd a dénoncé un usage « excessif et inhumain » de la force et accusé la police de racisme.

« Etre noir aux Etats-Unis ne devrait pas être une condamnation à mort »

« Les quatre agents de la police de Minneapolis impliqués dans la mort de George Floyd ont été renvoyés », a annoncé sur Twitter le maire de la ville, Jacob Frey, estimant que « c’était la bonne décision ».

« Etre Noir aux Etats-Unis ne devrait pas être une condamnation à mort », a-t-il déclaré auparavant lors d’une conférence de presse, affirmant qu’il était normal que les gens soient en colère.

Mardi, des passants se recueillaient et déposaient des fleurs à l’endroit de l’interpellation, alors que d’autres arboraient des affiches implorant la police d'« arrêter de tuer des personnes noires ».

« Il ne respire plus, il ne bouge plus, prenez son pouls »

La scène, filmée lundi soir pendant dix minutes par une passante sur Facebook Live, montre George Floyd, âgé d’une quarantaine d’années, plaqué au sol sur le ventre par un policier qui l’immobilise avec un genou sur le cou.

Lire la suite et voir vidéo

LIRE AUSSI : 4 policiers du Minnesota licenciés après la mort d'un homme noir non armé

ET : Deuxième soirée de manifestations après la mort d’un Afro-américain aux mains de la police

 

Note: ce n'est pas la première fois qu'un homme meurt aux USA, à cause de ces procédés  "blocages" pour les arrestations. Mettre son genou et tous son poids sur le cou d'une personne est un acte inadmissible

 

 

Aux USA, les Blancs sont en nombre absolu les plus nombreux a être tués par la police mais…

 

Aux USA, les Blancs sont en nombre absolu les plus nombreux a être tués par la police. 1)

 

Vers une guerre de religion, infos du 28 mai 2020

Source

 

 

 

Nogent-sur-Oise (60) : le domicile d’un élu visé par un cocktail Molotov après des saisies de motos servant à des rodéos

 

Si la situation n’a rien d’exceptionnel, selon la police, la tension est montée d’un cran après que la maison d’un élu, Claude Robert, adjoint à la sécurité, a été la cible d’un jet de cocktail Molotov. Encore choqué, ce dernier tient à remercier ses voisins.

Quand la police arrive sur place pour escorter les pompiers, elle est victime de jets d’objets de toutes sortes, dont des cocktails Molotov. Les policiers ont fait usage de lanceurs de balles de défense (LBD) afin de rétablir le calme.

(…) Ce dernier s’interroge sur un lien potentiel avec l’incendie de la voiture du maire de Creil, la semaine dernière.

« N’y aurait-il pas un effet de mimétisme ? Je pense que c’est une forme de représailles à l’action de la mairie et de la police, poursuit-il. Hier encore, deux motos ont été saisies dans ce quartier. J’espère que la justice fera son travail. »

 

 

Caen : du sursis pour un délinquant algérien « aux multiples identités »

 

Caen. Du sursis pour le prévenu aux multiples identités

Un ressortissant algérien qui avait donné une fausse identité aux policiers lors de son interpellation pour usage de stupéfiants, a été condamné, mardi 26 mai 2020, par le tribunal judiciaire de Caen.

Il est 23 h 25, le 24 janvier, quand une patrouille de police remarque, au niveau du cinéma le Lux, à Caen, un homme jetant quelque chose à terre. Il s’agit de deux grammes de résine de cannabis. Il est interpellé pour usage illicite de stupéfiants.

Au commissariat, il donnera une fausse identité et refuse de se soumettre aux opérations de relevés d’empreintes et au prélèvement biologique d’identification. « Qui est – il en fait ? interroge le procureur de la République. Sous le patronyme donné, apparaissent dans le logiciel plusieurs identités. Et il semble de toute façon qu’il soit sous le coup d’une ordonnance de quitter le territoire ».

[…]

Ouest France

 

 

Cavaillon : Mourad Kaddouri et Akram Fagrouch condamnés à 9 ans de prison pour une agression à coups de couteau

 

Les deux auteurs d’une agression à coups de couteau à Cavaillon condamnés à neuf ans de prison

Les faits reprochés ont été commis le 31 mai 2019, peu après 22 heures, devant une épicerie de nuit de Cavaillon

C’est par visioconférence depuis la prison du Pontet que Mourad Kaddouri, 24 ans, a été jugé, hier, par le tribunal correctionnel d’Avignon. Ce Cavaillonnais, mis en cause dans un dossier qualifié de violences aggravées, conteste son implication dans les faits qui auraient été commis par un co-accusé, Akram Fagrouch, 21 ans, qui ne s’est pas présenté devant le tribunal.Les faits reprochés ont été commis le 31 mai 2019, peu après 22 heures, devant une épicerie de nuit de Cavaillon. Hamza, qui venait d’acheter des cigarettes, a pris peur en voyant face à lui Akram Fagrouch. Se sentant en danger, en raison de sa mauvaise réputation, il a porté un premier coup à Akram Fagrouch au moment où il sortait un objet de sa poche. Il a alors reçu un coup…

[…]

L’article dans son intégralité sur La Provence

 

 

Toulouse : interpellé à proximité de nombreux objets issus d’un cambriolage, un migrant en situation irrégulière est relaxé « grâce à un verbe équivoque »

 

Toulouse. Relaxé grâce à un verbe équivoque

La sémantique peut parfois s’avérer déterminante dans les prétoires. Me Brice Zanin l’a démontré ce lundi à l’audience de comparutions immédiates du tribunal correctionnel de Toulouse en parvenant à faire relaxer un client.

[…]

« Ils ont eu peur car ils sont en situation irrégulière », explique Me Zanin qui reprend les termes de la procédure selon laquelle son client était « affairé » autour de la voiture.

[…]

le tribunal a donné raison à l’avocat et a relaxé son client.

La Depeche

 

 

 

 

Strasbourg : des pompiers attaqués aux cocktails Molotov lors d’un guet-apens tendu dans le quartier du Neuhof

 

Une nouvelle fois, des sapeurs-pompiers ont fait l’objet d’un guet-apens, alors qu’ils intervenaient sur un feu de détritus, dans le quartier du Neuhof. Suite à l’intervention rapide de la police, vingt jeunes hommes, principalement mineurs, ont été placés en garde-à-vue.

Vers 23 heures, ce mardi 26 mai, les pompiers ont été appelés pour un incendie, dans le quartier strasbourgeois du Neuhof, situé au sud de la ville. Il s’agissait d’un feu de détritus et de palettes. Alors que les hommes éteignaient le feu, ils ont été la cible de divers projectiles, dont des cocktails Molotov. Il n’y a pas eu de blessés parmi eux, mais leur véhicule de secours a été fortement impacté.

[…]

L’un des pompiers présents cette nuit, Sullivan Mootooveeren, président du syndicat autonome des pompiers du Bas-Rhin, témoigne : « Un cocktail molotov a atterri sur le pompier qui portait la lance.  Heureusement, le cocktail s’est éteint quand il est arrivé sur le pompier. Mais mon collègue s’est retrouvé imbibé d’essence. Il a été choqué et a porté plainte » .

[…]

Tous les interpellés sont de sexe masculin, principalement des mineurs, âgés de treize à seize ans, dirigés dans leurs méfaits par des majeurs, âgés de vingt à trente ans. Leur profil, selon le délégué départemental du syndicat Alternative police- CFDT 67, correspond à celui des auteurs de violences urbaines perpétrées durant la nuit de Nouvel An.

[…]

France Info

 

 

 

 

L’auteur des attentats islamistes de 1995 à Paris demande à être libéré et renvoyé en Algérie

 

C’est une figure historique du terrorisme islamiste. Principal artisan de la campagne d’attentats qui ont ensanglanté la France en 1995 (8 morts et 200 blessés), Boualem Bensaïd demande à recouvrer la liberté. Condamné à deux reprises à la réclusion criminelle à perpétuité, en première instance comme en appel en 2002 puis en 2003, il avait vu sa peine assortie d’une période de sûreté de 22 ans. Après avoir passé près de 25 ans derrière les barreaux – il a été arrêté le 1er novembre 1995-, cet Algérien de 53 ans sollicite son élargissement.

Selon nos informations, la chambre d’application des peines (CHAP) de la cour d’appel de Paris examinera ce jeudi sa première demande de libération conditionnelle. Une remise en liberté qui se traduirait dans les faits par une expulsion vers son pays d’origine, mais qui apparaît à ce stade peu probable.

 

 

 

 

Dominique Sopo (SOS Racisme) : « Nous craignons […] une sous-estimation de la menace que représente le terrorisme d’extrême-droite »

 

Ancien militaire devenu agent de sécurité en charge d’un bâtiment administratif, Aurélien C. est suspecté d’avoir projeté une action violente contre la communauté juive.

A son domicile de Limoges (Haute-Vienne), les policiers de la DGSI qui l’ont interpellé mardi matin ont trouvé des engins incendiaires, contenant des clous et des boulons. […]

Aurélien C. avait été condamné à quatre mois ferme en mai 2019 – il était absent à l’audience – après avoir proféré des menaces de mort à l’encontre de militants de SOS Racisme. «Il n’a jamais effectué un seul jour de prison, déplore Dominique Sopo, le président de SOS Racisme. Nous craignons d’y voir une sous-estimation de la menace que représente le terrorisme d’extrême-droite. » […]

Le Parisien

 

 

 

 

Manosque (04) : La vidéo du lynchage d’un très jeune adolescent sidère les réseaux sociaux

 

Bon les mini justicier de Twitter ils faudraient les retrouver non ?

16,8 k personnes parlent à ce sujet + VIDEO

 

 

 

 

Belgique : Youssef, Paolo, Youness et Abdelhakim jugés pour avoir poignardé Kévin

 

Courcelles: Kévin, victime d’un coup de couteau, mais personne ne l’a touché

Le 9 avril 2017, à 2h39 du matin, la police de la zone des Trieux est requise devant le café l’Evidence sur la place Franklin Roosevelt à Courcelles. Quand la police intervient sur les lieux, une vingtaine de personnes sont présentes. Plusieurs témoins évoquent une bagarre. Certains précisent même avoir assisté à un coup de couteau et des coups de batte de baseball. Kévin, victime des faits, est alcoolisé et présente une légère plaie au thorax. Plusieurs témoins sont entendus et confirment une altercation entre Kévin et quatre suspects. Mais ces derniers ont quitté les lieux dans deux véhicules.

Mais les témoignages recueillis par les policiers permettent de mettre rapidement la main sur Youssef, Paolo, Youness et Abdelhakim. « Ils ont été interpellés grâce à l’un des deux véhicules dont la plaque avait été identifiée et aux descriptions physiques et vestimentaires »

[…]

DHnet

 

 

Paris : Un reporter asiatique agressé par des antifas lors de la manif de soutiens aux soignants

 

Ce n’est pas la première fois qu’il est la cible des antifas :

 

 

 

La Grèce se prépare à un nouvel afflux de migrants à la frontière avec la Turquie

 

Athènes craint un retour à la situation de mi-février, lorsque des milliers de migrants, encouragés par Ankara, ont convergé vers la frontière gréco-turque. Pour faire face, elle a renforcé ses patrouilles, avec l'appui de Frontex, et prévoit l'érection d'une clôture barbelée sur plus de 12 km.

De nouvelles déclarations des autorités turques font craindre à la Grèce un retour massif de migrants à la frontière gréco-turque. Fin février, la Turquie avait volontairement laissé passer des milliers de personnes jusqu’aux portes de la Grèce, provoquant sur place une crise humanitaire émaillées de violences.

"En raison de la pandémie, le mouvement des migrants s'est ralenti. Mais ils voudront certainement partir une fois l'épidémie terminée", a déclaré, dimanche 24 mai, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu. En mars, c’est le ministre turc de l'intérieur, Süleyman Soylu, qui avait prévenu Athènes : "Quand cette épidémie sera terminée, nous n'empêcherons pas ceux qui le souhaitent de partir", avait-il annoncé.

Lire la suite

 

 

 

 

L’ONU appelle les gouvernements « à promouvoir la régularisation des migrants en situation irrégulière »

 

Covid-19 : les Etats doivent protéger les droits des migrants (experts de l’ONU)

« Les droits des travailleurs migrants dans le monde, en particulier ceux des secteurs essentiels, doivent être garantis et des mesures doivent être prises pour protéger leur santé », ont déclaré mardi Can Ünver, Président du Comité des Nations Unies sur les travailleurs migrants, et Felipe González Morales, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits humains des migrants.

« Des milliers de migrants sont actuellement bloqués aux frontières du monde entier, en Asie, en Afrique, dans les Amériques ou en mer sur les côtes de l’Europe », ont rappelé les experts, qui ont également annoncé la publication en ligne d’une note d’orientation commune sur les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les droits humains des migrants.

Dans leurs 17 lignes directrices publiées à l’intention des gouvernements, les experts exhortent les États à garantir les droits et la continuité des procédures pour les personnes ayant besoin d’une protection internationale, y compris l’accès à leur territoire, et les exhortent à poursuivre les opérations de recherche et de sauvetage des personnes en détresse en mer.

« Les gouvernements doivent garantir l’accès des migrants et de leurs familles aux services sociaux qui dans certains pays affichent les niveaux les plus élevés de contagions et de décès dus à la Covid-19 », ont-ils déclaré.

Les experts ont attiré l’attention sur la plus grande vulnérabilité des migrants en situation irrégulière ou sans papiers. « Ils occupent des emplois instables – généralement sans prestations, ni droit aux allocations de chômage – et, dans certains cas, ont été exclus des mesures d’assistance sociale mises en œuvre par les États », ont-ils déploré, non sans rappeler les contributions économiques importantes des migrants aux sociétés dans lesquelles ils vivent.

« Dans ce contexte, nous appelons les gouvernements à promouvoir la régularisation des migrants en situation irrégulière », ont-ils dit.

[…]

« Nous voulons alerter le monde sur le fait que l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la capacité des migrants à travailler a déjà entraîné une baisse globale des envois de fonds envoyés à leurs familles dans leur pays d’origine, dont la survie dépend d’eux, ainsi que pour les pays où les envois de fonds sont l’une des principales sources de revenus de leur économie », ont-ils expliqué, soulignant que les familles luttent littéralement pour leur propre survie.

[…]

UN News

 

 

 

 

Raffia Arshad, première juge à porter le hijab au Royaume-Uni

 

Raffia Arshad est la première femme portant le hijab à devenir juge au Royaume-Uni.Raffia Arshad est la première femme portant le hijab à devenir juge au Royaume-Uni.

La quarantenaire a déclaré au quotidien britannique qu’elle voulait «s’assurer que le son de la diversité soit entendu» : «C’est définitivement plus grand que moi […]. C’est important pour toutes les femmes, […] particulièrement pour les femmes musulmanes». […]

Tout au long de sa carrière, elle a traité différents domaines, notamment le mariage forcé, les mutilations génitales féminines ou les affaires liées à la loi islamique. Malgré cette expérience, elle a confié qu’elle était toujours victime de préjugés et de discrimination. Elle a raconté être régulièrement confondue avec une interprète ou une cliente dans la salle d’audience.

Paris Match

 

 

Commenter cet article