Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 27 mai

 

 

 

 

La Turquie « ne permettra pas l’annexion » en Cisjordanie, prévient Erdogan

 

Le président turc menace l'Etat juif face au projet du gouvernement d'étendre la souveraineté israélienne, disant que Jérusalem est "une ligne rouge" pour les musulmans du monde

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'exprime devant les officiels de son parti au pouvoir à Ankara en Turquie, le 10 octobre 2019. (Service de presse de la présidence turque via AP, Pool)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé Israël à la suite du projet du nouveau gouvernement d’annexer certains secteurs de la Cisjordanie.

« Nous assistons à un nouveau plan d’occupation et d’annexion de la part d’Israël qui menace la souveraineté palestinienne et qui est contraire au droit international », a déclaré Erdogan dans un discours diffusé dimanche soir à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd al-Fitr. « Nous ne permettrons pas que des terres palestiniennes soient transférées à qui que ce soit ».

« La Turquie est la seule voix qui défende les Palestiniens aujourd’hui », a affirmé Erdogan dans une allocution télévisée. « Le monde a laissé tomber les Palestiniens et n’est pas parvenu à apporter la paix, la justice, la sécurité et l’ordre dans cette partie du monde », a-t-il ajouté

Le chef de l’État turc a poursuivi en disant que Jérusalem et le mont du Temple étaient « sacrés pour les trois religions et ils sont aussi la ligne rouge pour tous les musulmans du monde »

La promesse faite par le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’annexer la vallée du Jourdain et toutes les implantations dès le mois de juillet a été condamnée par un nombre croissant de pays et notamment par des États arabes, comme la Jordanie, et par des nations européennes comme la France et l’Allemagne.

Netanyahu a répété, lundi, l’échéance établie dans l’accord de coalition – le mois de juillet – comme date définie pour le lancement du processus d’élargissement de la souveraineté israélienne. Il a indiqué aux députés du Likud n’avoir aucunement l’intention de la changer....

Lire la suite

LIRE AUSSI:  Annexion : « une telle décision ne pourrait rester sans réponse », avertit Paris

 

Note ; tous pourrait bien basculé au mois de juillet !

 

 

 

 

Hongkong : Trump promet une riposte d'ici la fin de la semaine

 

Le président américain évoque une réaction «très puissante» en réponse aux actions chinoises qui passent outre l'autonomie d'Hongkong.

Donald Trump, le 26 mai 2020.
Donald Trump, le 26 mai 2020. BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

Donald Trump a promis d'annoncer d'ici la fin de la semaine des mesures «très intéressantes» en réponse au projet de loi controversé de la Chine pour passer outre l'autonomie de Hongkong. Interrogé sur la possibilité de sanctions contre Pékin dans ce dossier, le président des États-Unis a répondu : «Nous préparons quelque chose en ce moment même». «Je pense que vous trouverez ça très intéressant, mais je ne vais pas en parler aujourd'hui, j'en parlerai dans les prochains jours», a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche, sans préciser si cette riposte comporterait des sanctions. «Vous allez en entendre parler avant la fin de la semaine, de manière très puissante», a-t-il encore dit, entretenant un certain mystère.

Le Parlement chinois a présenté la semaine dernière et entend voter cette semaine un projet de loi sur la «sécurité nationale» à Hongkong largement vu comme un moyen de passer outre le statut de semi-autonomie accordé à l'ex-colonie britannique lors de sa rétrocession à la Chine en 1997.

L'administration Trump a déjà brandi la menace de retirer à Hongkong le statut commercial préférentiel octroyé par Washington. Et selon des médias américains, elle envisage d'imposer des sanctions financières contre des responsables et des entreprises chinois qui saperaient l'autonomie et les libertés dans ce territoire - une option également préconisée par des sénateurs américains qui ont présenté une proposition de loi en ce sens. Le milliardaire républicain a en outre lancé mardi un avertissement à Pékin, par la voix de sa porte-parole : Hongkong risque de perdre son rôle de «capitale financière» internationale si «la Chine prend le contrôle».

Lire la suite

 

 

Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets

 

Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets.

Le Président américain a accusé Twitter d'«interférer» dans la présidentielle en signalant deux de ses tweets comme trompeurs, ce qui constitue, selon lui, une menace pour la liberté d'expression.

«Les Républicains estiment que les plateformes de médias sociaux réduisent totalement au silence les conservateurs. Nous les réglementerons fortement ou les fermerons pour les en empêcher. Nous avons vu ce qu'ils ont tenté de faire et ce à quoi ils ont échoué en 2016...»

«Twitter interfère dans l'élection présidentielle de 2020», a-t-il ajouté.

Un autre message

Un avertissement automatique de vérification des faits par Twitter a concerné récemment un message de Donald Trump affirmant que le vote par correspondance donnait lieu à des fraudes. Selon le Président, le réseau social  «s’immisce dans l’élection présidentielle de 2020».

Twitter «étouffe complètement la liberté d'expression et en tant que Président, je ne permettrai pas que cela se produise», a-t-il écrit.

Source

 

 

Pour la première fois, Twitter alerte les internautes face à une fausse information propagée par Trump

 

Le réseau social a refusé de retirer les Tweet du président entretenant des rumeurs infondées de meurtre. Mais a rajouté une mention sur ses messages mensongers dénonçant le vote par correspondance en Californie.

Donald Trump a accusé Twitter d’« interférer » dans la campagne présidentielle américaine, mardi 26 mai. Le président des Etats-Unis a eu recours à son canal favori pour protester contre la décision du réseau social d’ajouter une mise en garde à deux de ses messages publiés dans la matinée dans lesquels il défendait la thèse contestée selon laquelle le vote par correspondance faciliterait la fraude électorale.

Donald Trump ne cesse de répéter cette affirmation alors que la pandémie de Covid-19 incite de nombreux Etats à envisager d’étendre ce mode de scrutin pour éviter le risque de contagion. Il est revenu à la charge mardi en s’en prenant au gouverneur de Californie. Il « est en train d’envoyer des bulletins de vote à des millions de personnes. Tous ceux qui vivent dans l’Etat, peu importe qui ils sont ni comment ils sont arrivés là, vont en recevoir. Ensuite des professionnels vont leur dire, à ces gens qui sont nombreux à n’avoir même jamais pensé à voter avant, comment et pour qui voter. Ce sera une élection truquée », a-t-il affirmé.

Lire la suite

 

Note: C'est tout le danger de ses réseaux sociaux, qui prennent parti pour des partis politiques, en censurent des personnes, clôturent des comptes et choisissent l'information qu'ils ont décidé être la bonne ! Je pense que l'on doit obliger les réseaux sociaux à rester neutre, et ne pas faire leurs propres propagandes

 

 

Des Su-30 et F-16 vénézuéliens survolant un pétrolier filmés depuis un chasseur - vidéo

 

La Marine vénézuélienne a rendue publique une vidéo  réalisée par un pilote de chasse pendant sa mission d’escorte du pétrolier iranien Forest. Le navire achemine  de l'essence et des équipements au Venezuela, frappé par une crise économique et de carburant.

Une nouvelle vidéo montrant quatre chasseurs vénézuéliens -deux Sukhoi Su-30 et deux F-16- survolant le navire-citerne iranien Forest a été mise en ligne par la Marine vénézuélienne.

Lire la suite

 

 

 

Les USA soupçonnent l’Iran de vouloir mettre la main sur l’or vénézuélien, Téhéran réagit

 

L'ambassadeur d'Iran au Venezuela, Hojjatollah Soltani, a démenti les allégations de Washington selon lesquelles l’Iran aurait reçu neuf tonnes d’or en échange du pétrole qu’il livre au Venezuela.

L'Iran ne retire pas d'or de ses échanges avec le Venezuela, les informations à ce sujet ne sont pas conformes à la réalité, a déclaré mardi 26 mai l'ambassadeur d'Iran à Caracas, Hojjatollah Soltani, commentant les accusations formulées par le secrétaire d'État américain Mike Pompeo contre la compagnie aérienne iranienne Mahan Air.

«Les informations sur le transfert de 9 tonnes d’or du Venezuela à l’Iran en échange de combustible sont 100% fausses. Il existe d’autres moyens de compensation, notamment l'exportation de pétrole en échange de marchandises, de produits, de café, de cacao et de nombreux autres produits», a déclaré M.Soltani à la chaîne de télévision Al-Alam.

Lire la suite

 

 

 

 

 

Les USA pourraient adopter de nouvelles sanctions contre le Nord Stream 2

 

L’ambassadeur américain en Allemagne a brandi la menace de nouvelles sanctions censées empêcher la mise en exploitation du gazoduc Nord Stream 2.

Le Congrès des États-Unis pourrait adopter de nouvelles sanctions visant le gazoduc Nord Stream 2, a annoncé l’ambassadeur américain à Berlin, Richard Grenell.

«Les deux partis soutiennent l’instauration de nouvelles sanctions. En dépit de la lutte préélectorale, l’adoption d’une telle loi peut se faire vite», a fait savoir le diplomate dans un entretien accordé au journal Handelsblatt.

Lire la suite

 

 

 

L'hydroxychloroquine n'est plus autorisée en France pour traiter le coronavirus

 

Un scientifique en laboratoire (Photo d'illustration).
 
 
 
Promu par le controversé Pr Raoult, elle ne peut désormais plus être administrée en France contre le coronavirus pour des patients gravement atteints.

 

 

 

Zemmour : « Les médias ne sont plus un contre-pouvoir mais le pouvoir. Ils excommunient les rebelles et sermonnent la population. Avec Internet, les gens peuvent se libérer du magistère des médias ! »

 

 

Le Conservateur #Z @Fr_Conservateur

#Zemmour : « #DidierRaoult est aussi au cœur d'une affaire de gros sous. La #chloroquine ça ne coûte rien. Alors que l'#antiviral que cherche à vendre le groupe pharmaceutique #Gilead coûte très cher et Raoult fait perdre des sous ...»#Cnews #Facealinfo #FaceAFace https://twitter.com/Fr_Conservateur/status/1265335312823324690 

25 personnes parlent à ce sujet

 

Zemmour Face à l'Info @ZemmourFaceInfo

Éric #Zemmour sur @CNEWS : « L’hydroxychloroquine et l’azithromycine de l’étude du @TheLancet ont été administrées à des gens gravement atteints. Alors que depuis le début, @raoult_didier affirme qu’il faut l’administrer au début de la maladie ! » #Facealinfo

954 personnes parlent à ce sujet + VIDEO

 

 

Éric : «Depuis 1968, les ne sont plus un contre-pouvoir mais le pouvoir. Ils excommunient les rebelles, ils sermonnent la population. Avec Internet, les gens peuvent se libérer du magistère des médias!» #Facealinfo #Raoult #Cnews

382 personnes parlent à ce sujet + VIDEO

Note : magistrale , Zemmour a encore tous compris

 

Nicolas חי @_samsonico_

Éric #Zemmour : «L’objectif de #Macron est d’avoir Marine Le Pen en face de lui. Parce-qu’il pense, et je pense avec raison, qu’il la battra…» Pour une fois, pour le salut de la France, j’espère qu’Éric se trompe… #Facealinfo #Cnews

224 personnes parlent à ce sujet

 

 

 

 

La Commission européenne propose un plan de relance de 750 milliards, empruntés en commun

 

Il s’agit là d’une véritable révolution dans l’histoire communautaire : face à l’opposition radicale de l’Europe du Nord, jamais la Commission n’avait proposé l’émission d’une dette mutualisée européenne de grande ampleur.

Lire l'article

 

 

 

Camélia Jordana tancée par un capitaine de Gendarmerie qui évoque Audrey Bertaut et Alicia Champlon, deux gendarmes « massacrées par deux raclures »

 

Le chef des deux femmes Gendarmes assassinées à Collobrières s’adresse à Camélia Jordana

[…]

Je ne vous connaissais pas. J’avais entendu votre nom, une ou deux fois au détour d’une conversation où il était question de « people » quelque peu oubliés ou en recherche d’une notoriété bien éphémère. Votre prénom évoque vaguement dans mon esprit une lady de la cour royale britannique et votre nom un pays du Moyen-Orient. L’association des deux aurait pu vous conférer l’élégance et l’intelligence de l’une et la modernité et la bienveillance de l’autre. Ce n’est manifestement pas le cas ! L’espèce de diarrhée verbale que vous avez expulsée dans une émission dont le déclin est annoncé, a profondément indigné la communauté des membres de la sécurité intérieure, à juste titre. A travers cet amalgame honteux, vous avez jeté l’opprobre sur des gens dont le travail est de protéger les autres, bien souvent au péril de leur vie.

Je vais vous raconter une histoire. Elle n’est pas sortie de mon imaginaire, ni d’une rumeur. Je l’ai vécue tout simplement.
Dans le Var, en 2012, deux Gendarmes, deux flics comme vous les qualifieriez, deux femmes dont l’une était mère de deux petites filles ont répondu à un appel au secours de personnes victimes de vol parce que c’était leur métier, naturellement. Elles ont payé de leur vie le serment qu’elles avaient fait de défendre et de protéger leurs concitoyens. Le couple qu’elles avaient face à elles n’a pas eu une once de pitié à leur égard. Elles ont eu très peur, assurément, mais elles n’ont pas reculé. Elles en sont mortes, massacrées par deux raclures que vous auriez très certainement pardonnées.

C’est en pensant à elles et à tous ces policiers et Gendarmes blessés ou tués en service que vous avez exprimé votre haine d’une profession ? Ou est-ce plus prosaïquement pour vous faire de la publicité à bon marché ? Dans les deux cas, votre attitude est déconcertante d’ignominie. En faisant une généralité sur la violence des forces de l’ordre, vous avez stigmatisé publiquement toute une profession. D’autant que beaucoup s’étonnent qu’une actrice-chanteuse-agnostique issue d’une famille aisée se soit installée en banlieue où elle se ferait, comme des milliers de français, massacrer en raison de sa couleur de peau. Ceci est pitoyable. Vous vous servez d’une émission télévisée pour énoncer des faits sans apporter la moindre preuve et vous faites une généralité d’un cliché éculé. Pourrait-on imaginer dire que tous les jeunes des quartiers sont des racailles parce que l’un d’eux a percuté délibérément un policier ou qu’il a caillassé une ambulance des pompiers ? A moins que ce comportement « chahuteur » ne soit que la conséquence de la peur de ces dizaines de jeunes de se retrouver face à une patrouille de deux policiers ou deux Gendarmes. Et vous trouverez, j’en suis sûr, des excuses à tous ces sauvageons qui tabassent des flics, parce qu’ils ont peur de se faire massacrer tous les matins en allant travailler… (sic)
La démesure de vos accusations est à l’image de ce qu’on a produit de plus pervers pour exister. Ce qui est grave dans cette affaire, ce sont les conséquences que cela aura sur le quotidien des forces de l’ordre dans les banlieues où le moindre contrôle se transformera en bagarres rangées.
Pourvu que vous n’ayez jamais besoin de faire appel à la police ou à la Gendarmerie si vous étiez victime d’un méfait. Vous auriez certainement trop peur d’être secourue par un flic !

[…]

La Voix du Gendarme

 

 

 

 

 

Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo

 

Le syndicat de police Synergie-Officiers a publié une vidéo qui n’a pas fait l’unanimité sur Twitter montrant une intervention musclée sur deux jeunes à scooter. La publication accompagnée d’un commentaire désinvolte et de la musique de Benny Hill a provoqué un tollé, si bien qu’elle a été supprimée.

Mardi 26 mai, le syndicat Synergie-Officiers a publié sur Twitter la vidéo d’une interpellation peu délicate de deux jeunes en scooter en train d’effectuer un rodéo urbain. L’extrait a d’autant plus choqué les internautes que la musique de Benny Hill (l’émission comique des années 1980) y avait été intégrée, comme si le syndicat prenait ce genre d’intervention à la légère.

Le conducteur du scooter a raté son demi-tour pour échapper aux forces de l’ordre, provoquant sa chute et celle de son passager. «Tout le monde n’est pas nécessairement un “artiste“ du rodéo!», se moque l’auteur de la publication, avant de rappeler, à juste titre, que la pratique est dangereuse.

Toutefois, pas un mot n’évoque l’intervention quelque peu musclée des policiers, alors que les individus avaient tous deux mis pied à terre.

Lire la suite

VIDEOS 

 

 

 

Christophe Castaner au pays des rodéos sauvages: pourra-t-il y mettre fin?

 

Après les émeutes et les accidents liés aux rodéos sauvages, Christophe Castaner a annoncé un «plan global de lutte.» Deux députés sont chargés d’y réfléchir. Qu’en attendent les policiers? Sputnik France a interrogé Grégory Joron, délégué du syndicat Unité SGP.

«L’heure était arrivée de mettre en place un nouveau plan d’action plus global contre les rodéos urbains», a déclaré Christophe Castaner, en déplacement dans un commissariat du XVIIe arrondissement de Paris, le 25 mai. Alors que les émeutes urbaines sont souvent déclenchées à la suite de rodéos urbains et qu’un policier a été récemment blessé lors d’une course poursuite, le ministre de l’Intérieur a tenté de couper court aux critiques de laxisme: «il n’y a pas d’impunité», a-t-il affirmé.

Lire la suite

 

 

 

 

Grigny (91) : un tournoi de foot rassemble 300 spectateurs. « Nous n’avons pas les moyens de les disperser », confie un policier. (MàJ vidéo)

 

Alors que les rassemblements de dix personnes sont toujours interdits, un match opposant Grigny à la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, a réuni près de 300 personnes ce mardi soir. Les scènes de liesse rappellent la « CAN (coupe d’Afrique des Nations) des quartiers », ce tournoi de football créé en 2019 en Essonne.

(…) « On ne peut pas disperser une foule, on n’a pas les moyens de faire face, regrette une source policière. On reste à côté, mais la consigne est de ne pas intervenir s’il n’y a pas de heurts. » Et de déplorer les « nombreux barbecues et rodéos sauvages » observés depuis la fin du confinement. « On peut seulement observer de loin, pour ne pas risquer une provocation en face ».

(…) Le Parisien

 

 

Bagneux (92) : rixe entre une trentaine de jeunes, deux blessés

 

Une rixe entre une trentaine d’individus a fait deux blessés, lundi soir, à Bagneux. Il était environ 20h30 quand les policiers sont intervenus avenue Stalingrad, devant la piscine municipale, alertés par le voisinage d’une bagarre impliquant de nombreux jeunes.

Ces derniers se sont enfuis à l’arrivée des forces de l’ordre excepté l’un d’eux, resté sur place car blessé. Cet adolescent de 16 ans souffrait de blessures à un flanc et dans le dos, visiblement provoquées par une arme blanche.

Un autre garçon âgé du même âge s’est présenté quelques instants plus tard aux policiers en se plaignant de douleurs à la poitrine. Le jeune homme présentait effectivement des marques semblant provenir de l’impact de balles d’un pistolet de défense de type gomm cogne. […]

Selon les premières constatations, il semble que la bagarre ait opposé des jeunes de deux citées rivales de deux villes : celle de Pierre-Plate, à Bagneux et celle de Vauban, à Châtillon.

Le Parisien

 

 

Aéroport d’Orly : « Je suis là pour mourir par Allah, de toute façon il y aura des morts » (MàJ : la piste terroriste bientôt abandonnée ?)

 

25/05/2020

La justice devrait bientôt abandonner la piste terroriste dans l’affaire de l’attaque à Orly de mars 2017, et, estimant que l’assaillant avait agi seul, devrait aussi prononcer un non-lieu pour les deux hommes encore mis en examen dans ce dossier, pour association de malfaiteurs terroriste. « C’est un soulagement », réagit Me Joseph Hazan, avocat de l’un des deux prévenus. 

[..] La piste terroriste sera bientôt abandonnée dans l’affaire de l’attaque commise à Orly, en mars 2017, au cours de laquelle un jeune homme s’en était pris à une patrouille de l’opération Sentinelle dans le terminal Sud, avant d’être abattu. Selon les informations d’Europe 1, confirmant celles du Parisien, le juge s’est en effet déclaré incompétent dans un volet du dossier concernant la détention d’arme en lien avec une entreprise terroriste.

Et alors que les trois ans d’enquête remettent en doute le caractère terroriste de l’acte de cet homme polytoxicomane, ni fiché ni radicalisé, le magistrat devrait donc prononcer un non-lieu pour les deux hommes encore mis en examen dans ce dossier. Défenseur de l’un des prévenus, Me Joseph Hazan, se réjouit de cette décision inédite, qui pourrait selon lui en préfigurer d’autres.

Son client « a passé plus d’un an en détention », rappelle-t-il. […] On lui reprochait d’avoir assisté à la remise d’une arme à l’auteur principal, il l’a d’ailleurs toujours contesté, en parfaite connaissance de sa radicalisation et de ses intentions. Or, il a été démontré tout au cours de l’enquête que cette personne ne présentait elle-même aucune adhésion idéologique aux thèses mortifères de l’État islamique, aucune volonté de mener à bien un projet terroriste. »

[…]

Europe 1

20/03/2017

Vidéo de l’attaque :


Orly : la vidéo de l’attaque par Lopinionfr

 

 

 

Saint-Raphaël (83) : armé d’un couteau, il menace en arabe les passagers d’un TGV et hurle « Allah Akbar »

 

La police a interpellé un homme de 33 ans ce lundi après-midi à Saint-Raphaël (Var). Armé d’un couteau, il venait de menacer les voyageurs d’un TGV en langue arabe.

[…]

Le suspect s’était déjà fait remarquer en gare de Toulon, avant l’arrivée du train. L’homme de 33 ans a réclamé une cigarette à un autre voyageur. Ce dernier a refusé de lui en donner. Le trentenaire s’est énervé et s’est montré menaçant. Il a également exhibé un couteau de cuisine avec une lame de 10 centimètres, avant de monter dans le TGV.

Une fois dans le train, le suspect a fait des allers-retours dans le wagon et a proféré des menaces en langue arabe. Il a également hurlé « Allah Akbar », tenant également des propos « relevant de l’apologie du terrorisme », selon une source policière citée par le quotidien.

[…]. Les policiers ainsi que les agents de la sûreté ferroviaire (SUGE) ont mis en place un dispositif en gare de Saint-Raphaël, qui a été évacuée, pour interpeller le mis en cause.

Le suspect a été arrêté et son couteau a été retrouvé sur lui, tout comme de la résine de cannabis. L’homme, très connu des services de police, a été placé en garde à vue.

Au commissariat, le trentenaire a insulté son avocat, a uriné sur son matelas et a étalé ses excréments sur les murs de sa cellule.

[…]

Actu17

 

Entreprises : comment faire de la migration un moteur d’innovation

 

D’ici à 2050, le changement climatique pourrait entraîner le déplacement forcé de plus de 140 millions de personnes, selon la Banque mondiale. A l’occasion des Conversations organisées par Thinkers & Doers et le JDD au Jeu de paume à Paris, intellectuels et acteurs économiques ont échangé sur le vivier de talents et de créativité à explorer dans les mouvements de population.

Mais les freins sont nombreux. « Il y a en France un rejet de l’autre«  , observe Mathieu Lefèvre, cofondateur de l’organisation More in Common, à l’origine de l’étude « La France en quête » sur le vivre-ensemble. «  En réalité, c’est nous le problème , poursuit-il. Nous ne savons plus qui nous sommes et quel est notre projet de société, alors nous pointons l’autre du doigt. » Spécialiste du fait migratoire, le sociologue Smaïn Laacher analyse : « L’immigration suscite la polémique car la figure de l’étranger est perçue comme celle qui met du désordre dans le monde social et oblige à redéfinir l’ordre national. » […]

Comment contrer ce rejet ? En faisant de la migration un outil générateur de valeurs sociale, économique et culturelle , selon Alice Barbe. Il y a huit ans, elle a cofondé Singa, une plateforme pour favoriser les échanges entre locaux et nouveaux arrivants, ainsi que des incubateurs d’entreprises. […] Rassembler implique de dépasser les étiquettes, renchérit Alice Barbe. « On réduit toujours les réfugiés à leur statut juridique, regrette-t-elle. On les décrit à travers ce qu’ils n’ont pas – des papiers, un travail, la maîtrise du français – et jamais à travers ce qu’ils peuvent apporter. » […]

Le JDD

 

 

 

Christiane Taubira a tenté de faire annuler la condamnation de son fils

 

FAVORITISME. Douze ans avant de proposer, en tant que garde des Sceaux, des peines de substitution pour les personnes condamnées à moins de cinq ans de prison, Christiane Taubira (photo) — qui vient de réaliser la pire audience de l’émission Des paroles et des actes, sur France 2, le 5 septembre —, alors députée de Guyane, avait tenté de faire annuler purement et simplement la condamnation par le tribunal de Bourges (avec dispense de peine) d’un de ses fils pour complicité de vol.

Lire la suite

 

 

Christine Kelly soutient Éric Zemmour et avoue avoir été «victime d’insultes et de crachats»

 

La présentatrice Christine Kelly s’est déclarée «très touchée» par la vidéo de la récente agression d’Éric Zemmour et avoué avoir aussi été visée par des insultes et des crachats en pleine rue.

La présentatrice de l’émission Face à l’info Christine Kelly est revenue sur la récente agression de son collègue Éric Zemmour. Dans une interview accordée à Télé Star, elle a avoué avoir été «très touchée» par la vidéo de l’incident mise en ligne et rappelé les épreuves qu’elle a elle-même subies à cause de son travail journalistique:

«Moi aussi, j’ai été victime d’insultes et de crachats dans la rue. J’ai même reçu des menaces de mort», confie-t-elle.

Lire la suite

 

 

 

Grèce : la France va accueillir 750 migrants, un premier groupe devrait arriver sur le sol français en juillet

 

Quelque 400 demandeurs d’asile et 350 mineurs non accompagnés vont être relocalisés de Grèce vers la France. Le premier groupe de 50 mineurs devrait arriver sur le sol français en juillet.

« Les procédures de relocalisation qui s’étaient arrêtées temporairement en raison de la crise sanitaire vont démarrer de nouveau au plus vite », a déclaré le ministre grec à la Politique migratoire et à l’asile, Georges Koumoutsakos, dans un communiqué publié lundi 25 mai.

La France, qui s’était mis d’accord avec la Grèce en janvier sur la relocalisation de 400 demandeurs d’asile, va également prendre en charge 350 mineurs non accompagnés, ont précisé les autorités grecques. […]

infomigrants.net

Chypre va expulser une vingtaine de migrants soupçonnés d’être liés au terrorisme

Le ministère de l’Intérieur chypriote a annoncé, lundi, l’expulsion prochaine de 17 migrants soupçonnés d’entretenir des liens avec des groupes extrémistes ou impliqués dans des actes de terrorisme. Leur nationalité n’a pas été précisée.

Dix-sept migrants soupçonnés d’activités terroristes ou d’appartenance à un groupe extrémiste seront expulsés de Chypre dans les prochaines semaines, a annoncé, lundi 25 mai, le ministère de l’Intérieur de cette petite île européenne située dans l’extrémité est du bassin méditerranéen. […] infomigrants.net

 

 

 

 

L’ermite et religieux français Charles de Foucauld bientôt canonisé

 

Le pape François a reconnu le 27 mai le «miracle» nécessaire, selon la procédure de l’Église catholique, à la canonisation de Charles de Foucauld (1858-1916).

La date de cette cérémonie qui se déroulera à Rome n’est pas encore fixée mais il avait été béatifié par Benoît XVI, le 13 novembre 2005. Après une conversion fulgurante, cet officier de cavalerie français avait quitté une vie dissolue pour devenir moine puis finalement ermite, menant jusqu’à sa mort à Tamanrasset (Algérie), une vie exemplaire de prière et de pauvreté absolue.

Le Figaro

La mort de Charles de Foucauld :

Quand la guerre éclate, des guerriers sénoussis venus de Libye lancent des attaques dans la région. Les militaires de la garnison voisine supplient le père de Foucauld de les rejoindre à l’abri. Il s’y refuse avec obstination pour rester auprès des pauvres populations de la région.

Un soir, le jeune bédouin chargé de le protéger frappe à la porte de son modeste « fortin ». Le père de Foucauld lui ouvre et voilà qu’entre avec son garde un groupe de Sénoussis. Sa mort survient dans des conditions obscures. Sans doute a-t-il été tué par inadvertance suite à une fausse alerte.

Herodote

Commenter cet article

kyrEn A 27/05/2020 17:57

Merci pour vos revus de presse pendant le confinement!
Ce que vous avez écrit est juste: "C'est tout le danger de ses réseaux sociaux, qui prennent parti pour des partis politiques, en censurent des personnes, clôturent des comptes et choisissent l'information qu'ils ont décidé être la bonne ! Je pense que l'on doit obliger les réseaux sociaux à rester neutre, et ne pas faire leurs propres propagandes".
Heureusement que ce genre de chose n'arrive pas sur votre blog :)