Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 22 avril 2020

 

 

 

 

L’Iran réagit à l'ordre de Trump de détruire les navires iraniens s’ils importunent l’US Navy

 

Washington devrait plutôt œuvrer pour prévenir la propagation du Covid-19 au sein de ses forces armées, a déclaré le porte-parole de l’armée iranienne Abolfazl Shekarchi, cité par l’agence de presse ISNA, suite à l’annonce par Donald Trump de son ordre de détruire les vedettes iraniennes si elles entravent les missions de navires américains dans le golfe Persique.

«Au lieu d'intimider les autres, les Américains devraient mettre tous leurs efforts pour sauver les membres de leurs forces infectés par le coronavirus», a indiqué M.Shekarchi.

Il a également conseillé aux États-Unis de retirer leurs forces au Moyen-Orient, afin de les mobiliser pour combattre le coronavirus chez eux.

Lire la suite

 

 

Trump ordonne de «détruire» toute embarcation iranienne harcelant des navires américains

 

Donald Trump a déclaré avoir ordonné à l'US Navy d'attaquer et de détruire tout bateau militaire iranien qui s'approcherait et intimiderait ses navires de guerre.

«J'ai demandé à la marine américaine de tirer et de détruire tout bateau militaire iranien s’il harcelait nos navires en mer», a déclaré le Président américain le 22 avril sur Twitter.

Donald Trump a déclaré avoir ordonné à l'US Navy d'attaquer et de détruire tout bateau militaire iranien qui s'approcherait et intimiderait ses navires de guerre.

«J'ai demandé à la marine américaine de tirer et de détruire tout bateau militaire iranien s’il harcelait nos navires en mer», a déclaré le Président américain le 22 avril sur Twitter.

Le tweet est également intervenu après que les Gardiens de la Révolution ont annoncé ce 22 avril avoir mis en orbite le premier satellite militaire de la République islamique, au plus fort des tensions avec les États-Unis.

Lire la suite

 

Note : je rappelle pour les nouveaux venus sur mon blog, que Nostradamus a maintes fois nommées l'Iran comme le meneur du monde islamique dans une guerre contre l’Europe

L'Iran est de nombreuse fois mentionné par Nostradamus, c'est ce pays qui soulèvera le monde arabo-turcs-musulmans contre l'Europe

Dans la centurie  01- Q 73 :  Tunisien, et Algérien soulevées par les Iraniens

Centurie 05- Q 25 : Devant l'Iran bien presque d'un million (de soldat)  Turquie , Égypte , (serpent) envahira

Voir page 1 du dossier

C5 - Q86 Par chef de l’Iran, la Turquie sera fort pressée de rejoindre la révolution

Voir dossier pages 2 

 

L'Iran a lancé avec succès un premier satellite militaire

 

L'annonce du lancement a été faite par les Gardiens de la Révolution.
L'annonce du lancement a été faite par les Gardiens de la Révolution. Wana News Agency / VIA REUTERS

Les Gardiens de la Révolution en Iran ont annoncé le lancement «avec succès» du premier satellite militaire iranien mercredi, alors que Washington accuse Téhéran de vouloir renforcer ses compétences dans le domaine des missiles balistiques par le biais du lancement de satellites.

Le satellite, baptisé Nour, a été «lancé avec succès ce matin, mercredi 22 mai, à partir du lanceur à deux étages Qassed depuis le désert de Markazi en Iran», a indiqué Sepahnews, le site internet des Gardiens, armée idéologique de la République islamique. Le satellite Nour (Lumière en persan) a «orbité autour de la Terre à 425 km», selon ce site. «Cette action sera une grande réussite et un nouveau développement dans le domaine de l'espace pour l'Iran islamique», ajoute-t-il.

(..)

Les États-Unis ont mis en garde contre le programme spatial iranien, qualifiant notamment le tir par Téhéran d'une fusée chargée du lancement d'un satellite en janvier 2019 de «provocation» et de violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies. Cette résolution appelle l'Iran à «ne mener aucune activité liée aux missiles balistiques conçus pour pouvoir emporter des charges nucléaires, y compris les tirs recourant à la technologie des missiles balistiques». Affirmant n'avoir aucun projet de se doter de l'arme atomique, Téhéran assure que ses programmes balistique et spatial sont licites et ne violent pas la résolution.

Lire la suite

 

 

 

 

 

 

EN DIRECT - Coronavirus: plus de 10 millions de salariés au chômage partiel, annonce Muriel Pénicaud

 

 

 

Pas le moment d'enquêter sur l'OMS, juge Macron

Ce n'est pas le moment d'ouvrir une enquête sur l'attitude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) face à l'épidémie de coronavirus, a estimé Emmanuel Macron lors d'un entretien avec le premier ministre australien Scott Morrison, a-t-on appris ce mercredi à l'Elysée.

Le chef de l'Etat a reconnu qu'il y avait eu des problèmes au départ, mais a jugé «que l'urgence est à la cohésion et que ce n'est pas le moment de parler de cela maintenant", tout en réaffirmant le besoin de transparence.

Scott Morrison s'est prononcé pour l'ouverture d'une enquête internationale lors d'entretiens téléphoniques avec les dirigeants américains, français et allemand, selon son gouvernement. Donald Trump a ordonné la suspension de la contribution américaine au budget de l'OMS, qu'il a jugée trop «sino-centrée». 

 

Au Royaume-Uni, des chiens dressés à flairer le coronavirus

Une association épaulée par des chercheurs britanniques tente d'entraîner des chiens à repérer les personnes porteuses du nouveau coronavirus, après plusieurs essais concluants avec d'autres maladies.

«Nous pensons que les chiens peuvent détecter le Covid-19 et qu'ils pourront très rapidement dépister des centaines de personnes afin de savoir qui doit être testé et isolé», a déclaré à l'AFP Claire Guest, fondatrice et directrice générale de l'association Medical Detection Dogs.«Nous avons la preuve que les chiens peuvent détecter des bactéries et d'autres maladies, nous pensons donc que ce projet fera une énorme différence dans la capacité à contrôler la propagation de Covid-19», a ajouté Claire Guest, dont l'association a déjà formé des canidés à détecter le cancer ou la maladie de Parkinson.

 

 

Iran: 94 nouveaux décès, les infections en baisse selon Téhéran

L'Iran a annoncé ce mercredi 94 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus, soulignant toutefois le maintien d'une tendance à la baisse du nombre de contaminations dans le pays.

>> LIRE AUSSI - Iran: le régime camoufle-t-il la véritable ampleur de l’épidémie de coronavirus?

L'annonce de ces nouveaux décès porte le nombre total de morts dus à l'épidémie de Covid-19 à 5391, a précisé le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour, lors de son point de presse quotidien. Ces dernières 24 heures, 1194 nouveaux cas ont été confirmés, portant le nombre total des infections à 85.996, d'après Jahanpour. «La tendance à la baisse progressive des cas d'infection s'est maintenue», a-t-il ajouté.

 

 

Droit d'asile: la justice ordonne la réouverture des enregistrements en Île-de-France

Le tribunal administratif de Paris, saisi par des associations, a ordonné mardi la reprise des dispositifs d'enregistrement des demandes d'asile, suspendus par les préfets d'Île-de-France au début du confinement.

Un collectif d'association (dont la ligue des droits de l'Homme) et de demandeurs d'asile avait déposé le 15 avril un référé-liberté [une procédure d'urgence, ndlr] pour contester cette suspension «inédite en France et (qui) ne se justifie par aucun texte», selon un communiqué commun des requérants publié mercredi. La préfecture a désormais cinq jours pour rétablir le système et l'OFII doit rouvrir la plateforme téléphonique sans délai.

Au niveau national, la validité des documents de séjour des étrangers en situation régulière, comme les demandeurs d'asile ou les détenteurs d'un titre de séjour, a été prolongée de trois mois en raison des complications liées au coronavirus.

 

 

Premiers essais cliniques d'un vaccin en Allemagne

Ils vont être lancés par la société BioNTech, basée à Mayence, en lien avec le laboratoire amricain Pfizer, a annoncé l'autorité fédérale compétente. Ces essais cliniques seront dans un premier temps menés sur 200 volontaires sains âgés de 18 à 55 ans, précise l'Institut Paul Ehrlich sur son site internet, en précisant qu'il s'agissait «seulement du quatrième essai sur l'homme» dans le monde d'un vaccin contre le Covid-19.
 
 

Plus de 110.000 morts en Europe

Avec un total de 110.192 morts (pour 1.246.840 cas), l'Europe est le continent le plus durement touché par la pandémie de Covid-19, qui a tué 177.368 personnes dans le monde. L'Italie (24.648) et l'Espagne (21.717) sont les pays en Europe les plus atteints, suivis de la France (20.796) et du Royaume-Uni (17.337).
 
DIRECT

 

Coronavirus : Deux médecins supplémentaires sont décédés en France

 

Au total, neuf médecins en activité sont décédés du coronavirus en France, principalement dans le Grand-Est et en Ile-de-France

Deux médecins sont morts du coronavirus  ces derniers jours en France, l'un dans le Nord et le deuxième en Seine-Saint-Denis, portant à neuf le nombre de praticiens décédés du Covid-19 dans l'Hexagone, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Médecin généraliste âgé de 65 ans, Kabkéo Souvanlasy est décédé vendredi à l'hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où il se trouvait en réanimation depuis un mois, selon son entourage. L'équipe du service réanimation a «tout fait» pour le sauver, a témoigné sa cousine, Manola Souvanlasy-Abhay, également médecin, à Paris.

Lire la suite

LIRE AUSSI ; Coronavirus. "On a peur pour tout ce qu’on fait, tout ce qu’on touche" : une aide-soignante témoigne

 

 

La Chine a réussi à combattre le coronavirus grâce à cette décision de l'armée, assure un attaché de Défense

 

L’armée chinoise est venue en aide aux malades dès le début de l’épidémie sur son territoire, ce qui a grandement contribué à vaincre le Covid-19 en Chine, affirme l’attaché de Défense à l’ambassade de Chine en Russie.

Lire l'article

 

 

 

Coronavirus : pourquoi la dernière étude du professeur Raoult est dans le viseur de l'Agence de sécurité du médicament

 

L'Agence demande aux auteurs de l'étude de prouver que leur recherche est observationnelle, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas intervenus dans le traitement des patients.

Après la méthodologie, c'est au tour de la légalité d'une étude du professeur Didier Raoult sur l'hydroxychloroquine d'être questionnée. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a demandé au médecin et à son équipe de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille de prouver le "caractère observationnel" de leur dernière étude publiée, rapporte le média spécialisé APM News, lundi 20 avril.

La loi Jardé, qui encadre la recherche impliquant des humains, distingue en effet "étude observationnelle", "étude interventionnelle" et même "étude interventionnelle à risques et contraintes minimes". La première ne modifie pas la prise en charge habituelle d'un patient et ne comporte "aucun risque ni contrainte". A contrario, lors d'une recherche dite interventionnelle, "le chercheur ne fait pas qu'observer, il va imposer un protocole et délibérément modifier le cours normal de la relation thérapeutique entre le médecin et le patient", explique Bernard Bégaud, ancien président de la commission des essais cliniques à l'ANSM (1994-2008) et professeur de pharmacologie à l'Université de Bordeaux. 

Une intervention sans autorisation ?

Lors de sa première étude sur le sujet en mars, le professeur Didier Raoult et son équipe ont évalué l'hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine, un antibiotique, chez 26 patients infectés par le Sars-CoV-2. "Nous faisons la démonstration que la combinaison des deux traitements a un effet synergique qui inhibe totalement la réplication du virus", avait alors déclaré l'équipe de chercheurs. Selon eux, utilisés séparément, "l'hydroxychloroquine et l'antibiotique ont un effet faible ou nul sur la production virale". 

Lire la suite
 

Note ; ils vont tenter de lui faire la peau, parce que l'hydroxychloroquine est un médicament très peu cher, et pas rentable pour les gros du domaine pharmaceutique. C'est çà le capitalisme, je t’écrase et je te broie, parce qu'il doit en avoir que pour les plus riches

 

 

Les pays riches «pas prêts» face à l’arrivée de nouvelles maladies, selon le professeur Raoult

 

Le professeur Didier Raoult est revenu sur la gestion de la pandémie en France et plus largement dans les pays développés, au cours d’un entretien filmé mis en ligne par l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée. Il pointe du doigt le paradoxe selon lequel les pays riches sont plus fragilisés que les pays pauvres, face à l’arrivée de nouvelles maladies. La mortalité dans les pays développés doit les pousser à s’interroger sur leur manière de faire face à l’épidémie.

«Tous les pays riches et développés ont eu des résultats moins importants que les pays pauvres, qui ont choisi de régler ça comme une pneumonie avec des médicaments banals et qui ne coûtaient rien. Les 15pays qui ont la plus forte mortalité ne sont que des pays riches. Il y a une déconnexion entre la richesse et la capacité à répondre à des situations de cet ordre-là», a-t-il expliqué durant cet entretien.

Lire la suite

 

 

Pour Didier Raoult, le Covid-19 serait bien «une maladie saisonnière»

 

Pour le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU), « il est possible que d’ici un mois, il n’y ait plus de cas du tout dans la plupart des pays tempérés ».

Lire l'article

 

Coronavirus : la Seine-Saint-Denis et le Val-d’Oise en pénurie alimentaire ? Le terrible constat d’un préfet

 

Le 18 avril dernier, Georges-François Leclerc, préfet de Seine-Saint-Denis, a confié ses craintes à son homologue de la région Île-de-France.

En Seine-Saint-Denis, des milliers de personnes « vont avoir du mal à se nourrir” durant la présente épidémie de coronavirus. Une affirmation qui émane directement du préfet du département, rapporte Le Canard enchaîné.

Des appels aux grandes entreprises

« Mon principal risque dans les quinze jours qui viennent est, si l’on excepte le risque sanitaire, le risque alimentaire… », a indiqué Georges-François Leclerc à son homologue de la région Île-de-France, dans un mail, évoquant un « risque maximal » également dans le Val-d’Oise, voisin de la Seine-Saint-Denis. « Nous comptons entre 15 000 et 20 000 personnes qui, entre les bidonvilles, les hébergements d’urgence et les foyers de travailleurs migrants, vont avoir du mal à se nourrir », a ajouté le préfet du 93.

Lire la suite

 

 

 

Didier Raoult : « Les médias qualifient de fakes news ce qui ne sont pas les news qu’ils propagent »

 

:@raoult_didier analyse avec lucidité les nouveaux mécanismes de diffusion de l'info et l'amertume que cela fait naitre dans les médias.
"Les médias qualifient de #FakesNews ce qui ne sont pas les news qu'ils propagent"

267 personnes parlent à ce sujet

 

Michel Kokoreff : «Ces territoires jouent le rôle de boucs émissaires»

 

Pour le professeur de sociologie Michel Kokoreff, la police cultive une forme d’impunité dans les quartiers populaires, plus visible encore durant l’épidémie.

Si vous voulez vraiment lire la suite (un article du journal de Gauche Liberation)

 

Note : je poste cet article pour montrer la mentalité des gauchistes, à fond pro-musulman et pro-migrants, toujours a leurs trouvés toute sorte d'excuse pour excusé le pauvre petit délinquant issus de l'immigration , Les policiers eux sont traité de,  je site " Dans certains quartiers, la police continue de se comporter comme une armée de réserve coloniale" !

 

Zemmour : « Il faut inverser la politique d’immigration. Il faut que les banlieues redeviennent françaises. Les policiers y sont vus comme une puissance étrangère » (MàJ)

 

Éric #Zemmour: "Il faut inverser la politique d'#immigration. Il faut que les #banlieues redeviennent françaises. Les forces de l'ordre y sont vues comme une puissance étrangère. Elles revivent la guerre d'#Algérie tous les jours." #facealinfo

21 personnes parlent à ce sujet

 

#Zemmour : «Ces #banlieues, devenues enclaves étrangères on y vivait très bien... Mais des gens venus du sud, du Maghreb on rendu ces banlieues invivables en important dans ces endroits leur mode de vie du #Maghreb...»#Cnews #Facealinfo #FaceAFace https://twitter.com/Fr_Conservateur/status/1252671097230802946 

#Zemmour : «Ces #banlieues, devenues enclaves étrangères ont été construites pour les paysans, pour les pied-noir et les gens y vivaient très bien et je peux vous le dire car je viens de ces endroits. On y vivait bien dans ces endroits...»#Cnews #Facealinfo #FaceAFace https://twitter.com/Fr_Conservateur/status/1252670278670352384 

 

"Ce n'est pas la police qui va chercher les racailles.
Ce sont les racailles qui provoquent des guets-apens pour attaquer la police.
Aujourd'hui, on tire au mortier et on envoie des cocktails Molotov lors des émeutes dans les banlieues ..

sur @CNEWS : « Les grands ensembles dans les banlieues ont été conçus pour les paysans et les pieds-noirs. Je le sais d’autant mieux que ma famille y vivait. Ils n’étaient pas du tout invivables. Ce sont ceux qui sont venus ensuite qui les ont rendus invivables »

VIDEO

 

Note : et je confirme parce que ma famille est pied noir, on a vécu en banlieue et les Maghrébins ont rendu la vie de banlieue infernale. J'ai connu les enfants des premiers Maghrébins installés en FRANCE, les parents avaient tous du travail mais leurs enfants foutaient déjà ma merde. Injure, crachat, raquette, baguage, ils ont un esprit mauvais en eux. Ce sont eux qui créent la haine et après ils se plaigne du racisme qu'ils eux-mêmes planté et entretenue 

 

 

 

Le syndicat Synergie-Officiers diffuse la vidéo ultra-violente du vol d’un scooter à Rennes (MàJ)

 

22/04/20

À Rennes, des règlements de compte ultra-violents sur fond de trafic de stupéfiants

Depuis un mois, plusieurs règlements de compte sur fond de trafic de stupéfiants émaillent les nuits rennaises. Une vidéo mise en ligne par un syndicat de police témoigne de la violence de ceux-ci.

La vidéo est devenue virale. Plus de 65 000 vues en à peine trois heures. Sur le réseau social twitter ce mardi, le syndicat d’officiers de police Synergie a diffusé la vidéo de l’agression ultra-violente qui a eu lieu à Villejean le 10 avril dernier.[…]

letelegramme.fr

Rennes : la vidéo d’une agression agite Internet

Un règlement de comptes ?

L’agression s’est déroulée dans la soirée du 10 avril dans le quartier Villejean. L’homme âgé de 21 ans s’est vue délivrer une incapacité totale de travail de 15 jours. Une enquête pour violences avec arme en réunion est toujours en cours. Il pourrait s’agir d’un règlement de comptes selon le procureur de la République, Philippe Astruc. Aucune interpellation n’aurait eu lieu à ce jour.[…]

francebleu.fr

VIDEO

 

 

 

Émeutes urbaines: la hiérarchie policière ordonne «d’éviter le contact, la confrontation avec les perturbateurs»

 

Les violences urbaines se multiplient. Si un accident dans la cité sensible de Villeneuve-la-Garenne a mis le feu aux poudres, les communes les plus paisibles sont désormais elles aussi touchées. Sur le terrain et selon les informations obtenues par Sputnik France, les policiers d’Ile-de-France ont reçu l’ordre d’éviter le contact.

Sur les ondes de la police dans les Yvelines, appel général: les policiers ont l’ordre «d’éviter la confrontation». Il faut dire que la situation s’aggrave, même à Versailles, ville paisible par excellence: dans le quartier sensible de Jussieu, un guet-apens a été tendu aux forces de l’ordre. Des poubelles jetées en travers de la chaussée ont été incendiées pour attirer une voiture de la BAC (Brigade anticriminalité). Dès la descente de leur véhicule, les agents sont pris sous des tirs de mortier d’artifice, à courte portée, provenant d’individus cachés sur un parking. En tout, ils sont une quinzaine d'assaillants. La voiture est touchée par les tirs et, dans le chaos, un agent se retrouvé isolé. Seul, il a dû traverser la cité à pied sous les tirs de feux d’artifice, avant d’être exfiltré et de revenir avec des renforts.

Appel à la prudence ou manque de fermeté?

Mantes-la-Jolie, Créteil, Conflans, Champigny, Trappes et ici Versailles (78): les incendies de voiture, de poubelles ou même d’école et les tirs de mortiers d’artifice contre les forces de l’ordre s’étendent. Du côté de la préfecture des Hauts-de-Seine (92), les incidents seraient «sporadiques» et leur nombre en baisse par rapport aux nuits précédentes.

(..)

«Il est demandé d’éviter le contact, la confrontation avec les perturbateurs, notamment pour les interventions ne présentant pas de danger immédiat, afin d’éviter tout blessé parmi les forces de l’ordre ou les perturbateurs. Il est également demandé de faire usage de manière raisonnée et raisonnable des moyens de force intermédiaire.»

Lire la suite

 

 

 

Note : ils sont bien mieux traité que les gilais jaunes !

 

 

Seine-Saint-Denis : un homme poignardé à la nuque au beau milieu de la rue

 

(..)

« Les deux hommes qui étaient amis venaient de prendre un café ensemble juste avant les faits », a expliqué une source proche du dossier. L’assaillant s’est enfui juste après l’agression. Il est ensuite revenu sur les lieux une demi-heure plus tard, avant d’être interpellé par la police en possession de deux armes blanches. Il a été placé en garde à vue pour tentative d'homicide volontaire. Le blessé a été transporté à l’hôpital. S’il était toujours conscient, son pronostic vital était engagé. Selon ce qu’indique le journal, les jours de la victime étaient toujours en danger mardi. Le Parisien précise que le service départemental de la police judiciaire a été saisi de l'enquête.

Ce fait divers s'inscrit dans un contexte particulièrement tendu dans les quartiers populaires, alors que des violences surviennent régulièrement, ces derniers jours

Lire la suite

 

 

 

Un des jihadistes les plus recherchés de Daesh arrêté au sud de l’Espagne

 

Pas de répit pour la lutte antiterroriste, même en période de crise sanitaire mondiale. Un membre de Daesh particulièrement recherché a été arrêté ce 21 avril à Almeria, au sud de l’Espagne.

Deux autres personnes ont été interpellées au même endroit par les forces de l’ordre du pays, selon le quotidien local La Voz de Almeria. Les trois hommes se déplaçaient dans la ville en prenant compte de la situation sanitaire. Ainsi, pour éviter d’être repérés, ils portaient notamment des masques de protection. La police nationale a dévoilé sur les réseaux sociaux des images de l’arrestation, sur lesquelles on peut apercevoir les trois suspects, le visage dissimulé, n’opposant aucune résistance.

 

 

Le gouvernement versera toutes les subventions promises aux associations, même celles liées à des projets qui ne pourront pas avoir lieu du fait du confinement

 

4,5 milliards d’euros au secteur associatif

A titre d’exemples, le secrétaire d’État a évoqué «Solidarité Sida, qui ne peut organiser le festival Solidays (mais) recevra quand même sa subvention de l’État qui était prévue pour ce festival». Ou encore «des associations de protection de l’environnement qui réalisent habituellement à cette période le décompte des espèces» et recevront les sommes prévues à cet effet.

 

Note : je l'ai souvent dit, les associations sont un gouffre financier. Qu’ils se finances avec leurs propre membres et que la France dépense cet argent public dans les hôpitaux

 

Commenter cet article