Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 15 avril 2020

 

 

DIRECT. Coronavirus : plus de 2 millions de cas recensés dans le monde

 

Selon les derniers chiffres, 15 729 décès liés au coronavirus ont été recensés en France depuis le 1er mars. Mardi, 541 décès ont été comptabilisés en 24 heures à l’hôpital.

L'essentiel

  • Selon les chiffres communiqués mardi , 15 729 décès liés au coronavirus ont été recensés en France depuis le 1er mars. Au cours des dernières 24 heures, 541 personnes sont décédées à l’hôpital, portant le total à 10 129.
  • Edouard Philippe présentera « largement avant le 11 mai » le plan de déconfinement .
  • Plus de 120 000 personnes sont mortes du Covid-19 dans le monde depuis le début de la crise sanitaire. L’Inde a annoncé mardi qu’elle resterait confinée jusqu’au 3 mai.
  • Après deux jours de baisse, les Etats-Unis ont enregistré un sombre record avec plus de 2 200 morts supplémentaires du Covid-19 en 24 heures.
  • Certains fonctionnaires qui poursuivent leur mission de service public malgré le confinement, recevront une prime jusqu’à 1 000 euros, a annoncé Gérald Darmanin.
  •  

Suivez en direct les événements de ce mercredi 15 avril :

 

13h47. Des aides pour les familles. Edouard Philippe annonce 150 euros par ménage au RSA, « s'y ajouteront 100 supplémentaire par enfant ». Pour les bénéficiaires des allocations pour le logement, le Premier ministre annonce également « 100 euros supplémentaires ». Environ 4 millions de foyers devraient bénéficier de l'aide d'urgence, qui sera versé de manière « automatique ».

 

13h46. Des primes pour les soignants. Edouard Philippe évoque une prime de 500 euros pour les soignants, une prime de 1500 euros pour les personnels des hôpitaux les plus touchés.

 

13h45. « Nous avons porté d'euros le plan d'urgence à plus de 110 milliards d'euros », déclare Edouard Philippe depuis l'Elysée.

 

13h40. Les Sud-Coréens ont massivement voté! Même pas peur : les Sud-Coréens, appelés mercredi aux urnes pour élire leurs parlementaires, ont voté en masse, avec masques et gants. Signe de l'optimisme quant à la gestion de la crise sanitaire, la participation -au moins 63,8%- n'a jamais été aussi haute lors de législatives depuis 2000. Selon les sondages sortis des urnes, le président de centre gauche Moon Jae-in serait conforté.

 

13h30. Un essai clinique à Bordeaux. Le CHU de Bordeaux annonce avoir lancé un essai clinique de traitement précoce du Covid-19, en ambulatoire au domicile de patients, testant quatre thérapies différentes dont une portant sur l'hydroxychloroquine. L'essai « Coverage », co-réalisé par le CHU et l'Université de Bordeaux, va porter sur plus de 1000 patients de l'agglomération bordelaise, des hommes et femmes de plus de 65 ans, population « particulièrement concernée par les infections au Covid-19, et qui présentent un risque important d'aggravation de la maladie »....

 

13h20. Dans le monde arabe, 74 millions de personnes sans possibilité de se laver les mains. Quelque 74 millions de personnes dans le monde arabe sont davantage exposées au virus faute d'accès à des lavabos et du savon, déplore la Commission économique et sociale des Nations unies pour l'Asie occidentale (CESAO), un organisme de l'ONU. Quelque 31 millions de personnes au Soudan sont privées de lavabos et de savon, contre 14,3 millions au Yémen et 9,9 millions en Égypte, explique dans son rapport l'agence onusienne basée à Beyrouth.

 

12h22. Plus de deux millions de cas de Covid-19 recensés dans le monde. Selon un comptage réalisé par l'AFP, au moins 2 000 576 cas d'infection, parmi lesquels 126 871 décès, ont été recensés, notamment en Europe, continent le plus touché avec 1 010 858 cas et 85 271 décès, ainsi qu'aux Etats-Unis (609 240 cas, dont 26 033 décès), pays où la pandémie progresse actuellement le plus rapidement.

 

11h05. Vers une « reconnaissance nationale » des enfants de soignants décédés ? Quarante députés, principalement de la majorité, demandent « un statut de reconnaissance nationale » pour les enfants des personnels soignants morts du Covid-19, dans un appel diffusé mercredi.

Il s'agirait de protéger ces enfants par des mesures concrètes, avec une prise en charge de la scolarité et des études par exemple.

 

10h57. Plus d'un million de cas recensés en Europe. Selon un comptage AFP basé sur des sources officielles, l'Europe compte désormais plus d'un million de cas de contaminations au Covid-19

DIRECT

 

 

 

 

Coronavirus : Donald Trump suspend le financement américain de l’OMS qu’il juge trop proche de la Chine

 

Le président américain Donald Trump a accusé l’Organisation mondiale de la santé d’avoir pris pour argent comptant les affirmations de la Chine au début de l’épidémie. Il a annoncé mardi la suspension de la contribution américaine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), coupable à ses yeux d’avoir commis de nombreuses « erreurs » sur le coronavirus et d’être trop proche de la Chine.

Le président républicain a évoqué une étude «très approfondie qui pourrait durer de 60 à 90 jours. Soulignant que les Etats-Unis contribuaient à hauteur de 400 à 500 millions de dollars par an à l’organisation, contre environ 40 millions de dollars «et même moins» pour la Chine, Donald Trump a estimé que son pays avait le « devoir » de réclamer des comptes.

«Si l’OMS avait fait son travail et envoyé des experts médicaux en Chine pour étudier objectivement la situation sur le terrain, l’épidémie aurait pu être contenue à sa source avec très peu de morts», a-t-il martelé. «Nous avons eu des problèmes avec eux depuis des années», a-t-il encore dit. Le président américain avait pourtant loué «les efforts de transparence » de la Chine le 24 janvier, avant de changer de ton depuis. […]

20 minutes

LIRE AUSSI : Donald Trump partage un message appelant à "virer" son conseiller sur le coronavirus

 

 

Coronavirus: plus de 500 soignants des Hospices civils de Lyon contaminés, la CFDT porte plainte

 

Le syndicat estime que ces contaminations sont liées au manque de matériel de protection et a décidé de porter plainte pour "mise en danger délibéré de la vie d'autrui" et "homicide involontaire".

Lire la suite et voir vidéo

 

 

 

Le bilan s’alourdit à plus de 15 000 morts en France, « la pandémie est toujours très active »

 

le 14 avril

Le bilan total est aujourd’hui estimé à 15 729 personnes mortes du Covid-19 et 103 573 personnes ont été testées positives à la maladie. Edouard Philippe promet un « plan complet largement avant le 11 mai ».

Lire l'article

 

 

 

La Belgique a la deuxième plus forte mortalité de Covid-19 au monde, un sociologue explique pourquoi

 

En termes de morts par million d’habitants, la Belgique est le deuxième pays le plus touché par le Covid-19 dans le monde derrière l’Espagne. Le sociologue belge Geoffrey Pleyers a tenté d’apporter une explication à ce phénomène inquiétant.

Peu en parlent, mais le bilan du Covid-19 en Belgique est particulièrement catastrophique. À la date du 14 avril, le royaume comptait 4.157 morts, bien moins que l’Italie, les États-Unis ou la France. Mais en comparant ces chiffres à la population totale, cela revient à 359 décès par million d’habitants. Seule l’Espagne est au-dessus (386 morts par million d’habitants), alors que son voisin allemand n’a que 36 décès par million d’habitants.

Lire la suite

 

 

Covid-19 : Le mois de mars 2020 a été moins mortel que le mois de mars 2018 selon l’INSEE

 

Au niveau national, le nombre de décès totaux enregistrés à la date du 10 avril 2020 et survenus entre le 1er et le 30 mars 2020 est supérieur à celui enregistré sur la même période en 2019 : 57 441 décès ont été enregistrés en 2020 en France contre 52 011 en 2019. Ce nombre reste néanmoins inférieur au nombre des décès enregistrés sur la même période en 2018 (58 641 décès en France), année où la grippe saisonnière était encore virulente au mois de mars.

L’INSEE

 

 

Coronavirus : les laboratoires Sanofi et GSK s'associent pour développer un vaccin

 

CRISE SANITAIRE - Alors que les recherches pour développer un remède contre le coronavirus se multiplient, les deux géants de l'industrie pharmaceutique Sanofi et GSK annoncent ce mardi qu'ils vont "combiner leurs technologies innovantes pour développer un vaccin contre le Covid-19".

Lire l'article

 

 

 

 

Le coronavirus peut s’attaquer au système immunitaire à l’identique du VIH, alertent des scientifiques

 

Une équipe de chercheurs de Shanghai et de New York a découvert que le nouveau coronavirus pouvait s’attaquer au système immunitaire et causer des dégâts similaires au VIH. Cette particularité n’avait pas été observée chez les autres coronavirus.

Lire l'article

 

 

Des scientifiques découvrent le taux d’asymptomatiques parmi les infectés au Covid-19

 

Des études menées dans plusieurs pays ont indiqué que 55 à 70% des personnes infectées par le coronavirus pourraient être asymptomatiques, ce qui rend la pandémie difficile à contrôler. De plus, les porteurs resteraient infectieux jusqu’à quatre semaines sans le savoir, relate le Straits Times.

Lire l'article

 

 

 

Il n’est pas certain que tous les patients guéris du Covid-19 soient immunisés, selon l’OMS

 

En Corée du Sud, certains patients guéris du Covid-19 ont été à nouveau testés positifs quelques jours plus tard. L’OMS reconnaît ne pas savoir si le fait d’avoir contracté la maladie une première fois permettait d’être immunisé contre le nouveau coronavirus.

Lire l'article

 

 

 

Dette des pays Africains : 365 milliards de dollars dont 40% dus à la Chine, la France voulait une annulation elle a obtenu un moratoire du club de Paris

 

Alors que le FMI confirme que l’Afrique sera bien en récession cette année, les grands créanciers ont fait un geste : ils gèlent le service de la dette pour un groupe de 76 pays, dont quarante pays africains, ce qui va leur permettre de consacrer leurs ressources budgétaires à soutenir leur économie. Un moratoire donc, qui ne signifie pas une annulation. Sur le continent, la décision est saluée mais suscite aussi des réserves et des déceptions.

[…]La France voulait une annulation de la dette des pays africains. Pour l’instant, elle a obtenu un moratoire du club de Paris (les pays prêteurs) et du G20.[…]

Les dettes des pays africains culminent aujourd’hui à 365 milliards de dollars, un chiffre produit avant la crise du coronavirus. Parmi les principaux créanciers : la Chine, 40% du montant total, les pays riches du Club de Paris, le FMI, la Banque mondiale, mais aussi de nombreux créanciers privés, entreprises ou gestionnaires de fonds.

Des attentes déçues

En Afrique, les ministres des Finances, réunis le 19 mars en visioconférence, avaient appelé à une suspension du paiement des intérêts des dettes pour l’année 2020 – soit 44 milliards de dollars – afin de pouvoir combattre le coronavirus et ses conséquences économiques.

Ils avaient également demandé un moratoire sur les intérêts et le principal des dettes des nations africaines « fragiles ». L’accord obtenu par la France est donc en deçà de leurs attentes.

Un moratoire ne suffit pas, estime l’économiste et chercheur sénégalais Moussa Demba Dembélé : « Le moratoire signifie pour l’instant on suspend le paiement, mais vous devez cette dette dans un proche avenir […]
 
L’effort de l’Europe et des institutions financières internationales sera vain si la Chine n’est pas prête à renoncer plus durablement à récupérer ce qu’elle a prêté à l’Afrique, se sont récemment inquiétées les Panafricaines, un réseau de journalistes femmes représentant les 54 pays du continent africain.[…] rfi.fr
 

Emmanuel Macron sur RFI: «Nous devons la solidarité à l’Afrique» face au coronavirus

[…]Le quatrième axe de votre action coordonnée, c’est le volet économique, le volet financier. Les pays africains doivent rembourser quelque 365 milliards de dollars à leurs créanciers. Comment allez-vous convaincre ces créanciers, publics mais aussi privés, chinois, européens, américains, de renoncer à une telle somme ? C’est colossal !

[…]À court terme, on a eu une discussion. Il y a quatre représentants spéciaux qui ont été mandatés par l’Union africaine, ils ont fait des propositions que j’ai souhaité qu’on reprenne. Ces propositions, c’était de dire : « moratoire ». Parce qu’on a beaucoup discuté, ils ont beaucoup travaillé. Ils disent : « L’annulation, on n’y arrivera pas tout de suite. » Mais le moratoire, ça veut dire quoi ? Ça veut dire on ne rembourse plus les intérêts, vous nous laissez de l’oxygène. On étale cette dette, et on peut peut-être mettre tout le monde d’accord autour de cette idée.

Mercredi soir, le G20 finance doit acter, je touche du bois, en tout cas on y a mis tout notre capital politique, de ce moratoire sur les dettes à l’égard de l’Afrique. Moratoire qui touche les membres du club de Paris, mais aussi la Chine, la Russie, l’ensemble des économies du Golfe, et les grands bailleurs multilatéraux. C’est une première mondiale. Ça veut dire que le temps de la crise, on laisse les économies africaines respirer et ne pas servir les intérêts de la dette. C’est une étape indispensable, et je pense que c’est une formidable avancée.[…]

Les Chinois sont détenteurs de quelque 40% des créances actuelles sur l’Afrique. Est-ce que vous avez parlé avec le numéro 1 chinois, Xi Jinping? Est-il d’accord pour rééchelonner cette dette, voire pour l’annuler, comme vous l’avez demandé ?

Je n’ai pas eu une discussion avec lui sur ce sujet. Je sais pour lui l’importance que revêt l’Afrique. Je ne doute pas une seule seconde que pour le président chinois, la situation aujourd’hui de l’Afrique justifie un geste de cette importance. Donc c’est une discussion que nous aurons, soit dans le cadre d’un G20, s’il pouvait se tenir dans les prochains jours ou dans les prochaines semaines, soit sur un plan bilatéral, parce que je vais le solliciter sur ce point. Mais je pense que c’est un geste important que la Chine doit faire pour accompagner ce travail. Ce qui est sûr, c’est que vous avez rappelé les chiffres : la Chine est aujourd’hui un grand bailleur du continent africain. Tous les bailleurs du continent africain doivent être dans cette logique d’efforts pour aider le continent africain à traverser cette crise. Et donc elle y aura son rôle et sa part. […]

rfi.fr

 

Macron juge «indispensable» un moratoire sur la dette des pays africains

 

Un moratoire sur la dette des pays africains est «une étape indispensable» pour aider le continent à traverser la crise du coronavirus, en attendant un effacement total de cette dette, affirme mercredi le président français Emmanuel Macron dans un entretien à Radio France internationale (RFI).

M. Macron a invité les ministres des Finances des pays du G20, qui se réunissent mercredi, à acter un moratoire sur la fette des pays africains alors que la pandémie de Covid-19 menace de déborder les fragiles systèmes de santé des pays les plus pauvres, rapporte l’AFP.

Une première mondiale

Ce moratoire «est une première mondiale», a affirmé le président français. «Le temps de la crise, on laisse les économies africaines respirer et ne pas servir les intérêts de la dette. C'est une étape indispensable et je pense que c'est une formidable avancée».

«Chaque année, un tiers de ce que l'Afrique exporte sur le plan commercial sert à servir sa dette. C'est fou! Et on a accru ce problème ces dernières années», a-t-il relevé, rappelant qu'il était «favorable à une initiative d'annulation de dette massive».

Lire la suite

 

 

Zemmour sur l’annulation des dettes africaines : « En échange, j’aurais aimé qu’ils s’engagent à reprendre leurs clandestins et à maîtriser leur natalité »

 

Éric #Zemmour : «Je pense qu’ils annulent la dette pour empêcher une nouvelle vague migratoire vers l’Europe. Mais j’aurais aimé qu’on demande des contreparties aux chefs d’État africains!!» #Facealinfo #Cnews #COVID19

VIDEO 

 

Éric Zemmour : « J’aurais aimé qu’Emmanuel Macron présente des excuses aux Français. La porte-parole de son gouvernement s’est moquée de nous. Pendant un mois, elle nous a pris pour des abrutis en nous disant que les masques étaient inutiles et qu’on ne savait pas les mettre. »

VIDEO

 

 

 

Colombes (92) : il balance 11 cocktails Molotov sur des voitures de police sous l’œil des caméras

 

La police judiciaire est à la recherche d’un homme, qui a cherché à incendier des voitures de la police municipale, le week-end de Pâques. Une a été détruite et trois autres endommagées.

(…) Le Parisien

 

Seine-Saint-Denis : des associations réclament la simplification des démarches pour les étrangers et la délivrance automatique « d’un titre de séjour de dix ans » pour certains d’entre eux

 

Plusieurs associations viennent d’écrire une lettre au préfet pour lui demander de simplifier les démarches de régularisation des étrangers. Elles craignent que les services de l’Etat, déjà débordés avant la crise, n’arrivent à gérer tous les dossiers en temps et en heure après le déconfinement.

[…] Leurs demandes ? La délivrance automatique « d’un titre de séjour de dix ans à toutes les personnes ayant atteint cinq ans de séjour régulier » ; « le renouvellement automatique de tous les titres temporaires de séjour d’un an par un titre pluriannuel de séjour » afin d’éviter aux demandeurs de renouveler trop régulièrement leurs demandes; « la régularisation avec un titre de séjour pérenne de tous les conjoints d’étrangers en situation régulière, de tous les jeunes engagés dans un parcours scolaire ou de formation, de tous les parents d’enfants scolarisés et de toutes les personnes étrangères pouvant faire valoir une promesse d’embauche, sans autre condition que de prouver l’état-civil, la domiciliation sur le département et la réalité de la situation devant conduire à la régularisation ». […]

Le Parisien

 

 

 

 

Coronavirus : il faut en urgence une aide pour les familles modestes « si demain on veut éviter que ces personnes se mettent à aller piller les magasins », alerte un collectif

 

Emmanuel Macron a annoncé, lors de son allocution le 13 avril, le versement d’une aide financière exceptionnelle pour « les familles modestes avec des enfants afin de leur permettre de faire face à leurs besoins essentiels ». Il y a urgence selon Mohamed Mechmache, président d’honneur du collectif Pas sans nous, qui revendique le rôle de « syndicat des quartiers populaires », interviewé mardi 14 avril sur franceinfo.

(…)

Pour eux, l’aide est indispensable et urgente ?

Elle est inévitable et urgente si demain on veut éviter que ces personnes se mettent à aller piller les magasins parce qu’ils n’auront plus le choix. Et pour l’après-confinement, c’est tout ce qui concerne les loyers : les familles tapent dans le budget pour payer les loyers. Il va falloir que les bailleurs fassent un effort, je pense qu’ils ont largement la trésorerie pour pouvoir faire cet effort-là pendant les deux mois de confinement et suspendre les loyers.

 

Coronavirus : l’Onu inquiète après le retour de dizaines de milliers d’Afghans dans leur pays

 

Des dizaines de milliers d’Afghans sont rentrés dans leur pays ces dernières semaines depuis le Pakistan et l’Iran. Le Haut Commissariat de l’Onu pour les réfugiés (HCR) a appelé mardi à Genève la communauté internationale à aider davantage ces trois États face à la menace du Covid-19 dans un contexte déjà difficile.

www.rtbf.be

 

 

 

 

L’Arabie saoudite a expulsé près de 3 000 migrants éthiopiens ces dernières semaines, au risque d’accélérer la propagation du coronavirus

 

L’Arabie saoudite a expulsé près de 3 000 migrants éthiopiens ces dernières semaines, malgré les craintes que de telles opérations puissent accélérer la propagation du coronavirus dans le pays de la Corne de l’Afrique, ont annoncé les Nations unies, lundi 13 avril.

Depuis la mi-mars, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a enregistré 2 870 rapatriés éthiopiens, et tous, sauf 100, ont été renvoyés d’Arabie saoudite, a déclaré le porte-parole de l’OIM en Ethiopie, Alemayehu Seifeselassie. Un travailleur humanitaire bien au fait de la situation des expulsés a dit à l’AFP, sous le couvert de l’anonymat, qu’« environ 3 000 » rapatriés étaient arrivés d’Arabie saoudite au cours des dix derniers jours.

Commenter cet article