Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 30 mars 2020

 

Pyongyang aurait testé un lanceur de missiles multiples

 

Après que la Corée du Nord a tiré dimanche matin de nouveaux projectiles en mer du Japon, l'agence sud-coréenne Yonhap indique que Pyongyang a procédé aux tests d'un lanceur de missiles multiples.

La Corée du Nord a testé un lanceur de missiles multiples «de grandes dimensions», selon l'agence sud-coréenne Yonhap. Les détails des essais restent à préciser.

Les représentants de la sécurité nationale sud-coréenne ont organisé dimanche 29 mars une visioconférence d'urgence afin de discuter les récents tirs de projectiles en mer du Japon, indique l'agence se référant au bureau présidentiel.

Lire la suite

 

 

Coronavirus EN DIRECT : Six nouveaux patients d’Alsace transférés vers la Suisse et l’Allemagne...

 

L’ESSENTIEL

  • Près de 2.606 personnes sont mortes de l’épidémie, soit 292 de plus en 24 heures, et 4.632 personnes se trouvent actuellement en réanimation, a annoncé ce dimanche soir Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé.
  • Les transferts des malades continuent. Dimanche, des patients ont été évacués de la région Grand-Est, la plus touchée, vers l’Allemagne et vers la Nouvelle-Aquitaine.
  • « Les 15 premiers jours d’avril seront encore plus difficiles », a prévenu ce week-end
  • En Italie, le pays où l’épidémie a fait le plus de morts, la barre des 10.000 décès a été franchie samedi. L’Espagne, elle, a enregistré dimanche 838 morts en 24 heures, un nouveau record qui porte le total à 6.528 décès dans ce pays.

 

 

13h55 : La Chine dénonce les propos « cyniques » de Paris sur l’aide « instrumentalisé »

La Chine a dénoncé ce lundi des propos « cyniques » en référence aux déclarations de la secrétaire d’Etat française aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, qui a accusé Pékin « d’instrumentaliser » l’aide chinoise apportée aux autres pays face au Covid-19.

« J’ai entendu plusieurs fois des Occidentaux mentionner le mot de "propagande" par rapport à la Chine. J’aimerais leur demander : à quoi font-ils exactement référence ? », a répliqué Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. « Que souhaitent-ils ? Que la Chine reste les bras croisés face à cette grave épidémie (…) qui sévit dans les autres pays ? Qu’elle reste indifférente ? », s’est-elle interrogée lors d’un point presse.

 

13h50 : Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou en quarantaine préventive

Un employé de ses services a été testé positif au nouveau coronavirus. « Avant même que l’enquête épidémiologique ne soit terminée et pour dissiper tout doute, le Premier ministre a décidé que lui et son personnel proche seraient en confinement », ont indiqué les services du Premier ministre à l’AFP.

 

13h45 : L’Autriche veut généraliser le port du masque dans les supermarchés

Les supermarchés autrichiens vont distribuer à partir de mercredi à leurs clients des masques de protection dont le gouvernement a dit vouloir généraliser le port tout en préparant la population à une nouvelle prolongation du confinement.

Les masques distribués seront de type chirurgicaux, à usage unique, et couvriront le nez et la bouche pour éviter les projections du porteur.

 

 

13h35 : L’Italie exhorte l’Union européenne à être à la hauteur

« Sans solidarité, les liens et les raisons d’être ensemble tombent à l’eau », prévient le président du Parlement européen, l’Italien David Sassoli, qui, dans une interview au quotidien Corriere della Sera, veut rester optimiste : « il est également vrai (…) que l’Europe se forge à travers les crises qu’elle affronte ».

« L’Europe peut devenir plus forte », a-t-il estimé, à condition « que nos pays comprennent qu’ils ne peuvent s’en sortir en s’engageant dans le chacun pour soi ». Un fossé sépare des pays du sud de l’Europe, comme l’Espagne et l’Italie, soutenus par la France, de ceux du nord, menés par les Pays-Bas et l’Allemagne.

 

13h25 : La confiance dans le gouvernement encore en baisse

La confiance des Français dans le gouvernement pour faire face à la crise du coronavirus continue de baisser (-10 points en une semaine) et devient nettement minoritaire, selon un sondage OpinionWay diffusé ce lundi.

Seules 43 % des personnes interrogées font désormais confiance au gouvernement « pour limiter les effets de l’épidémie », contre 55 % (+9) d’un avis contraire. Un quart d’entre elles (25 %) ne lui font même « pas du tout confiance », selon cette enquête avec Square pour Les Echos.

 

11h54 : L'Iran annonce 117 nouveau décès, le bilan officiel s'élève à 2.757 morts

 

11h37 : 812 morts en Espagne en 24 heures, 7.340 décès au total

Le pays a durci ses règles de confinement en vigueur depuis la mi-mars, déjà parmi les plus strictes d’Europe, en n’autorisant de lundi jusqu’au 9 avril que les activités économiques « essentielles », à savoir la santé, l’énergie et les transports.

Les autorités sanitaires espèrent approcher du pic de l’épidémie, avec un ralentissement de l’augmentation quotidienne du nombre de morts en Espagne.

Entre samedi et dimanche, l’Espagne a tout de même enregistré 838 morts, nouveau record de décès en 24 heures pour le troisième jour consécutif.

 

11h33 : Le cap des 500 morts franchi en Belgique, près de 12.000 cas diagnostiqués

Lundi, 513 décès étaient dénombrés, soit 160 supplémentaires au cours du week-end, et 11.899 cas de Covid-19 confirmés par un test de laboratoire, dans ce pays de 11,4 millions d’habitants, a-t-il été précisé lors d’une conférence de presse. La progression du nombre d’hospitalisations (4.524 au total) et d’admissions en soins intensifs (927) liées à la maladie a légèrement ralenti au cours des dernières 24 heures, ont toutefois relevé les porte-parole des autorités pour cette pandémie.

 

11h25 : Marine Le Pen veut que les médecins de ville puissent prescrire la chloroquine

« Je pense qu’il faut tout de suite donner la possibilité à tous les médecins de ville qui savent ce qu’ils font et connaissent les effets secondaires possibles de ce médicament, la capacité de le prescrire à ceux qui sont contaminés avec des symptômes peu graves », a expliqué la présidente du Rassemblement national du France Info.

« Si on peut éviter l’aggravation des cas, si on peut éviter ne serait-ce que 10 % de baisse des cas graves, cela voudra dire qu’on ne sera pas obligé de trier les gens à la sortie, qu’on ne laissera pas sur le côté, sans respirateur, sans aide, des personnes âgées parce qu’on n’a pas les moyens matériels de les soigner », a-t-elle fait valoir.

 

8h45 : La question de l’origine du virus, une question « de bon sens » pour Marine Le Pen

« Que des gens s’interrogent pour savoir si ce virus est d’origine "naturelle" ou s’il ne peut pas avoir échappé d’un laboratoire est une question de bon sens », a poursuivi la présidente du Rassemblement nationale sur Franceinfo.

DIRECT

 

Note : je ne pense pas que ce virus sorte d'un laboratoire, parce que ce n'est pas le premier virus qui vient de Chine, ni même d'Asie

L'Europe a connu plusieurs épidémies dans son histoire, la plupart du temps ces épidémies venaient  d'Asie

 

LA PESTE

1) La première pandémie est la peste de Justinien (541-767). Selon Évagre le Scholastique dans son Histoire ecclésiastique, l'épidémie débute en Éthiopie (Afrique), puis remonte en Égypte, puis en Palestine, en Syrie pour atteindre Constantinople en 542, lors de la quinzième année du règne de Justinien.

 

2) La deuxième pandémie commence par la peste noire (1348-1352) et se répercute jusqu'à la première moitié du XIXe siècle. Les historiens sont en désaccord sur l'origine géographique exacte de la peste noire, mais ils sont unanimes sur son arrivée par la route de la soie (voir lien)

 

                                                                              LE CHOLERA

Sept pandémies sont recensées :

  1. première pandémie (1817-1825) : partie de l'Asie elle touche l'Afrique orientale et à partir de 1823 l'Asie Mineure et dans la foulée, la Russie, et l'Europe.

  2. deuxième pandémie de choléra (1826-1841) : naît en Inde vers 1826 et affecte le reste du monde, en plusieurs vagues, jusqu'au milieu du XIXe siècle.

  3. troisième pandémie (1846-1861) : l'épidémie partie de la Chine touche le Maghreb (en particulier l'Algérie) puis l'Europe.

  4. quatrième pandémie (1863-1876) : elle touche l'Europe du Nord, la Belgique en 1866, puis la France, l'Afrique du Nord et l'Amérique du Sud.

  5. cinquième pandémie (1883-1896) : l'épidémie diffuse à partir de l'Inde vers l'est et l'ouest sur plusieurs continents.

  6. sixième pandémie (1899-1923) : à partir de l'Asie, l'épidémie se répand en Russie et de là en Europe centrale et occidentale.

  7. septième pandémie (depuis 1961) : la septième pandémie, partie de l'Indonésie en 1961, envahit l'Asie (1962), puis le Moyen-Orient et une partie de l'Europe (1965), et s'étend ensuite en 1970 au continent africain, et en 1991 à l'Amérique latine.

 

Le SRAS

 

Le syndrome respiratoire aigu sévère lié au coronavirus ou plus simplement syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est une maladie infectieuse des poumons (pneumonie) due au virus SARS-CoV du genre des coronavirus, apparu pour la première fois en Chine en

 

 
 

 

La Chine annonce la fin de l’épidémie de coronavirus sur son territoire

 

Les autorités chinoises ont annoncé la fin de l’épidémie de Covid-19 dans le pays où le nombre des personnes infectées se situe autour de 3.000.

La Chine, qui compte actuellement près de 3.000 cas de coronavirus, a réussi à arrêter la propagation du Covid-19 sur le territoire national, a annoncé dimanche 29 mars le représentant du Comité d’État chinois pour la santé publique, Mi Feng.

Selon les données officielles chinoises au 29 mars, la Chine compte actuellement 3.509 cas de coronavirus dont 693 cas importés de l’étranger. Le nombre total des personnes infectées dans ce pays depuis le début de l’épidémie a atteint 82.421.

Près de 75.500 personnes ont guéri et 3.300 sont décédées des suites de Covid-19.

Source

LIRE AUSSI : Coronavirus : la Chine accusée d’avoir volontairement minimisé son nombre de morts

 

 

Des chercheurs russes trouvent les médicaments qui bloquent la duplication du coronavirus dans l’organisme

 

Une intelligence artificielle russe a permis de découvrir plusieurs médicaments déjà existants qui peuvent potentiellement empêcher la multiplication du nouveau coronavirus dans les cellules humaines.

À l’aide d’un réseau neuronal artificiel, les chercheurs russes de l’entreprise Gero ont identifié plusieurs médicaments ayant le potentiel d’empêcher le Covid-19 de se reproduire. Ils ont fait part de leur découverte mercredi 25 mars, mais ont indiqué que des tests en laboratoire doivent encore être faits.

«Nous invitons les entreprises pharmaceutiques et les organismes de soins de santé à collaborer à la mise en œuvre de ce projet», a déclaré le fondateur de l’entreprise, Piotr Fedichev.

Lire la suite

 

 

Les scientifiques ont évalué la vitesse de mutation du coronavirus

 

Le coronavirus SRAS-CoV-2 mute très lentement ce qui permet de compter sur l’efficacité du futur vaccin, relate le quotidien USA Today qui se réfère à un professeur de médecine et de maladies infectieuses californien.

Les scientifiques ont analysé huit souches du coronavirus SRAS-CoV-2, qui provoque la maladie Covid-19, et ont considéré son taux de mutation comme assez bas, a annoncé le journal USA Today.

«Le virus mute si lentement que ses souches se ressemblent», estime notamment Charles Chiu, professeur de médecine et de maladies infectieuses à l'université de Californie à San Francisco, cité par le quotidien.

Selon les chercheurs, le SRAS-CoV-2 mute huit à 10 fois plus lentement que les virus grippaux. Jusqu'à présent, les scientifiques n’ont enregistré que 11 changements sur 30.000 nucléotides.

Lire la suite

 

 

Voici la température qui tue le coronavirus

 

Des chercheurs de l’université de Hong Kong ont trouvé la température à laquelle meurt le virus SRAS-Cov-2, source de la maladie du Covid-19.

Des chercheurs de l’université de Hong Kong ont publié sur le site medRxiv une étude portant sur la stabilité du Covid-19 dans différentes conditions environnementales.

L’étude indique que le virus reste très stable pendant une longue période quand la température est d’environ 4°C et qu’aucune désinfection n’est effectuée. Il perd tout effet au bout de 14 jours. Cependant, il ne résiste pas à des températures élevées et devient inoffensif en cinq minutes à 70°C.

Appel à désinfecter la surface intérieure des masques

Les spécialistes ont également établi combien de temps le coronavirus pouvait rester actif sur différentes surfaces. Ainsi, il n’était plus détecté sur le papier au bout de trois heures. Sur les vêtements et le bois traité, il s’est maintenu pendant deux jours. Sur le verre pendant quatre jours et sur le plastique jusqu’à sept jours.

Lire la suite

 

 

La Russie possède trois médicaments qui pourraient aider contre le Covid-19

 

La Russie a développé trois médicaments qui pourraient être utilisés pour traiter l’infection provoquée par le coronavirus, selon le vice-président de l’Académie des sciences russe Vladimir Tchekhonine.

La Russie a développé trois médicaments qui pourraient être utilisés pour traiter l’infection provoquée par le coronavirus, selon le vice-président de l’Académie des sciences russe Vladimir Tchekhonine.

Trois médicaments qui pourraient servir à traiter l’infection provoquée par le coronavirus ont été mis au point en Russie avec la participation de spécialistes de l’Académie des sciences russes, a annoncé son vice-président, Vladimir Tchekhonine, à Sputnik.

Il a rappelé le développement il y a quelques années du médicament antiviral triazavirine par l’Institut de synthèse organique Postovski de la section de l’Oural de l’Académie des sciences. À l’heure actuelle, celui-ci a intéressé les Chinois qui étudient la possibilité de l’utiliser pour traiter le Covid-19.*«Le médicament est prêt sous une forme inhalatrice destinée au traitement de l’infection virale respiratoire. Je suis certain qu’elle pourra servir à traiter le Covid-19», a signalé le scientifique en ajoutant que des essais dans des établissements spécialisés allaient avoir lieu.

Il a également mentionné un mode «suffisamment efficace» de synthèse du favipiravir, un antiviral développé précédemment au Japon contre les virus à ARN et qui pourrait aussi être utilisé contre le Covid-19. 

Lire la suite

 

 

Coronavirus : En Italie, des signes encourageants qui annoncent peut-être le pic de la maladie

 

 

 

 

Coronavirus : près de 300 nouveaux décès en France, importantes évacuations pour désengorger les hôpitaux du Grand-Est

 

Deux cent cinquante patients ont été transférés dimanche par voie aérienne ou ferroviaire pour soulager les services de réanimation saturés de l’est de la France.

Le Covid-19 a causé 292 nouveaux décès enregistrés à l’hôpital en vingt-quatre heures en France, portant le bilan à 2 606 morts depuis le début de l’épidémie, selon les dernières données publiées dimanche 29 mars soir. Selon ce nouveau bilan, il y a 40 174 cas confirmés d’infection au Covid-19 dans le pays, contre 37 575 samedi. On recense en outre 19 354 personnes hospitalisées, contre 17 620 la veille.

« Il y a une augmentation de 10 % de malades entrants depuis hier, reflet de contaminations survenues il y a environ deux semaines, avant les mesures de confinement », a souligné le directeur général de la santé, Jérôme Salomon au cours de son point de presse quotidien. Il a ajouté que 4 632 cas graves nécessitent des soins très lourds en réanimation. En vingt-quatre heures, 359 nouveaux patients ont été placés en réanimation.

« C’est ce nombre quotidien d’entrée en réanimation qui est l’élément le plus important à surveiller pour prédire notre capacité à prendre en charge les malades les plus graves. Il reflète la dynamique de l’épidémie », a dit M. Salomon. « Si les mesures de confinement et les gestes barrières ont été respectés, nous devrions observer une réduction du nombre de personnes entrant en réanimation d’ici à la fin de semaine », a-t-il ajouté.

Un total de 7 132 personnes ont pu sortir de l’hôpital.

Source

 

 

 

Coronavirus : comment PSA et Renault s’organisent pour produire des respirateurs

 

Renault comme PSA Peugeot Citroën s’organisent pour monter des lignes de production de matériels à destination des soignants. Dès cette semaine, la marque au losange devrait ainsi réussir à produire 500 respirateurs, avant d’augmenter la cadence dans les prochaines semaines. Renault devrait débuter cette semaine la production au Technocentre de pièces pour respirateurs imprimées en 3D. PSA réfléchit aussi à mettre en place une ligne de production de son côté.

Ce projet de respirateurs regroupe à côté de Renault plusieurs autres grandes entreprises comme STMicroelectronics, Michelin ou encore le CEA. « STMicroelectronics a par exemple aidé sur les cartes électroniques. Nous aidons sur la partie industrialisation, avec l’approvisionnement des pièces, grâce à nos acheteurs, nos logisticiens, confie à France Info ce lundi Eric Marchiol, le directeur en charge de l’industrialisation au sein de l’Alliance, qui chapeaute le projet « Usine du futur » chez Renault. Les personnes de Renault Formule 1 ont des compétences qui ont l’air intéressantes, et elles vont aider dans le cadre de ce projet« .

Renault mise ici sur l’agilité des équipes qui travaillent sur l’usine du futur au Technocentre pour monter rapidement cette ligne de production inédite. C’est d’ailleurs au siège social et centre de recherche à Guyancourt (Yvelines) que seront produits les premiers respirateurs grâce aux imprimantes 3D de l’équipe d’Eric Marchiol. […]

bfmtv

 

Coronavirus : La Slovénie rend le port du masque obligatoire

 

La Slovénie a renforcé ce dimanche les restrictions de déplacement et a rendu obligatoire le port d’un masque de protection, pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus.

A partir de minuit dans la nuit de ce dimanche à lundi, les Slovènes ne seront plus autorisés à quitter leur ville de résidence et ils devront porter des gants et des masques de protection quand ils se rendront dans les magasins d’alimentation et autres espaces encore ouverts au public.

BFMTV

 

 

 

 

1003 patients traités à la Timone avec le protocole hydroxychloroquine-azithromycine

 

Dans une nouvelle publication sur Twitter, le Pr Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée Infection indique que 1003 patients sont actuellement traités à la Timone avec le protocole hydroxychloroquine-azithromycine (un antipaludéen associé à un antibiotique).

A l'IHU, depuis une semaine, 16 506 dépistages ont été réalisés. Sur les 1003 patients traités, un seul décès est à déplorer. ll s'agit d'un homme de 86 ans. Un autre patient de 70 ans est en réanimation.

Tout le détail de la dernière étude de l'IHU est à retrouver en cliquant ici.

Malgré les annonces du ministre de la Santé, Olivier Véran, qui prévoient d'administrer ce traitement qu'aux cas graves, l'IHU Méditerranée Infection soigne tous les patients dès l'annonce de la maladie. 

Source

 

 

5,5 millions de masques chinois, dont 2,5 millions commandés par LVMH, sont arrivés à Roissy

 

Un avion cargo d’Air France en provenance de Shanghai s’est posé dimanche soir à Roissy avec plus de 5 millions de masques médicaux à son bord, parmi lesquels 2,5 millions commandés par LVMH.

Lire la suite

 

 

 

Coronavirus. Donald Trump prédit un pic des décès aux États-Unis dans « deux semaines »

 

Donald Trump a estimé dimanche que la mortalité liée au coronavirus aux États-Unis atteindrait son pic « probablement » dans deux semaines, tout en annonçant la prolongation jusqu'au 30 avril des recommandations gouvernementales de distanciation sociale.

Selon les estimations du Dr Anthony Fauci, conseiller du président américain sur la pandémie, le COVID-19 pourrait faire « entre 100 000 et 200 000 » morts au sein de la première puissance mondiale.

Lors d'une conférence de presse depuis les jardins de la Maison Blanche, M. Trump a mêlé propos optimistes sur une « reprise » début juin et mises en garde contre toute précipitation. « Nous prolongerons nos recommandations jusqu'au 30 avril pour ralentir la propagation », a-t-il affirmé.

Lire la suite

 

 

 

Les États-Unis autorisent la chloroquine à l'hôpital

 

Le régulateur du médicament aux États-Unis (FDA) a autorisé dimanche, uniquement à l'hôpital, la chloroquine et l'hydroxychloroquine, traitements antipaludiques sur lesquels Donald Trump fonde de grands espoirs pour lutter contre le coronavirus, relate l’AFP.

Dans un communiqué, le département de la Santé a indiqué que la FDA donnait son feu vert pour que ces traitements soient «distribués et prescrits par des médecins aux patients adolescents et adultes hospitalisés atteints du Covid-19, de manière adaptée, quand un essai clinique n'est pas disponible ou faisable».

Le Président américain avait vanté le 24 mars les mérites de ce médicament. «Il y a de bonnes chances que cela puisse avoir un énorme impact. Ce serait un don du ciel si ça marchait».

Lire la suite

 

 

 

 

Daniel Cohn-Bendit : « Que Didier Raoult ferme sa gueule », « Y’en a marre de ce genre de mec »

 

 

Note ; Cohn-Bendit, toujours aussi con

 

Appel au droit de retrait des routiers: "c'est honteux, comme d'habitude avec les syndicats"

 

 

 

Le Royaume-Uni s’attend à un confinement de six mois ou plus: « Ce serait dangereux autrement »

 

Le Royaume-Uni pourrait ne pas renouer avec une vie normale avant six mois ou plus en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, a averti dimanche la cheffe adjointe des services sanitaires britanniques, Jenny Harries. Mme Harries a estimé qu’il serait « dangereux » de lever subitement le confinement auquel la population est actuellement soumise car cela pourrait entraîner une résurgence du virus.

 

Un nouveau médicament serait capable de dissoudre les cellules cancéreuses sous nos yeux

 

Un nouveau médicament anticancéreux basé sur un virus créé par l’université de Xiamen a été approuvé pour des essais cliniques en Chine, relate l’agence Chine nouvelle. Le médicament serait capable de dissoudre les cellules cancéreuses.

Les autorités chinoises ont approuvé le lancement des essais cliniques d’un nouveau médicament contre plusieurs types de cancer qui repose sur le principe de virothérapie oncolytique, a annoncé l’agence Chine nouvelle.

Il s’agit de l’immunothérapie virale qui détruit les cellules cancéreuses sans toucher les cellules normales et stimule l’immunité du patient.

Un virus «tueur de cancer»

Le médicament utilise un virus oncolytique («tueur de cancer») de nouvelle génération conçu en laboratoire par les chercheurs de l’université de Xiamen en collaboration avec deux sociétés chinoises, précise Chine nouvelle.

Les chercheurs cités par l’agence affirment avoir créé un virus qui peut transporter les anticorps PD-1 directement dans la tumeur, entraînant la disparition des cellules malignes. Cette méthode permet de tuer un plus grand nombre de cellules tumorales.

En plus, la stimulation de la réponse immunitaire permet à l’organisme de se prémunir contre une deuxième attaque de cancer, selon l’agence.

Le nouveau médicament pourrait servir à traiter les tumeurs solides, notamment les cancers de la tête et du cou, des poumons, du foie et le cancer colorectal.

Source

 

 

 

Coronavirus : l’amende pour non-respect du confinement reste à 135 euros mais passe à 200 euros en cas de récidive dans les quinze jours

 

Le non-respect des mesures de confinement reste sanctionné d’une amende de 135 euros (contravention de 4ème classe). « Mais en cas de réitération, c’est-à-dire si une seconde violation est constatée dans le délai de 15 jours, une contravention de 5ème classe peut être relevée », précise le ministère de l’Intérieur à France Télévisions. Le décret du 28 mars fixe le montant de cette amende en cas de récidive à 200 euros, et 450 euros pour l’amende majorée si elle n’est pas payée dans les délais.

(…) France Info

 

 

Coronavirus : pourquoi autant de dirigeants et d’élus sont-ils contaminés ?

 

En France comme à travers le monde, la classe politique paraît davantage touchée par le Covid-19 que l’ensemble de la population. La faute, notamment, à leur fonction qui les amène à multiplier les contacts humains.

Depuis le début de l’épidémie fin janvier, au moins 18 députés ont attrapé la maladie.

(…) Au gouvernement, ils sont trois ministres ou secrétaires d’Etat, sur 38.

(…) En Iran, le Covid-19 a déjà coûté la vie à 12 hommes politiques ou hauts dirigeants, dont deux députés récemment élus. En Afrique, sept ministres du Botswana ont été infectés et la deuxième vice-présidente de l’Assemblée au Burkina Faso est décédée. Le sommet de l’Etat est aussi touché au Royaume-Uni, où Boris Johnson a annoncé, le 27 mars, être infecté.

(…) En France, le parti Les Républicains est particulièrement décimé. Outre le décès de Patrick Devedjian, son président Christian Jacob a été infecté, tout comme six de ses députés et plusieurs de ses barons locaux comme Christian Estrosi.

(…) Le Parisien

 

 

Coronavirus : Castaner et Philippe visés par une plainte pour avoir maintenu le 1er tour des municipales

 

Plusieurs candidats et militants de la liste LR aux municipales dans les 15e et 16e arrondissement de Marseille, dont plusieurs ont contracté le Covid-19, déposent plainte contre le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur, lundi, via leur avocat Me Nabil Boudi.

« A l’issue du premier tour et les jours suivants, détaille Me Nabil Boudi dans l’argumentaire de la plainte qui sera déposée auprès de la Cour de justice de la République lundi, un certain nombre de plaignants ont été testés positifs au Covid-19 les 16 et 17 mars, ce qui signifie qu’ils ont probablement été contaminés le 15…

[…]

Le JDD

 

Coronavirus : l’Union européenne en danger de mort, selon Jacques Delors

 

Sa parole est rare, elle est d’autant plus forte. Le manque de solidarité fait “courir un danger mortel à l’Union européenne”, a averti ce samedi 28 mars l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors, dans une déclaration transmise à l’AFP par l’institut à son nom qu’il a fondé.

Le microbe est de retour”, ajoute ce grand défenseur de l’Europe, qui a suivi, selon l’Institut, les derniers développements au sein de l’Union et sa réponse face à la pandémie, en particulier le Conseil européen de jeudi qui a montré les divisions entre les 27, en particulier entre pays du Nord et du Sud. En retrait de la vie politique, Jacques Delors, aujourd’hui âgé de 94 ans, s’exprime très rarement. […]

news.yahoo

 

 

 

Un chef de service hospitalier : « Les Français vont demander des comptes aux technocrates ! »

 

Stéphane Velut, chef du service de neurochirurgie du CHU de Tours et auteur de « l’Hôpital, une nouvelle industrie » et « Echec au roi » (dans la collection Tracts de Gallimard), assure que les technocrates à la tête de l’Etat ont appliqué des réformes comptables sans en mesurer les conséquences sur la capacité d’accueil des malades. Il lance un cri d’alarme pour sauver l’hôpital public et pointe les responsabilités.

Emmanuel Macron a annoncé le 25 mars un « plan massif d’investissement » pour l’hôpital public après la crise du coronavirus. Qu’en pensez-vous ?

C’est un soulagement pour le corps soignant. Cela permettra de pallier rapidement les carences dont souffre l’hôpital, du moins je l’espère. Mais les fonds ne suffiront pas. Il ne faut pas confondre les fonds et le fond. Une réforme de fond s’impose. J’ai tenté d’en tracer les grandes lignes dans mon dernier livre. Elles sont peut-être discutables, mais la réforme ne pourra pas être pensée sans nous. Et en tout état de cause, seul le courage politique parviendra à sauver ce qu’Emmanuel Macron lui-même a nommé, dans son allocution du 12 mars, « un bien qui devait être placé en dehors des lois du marché ».

Ceci dit, si je suis un peu soulagé, je suis aussi accablé. Faut-il que la maison brûle pour qu’enfin on agisse ? Savez-vous qu’en 2017, l’OCDE affichait que la rémunération moyenne des infirmiers et des infirmières en France était la plus faible de ses Etats membres, deux fois inférieure au Chili par exemple ? Il faut cette crise pour qu’un gouvernement s’en émeuve. […]

Nouvel Obs

 

Les prix du pétrole au plus bas depuis le lancement de la guerre en Irak en 2003

 

Les cours de l'or noir ont atteint leur plus bas niveau depuis 17 ans après que le bilan des décès en raison de la pandémie de Covid-19 a dépassé le nombre de 30.000 avec, parmi les pays les plus touchés, l'Italie et l'Espagne en Europe ainsi que les États-Unis.

Les prix du pétrole se sont effondrés lundi sur les marchés asiatiques, suivant la chute des autres marchés financiers et une aggravation de la crise de coronavirus durant le weekend, relate l'AFP.

Le prix du brut West Texas Intermediate (WTI), référence aux États-Unis, a perdu 5,3% à 20 dollars le baril, tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord était de 23 dollars, en baisse de 6,5%, des niveaux jamais vus depuis 2003.

Lire la suite

 

 

Coronavirus : 3 500 détenus libérés depuis le début du confinement

 

Plusieurs milliers de détenus ont quitté leur cellule ces derniers jours. Pour enrayer la propagation de l’épidémie de coronavirus dans les prisons françaises, 3 500 d’entre eux ont été libérés depuis le début des mesures de confinement, a annoncé la ministre de la Justice Nicole Belloubet au JDD.

Les prisonniers concernés ont tous moins de deux mois de détention restants à purger et n’ont pas été condamnés pour un crime, des actes liés au terrorisme ou des violences conjugales.

[…]

Le Parisien

 

 

Norvège : un migrant « jugé mentalement instable » met le feu à une église

 

Norvège – Alors que la chaîne publique NRK et les médias locaux ont décrit l’accusé comme « un habitant d’une vingtaine d’années », son nom suggère toutefois qu’il est originaire du Moyen-Orient ou d’Afrique, selon le journal Document.

Une personne a été accusée d’avoir volontairement incendié l’église de Dombås et d’avoir tenté d’incendier l’église de Sel, a rapporté la chaîne de télévision norvégienne NRK.

L’homme a reconnu les deux délits. Il a également été jugé mentalement instable, la police ayant évoqué un risque de récidive, s’il était libéré.

« Comme raison de ses actes, il a expliqué qu’il était en colère et vexé parce qu’un Norvégien avait brûlé un exemplaire du Coran, sans que la police n’intervienne », a écrit le tribunal de district de Hedmarken.

Selon le journal Document, son nom suggère une origine immigrée du Moyen-Orient ou d’Afrique.

(…) Sputnik News

 

Syrie: mutinerie et évasions d'une prison où sont détenus des djihadistes de Daech

 

Une mutinerie a éclaté dimanche en Syrie dans une prison des forces kurdes où sont détenus des personnes accusées d'appartenance au groupe jihadiste État islamique, ont rapporté une ONG et un responsable de sécurité, précisant que des prisonniers se sont évadés.

Le responsable des Forces démocratiques syriennes (FDS), coalition dominée par les combattants kurdes, n'était ni en mesure de donner le nombre de fugitifs ni leur nationalité. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a parlé de «quatre fugitifs au moins».

Tard dimanche soir, la situation reste tendue dans la prison de Ghouiran, dans la ville de Hassaké (nord-est syrien) et les recherches se poursuivent pour rattraper les évadés, ont précisé ces deux sources.

La «mutinerie» a été menée par «des éléments du groupe État islamique», selon l'OSDH, qui indique que la prison accueille près de 5.000 prisonniers «de différentes nationalités» et accusés d'appartenance à l'EI. L'ONG dispose d'un vaste réseau de sources à travers le pays en guerre.

Lire la suite

 

Commenter cet article