Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 29 mars 2020

 

 

Quelque information sur la comète qui arrive a la fin du mois de mai, (malgré qu'il soit encore trop tôt  pour savoir si c'est celle prédite par Nostradamus)

Voici les dernières nouvelles

 

"(..) Suite à sa découverte, fin 2019, la comète C/2019 Y4 (Atlas) faisait l’objet de prévisions prudentes avec un pic de luminosité à la magnitude 3 lors de son passage au plus près du Soleil le 29 mai 2020. Depuis, sa luminosité a évolué plus vite qu’attendu et les pronostics s’emballent. Selon les sources, son éclat atteindrait fin mai la magnitude 2, –1 ou –5. L’hypothèse la plus optimiste place même cette magnitude à –11, c’est-à-dire autant que la Lune ! ... (source site payent)

 

Découverte il y a quatre mois, la luminosité de C/2019 Y4 (Atlas) augmente plus vite que prévu. À ce rythme, nous pourrions l'observer à l'œil nu en avril.

La luminosité de la comète Atlas poursuit sa croissance fulgurante. Aujourd'hui, lueur verte radieuse, elle surprend les astrophotographes qui la retrouvent toutes les nuits par la rapidité de la croissance de l'augmentation de son éclat. Fonçant vers le point de son orbite le plus proche du Soleil, le périhélie, qu'elle atteindra dans deux mois, affiche déjà, ce 24 mars, une magnitude 8 bien qu'elle soit encore à 160 millions de kilomètres de la Terre (soit un peu plus que la distance Terre-Soleil)

Ce qui étonne aussi tous ses observateurs chevronnés qui la traquent depuis sa découverte, fin 2019, est la taille démesurée qu'a pris sa chevelure de gaz : quelque 720.000 kilomètres de diamètre actuellement. C'est énorme. Sa queue de gaz et de poussière, elle aussi, est déjà très étendue.... (Source - voir vidéo)

 

C 2 - Q 43 

Durant l'estoille chevelue apparente,
Les trois grands princes seront faits ennemis:
Frappez du ciel paix terre tremulente,
Pau, Timbre undans, serpent* sur le bort mis.

 

Durant l’apparition de l'étoile chevelue (la comète)
Trois grands pays deviendront feront fait ennemies
Frappez par des bombardements alors que l'Europe était en paix, la terre tremble
 Jusqu’à Pau (
Pyrénées-Atlantiques) et au bord du Tibre à Rome, le serpent  viendra si installé

 

 

C 6 - Q 6

Apparoistra vers le Septentrion
Non loing de Cancer l'estoille chevelue:
Suze, Sienne, Boëce , Eretrion  ,
Mourra de Rome grand, la nuict disperue.

 

Apparaîtra vers l’hémisphère nord ( ou vers les sept étoiles de la Petite Ourse ?)
Non loin de la constellation du Cancer, la comète chevelue
Suze (province de Turin)  Sienne (Toscane) et Rome  invasion venir de la Mer Rouge  
Mourra venant de Rome le Pape, après la comète disparaîtra dans la nuit

LIEN

 

 

 

 

Coronavirus. 838 morts en 24 heures en Espagne, nouveau record

 

L’Espagne a enregistré 838 morts du coronavirus en 24 heures, ce dimanche 29 mars 2020. Il s’agit d’un nouveau record quotidien, après les 832 de la veille. Ce chiffre porte le bilan de la pandémie à 6 528 morts.

(…) Ouest France

 

 

La Corée du Nord tire « un projectile non identifié »

 

Selon une agence de presse sud-coréenne, Pyongyang a procédé dimanche à son quatrième tir en un mois. L’incident survient en pleine pandémie et alors que les discussions sur le désarmement avec les Etats-Unis sont au point mort.

Le dirigeant Kim Jong-un inaugure la construction d’un hôpital à Pyongyang, le 17 mars. Image officielle du gouvernement nord-coréen.
Le dirigeant Kim Jong-un inaugure la construction d’un hôpital à Pyongyang, le 17 mars. Image officielle du gouvernement nord-coréen. AP

La Corée du Nord a tiré dimanche 29 mars au moins un « projectile non identifié », au large de sa côte orientale, vers la mer du Japon, a indiqué l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant l’état-major interarmes sud-coréen.

Le pays multiplie depuis novembre les essais d’armement en l’absence de progrès dans les négociations par lesquelles les Etats-Unis espèrent lui faire abandonner son programme nucléaire. Selon les analystes, Pyongyang affine peu à peu ses capacités, malgré les sanctions et les condamnations.

Lire la suite

 

 

 

DIRECT. Coronavirus : 220 000 entreprises ont demandé le chômage partiel, 2,2 millions de salariés concernés

 

Ce qu'il faut savoir

Dans le cadre de l'épidémie de Covid-19, le recours au chômage partiel avait été demandé vendredi par 220 000 entreprises, a annoncé dimanche 29 mars la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, invitée du "Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI". Au total, 2,2 millions de salariés sont concernés par ce dispositif, soit 600 000 salariés de plus que jeudi, a-t-elle précisé. Suivez notre direct.

 L'ex-ministre Patrick Devedjian est mort du Covid-19. Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine est mort dans la nuit de samedi à dimanche, après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19, a indiqué le conseil départemental sur Twitter. L'ancien ministre de 75 ans avait été hospitalisé mercredi en observation. Dimanche matin, les réactions politiques se multiplient pour saluer sa carrière. 

 Le transfert des patients s'intensifie. Deux TGV médicalisés emmènent en ce moment 36 patients qui étaient hospitalisés à Mulhouse (Haut-Rhin) et Nancy (Meurthe-et-Moselle) vers dix établissements de Nouvelle-Aquitaine. Par ailleurs, 40 malades hospitalisés en Bourgogne-Franche-Comté sont en cours de transfert vers ceux de trois départements de la région Rhône-Alpes-Auvergne. Et un appareil de l'armée allemande va transporter des malades d'Alsace depuis Strasbourg vers Stuttgart et Ulm, a annoncé la secrétaire d'Etat française aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

Plus de 2 300 morts hospitaliers en France. L'épidémie a fait 319 nouveaux décès en 24 heures dans les hôpitaux français, portant le bilan à 2 314 morts en milieu hospitalier, selon les chiffres annoncés samedi par le directeur général de la santé. Par ailleurs, 4 273 personnes se trouvent en réanimation. "Le combat ne fait que commencer", a prévenu Edouard Philippe lors d'un point presse.

Une commande massive de masques. Face au manque criant de masques, qui a créé la polémique, plus d'un milliard de masques de protection ont été commandés par la France, notamment à la Chine, a assuré samedi le Premier ministre. Une commande de cinq millions de tests rapides a également été passée.

Un bébé mort du Covid-19 aux Etats-Unis. Ailleurs dans le monde, l'Italie est de loin le pays le plus touché en nombre de décès, avec 10 023 morts, suivie par l'Espagne avec 6 528 morts. Le pays a annoncé samedi mettre à l'arrêt toutes ses activités économiques "non essentielles" durant deux semainesLes Etats-Unis déplorent quant à eux 2 010 morts, dont un bébé.

 

14h27 : Les amendes pour non-respect du confinement augmentent et passent désormais à 200 euros et 450 euros en cas de majoration, selon un nouveau décret publié au Journal officiel.

 

14h10 : La Chine et la Russie ne doivent pas "instrumentaliser" l'aide qu'elles apportent à d'autres dans la crise sanitaire du Covid-19, a déclaré secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, dans l'émission "Questions politiques" de France Inter. Elle déplore des mises "en scène" à des fins de "propagande".

 

13h30 : Un avion de l'armée allemande a atterri peu après midi à l'aéroport de Strasbourg pour évacuer deux malades du coronavirus vers un hôpital du sud-ouest de l'Allemagne. C'est la première évacuation de malades français effectuée par des moyens militaires allemands.

DIRECT

 

LIRE AUSSI :  Des futurologues prédisent comment le coronavirus va changer le monde

 

 

L’ancien ministre Patrick Devedjian est mort du Covid-19 à l’âge de 75 ans

 

Le président (LR) du conseil départemental des Hauts-de-Seine avait été hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19. Il est décédé à l’âge de 75 ans.

C’est une figure de la droite qui est partie cette nuit. Le président (LR) du conseil départemental des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian est mort à l’âge de 75 ans. Il avait été hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19. Le 26 mars, sur Twitter, il avait témoigné de sa reconnaissance envers le travail des soignants.

Maire d’Antony, député, plusieurs fois ministre, Devedjian fut un baron de la droite, tendance libérale. Il était depuis juin 2007 président du conseil départemental des Hauts-de-Seine.

Le Point

 

Note ; triste nouvelle,  j'ai une vidéo sur mon blog, où il fessait remarquer que la plupart des musulmans avaient votés pour Hollande (voir quatrain C5 - Q96 ) Pour ce qui est de ce quatrain il n'est pas pour Hollande, je le rectifierais  en donnant quelque explication

 

Routiers : les syndicats appellent à exercer leur droit de retrait dès lundi

 

Pour monter au créneau et défendre leur droit à des mesures de protection sanitaire face au coronavirus, les syndicats appellent les chauffeurs routiers à exercer « individuellement » leur droit de retrait à compter de lundi.

Ils sont parmi les derniers corps de métier toujours en action alors que les Français sont majoritairement en confinement. Les chauffeurs routiers ne vivent pas toujours bien la situation face à l’épidémie de coronavirus. « Nous ne pouvons malheureusement que constater que les conditions de travail des salariés en matière de sécurité sanitaire ne sont pas au rendez-vous », expliquent les syndicats CFDT, FO et CFTC dans un communiqué commun, samedi.

S’ils reconnaissent que « des efforts ont pu être consentis » quant aux mesures de protection sanitaire à destination des routiers, les représentants syndicaux trouvent cela encore « bien maigre au regard des risques sanitaires. » « Cela devient de plus en plus dangereux face à cette pandémie », écrivent les trois organisations. […]

« Le constat est récurrent de jour en jour », déplorent-ils, notant un « manque de masques, gants et gel hydroalcoolique », un « manque de sanitaires et douches » accessibles, des services de restauration « pas assez répandus » et des « clients ne respectant pas les conducteurs à la juste mesure ».

lci

 

 

 

 

Edouard Philippe : "Les quinze premiers jours d’avril seront encore plus difficiles"

 

Edouard Philippe : "Les quinze premiers jours d’avril seront encore plus difficiles"

Le 28 au soir

Le Premier ministre a tenu une conférence de presse ce samedi pour faire le point sur la situation de la pandémie de coronavirus en France et les stratégies que le gouvernement va mettre en oeuvre

Accompagné de plusieurs spécialistes de la lutte contre le coronavirus et du ministre de la Santé Olivier Véran, Edouard Philippe a pris la parole ce samedi en fin d’après-midi lors d’une conférence de presse à Matignon, au lendemain de l’annonce du prolongement du confinement jusqu’au 15 avril.

Sous pression judiciaire, avec des procédures se multiplient à son encontre, le gouvernement tenait à faire preuve de "clarté et de franchise", selon les mots du Premier ministre.

"Le combat ne fait que commencer, les quinze premiers jours d’avril seront encore plus difficiles que les quinze jours qui viennent de s’écouler", a déclaré Edouard Philippe en préambule. Puis il s’est félicité d’"un effort collectif", "d’abord celui des soignants, admirables, courageux, engagés", "mais aussi l’effort remarquable de ceux qui, en deuxième ligne, assurent la continuité de la vie de la nation". 

Lire la suite

LIRE AUSSI : Emmanuel Macron dénonce une «Europe égoïste» et assure l’Italie de son soutien

 

LIRE AUSSI : Coronavirus : comment s'opère le transfert des patients à bord de TGV médicalisés ?

 

LIRE AUSSI ; Coronavirus : l’évacuation de 36 patients du Grand-Est vers la Nouvelle-Aquitaine a débuté

 

Coronavirus : le bilan dépasse les 2 000 morts aux Etats-Unis, dont un bébé

 

Par ailleurs, le nombre de cas détectés a bondi samedi à plus de 120 000, selon l'université Johns Hopkins.

Le bilan de l'épidémie de Covid-19 s'alourdit outre-Atlantique. Le nombre de décès provoqués par la pandémie de coronavirus aux Etats-Unis a dépassé les 2 000 samedi 28 mars, tandis que le nombre des cas a bondi à plus de 120 000, selon l'université Johns Hopkins, dont le décompte fait référence.

Parmi ces nouveaux décès, un bébé de moins de 1 an, ont annoncé samedi les autorités de l'Etat de l'Illinois"Aujourd'hui, j'ai des informations terriblement tristes à annoncer. Parmi les décès des 24 dernières heures, il y avait un employé de l'Etat (...) et un très jeune enfant", a déclaré le gouverner J.B. Pritzker lors d'une conférence de presse. "Je sais à quel point cette nouvelle est difficile à accepter, surtout s'agissant d'un très jeune enfant", a-t-il ajouté.

La maladie est réputée épargner en grande partie les enfants, et les très jeunes victimes sont très rares. En France, la plus jeune victime connue du Covid-19 est une adolescente de 16 ans.

Lire la suite

 

 

 

Coronavirus : Trump renonce à placer l’Etat de New York en quarantaine après une vague de critiques

 

PANDÉMIE Le président américain avait assuré réfléchir à la mise en place d’une telle mesure pour « une courte période »

Donald Trump quitte la Maison-Blanche pour la base militaire de Norfolk, le 28 mars 2020.
Donald Trump quitte la Maison-Blanche pour la base militaire de Norfolk, le 28 mars 2020. — REX/SIPA

Donald Trump a annoncé samedi qu’il renonçait finalement à placer en quarantaine les Etats de New York, du New Jersey et du Connecticut, après avoir évoqué cette possibilité plus tôt dans la journée et causé l’émoi dans la région. Les Etats-Unis, frappés de plein fouet par le Covid-19, comptent désormais plus de 110.000 cas confirmés et 1.841 morts, dont 517 pour la seule ville de New York.

Le chef de l’Etat a indiqué qu’il avait demandé au Centre de contrôle des maladies (CDC), autorité de santé nationale, de diffuser un avis « ferme » dissuadant les déplacements pour entrer ou sortir de ces Etats, sans pour autant fermer leurs frontières. En milieu de journée, il avait évoqué la possibilité de placer en quarantaine l’Etat de New York, tout en restant évasif sur la portée exacte de cette mesure. « Certains aimeraient que (l’Etat de) New York soit placé en quarantaine parce que c’est un point chaud », avait-il déclaré.

Lire la suite

 

Note ; l'argent avant tous !! New York devrais donc compter un grand nombre de mort dans les jours qui viennent

 

 

En France, cet événement particulier est devenu la «bombe atomique» du Covid-19

 

Plus d’un millier de personnes auraient contracté le Covid-19 lors d’un rassemblement religieux qui a eu lieu en février à Mulhouse, selon une investigation de Radio France.

Une enquête de la Cellule investigation de Radio France révèle comment une semaine de prière et de jeûne à Mulhouse, qualifiée de «bombe atomique», a contaminé plus d’un millier de personnes.

Cet événement, qui s’est déroulé du 17 au 24 février dernier, est considéré comme l'un des points de départ de la propagation du Covid-19 dans la région Grand Est puis dans tout l’Hexagone. Près de 2.500 fidèles de l'église évangélique de la Porte ouverte chrétiennese sont réunis, certains venant de départements d’Outre-mer.

L'interdiction des rassemblements n'avait pas encore été prononcée à cette période. «Pendant ces cinq jours, les fidèles se sont donc salués, se sont fait la bise, et se sont tenus par la main parfois en priant pendant les célébrations», a expliqué à France Info Nathalie Schnoebelen, chargée de communication de la Porte ouverte.

La quasi-totalité des personnes présentes ont été contaminées, soit environ 2.000 sur 2.500, estime pour sa part Jonathan Peterschmitt, médecin généraliste à Mulhouse et pasteur de la Porte ouverte, lui aussi contaminé.

Emmanuel Macron à proximité

La même semaine, le Président de la République se trouvait à Mulhouse où il a pris un bain de foule dans le quartier de Bourtzwiller, à quelques centaines de mètres du rassemblement religieux.

Lire la suite

 

 

Une réunion d’évangélistes à Mulhouse a déclenché la contamination de masse : « Si c’étaient des musulmans, on l’aurait «révélé» chaque jour depuis » s’exclame Jean-Luc Mélenchon en visant Radio France

 

La «cellule investigation de Radio France» «révèle» 3 semaines après tout le monde : une réunion d'évangélistes à Mulhouse a déclenché la contamination de masse. Si c'étaient des musulmans, on l'aurait «révélé» chaque jour depuis.

544 personnes parlent à ce sujet

 

Note ; comme a son habitude Mélenchon défend l’islam corps et âme (Je pense que Mélenchon regrette de s’appeler  Jean-Luc plutôt que Mohammed)

 

 

 

La télévision italienne fait le point sur le travail des médecins russes en Italie - vidéo

 

Les virologues et épidémiologistes russes arrivés en Italie pour combattre le Covid-19 commencent leur travail. La télévision italienne couvre les actions effectuées dans le cadre de l’opération «De Russie, avec amour».

Lire l'article  et voir vidéo

 

 

 

Coronavirus : comment l'Italie s'est sentie abandonnée par la France et l'UE face à sa pénurie de masques

 

Touchés de plein fouet par l'épidémie, les Etats européens font face à des pénuries de matériel médical ou des tensions d'approvisionnement. Pris de court, ils n'ont d'abord pas pu fournir de matériel à l'Italie, épicentre continental de la crise sanitaire. Mais l'Europe tente désormais de rattraper le retard.

Lire l'article

 

 

Plus de 1.000 cas à Moscou: la propagation du Covid-19 entre dans une «nouvelle étape»

 

Le maire de Moscou a évoqué une «nouvelle étape» dans la propagation du coronavirus au sein de la capitale russe suite à une augmentation du nombre de cas. Plus d’un millier de personnes y sont ainsi déjà contaminées.

Sur son blog personnel, le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a évalué la situation dans la capitale russe liée à la propagation du Covid-19.

«La situation de la propagation du coronavirus a franchi une nouvelle étape. Plus d'un millier de cas de contamination ont été enregistrés à Moscou. Personne n'est en sécurité. L’exemple des malheureuses villes italiennes et espagnoles, de New York, où des dizaines et des centaines de personnes meurent chaque jour, est sous les yeux de tous», a écrit le maire.

Lire la suite

 

Après la fête de Pourim, la majorité de la population juive de Strasbourg serait atteinte du Covid-19

 

L’une des plus grandes communautés juives de France, Strasbourg, a été durement touchée par la pandémie de Covid-19, a déclaré le grand-rabbin de la ville, ajoutant qu’il pense qu’une majorité des 20 000 membres de la communauté pourrait avoir été infectée.

Le rabbin Harold Abraham Weill a indiqué vendredi à la radio de l’armée qu’une personne juive était morte et qu’au moins 20 autres étaient dans un état grave, sous sédatifs et sous respirateur. Onze des treize rabbins de la ville sont tombés malades, et un se trouve dans un état grave. […]

Il pense que la communauté avait mis trop de temps à reconnaître la gravité de la menace, et a notamment pointé du doigt les célébrations entourant la fête de Pourim le 9 mars. «Nous avons publié des directives sérieuses avant Pourim. Nous avons senti que les choses changeaient et commençaient à être dangereuses, mais apparemment ce n’était pas suffisant», a-t-il rapporté. […]

timesofisrael

 

 

 

 

Débat au sein du Hamas : Faut-il maintenir le calme ou attaquer pour propager l’épidémie de COVID-19 en Israël ?

 

La propagation du coronavirus en Israël et dans les territoires palestiniens soulève des questions à Gaza quant aux relations avec Israël sur les plans sanitaire, économique et politique.

Craignant qu’une épidémie de coronavirus dans la bande de Gaza ne provoque une grave crise, le Hamas a prévenu que, si l’aide financière qatarie tardait à arriver, il exacerberait le conflit avec Israël et enverrait « la moitié de la société israélienne dans les abris anti-bombes », ce qui accélérerait la propagation du virus en Israël. Le porte-parole de la branche militaire du Hamas a également exigé qu’Israël libère les membres du mouvement incarcérés dans ses prisons, afin de les empêcher de contracter la maladie.

Sur les réseaux sociaux, les pro-Hamas ont débattu de la meilleure façon de gérer le conflit avec Israël dans la période actuelle. Certains ont exprimé leur soutien aux menaces du Hamas, appelant à profiter de l’épidémie pour exacerber le conflit avec Israël en tirant des roquettes ou en envoyant des ballons transportant le virus sur Israël. D’autres, comme l’ancien maire de Khan Younis, Fayez Abu Shamala, ont rejeté ces suggestions, arguant que le moment était venu de se montrer humain, même envers l’ennemi, de maintenir le cessez-le-feu avec Israël et de promouvoir un accord d’échange de prisonniers.

Lire la suite

 

 

 

 

Arabie-Tirs de missiles au-dessus de Ryad

 

Le 28 au soir

RYAD, 28 mars (Reuters) - Des missiles balistiques ont été interceptés samedi au-dessus de Ryad, la capitale d'Arabie saoudite, et de Djazane, dans le sud du royaume wahhabite, rapportent les médias officiels saoudiens.

Plusieurs explosions ont retenti vers 23h20 (20h20 GMT) à Ryad, ont témoigné des habitants.

L'origine de ces tirs de missiles non revendiqués n'a pas été déterminée dans l'immédiat.

Les Houthis en guerre au Yémen contre une coalition commandée par l'Arabie saoudite ont tiré des centaines de missiles ou de roquettes en territoire saoudien. Leur dernière tentative de tir visant Ryad remonte à juin 2018.

Source

 

 

 

Saint-Denis (93). Ville ouverte : ouverte au coronavirus !

 

Cette cité, emblématique du 93, a choisi de se battre contre le confinement. Pas contre le virus.

Saint-Denis est une ville ouverte. En temps de guerre -nous y sommes- ce terme désigne une ville qui se rend à l’ennemi sans combattre. De Saint-Denis, le coronavirus s’est rendu maître facilement: aucune défense ne lui a été opposée. Même que parfois c’est la fête.

Beaucoup trop de monde dans la rue. Sur les stades des gamins jouent au foot. Et des munitions contre le seul ennemi qui vaille : les flics ! Quand ils s’y aventurent, des jets de projectiles et des tirs de mortiers les accueillent. Des « jeunes » les narguent : « vous êtes bien dehors, pourquoi nous on aurait pas le droit ? »

Des flics, prudents, s’avancent à pas feutrés: « nous avons pour consigne d’éviter des émeutes » a dit l’un d’eux. Et pendant ce temps, le coronavirus, épris de liberté, s’installe durablement en puissance occupante à Saint-Denis.

Or ni le RER ni les bus qui desservent Saint-Denis n’ont été interrompus. Les résidents de cette ville si ouverte peuvent donc se déplacer à Paris. Et le virus se déplace avec eux. Ce qui se passe dans le 93 porte un nom : la mise en danger de la vie d’autrui. Comme on ne veut pas d’émeute, pourrait-on au moins envisager un cordon sanitaire autour de la ville qui serait donc toute entière confinée avec interdiction d’en sortir ?

(…) Atlantico

 

 

 

Saint- Ben Denis (93) : Des individus du Franc-Moisin attaquent la police avec des mortiers et des explosifs (MàJ : « Des individus ajoutent de la haine à la crise sanitaire » dixit le maire PCF)

 

Alors que le confinement est de mieux en mieux respecté sur toute la ville comme sur le quartier du Franc-Moisin, alors que l’immense majorité des Dionysien-ne-s font preuve de solidarité et de responsabilité, une infime minorité ajoute de la haine à la crise sanitaire.

Voir les autres Tweets de Laurent Russie

 

Vidéo du 27 mars

 

 

Un contrôle de confinement dégénère en émeute à Bruxelles- vidéo

 

Un contrôle de police visant à faire respecter des mesures de distanciation sociale a dégénéré à Bruxelles. D’importants moyens ont dû être mobilisés.

Un contrôle de la police a dégénéré ce vendredi 27 mars, à Schaerbeek, une commune de Bruxelles, rapporte le quotidien La Capitale. Vers 18h, une patrouille a tenté de contrôler un groupe de quatre jeunes, qui s’étaient rassemblés sur une place, en violation des règles de distanciation sociale. L’un d’entre eux s’est alors rebellé et a commencé à rameuter les passants, créant un attroupement.

Des effectifs déployés

Une dizaine de voitures de police ainsi que quatre autres patrouilles ont dû être mobilisées, rapporte encore La Capitale. Les forces de l’ordre ont été forcées de faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule environnante. Les quatre jeunes à l’origine de l’attroupement ont été interpellés.

«Le jeune qui s’est rebellé a été privé de liberté judiciairement, et des procès-verbaux ont été dressés contre les trois autres pour non-respect des mesures interdisant les rassemblements», explique Audrey Dereymaeker, porte-parole de la zone de police de Bruxelles Nord au média régional BX1.

Source et vidéo

 

 

 

Londres : « La population blanche diminue (-600.000) tandis que celle des minorités augmente (+1.2 million). Nous sommes en train de gagner ! » (MàJ : elle moquait l’idée de grand remplacement

 

Traduction du premier extrait  : VIDEO

Des idées comme le grand remplacement, qui est vraiment le mariage parfait entre le racisme islamophobique, l’antisémitisme et le nationalisme blanc [serait] une conspiration pour battre démographiquement les peuples blancs.

Traduction du second extrait : VIDEO

La population britannique blanche a diminué de 600.000 personnes tandis que la population des minorités a augmenté de 1.2 million de personnes. Donc oui les gars, nous sommes en train de gagner !

Royaume-Uni – La rédactrice en chef de Novara Media, Ash Sarkar*, a été confrontée à une polémique sur les réseaux sociaux après la réapparition d’un clip sur le thème de l’intégration à Londres. Mme Sarkar a été accusée de racisme pour s’être exclamée « Oui les gars, nous sommes en train de gagner » après avoir noté la diminution de la population britannique de souche à Londres lors d’un clip en 2016.

« La population britannique blanche a diminué (-600.000 personnes) tandis que la population des minorités a augmenté (+1.2 million de personnes). Donc oui, nous gagnons ! »

Express.co.uk

*Ash Sarkar est une journaliste et militante communiste, contributrice au Guardian et à The Independent.

 

Coronavirus : l’UE va aider l’Algérie

 


DzairDaily

Note : je rappelle que l'Algérie a une réserves  de pétrole  estimées à 1,5 milliard de tonnes ! L'Algérie est  au 10e rang mondial des producteurs de gaz naturel. Elle reste aujourd’hui le plus grand importateur d’armes en Afrique. Et achète des armes pour des milliards à la Russie (voir lien)  elle achète même des très couteux S400

A-t-elle vraiment besoin d’être aidé !

 

Coronavirus : l’UE fait don de 450 millions d’euros au Maroc et de 250 millions d’euros à la Tunisie (MàJ)

 

L’Union européenne (UE) appuiera le budget marocain en réallouant immédiatement 150 millions d’euros, spécifiquement dédiés aux besoins du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie Covid-19 créé à l’initiative du roi Mohammed VI.

De même, l’UE entreprendra de réorienter 300 millions d’euros des fonds alloués au Maroc vers la réponse à la pandémie en accélérant leur mobilisation pour répondre aux besoins budgétaires exceptionnels du royaume, indique un communiqué conjoint entre le Maroc et les Vingt-Sept.

Celui-ci a été rendu public à la suite de l’entretien téléphonique entre le ministre des Affaires étrangères, de la coopération Africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et le Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Oliver Varhelyi. […]

Yabiladi

 

Tunisie : la police applique le confinement total par la force

 

Le 24 mars, une vidéo diffusée en direct de Tunis sur Facebook a suscité des réactions contrastées sur les réseaux sociaux. On y voit des policiers violenter et insulter des personnes qui faisaient la queue devant la municipalité d’une banlieue ouest de la capitale tunisienne, enfreignant les mesures de confinement total mises en place.

“N*** ta mère, rentre chez toi !” hurle un policier au début de l’extrait, filmé du haut d’un immeuble faisant face à l’entrée de la mairie du Bardo, en banlieue ouest de Tunis. L’intervention se poursuit, sur fond de sirène assourdissant. Tout au long de l’avenue de l’Indépendance, des personnes font la queue, visiblement pour aller à la municipalité. […]

Dans les commentaires sous la vidéo, partagée plus de 7000 fois sur Facebook, la plupart des internautes se réjouissent du traitement infligé par les forces de l’ordre.

Yahoo Actu

 

Coronavirus : quand l’Afrique dénonce la «maladie des blancs»

 

La propagation de l’infection révèle une xénophobie latente dans certains pays et certaines communautés.

Le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne, l’avouait sans ambages mercredi dernier sur FranceInfo : «effectivement [dans certaines régions du monde, NDLR] les Occidentaux sont perçus aujourd’hui comme étant un foyer du Covid-19». Le second de Jean-Yves Le Drian au ministère des Affaires étrangères s’autorisait toutefois un léger euphémisme pour qualifier la peur des Français attendant d’être rapatriés, avouant avoir remarqué «parfois un sentiment de crainte sécuritaire».

[…]

Parmi les régions les plus touchées par cette défiance, l’Afrique, qui voit s’installer le coronavirus sur son sol, avec une quarantaine de pays touchés, contre un seul il y a un mois. Selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, samedi 28 mars, le continent enregistrait 117 décès pour 3897 cas. Alors que l’épidémie, conjuguée au manque d’équipements sanitaires suscite l’inquiétude, de nombreux regards se tournent vers les Européens accusés d’avoir importé la maladie et créé les conditions d’une nouvelle crise.

[…]

Le Figaro

 

Inde : coups de bâton, pompes forcées et gifles, la police ne rigole pas avec le confinement

 

L’Inde, le deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard d’habitants, a décidé mercredi de placer l’ensemble de sa population en confinement pour trois semaines afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Et la police ne recule manifestement devant rien pour faire respecter les mesures de sécurité.

7sur7

Commenter cet article