Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 21 février 2020

 

 

 

 

Guerre en Syrie : Washington pourrait envoyer des missiles Patriot à la Turquie, selon Ankara

 

Les Etats-Unis pourraient envoyer des missiles Patriot à la Turquie après la mort de soldats turcs, tués au cours d'attaques attribuées au régime syrien dans la région d'Idleb (nord-ouest de la Syrie), a déclaré jeudi 20 février le ministre turc de la Défense Hulusi Akar.

«Il y a une menace de frappes aériennes, de missiles contre notre pays», a déclaré le ministre à la chaîne CNN Turk. «Il pourrait y avoir un soutien avec des Patriot», a-t-il ajouté, tout en excluant tout soutien au sol de troupes américaines.

L'entretien a été enregistré jeudi, avant l'annonce par Ankara de la mort de deux soldats turcs supplémentaires dans la région d'Idleb, tués dans un raid aérien attribué au régime syrien. Au total, 16 militaires turcs ont été tués sur ce front depuis le début février.

Les affrontements entre Ankara et Damas, qui se sont multipliés depuis début février, suscitent en outre des frictions de plus en plus fortes entre la Turquie, qui soutient des groupes rebelles à Idleb, et la Russie, qui appuie militairement le régime syrien.

La Turquie ne cherche pas à «affronter» la Russie à propos de la Syrie, a cependant assuré le ministre à CNN Turk. «Nous n'avons aucune intention d'affronter la Russie», a-t-il déclaré, ajoutant que les discussions avec les responsables russes continueraient.

Lire la suite

 

 

Idlib: Macron et Merkel disent à Poutine être prêts à se joindre aux négociations avec Erdogan

 

Dans un entretien téléphonique avec le Président russe, la chancelière allemande et le dirigeant français se sont dits prêts à assister à une entrevue avec Recep Tayyip Erdogan.

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont abordé, au cours d'une conversation téléphonique avec le Président russe, la situation dans le gouvernorat syrien d’Idlib, a confirmé le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert.

Compte tenu des tensions récentes à Idlib, ils ont exprimé leur «détermination à assister à une entrevue avec les Présidents Poutine et Erdogan afin de parvenir au règlement politique de la crise», a-t-il précisé.

En outre, la chancelière allemande et le chef d’État français ont appelé à un cessez-le-feu immédiat et à ce que l’accès à l’aide humanitaire soit assuré pour ceux qui en ont besoin, a poursuivi M.Seibert.

Lire la suite

 

 

 

 

Syrie : "C'est une catastrophe humanitaire jamais vue depuis la Deuxième Guerre mondiale", s'indigne un médecin

 

L'émissaire de l'ONU pour la Syrie, Geir Pedersen a mis en garde mercredi l'ONU contre un "péril imminent d'escalade" en Syrie, alors que la Turquie menace de passer à l'offensive à Idleb, au nord-ouest du pays. C'est le dernier bastion rebelle en Syrie. "C'est une catastrophe humanitaire qu'on n'a jamais vu depuis la Deuxième Guerre mondiale", a expliqué jeudi 20 février sur franceinfo Ziad Alissa, médecin anesthésiste réanimateur franco-syrien, président de l’Union d’organisation de secours et soins médicaux (UOSSM).

franceinfo : Quelle est la situation humanitaire à Idleb ?

Ziad Alissa : La situation est actuellement catastrophique. C'est une catastrophe humanitaire qu'on n'a jamais vue depuis la Deuxième Guerre mondiale. On a à peu près 800 000 personnes dans la région d'Idleb qui cherchent un refuge et qui ne le trouvent pas. Suite aux derniers bombardements, beaucoup de gens ont quitté ces zones pour fuir.

Lire la suite

 

Note: a chaque fois que les syriens et les russes s'attaque aux terroristes d'Idled, on a droit a la même chanson de la par de l'ONU

 

 

 

L'armée syrienne a repoussé avec succès une attaque de radicaux à Idlib

 

Le 20 février

L'armée syrienne a repoussé une attaque de radicaux à Idlib au lendemain de la déclaration d'Erdogan qui s'était dit prêt à lancer une opération à Idlib, rapporte l'agence de presse Sana.

Les forces gouvernementales syriennes ont repoussé une attaque massive de radicaux dans le sud-est du gouvernorat d'Idlib, a annoncé jeudi 20 février l'agence de presse syrienne Sana.

«Les unités de l'armée ont fait reculer les groupes d'opposition qui avaient progressé vers le village de Nayrab, dans le sud-est du gouvernorat», a indiqué l'agence.

Selon la radio Sham FM, les soldats syriens ont réussi à éliminer plusieurs radicaux ainsi qu’à détruire de l’armement.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Un incident survient entre des blindés russes et américains en Syrie – vidéo

 

 

 

Erdogan réagit aux déclarations du Kremlin sur le «pire scénario» à Idlib

 

Le 19 février

Recep Tayyip Erdogan ne croit pas que la Russie participera à «un scénario aussi mauvais» que serait, selon Moscou, une opération turque contre l’armée syrienne à Idlib.

Le Président Erdogan a estimé qu’il était peu probable que la Russie prenne part à une éventuelle confrontation entre forces turques et syriennes dans la zone d’Idlib.

Auparavant, le Kremlin avait qualifié la tenue d’une opération militaire turque contre l’armée syrienne à Idlib de «pire scénario possible».

«Je ne crois pas que la Russie participera à des scénarios aussi mauvais», a déclaré le dirigeant turc.

Il convient de rappeler que Recep Tayyip Erdogan avait promis de ne pas laisser Idlib au «régime d’Assad» et à ses partisans.

Lire la suite

 

 

 

 

Les USA et leurs alliés ont menti sur au moins deux incidents imputés à l'Iran à Ormuz, écrit Le Figaro

 

Alors que la France et plusieurs pays européens ont mis sur pied fin décembre une mission de surveillance dans le détroit d’Ormuz pour éviter un accrochage avec les Gardiens de la révolution iranienne, des dérapages surviennent malgré tout. Des experts témoignent cependant du fait que certains sont faussement imputés à l’Iran, selon Le Figaro.

Une mission internationale de surveillance maritime a été mise sur pied dans le détroit d’Ormuz dans le but d’apaiser les tensions et de renforcer la sécurité commerciale et énergétique, toutefois des incidents surviennent parfois bien que l’Iran n’y soit pour rien, rapporte Le Figaro.

Un de ces incidents a eu lieu en 2015, lorsque les Iraniens ont tiré des roquettes contre un bateau américain. Un diplomate à Dubaï a confié au journal qu’une seule partie de l’histoire avait alors été révélée au grand public.

«Dans la communication publique qui suivit l’incident, les Américains n’avaient raconté que la deuxième partie de l’histoire, celle sur les roquettes tirées contre leur bateau, oubliant de préciser que c’étaient eux qui avaient usé de leurres contre les Iraniens qui s’étaient approchés assez près du navire américain, mais ils avaient le droit d’être à 20 mètres puisqu’ils étaient chez eux», a raconté le diplomate.

Un autre incident remonte au 13 juin 2019, le jour où le Premier ministre japonais rendait visite à l’ayatollah Khamenei et où un tanker nippon a été visé par des tirs. Donald Trump avait alors aussitôt déclaré que «c’est signé par l’Iran».

Un expert en sécurité français et un diplomate français au Moyen-Orient démentent ces accusations.

Un tanker japonais attaqué par des mercenaires

«L’attaque d’un tanker japonais, le 13 juin dernier, a été perpétrée par des mercenaires étrangers recrutés par un pays du Golfe et non par les Gardiens de la révolution», assure un expert en sécurité français dans la région.

«C’était le jour où Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, rendait visite au guide suprême iranien, porteur d’un message de Donald Trump. Cela n’avait pas de sens que l’Iran discrédite un pays ami comme le Japon», ajoute le diplomate.

Lire la suite

 

Note : je pari que c'est l'Arabuie Saoudite

 

 

 

Moscou explique comment Washington empêche la reconstruction en Syrie

 

La contrebande de pétrole et les sanctions imposées par Washington contre Damas empêchent la reconstruction de la République arabe syrienne, estime le ministre Sergueï Choïgou.

Les sanctions introduites par les États-Unis à l’encontre de la Syrie et le pillage de ses réserves naturelles entravent la reprise de la vie normale dans la République arabe, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

«D’une part, certains champs pétroliers sont contrôlés par les États-Unis. Là on assiste à un pillage flagrant des richesses qui appartiennent au peuple syrien. D’autre part, on interdit les exportations de pétrole vers la Syrie», a constaté M.Choïgou à l’issue des négociations entre les ministres russes et italiens de la Défense et des Affaires étrangères à Rome.

Extraction de pétrole en Syrie

Selon lui, une grande partie du territoire syrien «a besoin de chaleur, d’eau chaude et d’électricité». «Et tout ça est fait des hydrocarbures qu’on ne peut pas y livrer», a souligné le ministre.

Lire la suite

 

 

 

 

Allemagne : ce que l'on sait des attentats qui ont fait neuf morts à Hanau

 

Le 20 février

L'auteur présumé des deux attaques a été retrouvé mort à son domicile, quelques heures après avoir tué neuf personnes dans deux bars à chicha de Hanau, a annoncé la police.

Neuf personnes ont été tuées dans deux fusillades dans le centre de l'Allemagne, mercredi 19 février dans la soirée, a annoncé la police. Ces attentats, qui ont visé deux bars à chicha de Hanau, à quelques kilomètres de Francfort, ont également fait plusieurs blessés graves, selon des médias locaux.

L'auteur présumé des faits a été retrouvé mort à son domicile, ont précisé les forces de l'ordre et le parquet antiterroriste s'est saisi de l'affaire, jeudi matin. Par ailleurs, plusieurs rassemblements de soutien aux victimes sont prévus dans la soirée à Hanau et Berlin, devant la porte de Brandebourg. Franceinfo résume ce que l'on sait ces attentats.

Deux attaques distinctes

Deux attaques distinctes ont été menées à Hanau, mercredi soir. "A ce stade, la police peut seulement confirmer que huit personnes ont été mortellement blessées", ont indiqué dans la nuit les autorités, dans un communiqué. Une personne grièvement touchée a succombé à ses blessures jeudi matin, portant le bilan de ces fusillades à neuf morts, selon un porte-parole de la police.

Les premiers tirs ont visé un bar à chicha, le Midnight, au cœur de cette ville d'environ 90 000 habitants. Selon la police, au moins une personne a été grièvement blessée sur ce premier site, vers 22 heures. Des témoins, cités par des médias locaux, ont rapporté avoir entendu une dizaine de coups de feu.

L'auteur présumé a ensuite quitté en voiture ce premier site en direction de la Kurt-Schumacher Platz, dans le quartier de Kesselstadt, selon la police. Il aurait sonné à la porte du second bar et tiré sur des personnes présentes dans la zone fumeur, tuant cinq personnes, dont une femme, selon des informations de Bild.

"Les victimes sont des gens que nous connaissons depuis des années", a réagi le fils du gérant du bar, cité par l'agence DPA. Deux employés figurent parmi les victimes, selon ce témoin, absent comme son père au moment des tirs. "C'est un choc pour tout le monde." Parmi les tués figurent "plusieurs victimes d'origine kurde", a indiqué la Confédération des communautés du Kurdistan en Allemagne (Kon-Med), accusant les dirigeants allemands de ne pas "résolument combattre le terrorisme d'extrême droite".

L'auteur présumé a été retrouvé mort

Lire la suite

 

Un regain de l'idéologie néonazie

Les attaques seraient principalement motivées par l'idéologie néonazie. Vendredi 14 février, dans un petit bourg de Bavière, une opération antiterroriste était, par exemple, menée. Le chef d'un groupe néonazi était interpellé. Au même moment, onze autres hommes étaient arrêtés dans le pays. Selon les enquêteurs, ils préparaient des attaques contre des mosquées, des migrants ou des personnalités politiques. L'attaque avait heureusement été évitée cette fois-ci.

Source

 

 

 

 

 

 

 

Attentats en Allemagne : « Merkel n’a pas mesuré les conséquences de l’ouverture massive des frontières », estime Rachida Dati

 

Attentats en Allemagne : "Angela Merkel n’a pas mesuré les conséquences de l’ouverture massive des frontières", estime Rachida Dati

VIDEO


Note ; elle dit vrai, je rajouterais que l’Allemagne étant le berceau du nazisme Merkel devrais pas être étonnée de ce genre de menace la plus grosse erreur qu'elle a fait c'est de faire entrer sur le sol allemand, 1; 5 millions de musulmans sans en avoir avant consulté le peuple (par referendum)

 

 

 

Hanau (Allemagne) : le terroriste d’extrême-droite ayant tué dix personnes dont sa mère pensait être contrôlé par des agences officielles télépathes et que des bases américaines souterraines priaient le diable (MàJ)

 

MàJ 20/02/2020

«Le terroriste d’Hanau a plus à voir avec le complotisme américain qu’avec l’extrême droite allemande traditionnelle»

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Après les deux fusillades survenues ce jeudi 20 février à Hanau en Allemagne, Patrick Moreau revient sur le profil du tueur présumé, Tobias Rathjen. Il décrit celui-ci comme un loup solitaire dont la pensée serait largement tributaire du complotisme américain.

Patrick Moreau est chercheur au CNRS et à l’Université de Strasbourg. Il vient de publier une note pour la Fondapol intitulée «Saxe et Brandebourg: percée de l’AFD aux élections régionales du 1er septembre 2019».

FIGAROVOX.- Que pouvez-vous nous dire de Tobias Rathjen, l’auteur présumé des fusillades d’Hanau. Son profil est-il représentatif de la partie violente de l’extrême droite allemande?

Patrick MOREAU.- Non, il faut absolument distinguer Tobias Rathjen de l’extrême droite allemande. Il s’agit d’un complotiste authentique, comme l’illustre l’enregistrement de son discours à la nation américaine mis en ligne sur Facebook. Tobias Rathjen appelle dans celui-ci les Américains à se révolter contre des puissances obscures qui auraient selon lui des bases secrètes où l’on tuerait des enfants et adorerait le diable. […]

Il n’y a pas de point commun communs entre Tobias Rathjen et le national-socialisme. Il n’a de même rien à voir avec l’AFD.

Le Figaro

Hanau (Allemagne) : le terroriste d’extrême-droite ayant tué dix personnes dont sa mère pensait être contrôlé par des agences officielles télépathes et que des bases américaines souterraines priaient le diable (MàJ)

Le tireur qui a tué neuf personnes dans la ville de Hanau par haine apparente des minorités et qui a pointé son arme sur sa propre mère puis sur lui-même a été identifié dans les médias allemands comme étant Tobias Rathjen, âgé de 43 ans.
[…]

Rien n’indique actuellement que Rathjen agissait dans le cadre d’un réseau organisé plus large. Le ministère de l’intérieur du Land de Hesse a déclaré jeudi que le tireur n’était pas sur le radar de la police ou des services de renseignement pour ses opinions d’extrême droite.

Sur ce qui semble avoir été son site web personnel, mis hors ligne dans les heures qui ont suivi l’attaque, Rathjen avait chargé un texte de 24 pages dans lequel il raconte sa vie, affirmant que ses pensées et ses actions ont été contrôlées par des télépathes travaillant pour une « agence de renseignement » qui n’a pas été nommée.

Bien que la déclaration n’annonce pas explicitement son intention de commettre un acte de terreur, il y a de longs passages dans lesquels Rathjen s’en prend aux minorités ethniques en Allemagne et annonce que les personnes de certaines origines africaines, asiatiques et moyen-orientales doivent être « complètement annihilées » à l’intérieur du pays.
[…]

Il mentionne également un acte de « guerre », qui serait, selon lui, un « coup double » contre l’organisation secrète qui, selon lui, veille sur lui et sur la « dégénérescence du peuple ».

Dans sa déclaration décousue, l’attaquant de Hanau prétend également avoir inventé le slogan « America First » et prédit les intrigues de nombreux films hollywoodiens, ainsi que la carrière de l’entraîneur du Liverpool FC, Jürgen Klopp.

Quelques jours avant l’attaque, Rathjen avait chargé sur Youtube une vidéo en anglais dans laquelle il tentait d’avertir les Américains qu’ils étaient contrôlés par des « sociétés secrètes » vénérant le diable.
[…]

The Guardian

[…]
S’exprimant dans un anglais courant, il a déclaré : « Ceci est mon message personnel à tous les Américains. Votre pays est sous le contrôle de sociétés secrètes invisibles. Elles utilisent des méthodes maléfiques inconnues, comme le contrôle des esprits, et maintiennent un système moderne d’esclavage. Si vous ne croyez pas ce qui suit, vous feriez mieux de vous réveiller, vite. Dans votre pays, il existe des bases militaires souterraines. Dans certaines d’entre elles, ils louent le diable lui-même. Ils maltraitent, torturent et tuent des enfants et dans des quantités incroyables. Cela dure depuis bien longtemps. « 

Il exhorte ensuite les gens à « éteindre les médias traditionnels » et à se rassembler en masse pour localiser et prendre d’assaut les bases militaires afin de « mettre fin à ce cauchemar« .
[…]

Metro.co.uk

 

 

 

 

Fusillades en Allemagne : Benjamin Lucas (Génération.s) dénonce les appels à la haine d’Éric Zemmour et accuse CNews d’être complice de ce climat de violence

 

Soir Info – 20/02/2020

 

 

L'Iran s'attend à une percée des conservateurs aux élections législatives

 

Les électeurs iraniens sont appelés aux urnes vendredi 21 février pour choisir leurs 290 députés au Parlement. Les Conservateurs devraient sortir renforcés de ces élections législatives alors que le gouvernement de Hassan Rohani a vu sa cote de confiance s'effriter après le rétablissement des sanctions américaines.

Plus récemment c'est la destruction de l'avion de ligne d'Ukraine Airlines qui pèse sur la popularité de l'exécutif. Les autorités iraniennes ont attendu trois jours avant de reconnaître qu'il avait été abattu par erreur.

La participation, clef du scrutin

Le scénario d'une victoire des conservateurs s'est consolidé après l'invalidation de près de la moitié des candidats réformateurs et modérés par le Conseil des gardiens de la Constitution. En représailles, les États-Unis ont annoncé jeudi 20 février des sanctions financières contre cinq responsables de cet organe dominé par les ultraconservateurs.

Une donnée importante reste l'abstention, qui profite généralement aux candidats proches du Guide suprême Ali Khamenei. Mais il a appelé ses concitoyens à voter avec enthousiasme, car pour Ali Khamenei une forte participation électorale est un gage de légitimité face à ceux qu'il qualifie d'ennemis de l'Iran, en particulier les États-Unis.

Source

 

 

 

 

«Un effondrement du Liban ferait mal à l’ensemble du Moyen-Orient», selon Costantini

 

En proie à de terribles difficultés financières, le Liban a accueilli une délégation du Fonds monétaire international afin de trouver des solutions pour ce pays, dont la dette publique atteint 166% du PIB. François Costantini, Docteur en sciences politiques et auteur de «Le Liban: Histoire et destin d’une exception», livre son analyse à Sputnik.

Lire la suite

 

 

 

La justice pakistanaise valide le mariage forcé d’une chrétienne de 14 ans avec le musulman qui l’a kidnappée

 

Une chrétienne du Pakistan, âgée de 14 ans, a été enlevée par un musulman, convertie et mariée à lui de force en octobre. Les parents de la jeune fille ont porté l’affaire devant la justice. La Haute Cour, se basant sur la charia, a pourtant validé leur union.

Huma Younous pourrait devenir le symbole d’une pratique encore répandue au Pakistan: l’enlèvement de jeunes chrétiennes par des musulmans. Âgée de 14 ans, elle a été enlevée le 10 octobre par un homme, Abdul Jabbar, lequel l’a convertie et l’a forcée à se marier avec lui. Les parents ont tenté de récupérer leur fille via une procédure judiciaire, mais le 3 février, la Haute Cour de la province de Sindh a validé cette union, a relaté La Croix.

La cour a justifié sa décision en citant la charia, selon laquelle une fille peut se marier dès ses premières règles. Dans certaines provinces du Pakistan, pays qui compte une large majorité de musulmans, la loi islamique prévaut encore sur les autres.

L’avocate des parents, Tabassum Yousaf, s’est appuyée sur le Child Marriage Restraint Act, qui vise à limiter les mariages de mineurs, en vain.

«C’est la énième défaite de la justice et une autre preuve que l’État n’attache guère d’importance aux chrétiens en tant que citoyens pakistanais», a-t-elle déclaré.

Votée en 2014, cette loi n’a encore jamais été appliquée, et c’est dans le cas de Huma Younous que son application a été demandée pour la première fois. Selon la défense, elle a été adoptée «dans le seul but d’améliorer l’image du pays dans l’opinion internationale et d’obtenir des fonds d’aide au développement».

Lire la suite

 

 

 

 

 

Coronavirus: la Chine expulse des journalistes américains

 

Le 19 février

Pékin accuse trois reporters du Wall Street Journal d’avoir publié un article «raciste» en pleine épidémie. Cette décision marque une nouvelle escalade des tensions avec l’administration de Donald Trump.

Lire l'article

 

 

 

Ève Szeftel: «En banlieue, le communautarisme et le clientélisme progressent à une vitesse folle»

 

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Ève Szeftel a enquêté sur la collusion entre islamistes, voyous et élus de la mairie de Bobigny. Elle souligne dans cet entretien le rôle particulièrement trouble du député et ancien maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde. Des cas loin d’être isolés.

Ève Szeftel est journaliste au desk économique international de l’AFP. Anciennement en poste à Bobigny, elle vient de publier le livre-enquête Le maire et les barbares(Albin Michel, 2020).

Lire l'article

 

 

Oscars : Donald Trump très mécontent que le film sud-coréen "Parasite" remporte le prix du meilleur film

 

Oscars : Donald Trump très mécontent que le film sud-coréen "Parasite" remporte le prix du meilleur film Michael Ciaglo / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Quand Donald Trump enfile le costume de critique cinéma. Le président des Etats-Unis Donald Trump a fait un pas de côté au cours d’un meeting de campagne, jeudi, pour tacler l’attribution de l'Oscar 2020 du meilleur film à "Parasite". "On a assez de problèmes avec la Corée du Sud, avec le commerce. Et par-dessus le marché, ils leur donnent le titre de meilleur film de l'année?", s'est exclamé le président, incrédule, avant de demander à la foule "à quel point la cérémonie des Oscars avait été mauvaise cette année ?" 

Donald Trump, qui s’exprimait depuis Colorado Springs, a laissé entendre qu'il n'avait pas vu le film. "Est-ce qu'il était bon ? Je ne sais pas", a-t-il dit.

Lire la suite

 

 

 

Suède : Mustafa Panshiri, ex-policier, alerte sur l’aspect raciste des vols sur mineurs par des migrants et le risque de groupes suédois d’auto-justice

 

Les vols et les actes de domination et d’humiliation commis par des migrants à l’encontre d’enfants ont été largement débattus au Parlement suédois et dans les médias suédois la semaine dernière.

Au cours des quatre dernières années, les vols sur mineurs ont doublé. Dans l’une des affaires les plus récentes ayant attiré l’attention des médias nationaux, deux migrants africains ont été arrêtés et sont devant les tribunaux pour avoir uriné sur un garçon après l’avoir détroussé, rapporte la chaîne suédoise SVT.

Dimanche dernier, sur l’une des chaînes de télévision suédoises, un ex-policier du nom de Mustafa Panshiri a parlé des récents vols et actes d’humiliation. Panshiri a déclaré : « La situation s’aggrave. Si nous ne nous y attaquons pas maintenant, nous verrons bientôt des Suédois de souche former des groupes d’auto-justice, attaquer les auteurs et leur casser les bras et battre les membres de leur famille« .

Panshiri a poursuivi : « Il y a un aspect racial dans ces affaires. Ces voleurs cherchent activement à s’en prendre à des Suédois. »

L’animateur de télévision a ensuite demandé : « Vous voulez dire que ce sont des personnes d’origine étrangère qui sont les voleurs ? »

« Oui, et ce n’est pas quelque chose que moi seul dis, car Carin Götbland – une chef de la police [régionale] – l’a déjà confirmé« , a répondu Panshiri.

M. Panshiri a aussi fait remarquer que les voleurs migrants pensent également que les victimes n’ont pas de grandes familles ou de clans pour les venger.

L’ex-policier a ensuite poursuivi en disant que l’expulsion était la chose qui effrayait vraiment les voleurs immigrés.

« Lorsque je demande à des jeunes issus de ces milieux quel type de réaction du système judiciaire ils craignent le plus, alors tout le monde parle d’expulsion, pour deux raisons : vous perdez votre droit de rester en Suède, mais aussi car vous devez retourner dans votre pays d’origine et avoir honte devant votre famille et votre clan« , a déclaré M. Panshiri.

Mustafa Panshiri est né en Afghanistan en 1986 et est venu en Suède avec sa famille en 1997. Il est ensuite allé à l’académie de police, est devenu officier de police, et maintenant il se rend dans des écoles riches en immigrants et y donne des conférences. Il critique ouvertement l’immigration de masse depuis longtemps.

En 2018 Panshiri avait écrit un article d’opinion sur le site médiatique suédois Kvartal où il déclarait:

« Voulez-vous vivre dans une société multiculturelle ? Et si la réponse est oui, alors qu’est-ce que vous aimez précisément dans cette société multiculturelle ? Alors, qu’est-ce qui, selon vous, enrichira notre société suédoise dans la culture afghane, somalienne, érythréenne, etc. Et je ne veux pas entendre parler de nouveaux aliments« .

« Pourquoi les gens doivent-ils venir en Suède juste pour que nous soyons « enrichis » ? N’est-ce pas une pensée un peu post-coloniale – et assez égoïste ? »

Voice of Europe

 

Mulhouse : une femme en voile intégral à 10cm d’Emmanuel Macron

 

Le 18 février

 

http://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2020/02/photo_2020-02-18_20-02-22.jpg

 


Note: Macron veut combattre l'islam politique et il n'est mm pas foutu de voir une provocation (intentionnel) juste en face de lui

 

Banlieues : l’enveloppe de 100 millions d’euros consacrée aux « cités éducatives » confirmée

 

Ce dispositif est une mesure phare du rapport Borloo sur la politique de la Ville, repris par le gouvernement mais largement édulcoré.
Une enveloppe de 100 millions d’euros va être consacrée d’ici à 2022 aux « cités éducatives », dispositif visant à améliorer la réussite scolaire dans les quartiers défavorisés et mesure phare du rapport Borloo sur la politique de la Ville, a indiqué ce jeudi le gouvernement.

(…)


Note : cela fait des décennies qu'ils jettent de l'argent dans les banlieues, et cela pas grand-chose

 

 

Sannois (95). Le rappeur Masta Ex encore poursuivi pour apologie du terrorisme

 

Le rappeur Masta Ex sera jugé le 27 mars après avoir mis en ligne une vidéo qui ferait l’apologie du terrorisme. Son épouse et un membre de son association sont également poursuivis.

Mohamed D., alias Masta Ex, a mis en ligne une nouvelle vidéo qui lui vaut d’être poursuivi pour apologie du terrorisme pour la deuxième fois en trois mois. Ce rappeur a déjà été condamné pour des faits identiques le 14 novembre dernier par le tribunal correctionnel de Pontoise à un an de prison dont 6 mois ferme, sans mandat de dépôt.

(…) Il fait également référence à la perquisition menée à son domicile le 13 novembre, dans le cadre de la précédente affaire, évoquant « les soldats du mensonge qui ont pété ma porte », ajoutant : « vous allez payer au nom d’Allah » et on doit les « fumer en 2020 ».

Le rappeur, qui était incarcéré à Meaux (Seine-et-Marne) dans le cadre d’une affaire d’escroquerie, a été extrait de sa cellule et placé mardi en garde à vue par la PJ.

(…) Le Parisien

Commenter cet article