Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 17 janvier 2020

 

 

Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant

 

Les forces françaises déployées au Proche-Orient pour lutter contre Daech* dans la cadre de l’opération Chammal seront renforcées par un groupe aéronaval dirigé par le porte-avions Charles-de-Gaulle, a fait savoir Emmanuel Macron.

Moyen-Orient : le porte-avion Charles-de-Gaulle déployé pour une opération contre Daesh
Le porte-avion Charles-de-Gaulle va être déployé au Moyen-Orient.BORIS HORVAT

Le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval seront déployés prochainement au Levant pour soutenir les forces françaises opérant au Proche-Orient dans le cadre de l'opération Chammal.

Lors de ses vœux aux armées à Orléans, Emmanuel Macron a précisé que «le groupe aéronaval viendra soutenir l'opération Chammal de janvier à avril, avant de se déployer en Atlantique et en mer du Nord».

«Notre porte-avions sera le cœur d'opérations combinées de plusieurs pays européens. Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Portugal, Grèce participeront à l'escorte du Charles-de-Gaulle au cours de sa mission», a ajouté le Président

Le Président a souligné que «cette force européenne», tout comme le déploiement Lynx dans les pays baltes, devait «renforcer le lien transatlantique et l'Otan, preuve supplémentaire que défense européenne et Otan sont les deux piliers d'un même édifice».

Jeudi 16 janvier, le ministère des Armées a fait savoir que les quelque 200 soldats français déployés à Bagdad avaient repris cette semaine leurs activités dans le cadre de la mission de formation des militaires irakiens, suspendues après la frappe américaine contre Qassem Soleimani.

Le Président a en outre pointé qu’au Proche-Orient les forces françaises engagées dans l'opération Chammal poursuivaient les opérations de lutte contre Daech* «dont la menace pèse toujours, sous une autre forme, larvée, plus insidieuse».

Lire la suite

 

Note : étrange, alors qu'on ne cesse de nous dire que l'EI est vaincu, et que le parlement irakien a voté le départ des forces occidentales, voila que la France décide d'envoyer un de ses portes avion dans la région ! et cela a deux jours des menaces iraniennes contre les forces américaines et européennes !

 

 

 

 

 

Taxes sur les voitures ou alignement sur la politique iranienne des US? Les Européens sous pression

 

le 16 janvier

La Maison-Blanche a menacé de droits de douane supplémentaires la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne si ceux-ci n’enclenchaient pas une procédure contre l’Iran pour violation de l’accord sur le nucléaire. Une information que la ministre de la Défense allemande a confirmé ce jeudi 16 janvier.

Dans la jungle des relations internationales, c’est la loi du plus fort qui prime et Donald Trump l’a bien compris. Le Washington Post révèle ce 15 janvier que, la semaine précédente, Donald Trump a menacé la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne (groupe E3) d’imposer des barrières tarifaires supplémentaires sur un secteur crucial des économies de ces pays, s’ils n’accusaient pas l’Iran de violations de l’accord sur le nucléaire.

Lire la suite

 

Note : les menaces ont marcher puisque Macron envoi le Charles de Gaules

 

 

Les frappes iraniennes ont blessé onze soldats américains

 

Le président américain Donald Trump avait assuré dans un discours télévisé, au lendemain de l'attaque, qu'aucun Américain n'avait été blessé par les tirs de missiles iraniens.

Onze soldats américains ont été soignés pour des blessures légères suite à l'attaque de missiles iraniens sur une base en Irak où étaient basées des troupes américaines, le 8 janvier dernier, a finalement admis jeudi soir l'armée américaine après avoir affirmé le contraire.

«Alors qu'aucun membre de l'armée américaine n'a été tué dans l'attaque du 8 janvier contre la base aérienne al-Assad, plusieurs ont été traités pour des commotions liés aux explosions et sont toujours en cours d'évaluation», a déclaré le capitaine Bill Urban, porte-parole du Commandement militaire central.

Lire la suite

 

 

 

 

Iran: le guide suprême doit présider la grande prière hebdomadaire

 

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, doit présider vendredi à Téhéran la grande prière hebdomadaire musulmane, pour la première fois depuis 2012, dans un contexte de forte tension avec les Etats-Unis.

Lire la suite

 

 

Prière du vendredi en Iran : le guide suprême Khamenei salue les frappes sur les bases américaines

 

 

 

L'ONU réclame le rapatriement des enfants de djihadistes étrangers en Syrie

 

Depuis la chute en mars du «califat» de l'EI, la communauté internationale est confrontée au casse-tête du rapatriement des familles des djihadistes capturés ou tués en Syrie et en Irak.

La Commission de l'ONU appelle à donner «la priorité au rapatriement des enfants non accompagnés» afin de les réunifier avec leurs familles.
La Commission de l'ONU appelle à donner «la priorité au rapatriement des enfants non accompagnés» afin de les réunifier avec leurs familles. Delil SOULEIMAN / AFP

Des enquêteurs de l'ONU ont appelé jeudi les pays à rapatrier les enfants de djihadistes étrangers du groupe État islamique (EI) qui se trouvent en Syrie, y compris avec leurs mères.

Dans un rapport publié jeudi, la Commission d'enquête indépendante et internationale (COI) sur la Syrie, créée en 2011 par le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, explique que nombre de ces enfants se trouvent en situation «particulièrement précaire» car ils ne disposent pas de document d'identité.

Nés dans des zones anciennement contrôlées par l'opposition syrienne, ces enfants peinent à obtenir leur enregistrement à l'état civil «car les documents fournis par les groupes armés ne sont pas reconnus par les autorités gouvernementales compétentes», détaille le rapport. Les enquêteurs demandent aux pays d'origine des combattants étrangers de prendre «immédiatement des mesures pour simplifier l'enregistrement de leurs ressortissants nés en Syrie, dans le but ultime de les rapatrier dès que possible, ainsi que les personnes qui s'occupent d'eux».

Lire la suite

 

Note : lorsque des centaines de maghrébins de France (pour 99%) sont parti en Syrie pour se déclarer ennemie de la France. À ce moment-là le gouvernement de lavette de Hollande aurait dû TOUS les dénationaliser, en déclarant officiellement que toute personne qui part faire le djihad en Syrie serait automatiquement déchue de sa nationalité française. Mais vu que nous vivons une époque où le politiquement correct l'emporte sur la sécurité des citoyens français, rien n'a était fait, et les familles nous menacent toujours

 

 

 

 

Témoignages de femmes djihadistes en Syrie : « Nous voulions être dans une terre où on applique sa religion »

 

En plein désert du Kurdistan syrien, plusieurs femmes françaises détenues dans le camp de Al-Hol se sont exprimées devant des caméras françaises.

«Oui on était des femmes de combattants de Daech, (…) on était des femmes au foyer, à faire des enfants et à espérer vivre dans un environnement qui serait peut-être meilleur pour notre religion qu’en France. Mais on a été bluffées, et, quand on s’est rendues compte de la supercherie, il était trop tard. (…) Je regrette de les avoir crus. Je leur en veux. Mais je ne suis pas une repentie, je ne regrette pas ce que j’ai fait, j’assume.» Ce sont les mots d’une des femmes françaises du camp d’Al-Hol, interrogées par des journalistes d’Envoyé spécial dont le reportage sera diffusé jeudi soir sur France 2, et par les caméras de Brut.

Elles ont quitté la France pour le califat, se sont mariées avec des djihadistes du groupe État islamique (EI) et se retrouvent aujourd’hui avec leurs enfants dans un camp géré par les autorités kurdes dans le nord-est syrien.

(…) Le Figaro

 

 

 

 

 

Président du parlement de Tobrouk: «En cas d’intervention étrangère, nous ferons appel à nos frères arabes» - exclusif

 

Aguila Salah Issa, président de la Chambre des représentants de Libye soutenant le maréchal Khalifa Haftar, a exposé dans un entretien exclusif accordé à Sputnik sa vision de la résolution de la crise libyenne.

Ce n’est pas pour réinstaurer le pouvoir des militaires en Libye que l’opération de l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar est nécessaire à Tripoli, a déclaré dans une interview exclusive à Sputnik Aguila Salah Issa, président de la Chambre des représentants de Libye, siégeant dans l’est du pays.

Extrait ;

Sputnik: Y a-t-il des pays arabes qui se préparent à intervenir dans la situation libyenne en cas d’intervention turque?

Aguila Salah Issa: Je pense que si une intervention turque se produit quand même, aucun des Arabes n’hésitera. La Libye a une riche histoire de coopération glorieuse avec l’Égypte, l’Algérie et d’autres pays arabes. Je pense que les Arabes adopteront une position explicite sur cette question.

(..)

Sputnik: Comment évaluez-vous le rôle de la Russie dans le règlement de la crise libyenne?

Aguila Salah Issa: La Russie joue un rôle important dans le règlement de la crise libyenne. Je suis très reconnaissant au Président russe Vladimir Poutine et au gouvernement russe pour l’accueil et l’hospitalité. Beaucoup d’efforts ont été déployés, mais la présence de politiciens turcs a aggravé la situation. Ils ont contribué à l’extension de la crise, et ils n’ont pas de place dans sa résolution.

Sputnik: L’Italie a évoqué l’envoi éventuel de ses troupes en Libye. Ne serait-ce pas le début de multiples interventions?

Aguila Salah Issa: Nous sommes contre toute intervention. Nous ne pouvons pas solliciter une assistance étrangère dans une confrontation avec des Libyens. Quant à l’Italie, le mémorandum maritime signé entre el-Sarraj et la Turquie n’est pas dans ses intérêts. En cas d’intervention étrangère, nous ferons appel à nos frères arabes pour une assistance.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Libye: pourquoi la Russie et la Turquie s’y intéressent-elles?

 

 

 

 

Erdogan annonce l'envoi de troupes en Libye

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé jeudi l'envoi de troupes en Libye en soutien aux forces du gouvernement d'entente nationale de Fayez al Sarraj face aux forces du maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est libyen.

Le dirigeant turc a fait voter il y a deux semaines par son Parlement une motion l'autorisant à engager ce déploiement. L'annonce de l'envoi de troupes turques intervient à trois jours de la tenue dimanche à Berlin d'un sommet consacré à la crise libyenne, auquel Erdogan participera, et après l'échec des discussions qui se sont déroulées en début de semaine à Moscou, où Haftar a refusé de signer un accord de cessez-le-feu négocié sous la médiation de la Turquie et de la Russie.

Erdogan a ajouté que la Turquie continuerait d'utiliser tous ses moyens diplomatiques et militaires pour assurer la stabilité à sa frontière sud, terrestre ou maritime, intégrant la Libye dans cet objectif.

lire la suite

 

 

 

La majorité des jeunes âgés de 20 à 35 ans est convaincue qu'une attaque nucléaire aura lieu au cours de la décennie

 

Dans cette enquête commandée par le Comité international de la Croix-Rouge, 16 000 "millenials" de 16 pays différents –dont certains sont en guerre– exposent leur point de vue sur les conflits et le droit international humanitaire. 

Lire l'article

 

 

 

 

Timothy Cho, itinéraire d’un chrétien réchappé de l’enfer nord-coréen

 

La Corée du Nord, dont s’est enfui Timothy Cho, se classe en tête des pays où les chrétiens sont le plus fortement persécutés à travers le monde.

Des chrétiens sud-coréens prient pour que la Corée du Nord mette un terme à la persécution des leurs, en 2011.
Des chrétiens sud-coréens prient pour que la Corée du Nord mette un terme à la persécution des leurs, en 2011. JUNG YEON-JE/AFP

Au royaume ermite il ne règne qu’un seul Dieu et un seul maître, Kim Jong-un. Rien d’étonnant donc à ce que la Corée du Nord décroche, cette année encore - une constante depuis 2002- le triste record de pays où les Chrétiens sont le plus fortement persécutés à travers le monde.

Selon l’Index Mondial de la Persécution des Chrétiens 2020, délivré annuellement par l’ONG chrétienne Portes Ouvertes, 260 millions de chrétiens ont été «fortement persécutés» en 2019, un chiffre en hausse par rapport à 2018. En Corée du Nord, la foi chrétienne est un crime de lèse-majesté contre le régime, qui a érigé la dynastie Kim au rang de Dieu. Pratiquer une «autre religion» expose à une arrestation, une détention en camp de travail forcé ou à une exécution.

La classe «hostile»

Le Songbun, le système de classe qui régit la société nord-coréenne, place les chrétiens dans la catégorie des «hostiles». Malgré tout, 1,2% de la population serait chrétienne, soit 300.000 personnes, dont Timothy Cho (un pseudonyme), un réfugié nord-coréen âgé d’une trentaine d’années, qui vit au Royaume-Uni.

Lire la suite

 

À lire aussi : «Chrétiens massacrés dans le monde: pourquoi cette indifférence des Français?»

 

 

 

Le Sénat a ouvert solennellement le procès en destitution de Donald Trump

 

Les débats débuteront véritablement mardi 21 janvier. Le président américain, qui ne devrait pas comparaître en personne, est visé par deux chefs d’accusation.

Lire l'article

 

 

 

La Chine et les Etats-Unis marquent une pause dans leur guerre commerciale

 

Le Chine et les Etats-Unis ont signé à la Maison Blanche un accord commercial dit de «première phase». Une trêve largement saluée, même si certains redoutent que le conflit ne se déplace vers l’Europe.
[…]

«Aujourd’hui marque une étape historique qui n’avait jamais été franchie […] vers un accord commercial juste et réciproque entre les Etats-Unis et la Chine», s’est félicité Donald Trump, lors de d’une longue cérémonie à la Maison Blanche.

La Chine s’est engagée à acheter pour 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires au cours des deux prochaines années afin de réduire son excédent commercial au détriment des Etats-Unis, première revendication de la Maison Blanche. Ce dernier, en nette réduction par rapport à 2018, devrait tout de même atteindre 350 milliards de dollars pour l’ensemble de l’année 2019.

L’accord contient également des dispositions relatives à la protection de la propriété intellectuelle et aux conditions de transfert de technologies, autres grandes exigences des Etats-Unis. Le texte stipule par exemple que «la Chine reconnaît l’importance d’établir et de mettre en œuvre un système juridique complet de protection […] de la propriété intellectuelle».

En outre, il prévoit que tout transfert ou licence de technologie doit être fondé sur la base du volontariat et refléter «un accord mutuel». […]

RT

 

 

 

 

Russie : Vladimir Poutine organise la suite de son pouvoir

 

Réformes constitutionnelles, remplacement de Dmitri Medvedev… Le président russe, interdit de se représenter à la prochaine présidentielle,  a précisé les contours de la future gouvernance du pays.

L’heure des grandes manœuvres pour la transition de 2024 a sonné en Russie. En annonçant une série de réformes constitutionnelles, mercredi 15 janvier, Vladimir Poutine a montré qu’il ne comptait pas attendre cette échéance, qui marque la fin de son quatrième et, théoriquement, dernier mandat de président, pour lancer ce processus périlleux. Et en nommant un nouveau premier ministre en remplacement du loyal Dmitri Medvedev, il a montré que le film de la succession avait bel et bien débuté.

Lire la suite

LIRE AUSSI :Russie : Poutine va-t-il modifier la Constitution pour rester "président à vie" ?

 

 

 

 

Le pape François nomme pour la première fois une femme à un poste de très haut niveau au Vatican

 

Le Pape François à l'audience hebdomadaire du Vatican, le 15 janvier 2020

Le Pape François à l'audience hebdomadaire du Vatican, le 15 janvier

C'est la première fois dans l'histoire du Vatican qu'une femme est nommée sous-secrétaire de la Section pour les relations avec les Etats, l'équivalent du ministère des Affaires étrangères. 

Lire la suite

 

 

 

Suisse : un homme condamné pour avoir insulté l’un des 4 migrants nord-africains qui ont violé son amie transsexuelle

 

Un violeur dépose plainte auprès de la justice

Les rôles ont été inversés: l’un des quatre Nord Africains condamnés à une peine ferme pour le viol d’une transsexuelle de 27 ans a déposé plainte contre l’ami de la victime.

[…]

Il avait cité les noms des agresseurs, les avait insultés et, à une occasion, il avait associé l’image d’une arme à ses propos injurieux.

[…]

Reconnu coupable d’injure, de diffamation et de discrimination raciale, il a été condamné par un procureur à 20 jours-amende avec sursis et à une amende ferme de 180 francs, auxquels s’ajoutaient 200 francs de frais.

[…]

Mais l’homme a contesté cette condamnation. Il a donc comparu jeudi au Tribunal de police. Mais son audition n’a pas été simple: partant dans tous les sens, évoquant la syndique de Vevey, l’EVAM (Etablissement vaudois d’accueil des migrants), les trafics de drogue et l’absence de réactions de la justice, il a pu exprimer confusément ses griefs.

[…]

L’article dans son intégralité sur 20 Minutes Suisse

 

 

 

 

Réseau pédophile pakistanais à Manchester : « trouvez d’autres ethnies » sur lesquelles enquêter aurait-on dit aux policiers

 

[***Note du traducteur: Au Royaume-Uni le terme politiquement correct « asiatique » se réfère à la population originaire de tout le continent et désigne notamment les très nombreux Pakistanais]

Une bande de prédateurs sexuels asiatiques*** était libre d’errer dans les rues et de maltraiter des jeunes filles parce qu’on avait dit aux policiers de « trouver d’autres ethnies » pour enquêter, a affirmé un détective.

Au moins 57 jeunes filles auraient été exploitées par un réseau pédophile d’environ une centaine d’auteurs présumés basé dans le sud de Manchester dans les années 2000. Le groupe, composé principalement d’hommes asiatiques***, a rendu dépendant à la drogue leurs victimes, les a manipulées et les a exploitées sexuellement. Une fille de 15 ans est morte après une injection d’héroïne par un homme de 50 ans.

À la suite d’une enquête de deux ans, commandée par le maire du Grand Manchester, Andy Burnham, sur les manquements historiques de la police et des travailleurs sociaux, un rapport a été publié aujourd’hui qui a conclu que les filles vulnérables prises en charge étaient manipulées et utilisées « à la vue de tous ».

Le rapport a constaté de multiples manquements de la part de la police de Manchester, notamment en lien avec les craintes sur les relations raciales, craintes qui semblent avoir joué un rôle dans la réflexion des hauts responsables de la police lorsqu’ils se sont attaqués à des gangs de prédateurs sexuels composés principalement d’hommes asiatiques***.

Il ajoute que les agents étaient conscients de « nombreux problèmes communautaires délicats » entourant les activités policières dans le sud de Manchester en 2002 et 2003.

Lors de son témoignage devant le comité, un surintendant détective a insisté sur le fait que toute crainte de créer d’autres tensions dans la collectivité n’avait pas influencé ses décisions d’enquête, mais que l’impact « devait clairement être pris en compte » par les officiers supérieurs du groupe de commandement gold.

Cependant, le rapport cite également un gendarme-inspecteur anonyme de la police de Manchester, impliqué dans l’arrestation et l’emprisonnement d’un délinquant sexuel pédophile, qui lui n’était pas d’origine asiatique.

Il est ainsi cité dans le rapport : « Ce qui a eu un impact massif, c’est que le groupe cible était principalement composé d’hommes asiatiques*** et on nous a dit d’essayer de trouver d’autres ethnies. »

L’opération Augusta a été mise en place en 2004 et a mis au jour l’exploitation systématique des enfants pris en charge dans les foyers sociaux, principalement dans la ville de Manchester et dans la région autour de Rochdale.

[…]

The Telegraph

 

 

 

 

Espagne : le pays aura besoin de « millions et de millions » de migrants « dans les prochaines années » selon un ministre

 

L’Espagne, qui compte actuellement quelque 47 millions d’habitants, va devoir ouvrir ses portes. Selon José Luis Escriva, ministre espagnol de la Sécurité sociale, de l’inclusion et des migrations, la trajectoire démographique du pays est si inquiétante que « nous aurons besoin de 8 ou 9 millions de personnes juste pour garder notre population active au même niveau », a-t-il estimé, jeudi 16 janvier lors du Forum de l’OCDE sur les migrations, à Paris.

L’économie espagnole aura besoin de « millions et de millions » de migrants « dans les prochaines années » pour se maintenir au niveau actuel et ses voisins doivent aussi être « préparés à intégrer » massivement les populations exilées, a-t-il jugé.
[…]

« Les trajectoires démographiques sont là. Ça va arriver, on n’y échappera pas », a lui aussi déclaré le ministre espagnol. « Nous devons être préparés à intégrer dans nos sociétés, si on veut conserver nos niveaux de confort, un certain nombre de migrants supplémentaires et notre population sera plus mixte. » « Nous devons préparer les sociétés à cela. Leur expliquer pourquoi cela est bon pour eux, pour leurs enfants et les générations à venir », a-t-il ajouté.
[…]

FranceTV Info

 

 

Fourquet : « En France, en 1960, 1% des garçons qui naissaient portaient un prénom arabo-musulman, contre 19% aujourd’hui »

 

LE FIGARO. – La natalité a baissé en France en 2019 pour la cinquième année consécutive, selon l’Insee. Comment l’expliquer?

Jérôme FOURQUET. – (…) Ce déficit de naissances pèse sur la démographie française. Une première explication largement avancée par les démographes est liée à la structure de la pyramide des âges et au vieillissement de la population: les femmes de la génération du baby-boom ne sont plus en mesure d’avoir des enfants, et donc le nombre de «mères potentielles» diminue.

Mais on peut également avancer l’hypothèse d’un impact des changements de politique familiale intervenus sous le gouvernement Ayrault: abaissement par deux fois du quotient familial

(…) Le Figaro

 

 

 

L’islamiste Mohamed Achamlane est sorti de prison, il avait été condamné en 2015 à 9 ans de prison

 

Détenu à la prison de Vezin-le-Coquet, l’islamiste nantais Mohamed Achamlane a été libéré le 1er janvier dernier. Cet homme avait été condamné à 9 ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

[…]

Mohamed Achamlane avait notamment fondé en 2010 le groupe Forsane Alizza (les cavaliers de la fierté) qui s’était donné pour mission de lutter contre l’islamophobie

[…]

 

 

 

Mark Lawrence, le britannique qui ne peut pas devenir français

 

 

Note: "ces ressources pas suffisantes " non mais on croit rêvé ! à croire qu'en France seul les maghrébins ou les noirs subsahariens sont invités à venir les poches vides !

 

La Ligue de football inflige 2000 euros d’amende à l’OGC Nice pour le port de bonnets de Noël

 

La commission de discipline de la Ligue de football professionnelle (LFP) a inflige à l’OGC Nice ce jeudi une amende de 2000 euros, avec sursis. Motif ? Les enfants qui accompagnaient les joueurs niçois et toulousains sur la pelouse de l’Allianz Riviera le 21 décembre dernier, avant le coup d’envoi d’une rencontre de la 19e journée de Ligue 1 entre Aiglons et Pitchounes, arboraient un… bonnet de Noël. Incroyable mais vrai.

En l’occurrence, les règlements de la LFP exigent, visiblement, que lesdits enfants accompagnateurs portent exactement la même tenue que les 22 acteurs. La réponse de l’OGC Nice n’a pas tardé à tomber. Acide. Un communiqué titré sous forme de question : «Le Père Noël est-il une ordure ?». […]

Le Figaro

 

 

 

 

Sport et communautarisme: « un éducateur contrôlé positif au cannabis ne pourra plus enseigner, un fiché S au plus haut niveau lui le pourra »

 

Radicalisation et communautarisme dans le sport. (interdiction de se doucher nu, prières collectives, repas halal...)
Le sociologue Médéric Chapiteaux s'exprime.

Extrait:

Citation de notre titre à 10:46 de la vidéo de l’entretien intégral

A 18:10 l’exemple d’un club de danse qui a du déménager à cause des pressions des membres du club de boxe à côté

 

 

 

Agressions, viols, tentatives d’homicide : la délinquance a explosé en France en 2019

 

Le bilan 2019 de la délinquance en France est mauvais, très mauvais. Les chiffres officiels des crimes et délits témoignent d’une inquiétante dégradation, notamment sur le plan des violences. Il est loin le temps où les ministres défendaient leur action en toute transparence, au cours d’une grande conférence de presse. Il faut dire que le sujet est devenu sensible : quasiment tous les indicateurs sont au rouge, avec une nette dégradation de la situation sur le plan des violences.

(…) « C’est le pire bilan qu’on ait vu depuis des années », estime Alain Bauer, criminologue.

(…) «Le nombre d’homicides augmente nettement en 2019 (970 victimes) alors qu’il était stable les deux dernières années», concède le SSMI. C’est une hausse de +8,5 % en un an. Et encore ne faudra-t-il pas oublier d’intégrer dans le raisonnement l’explosion des tentatives d’homicides. Celles-ci éclairent l’autre face de cette réalité criminelle. Car un meurtre raté ne saurait occulter l’intention de tuer.

(…) Le Figaro

 

 

 

 

Zemmour : « Les comiques de France Inter sont des commissaires politiques (…) Céline Pina «Si vous voulez être transgressif, expliquez donc que Mahomet est pédophile » (MàJ)

 

Zemmour:
A propos des chiffres de la natalité:
Il y a un non dit:
un taux de natalité de 1.5 pour les Français de souche et un taux de natalité de 3 pour l'immigration venue du sud (arabo-musulmane et africaine)...
Il y a un contraste entre 2 natalités dans le même pays.

VIDEO

 

Débat Zemmour / Céline Pina
A propos de l'"humoriste" qui a chanté "jésus est pédé" sur @franceinter
C.Pina:
"Si vous voulez être très transgressif, allez-y, expliquez donc que Mahomet ayant épousé une petite fille de six ans est pédophile, on va voir si vous osez le faire"

VIDEO

 

 

 

 

“Jésus est p-dé” : Zemmour dézingue les « commissaires politiques » du service public

 

Sur le plateau de l’émission “Face à l’info”, l’essayiste a déploré une nouvelle fois les procès politiques dont il fait l’objet.

Eric Zemmour. Photo © Alain ROBERT/SIPA

Le sujet ne pouvait pas ne pas être abordé ! Venus débattre de la liberté d’expression sur le plateau de Face à l’info, Céline Pina et Éric Zemmour ont abordé la polémique créée par la chanson Jésus est pédé, chantée sur France Inter en fin de semaine dernière. « Vous voulez dire le pseudo-comique de France Inter qui dit “Jésus est pédé” », commence le journaliste du Figaro avant de laisser la parole à son contradicteur, d’accord avec lui pour dire qui traiter Jésus de “pédé” revient à mettre « une claque à sa grand-mère ». C’est-à-dire faire faussement acte de transgression pour se sentir puissant.

« Un conflit idéologique terrible »

« Il y a plusieurs sujets dans tout cela », reprend l’éditorialiste un peu plus tard. « Le premier, c’est que le catholicisme est moqué depuis toujours. » Selon lui, si France Inter s’excuse à présent c’est parce que certains catholiques refusent de se laisser marcher sur les pieds et utilisent les méthodes des associations militantes, « et qui donc attaquent en justice ». Mais aussi, « et c’est là où ça devient presque amusant, c’est qu’il y a toute une partie de la gauche qui ne trouve pas scandaleux de se moquer de Jésus mais qui trouve ça scandaleux d’utiliser le mot “pédé”, parce que c’est un mot scandaleusement anti-LGBT ». Et Zemmour de poursuivre : « On en revient donc aux dictatures des minorités et au blasphème d’aujourd’hui », avant d’aborder le troisième point : le parti pris du service public.

« Le service public, dont France Inter, est devenu une machine de guerre idéologique, une machine de propagande, avec un sectarisme phénoménal », explique Éric Zemmour. « Ces gens qui sont soi-disant des comiques ne font des vannes que dans un sens. Ce ne sont pas des comiques, ce sont des commissaires politiques » qui sont là « pour punir et se moquer des dissidents ». Et de conclure, net et tranchant : « L’humour est devenu l’arme de guerre privilégiée des curés du politiquement correct. »

Source

VIDEO EXTRAIT

 

 

 

France Inter : Frédéric Fromet chante « Jésus est p-dé » et entraîne des réactions (MàJ : La radio s’excuse auprès des LGBT)

 

15/01/2020

La radio publique a rétropédalé et s’est excusée après la diffusion d’une chronique ayant déclenché un tollé. (…) L’humoriste et la directrice de la radio publique, Laurence Bloch, ont présenté mercredi leurs excuses et regrets après une « chronique ratée », dans laquelle le chansonnier avait donc présenté le Christ comme homosexuel, « au nom de la lutte contre l’homophobie ».

(…) Le Comité Idaho France nous a annoncé avoir porté plainte pour « homophobie ». « Que Jésus, Mahomet ou Bouddha soient homosexuels, trans, bisexuels ou queer ne nous dérange pas, que les jurons homophobes soient utilisés pour parler de leurs orientations sexuelles nous dérange et nous choque », nous précise le président de l’association. « Si cette chanson avait été Jésus, Jésus est un bougnoule, les associations sur le racisme se seraient soulevées immédiatement. »

« Je constate que ma chronique est ratée. Elle n’avait pour but que de dénoncer l’homophobie. J’ai été si mal compris que j’ai même heurté une association LGBT. C’est ma faute, donc. Je le reconnais bien volontiers. Je présente mes excuses aux personnes que j’ai blessées, », écrit Frédéric Fromet.

(…) Le Parisien

Note : et les excuses aux communautés chrétiennes de France !?

 

 

14/01/2020

“Provocation à deux balles”, “pleutres”, “bêtise crasse”… Ce lundi 13 janvier, plusieurs élus ou responsables de droite et d’extrême droite ont exprimé leur indignation en découvrant un sketch diffusé sur France inter vendredi 10 janvier.

Dans cette séquence, Frédéric Fromet, compagnon de route des humoristes Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice, interprète une parodie de la célèbre chanson “Jésus reviens”, rebaptisée pour l’occasion “Jésus est pédé”. Repérée par le site de l’hebdomadaire très conservateur Valeurs actuelles, cette saynète a notamment provoqué l’ire de Robert Ménard.
[…]

Quant à Jean Messiha, membre du Bureau national du parti de Marine Le Pen, il affirme que le chansonnier ne se permettrait en aucun cas de produire un tel sketch avec l’islam. “Ils n’oseraient jamais dire la même chose de Mahomet. Trop peur d’un coup de couteau”, estime-t-il. Avant de menacer: “cette radio immonde sera réformée en 2022″.

Après les attentats du mois de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, Clarissa Jean-Philippe et l’Hyper Cacher, Frédéric Fromet avait composé une chanson parodique sur l’air populaire de “Bali Balo”, alors rebaptisé “Coulibaly coulibalot”. Et le refrain de ce titre de contredire ce qu’affirment aujourd’hui ses détracteurs: “Ah ah Allah hou Akbar! Les fous de dieu sont des tocards!”

Huffington Post

 

 

 

 

Commenter cet article

Julien 18/01/2020 01:22

Salut . Je suis ton travail quotidiennement depuis des années, et je dois dire que la situation est vraiment atroce. Je ne sais même pas quel mot utiliser . J'attend le grand conflit avec impatience (et cest terrible de le dire) , parceque c'est la SEULE solution maintenant, pour que les choses puissent aller de l'avant . Je pense que ce climat de terreur larvé dans lequel nous vivont est pire que si le conflit etait clairement déclaré . il faudra juste pouvoir le traverser , avec la foi , et beaucoup de chance ...

3guerremondiale 18/01/2020 03:46

Tous a fait d'accord avec vous , il faut que se conflit arrive et le plus rapidement possible, c'est le seul espoir de survie pour notre civilisation. Car les élus vont continué leurs politiques de destruction de l’Europe, imposent leurs idéologie multiculturel aux peuples.

Vous entendrez parler de guerres et de menaces de guerres: ne vous laissez pas effrayer, car il faut que toutes ces choses arrivent. Cependant, ce ne sera pas encore la fin. (Matthieu 24:6)

Merci pour votre message de soutien