Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________ 

Le 18 décembre 2019

 

 

 

 

Egypte : le président al-Sissi met en garde la Turquie contre toute velléité de "contrôler la Libye"

 

Après une rencontre à huis clos à Istanbul entre le président turc Erdogan et le chef du Gouvernement libyen d'accord national (GNA) Fayez al-Sarraj, le président égyptien hausse le ton. 

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Forum économique du sommet Russie-Afrique de Sotchi, le 24 octobre 2019.
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Forum économique du sommet Russie-Afrique de Sotchi, le 24 octobre 2019. (RAMIL SITDIKOV / SPUTNIK)

 

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a dénoncé le 17 décembre 2019 toute velléité de contrôler la Libye voisine, au surlendemain d'une rencontre entre le président turc et le dirigeant du Gouvernement libyen d'union nationale (GNA).

Sissi défend "la sécurité nationale de l'Egypte"

Cette rencontre entre Recep Tayyip Erdogan et Fayez al-Sarraj s'est tenue le 15 décembre à huis clos à Istanbul, quelques jours après l'évocation par Ankara de l'envoi de troupes en Libye pour soutenir le chef du GNA, reconnu par l'ONU. "Nous n'autoriserons personne à contrôler la Libye (...), c'est une question qui relève de la sécurité nationale de l'Egypte", a déclaré le président Sissi, selon plusieurs médias contrôlés par l'Etat.

La Libye est en proie à un conflit entre le GNA, reconnu par les Nations unies et appuyé par la Turquie et le Qatar, et le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est libyen soutenu par l'Egypte et les Emirats arabes unis, deux rivaux régionaux d'Ankara.

Fin novembre, un accord de délimitation maritime controversé et un accord de coopération sécuritaire autorisant l'envoi d'une éventuelle aide militaire turque ont été conclus entre le GNA et la Turquie. Ce dernier texte a été introduit le 14 décembre au Parlement turc pour être débattu. Il a été entériné le 16.

Des versions contradictoires sur la "bataille décisive" de Tripoli...

Lire la suite

 

 

 

 

 

La Turquie menace de fermer la base américaine d'Incirlik

 

Le président turc Recep Erdogan a dénoncé dimanche les menaces américaines de sanctions et le vote au Congrès d'une résolution reconnaissant le génocide arménien.

C'est un nouvel épisode dans la crise aiguë entre Washington et Ankara. En réaction à ce qui est qualifié par la Turquie de «menaces américaines», le président Recep Erdogan a déclaré dimanche qu'il pourrait fermer «si nécessaire» la base américaine d'Incirlik, située dans la sud du pays, à proximité de la Syrie, et stratégique à plus d'un titre.

Opérationnel depuis 1955, ce grand aérodrome militaire, qui sert notamment de point de transit entre l'Europe et le Moyen-Orient pour les forces américaines, est surtout connu pour abriter des armes nucléaires depuis 1959. Pendant la Guerre froide, la Turquie occupait une position stratégique par rapport à l'URSS, formant le flanc sud de l'OTAN. Aujourd'hui, une cinquantaine de bombes thermonucléaires B-61 américaines y serait toujours déployée. Faisant pression sur Washington en menaçant ainsi de remettre en cause un lieu stratégique pour le dispositif militaire américain, Recep Erdogan s'est justifié en dénonçant l'hypothèse de sanctions américaines, mais aussi le vote par le Congrès d'un texte reconnaissant le «génocide arménien».

Lire la suite

 

 

 

 

 

Au Pakistan, l'ancien président Musharraf condamné à mort pour «haute trahison»

 

La décision a été prise par contumace, car l'ancien chef d'Etat et général est en fuite hors du pays depuis 2016.

Mardi, la nouvelle résonnait dans toutes les radios à Islamabad, la capitale pakistanaise : Pervez Musharraf a été condamné à mort pour haute trahison. Fort heureusement pour lui, la sentence ne sera pas appliquée de sitôt. L’ex-général de 76 ans est actuellement interné dans l’hôpital américain de Dubaï, où il est gardé sous surveillance pour des «complications cardiovasculaires», selon des informations relayées par son parti, la Ligue Musulmane de tout le Pakistan.

Cette condamnation à mort a pour cause «la décision qu’il a prise le 3 novembre 2007», a déclaré son avocat, Akhtar Shah. Ce jour-là, Pervez Musharraf avait déclaré l’état d’urgence dans le pays et suspendu la Constitution, au moment où son pouvoir était le plus contesté. Selon son avocat, l’ex-président «n’a rien fait de mal». Il a ajouté qu’il «voulait rentrer au Pakistan pour témoigner» mais attendait pour cela que «sa sécurité soit garantie».

Episode dictatorial

La fin d’année 2007, les Pakistanais s’en souviennent bien. L’autorité du président, installé de façon relativement calme depuis son coup d’Etat en 1999, était de plus en plus remise en cause, notamment par le «mouvement des avocats». Ce soulèvement populaire s’était créé en réaction à la destitution de juges aux hautes cours et à la Cour suprême du Pakistan. Le mouvement dénonçait également la concentration des pouvoirs de président et de chef de l’armée en la personne de Musharraf.

Lire la suite

 

 

 

 

Au Liban, la contestation bascule dans la violence

 

 

Algérie : manifestation des étudiants suite à l'election d'Abdelmadjid Tebboune

 

 

 

 

Les Etats-Unis surveillent la Corée du Nord "de très près" de peur d'une action avant la fin de l'année

 

L'ultimatum lancé par la Corée du Nord aux Etats-Unis pour la fin de l'année fait craindre aux américains l'application de menaces accumulées par Pyongyang depuis plusieurs semaines.

Lire la suite

 

 

 

Corée du Nord : Russie et Chine proposent à l'ONU un allègement de sanctions

 

Cette proposition de résolution survient alors que les discussions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, relancées de manière spectaculaire en 2018, sont dans l’impasse

La Russie et la Chine ont transmis lundi à leurs partenaires du Conseil de sécurité de l’ONU une proposition « d’ajuster les sanctions contre la Corée du Nord » sous condition que ce pays s’engage dans le même temps dans une dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Contenue dans un projet de résolution obtenu par l’AFP et qui a surpris plusieurs missions diplomatiques, la proposition souligne aussi la nécessité d’avoir « l’approche la plus favorable » face aux exemptions demandées aux sanctions et qui ont un objectif humanitaire.

Le texte, en se félicitant « du dialogue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord à tous les niveaux » en faveur d’une nouvelle relation, appelle « à une reprise rapide des pourparlers à six » (Chine, les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie et le Japon), lancés en 2003 mais dont Pyongyang s’est retiré en 2009.

Lire la suite

 

 

 

 

La Chine met en service son deuxième porte-avions - images

 

La Marine chinoise a mis en service le premier porte-avions de conception entièrement nationale, le Shandong, capable d’embarquer une quarantaine d’aéronefs.

Lire l'article

 

 

 

Ce pays pourrait être contraint de quitter l'UE, previent sa Cour suprême

 

La Cour suprême polonaise a mis en garde mardi contre un projet de loi destiné à sanctionner les juges contestant les réformes judiciaires en cours, estimant qu'il risque, à terme, de faire sortir la Pologne de l'Union européenne, relate l’AFP.

La Cour Suprême a publié un commentaire de 40 pages, estimant notamment que le projet déposé jeudi dernier par des députés du parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS) est une «tentative de forcer les juges (...) à appliquer toutes les régulations votées par la majorité au pouvoir», même si un tribunal les juge «incompatibles avec des normes légales supérieures».

Ce texte prévoit des sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion pour les juges qui remettraient en cause la légalité de la nomination d'un autre juge, ainsi que pour «des activités à caractère politique» ou qui peuvent «nuire au fonctionnement du système de la justice».

Lire la suite

 

 

 

 

Impeachment : Donald Trump laisse éclater sa colère dans une lettre au Congrès

 

Le président américain se présente en martyr, victime d’une « croisade ». « Tout membre du Congrès qui votera en faveur de la destitution (…) montrera à quel point il insulte les électeurs », assure-t-il.

Environ 1 000 manifestants se sont réunis le 17 décembre dans Times Square (New York) pour demander la destitution de Donald Trump. Environ 1 000 manifestants se sont réunis le 17 décembre dans Times Square (New York) pour demander la destitution de Donald Trump. TIMOTHY A. CLARY / AFP

Tout au long de la procédure de mise en accusation qui vise Donald Trump et qui doit trouver un épilogue provisoire, mercredi 18 décembre à Washington, avec un vote solennel à la Chambre des représentants, la Maison Blanche a tenté de présenter le président comme absorbé par son travail, loin du tumulte.

Une mise en scène contredite par son hyperactivité sur Twitter et qui a encore un peu plus volé en éclats avec la publication, mardi, d’une lettre incendiaire à l’attention de la speaker de la Chambre, l’élue démocrate de Californie Nancy Pelosi.

On se souvient que tout est parti du signalement d’un lanceur d’alerte, après une conversation téléphonique embarrassante entre le président des Etats-Unis et son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, le 25 juillet. Au cours de cet échange, Donald Trump avait demandé à son interlocuteur l’ouverture d’enquêtes visant ses adversaires politiques, bloquant, comme l’a montré l’enquête de la Chambre des représentants, une invitation à la Maison Blanche et une aide militaire cruciale pour un pays en guerre contre des séparatistes prorusses.

Lire la suite

 

 

La Grèce s’attend à l’arrivée de 100.000 migrants supplémentaires pour 2020. « La crise est grave »

 

La Grèce prévoit qu’en 2020, jusqu’à 100 000 réfugiés arriveront sur les îles en provenance de Turquie, ce qui aggravera encore la situation avec des camps de migrants déjà surpeuplés.

« La crise est grave maintenant », a déclaré Funk Manos Logotetis aux journalistes lors d’une commission gouvernementale.

Au cours des six derniers mois, 45 000 réfugiés sont arrivés en Grèce, ce qui a incité le commissariat du gouvernement à déclarer que la situation était «nettement plus critique» pour la Grèce que la crise des migrants de 2015, au milieu d’un afflux de personnes fuyant la guerre civile syrienne.

DW.com / Traduction

 

 

 

Birmingham : 3 jeunes condamnés pour avoir attaqué des homosexuels. Ils les agressaient, les ligotaient et leur urinaient dessus

 

Royaume-Uni – plusieurs membres d’un gang de Birmingham ont été condamnés pour avoir tendu des guet-apens à des homosexuels dans un parc. Les agresseurs donnaient rendez-vous à leurs victime via l’application Grindr.

Mohammed Khan, Mohammed Umar et Qaasim Ahmad, tous âgés de 18 ans, ont été reconnus coupables de plusieurs attaques.

Des homosexuels été agressés et ligotés par ces voyous, qui ont filmé les attaques.

Trois victimes étaient ligotées aux mains et aux pieds. Deux d’entre eux se sont fait uriner dessus, tandis qu’un autre avait une paire de chaussettes fourrées dans la bouche et a été obligé de marcher sur des excréments de chien.

Une victime s’est fait dire qu’il méritait d’être dépouillé et tabassé parce qu’il était un « homme blanc responsable des attaques contre les musulmans en Nouvelle-Zélande ».

(…)

Birmingham Live

 

 

 

 

Armée française: 23 militaires ont rejoint les rangs de Daech depuis 2012

 

Légionnaires, commandos, parachutistes… autant de militaires qui ont rejoint les rangs de Daech*. Un récent rapport du Centre d’analyse du terrorisme fait état de 23 militaires français partis faire le djihad depuis les années 2012-2013.

Enfin statistiques sont alarmantes. «Les militaires et le djihad», le dernier rapport du Centre d’analyse du terrorisme (CAT), dévoilé par Le Figaro, évoque le nombre d’anciens militaires français qui se sont radicalisés.

«En ce qui concerne les anciens militaires, le nombre de ceux ayant rejoint les filières du djihad est de l’ordre d’une trentaine» depuis les années 2012-2013, selon les députés LR Éric Diard et LREM Éric Pouillat.

L’auteur du rapport du CAT documente 23 cas d’anciens militaires «identifiés au sein d’organisations terroristes ou impliqués dans des projets d’attentats». Parmi eux, 10 ont servi dans des unités d'élite des trois armées, et certains occupent désormais «des postes stratégiques» au sein des groupes terroristes.

Comment ça se passe?

Le CAT souligne que l’armée «constitue une cible de recrutement stratégique pour des groupes terroristes» et que les anciens militaires «représentent des atouts incontestables pour ces groupes». La note explique ensuite comment d’anciens soldats se sont radicalisés.

«Pour certains, la radicalisation s’est opérée une fois qu’ils ont intégré les rangs de l’armée française, pour d’autres elle a débuté une fois qu’ils ont quitté l’armée. Toutefois, pour certains, leur projet de partir faire le djihad était établi avant leur recrutement», note le rapport.

Selon Le Figaro, ce phénomène est apparu avec le conflit en Afghanistan, où quelques centaines de militaires ont décidé de partir faire le djihad entre 1989 et 2001.

Source

 

 

 

 

Évreux (27) : un ex-soldat musulman radicalisé et déséquilibré voulait attaquer la base militaire au nom de l’État islamique

 

[…] Le 5 mai 2017, cet homme avait été interpellé aux abords de la base aérienne d’Évreux tenue de combat, cet homme portait les insignes de l’État Islamique. Un fusil à pompe, deux revolvers à poudre et trois couteaux de commandos avaient été retrouvés cachés dans un fourré.

Si un premier expert n’a pas relevé de « troubles psychiques« , il a toutefois décrit une « personnalité paranoïaque« . Une deuxième expertise a mis en garde sur sa dangerosité, soulignant sa « psychorigidité« , son « isolement social » et son « absence de critique ». Hospitalisé deux mois en psychiatrie fin 2017, il a ensuite été placé à l’isolement avec surveillance accrue, notamment pour éviter un suicide. […]

Ouest-France

 

 

 

 

« Les Misérables » : le réalisateur Ladj Ly a fait de la prison pour enlèvement et séquestration (MàJ : Libé confirme l’information mais dément son inspiration religieuse)

 

De sources concordantes, un «Ladi Ly» a été condamné à Bobigny, le 2 mars 2011, à trois ans d’emprisonnement pour enlèvement et séquestration (et non violence). Une source judiciaire précise qu’en appel, en 2012, la culpabilité de «Ladi Ly» a été confirmée, et sa peine réduite à deux ans de prison ferme et un an avec sursis. Un maintien en détention a alors été prononcé.

Contrairement à ce qu’écrivent les médias d’extrême droite, il n’est pas question de «tentative de meurtre» dans cette condamnation. Il n’est pas non plus question, dans les articles de l’époque que nous avons pu voir, d’un lien avec la religion musulmane ayant motivé les faits.

Check News

 

[…]

Aujourd’hui célébré par l’ensemble des médias comme l’équivalent français d’un Spike Lee, Ladj Ly, réalisateur des Misérables, a connu des heures sombres. Et quelques gros démêlés avec la justice. Il y a huit ans en effet, le 2 mars 2011, il comparaissait devant le tribunal de Bobigny pour complicité d’enlèvement, séquestration et tentative de meurtre.

[…]

Quand Ladj Ly faisait appliquer la charia…

Comme il y va de l’honneur d’une famille, c’est une transgression qui doit être sévèrement punie. La charia doit s’appliquer. Amad appelle son frère Mamoudou et son ami Ladj pour qu’ils le secondent dans sa mission. Ils se rendent au domicile de l’amant, le frappent, l’enferment dans le coffre de la voiture. Ils vont ensuite chercher un bidon d’essence, avant de se diriger vers une forêt de Seine-et-Marne

[…]

L’article dans son intégralité sur Causeur

 

 

Note: et après sa pleure et ça se victimise parce que lui et ces potes se font contrôler par la police ! Ladj Ly: "En banlieue, ça fait plus de 20 ans qu'on se prend des coups de LBD dans la tronche" !!

Et je reposte une des mes citations favoris

*”Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quant elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses moeurs.

propos rapportés par Philippe De Gaulle dans “De Gaulle mon père”. Plon 2003, tome 1 page 433

 

 

 

 

 

 

«Force des liens culturels»: Macron amènera en Côte d’Ivoire un rappeur qui faisait l’apologie du viol

 

Le rappeur Vegedream accompagnera Emmanuel Macron pour son déplacement en Côte d'Ivoire du 20 au 22 décembre. Bien qu’il se soit fait connaître par son titre «Ramenez la coupe à la maison», plusieurs internautes critiques ont rappelé qu’il était aussi l’auteur de tubes controversés faisant l’apologie du viol ou tenant des propos homophobes.

Le Président français a décidé d'emmener avec lui le rappeur d’origine ivoirienne Vegedream pour son déplacement officiel en Côte d'Ivoire qui aura lieu du 20 au 22 décembre.

Pour l’Élysée, il s’agit de mettre ainsi en valeur «la force des liens culturels entre la France et la Côte d’Ivoire.» Sur place, la délégation française rencontrera une figure locale qui devrait aussi enchanter le rappeur, le footballeur Didier Drogba, à l’occasion de l’inauguration d’un espace sportif.

Le Président sera également accompagné par l'écrivain Gauz et la chanteuse Mata Gabin.

Un choix controversé

Le rappeur est notamment connu pour son tube «Ramenez la coupe à la maison» qui était devenu l'hymne des Bleus lors du Mondial en Russie.

Toutefois, plusieurs internautes ont critiqué la décision d’inviter le rappeur dans la délégation officielle à cause d’autres tubes du chanteur ayant fait polémique. Parmi eux, la chanson «La rue», où il justifie le viol collectif de bloggeuses.

Certains ont tagué la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa pour qu’elle informe le Président des propos homophobes tenus par le rappeur.

Lire la suite

 

 

 

 

Montpellier : la conférence polémique de Tariq Ramadan à la mosquée Aïcha

 
 

Tariq Ramadan : la conférence polémique de l’islamologue à Montpellier

L’islamologue est attendu le 28 décembre prochain pour une conférence de fin d’année à la mosquée Aïcha de Montpellier. La venue du professeur ne manque cependant pas de faire réagir : celui-ci est toujours mis en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable ».

« Conférence de fin d’année : le sens des épreuves personnelles et collectives ». L’affiche est placardée sur de nombreuses bâtisses de l’agglomération montpelliéraine. L’événement ? C’est le professeur Tariq Ramadan qui l’anime. Face à l’islamologue : une levée de boucliers, et pour cause sa venue dans la préfecture héraultaise fait parler.

[…]

La Depeche

 

Note : il devrait pas etre en prison celui -là !!

 

 

 

 

La crèche de Saint-Éloy-les-Mines (63) vandalisée cette nuit : les têtes des santons arrachées

 

Dans la nuit de mardi à mercredi, la crèche communale installée à Saint-Éloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) a été vandalisée. La tête et les bras des santons ont été arrachés. Des guirlandes ont également été dérobées. Une enquête a été ouverte.

« C’est consternant ! » La maire de Saint-Éloy-les-Mines Marie-Thérèse Sikora ne cache pas sa colère. Dans la nuit de mardi à mercredi, la commune a été victime d’actes de vandalisme : les décorations de Noël ont été ciblées par le ou les malfrats, à commencer par la crèche installée place Charles-de-Gaulle, à deux pas de la halle du marché.

 

 

 

Pourquoi des communes transforment leur églises en commerces

 

Une cave à vins à Meaux, une discothèque à Angers….ou encore un hôtel restaurant à Rouen. En France, de plus en plus d’églises à l’abandon sont transformées en commerces. Depuis la loi de 1905, qui consacre la séparation des Eglises et de l’Etat, la plupart des édifices religieux appartiennent aux communes ou à l’Etat… Faute de pratiquants, de plus en plus d’églises se retrouvent vides ou à l’abandon, et ça peut vite coûter cher à la ville.
Voir vidéo

 

Notes:

2 Timothee 4.2-3 .Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires

 

Timothee 3.1-9 Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force

 

Luc 18.7-8 Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

 

Marc 8.38 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aura aussi honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père, avec les saints anges.

 

 

Les français ne suportent plus la sainte doctrine, ils aurront l'islam

 

Taxe : l’Assemblée nationale vote la baisse du « Droit de visa de régularisation » pour les clandestins

 

« Droit de visa de régularisation » : la majorité (ils sont combien dans la salle ?)  vote la baisse de 340 à 200 € de cette taxe que doivent payer les étrangers en situation irrégulière pour leur premier titre de séjour.
> « Un coup de pouce important qui va favoriser l’intégration

VIDEO

 

 

Commenter cet article