Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

 

___________________________

Le 13 décembre 2019

 

 

L'Etat islamique revendique l'attaque au Niger, trois jours de deuil national décrétés

 

 

Niger : au moins 70 militaires et 57 assaillants djihadistes tués dans l’attaque d’une garnison (MàJ: Macron reporte le sommet prévu lundi)

 

Ce sommet, qui réunit les dirigeants des cinq pays du Sahel, devait se tenir à Pau le 16 décembre

 

En raison de l’attaque djihadiste mardi au Niger, le président français Emmanuel Macron, en accord avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, a décidé de reporter à début 2020 le sommet [«consacré à l’opération Barkhane»] avec les dirigeants des cinq pays du Sahel prévu en France le 16 décembre.

Un retrait de la force Barkhane ?

Emmanuel Macron avait annoncé le 4 décembre, à l’issue du sommet de l’Otan, qu’il avait convié les présidents du [Sahel] pour qu’ils « clarifient » leur position sur la présence militaire française au Sahel, de plus en plus contestée par leurs opinions publiques. Il avait souligné qu’il attendait d’eux qu’ils « assument » publiquement le fait que les soldats français sont au Sahel à la demande des pays concernés, et non pas pour des « visées néocoloniales » […]. L’Elysée a précisé mercredi que toutes les options étaient sur la table, y compris un retrait des 4 500 hommes des troupes françaises de la force Barkhane, qui depuis quatre ans luttent contre les groupes djihadistes au Sahel […].

Paris est également en train de mettre sur pied une opération baptisée « Tacouba », réunissant des forces spéciales de plusieurs pays européens, afin d’apporter des renforts à l’armée malienne…

RL

 

 

 

 

Le Congrès reconnaît le génocide arménien

 

Ankara convoque l'ambassadeur des États-Unis après la reconnaissance par le Sénat US du génocide arménien

 

Après que le Sénat américain a adopté hier à l’unanimité une résolution reconnaissant le génocide arménien, l’ambassadeur des États-Unis en Turquie a été convoqué ce vendredi 13 décembre au ministère turc des Affaires étrangères.

Le ministèt de la résolution adoptée la veille par les sénateurs américains et reconnaissant le génocide perpétré à l’encontre des Arméniens sous l’Empire ottoman en 1915-1916.

Dans un communiqué de presse, la diplomatie turque blâme cette résolution, la jugeant «dépourvue de conscience historique et de toute base juridique».

«La résolution elle-même n'est pas juridiquement contraignante ou valide. Cette résolution du Sénat est l'un des exemples honteux de la politisation de l'histoire», précise le communiqué.

Détails à suivre

 

 

 

 

Algérie : Abdelmadjid Tebboune élu Président dès le premier tour

 

 

 

 

Algérie : le Général Ahmed Gaïd Salah, maître du jeu politique algérien

 

 

 

 

Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche abattu à La Défense

 

Un homme armé d'un couteau a été abattu par des policiers à la Défense ce vendredi matin.

 

 

Irak : à Bagdad, un adolescent lynché et pendu par la foule

 

Un adolescent a été roué de coups et pendu, jeudi 12 décembre, par des manifestants à Bagdad, en Irak. Un communiqué, signé "Les manifestants de Tahrir" et diffusé sur les réseaux sociaux, a dénoncé "un plan machiavélique visant à ternir la réputation des manifestants pacifiques".

Un adolescent accusé d'avoir attaqué des manifestants a été lynché puis pendu ce jeudi 12 décembre à Bagdad, ont rapporté policiers et témoins à l'AFP, au risque de ternir l'image d'un mouvement se réclamant du "pacifisme".

Tôt le matin, un différend a éclaté entre un adolescent de 17 ans et des manifestants sur la place al-Ouathba, proche de la place Tahrir, épicentre de la contestation contre le pouvoir et son parrain iranien depuis plus de deux mois, indiquent des sources policières.

Des manifestants, dont certains ont accusé la police de ne pas les protéger du "saboteur", ont alors incendié la maison du jeune homme, attenante à la place, poursuit la source policière. Ils l'ont ensuite sorti contre son gré, sans que les forces de l'ordre ne puissent les raisonner, assure-t-elle.

Lire la suite

 

 

 

 

En réponse à Berlin, Moscou va expulser deux diplomates allemands de Russie

 

 

 

 

Royaume-Uni : victoire historique des Conservateurs aux élections, Boris Johnson obtient la majorité absolue (MàJ)

 

«Get Brexit done». Le slogan-programme du conservateur Boris Johnson a payé auprès d’une opinion publique britannique qui ne souffrait plus d’attendre la séparation du Royaume-Uni et de l’Union européenne décidée lors du référendum de juin 2016. «Je vais mettre fin à ces absurdités et nous allons le réaliser à temps d’ici au 31 janvier», a déclaré le premier ministre britannique après l’annonce de sa victoire, évoquant une «décision irréfutable, irrésistible, incontestable» des électeurs en faveur de son «deal» négocié avec Bruxelles en octobre, mais que le précédent parlement refusait d’avaliser.

Le Figaro

A 4h, sur un tiers des circonscriptions, le parti conservateur gagne 20 sièges et le Labour en perd 25. Les tories devraient progresser d’une cinquantaine de sièges par rapport à 2017, selon une projection de BBC/ITV/Sky News, avec 368 sièges (majorité à 326). Ce serait leur plus large majorité depuis Margaret Thatcher dans les années 1980. A l’annonce de cette projection, la livre a bondi pour toucher son plus haut en 12 mois face au dollar.

(…) La victoire est également synonyme de défaite humiliante pour Jeremy Corbyn, qui avait choisi de rester neutre sur le Brexit. Dans la nuit, il a pris la parole, « très déçu », annonçant qu’il ne « conduirait plus le parti dans aucune élection générale future ». Il a indiqué qu’il continuerait à « diriger le parti » pendant cette « période de réflexion » pour fixer les priorités politiques du Labour.

20minutes

 

 

 

Inde : le gouvernement souhaite ne plus accorder la nationalité indienne aux migrants musulmans (MàJ: la loi adoptée)

 

(re-information)

Une réforme de la citoyenneté en Inde facilite la naturalisation de personnes originaires de trois pays voisins, mais exclut les musulmans

En Inde, le projet de loi sur l’attribution de la citoyenneté prévoit de faciliter la naturalisation des Afghans, Pakistanais et Bangladais. Ils pourront devenir Indien au bout de 6 ans de résidence au lieu de 11 ans. Cette naturalisation est accordée aux minorités religieuses ayant fui les pays voisins. Mais […] les musulmans ne sont pas concernés […].

L’objectif de cette loi serait d’empêcher les immigrés musulmans de devenir Indien […]. Elle permet d’avancer vers la constitution d’un État religieux, où les musulmans seraient des citoyens de seconde zone […], et les musulmans indiens commencent à avoir peur […].

Dans le nord-est du pays […] la population manifeste violemment depuis plusieurs jours contre la réforme…

francetvinfo.fr

 

 

 

 

Île-de-France : le fléau « négligé » des agressions d’Asiatiques (France-Soir)

 

Parce qu’ils ont « toujours du cash » ou parce que « +se faire un Chinois+ permettra d’intégrer une bande: près de Paris, des Français d’origine asiatique sont régulièrement la cible d’agressions violentes. Un mal enraciné qui reste « négligé » par les autorités selon les associations.
[…]

Par crainte d’hypothétiques représailles, par honte ou faute de carte de séjour, la plupart des personnes agressées ne portent pas plainte.
[…]

Chiffres à l’appui, le parquet de Créteil explique, lui, prendre en compte « autant que possible » la circonstance aggravante de racisme, qui a ainsi été retenue dans 19 des 22 agressions élucidées en mai.
[…]

France-Soir

 

 

Laurède (40): une sexagénaire défigurée à l’acide (MàJ: un homme interpellé)

 

[…]

Un homme a été placé en garde à vue, depuis mercredi 11 décembre en début d’après-midi, au commissariat de Dax, pour tentative d’assassinat. Il est en effet suspecté d’être l’auteur de l’agression à l’acide d’une sexagénaire à Laurède, en octobre. L’homme, au casier judiciaire vierge, a, selon nos informations, acheté des produits chimiques peu avant les faits.

[…]

Sud Ouest

[…]

Les faits datent du 18 octobre dernier : à son domicile de Laurède, le matin, une femme de 65 ans avait été attaquée par un ou des inconnus qui lui projeté de l’acide au visage. Retrouvée inconsciente, elle était entre la vie et la mort. Ses jours ne sont plus en danger aujourd’hui, mais elle est défigurée.

[…]

France Bleu

 

 

 

Maghreb : ces morts qui continuent de toucher leur retraite française

 

Pour continuer de toucher la pension de son mari défunt, il suffit d’oublier de déclarer sa mort ! En France, où l’état civil est bien tenu, ce n’est guère possible. Mais lorsqu’on est revenu s’installer en Afrique du Nord…

Ah l’Algérie ! Ses palmiers, son désert, ses vieillards immortels… Avez-vous entendu courir la rumeur ? Notre grand voisin du sud serait devenu le repaire de milliers d’éternels retraités, dont la famille ne déclarerait jamais le décès afin de continuer de percevoir les pensions venues de France. Ce trafic éhonté, sur lequel notre administration n’aurait guère de prise, durerait depuis des années et coûterait tous les ans des centaines de millions d’euros à notre système de protection sociale.
 
[…]
 
En proportion des pensions de droit direct, elles sont quatre à cinq fois plus nombreuses qu’en France ou que dans les autres pays. « Nous avons signé des conventions avec certains Etats pour reconnaître la polygamie au titre de la Sécurité sociale, c’est ce qui pourrait expliquer cet écart », avance-t-on à l’association Sauvegarde Retraites
 
[…]
 
Mais à ce jour, je dirais que le taux de fraude aux retraites à l’étranger s’élève au moins à 15%. » Rapporté aux 6,5 milliards de prestations, cela représente près de 1 milliard d’euros siphonnés chaque année, une somme absolument considérable.
 
[…]
 
L’article dans son intégralité sur Capital

 

 

 

Le terroriste musulman Sid Ahmed Ghlam renvoyé aux assises pour assassinat et projet d’attentat dans une église en 2015

 

[…] Les juges d’instruction antiterroristes ont renvoyé devant une cour d’assises Sid Ahmed Ghlam. Cet étudiant algérien, alors âgé de 23 ans, est accusé d’avoir tué Aurélie Châtelain, professeure de fitness croisée sur le parking où il préparait son attaque, à proximité d’une église de Villejuif (Val-de-Marne). Dans leur ordonnance, signée mardi 10 décembre, les trois juges d’instruction chargés de cette enquête ordonnent le renvoi de Sid Ahmed Ghlam notamment pour « assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Neuf autres protagonistes, dont deux sont présumés morts en zone irako-syrienne, seront également jugés lors de ce procès, qui devrait avoir lieu d’ici à fin 2020. […] « Nous établirons que M. Sid Ahmed Ghlam n’est pas à l’origine de la mort de Mme Aurélie Châtelain et qu’il a tout fait pour éviter un massacre dans l’église de Villejuif », ont réagi ses avocats, Gilles-Jean et Jean-Hubert Portejoie. […]

Le Monde

Commenter cet article