Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 18 novembre 2019

 

 

 

 

L’armée israélienne lance un exercice militaire surprise dans le nord du pays

 

Des avions, des véhicules et des soldats feront des manœuvres en Haute-Galilée et dans la vallée de Jezreel lors d'un exercice de préparation générale

Des avions, des véhicules et des soldats feront des manœuvres en Haute-Galilée et dans la vallée de Jezreel lors d'un exercice de préparation générale

plateau du Golan (Crédit : AFP PHOTO / JALAA MAREY)

L’armée israélienne a lancé, lundi, un exercice militaire surprise de quarante-huit heures dans le nord d’Israël, a fait savoir Tsahal.

Un grand nombre d’avions, de véhicules et de soldats devraient participer à cet entraînement qui vise à examiner le niveau de préparation du Commandement du nord, a indiqué un porte-parole militaire.

L’exercice, supervisé par le contrôleur de l’armée israélienne, le lieutenant-général Ofer Sarig, se déroule dans la vallée de Jezréel et en Haute-Galilée et s’achèvera mardi.

Le porte-parole a noté que les réservistes de Tsahal avaient été rappelés en renfort, avertissant les résidents locaux qu’ils devaient s’attendre à des mouvements accrus des personnels d’urgence et des véhicules militaires au cours des prochains jours.

Lire la suite

 

 

 

Un policier tué en Iran, Khamenei dénonce le rôle des «ennemis» du pays dans les manifestations

 

Des rassemblements émaillés de violence ont lieu depuis deux jours en Iran pour contester la hausse des prix de l’essence décrétée par le gouvernement. L'ayatollah dénonce un «sabotage» et pointe du doigt «les ennemis de l'Iran».

L'agence de presse publique iranienne Irna rapporte ce 17 novembre qu'un policier iranien, le lieutenant Iraj Javaheri, a perdu la vie des suites de ses blessures. Il avait été la cible d'un tir d'assaillants armés, lors d'un rassemblement à Kermanshah (ouest du pays) contre l'annonce de la hausse du prix de l'essence.

Des manifestations ont éclaté, le 15 novembre, dans plusieurs villes d’Iran pour protester contre la hausse du prix de l’essence décidée par le gouvernement. Celles-ci ont été émaillées d'incidents et de violences. Au moins un mort, dans des circonstances méconnues, et plusieurs blessés étaient déjà à déplorer après les premiers rassemblements.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Manifestations en Iran contre la hausse du prix du carburant : un mort et plusieurs blessés

 

 

Iran : l'ayatollah Khamenei rejette les manifestations et soutient le gouvernement

 

 

 

La Russie négocie avec l’Arabie saoudite la livraison des missiles S-400

 

Moscou et Riyad négocient actuellement la livraison des missiles russes S-400, a indiqué le Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique. D’autres pays du Moyen-Orient ont fait part de leur intérêt pour ce système de défense antiaérienne russe.

La Russie et l’Arabie saoudite discutent des conditions de livraison des systèmes de défense S-400, en vertu de l’accord signé en 2017, a informé la porte-parole du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique Maria Vorobieva. Elle a par ailleurs souligné que plusieurs pays du Moyen-Orient étaient également intéressés par les missiles russes.

«Les requêtes des acheteurs potentiels du meilleur système de défense antiaérienne au monde, qui surpasse de loin les systèmes proposés par nos concurrents, seront dûment examinées», a-t-elle déclaré.

Les S-400 russes au cœur des tensions turco-américaines

En 2017, Moscou avait également signé un contrat de 2,1 milliards d’euros avec Ankara pour la livraison de S-400. Les États-Unis ont tenté en vain de convaincre la Turquie d’y renoncer, au profit des systèmes de défense américains Patriot. Washington l’avait alors évincée de son programme des F-35. Les livraisons des missiles russes ont quant à elles démarré en juillet dernier.

Lire la suite

 

 

 

Trump juge que Pyongyang va trop loin en qualifiant Biden de "chien enragé"

 

Donald Trump est un adepte des propos moqueurs, voire insultants, lorsqu'il évoque ses adversaires politiques. Mais il a jugé dimanche que la Corée du Nord était allée trop loin en traitant Joe Biden de "chien enragé".

Le régime de Pyongyang s'est fendu cette semaine d'une attaque d'une rare violence contre l'ancien vice-président de Barack Obama et candidat démocrate à la Maison-Blanche.

"Les chiens enragés comme Biden peuvent faire du mal à beaucoup de gens si on les laisse en liberté", a écrit l'agence officielle KCNA, suggérant de les "battre à mort".

Trump défend Biden tout en faisant campagne

"Monsieur le président, Joe Biden est peut-être endormi et très lent, mais il n'est pas un 'chien enragé'. Il est en réalité meilleur que cela", a répondu Donald Trump dans un tweet visiblement adressé au leader nord-coréen Kim Jong Un, qu'il a rencontré à trois reprises.

Le locataire de la Maison-Blanche a cependant pris soin d'ajouter que lui, et lui seul, pouvait offrir un avenir radieux à la Corée du Nord et à son dirigeant, qui dirige son pays d'une main de fer, comme son père et son grand-père avant lui.

Les discussions avec la Corée du Nord dans l'impasse

"Je suis le seul à pouvoir vous permettre d'atteindre l'objectif qui doit être le vôtre. Vous devriez agir rapidement, et conclure un accord. À bientôt!".

Les négociations sur la dénucléarisation du régime reclus patinent depuis l'échec en février du deuxième sommet Kim-Trump à Hanoï. 

Depuis, la Corée du Nord a fait monter la tension avec une série de tests de missiles et les nouvelles discussions, engagées début octobre à Stockholm, se sont également achevées sur une impasse

Source

 

 

 

VIDEO. Hong Kong : affrontements autour d'un campus assiégé, la police menace d'utiliser des "balles réelles"

 

 

Il semble que la police a tenté une intervention à l'université polytechnique de Kong Kong mais celle-ci a été repoussée par les manifestants déterminés à tenir leurs positions.

Nouvelle escalade de tensions à Hong Kong. Des manifestants prenant part à la contestation prodémocratie ont incendié, lundi 18 novembre, l'entrée du campus hongkongais où ils sont retranchés, afin d'empêcher une intervention de la police. Les forces de l'ordre menacent de leur côté de répondre avec des "balles réelles" aux "armes létales" des protestataires, après qu'un policier a été blessé au molet dimanche par une flèche tirée par un manifestant.

Désormais le bastion de la contestation, l'université polytechnique de Hong Kong (PolyU) a été le théâtre d'affrontements pendant toute la nuit de dimanche à lundi. Un blindé de la police a notamment été incendié par des cocktails Molotov, alors que les forces de l'ordre tentaient de reprendre le contrôle d'un tunnel stratégique bloqué par les manifestants et menant à la ville.

Lire la suite

 

 

 

 

Londres : un migrant clandestin qui a tenté de violer une trisomique et a agressé sexuellement deux infirmières ne sera pas expulsé

 

Royaume-Uni : un migrant clandestin qui a tenté de violer une femme trisomique et a agressé sexuellement deux infirmières échappe à l’expulsion après avoir refusé de signer les papiers permettant son renvoi.

Harjit Singh, 48 ans, qui vit au Royaume-Uni depuis 19 ans, n’est pas disposé à coopérer avec le ministère de l’Intérieur pour obtenir des documents de voyage d’urgence afin de rentrer dans son pays. Les fonctionnaires ne peuvent pas recourir à des mesures plus sévères et devront s’adresser à l’ambassade de l’Inde pour obtenir de l’aide, a-t-on dit. Singh, qui n’a pas d’adresse fixe, prétend être un sikh. Il a attiré l’attention des autorités en 2016 lorsqu’il a été arrêté pour des agressions sexuelles. Il a aussi tendu un guet-apens à une femme trisomique de 35 ans en juillet dernier.

Il l’a suivie dans la rue puis est entré de force dans son appartement. Singh a essayé de la violer, mais la femme a alerté ses voisins. Il a admis avoir tenté de commettre un viol.

(…) Un avocat a déclaré que Singh n’avait pas assisté à deux rendez-vous pour remplir les documents nécessaires à son expulsion.

Express.uk

 

 

 

 

Royaume-Uni : la sorcellerie et la magie noire seraient responsables de l’augmentation des abus sur des enfants

 

La sorcellerie et la magie noire seraient de plus en plus à l’origine d’abus sur des enfants, selon des données officielles d’associations de protection de l’enfance, montrant que les cas de maltraitance liés à des croyances ou convictions religieuses sont en augmentation d’un tiers par an en Angleterre, atteignant le nombre de 2.000.

Le Lancashire, Bradford et Leeds ont enregistré le plus grand nombre de cas en 2018-2019, mais des travailleurs sociaux à travers tout le pays ont enregistré un nombre croissant d’incidents l’année précédente, dont 71 à Nottingham, 35 à Bristol et 34 à Southwark, rapporte le Guardian.

(…)

Les données ont également révélé que le nombre d’enfants identifiés par les services sociaux, dans le cadre d’une évaluation comme souffrant ou risquant de subir des mutilations génitales féminines, a atteint un niveau record, avec 1.000 cas de ce type en 2018-2019, en hausse de 6% par rapport à l’année précédente.

(…)

CNews

 

 

 

 

Disney+ diffuse un avertissement en préambule de ses films « culturellement datés »

 

Le catalogue de films proposé sur Disney+ comprend des classiques réalisés à une époque où la représentation à l’écran de stéréotypes ethniques, religieux, culturels ou de genre n’était pas remise en question.

Le regard sur des films réalisés au siècle dernier a parfois changé. Certaines scènes sont désormais considérées comme étant racistes ou sexistes. Ainsi, les personnages des chats siamois dans La Belle et le Clochard, sorti en 1955, sont aujourd’hui accusés de véhiculer une représentation stéréotypée et raciste des Asiatiques.

Disney+ a donc choisi d’accompagner certains de ses films – comme Dumbo, Le livre de la jungle, Les aristochats ou encore Peter Pan – de la mention suivante : « Ce programme est présenté tel qu’il a été originellement créé. Il peut contenir des représentations culturelles datées. »

Les critères utilisés par l’entreprise pour déterminer les films précédés d’un avis n’ont pas été précisés. L’avertissement n’est ainsi pas diffusé en préambule du film Aladin (1992), qui a été accusé de dépeindre les personnes du Moyen-Orient de manière raciste.

La mélodie du sud, le long métrage sorti en 1946 qui se déroule dans le sud des États-Unis à l’époque de l’esclavage, ne figure pas quant à lui sur la plateforme Disney+.

 

 

 

 

Francfort (All.) : Une piscine islamique pour « promouvoir l’intégration »

 

À travers la construction d’une piscine pour les musulmans, Abdullah Zeran veut promouvoir l’intégration. Ce qui peut paraître comme une contradiction est, de son point de vue, une chance.

Abdullah Zeran est de Francfort et il est musulman.
« J’ai une vision différente des choses », dit-il. Par « choses », il entend les questions afférentes à l’intégration et au vivre-ensemble. Et d’évoquer également le sentiment d’être souvent mal compris en tant que musulman.

Le père de famille ne nage pas depuis 25 ans parce que fréquenter une piscine publique est contraire à ses croyances. C’est tout du moins la manière dont il l’interprète et le vit.
La construction d’une « piscine islamique » correspond, selon lui, à une vieille attente. La réalisation d’un tel projet pourrait avoir une influence positive en favorisant la création d’un lien émotionnel chez les musulmans.
« Seuls ceux qui se sentent compris et acceptés peuvent se sentir chez eux », déclare Zeran.

En 2014, déjà, l’homme de 38 ans avait tenté de fonder une association pour promouvoir la création d’une telle piscine. Mais une association doit toujours être à but non lucratif et les musulmans ne sont pas, à proprement parler, exclus, dans les faits, des espaces de baignade. Il n’est alors pas permis dans ce cadre associatif de les solliciter directement.
« Cela n’a donc pas fonctionné », dit Zeran. L’association ne pourrait pas générer un profit financier mais cela demeure l’objectif à long terme.

[…]

Faz

 

Note ; les mosquées aussi sont pour l'intégration, bientot burka et appelle à la priere 5 fois par jour pour l'intégration 

 

 

 

 

Tensions à Bruxelles après un match de boxe car un spectateur aurait été traité de « sale Marocain »

 

Samedi soir dernier, l’événement PSM Fight Night organisé par Youssef Boughanem a eu lieu à Bruxelles. Ce dernier a conservé le titre du champion du monde WBC. Lors de la fin de l’événement, un individu aurait traité un autre de « sale marocain » avant que cela provoque une bagarre générale à l’intérieur du Palais du Midi.

Selon Khalid, un témoin qui était présent lors de l’incident déclare: « Un individu présent dans le public est entré en conflit avec une personne venue supporter les frères Boughanem. Ces deux derniers se sont attendus à la fin de l’événement pour en découdre. L’individu aurait traité la personne de « sale marocain » devant plusieurs bandes de jeunes avant que cela soit parti en bagarre d’au moins vingt personnes contre l’individu qui était seul. Plusieurs véhicules de police sont arrivés sur place et le quartier de Stalingrad a totalement été bouclé par la police bruxelloise. Une ambulance a transporté la victime à l’hôpital. »

Voici une vidéo de l’intervention policière après l’incident:

 

 

 

Les discours de Mélenchon sont relayés par le média de la fille du président du parti islamiste en Tunisie Ennahdha

 

VOIR VIDEO

 

 

Rennes: le Secours populaire cambriolé et vandalisé, « C’est vraiment l’écœurement »

 

Les bénévoles sont écœurés et choqués. Le siège du Secours Populaire d’Ille-et-Vilaine, situé rue des Veyettes, à Rennes a été cambriolé et vandalisé dans la nuit du dimanche au lundi 18 novembre. Ils ont tous mis à sac. Les auteurs ont notamment essayé d’ouvrir le coffre-fort.

[…]
« Tous nos bureaux ont été vandalisés et mis à sac. Les dossiers jetés par terre, les armoires renversées… Ça a été un véritable coup de massue pour tous nos bénévoles… »
[…]
« Ils ont également découvert l’emplacement de notre coffre-fort et ont tenté de l’ouvrir mais sans succès. Ils l’ont tellement endommagé que nous-mêmes n’arrivons plus à l’ouvrir. »
[…]
« Je ne comprends pas comment on peut s’attaquer à une association qui œuvre pour aider les personnes les plus démunies. C’est vraiment l’écœurement pour nos centaines de bénévoles. Notre activité est déjà très difficile, alors si en plus on détruit notre outil de travail. »
[…]

Ouest-France

 

 

 

Impressionné par le film « Les Misérables », Macron demande au gouvernement de se dépêcher de trouver des idées pour améliorer les conditions de vie dans les quartiers

 

Impressionné par le film Les Misérables de Ladj Ly, en salles mercredi, Emmanuel Macron cherche des pistes pour améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers.

Emmanuel Macron a vu récemment le film Les Misérables de Ladj Ly, qui l’a bouleversé par sa justesse. Il a demandé au gouvernement de se dépêcher de trouver des idées et d’agir pour améliorer les conditions de vie dans les quartiers. Au cours de la promotion, Ladj Ly ne désespérait justement pas de montrer au chef de l’Etat son long-métrage, qui sort mercredi dans 450 salles en France. Ce film spectaculaire qui se déroule à Montfermeil, près de Paris – comme une partie des « Misérables » de Victor Hugo -, montre comment une bavure policière dans une cité de banlieue française peut tourner au drame.…

 

Note :  Macron  n'a pas envie d’amélioré la vie des policiers , qui pourtant connaissent un tôt élevé de suicides. Macron  lui c'est le cinéma des banlieues qui le fait réagir ! ! !

 

 

 

 

Strasbourg. Le financement qatari de la mosquée fait polémique

 

Le financement, par une fondation qatarienne, de la mosquée Eyyub Sultan, qui doit être érigée dans le quartier de la Meinau, fait polémique.

Début octobre, le chantier à l’arrêt de la mosquée Eyyub Sultan a suscité la polémique. Faisant face à un impayé d’environ 3 millions d’euros, plusieurs cadres du mouvement islamique turc Milli Görüs se sont rendus au Qatar fin septembre. Problème : un fonctionnaire missionné sur ce dossier par la ville de Strasbourg les accompagnait. Révélé par Rue89 Strasbourg, ce déplacement a fait bondir les responsables politiques. Plusieurs adjoints de la majorité ont vivement critiqué le manque de transparence du maire, Roland Ries, sur ce point.

(…) Le Point

 

 

Commenter cet article

Pipo Lele 19/11/2019 06:29

Corée du Nord, Iran, Israël... c'est sympa.
Mais quid de la prochaine guerre au pole nord!?
https://www.youtube.com/watch?v=T1RqRKgD2tw