Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 2 octobre

 

 

 

La Corée du Nord tire des "projectiles" en mer au lendemain de l'annonce de nouvelles négociations sur le nucléaire

 

Tokyo a annoncé que l'un de ces projectiles semblait être tombé dans la Zone économique exclusive du Japon.

Une passante regarde une chaîne de télévision sud-coréenne évoquer le nouveau tir de missile effectué par Pyongyang, le 2 octobre 2019 à Séoul (Corée du Sud).
Une passante regarde une chaîne de télévision sud-coréenne évoquer le nouveau tir de missile effectué par Pyongyang, le 2 octobre 2019 à Séoul (Corée du Sud). (JUNG YEON-JE / AFP)

Nouvelle provocation de la part de Pyongyang. La Corée du Nord a tiré mercredi 2 octobre des "projectiles" en direction de la mer, a annoncé l'état-major sud-coréen. Une nouvelle qui intervient au lendemain de l'annonce par le régime communiste de la tenue, samedi, de discussions de travail sur le nucléaire avec Washington.

L'armée sud-coréenne n'a pas fourni plus de renseignements sur la nature de ces "projectiles", terme par lequel elle qualifie généralement les missiles balistiques de courte portée.

Peu après cette annonce, Tokyo a annoncé que l'un de ces projectiles semblait être tombé dans la Zone économique exclusive du Japon (ZEE). Espace maritime situé entre les eaux territoriales et internationales, la ZEE du Japon représente une superficie de plus de 4 millions de km2, tout autour de l'archipel.

Le Premier ministre japonais a immédiatement condamné ce "tir de missiles balistiques qui viole les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU". "Nous protestons fermement et les condamnons fermement", a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

 

 

 

Chine : mise en place du contrôle social technologique

 

[…] L’empire du Milieu n’est pas seulement la plus fabuleuse réussite économique de l’histoire. C’est aussi un parti omnipotent qui veut tout régenter. Capable d’ interdire cerfs-volants et pigeons voyageurs dans le ciel de Pékin pour célébrer les 70 ans de l’avènement du communisme, de faire disparaître des citoyens, de mettre en place un dispositif de contrôle social qui doit être porté à l’échelon national en 2020 après avoir été testé dans plusieurs dizaines de villes. De quoi faire rêver les dictateurs du passé.

Ce système de contrôle va au-delà d’une expérience de laboratoire. Il révèle l’un des futurs possibles de la société numérique. Il fait écho à certaines dérives des pays occidentaux. C’est ce que montre  une note de l’Institut Thomas More (1) rédigée par Emmanuel Dubois de Prisque, un consultant qui a publié récemment avec Sophie Boisseau du Rocher « La Chine e(s)t le monde », chez Odile Jacob. […]

Les Echos

 

 

 

La Défense russe dément avoir testé des systèmes S-500 en Syrie

 

Les nouveaux systèmes de défense antiaérienne S-500 Prometeï, dont la production a débuté en juillet, ont été testés en Syrie, selon le journal russe Izvestia, qui indique que les essais ont été jugés concluants. Le ministère de la Défense dément la tenue d'essais sur le sol syrien.

Les principales unités des systèmes russes de défense antiaérienne S-500 Prometeï ont fait leurs preuves en Syrie, rapporte le journal Izvestia citant des sources au sein du ministère russe de la Défense et du secteur militaro-industriel.

Les interlocuteurs du quotidien ont indiqué que les essais avaient permis de révéler «certains problèmes» dans le fonctionnement du matériel militaire, ajoutant que ceux-ci avaient été réglés.

Lire la suite

 

 

 

 

Ce que l'on sait un an après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi

 

 

La Turquie dévoile son plan pour réinstaller 2 millions de réfugiés dans une zone de sécurité au nord de la Syrie

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a révélé mardi pour la première fois un plan visant à réinstaller 2 millions de personnes dans la zone de sécurité qui doit être créée dans le nord de la Syrie.

La Turquie et les Etats-Unis se sont entendus en août sur cette zone de sécurité, qui s’étendra de l’Euphrate à la frontière irakienne.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de la nouvelle année législative du parlement turc, M. Erdogan a promis de prendre des mesures militaires unilatérales pour créer cette zone, ajoutant que la Turquie prévoyait d’organiser une conférence des donateurs pour reconstruire le nord de la Syrie.

« Nous prévoyons de réinstaller 2 millions de personnes dans la zone de sécurité de 30 km que nous allons créer entre l’Euphrate et la frontière irakienne, y compris à Manbij », a indiqué M. Erdogan.

 

Note ; une zone de sécurité au nord de la Syrie aurais du être créé des la première année du conflit syrien

 

 

 

Ankara compare Macron à «un coq qui chante alors que ses pieds sont enfoncés dans la boue»

 

Le ministre turc des Affaires étrangères a fustigé les propos accusateurs d’Emmanuel Macron, tenus à l’égard de la Turquie devant le Conseil de l'Europe à Strasbourg. Selon Mevlut Cavusoglu, le Président français «dépasse les bornes».

À la suite des accusations adressées à la Turquie sur la liberté d'expression et la politique syrienne formulées par Emmanuel Macron lors de la réunion de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a insisté sur le fait que son pays n'avait pas de leçons à recevoir de la France.

«L'attaque de Macron contre la Turquie dépasse les bornes», a déclaré le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu à l'agence de presse officielle Anadolu.

«Je le compare à un coq qui chante alors que ses pieds sont enfoncés dans la boue», a-t-il ajouté.

Le ministre turc a également dénoncé les déclarations du Président français sur la question migratoire.

«Combien de réfugiés Macron a-t-il laissé entrer dans son pays?», a réagi Mevlut Cavusoglu, fustigeant également le locataire de l’Élysée pour son accueil à Paris des Forces démocratiques syriennes (FDS), qualifiées de «terroristes» par Ankara.

Lire la suite

 

 

 

 

 

DIRECT. Hong Kong : Londres dénonce l'usage "disproportionné" de tirs à balle réelle par la police

 

Ce qu'il faut savoir

Une manifestation massive pour gâcher les festivités à Pékin. Des manifestants prodémocratie sont descendus, mardi 1er octobre, dans les rues de Hong Kong, répondant à l'appel pour une "journée de chagrin" visant à perturber le 70e anniversaire de la fondation de la Chine populaire. Un manifestant a été touché à la poitrine par un tir à balle réelle de la police, lors d'affrontements entre protestataires et forces de l'ordre, a indiqué une source policière à l'AFP. Londres a dénoncé un usage "disproportionné" de tirs à balle réelle. Suivez la situation en direct avec franceinfo.

Un manifestant touché à la poitrine. "Un policier a tiré avec son arme à feu après avoir été attaqué et un manifestant a été touché à la poitrine aujourd'hui dans le quartier de Tsuen Wan", a indiqué une source policière à l'AFP. Le manifestant blessé a reçu les premiers soins sur place avant d'être évacué vers un hôpital.

Lire la suite

 

 

Eric Zemmour : Paris Première, CNEWS et « Le Figaro » rappellent à l’ordre le polémiste condamné pour « incitation à la haine raciale »

 

Eric Zemmour s’est fait taper sur les doigts par Paris Première à la suite de son discours haineux contre l’islam et l’immigration samedi à la « Convention de la droite »

Un tirage de bretelles, mais pas de retrait de l’antenne. Eric Zemmour  a été convoqué ce mardi par la direction de Paris Première, chaîne payante du groupe M6 pour laquelle il participe au talk hebdomadaire Zemmour et Naulleau depuis 2011, selon les informations du site  Ozap. Cette convocation fait suite au discours haineux contre l’islam et l’immigration du polémiste, déjà condamné pour « incitation à la haine raciale », à la « Convention de la droite » organisée par Marion Maréchal. A la suite de ces propos, le Parquet a annoncé l'ouverture d'une enquête  pour « injures publiques » et « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence ». De quoi gêner les nombreux médias qui emploient Eric Zemmour et les obliger à faire quelques remontrances.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Convention de la droite : Le parquet de Paris ouvre une enquête après les propos de Zemmour sur l’immigration et l’islam

ET LIRE AUSSI : Saisine du CSA, remous à LCI et au « Figaro »… polémique après les propos d’Eric Zemmour contre l’islam et l’immigration

 

Note : qui aurais crue qu'un jour seul le mensonge soit accepté ! Sur l'immigration et l’islam seul les avis positif sont voulue tous le reste est trainer dans la boue

 

Encore une chose, les vidéos du Discours d'Eric Zemmou sont effacé ! voir lien (pourtant cette chaine est anti-islam)

 

 

 

 

FakeNews : NON, Zemmour n’a pas dit que l’immigration et l’islam sont responsables de TOUS les problèmes de la France

 

Alex @AlexLeroy90

#FakeNews de @clemovitch sur @canalplus : NON, Zemmour n’a pas dit que l’immigration et l’islam sont responsables de TOUS les problèmes de la France, mais que ça les aggrave :

SOURCE Vidéo

 

 

 

Guillaume Roquette (Patron du Figaro Magazine) à propos d’Éric Zemmour : « Je n’aime pas cette chasse à l’homme qui consiste à faire taire les gens »

 

Tancrède ن @Tancrede_Crptrs

"Je n'aime pas cette chasse à l'homme qui consiste à faire taire les gens.
[...]
J'exprime des inquiétudes sur l'évolution de notre société, Éric Zemmour exprime des certitudes.
Vous ne me trouverez pas avec ceux qui rêvent de le voir en prison !" - @G_Roquette

 

 

 

 

 

 

Ils veulent asphyxier Fdesouche !

 

Il y a un mois, nous avons été la cible d’une campagne, orchestrée par Le Canard Enchainé et relayée par tout ce que la France compte comme commissaires politiques, visant à ce qu’Amazon nous exclue de son programme «partenaire ». En dépit d’un partenariat ancien et serein, l’entreprise américaine a immédiatement cédé, rompu le contrat et décrété qu’elle nous priverait aussi des sommes qu’elle nous doit .

Après les menaces, l’assassinat social, les plaintes, les perquisitions, les insinuations, l’intimidation, la diffamation, cette expérience n’est qu’une ligne supplémentaire dans la longue liste des vicissitudes que nous affrontons au quotidien depuis 15 ans car nous commettons le « crime « d’alimenter une revue de presse sur le thème de l’immigration, du communautarisme, de la sécurité…

Malgré notre habitude de prendre les choses avec philosophie, difficile de ne pas être interloqué par la violence sociale dont témoigne cette aristocratie médiatique, qui bénéficie de tous les canaux de diffusion, de tous les réseaux, de toutes les subventions, de tous les financements et qui se gargarise en s’acharnant contre notre blog et ses modestes deniers comme s’il s’agissait d’un acte de courage.

Il n’en demeure pas moins que nous n’avons plus les ressources nécessaires et que nous avons besoin de votre aide financière pour maintenir notre site à flot.

C’est exclusivement de votre soutien que dépend l’issue de cette tentative d’asphyxie financière : soit un nouvel échec pour les censeurs, soit l’acte de fin de l’aventure Fdesouche.

.
Par avance, merci à tous.

 

Note :  la chasse aux sorcières continue !a prés Zemmour ils tentent d'étouffé toute information qui remettent en cause leur bulle idéologique  multiculturel

 

 

 

 

Riss, dessinateur à Charlie Hebdo, trahi par les « collabos qui s’accommodent d’une idéologie totalitaire »

 

Alba Ventura @VenturaAlba

#CharlieHebdo : "On sera toujours en colère... ", le témoignage de Riss dans . Il publie "Une minute quarante neuf secondes" chez @ActesSud

VIDÉOS

 

 

 

 

Sondage : l’immigration, 1ère priorité des Français de droite, 57% des électeurs LR veulent une « union des droites » avec le RN

 

Si le pouvoir d’achat et la santé arrivent en tête des priorités des Français, selon notre sondage Odoxa, l’immigration est la thématique jugée la plus importante chez les Français se positionnant à droite, qui représentent 24% des sondés. Pour ces mêmes sympathisants, Nicolas Sarkozy est celui qui incarne le mieux les valeurs de droite (76%), devant Marion Maréchal (59%) et Marine Le Pen (56%).

Chez l’ensemble des Français, Nicolas Sarkozy (60%) est suivi de Xavier Bertrand (48%) et Edouard Philippe (45%). Autre enseignement de ce sondage: 61% des Français se positionnant à droite se disent en faveur de l’union des droites, définie comme l’union de personnalités issues de LR et du RN. Plus des deux tiers des sympathisants (66%) du Rassemblement national expriment cette opinion, mais aussi 57% des sympathisants Les Républicains. La proportion est beaucoup plus faible chez l’ensemble des sondés, dont 58% sont opposés à cette stratégie. […]

Le Figaro

 

 

 

 

Alexandre Benalla candidat aux élections municipales en Seine-Saint-Denis ?

 

L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, convaincu de sa popularité chez les jeunes issus de l’immigration, veut se lancer en politique, en Seine-Saint-Denis, à l’occasion des élections municipales de mars 2020, selon « L’Opinion ».

Le principal argument derrière sa candidature ? L’homme passé à la lumière après le 1er mai 2018 le trouve dans la rue. Là où il estime être maltraité par les médias, les Français lui réserveraient quant à eux un accueil bien différent. «Je reçois énormément de soutien des Français, les gens sont sympathiques, font des selfies, me disent que j’ai eu raison le 1er mai 2018 d’agir en citoyen face aux casseurs», revendique-t-il ainsi sur Twitter ce mardi. […

Un phénomène qui serait selon lui particulièrement visible à la Courneuve ou à Aulnay dans le département de la Seine-Saint-Denis. « Les jeunes de la troisième ou de la quatrième génération sont libéraux-sociaux : ils veulent s’en sortir, gagner de l’argent et, en même temps, ils ont la fibre sociale, car ils ont conscience que leurs parents et grands-parents ont bénéficié des aides qui leur permettent aujourd’hui d’entreprendre et de commencer à s’émanciper. Et paradoxalement, ils sont très à cheval sur les valeurs familiales, les figures paternelle et maternelle sont très importantes, l’ordre et l’autorité aussi », confie-t-il à L’Opinion. C’est sur la ville de Saint-Denis qu’il pourrait jeter son dévolu. Laurent Russier, le maire communiste de la commune, est prévenu.

Le Point

 

 

 

 

Mort de Jacques Chirac : trois jours plus tard, les Etats-Unis envoient (enfin) leurs condoléances à la France

 

HOMMAGE ATTENDU - Les Etats-Unis ont fait paraître un communiqué pour saluer la mémoire de Jacques Chirac. Des condoléances parues après celles d'autres dirigeants mondiaux, et plus précisément trois jours après la mort de l'ancien président de la République française.

Lire l'article

 

 

Note ; ils lui en veulent toujours de pas les avoirs suivis dans le bourbier irakien

 

 

 

 

Paris : « Toxicomanes, quartiers à l’abandon… La capitale est devenue la honte »

 

Une partie du grand public l’a découvert comme chroniqueur chez Thierry Ardisson, certains Parisiens le connaissent notamment via ses vidéos, postées sur Twitter ou sur son site Internet, Pierre Liscia sort aujourd’hui un livre, intitulé « La honte ». L’ex-membre de Les Républicains, élu au conseil d’arrondissement du 18e à Paris, y dresse son état des lieux de la capitale, et notamment des quartiers du nord-est parisien.

Dans ce livre, Liscia épingle la politique de l’actuelle maire Anne Hidalgo mais réfute l’idée d’un programme, à six mois des élections municipales. Il ne sait d’ailleurs pas encore quel candidat il ralliera, et n’exclut pas, finalement, de se présenter lui-même.

 

 

 

Bordeaux : Thomas, 24 ans, poignardé à mort en pleine rue pour une cigarette, ses meurtriers déjà connus de la police (MàJ)

 

(…) Thomas Michelin, un Charentais âgé de 24 ans originaire du petit village de La Génétouze près de Jonzac, est assis avec son jeune frère de 18 ans et leurs amis sur un banc de la place.

Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la police judiciaire, trois sans-abri, deux hommes et une femme âgés respectivement de 32, 25 et 28 ans, leur demandent une cigarette avec agressivité. Rendus furieux par le refus de Thomas et ses amis, ils tentent de leur prendre une bouteille de bière. (…) En venant aider son jeune frère, Thomas est très grièvement blessé d’un coup de couteau au torse. Il s’effondre sous les yeux de nombreux témoins. Secouru par des passants avant l’arrivée des pompiers et du SMUR, Thomas est décédé dans l’ambulance sur le trajet des urgences.

(…) Les deux sans domicile fixe, qui ont déjà eu affaire à la police et à la justice pour des faits de violence, devaient être déférés au parquet à l’issue de leur garde à vue ce lundi soir.

(…) Le Parisien

 

 

L’armée algérienne répond au Parlement européen, mettant en garde tous ceux «qui voudront jouer avec le feu»

 

Le chef d’état-major de l’armée algérienne a répondu aux déclarations de la présidente de la sous-commission des droits de l’Homme du Parlement européen, affirmant que ce qui se passait en Algérie était une affaire strictement interne.

Les propos tenus, samedi 28 septembre, par Marie Arena, présidente de la sous-commission des droits de l’Homme du Parlement européen, annonçant une audition avec «un certain nombre d’acteurs» du mouvement du 22 février en Algérie, ont été considérés par bon nombre de politiques algériens comme «une tentative flagrante d’ingérence», visant à perturber la tenue de la présidentielle du 12 décembre.

Lire la suite

 

Note ; ils veulent pas que l'on se mêle de leurs affaires, mais a chaque fois qu'un de leurs dirigent est malade il viens se faire soigné en FRANCE 

 

 

 

Une députée française de LFI interpellée en Algérie

 

En déplacement en Algérie afin de participer à un «programme de rencontres» avec des personnalités politiques locales, la députée insoumise Mathilde Panot a été interpellée avec ses accompagnateurs à Béjaïa, le 1er octobre. Le groupe LFI réclame une garantie de sa liberté de circuler.

Interpellée le 1er octobre à Béjaïa, dans le nord de l’Algérie, avec ses accompagnateurs, la députée Mathilde Panot, coprésidente du groupe parlementaire français de La France Insoumise, a été placée en séjour surveillé dans la capitale Alger.

​Sur Twitter, l’élue a raconté qu’elle avait été arrêtée avec ses compagnons la première fois sans motifs «après avoir échangé avec des étudiants et professeurs de la marche du mardi». Libérée, elle a été de nouveau interpellée pendant trois heures à un barrage routier, où leurs passeports ont été saisis. Escortés ensuite «sans explication» vers Alger, ils ont été placés sous surveillance dans un hôtel

Lire l'article

 

 

Commenter cet article