Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 11 juillet 2019

 

 

Golfe : Londres accuse des navires iraniens d'avoir tenté de bloquer un pétrolier britannique

 

Des navires iraniens ont ordonné au British Heritage de changer sa trajectoire, selon Londres. Selon CNN, l'incident a pris fin lorsqu'une frégate britannique a pointé ses armes sur les bateaux iraniens en leur intimant de s'éloigner.

Lire aussi: Pétrole : Londres va “mesurer les conséquences” de la saisie des pétroliers iraniens, avertit Téhéran

 

Visite de l'émir du Qatar à Washington: quel message à l'Iran?

 

Le 10 juillet

C'est la deuxième fois en deux ans que l'émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani se rend aux États-Unis, après une première visite en avril 2018, indique le site d'information Gazeta.ru.

Le nouveau déplacement de l'émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani aux États-Unis a une grande importance pour les relations bilatérales car le Qatar fait partie des principaux acteurs du marché gazier, est un État du Golfe petit mais influent, et, selon l'ambassadeur américain dans ce pays William Grant, les relations entre les deux pays sont à un «niveau sans précédent».

Pourtant, il y a encore deux ans, les relations entre le Qatar et les États-Unis traversaient une profonde crise: en juin 2017, Donald Trump avait accusé le Qatar de «soutenir le terrorisme». Il avait même déclaré que Doha «aidait historiquement le terrorisme au plus haut niveau».

Ces déclarations intervenaient en plein blocus du Qatar par l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte suite au refus exprimé par Doha, contrairement à d'autres alliés de Riyad dans le Golfe, de rompre ses relations avec l'Iran.

Partenaire de l'Iran

Les relations économiques relativement étroites entre le Qatar et l'Iran sont associées au gaz: les deux pays partagent le même gisement de gaz dans le golfe Persique, South Pars, dont les réserves s'élèvent à 215 milliards de barils de pétrole et à 14.000 milliards de mètres cubes de gaz (8% des réserves mondiales).

Par conséquent, le Qatar ne souhaite pas que l'Iran soit isolé, résume Iouri Barmine, expert du Conseil russe pour les affaires internationales.

Aujourd'hui que Washington et les pays du Golfe renforcent activement leur pression sur l'Iran, le Qatar est le seul État à maintenir des relations économiques avec Téhéran.

«La rencontre de Trump avec l'émir du Qatar est appelée à approfondir davantage les relations dans le contexte des événements géopolitiques autour de l'Iran, ainsi qu'au regard des points chauds dans cette région», a déclaré à Gazeta.ru Teodor Karassik, expert de Gulf State Analytics.

Lire la suite

 

Les sanctions contre l'Iran vont être «considérablement» durcies, annonce Trump

 

Le 10 juillet

Les sanctions contre l'Iran vont bientôt être «considérablement» durcies, a lancé ce mercredi le président américain Donald Trump, après que Téhéran a annoncé que ses réserves d'uranium enrichi avaient dépassé la limite imposée par l'accord de Vienne de 2015.

Lire l'article

 

Note : cela  va faire qu'augmenter les  risques  d'une guerre dans le golfe

 

 

La France et le Royaume-Uni acceptent d’envoyer des troupes supplémentaires en Syrie

 

Sous pression de Washington, la France a accepté de déployer des forces spéciales supplémentaires en Syrie, aux côtés de Londres, pour compenser le retrait des troupes américaines, révèle le magazine américain «Foreign Policy».

La France et le Royaume-Uni vont envoyer des forces spéciales supplémentaires dans le nord-est de la Syrie afin de permettre aux Etats-Unis de retirer leurs troupes terrestres, ont indiqué à Foreign Policy des sources informées des discussions. «Seuls partenaires des Américains ayant encore des forces terrestres en Syrie», ces deux pays, membres de la coalition internationale antiterroriste, s’engagent à augmenter légèrement leurs effectifs de 10 % à 15 %, a confirmé un responsable de l’administration Trump au magazine américain. Washington tenterait par ailleurs de convaincre ses deux alliés de contribuer financièrement à l’effort de stabilisation de la Syrie, ravagée par la guerre depuis plus de huit ans.

Lire la suite

 

Erdogan dévoile quand il envisagera d’utiliser les S-400 fraichement achetés

 

Selon Recep Tayyip Erdogan, qui a acheté les systèmes de défense antiaérienne russes S-400, la Turquie «a le droit et la possibilité d’utiliser» ses armes afin de protéger son pays, surtout en cas d’attaque. Il confirmé que l’achat avait été réglé.

À bord de l'avion présidentiel, sur le chemin du retour après une visite en Bosnie-Herzégovine, le Président turc a fait savoir dans quelles circonstances les S-400 achetés à la Russie pourraient être utilisés.

«Nous avons le droit et la possibilité d'utiliser les S-400 où et quand nous en avons besoin. Nous utiliserons ce système si nous sommes attaqués. C'est pourquoi nous avons fait de tels investissements».

Il a répété qu'il était hors de question que la Turquie refuse d'acheter des systèmes de défense anti-aérienne russes.

Recep Tayyip Erdogan

La dégradation des relations entre les États-Unis et la Turquie a commencé par la signature d’un contrat entre Moscou et Ankara pour l’achat des systèmes de défense antiaérienne russes S-400. Le contrat est estimé à plus de 2,1 milliards d'euros. La livraison est prévue pour juillet 2019. Selon le ministère turc de la Défense nationale, Ankara déploiera les systèmes sur son territoire dès octobre 2019. Ainsi, les premières livraisons des S-400 sont attendues dans les prochains jours.

Lire la suite

 

 

L’embarras de Paris après la découverte de missiles sur une base d’Haftar en Libye

 

Le 10 juillet

Le ministère des armées, qui confirme l’origine des armes antichars saisies aux mains des forces antigouvernementales libyennes, nie avoir enfreint l’embargo en vigueur dans le pays depuis 2011.

L’affaire relance la controverse sur le rôle de la France en Libye. Le ministère des armées a reconnu, mercredi 10 juillet, que les quatre missiles antichars Javelin de fabrication américaine, découverts fin juin à Gharian, au sud-ouest de Tripoli, sur une base précipitamment désertée par les forces du maréchal Khalifa Haftar, avaient bien été « achetés [par la France] aux Etats-Unis ».

L’information, révélée par le New York Times, contraint Paris, une nouvelle fois, à justifier sa politique en Libye, où sa proximité avec l’Armée nationale libyenne (ANL) de M. Haftar, l’homme fort de la Cyrénaïque (est) parti à l’assaut de Tripoli début avril, se conjugue avec un soutien formel au camp rival du gouvernement d’union national (GAN) du premier ministre, Faïez Sarraj, reconnu par les Nations unies.

Les quatre missiles Javelin – dépourvus de lanceurs – avaient été découverts par les forces loyales au GAN parmi un stock d’armes, dont des drones d’attaque de fabrication chinoise, délaissé le 26 juin par l’ANL de M. Haftar, qui avait dû battre en retraite à la hâte sous le feu d’une attaque surprise. Située à 80 kilomètres au sud-ouest de Tripoli, sur les flancs des monts Néfoussa, la localité de Gharian avait été conquise le 3 avril par Khalifa Haftar, qui en avait fait sa base de projection vers Tripoli où il prétendait combattre les « terroristes » et les « milices ».

Lire la suite

 

Vol MH370 : la thèse du suicide du pilote plausible

 

Le Parisien révèle que le pilote du vol MH370, qui a disparu des écrans-radars dans la nuit du 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord, aurait pu se suicider, selon une enquête française.

«Certains virages anormaux réalisés par le (Boeing) 777 ne peuvent avoir été réalisés qu'en manuel. Quelqu'un était donc aux commandes», souligne une source proche de l'enquête, citée par le Parisien. «Il est trop tôt pour l'affirmer catégoriquement, confie un enquêteur. Mais rien n'accrédite que quelqu'un d'autre ait pu entrer dans le cockpit...», peut-on lire.

Le pilote de la Malaysia Airlines Zaharie Ahmad Shah, avec plus de 18.000 heures de vol à son actif, ne semblait pas avoir un profil suicidaire, mais il était un opposant au parti politique au pouvoir. La veille de la disparition du MH370, il avait prévu d'aller assister au procès d'Anwar Ibrahim, leader de l'opposition de centre-gauche malaisienne. «C'est très complexe et intime, les causes d'un suicide», a confié une source proche du dossier.

Lire la suite

 

 

 

Angela Merkel à nouveau prise de tremblements : les médias allemands inquiets

 

Les médias allemands, pourtant très respectueux de la vie privée des femmes et hommes politiques, s'interrogent sur la santé de la chancelière. Elle a été prise pour la troisième fois d'une crise de tremblements.

Lire la suite

Allemagne : le viol d’une jeune femme par 5 mineurs âgés de 12 à 14 ans relance le débat sur l’âge de la responsabilité pénale (Màj)

 

Une jeune fille de 18 ans a été violée vendredi 5 par cinq mineurs âgés de 12 à 14 ans en Allemagne. Ce fait divers sordide relance le débat local, celui de l’âge de la responsabilité pénale fixé à 14 ans puisque certains des auteurs des faits ne seront jamais inculpés.

C’est un fait divers particulièrement sordide qui relance, en Allemagne, le débat sur l’âge légal de la responsabilité pénale chez les mineurs. Vendredi, une jeune femme de 18 ans a été violée par un groupe de cinq adolescents. Or, plusieurs d’entre eux échapperont à toute poursuite pénale étant âgés de moins de 14 ans, l’âge limite en Allemagne pour être considéré comme responsable devant la justice pénale.

Les faits se sont déroulés dans la ville de Mülheim, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La victime a été découverte dans des buissons et transportée à l’hôpital. Selon une source policière rapportée par les médias (voir ici), la jeune fille a été l’objet d’une « violence considérable » et son viol a été particulièrement long et brutal.

Et le profil des violeurs présumés fait froid dans le dos: trois sont âgés de 14 ans et deux de seulement 12 ans. Or, ces deux derniers ne seront donc pas inculpés pour les faits mais adressés, à la place, aux services locaux de protection de la jeunesse.

L’affaire relance donc le débat sur l’opportunité de baisser l’âge de la responsabilité pénale en Allemagne. Rainder Wendt, le chef du principal syndicat de police allemand, rappelle que les forces de l’ordre demandent « depuis des années » que ce seuil soit revu à la baisse. Mais le président de l’Association fédérale allemande des magistrats, Jens Gnisa, estime de son côté que « l’équation «plus de punition, moins de criminalité» ne fonctionne pas chez les jeunes ».

France Soir

 

Allemagne: un demandeur d’asile irakien condamné pour le viol et le meurtre de Susanna, 14 ans (Màj)

 

 

 

Washington demande une enquête sur la «taxe Gafa» française : sanctions en vue

 

Donald Trump réagit à la taxe GAFA et commande une commission d'enquête qui pourrait être le prélude à des sanctions économiques contre la France. L'Assemblée nationale française a donné le 4 juillet le feu vert au projet de loi.

Lire l'article

 

Les cadres du « Monde » rééduqués par Caroline de Haas

 

« Un homme sur deux ou trois est un agresseur sexuel. » C’est devant l’autrice de cette théorie tout en nuances que les chefs de service du Monde comparaissent depuis avril pour des séances de formation aux problématiques de l’égalité homme-femme. Caroline de Haas, 38 ans, est devenue célèbre pour avoir proposé d' »élargir les trottoirs » du quartier parisien de la Chapelle comme solution au harcèlement sexuel du secteur. Le choix par la direction du quotidien de la bouillonnante patronne d’Egae – d’égal à égale – (qui a dégagé plus de 500 000 euros de chiffre d’affaire en 2018) pour enseigner à ses cadres le comportement « correct » au bureau ne plaît à tout le monde. « Ils ont choisi la pire » témoigne un salarié. Ce que certains en ont retenu ? « Si on complimente une femme sur sa robe, c’est acceptable. Si, le lendemain, on lui dit que ses escarpins sont magnifiques, on tombe dans le harcèlement. » Caricature ? Interrogée, Caroline de Haas nous a fait savoir qu’elle ne pouvait pas répondre, car « [ses] réunions s’éternisaient et qu’il fallait qu’ [elle] s’occupe de [sa] fille » . Une charge mentale sans égale !

(…) Le Point

 

Haine en ligne: l'Assemblée vote la proposition de loi Avia en première lecture

 

L'Assemblée nationale a voté ce mardi en première lecture la proposition de loi de la députée LREM Laetitia Avia pour mieux lutter contre la haine en ligne, par 434 voix pour, 33 contre et 69 abstentions.

» LIRE AUSSI - Laetitia Avia: «Ôter du Web les propos les plus odieux»

Mesure phare, sur le modèle allemand: plateformes et moteurs de recherche auront l'obligation de retirer les contenus «manifestement» illicites sous 24 heures, sous peine d'être condamnés à des amendes allant jusqu'à 1,25 million d'euros. Sont visées les incitations à la haine, à la violence, les injures à caractère raciste ou encore religieuses.

Défendue par la députée La République en marche Laetitia Avia, auteure d'un rapport sur le sujet et elle-même victime d'attaques racistes sur les réseaux sociaux, la nouvelle loi requiert la coopération des «accélérateurs de contenus» que sont les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Snapchat, notamment). «Ce qui n'est pas toléré dans la rue ne doit plus l'être sur internet», a répété l'élue de Paris lors des questions d'actualité au gouvernement, invitant à ne «pas céder au fatalisme» dans la lutte contre «ce qui porte atteinte à la dignité humaine».

En cas de manquement, une sanction administrative d’un montant maximum de 4% du chiffre d’affaires des «accélérateurs de contenu» pourra être prononcée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Le texte prévoit de simplifier les procédures de signalement des contenus illicites via un «bouton unique» et la levée de l'anonymat des auteurs visés. Un parquet dédié sera créé.

Les plateformes auront obligation de «mettre en oeuvre des moyens humains ou technologiques proportionnés à leur activité» pour y répondre. Tout défaut de coopération, attendue sous sept jours, pourra être sanctionné d'une amende. Est aussi prévue la possibilité de «solliciter directement auprès des fournisseurs d’accès internet, en référé, le blocage ou le déréférencement d’un site illicite.» La définition même des contenus indésirables suscite l'inquiétude des acteurs du net et des défenseurs de la liberté d'expression.

Source

LIRE AUSSI: Loi contre la haine : quand le gouvernement rêve d’hygiène sur les réseaux sociaux

 

Note ; encore un peu de temps et toute critique de l'islam sera interdit, les blogueurs mit en prison et les sites et autres blog, chaine Youtube fermés ! Que va devenir mon blog ? Les socialistes sont encore au pouvoir et au nom du social et de l'amitié des peuples ils nous pondent encore une nouvelle dictature. Les prophéties de Nostradamus qui annoncent des guerres contre l’Islam seront bientôt condamnées comme incitation a la haine raciale, pareil pour les critiques pourtant historiques de la vie de Mahomet L'Islam va pouvoir se propager sans être inquiété. (va falloir que j'ouvre un double de mon blog en Russie)

 

Les séries de vidéos pédagogiques sur l’islam se multiplient sur Internet

 

De « Casa del Hikma » à « Islamojolie », les séries de vidéos pédagogiques sur l’islam se multiplient sur Internet.
Articulant chacune à sa manière tradition musulmane et apports historico-critiques, elles poussent les fidèles musulmans à interroger le discours majoritaire
. […]

Premier à s’être lancé en alliant vulgarisation scientifique et humour, Abdel Foiraison – c’est un pseudonyme – s’en réjouit. « À l’époque, il n’y avait pas grand monde », se souvient cet ancien étudiant en communication et sciences du langage, qui a découvert il y a quatorze ans « les nouveaux penseurs de l’islam » (1). « Je voulais partager leurs livres autour de moi, mais dans mon entourage, on me disait : “herméneutique, rien que le mot donne mal à la tête”. » Tout seul et en bricolant, Abdel Foiraison, 41 ans, a décidé, voilà deux ans, de reprendre les codes de Youtubeurs fameux comme Cyprien et Norman et de les appliquer à l’islamologie. […]

« On est minoritaire, mais justement il faut y aller », estime Abdel Foiraison. C’est aussi la conviction de Farid Abdelkrim. Son « Muslim qui te veut du bien » cogne fort sur certains comportements ou manières de penser que l’islam politique – dont il a été un adepte pendant près de vingt ans – a contribué à répandre. Tee-shirt noir sur fond noir, il joue de ses airs de méchant et utilise des personnages – « Gabin converti à l’islam », des « escrocs du business halal » – pour « poser certaines questions que les musulmans ne veulent pas se poser », explique cet intervenant régulier en prison, où les vidéos lui permettent de lancer le débat. « Vouloir du bien » aux musulmans, c’est à ses yeux « interpeller leur bon sens, chatouiller leur esprit critique, encourager leur autonomie ». […]

L’acteur belge Ismaël Saïdi, quant à lui, a pensé aux enfants : il travaille sur un projet de série d’animation sur le fait religieux – « Les voyages d’Ismaël » – qui a déjà séduit France Télévisions (et créé un début de polémique dans la presse). Le premier épisode met en scène une petite fille demandant à son papa s’il est « vrai que Mohamed traite les juifs de singes et de porcs dans le Coran ». D’autres porteront sur « la Bible, la Torah ou la mythologie grecque ». « J’entends sans cesse des enseignants me dire “mes élèves disent cela, je ne suis pas croyant, je ne sais pas quoi faire” », justifie l’auteur. « Beaucoup de livres sont écrits par des universitaires que l’on n’arrive pas à amener jusqu’aux jeunes. Ma responsabilité, c’est d’essayer. »

La Croix

 

Le face à face - La liberté d'expression des journalistes est-elle menacée ?

 

Quelles menaces pèsent sur la liberté d’expression des journalistes ? Emmanuel Vire, secrétaire national du SNJ-CGT, et Benoît Charpentier, journaliste, producteur, enseignant, sont invités à y répondre sur le plateau de Stéphanie de Muru.

 

 

Génération Identitaire au tribunal pour ses actions anti-migrants

 

Pour avoir enfilé des uniformes trop proches de ceux des gendarmes ou des policiers français lors de leurs actions anti-migrants « Defend Europe » à la frontière franco-italienne au printemps 2018, l’association Génération Identitaire et trois de ses dirigeants et militants seront jugés ce jeudi par le tribunal correctionnel de Gap.

Son président Clément Gandelin, le porte-parole Romain Espino, ainsi qu’un membre actif de l’association devront répondre « d’activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ». Ils encourent une peine d’un an de prison et 15 000 euros d’amende. L’association Génération Identitaire risque 75 000 euros d’amende.

(…) Appliquant une circulaire du ministère de la Justice, le parquet de Gap, qui avait classé une première enquête pour actes racistes, reproche aux identitaires d’avoir porté des uniformes — des doudounes bleu clair —, ressemblant à ceux des forces de l’ordre, et d’avoir utilisé une débauche de moyens pouvant créer une « confusion ».

(…) Le Parisien

 

Le gouvernement français désarmé face à l’afflux de migrants

 

Alors que la pression migratoire tend à décroître partout en Europe, elle reste forte en France, où le nombre de clandestins pèse de plus en plus lourd sur toute l’administration.

Près de 10.000 demandes de statut de réfugié déposées en France depuis le 1er janvier 2019 par des Géorgiens et des Albanais ! Le ministère de l’Intérieur commence à voir rouge. Le flux des seuls demandeurs géorgiens a explosé de plus de 80 % sur les six derniers mois comparés à la même période de 2018, celui des Albanais de plus de 30 %. Or ces personnes sont issues de pays dits « sûr s». En clair: ce sont des migrants économiques qui, à de rares exceptions près, ne sauraient prétendre à la protection internationale garantie par les accords de Genève.

Et pourtant ils engorgent une machine de l’asile encore convalescente. La situation est d’autant plus inquiétante que Paris est censé avoir scellé, depuis deux ans, des accords avec Tbilissi et Tirana pour endiguer ce flot largement injustifié des demandeurs d’asile.

(…) Le Figaro

 

Un policier se suicide à Annecy, le 37e depuis le début de l'année en France

 

le 8 juillet

Un policier âgé d’une quarantaine d’années s’est suicidé devant le commissariat d’Annecy ce lundi 8 juillet. Il s'agit du 37e membre de la police à mettre ainsi fin à ses jours depuis le 1er janvier.

Lire l’article

 

«Chute catastrophique» du niveau scolaire en France: une prof torpille l’Éducation nationale

 

Entre «professeurs formatés idéologiquement» et «niveau scolaire abyssal», Anne-Sophie Nogaret dépeint à Sputnik une situation catastrophique pour l’Éducation nationale. Professeure de philosophie et auteure du livre-choc «Du mammouth au Titanic, la déséducation nationale», elle lance un cri d’alarme, à l’heure où le Bac 2019 a tout d’un fiasco.

Lire la suite

 

Commenter cet article