Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 7 juin 2019

 

 

Hassan Nasrallah : Une guerre des États-Unis contre l’Iran embraserait la région – Les forces et les intérêts américains seraient anéantis

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré, dans un discours prononcé le 31 mai 2019, à l’occasion de la Journée d’Al-Quds, que Trump et son administration étaient pleinement conscients qu’une guerre contre l’Iran embraserait toute la région. Israël et le clan Saud seront les premiers à « payer le prix » car ils ont « comploté », a-t-il menacé. Selon lui, seule l’ampleur des pertes humaines et matérielles qu’ils subiraient dissuade les Etats-Unis de déclencher une telle guerre.

Nasrallah a ajouté que le Liban disposait d’une quantité suffisante de missiles de précision pour modifier l’équilibre régional des forces et que, s’il ne dispose actuellement d’aucune usine de production de missiles de précision, c’est son droit et il en a les capacités scientifiques. Il a affirmé que le Liban construirait de telles usines et vendrait les missiles pour l’exportation, si les Américains insistaient pour soumettre le sujet à des négociations.

Le public de Nasrallah a scandé à plusieurs reprises tout au long de son discours : « Nous répondons à ton appel, ô  Nasrallah ! » Le discours a été diffusé sur la chaîne Al-Manar (Liban). Extraits : 

Lire la suite

Lire aussi : Alger et Ryad, un début de rapprochement contre l’Iran

 

Note :  "car ils ont complotés" allusion aux juifs de Médine qui avaient (d’après la version musulmane) comploter contre MAHOMET et ces compagnons (voir les Bannu Qurayza)

 

Le Mexique prend plusieurs mesures anti-migrants pour échapper aux menaces de droits de douane de Trump

 

Le Mexique a annoncé, jeudi 6 juin, déployer 6 000 hommes pour empêcher les clandestins de transiter sur son territoire. Une mesure qui vise à échapper à la menace de droits de douane que brandissent les Etats-Unis pour sanctionner le laxisme présumé du pays face aux migrants entrant illégalement sur le territoire américain.

Confirmée, à Washington, par le chef de la diplomatie mexicaine, Marcelo Ebrard, cette mesure est venue s’ajouter à d’autres gestes destinés à amadouer le président Donald Trump. Parmi ceux-ci, les autorités mexicaines ont décrété le gel des comptes bancaires de vingt-six passeurs présumés de clandestins, le renvoi d’une centaine de Honduriens dans leur pays et l’arrestation de militants des droits des migrants. La veille, elles avaient stoppé environ 1 200 migrants qui venaient d’entrer au Mexique depuis le Guatemala.

M. Trump accuse Mexico de ne rien faire – ou presque – pour entraver le passage sur son sol des Centraméricains qui, se déplaçant en groupes importants, finissent par pénétrer clandestinement aux Etats-Unis pour y demander l’asile.

(…)

Le Monde

 

 

Viktor Orbán et Aung San Suu Kyi se concertent sur les défis de l’immigration et de la « coexistence avec les musulmans »

 

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi et le premier ministre souverainiste hongrois Viktor Orban ont exprimé mercredi, lors d’une rencontre à Budapest, des vues convergentes sur le «défi» majeur que représente «l’immigration» pour l’Europe et l’Asie du Sud-Est, selon un communiqué du gouvernement hongrois.

Lors d’un rare déplacement en Europe, la prix Nobel de la Paix, dont la réputation a été ternie par la crise rohingya, a rencontré le chef du gouvernement hongrois accusé de mettre à mal l’Etat de droit dans son pays.

(…) Aung San Suu Kyi et Viktor Orban «ont souligné que l’un des défis majeurs du moment pour leurs pays et leurs régions respectives, l’Asie du Sud-Est et l’Europe, est l’immigration», poursuit le communiqué. Selon Budapest, les deux dirigeants «ont noté que les deux régions avaient vu émerger la question de la coexistence avec des populations musulmanes en pleine expansion».

(…) Le Figaro

 

Youtube intensifie sa lutte contre les contenus haineux sur sa plateforme

 

Le site de partage de vidéos Youtube a annoncé mercredi l’intensification de sa lutte contre les contenus haineux. Il interdit des vidéos prônant la discrimination ou la ségrégation, comme par exemple des sites glorifiant le nazisme.
« Nous interdisons spécifiquement les vidéos qui affirment la supériorité d’un groupe afin de justifier la discrimination, la ségrégation ou l’exclusion basées sur des critères comme l’âge, le genre, la race, la caste, la religion, l’orientation sexuelle », souligne un article publié sur le blog de la filiale de Google.

 

Ces nouvelles règles entrent en vigueur dès mercredi mais « il faudra du temps pour que nos systèmes se mettent à niveau et nous allons graduellement étendre la couverture dans les mois à venir. » […] A l’instar des autres réseaux sociaux, Youtube se voit reprocher de ne pas faire assez pour supprimer rapidement des contenus problématiques. «  Nous reconnaissons toutefois que ces contenus peuvent avoir de la valeur pour des chercheurs ou des ONG qui veulent comprendre la haine pour mieux la combattre« , explique Youtube, affirmant étudier diverses options pour que ces contenus soient mis à leur disposition.

Parallèlement, la plateforme va encourager le visionnage de contenus vérifiés et sérieux dans ses recommandations – en les remontant dans la colonne à droite de l’écran – aux personnes ayant visionné des contenus jugés problématiques.

RTS

 

 

Allemagne : Un couple d’islamistes radicaux jugé pour avoir confectionné une « bombe biologique » à base de ricine

 

Un couple d’islamistes radicaux comparait à partir de vendredi 7 juin, à Düsseldorf. L’attentat qu’ils préparaient aurait pu causer la mort de dizaines de victimes.

Ils avaient été arrêtés à temps, il y a tout juste un an, le 12 juin 2018, à Cologne. Le projet criminel de Sief Allah Hammami et son épouse Yasmine, qui planifiaient une attaque terroriste biologique en Allemagne, était à un stade avancé au moment où les forces de l’ordre les ont stoppés. Si elle avait été menée à bien, une centaine de personnes auraient pu trouver la mort. Leur procès s’ouvre ce vendredi, à Düsseldorf.

Le couple s’est rencontré sur Facebook. Yasmine, Allemande parlant à peine arabe, s’était rendue en Tunisie pour épouser Sief Allah Hammami, Tunisien parlant à peine allemand, en 2015. Le mari avait rejoint sa femme outre-Rhin l’année suivante, bénéficiant d’un visa au titre du regroupement familial.

(…) Le couple de djihadistes frustrés décide alors d’agir sur le territoire allemand. Sief Allah Hammami trouve suffisamment d’informations sur Internet pour confectionner une bombe. Pendant plusieurs mois, il va récolter les éléments constitutifs de son engin. De la poudre, des billes de métal, des fils, une batterie et quelque 3150 graines de ricin. Il acquiert un moulin à café et un mortier pour extraire de ces dernières les substances toxiques: il avait réussi à obtenir 84,3 mg de ricine, un poison extrêmement puissant, au moment de son arrestation. Un hamster avait été acheté pour tester les effets de la substance mortelle.

Le Figaro

 

« L’Europe assaillie par les migrants, c’est un mythe »

 

Achille Mbembe, né en 1957 au Cameroun, est philosophe, théoricien du post-colonialisme, politologue, historien et enseignant universitaire. Il est actuellement membre de l’équipe du Wits Institute for Social & Economic Research (WISER) de l’université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud. Ses principaux centres d’intérêts sont l’histoire de l’Afrique, la politique africaine et les sciences sociales. Le philosophe et historien Achille Mbembe répond à son collègue allemand Andreas Eckert. Un entretien à bâtons rompus dans lequel il aborde l’avenir de l’Afrique et critique la thèse d’une vague d’immigration africaine prête à déferler sur l’Europe.

Lire l'article

Note: L'inimitié de l’occident ! c’est pourtant les pays occidentaux soit disent "racistes" qui acceptent le plus les étrangers sur leur sol On a accueilli tous les bras cassés de l’Afrique, accepter leurs femmes et leurs enfants (regroupement familial), ils sont soignés gratuitement, hébergés a moindre cout . Et ils sont là encore à nous insulter et nous dire qu'on n'en fait pas assez !

 

Douai (59): Thomas Dubois, ancien militaire, père de 3 enfants, tué à coups de pierre pour quelques centaines d’euros, cinq personnes présentées au juge

 

Trois hommes et deux femmes sont sur le point d’être présentés au juge d’instruction dans le cadre de l’enquête sur la mort de Thomas Dubois, dont le corps avait été retrouvé inanimé sur une friche de Douai samedi 1er juin, a-t-on appris ce mercredi par le parquet de Douai.

Six personnes âgées de 20 à 30 ans – constituant trois couples – avaient été interpellées lundi après-midi par la police judiciaire de Lille, sur une commission rogatoire du juge d’instruction

[…]

« ils ont rencontré la victime qui se promenait dans le secteur, ont sympathisé et au cours de la soirée, les trois hommes ont commis des violences sur la victime dans le but de lui prendre son argent« . Jusqu’à tuer le Douaisien « en se servant d’une lourde pierre« .

[…]

Thomas Dubois, 38 ans et père de trois enfants, était un ancien caporal-chef du premier R.A.M.A (Régiment d’artillerie de marine). Ses funérailles auront lieu samedi à Dorignies-lez-Douai.

France 3

 

Torcy : Selon des infiltrés de la DGSI, dans l’ex-mosquée salafiste « des fidèles priaient armés »

 

Dans son nouvel ouvrage « Les guerres de l’ombre de la DGSI »*, le journaliste d’investigation Alex Jordanov raconte les opérations menées à la mosquée Rahma à Torcy par des infiltrés de la Direction générale de la sécurité intérieure.

Visé par une note blanche des services de renseignements en 2017, le lieu de culte a été fermé pendant huit mois. Il a rouvert début 2018. Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, avait alors remis les clés au président de la nouvelle association qui assure depuis la gestion de la mosquée.

[…]

Des fidèles priaient armés

[…]

On apprend que certains fidèles radicalisés recherchés, comme Jérémy Bailly, y priaient… armés. « Les officiers le voyaient sur lui et le savaient grâce aux écoutes téléphoniques. Il avait révélé à son père qu’il allait chercher son arme à la mosquée », indique le journaliste.

Un box avec des kalachnikovs et des bombes

Dans un immeuble du quartier, des membres de la cellule de Cannes-Torcy avaient réquisitionné un box. « C’était une caverne d’Ali Baba, assure le journaliste. Il y avait des kalachs, des armes de poing, des bombes cocotte-minute prêtes à l’emploi, des produits chimiques… », énumère Alex Jordanov.

[…]

Leparisien.fr

 

Présidentielle 2022 : l’hypothèse Éric Zemmour

 

Le journaliste du « Figaro » et le politologue Patrick Buisson travaillent à une plateforme d’idées pour la droite, qui se démarque du RN de Marine Le Pen.

Ce n’est plus une petite musique, mais une fanfare qui entonne l’air du « Zemmour président » avec de plus en plus d’insistance. L’orchestre des idolâtres est naturellement composé de personnalités de droite – appelons-la, au choix, extrême, identitaire, réactionnaire, populiste… (…) En l’occurrence, ce n’est pas la première fois que le journaliste se voit proposer une investiture. Mais ses amis sont aujourd’hui formels : il pourrait se laisser convaincre par la prochaine élection présidentielle – bien qu’il hésiterait encore au regard des bouleversements que cela impliquerait dans sa vie privée. Il testerait même l’idée auprès de quelques proches. Et ceux qui travaillent à ce scénario affirment que l’argent ne sera pas pour lui un souci, tant les donateurs seraient nombreux. De même, n’aura-t-il aucun problème à s’entourer d’une armée de bénévoles.

Contacté, Éric Zemmour répond que « les gens disent n’importe quoi  ! ».

(…) Zemmour considère que Marine Le Pen a atteint un plafond de verre, qu’elle porte une malédiction liée à son nom, que le résultat des européennes est en réalité à relativiser et qu’en outre, elle se fourvoie dans son analyse des problèmes. S’il est moins dur avec Marion Maréchal, le journaliste voit d’un mauvais œil son libéralisme économique. « Alors, vas-y  ! » lui rétorquent ses proches qui voudraient le voir porter les thèmes du « grand remplacement », de « l’invasion migratoire » et de « l’islamisation de la France » en 2022 et éviter à tout prix un second tour Macron-Le Pen.

(…) Le Point

 

Visa Schengen : un nouveau règlement visant à améliorer la coopération en matière de réadmission des migrants entre en vigueur

 

VISAS – L’Union européenne (UE) a annoncé, ce jeudi, l’adoption de nouvelles règles en matière de visas “pour améliorer les conditions pour les voyageurs en règle et lutter contre les migrations clandestines”. Des modifications déjà annoncées en février dernier et qui entrent en vigueur dès aujourd’hui. 

En modifiant le code européen des visas, l’UE espère que ces nouvelles mesures “amélioreront les conditions pour les voyageurs en règle et renforceront les outils disponibles pour relever les défis posés par les migrations clandestines”, a assuré le Conseil de l’UE dans un communiqué. (…)

Le nouveau règlement vise, par ailleurs, à améliorer la coopération avec les pays tiers en matière de réadmission des migrants en situation irrégulière avec l’introduction d’“un nouveau mécanisme permettant que le traitement des visas soit utilisé comme levier”.

À l’aide de ce mécanisme, la Commission européenne évaluera régulièrement la coopération des pays tiers en matière de réadmission. Lorsqu’un pays ne coopère pas, elle proposera au Conseil de l’UE d’adopter une décision d’exécution appliquant des mesures restrictives spécifiques liées au traitement des visas et, par la suite, aux droits de visa.

À l’inverse, s’il s’avère qu’un pays coopère en matière de réadmission, la Commission pourra proposer au Conseil de l’UE d’adopter une décision d’exécution prévoyant une réduction des droits de visa (…)

huffpostmaghreb.com

Commenter cet article

kyrEn 08/06/2019 00:59

Si en 2022 il y a encore plus d'une trentaine de candidature, Eric Zemmour pourrait être l'une d'entre elle... j'ai quand même un peu de mal à y croire!