Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 5 juin 2019

 

 

Trump n’exclut pas une action militaire contre l’Iran

 

Donald Trump a confié dans un entretien sur ITV qu'il y avait «toujours une chance» pour que les États-Unis s’engagent dans une action militaire contre l'Iran, mais qu’il préférait toutefois mener des négociations avec le Président Hassan Rohani.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision britannique ITV, le Président américain est revenu sur une éventuelle confrontation militaire avec l’Iran, compte tenu de la situation tendue dans la région.

«Il y a toujours une chance [d’une action militaire contre l’Iran, ndlr]. Est-ce que je le veux? Non, je ne préférerais pas. Mais il y a toujours une chance», a-t-il souligné, ajoutant que les négociations avec le Président iranien étaient privilégiées.

Lire la suite

 

 

L’ayatollah irakien Jawad Al-Khalisi : Une guerre américaine contre l’Iran se transformerait en guerre totale de la région contre l’Amérique et Israël

 

L’ayatollah irakien Jawad Al-Khalisi a déclaré que si les États-Unis attaquaient l’Iran, il ne serait pas possible de demander à la population de faire preuve de patience. Dans une vidéo mise en ligne sur son compte YouTube le 25 mai 2019, l’ayatollah Al-Khalisi a déclaré que même les factions et forces irakiennes ou arabes nullement liées, ou même opposées, à l’Iran, n’auraient d’autre choix que de s’impliquer en cas d’attaque américaine, vu que ce serait là l’occasion de nuire à l’Amérique et à Israël. Il a affirmé qu’une frappe américaine donnerait aux forces de la résistance l’occasion d’envahir le nord d’Israël. Selon lui, une telle guerre se transformerait probablement en guerre totale, voire en guerre d’ « Armageddon », et seul un « idiot » n’en profiterait pas pour généraliser les hostilités. Extraits :

Jawad Al-Khalisi : Les nombreuses forces irakiennes populaires doivent s’accorder sur une chose : nous ne nous laisserons pas entraîner dans une guerre planifiée par d’autres, qui nous détruira, et dans laquelle nos fils se frront massacrer. […] Si les avions et les navires de guerre américains frappent l’Iran avec des missiles, personne ne sera autorisé à demander aux gens de garder le silence et d’être patients. […]

Même les factions en Irak et dans le monde arabe sans rapport avec l’Iran, et qui pourraient même avoir des problèmes avec l’Iran, seraient incapables de rester neutres si une telle bataille éclatait. Elles ne pourraient rester spectatrices. Soit elles soutiendraient les Américains – ce qui serait un immense désastre – soit elles s’opposeraient aux Américains, et par conséquent… Les talibans en Afghanistan ne combattent-ils pas l’Amérique aujourd’hui ? Sont-ils pro-iraniens ? Au contraire, ils critiquent l’Iran. Même en termes communautaires. Mais si une telle bataille éclatait, les talibans en bénéficieraient. Les talibans l’exploiteraient pour lancer des frappes plus importantes contre les Américains. Il est donc important d’avertir les rois, les chefs d’Etat et les politiques, qu’ils risquent d’être trompés par la tentative de Netanyahou d’entraîner la région dans la guerre. C’est la première question importante. Quiconque ignore cette question et permet le déclenchement de la guerre en subira les pleines conséquences. […]

Nous ne sommes pas amis avec Israël, puisse Allah le détruire… [rires]. Pourtant, nous pouvons influencer les pays de la région, vu que ce sont nos voisins – tout particulièrement l’Iran, qui est proche au moins du gouvernement irakien. Nous avons des relations historiques [avec l’Iran], et je place mes espoirs dans le rôle des Turcs. […]

Si la guerre éclate, elle se transformera en guerre totale. Ce sera peut-être la Bataille d’Armageddon, à laquelle pensent les sionistes. Je ne sais pas… […]

Lire la suite

 

 

Les comptes bancaires de résidents iraniens fermés sans explications à Singapour

 

Plusieurs banques singapouriennes ont commencé à fermer les comptes d’Iraniens résidant dans le pays sans en expliquer les raisons, rapporte le journal The Straits Times en se référant aux titulaires de ces comptes. Selon le média, il pourrait s’agir des répercussions des sanctions américaines contre Téhéran.

Lire l'article

 

Les USA annoncent l’interception de leur avion de patrouille par un Su-35 russe au-dessus de la Méditerranée

 

La Sixième flotte de l’US Navy a dénoncé l’interception de son avion de patrouille maritime U.S. P-8A Poseidon par un chasseur russe Su-35 au-dessus de la mer Méditerranée. Le ministère russe de la Défense a nié «une interception dangereuse».

Lire l'article

 

 

La puissance de la bombe nucléaire testée par Pyongyang en 2017 révisée à la hausse

 

La bombe nucléaire testée en 2017 par la Corée du Nord était 66% environ plus puissante que ce que les experts supposaient, rapporte le journal en ligne Defense One en se référant aux dernières recherches dans ce domaine.

Compte tenu des récentes recherches en la matière, la puissance de la bombe nucléaire nord-coréenne testée en 2017 était d’environ 66% plus importante que les estimations initiales, indique Defense One, le site Web qui a pu prendre connaissance du dossier.

Lire la suite

 

 

Qui sont les onze djihadistes français condamnés à mort en Irak ?

 

Lundi 3 juin, deux djihadistes français ont été condamnés à la peine de mort par le tribunal antiterroriste de Bagdad pour leur appartenance à l’organisation Etat islamique (EI). Ces condamnations portent à onze le nombre de djihadistes français condamnés à la peine suprême par la justice irakienne ces dernières semaines.

Des procès qui ont relancé le débat sur les étrangers de l’EI, dont le retour au pays suscite un vif rejet dans les opinions publiques européennes. La France se trouve devant un paradoxe : elle ne veut pas juger ses ressortissants, mais elle est opposée par principe à la peine de mort. Paris dit donc intervenir « au plus haut niveau » pour éviter qu’ils ne soient pendus – sans toutefois contester l’« équité » des procès. Qui sont ces onze djihadistes français condamnés à mort ? Et que leur reproche la justice irakienne ?

Lire la suite

 

Décès de migrants en Méditerranée: des avocats veulent traduire l’UE en justice

 

Deux avocats internationaux ont demandé lundi à la Cour pénale internationale (CPI) de poursuivre l’Union européenne et ses Etats membres pour crimes contre l’humanité en raison de la mort de milliers de migrants qui ont péri en Méditerranée en cherchant à fuir la Libye.

Ces avocats, le Franco-Espagnol Juan Branco, et le juriste israélien Omer Shatz, tous deux basés à Paris, ont indiqué avoir transmis une plainte de 245 pages à la procureure de la CPI, Fatou Bensouda.

Le dossier, selon eux, fournit « suffisamment de preuves impliquant les hauts responsables et agents de l’UE et des Etats membres dans des crimes contre l’humanité commis en application des politiques migratoires de l’UE en Méditerranée et en Libye » depuis 2014.

[…]

Nouvelobs.com

 

Belgique : « A Anvers, 78 % des enfants de 1 à 6 ans sont de parents allogènes » déclare un député flamand

 

BELGIQUE – Herman De Croo siégera finalement encore un peu au parlement flamand. Le député Open Vld de 81 ans avait annoncé qu’il n’y siégerait plus. Il revient momentanément sur sa décision car il souhaite, apparemment, éviter que les députés du Nord du pays aient à prêter serment entre les mains de l’ancien président du Vlaams Belang, Filip Dewinter.

Comme le veut la tradition, la prestation de serment du nouveau parlement flamand se fait sous la présidence du député le plus ancien : en l’occurrence, Herman De Croo. Il avait prévu de ne pas siéger même s’il était élu. Sauf que le député le plus ancien, après lui, c’est Philip Dewinter, l’ancien président du Vlaams Belang. En présidant provisoirement l’institution, il veut ainsi éviter que les députés du nord du pays prêtent serment entre les mains de Filip Dewinter.

(…) « A Anvers, parmi les enfants de 1 à 6 ans, 78% sont de parents allochtones (allogènes). Nous devons vivre ensemble et demander qu’ils méritent, eux-aussi, la citoyenneté », ajoute-t-il. « Si dans 25 ans, vous croyez qu’un Dewinter ou un De Wever aura encore le langage que l’un d’entre eux a aujourd’hui, vous vous trompez », précise le député.

(…) RTL Info

 

 

La Grèce demande à l’Europe de répartir les migrants qui continuent d’affluer en provenance de Turquie

 

La Grèce a enregistré à nouveau en mai une nette hausse des arrivées de migrants venant de Turquie. Les hébergements sont saturés. Dimitris Vitsas, ministre grec des Migrations, demande davantage de solidarité de la part des États de l’UE.

Le ministre grec des Migrations a demandé une relocalisation de demandeurs d’asile dans d’autres pays européens. « L’examen des demandes d’asile devrait être réparti entre tous les États de l’UE », a déclaré Dimitris Vitsas au journal WELT AM SONNTAG.

La Grèce peut au maximum traiter 20 000 demandes d’asile par an, mais l’an passé, il y en a eu 60 000. « Quand le pays de premier accueil a déjà examiné un certain nombre de demandes, la demande doit être transférée dans un autre pays », a déclaré Vitsas. « Ces demandeurs d’asile doivent alors être relocalisés dans ce pays. »

[…] Entre le 1er et le 26 mai, plus de 1300 personnes sont arrivées en Grèce […], les deux tiers par la mer Égée, un tiers par voie terrestre.

En mars 2016, l’UE avait convenu avec Ankara que tous les migrants arrivant illégalement par la Turquie dans les îles grecques pourraient être renvoyés.

(Traduction Fdesouche)

Die Welt

 

Méditerranée : la Tunisie refuse de laisser débarquer 75 migrants secourus en mer

 

Depuis vendredi 31 mai, les autorités tunisiennes refusent à un navire commercial battant pavillon égyptien de laisser débarquer sur son sol les 75 migrants – dont 32 mineurs – qu’il a secourus au large de la Libye. La tension monte chaque jour un peu plus à bord du ravitailleur-patrouilleur où la situation sanitaire est préoccupante.

« La situation est très compliquée à bord. Elle peut s’envenimer à n’importe quel moment, c’est très tendu ». InfoMigrants a pu joindre le second capitaine du ravitailleur-remorqueur égyptien qui n’a pas caché son inquiétude. Depuis vendredi 31 mai, Tunis refuse de laisser débarquer sur son sol le Maridive 601, qui a secouru 75 migrants, dont 32 mineurs, le même jour.

L’embarcation partie de Zouara, dans l’ouest de la Libye, était perdue en pleine mer avec son moteur en panne quand elle a croisé vendredi la route du navire commercial. L’équipage du Maridive 601 a alors alerté les centres de secours les plus proches, Rome et Malte. À défaut d’intervention des secours, et alors que la météo se dégradait, le remorqueur a fait monter les migrants à bord et s’est dirigé vers le port de Zarzis, dans le sud de la Tunisie.

« Nous n’avons pas assez de provisions pour les jours qui arrivent »

Depuis lors, le navire est bloqué au port tunisien. « Le gouverneur de la région refuse de laisser débarquer les migrants car selon lui, la région est saturée et n’a pas les moyens logistiques de les accueillir », explique à InfoMigrants Romdhane Ben Amor du Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES). (…)

L’organisation internationale des migrations (OIM) assure dans un communiqué être prête « à apporter toute assistance nécessaire en termes d’hébergement d’urgence, de soins médicaux, de nourriture, d’accompagnement psychosocial en étroite collaboration avec les autorités et les équipes mobilisées du Croissant-rouge tunisien et du Haut-commissariat pour les réfugiés. » (…)

infomigrants.net

 

Les expulsions des sans-papiers sont un gouffre financier

 

Le dossier est ultrasensible. La question des étrangers en situation irrégulière en France, et surtout le coût de leur reconduite à la frontière, peut rapidement enflammer les débats. D’autant que le nombre d’expulsions forcées n’a jamais été aussi élevé depuis dix ans. Et leur coût pour les finances publiques a représenté la bagatelle d’un demi-milliard d’euros l’an dernier. De quoi aiguiser l’intérêt des députés en charge de la mission Asile-Immigration-Intégration, dont l’enveloppe globale annuelle pour l’Etat est d’1,7 milliard d’euros.

Contraires aux idées reçues, ses conclusions [celles du rapport de la mission] sont sans appel : les expulsions forcées, très majoritaires (entre 70 et 80 % des raccompagnements), coûtent plus de six fois plus cher qu’un retour aidé dans le pays d’origine. En moyenne, 13 800 euros contre 2 500 euros.

(…) Le Parisien

 

Zemmour : « Il faut arrêter les flux, renvoyer les délinquants, les chômeurs, supprimer le droit du sol » (MàJ : tous les extraits)

Extraits : : «Venez avec moi dans le métro, en banlieue, dans les villes du nord, du sud, à Rennes, Nantes, et vous allez comprendre si le Grand Remplacement n'est pas en marche. C'est tellement évident pour toute la France que ça ne fait rire que sur les plateaux télé.»

: «Soros finance les révolutions “de couleur” et l'#immigration massive (...) Il se souvient qu'il est #juif quand #Orban l'attaque, c'est commode (...) Soros est pour moi un ennemi de l'Europe & un ennemi #mortel de la France. Ça justifie tout contre Soros.»

 

Voir les vidéo sur twitter

 

Marseille : démantèlement d’un vaste réseau à l’origine de plus de 500 cambriolages

 

Organisé comme « une petite entreprise », un vaste réseau de cambrioleurs, soupçonné d’avoir volé dans le Sud de la France plusieurs centaines de milliers d’euros de bijoux et d’argent liquide chez plus de 500 particuliers a été démantelé

[…]

Dix-sept personnes ont été interpellées le 13 mai dans les Bouches-du-Rhône…

[…]

Dirigé par un Albanais d’une cinquantaine d’années installé à Marseille, totalement inconnu des services de police, le réseau était également composé de trois receleurs chargés d’écouler l’or et de logisticiens fournissant le matériel nécessaire aux cambrioleurs, a ajouté Mme Ghizoli.

Une quinzaine de kilos d’or provenant de bijoux fondus ont notamment transité sur un bateau à destination du Maghreb pour être revendus, a-t-elle ajouté.

Ouest-France

 

Note : 60% des albanais sont musulmans

Neuilly-sur-Marne (93) : la police ouvre le feu sur un individu armé d’un sabre et fiché S qui s’était enfui d’un hôpital psychiatrique

 

Un homme, qui s’était enfui d’un hôpital psychiatrique, et un policier ont été blessés par balles à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) ce mardi 4 juin, a appris RTL de sources judiciaire et policière. Les faits se sont déroulés en pleine rue vers 18h30.

Neuilly-sur-Marne (93) : la police ouvre le feu sur un individu armé d’un sabre et fiché S qui s’était enfui d’un hôpital psychiatrique

Selon les premiers éléments, l’individu fiché S s’était évadé de Ville Evrard, l’établissement psychiatrique où il était interné. Rapidement, police-secours a été appelée pour interpeller le fuyard, en possession d’un sabre. Une fois retrouvé, l’individu a menacé les policiers, qui ont dû faire usage de leur arme de service pour le maîtriser

Le fuyard a été blessé à la jambe et à l’abdomen. Il a été transporté en urgence absolue. Un policier a également été blessé. Il aurait été touché par accident lors de l’échange de tirs avec ses collègues.

RTL

 

Les exportations d’armes françaises en hausse de 30% en 2018

 

Le Proche et le Moyen-Orient restent la première région d’exportation de la France, avec un peu plus de 50% des prises de commandes (contrats signés et entrés en vigueur), en recul toutefois de 10 points par rapport à 2017, souligne le rapport [du ministère français des Armées au Parlement].

Les livraisons à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis restent très controversées en France en raison de l’implication de ces deux pays dans la guerre au Yémen. Le conflit a tué des dizaines de milliers de personnes depuis 2015, dont de nombreux civils, selon diverses organisations humanitaires.

Hélicoptères NH90, Rafales et blindés

L’Arabie Saoudite demeure le troisième client de la France en matière d’armement avec des prises de commandes proches d’un milliard d’euros en 2018 (dont un contrat de patrouilleurs supérieur à 500 millions), loin devant les Émirats (environ 200 millions).

Elle est devancée seulement par le Qatar – environ 2,5 milliards d’euros en raison d’un gros contrat de 28 hélicoptères NH90 et d’un autre pour l’achat de 12 avions de chasse Rafale supplémentaires – et par la Belgique (environ 1,1 md), qui a conclu un partenariat avec la France dans les blindés.

La France affirme avoir des assurances que les armements vendus à l’Arabie et aux Émirats ne sont pas utilisés contre des civils au Yémen et insiste sur l’importance du « partenariat stratégique » avec ces deux pays.

« Entretenir des relations économiques avec ces pays, c’est garder une prise sur des régions clés pour nos intérêts de sécurité, pour nos approvisionnements énergétiques », souligne la ministre des Armées Florence Parly dans le rapport.

Sud-Ouest

 

 

Commenter cet article

kyrEn 05/06/2019 23:03

Soukhoï Su-35 russe contre Boeing P-8 Poseidon américain... c'est bien, les grands de ce monde s'amusent à la guéguerre!