Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 17 juin 2019

 

 

 

Un amiral iranien exhorte les USA à quitter le Golfe, où Téhéran est responsable de la sécurité

 

Après une surenchère d'accusations autour de l'incident en mer d'Oman où deux pétroliers ont été pris pour cibles, l'amiral et ex-ministre iranien de la Défense Ali Shamkhani a déclaré que son pays était chargé de la sécurité dans le Golfe, appellant les États-Unis à en retirer leurs forces.

Suite aux attaques contre les pétroliers dans le golfe d’Oman, l'amiral et ex-ministre iranien de la Défense Ali Shamkhani a affirmé lundi 17 juin que Téhéran était responsable de la sécurité dans le Golfe.

«Nous avons toujours déclaré que nous garantissions la sécurité du golfe Persique et du détroit d'Ormuz», a déclaré le responsable qui occupe actuellement le poste de secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien.

S’exprimant à la radio d'État IRIB, il a réitéré la position iranienne sur l’incident en mer d’Oman et a appelé les États-Unis à retirer leurs forces.

«Nous réitérons notre position et appelons les forces américaines à mettre un terme à leur présence dans la région car elles sont la principale source de crise et d'instabilité», a-t-il martelé.

Auparavant, le secrétaire d'État Mike Pompeo a déclaré que son pays «envisageait toute une gamme d'options» face à la montée des tensions avec l'Iran, y compris les options militaires

Lire la suite

 

 

Tensions dans le détroit d'Ormuz : l'Iran, coupable idéal ?

 

 

 

 

Tensions avec l'Iran : le prince saoudien se dit prêt à « réagir »

 

Le 16 juin

Image PowerPoint fournie par le commandement interarmees responsable des operations militaires americaines de la Corne de l'Afrique a l'Asie centrale montrant une explosion (a gauche) ainsi qu'une possible mine (a droite) sur la coque du petrolier japonais << Kokuka Courageous >> attaque jeudi dans le golfe d'Oman.

Après les États-Unis et la Grande-Bretagne, Riyad a attribué au « régime iranien » les attaques non revendiquées qui ont endommagé deux tankers. Téhéran nie catégoriquement toute implication dans ces faits survenus près du détroit d'Ormuz, par lequel transite le tiers du pétrole transporté par voie maritime dans le monde. Les attaques, qui ont fait bondir les cours de l'or noir, ont frappé un navire japonais transportant du méthanol et un pétrolier chypriote transportant du naphta. Elles sont survenues au moment où le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, était en visite à Téhéran dans l'espoir de réduire les fortes tensions entre Iran et États-Unis.

« Le régime iranien n'a pas respecté la présence du Premier ministre japonais à Téhéran et a répondu à ses efforts en attaquant deux pétroliers, dont l'un était japonais », a déclaré le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, dans une interview au quotidien Asharq al-Awsat.

« Mais nous n'hésiterons pas à réagir à toute menace »

« Nous ne voulons pas une guerre dans la région [...] Mais nous n'hésiterons pas à réagir à toute menace contre notre peuple, notre souveraineté, notre intégrité territoriale et nos intérêts vitaux », a averti le prince saoudien. Auparavant, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Conseil de coopération du Golfe (CCG) avaient appelé samedi à la sécurisation des approvisionnements en énergie venant du Golfe à la suite des attaques contre des pétroliers dans cette région.

Lire la suite

 

 

 

Iran : L’officiel Hassan Rahimpour Azghadi déclare que les Iraniens on soutenu le Hamas et le Djihad islamique et que dans 25 ans Israël ne sera plus

 

Hassan Rahimpour Azghadi, membre du Conseil suprême iranien de la révolution culturelle, a déclaré dans une allocution diffusée le 31 mai sur Ofogh TV (Iran) que même sans l’aide d’autres pays, l’Iran allait détruire Israël et libérer la Palestine d’ici 25 ans, conformément à la déclaration du Guide suprême Ali Khamenei en ce sens.

Azghadi a déclaré que les Américains étaient disposés à lever leurs sanctions si l’Iran cessait de soutenir les Palestiniens, mais que c’est là où son pays « place la limite ». 

Citant l’exemple de l’assassinat présumé par Israël de scientifiques nucléaires iraniens, il a déclaré que l’Iran avait payé un lourd tribut pour sa position. Il a ajouté que les Iraniens étaient présents à Gaza et avaient combattu aux côtés des membres du Hamas et du Djihad islamique lors du récent conflit avec Israël. Extraits : 

Lire la suite

 

Note : l'obsession des iraniens, détruire Israël et réunir les pays musulman dans un djihad mondial 

 

 

 

Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran

 

Les États-Unis envisagent toutes sortes d’options dans leur conflit avec l’Iran dont le recours à la force, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo. Selon lui, Washington cherchera à ce que Téhéran soit privé d’arme nucléaire.

Les États-Unis «envisagent toute une gamme d'options» face à la montée des tensions avec l'Iran, y compris les options militaires, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo dans une interview accordée le 16 juin à la chaîne de télévision CBS.

«Nous en avons informé le Président à plusieurs reprises, nous continuerons de le tenir au courant. Nous sommes convaincus que nous pouvons prendre une série de mesures susceptibles de rétablir la dissuasion», a-t-il indiqué.

Lorsqu'on lui a demandé si une réponse militaire était incluse dans cet ensemble d'actions, M.Pompeo a répondu «bien sûr».

«Nous ne voulons pas que l'Iran se dote de l’arme nucléaire», a ajouté le secrétaire d’État, tout en soulignant cependant que le Président Trump avait déclaré qu'il ne souhaitait pas entrer en guerre.

Lire la suite

 

 

L'Iran dépassera dans dix jours son plafond d'uranium faiblement enrichi

 

L'Iran dépassera dans dix jours le plafond d'uranium faiblement enrichi qu'il est autorisé à avoir en réserves en vertu de l'Accord de 2015 sur son programme atomique, mais il reste encore du temps pour que les pays européens sauvent cet accord, a déclaré lundi Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).

«Nous avons quadruplé la capacité d'enrichissement et l'avons même augmentée tout récemment, de sorte que, dans dix jours, nous dépasserons le plafond des 300 kg», a-t-il dit à la télévision nationale iranienne. «Il reste encore du temps(...) si les pays européens agissent».

Téhéran avait fait savoir en mai qu'il allait réduire ses engagements sur le nucléaire, en signe de protestation contre la décision des Etats-Unis de se retirer de l'accord de 2015 et de rétablir des sanctions contre la République islamique.

Source

 

 

 

 

 

Nigeria : un triple attentat attribué à Boko Haram fait au moins 30 morts et 40 blessés

 

Au moins 30 personnes ont été tuées dans un triple attentat-suicide attribué à Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris ce lundi 17 juin auprès des services de secours. L’attentat, qui a aussi fait plus de 40 blessés, est le plus meurtrier perpétré par le groupe islamiste depuis des mois dans cette région.

Les trois kamikazes ont déclenché leurs charges explosives dimanche soir devant un centre de retransmission de football où des dizaines de personnes regardaient un match, dans la ville de Konduga, dans l’Etat du Borno.

« Pour l’instant, nous recensons 30 morts et plus de 40 blessés », a indiqué à l’AFP Usman Kachalla, chef des services de secours d’urgence du Borno.
[…]

L’Obs

 

 

Canada : les résultats d’un sondage indiquant que 63 % des Canadiens veulent moins d’immigration inquiètent le ministre Hussen

 

Le ministre fédéral de l’Immigration, Ahmed Hussen, se dit inquiet par les résultats d’un sondage semblant indiquer qu’une majorité de Canadiens souhaitent que le gouvernement fédéral réduise le nombre d’immigrants entrant au Canada.

Selon un sondage Léger, 63 % des répondants disent que le gouvernement devrait « prioriser de réduire le nombre d’immigrants qui entrent au Canada ». Seulement 37 % croient au contraire que le gouvernement devrait l’augmenter.

M. Hussen juge que ce résultat est préoccupant dans un contexte où les entreprises disent avoir désespérément besoin de travailleurs. Selon lui, l’immigration est la clé pour répondre à ce besoin.

LaPresse.ca

 

La France met au point un laser capable d’anéantir un satellite proprement

 

La guerre des étoiles se fait avec des pincettes. Pour détruire les satellites ennemis, pas question d’envoyer des missiles comme l’a récemment fait l’Inde. Cette méthode propage des milliers de débris incontrôlables qui, projetés à des vitesses vertigineuses, détruisent tout sur leur passage. La France se protégera avec des moyens encadrés par le Traité de l’Espace de 1967 qui réglemente l’usage d’armes dans l’espace extra-atmosphérique.

 

L’Onera, Office national d’études et de recherches aérospatiales, un organisme rattaché au ministère des Armées, travaille sur un laser capable de neutraliser un satellite ennemi sans le détruire physiquement. Selon Challenges, qui a dévoilé ce projet secret, cette arme défensive peut atteindre des objectifs situés entre 400 et 700 km d’altitude.

BFM

 

«Agressivité inédite»: le New York Times relate des cyberattaques US visant la Russie

 

Les États-Unis ont intensifié leurs efforts en vue d’introduire des logiciels malveillants dans les réseaux numériques russes qui assurent l’approvisionnement du pays en électricité, rapporte samedi le New York Times citant des sources au sein de l’administration américaine.

Selon les interlocuteurs du journal, de tels efforts sont entrepris par la partie américaine «depuis 2012 au moins».

«Pourtant, aujourd’hui, la stratégie américaine est devenue plus offensive, avec l’introduction de maliciels paralysants dans les systèmes russes à une profondeur et avec une agressivité inédites. Cela a pour objectif d’envoyer un signal à la Russie ainsi que de se préparer à mener des cyberattaques en cas de conflit majeur entre Washington et Moscou», relate le New York Times.

Lire la suite

 

 

 

B. Netanyahu inaugure une colonie en l'honneur de D.Trump

 

 

 

Hong Kong ne décolère pas contre Pékin

 

Trump estime que Londres a besoin d’un nouveau maire : « Sadiq Khan est un désastre, cela ne va qu’empirer ! »

 

Le président américain Donald Trump s’en est une nouvelle fois pris ce samedi au maire de Londres, Sadiq Khan, qui devrait selon lui céder sa place au plus vite.

«Londres a besoin d’un nouveau maire dès que possible», a lancé Donald Trump, retweetant un message de Katie Hopkins sur la criminalité dans la ville. «Khan est un désastre, cela ne va qu’empirer!», a-t-il ajouté.

Editorialiste habituée des virulentes polémiques, Katie Hopkins avait suscité une polémique en 2015 en traitant les migrants de «cafards» dans les colonnes du tabloïd britannique The Sun. Les attaques du milliardaire républicain contre le maire de Londres sont récurrentes.

Le Figaro

 

 

Un djihadiste et ses deux femmes expulsés de Turquie mis en examen en France

 

Un homme de 35 ans, ses deux épouses et leur neuf enfants, ont été expulsés par la Turquie pour être remis aux autorités françaises. Les trois adultes ont été mis en examen après avoir séjourné en territoire djihadiste syrien entre 2013 et 2014.

Un djihadiste et ses deux compagnes soupçonnés d'avoir séjourné en Syrie ont été mis en examen à Paris par un juge antiterroriste, quelques jours après leur transfert depuis la Turquie avec leurs neuf enfants mineurs et leur remise aux autorités françaises, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Lire la suite

 

 

Södertälje (Suède) : Nouvelle attaque à la bombe contre une église syriaque orthodoxe

 

Suède – Vendredi, un peu avant trois heures du matin, la police a reçu plusieurs appels concernant une explosion près d’une église à Södertälje.

L’église dont il est question est l’église syriaque orthodoxe Saint-Ephrem. L’explosion a touché la salle des fêtes jouxtant l’édifice religieux, celle-ci appartient à la communauté chrétienne syriaque.

Ce n’est pas la première fois que l’église est ciblée par des explosions. L’automne dernier, une autre explosion a eu lieu dans l’église.

« Parce que c’est la deuxième fois que cela se produit, il semble qu’il y ait une volonté de s’en prendre à cette église, mais il est difficile d’en être certain » déclare Zakay Cicek, agent de sécurité de l’église. « Nous sommes heureux que l’explosion ne se soit pas produite lors de l’organisation d’un service. Il est difficile pour la police d’enquêter sur ce type de crime, les auteurs disparaissant rapidement du site ».

Expressen.se

 

Mali : une vingtaine de djihadistes «neutralisés» par les forces françaises et maliennes

 

Dans cette région du Mali, le groupe djihadiste "État islamique dans le Grand Sahara" est actif. Il a notamment revendiqué l'attaque de Tongo Tongo en octobre 2017.

Au Mali, les opérations armées se poursuivent contre les groupes terroristes. Samedi, les Forces armées maliennes (FAMa) ont ainsi annoncé sur Twitter qu'une opération conjointe de l'armée malienne et de la force française anti-djihadiste Barkhane, toujours en cours, a permis la "neutralisation" d'une vingtaine de djihadistes près de Ménaka, dans le sud-est du pays. 

Lire la suite

 

 

 

Lyon : Un homme « vêtu d’une djellaba » neutralisé par balle après avoir menacé des militaires avec un couteau (MàJ)

 

Les faits se sont déroulés peu avant 15 heures, quand cet homme, « vêtu d’une djellaba » selon le parquet à l’AFP, a été aperçu dans l’enceinte de l’hôpital Desgenettes, situé dans le 3e arrondissement de Lyon. « Une patrouille composée de militaires en charge de la sécurisation du site lui intimait l’ordre de s’arrêter », mais l’individu « continuait sa progression, couteau à la main, en direction des militaires », indique le parquet. L’un d’eux a alors fait feu à une reprise, après sommations, selon la même source. L’homme, blessé à une jambe, a été maîtrisé et transporté à l’hôpital Edouard-Herriot. Son pronostic vital n’est pas engagé, précise une source judiciaire à France 3.

France info

 

Suicide d’un rescapé du Bataclan : Guillaume est devenu officiellement la 131e victime des attentats du 13 novembre

 

Il était un rescapé. Mais ce jeune trentenaire, brisé psychologiquement, a mis fin à ses jours deux ans après l’attaque du Bataclan, en 2015. La justice vient de reconnaître son statut de victime directe de cet attentat.

Deux ans après la tragédie du 13 novembre, le Bataclan était redevenu une salle de spectacle et La Belle équipe un café convivial. Le Stade de France s’était remis à vibrer au son des supporters et les soirées parisiennes avaient retrouvé leur insouciance. Mais Guillaume Valette, lui, n’avait jamais retrouvé la paix intérieure. Survivant du Bataclan, indemne physiquement, mais atteint d’un sévère état de stress post-traumatique, il s’est pendu le 19 novembre 2017, dans sa chambre de la clinique psychiatrique du Val-de-Marne où il avait été admis un mois et demi plus tôt. Il avait 31 ans.

Depuis le mois dernier, le suicide de Guillaume Valette n’est plus seulement une tragédie. Sur la base d’un rapport médical ayant imputé son geste à l’attaque, les juges d’instruction ont considéré que cet ancien analyste dans un laboratoire scientifique pourrait bien être le 131e mort des attentats du 13 novembre. Pour ses parents, qui se sont battus pour obtenir cette première reconnaissance, c’est un soulagement, même s’il n’atténue pas leur peine et que leur combat n’est pas terminé. Car il appartiendra à la cour d’assises d’apporter une réponse définitive.

(…) Le Parisien

 

Immigration : Castaner ouvert à un débat sur des quotas

 

Le ministre de l’Intérieur réfute l’idée d’instaurer des quotas sur le droit d’asile mais n’exclut pas que la question soit posée pour « d’autres modes d’immigration légale ».

(…) Le Figaro

 

Espagne : Macron menace Ciudadanos en cas d’alliance avec l’extrême droite. Vox dénonce une ingérence française

 

Pour l’Élysée, le groupe libéral au Parlement européen ne peut se permettre « d’être accusé de faiblesse ou d’ambiguïtés” face aux populistes.

La vie politique européenne n’a rien d’un long fleuve tranquille. Tandis que les Marcheurs négocient à Bruxelles avec leurs partenaires en vue de bâtir un nouveau groupe libéral censé jouer les faiseurs de roi, la France s’inquiète d’un éventuel rapprochement entre ses alliés espagnols et l’extrême droite hispanique.

[…] Ciudadanos a répliqué que “la collaboration avec le parti de Macron est étroite, et l’est encore plus depuis qu’ils se sont intégrés, grâce à Ciudadanos, au groupe libéral européen dans lequel Ciudadanos était déjà au dernier mandat.” Manière de renvoyer les élus macronistes à leur rang de petits nouveaux sur la scène européenne.

De son côté, Vox a dénoncé une “ingérence française” et a exhorté le gouvernement espagnol à “préserver l’indépendance des Espagnols” et expliquer “les mesures qu’il va prendre”.

“Ce n’est pas la première fois que M. Macron utilise ses fonctions comme président de la République française pour interférer dans des affaires intérieures de la politique espagnole, mais nous espérons que ce sera la dernière et que le gouvernement espagnol (…) posera des lignes rouges”, a déclaré vendredi à la presse le porte-parole du groupe parlementaire Vox, Ivan Espinosa.

“Une telle intrusion dans la souveraineté d’un État membre n’a pas sa place dans l’Union européenne”, a-t-il affirmé. […]

Hufftington Post

Commenter cet article