Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 14 juin 2019

 

 

Un destroyer lance-missiles US en route vers le golfe d’Oman suite aux tensions dans le secteur

 

Après une attaque présumée contre deux pétroliers dans le golfe d’Oman, les États-Unis ont déclaré qu’ils envoyaient sur place leur destroyer USS Mason, lequel devrait rejoindre un autre navire militaire américain, l’USS Bainbridge.

Les États-Unis envoient le destroyer lance-missiles USS Mason dans le golfe d’Oman après l'incident des deux pétroliers du 13 juin, a annoncé le commandement central américain (Centcom). Le navire doit rejoindre sur place l'USS Bainbridge, qui a secouru les 21 membres d'équipage du Kokuka Courageou, a-t-il ajouté.

«Nous ne tolérerons aucune ingérence dans les manœuvres de l’USS Bainbridge», a déclaré le commandement américain.

Le Centcom a ajouté qu’un conflit militaire avec l’Iran ne répondait pas aux intérêts stratégiques des États-Unis ni à ceux de la communauté internationale, tout en indiquant que Washington et ses alliés étaient prêts à défendre la liberté de navigation et de commerce dans la région.

Lire la suite

 

Note ; combien de temps encore avant que la guerre éclate ? Personnellement je pense pas que l’Amérique peut faire face à l'Iran et ses alliés dans la région avec si peu d'effectifs sur le terrain


Je m'explique lors de la première guerre en Irak en 1991, l'Irak a dû faire face à une coalition de 35 États mené par les Américains ( presque 1 million d'hommes, plus de 2000 avions de combat, des milliers de chars etc. etc.)
En 2003 lors de la deuxième guerre du Golfe, l'Amérique c'est attaquer de nouveau à l'Irak, qui ne s’était pas relevé de la guerre et qui n’était plus que l'hombre de lui-même

En 2001 les Américains se lançaient dans une guerre en Afghanistan, contre des talibans qui ne poseraient aucun avion, ni aucun missile ou antimissiles
La guerre d'irak et en Syrie (2014) contre l’État islamique était aussi une guerre contre des islamiques qui ne possédaient pas (comme les talibans) de gros matos de guerres


Cette fois les Américains s’apprêtent a faire une guerre contre un pays qui a de nombreuses ressources d'armements pour  se défendre mais qui peut aussi passé a l’offensif ( avions, chars, missiles, antimissiles) et qui à surtout de nombreux alliés dans la région (Irak , Yemen, Liban, Casa, Palestine, Syrie,  Turquie !)    
Mais aussi des fanatiques chiites en Iran et dans le monde  entier qui sont prêts à se transformer en kamikaze pour défendre leur  ayatollah (considérer comme le descendant de Mahomet)

 

Et ne surtout pas oublié la haine qu'ont les musulmans aussi bien chiites que les sunnites d’Israël . Si Israël entre en guerre la situation changera . Et pour preuve je rappelle qu'en 1991 lors de la première guerre du Golfe , les pays arabes étaient prés a quitter la coalition américaine et se ranger au coté de Saddam Hussein, si les israéliens  riposté aux attaques des missiles scud envoyer par Saddam Hussein

 

 

 

 

 

Les États-Unis accusent l’Iran d’être «responsable» de l’attaque de deux pétroliers

 

Deux tankers, norvégien et japonais, ont été la cible ce jeudi d’une attaque d’origine indéterminée en mer d’Oman, en plein Golfe, une région déjà sous tension du fait de la crise entre les États-Unis et l’Iran, qui se renvoient la responsabilité de ces «attaques».

La télévision iranienne a diffusé jeudi des images présentées comme celles d'un incendie à bord d'un des deux navires qui auraient été attaqués dans la matinée en mer d'Oman.

Pétrolier en feu, opérations de sauvetage de dizaines de marins: deux tankers, norvégien et japonais, ont été la cible ce jeudi d’une attaque d’origine indéterminée en mer d’Oman, en plein Golfe, une région déjà sous tension du fait de la crise entre les États-Unis et l’Iran. Dans la soirée, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a accusé Téhéran d’être «responsable» de ces attaques. Il a néanmoins affirmé que Washington souhaitait toujours que Téhéran revienne à la table des négociations «le moment venu».

De la fumée s'élève du pétrolier norvégien Front Altair, visé par une attaque dans le Golfe d'Oman, le 13 juin 2019.

» VOIR AUSSI - Pétroliers attaqués: l’armée américaine publie une vidéo qui incriminerait Téhéran

 

» LIRE AUSSI - Iran: Trump à petits pas sur le sentier de la guerre

Cet incident dans un passage maritime stratégique mondial a immédiatement fait grimper les prix du pétrole. Il constitue un nouvel avertissement dans les tensions régionales, un mois quasiment jour pour jour après des attaques contre quatre navires, dont trois pétroliers, au large des Émirats arabes unis, acte pour lequel Téhéran a été montré du doigt par Washington. Le chef de l’ONU Antonio Guterres a averti que le monde ne pouvait pas se permettre un conflit majeur dans le Golfe. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a quant à lui dénoncé «une évolution dangereuse» au Moyen-Orient devant le Conseil de sécurité de l’ONU qui doit d’ailleurs se réunir à ce sujet, selon des diplomates.

La Ve Flotte américaine basée à Bahreïn a indiqué avoir reçu deux «appels de détresse» dans la matinée émanant de pétroliers en mer d’Oman. L’Iran a indiqué de son côté avoir secouru 44 membres d’équipage de deux pétroliers après des appels de détresse. À Oslo, les autorités maritimes ont parlé d’une «attaque», faisant état de trois explosions à bord d’un pétrolier norvégien.

Le cours du pétrole grimpe

Battant pavillon des îles Marshall, ce pétrolier, Front Altair, propriété du groupe norvégien Frontline, a été «attaqué» entre les Emirats et l’Iran, «à 06H03 locales», ont-elles annoncé dans un communiqué. Elles ont précisé qu’aucun membre d’équipage n’avait été blessé. Le Front Altair, un tanker de 111.000 tonnes, est en flammes et des secours sont sur place, ont-elles ajouté. Ultérieurement, la TV d’État iranienne Irib a montré des images spectaculaires d’un navire au milieu duquel s’élevait une épaisse colonne de fumée noire. Le second navire, le Kokuka Courageous, un méthanier, a essuyé des tirs mais l’équipage de 21 membres a été sauvé, et sa cargaison de méthanol est intacte, a affirmé son opérateur japonais, Kokuka Sangyo. Allahmorad Afifipour, directeur de l’Autorité portuaire et maritime de la province d’Hormozgan, dans le sud de l’Iran, a indiqué que le feu avait été éteint à bord du bateau japonais mais que l’incendie sur le navire norvégien n’avait pas encore été maîtrisé.

Lire la suite et voir les videos

 

Pétroliers attaqués: l'armée US publie une vidéo accablant selon elle l'Iran

 

Selon l'armée américaine, la vidéo montre une patrouille de l'armée iranienne retirer une mine-ventouse de la paroi d'un des pétroliers «attaqués».

L'armée américaine a publié jeudi une vidéo montrant selon elle une patrouille des Gardiens de la Révolution islamique (GRI), le corps d'élite de l'armée iranienne, retirant une mine-ventouse qui n'avait pas explosé sur une paroi de l'un des pétroliers attaqués jeudi dans le golfe d'Oman.

Le Commandement central de l'armée américaine a aussi diffusé une photo montrant cette mine sur une paroi du tanker avant que l'objet ne soit retiré plus tard dans la journée. Il est rare que de tels documents soient déclassifiés, ce qui tend à montrer la détermination des Etats-Unis à convaincre la communauté internationale de la responsabilité de l'Iran dans les attaques jeudi contre deux pétroliers près du détroit d'Ormuz. Téhéran a rejeté dans la journée les accusations américaines.

Lire la suite

Par ailleurs, la marine américaine a mis en ligne sur Twitter une vidéo, enregistrée par un de leurs avions dans la zone, censée montrer «un bateau de patrouille […] retirant une mine non-explosée de la coque» d’un des deux tankers. Néanmoins, la qualité médiocre de la captation ne permet aucunement de savoir à qui appartient le vaisseau ni de déterminer qui en sont les occupants.

La coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, qui intervient au Yémen contre les rebelles Houthis, a également dénoncé une «escalade majeur», mettant en cause, de manière indirecte, l'Iran.

Lire la suite ( information version russes)

 

Pour l’Iran, les USA sont une «grave menace à la stabilité» mondiale après l’incident en mer d’Oman

 

Le chef d’État iranien, Hassan Rohani, a dénoncé l’«approche agressive» pratiquée par les autorités américaines depuis deux ans, ajoutant que les États-Unis «violaient toutes les règles internationales».

Le Président iranien Hassan Rohani a jugé que les États-Unis représentaient une «grave menace à la stabilité» régionale et mondiale, après l'incident du 13 juin en mer d'Oman qui a impliqué deux pétroliers.

«Ces deux dernières années, le gouvernement des États-Unis fait preuve d'une approche agressive et représente une grave menace à la stabilité dans la région et dans le monde, en violant toutes les règles internationales», a déclaré M. Rohani, lors d'une réunion de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Bichkek, au Kirghizstan.

Lire la suite

 

 

Israël frappe Gaza pour la seconde nuit d'affilée

 

Pour la deuxième nuit de suite, l'armée israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon son communiqué, ces raids ont atteint des positions de Hamas, au pouvoir dans l'enclave palestinienne. Il est encore tôt pour évaluer les dégâts.

L'armée israélienne a frappé des «cibles terroristes» dans la bande de Gaza pour la deuxième nuit consécutive ce 14 juin. On ignore pour l'heure si ces frappes ont fait des victimes.

«Dans la nuit, des avions de combat et des appareils de l'armée israélienne ont frappé un certain nombre de sites terroristes du Hamas à travers la bande de Gaza», a annoncé l'armée dans un communiqué. Parmi les objectifs pris pour cibles figurent des bases militaires, a-t-elle précisé.

Lire la suite

 

 

Syrie : la Russie annonce un cessez-le-feu dans la province d'Idleb, Ankara dément

 

Le 13 juin

La situation est toujours aussi complexe à Idleb : Moscou a annoncé qu'un cessez-le-feu entre Damas et les combattants djihadistes avait été conclu, mais Ankara a de son côté déclaré qu'il n'était «pas possible» d'affirmer que cela avait été le cas.

Ultime grand bastion djihadiste du pays, la province d'Idleb, où Russie et Turquie soutiennent des camps opposés, demeure un casse-tête. Illustration parfaite de cette état de fait le 12 juin, alors que Moscou a annoncé dans la soirée qu'un cessez-le-feu avait été conclu entre les forces gouvernementales et les combattants rebelles.

Lire la suite

 

 

 

Vladimir Poutine : «Nos relations avec Washington se détériorent»

 

Vladimir Poutine : «Nos relations avec Washington se détériorent»

Alors que Donald Trump et Vladimir Poutine ont prévu de se rencontrer en marge du G20 fin juin, le président russe espère que «le bon sens finira par l'emporter», afin que Washington et Moscou puissent poser les bases d'une coopération économique.

«Nous espérons vraiment que le bon sens finira par l'emporter. J'espère que, conjointement à nos partenaires, y compris nos partenaires américains, nous pourrons trouver des solutions constructives dans le cadre de la prochaine réunion du G20 et créer des conditions stables à la coopération économique» : lors d'une interview accordée le 13 juin au média MIR, le président russe Vladimir Poutine a confié ses attentes en vue du prochain G20, qui se tiendra les 28 et 29 prochain à Osaka, au Japon.

Lire la suite

 

 

Kim Jong Nam, le demi-frère assassiné de Kim Jong Un, était un «informateur» de la CIA, révèle un livre

 

Kim-Jong-nam, le demi-frère de Kim-Jong-un, a été retrouvé assassiné en Malaisie.

Assassiné en 2017 en Malaisie, Kim Jong Nam, le demi-frère de Kim Jong-un, était un « informateur » de la CIA, révèle The Great Successor, une nouvelle biographie du dirigeant nord-coréen écrite par la journaliste Anna Fifield, publiée ce mardi.

Héritier déchu du pouvoir, Kim Jong Nam a rencontré ses « officiers traitants » de l’agence de renseignement américaine en Asie du sud-est peu avant d’être empoisonné en 2017, explique le livre. Kim Jong Nam est mort en février 207 après avoir reçu au visage  du VX, un agent neurotoxique hautement mortel, alors qu’il se trouvait à l’aéroport international de Kuala Lumpur.

Lire la suite

 

 

600 entreprises américaines alertent Donald Trump sur la guerre commerciale

 

Dans un courrier adressé à la Maison-Blanche, plusieurs centaines d’entreprises et d’associations professionnelles américaines soutiennent Donald Trump dans sa volonté d’obtenir un accord avec la Chine mais s’inquiètent de la hausse des droits de douane.

C’est une lettre inhabituelle que vient de recevoir la Maison-Blanche. Dans celle-ci, les dirigeants de plus de 600 entreprises et associations professionnelles s’inquiètent de la guerre commerciale qui opposent les Etats-Unis et la Chine, et appellent à une résolution rapide du conflit via un accord. Parmi les signataires, on retrouve notamment les titans de la distribution Walmart et Target, les ports d’Oakland et de Seattle, les fabricants de vêtements Gap, Levi Strauss et le spécialiste du sport Foot Locker. La lettre est également signée par les associations représentatives de nombreux secteurs, dont les autorités portuaires, les boulangers, l’industrie chimique ou les restaurateurs.

«Au nom [...] des millions de travailleurs [qu’elles emploient]», ces centaines d’entreprises encouragent l’administration Trump à «négocier un accord solide avec la Chine qui aborde des problèmes structurels de longue date, améliore la compétitivité mondiale des États-Unis et élimine les droits de douane» entre les deux pays. Elles ne se montrent pas opposées à l’action de l’occupant du bureau ovale pour autant, reconnaissant que les partenaires économiques de Washington doivent «respecter les règles du commerce mondiale».

Lire la suite

 

La sœur du prince saoudien MBS va être jugée à Paris

 

C'est l'épilogue – provisoire – d'une affaire aux multiples rebondissements révélée par Le Point en septembre 2016. L'audience doit se dérouler le 9 juillet devant la 14e chambre du tribunal correctionnel. Nul doute que le garde du corps mis en examen pour violences volontaires et séquestration se sentira bien seul pour justifier l'agression d'un artisan plombier en septembre 2016 au domicile de la princesse de sang royal, avenue Foch, dans le 16e arrondissement. Elle l'aurait par ailleurs traité de « chien qui doit mourir », comme il est indiqué dans sa citation à comparaître.

Malgré un mandat d'amener, la richissime héritière n'a répondu à aucune convocation de la magistrate chargée de l'enquête.

Traitement de faveur ?

Le 29 septembre 2016, la fille unique du roi d'Arabie saoudite était placée en garde à vue dans son hôtel particulier de cinq étages. Accusée d'avoir ordonné des violences avec arme, elle recouvrait la liberté près d'une heure après, à la demande du parquet de Paris et de sa section P12, en charge des flagrants délits. Elle quittait alors aussitôt le territoire français.

Lire la suite

 

Egypte : pour le présentateur télé Ibrahim Eissa, le renouveau salafiste a enfermé les musulmans dans un « ghetto mental » fait de théories du complot

Lors d’une émission diffusée le 3 juin 2019 sur Al-Hurra TV (États-Unis), l’animateur de télévision égyptien Ibrahim Eissa a déclaré que la croissance rapide de l’islam faisait le « bonheur » et la « fierté » des musulmans salafistes. Il a déploré que de nombreux musulmans occidentaux se trouvent aujourd’hui dans un « ghetto mental, psychologique ou physique ». Pour illustrer son propos, Eissa a montré un extrait d’une interview télévisée dans laquelle le cheikh salafiste Mohammed Hassan a déclaré que les théories du complot sur la guerre perpétuelle entre musulmans et non-musulmans – à savoir les juifs et les chrétiens – constituaient une « doctrine coranique ». Eissa a affirmé que le cheikh Hassan reflète l’opinion de la plupart des musulmans, car les salafistes ont contrôlé leurs esprits depuis « le renouveau wahhabite ». Eissa a ajouté que ce « renouveau », qui a selon lui « inondé » l’humanité, a été financé et exporté par les pétrodollars. Extraits : 

Ibrahim Eissa : Selon une étude britannique publiée par l’université St. Mary en 2017, l’islam pourrait devenir la principale religion du monde d’ici 2075. Cela fait le bonheur des salafistes. Ils en sont très fiers.  Mais est-ce la quantité qui compte, ou bien la contribution active à la construction de la civilisation humaine ? Il y a bien évidemment des génies musulmans, arabes et non arabes, dans le monde occidental, mais une partie significative des musulmans qui vivent en Occident aujourd’hui se trouvent dans un « ghetto » mental, psychologique ou physique, ou les trois réunis. […]

Extrait d’une émission projetée à l’écran 

Journaliste : Croyez-vous aux théories du complot ou non ? 

Le cheikh salafiste Mohammed Hassan : Oui, bien sûr. C’est une doctrine coranique. Allah nous a appris que la guerre sera déclarée contre l’islam jusqu’à ce qu’Allah « hérite de la Terre et de quiconque la peuple ». Allah a dit : « Et les juifs et les chrétiens ne t’approuveront que lorsque tu auras embrassé leur religion. » 

Lire la suite

 

 

Croatie : afflux de migrants à la frontière bosnienne

 

Le ministre de l’Intérieur, Davor Bozinovic, a informé jeudi le gouvernement que la pression migratoire est de plus en plus forte, le long des 350 kilomètres de la frontière croate avec la Bosnie-Herzégovine.

Présentant un bilan sur la situation aux frontières depuis 2018, M. Bozinovic a déclaré que, si au cours des années précédentes, la majorité des migrants étaient venus en Croatie en provenance de Serbie, actuellement la frontière entre les comtés de Karlovac, Lika et Sisak et le nord-ouest de la Bosnie était soumise à la plus forte pression des migrants irréguliers.

En outre, 2.800 agents des services de détection et de répression ont été formés pour renforcer la frontière. En outre, 60 véhicules de police tout-terrain ont été obtenus ainsi que 65 appareils portatifs d’imagerie thermique et 100 caméras portatives.

Le ministre a indiqué que tous les points d’entrée à la frontière avec la Bosnie-Herzégovine ont été aménagés conformément aux règles de Schengen et aux accords avec la Bosnie-Herzégovine. Au total, 19 caméras sont disposées le long de la frontière, 12 à la frontière avec la Serbie et 7 avec la Bosnie-Herzégovine.

Hr.n1info.com

 

Le Sénat renonce à l’interdiction de signes religieux ostentatoires pour les accompagnateurs des sorties scolaires et à la retenue sur les allocations familiales pour absentéisme

 

Députés et sénateurs sont parvenus jeudi en commission mixte paritaire à un accord sur une version commune du projet de loi sur l’école, qui devrait ainsi pouvoir être adopté définitivement en juillet, a-t-on appris de sources parlementaire.

Une de ses mesures, contestée notamment par les enseignants, n’a pas été conservée: le possible regroupement des classes d’un collège et d’une ou plusieurs écoles au sein d’un nouveau type d’établissement « des savoirs fondamentaux« . Les parlementaires ont acté cette suppression déjà votée au Sénat mais avec « un engagement à poursuivre un travail sur le sujet« , selon un participant à la réunion. Le Sénat a renoncé à la possibilité d’une retenue sur les allocations familiales pour lutter contre l’absentéisme, et à l’interdiction de signes religieux ostentatoires pour les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires.

www.laprovence.com

 

Note :  ils se sont soumis , et cela va pas s’arrêter demain, parce que plus il auras de musulmans en France, plus les lois  seront en leurs faveurs

 

Fermeture de 7 nouvelles mosquées soupçonnées de radicalisation djihadiste

 

L’association Action droits des musulmans (ADM) a rendu public, jeudi 13 juin, un bilan très critique de l’application de la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT) en matière de fermetures de lieux de culte dans le cadre de la politique antiterroriste. Depuis l’entrée en vigueur de cette loi, en octobre 2017, l’Etat a fermé sept mosquées soupçonnées d’être des lieux favorisant la radicalisation djihadiste, selon les comptes d’ADM – en l’absence de données officielles. […] Ces sept fermetures s’ajoutent aux vingt prononcées sous l’état d’urgence, de novembre 2015 à octobre 2017. […]

Par ailleurs, aucune de ces sept mosquées n’a rouvert, alors même que la loi SILT prévoit que cette mesure de fermeture administrative « ne peut excéder six mois ». « Dans les faits, aucune n’a pu le faire, sous l’effet de pressions, de local retiré », déplore Sihem Zine, fondatrice d’ADM. Son association, qui a accompagné de nombreuses personnes visées par l’application de l’état d’urgence, après les attentats du Bataclan et de Saint-Denis, en tire argument pour dénoncer une « politique sécuritaire qui confond musulmans et terroristes » et qui, au motif de lutter contre le terrorisme, aboutit à criminaliser un type de pratiques religieuses et à infliger une « punition collective » à une communauté religieuse.

Le Monde

 

La ration militaire française connaît un succès mondial. Récemment, deux versions halal ont complété la panoplie.

 

La ration alimentaire de combat des militaires français s’est taillée une excellente réputation dans les armées du monde entier. Elle contient des plats sophistiqués qui garantissent à la fois la santé et le moral des troupes. Nous sommes allés en cuisine.

(..)

Récemment, deux versions halal ont complété la panoplie. Tous les trois ans, un tiers des recettes est renouvelé, tandis que les palettes envoyées sur les théâtres d’opération sont composées de manière à assurer la diversité des menus. « Pour concevoir un plat, les critères liés au goût pèsent à 70% quand les arguments prix ne tiennent que pour 30%, promet Eric Henry, chef de la section vivres opérationnels au Commissariat des armées. On est loin de la soupe aux choux. Nos plats cuisinés sont travaillés pour tenir compte des traditions de toutes les régions françaises. On a ainsi développé le rougail saucisses inspiré de La Réunion, comme la saucisse de Strasbourg. » […]

(merci à HektorBebel)

Les Echos

 

La confiance dans les médias se dégrade encore, en France elle passe de 35% à 24%

 

La confiance dans les médias s’est encore dégradée dans le monde, avec plus d’une personne sur deux qui ne se fie pas aux médias qu’elle consulte. C’est ce que révèle le rapport annuel du Reuters Institute (en anglais) publié mercredi 12 juin et qui s’appuie notamment sur une étude d’ampleur menée par YouGov entre fin janvier et début février auprès de 75 000 personnes dans 38 pays.

En moyenne dans ces pays, 42% des personnes interrogées font confiance aux médias en général (en baisse de 2 points) et à peine 49% qui font confiance aux médias qu’elles consultent. […]

En France, la confiance a nettement reculé (-11 points, à 24%), alors que les médias ont été particulièrement critiqués pour leur couverture du mouvement des « gilets jaunes ».
[…]

Dans certains pays, le rapport observe une « saturation » des internautes pour les abonnements, ce qui favorise le divertissement (Netflix/Spotify) face à l’information. Pourtant, les médias sont de plus en plus nombreux à faire payer l’information en ligne dans le monde, note le rapport. Enfin, les personnes interrogées sont de plus en plus nombreuses (32%) à éviter activement l’actualité.

France Info

 

Européennes : Le RN échoue à constituer un « super groupe » nationaliste à Bruxelles

 

Alors que Marine Le Pen espérait attirer le parti du Brexit ou les troupes du Premier ministre hongrois Viktor Orban dans un grand groupe au Parlement européen, le groupe « Identité et démocratie » ne comptera au final que 73 membres.

Les mains tendues et les tractations de dernière minute n’y auront rien changé : le « super groupe » nationaliste au Parlement européen, souhaité par Marine Le Pen, n’existera pas. Le groupe dominé par le Rassemblement national et la Ligue de Matteo Salvini comptera 73 députés. Un score qui le place bien loin, par exemple, des 180 sièges du groupe de la droite, le PPE, pourtant affaibli.

L’ancienne candidate à la présidentielle s’était pourtant jusqu’à présent montré confiante quant à la constitution de ce « super groupe ». Fin mai, elle avait indiqué qu’il comptait déjà 77 membres et qu’elle espérait « pouvoir monter considérablement ce nombre ». Actuellement nommé « Europe des nations et des libertés », le groupe d’extrême droite va être rebaptisé « Identité et démocratie », a indiqué sur Twitter le nouvel eurodéputé RN Thierry Mariani. Il comptera 73 eurodéputés, dont 22 élus RN.

« C’est vrai qu’on aurait pu espérer mieux, mais on est beaucoup plus gros qu’avant » défend un eurodéputé RN auprès d’Europe 1. Avec 73 membres, le groupe parlementaire double en effet sa taille par rapport à ses effectifs dans le Parlement sortant, où l’ENL compte 36 membres issus de 8 pays. Outre les députés du RN, le groupe pourra compter sur 28 élus de La Ligue, mais aussi sur les membres du Vlaams Belang belge ou du FPÖ autrichien. […]

Europe1

 

Claude Malhuret (sénateur ex-LR) : « Il est incompréhensible que des électeurs votent pour le parti recordman du népotisme, de l’opacité et des rendez-vous judiciaires »

 

[…] Avec ses airs de Tonton flingueur et ses interventions dignes d’Audiard, le sénateur de l’Allier, ancien maire de Vichy, ancien député, ancien député européen, ancien secrétaire d’État de Jacques Chirac et ancien président de Médecins Sans Frontières, a le verbe haut, le sens de la formule et la pique efficace. Invité à s’exprimer après la déclaration de politique générale d’Édouard Philippe en tant que président du groupe Les Indépendants – République et Territoires (centristes), il a utilisé ses huit minutes pour commenter les résultats des européennes… en alignant tous azimuts.

On commence par un combo, une charge simultanée contre les électeurs et le Rassemblement national : « Ce qui est incompréhensible, c’est que pour réclamer plus de démocratie, des électeurs votent pour le parti recordman du népotisme et de l’opacité, dirigé depuis 50 ans par le père, puis la fille, puis bientôt la nièce, tacle Claude Malhuret. Que pour dénoncer un système qu’ils estiment corrompu, ils votent pour le parti recordman des rendez-vous judiciaires. Et que pour redresser l’économie, ils votent pour dirigeante qui a fait la preuve de son incompétence absolue en la matière lors de la présidentielle. Napoléon disait : « En politique une absurdité n’est pas un obstacle ». Nous le constatons tous les jours. » (…)

À propos des Républicains, « je ne crois pas que la droite soit morte, mais elle est partie, poursuit ce dernier. Elle a commencé à partir le jour où quelques-uns de ses dirigeants ont décidé que la reconquête passait par l’adoption des idées les plus raides et qu’ils ont cessé de tenir compte des minorités. (…)

Conclusion ? « Il est temps pour les démocrates d’affronter les populistes et non de leur courir après », alerte Claude Malhuret…

(…)

ouest-france.fr

 

Note: Ce monsieur évoque Robespierre, parce qu'il voudrait bien, comme Robespierre se faire passer pour un moralisateur des foules tous en guillotinent tous ceux qui ne pensent pas comme lui

 

Notre-Dame de Paris : seulement 9% des promesses de dons ont été versées

 

Presque deux mois après l’incendie de Notre-Dame de Paris du 15 avril, seulement 9% des promesses de dons pour la reconstruction ont bien été versées, révèle franceinfo, vendredi 14 juin. Cela représente 80 millions d’euros au total sur les 650 millions d’euros de promesses faites aux quatre structures (La Fondation de France, la Fondation pour le patrimoine, la Fondation Notre-Dame et le Centre des monuments nationaux) et à l’État.

Les dons des grands mécènes versés petit à petit 

Les dons versés proviennent essentiellement des particuliers et sont arrivés par chèque ou par virement. Pour les plus gros mécènes, la famille Arnault et son groupe LVMH, avec 200 millions d’euros, la famille Pinault avec 100 millions, les fonds seront envoyés petit à petit, en fonction du devis de la reconstruction.

[…]

France Info

Commenter cet article