Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 3 mai 2019

 

 

Gaza : le Jihad islamique menace d’une riposte brutale en cas d’attaque d’Israël

 

Le secrétaire général du Djihad islamique palestinien, Ziad al-Nakhaleh, a averti jeudi que si Israël blessait ou tuait des membres de groupes terroristes dans la bande de Gaza, le Jihad islamique réagirait avec force et ciblera les grandes villes de l’État juif.

« Je déclare sans équivoque que nous riposterons par la force et attaquerons les grandes villes, si du mal est fait [aux membres de] la résistance ou si des assassinats ciblés sont perpétrés contre eux, quel que soit leur rôle organisationnel, et indépendamment du fait que des accords aient été ou seront conclus », a déclaré Nakhaleh dans une interview publiée sur Dar al-Hayat, un site d’information en langue arabe

Lire l'article

LIRE AUSSI : Deux tirs de roquettes depuis Gaza, l’armée riposte en ciblant le Hamas

 

Irak : la France a-t-elle échangé ses djihadistes contre des armes ?

 

Un rééquilibrage diplomatique défavorable aux Kurdes, une option sur des canons français et du matériel d'écoute auraient été négociés par Bagdad en échange d'une promesse faite à Paris : gérer la détention des djihadistes français en Irak.

Selon le journaliste du Figaro Georges Malbrunot, spécialiste de la diplomatie au Proche-Orient, la France a passé plusieurs accords avec le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi concernant la gestion des prisonniers français ayant participé au djihad dans les rangs de Daesh, notamment des arrangements militaires : «A l’issue du combat contre Daech en Syrie et en Irak, Paris lui doit une fière chandelle, Bagdad a accepté de recevoir dans ses prisons de nombreux djihadistes français, détenus jusque-là dans les geôles des Kurdes syriens.»

Lire la suite

 

 

Des ouïghoures transformées par leur passage dans les camps chinois : « Ma femme était musulmane pratiquante, elle mange maintenant du porc »

 

Leurs épouses ouïghoures avaient disparu il y a plus d’un an dans des camps chinois destinés à combattre la radicalisation islamique: elles ont été récemment libérées mais en sont revenues transformées, selon leurs maris pakistanais qui s’avouent désemparés.

Ces femmes musulmanes originaires de la région du Xinjiang, au nombre d’une quarantaine et mariées à des négociants du Pakistan voisin, étaient internées dans le cadre d’un vaste programme controversé de déradicalisation mené par Pékin. Elles en ont été libérées ces derniers mois à condition qu’elles démontrent leur « capacité d’adaptation à la société chinoise », par exemple en mangeant du porc ou en buvant de l’alcool, ont raconté leurs maris à l’AFP.

Près d’un million de citoyens chinois, dont des Ouïghours et des membres d’autres ethnies musulmanes, sont ou ont été détenus dans des camps de rééducation de la région, selon des experts cités par l’ONU.

La Chine assure qu’il s’agit de « centres de formation professionnelle » destinés à renforcer l’employabilité des habitants et à les éloigner de toute radicalisation islamiste. Les maris pakistanais de ces femmes, qui réclamaient depuis des mois leur libération, estiment qu’elles ont été visées en raison de leurs liens avec le Pakistan, une république islamique.

(…) Ce mari a rendu visite à sa femme au Xinjiang après sa libération en mars. « Elle priait régulièrement mais maintenant c’est terminé, et elle a commencé à boire (de l’alcool) à l’occasion lorsqu’elle va au restaurant », relate-t-il. Sa femme « est devenue une véritable étrangère », se plaint-il, ajoutant que lorsqu’il l’interroge sur son changement de comportement, « elle ne dit pas un mot ».

(…)

LaLibre.be

 

Hongrie : Orbán prône une alliance entre les conservateurs européens et la droite identitaire de Salvini autour d’une ligne anti-immigration

 

Le Premier ministre national-conservateur hongrois Viktor Orban et le patron de l’extrême droite italienne, le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, ont annoncé jeudi à Budapest vouloir engager une « coopération » après les européennes autour d’une ligne anti-immigration.

« Nous recherchons clairement une coopération avec M. Salvini, sous une forme qui devra être définie », a déclaré le dirigeant hongrois au cours d’une conférence de presse commune. « Je suis convaincu que l’Europe a besoin d’une alliance de partis anti-immigration. »

Toujours membre du Parti populaire européen (PPE, droite), dont il est suspendu depuis mars en raison de dérapages europhobes, M. Orban a redit son souhait de voir cette formation, à laquelle appartient notamment le CDU allemande, « coopérer avec les partis anti-immigration ».

A défaut, « il va être difficile pour nous de trouver notre place » au sein de ce parti après le 26 mai, a-t-il ajouté. « Il serait préférable pour l’Europe que ce ne soit pas Macron, mais Orban et Salvini qui soient aux commandes » concernant le contrôle des frontières, a-t-il estimé.

(…) L’OrientLeJour

 

Royaume-Uni: des « bonnes âmes » empêchent son expulsion vers son pays, la Somalie, le violeur d’une adolescente de retour dans les rues anglaises

 

Un violeur somalien dont l’expulsion par avion a été empêchée par des bien-pensants, est désormais libre de ses mouvements dans les rues de Grande-Bretagne.

[…]

Un an après l’incident, Ahmed est toujours sur le sol britannique et, est désormais libre de ses mouvements, équipé toutefois d’un bracelet électronique.

Sa victime une femme aujourd’hui âgée de 27 ans, qu’il a violé avec quatre autres hommes dans un appartement londonien alors qu’elle était adolescente, en 2007.

a confié à Mail on Sunday:

« C’est écoeurant et cela ajoute une pression supplémentaire sur moi. Il devrait être dans un centre de détention où il serait tenu à l’écart du public. »

« Il a commis quelque chose d’abominable et il était censé être expulsé pour cela. Maintenant, il est toujours en train de rôder – c’est absolument ridicule. »

La bande de violeurs a été condamnée à une peine de prison de 35 ans au total [NDLR: peines cumulées, pour l’ensemble des accusée reconnus coupables… Soit une peine moyenne de 7 ans], mais après sa libération, Ahmed a été transféré dans un centre d’immigration moyennant un coût au moins équivalent à 18 000 £ pour les contribuables.

Des images de l’expulsion avortée montraient des vacanciers exigeant sa libération, l’un d’eux criant: « Tu es libre, mec. »

Les voyageurs ont également crié « ils le séparent de sa famille » et « faites le descendre de l’avion » avant qu’il ne soit débarqué par less fonctionnaires l’escortant.

Ahmed vivrait maintenant dans le nord-est du pays et a été libéré sous caution alors que son équipe juridique s’opposait à la mesure d’expulsion.

[…]

des chiffres accablants, entre 2014 et 2016, il a été révélé que 494 délinquants étrangers avaient pris la fuite alors qu’ils étaient sur le point d’être expulsés après avoir purgé une peine de prison.

Au début du mois, la victime d’Ahmed, Hannah (nom d’emprunt), a déclaré qu’elle souffrait du syndrome de stress post-traumatique.

Elle a précisé:

« Souvent, je me sens désespérée, cela ne va jamais se terminer, je ne vais jamais m’en sortir. »

« Ils doivent le renvoyer. Comment ont-ils permis que cela se produise? C’est une farce absolue. Je pensais que la victime avait des droits. Où sont mes droits ici? »

[…]

Traduction FDeSouche d’un article de The Sun

 

Des migrants venus du sous-continent indien traversent la Méditerranée

 

Un réseau de passeurs bangladais qui faisait transiter par l’Afrique du nord des migrants du sous-continent indien, à plus de 8.000 kilomètres, pour leur faire traverser la Méditerranée vers l’Espagne, a été démantelé, a indiqué la police espagnole.

Les migrants devaient payer entre 14.000 et 20.000 euros aux passeurs pour faire la traversée en bateau à moteur, comme le font habituellement des Africains qui forment la majorité des immigrants clandestins en Espagne, précise la police dans un communiqué. Au moins 350 Bangladais, Indiens, Pakistanais ou Sri-Lankais seraient entrés en Espagne de cette manière, selon elle.

L’organisation était composée de plusieurs réseaux: l’un recrutait des candidats à l’émigration dans les pays d’origine; un autre organisait le séjour dans les pays de transit, l’Algérie et le Maroc; et un autre organisait la traversée clandestine vers l’Espagne dans des bateaux à moteur. […]

Le Figaro

 

Une centaine de migrants interceptés et ramenés en Libye alors qu’ils tentaient de traverser la Méditerranée, l’ONU désapprouve

 

A bord, il s’agissait d’hommes venus majoritairement du Soudan ou du Bangladesh. Les garde-côtes libyens ont intercepté, mardi 30 avril au soir en mer Méditerranée, une embarcation de fortune transportant 96 migrants, a annoncé mercredi 1er mai la marine nationale du pays.

« Une vedette des garde-côtes (…) a intercepté mardi un bateau pneumatique vétuste transportant 96 migrants clandestins. (…) Après avoir bénéficié d’aides humanitaires et médicales, ils ont été remis à l’Organe de lutte contre l’immigration clandestine et transportés au centre d’hébergement de Khoms », a affirmé la marine libyenne dans un communiqué.

L’Organisation internationale de la migration (OIM) a confirmé avoir mené des « contrôles médicaux » à leur débarquement et a affirmé que le centre d’hébergement cité par la marine était, dans les faits, un « centre de détention », à l’image de nombreux autres en Libye.

« Alors que nous nous assurons de leur apporter l’assistance nécessaire dans le centre de détention, nous réaffirmons que la Libye n’est pas une destination sûre et qu’il faut mettre fin aux détentions arbitraires », a déclaré la délégation de l’OIM en Libye sur son compte Twitter.

FranceTVInfo

 

Mohammed en tête des prénoms donnés à Berlin en 2018

 

Quels sont les prénoms les plus fréquemment donnés aux enfants nés en Allemagne ? Chaque année, la Société pour la langue allemande (GfdS) répond à cette question. Elle a publié aujourd’hui [2 mai] ses résultats pour 2018.

Surprise : à Berlin, le prénom le plus populaire a été l’an passé Mohammed (avec toutes ses variantes). Suivi de Louis (2e place) et d’Emil (3e place). Il est également très bien placé à Brême : Mohammed occupait derrière Ben et devant Elia la 2e place […]

Ce que cela signifie en chiffres absolus […] : « Sur un total de 22 177 garçons nés en 2018 à Berlin, très précisément 280 ont été prénommés Mohammed. »

[…]

(Traduction Fdesouche)

Bild

 

Selon nos informations, les quatre hommes interpellés en région parisienne vendredi dernier avaient effectué des repérages aux abords de la présidence de la République.

En garde à vue, ils n’ont pas caché leur adhésion à l’islam radical. Ni leur projet d’action violente, déjà à un stade avancé lors de leurs interpellations. Selon des sources concordantes, les quatre suspects, Alexandre B., Karim B., Anis M. et M.C., arrêtés vendredi et mis en examen mardi pour « association de malfaiteurs terroriste et criminelle » et écroués, envisageaient d’attaquer l’Élysée à la Kalachnikov, mais aussi le commissariat d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). C’est ce qui ressort des investigations menées par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), qui a fait usage de techniques de surveillance très intrusives, pour mettre hors d’état de nuire le groupe.

Les investigations démontrent aussi que la cellule avait ciblé le commissariat d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, département d’où sont originaires deux des suspects. « Je m’en fiche de tirer sur des flics », a expliqué en substance l’un des suspects en garde à vue.   (….)

L’un des suspects, M.C., le mineur, était fiché S : il avait été condamné pour un projet de départ en Syrie puis placé en centre éducatif fermé. Les trois autres n’étaient connus que pour des délits de droit commun. Le plus âgé, Alexandre B., était fonctionnaire à la mairie de Paris, affecté à un stade du nord de la capitale.

 

 

 

 

François-Xavier Bellamy : «Il faut revenir à ce magnifique principe de saint Augustin: « A Rome, fais comme les Romains. » Il n’y a aucune raison de demander aux Français de s’adapter à la culture de ceux qui arrivent»

 

(….)

Elections europeennes 2019. Reunion publique de Francois-Xavier Bellamy, tete de liste LR, a l’espace landowski. le 12 avril 2019. Par Olivier Coret pour le Figaro Magazine.

 

C’est pour cela que vous voulez inscrire dans les traités européens les racines judéo-chrétiennes, l’héritage gréco-romain et celui des Lumières?

Bien sûr. La France a fait une erreur historique en refusant que soient inscrites les racines judéo-chrétiennes de l’Europe dans les traités. J’avais 20 ans au moment de ce débat, et il me semblait que ce déni de réalité aurait des conséquences dramatiques. Ce n’est pas seulement une question symbolique. Comment voulez-vous réussir le défi de l’intégration si vous ne savez pas dire à tous les jeunes issus d’une immigration récente à quelle histoire ils peuvent participer, quel héritage ils peuvent recevoir? Parce que nous n’avons pas su assumer et transmettre notre civilisation, l’islamisme est venu remplir le vide que nous avions laissé.

Vous voulez également une charte des valeurs et des devoirs.

Nos racines ne sont pas seulement notre passé, mais également notre présent: elles font de nous ce que nous sommes, ce qui demeure pour fonder notre avenir. C’est la liberté qui naît dans les cités grecques avec le développement de la raison critique, au Ve siècle avant J.-C. ; c’est l’égalité devant la res publica romaine ; c’est le sens de la dignité absolue de la personne humaine que la tradition chrétienne a mûri peu à peu. Tout cela fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, et ce que nous devons considérer comme n’étant pas négociable à l’égard de ceux qui veulent nous rejoindre. Nous proposons de définir ce qu’il faut respecter si l’on veut s’établir en Europe. Parmi ces éléments, l’égale dignité de l’homme et de la femme, le respect absolu de la liberté de conscience, le primat de la raison sur l’arbitraire, les rapports de force et les intérêts communautaires.

Et les devoirs?

Il faut revenir à ce magnifique principe de saint Augustin: «A Rome, fais comme les Romains.» Il n’y a aucune raison de demander aux Français de s’adapter à la culture de ceux qui arrivent: c’est à ceux qui veulent vivre en France et en Europe de s’adapter à un héritage commun. Ceux qui veulent imposer des règles communautaires en méprisant le libre consentement des personnes, qui contraignent les femmes à porter le voile en employant la menace, qui font subir à des enfants des mutilations sexuelles au nom de leur culture d’origine, ceux-là ne peuvent évidemment pas rester sur le sol européen.

(…) Le Figaro

 

Robert Ménard « ne supporte plus » ceux qui font la morale sur l’immigration et ne mettent pas leurs enfants dans l’école du quartier

 

"L'immigration est un échec...Je ne supporte plus les gens qui viennent me faire une leçon de morale et même temps qui ne mettent pas leurs enfants dans l'école du quartier parce qu'ils ne veulent pas de cette immigration !"

"J'ai passé ma vie à défendre des gens dans le monde entier, et cet espère de pingouin vient me faire une leçon de morale...." @RobertMenardFR

Voir la vidéo sur twitter

 

Jean-Marie Le Pen affirme que l'incendie de Notre-Dame serait "criminel"

 

Jean-Marie Le Pen, ancien président du Front national (devenu Rassemblement national), a affirmé que l'incendie de Notre-Dame de Paris était "criminel", et "probablement le fait d'un service" qu'il n'a pas nommé, mercredi à Paris, lors de son hommage traditionnel du 1er mai à Jeanne d'Arc.

"De l'avis des spécialistes les plus avertis"

"Cette année, deux des grandes églises de Paris ont été l'objet d'incendies dont je pense très sérieusement qu'ils étaient criminels", a affirmé M. Le Pen, faisant allusion à l'incendie de Notre-Dame et celui de l'église Saint-Sulpice (dans le VIe arrondissement de Paris), le 17 mars.

Selon lui, "de l'avis des spécialistes les plus avertis, l'incendie de Notre-Dame est un incendie criminel car il n'a pu venir inopinément comme cela, sur des poutres qui font un mètre carré de section et qui ont 700 ans". "Essayez donc de brûler une bûche de chêne et vous verrez ce qu'il faut!", a-t-il lancé aux quelques dizaines de personnes qui s'étaient rassemblées au pied de la statut équestre de Jeanne d'Arc pour l'écouter.

Enquête pour "destruction involontaire"

"C'est probablement le fait d'un service, car le matériel mis en oeuvre et la diffusion de la flamme ont nécessité une organisation qui dépasse sans doute celle d'une initiative personnelle", a-t-il ajouté. "Ces feux doivent être pour nous un avertissement (...) Depuis des années, nous dénonçons le transfert de population qui se fait des pays extra-européens vers l'Europe, en particulier vers la France", a-t-il également affirmé.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "destruction involontaire par incendie". Tous les scénarios restaient envisageables après l'incendie de Notre-Dame, le 15 avril : court-circuit, "point chaud" provoqué par une soudure au chalumeau, cigarette, etc, selon une source proche de l'enquête.

Source

 

Commenter cet article

kyrEn 06/05/2019 00:53

Il est bon d'utiliser le conditionnel quand on parle de l'incendie de Nostre-Dame, certains même parlent de tHermite voire d'AN-M14 pour expliciter les fumées jaunes... bref, il vaut mieux attendre les résultats de l'enquête!