Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 19 avril 2019

 

 

Face aux «menaces» pakistanaises, l’Inde sort la carte de «la mère de toutes les bombes»

 

Sur fond de tensions indo-pakistanaises, le Premier ministre Narendra Modi a rappelé que l’Inde détenait la «mère de toutes les bombes nucléaires», si bien que New Delhi ne céderait jamais à ce qu’il a qualifié de «chantage nucléaire pakistanais».

Lors d'un rassemblement de campagne dans le district de Surendranagar, Narendra Modi est revenu sur les propos du gouvernement pakistanais, lequel affirmait «qu'il possédait la bombe nucléaire et qu'il appuierait sur le bouton si l'Inde le provoquait».

«Nous avons la mère de toutes les bombes nucléaires. J'ai décidé de leur dire, faites ce que vous voulez faire, mais nous allons riposter. Dans le passé, notre peuple pleurait, faisait le tour du monde en disant que le Pakistan avait fait ceci, avait fait cela […]. C'est au tour du Pakistan de pleurer», a mis en garde Modi.

Lire la suite

 

 

ARMEMENT - Le leader nord-coréen Kim Jong-un a supervisé le tir d'essai d'une nouvelle "arme tactique guidée", ont annoncé les médias d'Etat nord-coréens.

 

Que prépare donc Kim Jong-un ? Selon les médias nationaux, le leader nord-coréen a supervisé l'essai d'une arme d'un nouveau genre. Cet essai a permis de vérifier le fonctionnement du "système particulier de guidage en vol et le chargement d'une puissante ogive", a affirmé l'agence officielle KCNA. Kim Jong-un a qualifié ce test d'"événement d'une très grande importance pour accroître la puissance de combat de l'Armée populaire" nord-coréenne, selon la même source. Le leader a lui-même "guidé l'essai de tir" qui a été dirigé sur plusieurs cibles, a ajouté l'agence officielle.

C'est la deuxième fois que la Corée du Nord affirme avoir procédé à un essai d'arme depuis le début, en 2018, de ses négociations avec les Etats-Unis sur ses programmes de missiles balistiques et d'armement nucléaire. Pyongyang avait déjà annoncé, en novembre dernier, avoir testé "une nouvelle arme tactique de haute technologie" dont elle n'avait pas précisé la nature. On ignore s'il s'agit de la même arme que celle du nouvel essai rendu public jeudi.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Kim et Poutine tiendront leur premier sommet en Russie fin avril

 

Donald Trump jubile après la publication du rapport Mueller

 

Le 18 avril

 

Bangladesh : une jeune fille brûlée vive pour avoir dénoncé une agression sexuelle

 

Nusrat Jahan Rafi est morte mercredi, après avoir été aspergée de kérosène et brûlée à 80%. Elle venait de déposer plainte contre le directeur de son établissement scolaire.

http://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2019/04/bangla.jpg

Nusrat Jahan Rafi n'a pas survécu. Cette jeune Bangladaise de 19 ans est morte, mercredi 10 avril, après avoir été brûlée vive sur ordre du directeur de son école qu'elle avait accusé d'agression sexuelle. Le 6 avril, la jeune femme a été emmenée sur le toit de l'école islamique où elle étudiait. Ses agresseurs, dont des camarades de classe, lui ont demandé de retirer sa plainte, ce qu'elle a refusé de faire. Ils l'ont alors attachée avec une écharpe avant de l'asperger de kérosène et de mettre le feu à ses vêtements.

Selon la police, l'une des 17 personnes arrêtées en lien avec ce meurtre a accusé le directeur de l'école d'être le commanditaire. Il "leur avait dit de faire pression sur Nusrat Jahan Rafi pour qu'elle retire sa plainte ou de la tuer en cas de refus de sa part", a déclaré à l'AFP l'officier de police responsable de l'enquête.

Lire la suite

 

 

Copenhague (Danemark) : Émeutes musulmanes après la provocation d’un politicien

 

23 personnes ont été arrêtées pour violence.

Ce 15 avril, la police de Copenhague au Danemark a confirmé l’arrestation de 23 personnes pour leur implication présumée dans des actes de violences survenus la veille dans le quartier multiculturel de Nørrebro et d’autres parties de la capitale danoise. Les mis en cause sont poursuivis pour refus d’obtempérer, violence contre les fonctionnaires ou incendies volontaires, a affirmé Allan Wadsworth-Hansen, inspecteur de la police de Copenhague.

Des émeutes ont éclaté dimanche en réaction à une manifestation organisée à Nørrebro par Rasmus Paludan, fondateur du parti extrémiste Stram Kurs, connu pour ses sorties provocatrices à l’encontre de l’islam et des musulmans. Il souhaite, par exemple, interdire l’islam au Danemark ou encore annuler la citoyenneté danoise pour les immigrants non occidentaux.

 

 

Paludan, qui est avocat de profession a été condamné récemment à 14 jours de prison avec sursis pour des propos à caractère racial. Lors de la manifestation, il a été escorté par la police pour le soustraire à un groupe de contremanifestants en colère qui s’en sont pris par la suite aux forces de maintien de l’ordre. Le fondateur du parti radical venait de jeter un Coran dans les airs, rapporte le média norvégien NRK.

Plusieurs ruelles de Nørrebro ont été jonchées de débris ou de vélos, des poubelles ont été incendiées, des pavés et des pierres jetés aux forces de l’ordre et aux véhicules de la police qui a dû faire usage de gaz lacrymogène pour disperser les émeutiers.

Dans la soirée, les troubles se sont étendus à d’autres quartiers de la capitale, avec de petits incendies signalés notamment à proximité de Nordvest, qui compte une importante population musulmane, Amager, à l’entrée de Christiania, et une maison de la culture à Østerbro. Huit personnes avaient directement été arrêtées par la police.

Huffpostmaghreb.com / N-tv.de

 

Notre-Dame. François-Xavier Bellamy regrette que Macron n’ait « pas eu un mot » pour les catholiques

 

Le chef de file Les Républicains pour les élections européennes a regretté ce vendredi 19 avril que le chef de l’État n’ait pas évoqué les chrétiens lors de son discours après l’incendie de Notre-Dame de Paris, mardi.

François-Xavier Bellamy, tête de liste des Républicains (LR) pour les élections européennes, a regretté vendredi qu’Emmanuel Macron, dans son adresse à la nation, et Christophe Castaner n’aient « pas eu un mot pour parler aux chrétiens, aux catholiques », après l’incendie de Notre-Dame de Paris.

« C’est une très belle chose que le président de la République vienne se saisir de cette question, montrer au nom de toute la nation que nous devons nous engager dans ce travail de restauration » de la cathédrale, a estimé François-Xavier Bellamy sur France 2.

« Je regrette simplement […] que le président de la République, dans son allocution depuis l’Élysée (mardi, NDLR), comme Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur et ministre des Cultes, (jeudi) à Paris, n’aient pas eu un mot pour parler aux chrétiens, aux catholiques, au cœur de ce moment si singulier pour eux, au cœur de cette épreuve qu’ils traversent », a poursuivi l’élu de Versailles.

 

 

 

Lilian Thuram trouve « bizarre » que l’incendie de Notre-Dame suscite plus d’émotions que la situation des migrants

 

L’ancien défenseur des Bleus, Lilian Thuram, en Corse pour parler racisme avec des élèves, a jugé « bizarre » ce jeudi les « hiérarchies » existant entre l’émotion suscitée par l’incendie de la cathédrale Notre-Dame et celle concernant les migrants.

(…) Lors d’un point-presse organisé à l’issue de rencontres avec des collégiens et lycéens à Sartène, Propriano et Ajaccio mardi, mercredi et jeudi pour lutter contre les préjugés et stéréotypes, Lilian Thuram s’est dit « interpellé » par la vague immense de solidarité suscitée par l’incendie de Notre-Dame de Paris.

« (…) On a l’impression que, parfois, il y a des hiérarchies qui s’installent dans l’émotion ». « Il y a des gens qui meurent en voulant traverser la Méditerranée et en fait, le monde n’est pas ému comme ça », a-t-il noté.

« Il y a des gens qui veulent faire des murs pour qu’il y ait des personnes qui ne viennent pas, mais en fait, ils sont capables d’envoyer des tweets pour dire : ‘est-ce que vous avez besoin d’aide pour éteindre le feu?’, comme l’a fait Donald Trump. C’est bizarre », a souligné l’ancien champion du monde, aujourd’hui très actif dans la lutte contre le racisme via sa fondation.

RMC Sport

 

Saint-Etienne (42) : A cause des migrants, les églises priées de fermer leurs portes en dehors des offices

 

A la suite de divers signalements, dont un émane du vicaire général, Bruno Cornier, le curé de Saint-Etienne, Jacques Brun, conseille de tenir les lieux de cultes des paroisses de Saint-Etienne et Saint-Benoît fermés en dehors des temps de célébration ou de permanence pour les confessions durant les prochaines semaines. « Une décision qui n’a pas été prise de gaieté de cœur », nous a indiqué le prêtre.

La raison de cette préconisation est liée à la présence d’une quarantaine de migrants à Saint-Etienne. Des sans-abris qui avaient occupé illégalement la Bourse du travail puis l’université sur le campus Tréfilerie et qui furent délogés par les forces de l’ordre le 11 avril et le 15 avril.

D’après nos sources, un message circulerait indiquant qu’ils seraient pris en charge par des « membres de la jeunesse communistes extérieurs à la ville» qui les inciteraient à squatter des lieux de culte. Alors, pour éviter tout intrusion, il est conseillé, au sein du clergé, de tenir les portes des églises fermées. Ce tour de vis a d’ailleurs été précipité par deux incidents. L’un à l’église de la Nativité et l’autre à la Grande église.

Le Progrès

 

 

Eric Zemmour rabroué après avoir évoqué les réactions de certains Musulmans suite à l’incendie de Notre-Dame

 

Sur chaque plateau télé où sont évoqués les nombreux tweets de musulmans se réjouissant de l'incendie de , on essaye de faire taire ceux qui révèlent cette info. Non, tout le monde ne communie pas autour de cet événement tragique en . Faisons éclater la vérité !

Voir vidéo sur twitter.

 

 

Déjà 850 millions d’euros de dons promis pour la reconstruction de Notre-Dame

 

Les dons s’élèvent à 850 millions d’euros. LVMH et la famille Pinault ne feront « pas valoir l’avantage fiscal » auquel ils pourraient prétendre.

Les particuliers, quelques grandes fortunes et des entreprises françaises et étragères ont décidé de mettre la main à la poche pour financer la reconstruction de Notre-Dame de Paris, dévastée par un incendie lundi 15 avril.

Au lendemain de l’incendie de la cathédrale, les dons d’entreprises et de fortunes françaises atteignaient jeudi, à la mi-journée, 850 millions d’euros. Le milliard d’euros devrait être facilement atteint. Pour ces entreprises, ces dons devraient ouvrir droit à des réductions d’impôts de 60 %, au titre de la niche fiscale sur le mécénat.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Notre-Dame : pourquoi la générosité des milliardaires et des multinationales pose question

 

 

 

D'où vient la vidéo montrant un flash de lumière sur le toit de Notre-Dame avant l'incendie?

 

Une webcam du site Viewsurf a filmé, à 17h05 le 15 avril, une silhouette se déplacer sur le toit de Notre-Dame de Paris et un flash de lumière. L'entreprise chargée des échafaudages indique que ses ouvriers étaient sur le toit jusqu'à 17h20.

Lire l’article

 

 

La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP

 

Les enquêteurs de la police parisienne estiment que le sinistre qui a ravagé Notre-Dame de Paris a été très probablement provoqué par un court-circuit électrique, écrit Associated Press.

Un responsable de la police judiciaire ayant requis l'anonymat a déclaré à Associated Press que les enquêteurs considéraient un court-circuit électrique comme la cause la plus probable de l'incendie qui a ravagé le 15 avril la cathédrale Notre-Dame de Paris.

La cathédrale Notre-Dame de Paris après l'incendie

Il a également indiqué que les enquêteurs avaient procédé mercredi à une première évaluation de la cathédrale mais n'avaient pas le feu vert pour fouiller l'intérieur carbonisé de Notre-Dame en raison des risques permanents pour la sécurité.

Lire la suite

 

LIRE AUSSI: «Trois points de fragilité majeurs» dans Notre-Dame menacent de tomber

 

Vladimir Poutine réitère son soutien à la France après l'incendie de Notre-Dame

 

La France enverra des chars et des militaires vers la frontière russe

 

Dans le cadre de la mission de renforcement du dispositif de l’Otan dans les pays baltes, le gouvernement français déploiera, à compter du 23 avril et pendant 4 mois, un contingent d’environ 300 soldats dans une ville estonienne située à 140 km de la frontière russe.

Près de 300 militaires ainsi que cinq chars et une vingtaine de véhicules blindés arriveront le 23 avril en Estonie en provenance de France, annonce l'ambassade de France locale dans un communiqué publié sur son site.

Lire la suite

 

 

« Il y a une augmentation de groupes et initiatives liés au salafisme » en Belgique

 

La Sûreté de l’Etat recense environ 100 organisations salafistes en Belgique, tant des mosquées que des centres religieux ou d’enseignement, évoque De Tijd jeudi.

Le service de renseignement a identifié parmi toutes ces organisations plusieurs indicateurs préoccupants comme le fait qu’un imam salafiste assure le prêche, que les directeurs sont des partisans du salafisme, que les lieux sont financés par une organisation salafiste ou que les visiteurs s’inscrivent dans la mouvance salafiste.

Il n’y a pas de données chiffrées annuelles sur les organisations salafistes. Mais en Belgique « il y a effectivement une augmentation de groupes et initiatives liés au salafisme », a répondu la Sûreté de l’Etat à une question parlementaire adressée au ministre de la Justice Koen Geens. […]

RTL.be

 

A Marseille, Eric Zemmour et Stéphane Ravier en communion

 

Une conversation entre convaincus, prophètes du « grand remplacement », dénonciateurs d’une « colonisation arabo-musulmane » qu’ils voient frapper Marseille comme le reste d’une « France léopard, en voie d’archipelisation ». Entre Eric Zemmour et son hôte du jour, le sénateur du Rassemblement national (RN) Stéphane Ravier, il n’y a pas de débat, jeudi 18 avril. Que des convergences. Et lorsque le premier évoque ses doutes sur les causes accidentelles de l’incendie de Notre-Dame de Paris, lundi, le second abonde.

« Il y a une série de faits, décline l’essayiste. La cathédrale de Saint-Denis a été saccagée et un Pakistanais a été arrêté. L’église Saint-Sulpice a brûlé et la police sait que c’est criminel. Pour Notre-Dame, on se précipite pour dire que ça ne l’est pas. Je n’ai aucune certitude. Au nom de quoi peut-on dire très vite que ça n’est pas criminel ? Surtout avec la série qu’on a eue. »

Lire la suite

 

 

Procès Merah: Pourquoi Abdelkader Merah a-t-il été jugé «complice» des assassinats de son frère?

 

  • Abdelkader Merah a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle, en appel.
  • Contrairement à 2017, les magistrats ont estimé qu’il avait été le « complice » de son frère, Mohamed.
  • Eric Dupond-Moretti, son avocat, a indiqué qu’il allait lui proposer de se pourvoir en cassation.

Si c’est lui, c’est donc son frère aussi… La cour d’assises de Paris a estimé, jeudi soir, que Mohamed Mérah avait bénéficié de la « complicité » de son frère, Abdelkader, pour préparer son périple sanglant de 2012, au cours duquel il tua sept personnes juives ou militaires, entre Toulouse (Haute-Garonne) et Montauban (Tarn-et-Garonne).

A l’issue de douze heures de délibérations, les magistrats ont donc annoncé qu’ils condamnaient Abdelkader Mérah à 30 ans de réclusion criminelle, assortis d’une peine de sûreté de 20 ans. Une décision qui a suscité la surprise tant elle s’écarte de celle rendue en première instance. En novembre 2017, à l’issue d’un premier procès très tendu, Abdelkader Merah avait en effet été condamné à 20 ans de réclusion pour « association de malfaiteurs terroristes » mais acquitté des faits de « complicité ».

Lire la suite

 

Commenter cet article