Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 6 mars 2019

 

 

Après l'échec du sommet avec Trump, Pyongyang soupçonné de reconstruire un site de lancement de fusées

 

Un regain d'activité sans doute pas dénué d'intentions. Des signes d'activités ont été détectés sur un site nord-coréen de lancement de fusées deux jours seulement après le fiasco du sommet de Hanoï. Selon le Centre pour les études stratégiques et internationales (CSIS), basé à Washington, la "rapide reconstruction" de cette installation dans laquelle semble s'être lancé Pyongyang après l'échec de la rencontre Trump-Kim pourrait "illustrer une détermination face au rejet américain" de la demande nord-coréenne d'un allègement des sanctions qui pèsent sur le régime reclus.

"Cette installation était en sommeil depuis août 2018, ce qui indique que les activités actuelles sont délibérées et ont un but", estime le centre de recherches américain sur la base d'images satellites. Pour rappel, la rencontre entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-Un s'est conclue jeudi de façon abrupte sans que les deux hommes ne trouvent un accord sur l'épineuse question des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang.

Source

LIRE AUSSI: Des signes d'activité sur un site nord-coréen de lancement de fusées

 

 

En Iran, le commandant adjoint du CGRI : Nous n’avons pas été créés pour ce monde, mais choisis pour le djihad – Notre guerre n’est pas locale, nous avons des plans pour vaincre les puissances mondiales

 

Le commandant adjoint du CGRI (Corps des Gardiens de la Révolution islamique), le général Hossein Salami, a déclaré dans un discours diffusé le 19 février 2019 sur IRINN TV (Iran) que l’épée de l’Iran avait été « tirée de son fourreau » et que l’Iran prévoyait de briser les Etats-Unis, Israël et l’Arabie saoudite et leurs alliés, et de nettoyer le monde de leur saleté. La mort attend le régime des Saoud, a-t-il déclaré, ajoutant que l’Amérique était désespérée et vaincue.

Salami a précisé : « Nous ne déposerons jamais les armes… Voilà qui nous sommes. Nous n’avons pas été créés pour ce monde. Nous avons été choisis pour mener le djihad. » Extraits ...

Lire la suite

 

 

Les USA menacent la Turquie de «graves conséquences» pour l'achat de S-400 russes

 

La Turquie s’expose à de «graves conséquences» si elle n’annule pas l’achat de systèmes antiaériens S-400 à la Russie, a promis le porte-parole du Pentagone Eric Pahon, proposant à Ankara de trouver de meilleures solutions pour répondre à ses besoins en matière de défense.

L'achat par la Turquie de systèmes de défense antiaérienne russes S-400 pourrait avoir de sérieux effets sur les relations entre ce pays et les États-Unis dans le domaine militaire, a annoncé le porte-parole du Pentagone qui a mis en garde Ankara contre des implications plus larges.

«L'acquisition par la Turquie de systèmes de défense aérienne russes S-400 aura de graves conséquences sur les relations de défense entre les États-Unis et la Turquie», a indiqué lundi au portail d'information turc Ahval le porte-parole du Pentagone Eric Pahon dans une déclaration écrite.

S-400

Eric Pahon a ajouté que les États-Unis «œuvrent pour aider la Turquie à trouver de meilleures solutions pour répondre à ses besoins en matière de défense» tout en mettant en garde contre les implications plus larges de l'achat de S-400 russes.

Lire la suite

 

 

Nouvelle frappe israélienne dans la bande de Gaza après des ballons explosifs

 

L’aviation israélienne a mené une nouvelle frappe dans la bande de Gaza, visant une cible militaire du Hamas en représailles à un nouveau lancer de ballons dotés de dispositifs explosifs mardi soir depuis l’enclave palestinienne, a annoncé l’armée.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a affirmé que son aviation avait « frappé un certain nombre de cibles terroristes dans un complexe militaire du Hamas dans le nord de la bande de Gaza ». « Cette frappe a été menée en réponse à des ballons explosifs lancés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien », a-t-elle ajouté

Une source sécuritaire palestinienne a confirmé cette frappe, la quatrième depuis samedi contre des positions du mouvement islamiste Hamas qui gouverne sans partage le territoire coincé entre Israël, Egypte et Méditerranée.

Une source sécuritaire palestinienne à Gaza a indiqué que le raid avait visé plusieurs sites du Hamas, dont un poste d’observation militaire près de la ville de Gaza, et avait fait des dégâts matériels mais aucun blessé.

Lire la suite

 

 

Des engins explosifs ont été découverts à l’aéroport d’Heathrow, de London-City ainsi que dans la gare de Waterloo.

 

 

 

 

 

Mohamed Sifaoui : « 15 millions d’Algériens pourraient venir (en France) de manière légale »

 

Esprits Libres – 05/03/19

 

Algérie: « 10 à 15 millions de personnes peuvent arriver en France, en cas de catastrophe »

 

L'Autriche veut modifier sa constitution pour durcir sa politique d'asile

 

Vienne muscle son jeu face au phénomène de l'immigration et veut imiter d'autres pays européens en procédant à des détentions préventives de demandeurs d'asile considérés dangereux. L'Autriche veut également changer le nom de ses centres d'accueil.

Après le meurtre d'une assistante sociale autrichienne à l'arme blanche par un demandeur d'asile turc au début du mois de février dans la ville de Dornbirn, Vienne fait montre de sa volonté de durcir les conditions d'accueil et fait savoir que le gouvernement cherchera dorénavant à décourager les candidats à l'asile.

Parmi les mesures proposées le 4 mars pour réduire le nombre de demandeurs d'asile en Autriche, l'exécutif actuel (FPÖ, marqué à droite) veut permettre la mise en détention préventive des demandeurs d'asile considérés comme dangereux sans passer par le juge.

Lire la suite
 

Autriche – Herbert Kickl, le ministre de l’Intérieur, a également annoncé que les centres d’accueil pour migrants seront renommés « centres de départ ».

Les demandeurs d’asile devront également respecter un couvre-feu nocturne, ce qui signifie qu’ils ne doivent pas quitter le centre entre 22h00 et 6h00.

(…) DW.com

 

Bruxelles : « Dans 50 ans toute l’Europe, inch Allah, sera musulmane », le profil inquiétant des nouveaux dirigeants de la Grande Mosquée

 

Le président et le vice-président du Centre islamique et culturel de Belgique, Brahim Laytouss et Nordine Taouil, nous répondent.

Très critiqué par la commission parlementaire d’enquête sur les attentats du 22 mars, pour ses liens avec la Ligue islamique mondiale (très liée à l’Arabie saoudite), le Centre islamique et culturel de Belgique (CICB) qui gère la Grande Mosquée a, depuis la semaine passée, une nouvelle direction avec à sa tête un président et un vice-président : Brahim Laytouss et Nordine Taouil. En fait : tout sauf des inconnus, et c’est bien ce qui inquiète. Notre démarche ici est simple : comment les connait-on, que leur a-t-on reproché ? Que nous ont-ils répondu ?

Nordine Taouil, 44 ans, nouveau vice-président du Centre islamique et culturel de Belgique et Grande Mosquée de Bruxelles.

1Le Vif rappelle que dans une causerie (non datée) sur le rôle de la femme dans l’islam, encore présente sur Dailymotion, l’iman Taouil accuse les Occidentaux de s’habiller “comme des chiens”, incite les femmes à ne pas sortir de chez elles sans raison valable et encourage les musulmans à faire des enfants afin que l’Europe devienne musulmane : “Où en serons-nous dans 50 ans ? Toute l’Europe – inch Allah – sera devenue musulmane. Donc faites des enfants ! Mariez-vous et faites des enfants” (la vidéo complète : 19 minutes 21 secondes).

: “Elle date de 2004. J’avais quoi, 29 ans. Je regrette mes paroles; je m’en excuse. Je n’accepte pas la manière de penser. C’était une grande faute de dire cela. Chaque personne fait des fautes. J’étais jeune. Je ne suis plus cet homme-là.”

2 En 2009, fait exceptionnel, Alain Winants, administrateur de la Sûreté de l’État, décide de rendre public un rapport concernant l’imam Taouil. Sans surprise, Taouil, formé notamment en Arabie saoudite, y est qualifié d’“extrémiste musulman de tendance wahhabo-salafiste qui milite activement dans les cercles salafistes”. En clair : exactement ce que la Commission sur les attentats de Bruxelles voulait écarter.

Taouil : “J’ai immédiatement contesté ce rapport de la Sûreté, en 2009, et chargé mon avocat de l’attaquer devant les tribunaux. Je ne suis pas salafiste-wahhabite, je suis un musulman.”

3  Ces dernières années, l’imam Taouil s’est fait remarquer dans la communauté musulmane avec ses déclarations particulièrement virulentes dans le débat sur le foulard à l’école. Il a notamment pris la tête de la contestation de plusieurs règlements d’école interdisant le port du voile dans des établissements à Anvers et Hoboken et soutenu Vrije Keuze, un groupe d’action ayant ouvert sa propre école à Anvers pour des élèves musulmanes refusant de retirer leur voile en classe.

Aujourd’hui Nordine Taouil minimise son rôle. “Quant à Vrije Keuze, je ne suis intervenu qu’en tant que médiateur avec la direction.”

4Taouil a organisé des formations pour de jeunes musulmans belges dans des écoles coraniques radicales au Pakistan.

Nordine Taouil : “Fake news. J’ai beaucoup voyagé, Grande-Bretagne, Jordanie, ailleurs. Je ne suis par contre jamais allé au Pa

 

kistan. Écoutez, je suis d’Anvers. Les francophones me connaissent mal. La vidéo de 2004 est manipulée par le Vlaams Belang. Mais je suis quelqu’un de très connu et respecté à Anvers. J’ai présidé l’assemblée générale de l’Exécutif des musulmans de Belgique en 2015. J’ai à Anvers les meilleures relations avec toutes les communautés, laïque, chrétienne, juive.”

L’imam Brahim Laytouss, 47 ans, nouveau président de la Grande Mosquée.

1 Le 18 octobre 2018, Laytouss, imam et professeur de religion islamique à Gand, a dû comparaitre devant le tribunal correctionnel pour harcèlement sexuel sur mineures. Trois des quatre jeunes filles qui l’accusaient retirèrent leur plainte. La quatrième, âgée de 16 ou 17 ans, maintenait qu’en mai 2017, Brahim Laytouss lui aurait fait des propositions (voyage, restaurant), demandé à la voir en bikini et tenu des propos inappropriés sur ses “jolies rondeurs”. Son témoignage très détaillé et vidéofilmé était jugé “crédible” par l’expert. Le parquet demandait 4 mois d’emprisonnement avec sursis. Brahim Laytouss avait été suspendu de son poste d’enseignant.

Réponse de l’imam Laytouss, nouveau président de la Grande Mosquée : “J’ai été acquitté et le parquet n’a pas fait appel.”

Commentaire : exact, le 9 novembre 2018, la justice a déclaré Brahim Laytouss innocent. Cette décision est définitive.

2 Laytouss a hébergé Belliraj. Pour rappel : entre 1988 et 1990, Abdelkader Belliraj est accusé d’avoir commis six assassinats à Bruxelles dont ceux du Dr Wybran, professeur et président du CCOJB (Organisations juives), du directeur de la Grande Mosquée (!) et son secrétaire. Le nouveau président de la Grande Mosquée a-t-il apporté une aide à l’auteur de six assassinats dont l’ancien président de la mosquée du Cinquantenaire ?

Brahim Laytouss : “En 2008, Belliraj était un fidèle du Centre islamique de Gand. Je suis propriétaire à Evergem. Il cherchait un logement pour lui et sa famille. Je l’ai pris comme locataire. Il n’a pas montré son idéologie.”

 www.dhnet.be

 

Le djihadiste français Jean-Michel Clain tué en Syrie, affirme son épouse

 

Tandis que fin février la coalition anti-Daech* dirigée par les États-Unis avait confirmé la mort du djihadiste Fabien Clain, ce mardi l'épouse de son frère Jean-Michel Clain affirme que ce dernier a connu le même sort.

L'épouse du djihadiste français Jean-Michel Clain a déclaré à l'AFP que son mari avait été tué il y a un mois, deux jours après que le frère de ce dernier, Fabien, a trouvé la mort dans une frappe de la coalition antiterroriste dirigée par les États-Unis.

«Le drone a tué mon beau-frère, et l'obus de mortier a tué mon mari», a déclaré Dorothée Maquere.

Elle se trouvait dans une zone de rassemblement sous contrôle des forces antidjihadistes, après avoir quitté avec des centaines de personnes la dernière poche du groupe Daech dans le village d'Al-Baghouz, aux confins orientaux de la Syrie.

Fin février, la coalition internationale a confirmé avoir tué lors de son raid aérien à Al-Baghouz Fabien Clain. De nationalité française, les deux frères avaient revendiqué au nom de Daech* les attentats à Paris et dans sa banlieue 13 novembre 2015. Fabien Clain avait enregistré le message audio et la voix de son frère a été identifiée comme celle de l'interprète d'un chant religieux dans cet enregistrement.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Le jihadiste français Jean-Michel Clain, qui avait revendiqué les attentats du 13-Novembre, est mort

 

 

Lyon : deux meurtres d’une barbarie atroce et dont la vidéo circule sur les réseaux sociaux algériens (MàJ : La police demande de ne pas relayer la vidéo)

 

La police de Lyon a demandé aujourd’hui aux internautes de ne pas relayer une vidéo de torture d’un homme circulant sur les réseaux sociaux qui a conduit à la découverte d’un homme mort « pieds et poings liés ».

(…) Le Figaro

La victime, tuée à coups de couteau, a été découverte ligotée vers 17 heures, ce mardi, dans un immeuble de la rue Jean-Baptiste-Say, sur les pentes de la Croix-Rousse. Le film circule en réalité depuis lundi de Messenger en Messenger et via Facebook. Elle aurait été envoyée depuis Lyon vers Mostaganem, en Algérie, puis aurait été transférée via la messagerie, en France. Dans le Var, le Rhône.

On y voit un homme debout, ligoté par les mains se faire insulter et frapper. On y voit aussi un homme au sol, attaché, le visage en sang, recevoir des coups de couteau sur la joue. Il est immobile. […] Le sol est recouvert de trace de sang. Filmés à visage découvert, les trois agresseurs sont débout. […] On peut y entendre leurs discussions, les mots parfois en arabe, sont confus. […] il y aurait une deuxième victime. Cet homme a lui aussi été torturé dans l’appartement de la rue Jean-Baptiste-Say mais reste depuis introuvable.

Le Progrès & Le Progrès

 

 

Angers (49) : plusieurs véhicules dégradés et incendiés aux abords de la prison

 

Les faits se sont déroulés cette nuit, place Olivier-Giran, aux abords de la prison d’Angers. 15 pompiers ont été mobilisés aux alentours de 3 heures du matin

Huit voitures de riverains dont une appartenant à un surveillant de prison ont été incendiées ou dégradées, cette nuit, place Olivier-Giran, près de la prison, à Angers. Les secours ont été alertés peu après 3 heures du matin. 15 pompiers on été mobilisés. Ils sont venus à bout des flammes après une heure d’intervention.

Le feu ne s’est pas propagé aux habitations riveraines et n’a fait aucune victime.

Une enquête est en cours

Sans qu’aucun lien ne soit établi pour l’instant, cet incident fait suite à l’attaque terroriste dans une prison de Condé-sur-Sarthe dans l’Orne, mardi 5 mars. (…)

francetvinfo.fr

 

Grenoble : nuit de violences après le décès de 2 jeunes poursuivis par la police (MàJ : Des incidents pour la 4e nuit)

 

MàJ 06/03/2019

Craignant une nouvelle nuit d’émeutes et de violences urbaines, les services de police ont mobilisé d’importants moyens, comprenant même un hélicoptère qui a survolé Grenoble toute la soirée de mardi et une bonne partie de la nuit.
Entre minuit et 1h30, plusieurs voitures ont été brûlées sur l’agglomération (le nombre exact n’a pas été communiqué) et les sapeurs-pompiers ont essuyé quelques jets de pierres en intervenant pour les éteindre mais personne n’a heureusement été blessé.

(…) Le Dauphiné

 

 

 

Belgique : un char à connotation antisémite parade lors du carnaval d’Alost

 

Un char de carnaval a suscité l’indignation et la colère en Belgique, à Alost, en Flandres. C’est un antisémitisme « impensable » pour la commission européenne. Deux plaintes ont été déposées.

 

 

 

Six fois épouse de jihadiste, internée dans un camp en Syrie, elle défend Daesh à la télévision britannique

 

Une équipe de journalistes britanniques s'est rendue dans un camp de l'est syrien, où Daesh est acculé. Là, ils ont rencontré un groupe de femmes dont l'endoctrinement salafiste ne se dément pas. Parmi elles, une jeune fille, Yasmina illustre la vie d'une femme de jihadiste dans cette région du monde, sans cesse veuve, sans cesse remariée, et transformée en outil de propagande. 

Lire la suite

 

 

Emmanuel Macron envisage la création d’un nouvel espace Schengen, dans lequel la liberté de circulation serait conditionnée à l’accueil de migrants

 

TRIBUNE – Le chef de l’État s’est adressé aux citoyens européens pour vanter sa vision et prôner une dizaine de mesures concrètes, dans la perspective des européennes. Voici l’intégralité de son texte.

Citoyens d’Europe,

Si je prends la liberté de m’adresser directement à vous, ce n’est pas seulement au nom de l’histoire et des valeurs qui nous rassemblent. C’est parce qu’il y a urgence. Dans quelques semaines, les élections européennes seront décisives pour l’avenir de notre continent.

Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Europe n’a été aussi nécessaire. Et pourtant, jamais l’Europe n’a été autant en danger.

(…) Fondée sur la réconciliation interne, l’Union européenne a oublié de regarder les réalités du monde. Or aucune communauté ne crée de sentiment d’appartenance si elle n’a pas des limites qu’elle protège. La frontière, c’est la liberté en sécurité. Nous devons ainsi remettre à plat l’espace Schengen: tous ceux qui veulent y participer doivent remplir des obligations de responsabilité (contrôle rigoureux des frontières) et de solidarité (une même politique d’asile, avec les mêmes règles d’accueil et de refus). Une police des frontières commune et un office européen de l’asile, des obligations strictes de contrôle, une solidarité européenne à laquelle chaque pays contribue, sous l’autorité d’un Conseil européen de sécurité intérieure: je crois, face aux migrations, à une Europe qui protège à la fois ses valeurs et ses frontières.

 

« Gilets jaunes » : l’ONU demande à la France d’enquêter sur « l’usage excessif de la force »

 

La haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a demandé instamment à la France, mercredi 6 mars, une « enquête approfondie » sur les violences policières pendant les manifestations des « gilets jaunes ».

Mme Bachelet, qui s’exprimait devant le Conseil des droits de l’homme, à Genève, a déclaré :

« Nous encourageons le gouvernement [français] à poursuivre le dialogue et demandons urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d’usage excessif de la force. »

Les « gilets jaunes » manifestent contre « ce qu’ils considèrent comme [leur] exclusion des droits économiques et de la participation aux affaires publiques », a déclaré Michelle Bachelet.

« Les inégalités touchent tous les pays », a rappelé la haut-commissaire, et « même dans des Etats prospères, des gens se sentent exclus des bénéfices du développement et privés de droits économiques et sociaux ». Elle n’a toutefois cité que la France comme pays prospère. Elle a par ailleurs dénoncé les répressions violentes des manifestations qui se sont produites récemment au Soudan, au Zimbabwe et en Haïti.

Lire la suite

 

Le témoignage d’un policier au sujet de la burqa et du niqab

 

Le 11 avril 2011 entrait en vigueur la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, dite « loi anti-burqa ». Cela avait fait tout un foin, et nous avions été sollicités pour la faire appliquer. Il est difficile d’imaginer combien cela fut une galère. Non seulement, sur place, c’était à chaque fois un scandale, à la limite de l’émeute, mais en plus notre hiérarchie ouvrait à fond les parapluies concernant ces interventions. En nous demandant notamment de nous justifier systématiquement et outrageusement, même si nous n’avions pas verbalisé. Pour vingt minutes d’action, il nous fallait compter deux heures minimum de compte rendu oral et écrit.

Autant vous dire que, devant tant d’adversité, nous avons tous été contraints de freiner des deux pieds, conduisant au phénomène actuel. Aujourd’hui, les femmes qui portent la burqa ne craignent tellement rien de notre part que même le célèbre Rédoine Faïd en portait une pour passer incognito lors de sa dernière cavale. C’est dingue comme ces femmes, en noir de la tête aux pieds, jeunes et moins jeunes, ont toutes ce point commun de vouloir nous faire la leçon, à nous comme aux autres musulmans ! Combien d’entre elles nous ont apostrophés, à peine sortis du véhicule, en nous narguant et en prétendant que nos lois républicaines sont bien inférieures, à leurs yeux, aux lois de l’islam  ?

Comme à l’accoutumée, les gens qui soutiennent cette loi ne nous sont d’aucun soutien sur le terrain. Il est incroyable de voir à quel point cette interprétation de l’islam fait peur aux quidams, d’où leur mutisme, tandis que les autres, eux, vocifèrent et nous invectivent avec hargne.

(…) Le Point

 

L’hécatombe de policiers se suicidant avec leur arme continue: une balle en plein cœur

 

Un policier s’est tiré une balle dans la poitrine avec son arme de service lundi matin dans le commissariat de Limoges. Cet incident intervient alors que des syndicats de police appellent à manifester à Paris pour dénoncer les suicides de leurs collègues.

Lundi 4 mars au matin, un agent de police âgé de 45 ans a mis fin à ses jours entre les murs du commissariat de Limoges (Haute-Vienne).

une arme à feu

Père de famille et membre de la Formation urbaine motocycliste, l'homme s'est tiré une balle en plein cœur avec son arme de service dans les douches des vestiaires de l'Hôtel de police peu après 8 heures.

Le cadavre a été découvert par l'un de ses collègues. Immédiatement arrivé sur place, le SAMU a constaté la mort du policier qui avait une épouse et un fils de sept ans.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Un autre policier se tue avec son arme de service, le 3e en France en 48 heures

 

Commenter cet article