Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 4 mars 2019

 

 

Déluge de feu sur le dernier bastion de Daesh en Syrie : l’assaut final a-t-il commencé ?

 

 

Le bastion de Baghouz est assailli depuis dimanche par les forces arabo-kurdes. La perte de cette zone signifierait pour Daesh la fin territoriale du "califat". Mais jusqu’à quand ?

Des forces arabo-kurdes soutenues par la coalition internationale antijihadistes ont déversé dimanche un déluge de feu sur la dernière poche de Daesh en Syrie, cherchant à asséner le coup de grâce à son "califat" autoproclamé il y a près de cinq ans.

Après l’évacuation de milliers de civils ces derniers jours, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont repris vendredi l’offensive contre les combattants de Daesh, retranchés dans une poche du village de Baghouz, dans la province de Deir Ezzor, aux confins orientaux de la Syrie.

Après avoir reconquis l’immense majorité du village, les combattants kurdes et arabes ont acculé les jihadistes dans ce réduit, où la coalition internationale emmenée par Washington a repris ses raids aériens. 

Lire la suite

 

 

EN DIRECT - Algérie : la candidature de Bouteflika officialisée, des manifestations dans de nombreuses villes

 

BASCULEMENT – L’annonce de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel a fait descendre des dizaines de milliers d’Algériens dans la rue à nouveau dimanche, en Algérie mais aussi en France. Pour sortir de la crise, le président a promis - s'il est élu - d'organiser une nouvelle élection présidentielle anticipée où il ne sera pas candidat. Suivez en direct les dernières informations sur cette situation de soulèvement inédite dans le pays.

Abdelaziz Bouteflika va-t-il passer outre la colère d’une partie du peuple algérien ? Le président sortant est candidat à un cinquième mandat. Une annonce qui a déclenché une contestation sans précédent dans le pays en 20 de pouvoir présidentiel. Diminué par la maladie, Bouteflika ne s’est pas adressé aux Algériens depuis son AVC en 2013. Hospitalisé à Genève – officiellement pour des examens médicaux - il a pourtant officiellement déposé sa candidature dimanche 3 mars. Ou plutôt fait déposer sa candidature par ses proches.

Toute la semaine, le camp présidentiel a réaffirmé que la contestation n'empêcherait pas le scrutin de se tenir dans les délais. Dimanche 3 mars, la présidence a fait savoir qu'en cas d'élection, Abdelaziz Bouteflika s'engageait à organiser une élection présidentielle anticipée, à laquelle il promet de ne pas se présenter.

Suivez en direct dans le live ci-dessous, les dernières informations sur cette crise inédite du pouvoir algérien. 

Voir direct

Lire aussi : Ambassadeur algérien à Paris: Bouteflika «a toutes sa tête», il a ses chances d’être réélu

 

La France réagit officiellement à la candidature de Bouteflika en Algérie

 

Le ministère français des Affaires étrangères a commenté la décision du Président algérien sortant de déposer sa candidature à l’élection présidentielle et a souligné que c’était au peuple algérien de décider de son futur.

Après que dimanche, la date butoir de dépôt des candidatures à la présidentielle en Algérie, le directeur de campagne d'Abdelaziz Bouteflika a déposé son dossier au Conseil constitutionnel, le Quai d'Orsay a affirmé espérer que le vote se déroulerait dans les meilleures conditions possibles.

«Nous avons pris note de la candidature du Président Bouteflika. Nous souhaitons que l'élection présidentielle se déroule dans de bonnes conditions. C'est au peuple algérien qu'il appartient de choisir ses dirigeants et de décider de son avenir», a déclaré lundi le Quai d'Orsay.

Lire la suite

Lire aussi :Une chaîne libanaise annonce qu’Abdelaziz Bouteflika est dans un «état critique»

 

Cisjordanie : deux soldats blessés et deux terroristes tués dans une attaque

 

Un militaire a été grièvement blessé, un garde-frontière plus légèrement dans une attaque à la voiture-bélier. Un troisième attaquant a été également légèrement touché

Deux soldats israéliens ont été blessés dans une attaque à la voiture-bélier survenue lundi avant l’aube en Cisjordanie. L’un d’entre eux a été grièvement touché, a fait savoir l’armée. Les soldats ont ouvert le feu sur les trois occupants du véhicule, en tuant deux et blessant le troisième.

L’attentat est survenu près du village de Nima, à approximativement 3h30 du matin. L’armée israélienne a noté que « selon une enquête initiale, il semblerait qu’il s’agisse d’un attentat »

" Les terroristes ont projeté leur véhicule en direction d’un certain nombre de soldats qui s’étaient arrêtés du côté de la route, à l’entrée du village », a indiqué Tsahal.

Les soldats avaient procédé à des arrestations à Nima pendant la nuit. Leur véhicule était tombé en panne alors qu’ils quittaient le secteur. L’attaque à la voiture-bélier a eu lieu alors que les militaires se tenaient à l’extérieur du camion, tentant de le déplacer.

Lire la suite

LIRE AUSSI: Israël frappe une position du Hamas en riposte à une violente émeute à Gaza

 

 

Le Qatar lorgne sur les S-400 russes malgré les pressions extérieures

 

Les négociations sur l’achat de systèmes de missiles russes S-400 par le Qatar sont toujours en cours, selon le chef de la diplomatie qatarie. Et ce malgré les pressions exercées par l’Arabie saoudite, qui aurait menacé Doha d’«action militaire» en cas d’acquisition de S-400.

Le Qatar et la Russie mènent des négociations sur le possible achat de systèmes de missiles russes S-400, mais la décision finale n'a pas encore été prise, a fait savoir lundi le ministre qatari des Affaires étrangères Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani.

«Il n'y pas pour le moment d'entente mutuelle avec la partie russe sur l'achat de S-400. Un comité technique mis en place par le Qatar étudie actuellement leurs caractéristiques et la conformité de ce système aux exigences du Qatar», a-t-il annoncé.

S-400

Prié de commenter les rapports des médias selon lesquels l'Arabie saoudite avait lancé un ultimatum à Doha en lien avec son intention d'acheter des S-400, le chef de la diplomatie qatarie a souligné que l'acquisition d'armes était une affaire souveraine de chaque État et personne n'avait le droit de s'y immiscer.

Lire la suite

 

 

«Attaque chimique» à Douma : que dit le rapport final de l'OIAC ?

 

Le 2 mars (mises à jours)

Comme le laissaient supposer des conclusions partielles publiées plus tôt, le rapport de l'OIAC sur l'attaque chimique présumée sur Douma en avril 2018 conclut à un usage de chlorine, mais ne constate aucune trace d'agent neurotoxique.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a rendu publiques, le 1er mars, les conclusions de son rapport sur l'attaque chimique présumée sur Douma, survenue en avril 2018. Le texte fait état de «motifs raisonnables pour penser qu'un agent chimique toxique a été utilisé comme arme», qui contenait de la chlorine.

Le rapport ne désigne toutefois pas de responsable, car cela échappait à ses compétences à l'époque, les attributions de l'organisation n'ayant été élargies à cette question que plus tard. Il confirme en outre le chiffre de 43 morts, déjà évoqué dans des conclusions partielles publiées auparavant, en s'appuyant sur les témoignages de médecins et des photos ou des vidéos.

Une équipe d'inspecteurs de l'OIAC a recueilli plus de 100 échantillons sur sept sites à Douma lorsqu'ils ont pu accéder à la ville plusieurs semaines après l'attaque présumée. Elle n'a cependant découvert aucune preuve d'une utilisation d'agents neurotoxiques, dont faisaient pourtant état plusieurs parties prenantes au conflit.

L'OIAC rejette la version avancée par Damas, pour qui le gaz provenait d'une installation d'armes chimiques tenue par des rebelles et d'un entrepôt situé dans le secteur que ses inspecteurs ont pu visiter. «Après l'analyse des informations recueillies au cours des visites de l'entrepôt et des locaux soupçonnés d'être des lieux de production d'armes chimiques, il n'y a pas d'indications que ces installations aient été impliquées dans leur fabrication», conclut l'organisation.

Réaction des Occidentaux et de la Russie...

Lire la suite

 

 

Présidente du Sénat russe: Moscou fera tout pour empêcher une intervention US au Venezuela

 

Dans le contexte de la crise vénézuélienne, la présidente du Conseil de la fédération, Valentina Matvienko, a assuré que la Russie ferait tout pour empêcher une intervention militaire américaine au Venezuela. Selon elle, la crise dans ce pays est créée artificiellement par les États-Unis.

La Russie fera tout pour empêcher une intervention militaire au Venezuela et le renversement illégal du Président de ce pays, a déclaré la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe), Valentina Matvienko.

«Nous craignons fortement que les États-Unis ne se livrent à des provocations et que le sang ne coule pour trouver quelques prétextes d'intervention au Venezuela. Mais nous ferons tout notre possible pour que cela n'arrive pas», a-t-elle déclaré lors de sa rencontre avec la vice-Présidente vénézuélienne Delcy Rodriguez.

En outre, elle a expliqué que la crise avait été créée artificiellement par Washington.

Lire la suite

 

 

Finlande : un homme poignarde 3 enfants et 2 adultes à Helsinki

 

[…] L’agression au couteau s’est déroulée dans la matinée du dimanche 3 mars dans un établissement de protection de l’enfance. Après l’attaque, l’établissement aurait été fermé provisoirement.

La police a indiqué dans un communqiué qu’un homme a poignardé cinq personnes : deux adultes et trois enfants en âge scolaire. Sur Twitter les forces de l’ordre ont précisé que : « Les victimes ont été hospitalisées. Les passants ne sont pas en danger. La police mène une enquête« . Les personnes blessées seraient l’ancien conjoint de l’assaillant, l’ami de l’ex-conjoint et les trois enfants des anciens époux. L’identité de l’assaillant a, en outre, été établie. L’homme est né en 1985. Les forces de l’ordre sont toujours à sa recherche.

Poliisi.fi

 

Allemagne : seuls 11 migrants ont été renvoyés grâce aux accords conclus en 2018

 

[…] La chancelière Angela Merkel était parvenue à éviter la chute de sa coalition en promettant d’agir face aux réfugiés qui entrent en Allemagne mais qui sont déjà enregistrés ailleurs en Europe. Son gouvernement a conclu des accords de retour avec le Portugal, l’Espagne, l’Italie et la Grèce.

Ces signatures n’ont toutefois livré que peu de résultats puisque depuis le mois d’août, neuf personnes ont été renvoyées en Grèce et deux en Espagne. L’accord avec l’Italie est, semble-t-il, resté lettre morte. […]

Le règlement européen dit de Dublin stipule qu’une personne entrée sur le territoire de l’Union européenne doit s’enregistrer dans le premier Etat membre où il est arrivé. Ces migrants peuvent aussi être renvoyés dans le pays où ils ont été initialement enregistrés. Cette règle a toutefois été suspendue dans les faits à la suite de la crise des réfugiés des années 2015-2016.

7sur7

 

Allemagne : plus de 6 millions d’euros pour lutter contre les violences faites aux réfugiées

 

Le ministre chargée de la migration, des réfugiés et de l’intégration du gouvernement allemand veut débloquer 6,5 millions d’euros pour lutter contre les violences faites aux femmes dans les familles de réfugiés. « Nous ne tolérons aucune violence contre les femmes« , a déclaré Annette Widmann-Mauz. Les fonds doivent notamment servir à des programmes de sensibilisation à l’égalité homme-femme et aux lois en vigueur en Allemagne. « Quiconque commet un crime comme des violences domestiques, un viol ou des mutilations génitales sera poursuivi et sévèrement puni« , a martelé la ministre conservatrice […].

Pour Robert Franken, l’un des fondateurs du réseau d’hommes féministes Male Feminists Europe, l’idée que des hommes discutent avec des hommes sur les manières de prévenir les violence est une bonne chose. En revanche, il doute de l’affirmation selon laquelle la violence est importée par les migrants. « Le sexisme et la misogynie sont une triste réalité en Allemagne depuis longtemps, assure-t-il. Nous devrions être prudent avec la supposition que les hommes réfugiés ou demandeurs d’asile seraient plus violent que les hommes allemands. »

Le projet prévoit des opportunités d’échanges autour des droits des femmes entre des immigrés qui vivent depuis longtemps en Allemagne et les nouveaux arrivants. Des hommes seront formés pour conduire ces conversations. […] Les femmes devront être encore mieux informées sur leurs droits ainsi que sur les moyens de se faire aider, à l’image du programme de prévention Migrantes pour Migrantes (MiMi). Plus de 300 médiatrices issues de l’immigration informent les femmes et jeunes filles qui viennent d’arriver en Allemagne sur leurs droits. Elles se rendent notamment directement dans les centres d’accueil pour rencontrer les familles. Selon le programme, 10000 femmes ont ainsi bénéficié du programme pour le moment. […]

Info Migrants

 

Criminalité à Oslo (Norvège) : 70 % des agresseurs condamnés pour des actes de violence grave sont des immigrés

 

Les immigrés sont fortement surreprésentés parmi les personnes condamnées par le tribunal de district d’Oslo pour des actes de violence graves.

TV 2 a passé en revue tous les jugements ayant donné lieu à des condamnations pour des actes de violence gravee à Oslo, pendant l’année 2018.

Au total, 140 personnes ont été condamnées au cours de la dernière année.

L’examen de TV 2 montre que 70% des 140 auteurs étaient d’origine immigrée.

En d’autres termes, plus de deux agressions graves sur trois commises à Oslo ont été perpétrés par des immigrés.

Par immigré, on entend les personnes qui ont immigré en Norvège ou qui sont nées en Norvège, mais qui ont un père et une mère nés tous deux à l’étranger.

Bien que le chiffre semble élevé, la chercheuse en violence Ragnhild Bjørnebekk n’est pas surprise. Elle pense que l’une des raisons est que beaucoup de ces gens viennent de cultures où la violence est davantage répandue.

« Ils sont plus vulnérables, ils ont subi plus de traumatismes. Certains d’entre eux sont issus de cultures violentes et la portent avec eux », dit Bjørnebekk.

(…)

TV2.no

Merci à Jean Baptiste Moquelin

 

Soigné en Suède, un islamiste était reparti se battre en Syrie : « A présent, il représente une menace pour la Suède »

 

Khaled Shahadeh, un terroriste de l’EI, âgé de 28 ans, est rentré en Suède afin d’y être soigné. Ensuite, il est reparti pour se battre à nouveau pour le terrorisme islamiste.

A présent, il est considéré comme l’un des quatre terroristes suédois appartenant à l’Etat islamique qui représentent une menace particulière pour la Suède. L’évaluation de cette menace est faite sur la base de l’expérience du combat, sur le fait qu’ils ont exprimé le désir de commettre des actes à l’étranger ou qu’ils possèdent des contacts avec des acteurs qui ont planifié ce type d’acte.

– Il est si têtu. Je ne pense pas qu’il abandonne, a déclaré le père de Khaled quand nous le rencontrons. […]

D’autres sources confirment que Khaled Shahadeh, à son retour en Suède, a reçu l’aide médicale suédois pour ses blessures de guerre. Après avoir guéri, il est retourné en Syrie. C’était en été 2015.

Et ce n’est pas la première fois que des partisans suédois de l’Etat islamique reviennent en Suède avec des blessures de guerre. […]

Thomas Lindén, président du conseil d’éthique de l’association médicale, déclare que c’est le besoin médical qui détermine si les médecins doivent fournir des soins ou non, et non l’identité de la personne.

– Nous ne jugeons pas les gens. Nous fournissons des soins pour des besoins médicaux sans chercher à savoir qui est l’homme ou ce qu’il a fait. C’est le cœur de la pratique médicale. Cela n’empêche pas d’autres institutions de la société de prendre des mesures à l’encontre de ces personnes, mais lorsqu’il s’agit de soins, nous n’évaluons pas l’homme, explique Thomas Lindén.

Il poursuit :

– Nous prodiguons des soins aux pauvres et aux riches, nous fournissons des soins aux meurtriers en prison. Si c’est pour punir, il est possible que d’autres organismes de la société le fassent. Les soins ne doivent pas faire partie de l’appareil répressif. Ce sont les autres instances de la société qui sont autorisées à le faire.

[…]

Expressen.se / Doku.nu

 

Grenoble : nuit de violences après le décès de 2 jeunes poursuivis par la police (MàJ : deuxième nuit d’émeutes)

 

MàJ 23h00

De nouveaux incendies ont été allumés sur l’avenue Rhin-et-Danube aux entrées sud et nord du quartier Mistral de Grenoble ce dimanche en début de soirée. Le quartier a été bouclé par les forces de l’ordre. À 23 h 30, on dénombrait treize voitures et deux engins de chantier incendiés. Parmi les treize voitures se trouveraient huit véhicules du service de la voirie de la Ville de Grenoble dont des locaux sont situés dans le quartier Mistral. (…) Le maire de Grenoble appelle au calme. Dans un communiqué, Eric Piolle « invite chacun à respecter le deuil des familles et des proches des deux adolescents, décédés hier soir. Monsieur le Procureur de la République s’est immédiatement saisi des faits et l’enquête a commencé pour établir les circonstances de l’accident. J’appelle au calme et à ne pas rajouter des violences urbaines à ce drame. »

(…) Le Dauphiné


Ce dimanche en fin de journée, le Procureur de la République est revenu sur les premiers éléments de l’enquête concernant la mort de deux jeunes dans un accident de scooter. Il a lancé un appel à témoins. Les deux victimes seraient mortes écrasées entre le bus et le parapet de la route. (…)

Le scooter double le bus par la droite

Selon Eric Vaillant, les deux passagers du scooter sont morts après avoir été coincés entre le flanc d’un bus qui circulait sur une voie d’accès à l’A480 et le parapet de cette même bretelle. Voyant arriver derrière lui un scooter suivi à distance par une voiture de police aux gyrophares allumés, le conducteur de l’autocar s’est déporté sur la droite afin de laisser passer les deux autres véhicules. Mais au même moment, le scooter décide de doubler le bus par la droite et se retrouve donc coincé et écrasé.

« Aucun choc avec la voiture de police »

Toujours selon le Procureur, les analyses toxicologiques du chauffeur étaient totalement négatives : « Nous avons affaire à un professionnel », a expliqué le Procureur. Eric Vaillant a par ailleurs insisté sur le fait qu’il n’y a eu « aucun choc » entre le scooter et la voiture de police, un véhicule banalisé de la Brigade anti-criminalité, qui le suivait à distance. Et de lancer également un appel à témoins : le scooter, avant le tragique accident, aurait effectué une queue de poisson à un véhicule blanc. Le ou les occupants de ce véhicule sont priés de se rapprocher des services de police car « leur témoignage est très important ».

Les deux victimes connues des services de police

Concernant les deux victimes, le Procureur a confirmé leur âge : 17 et 19 ans. Tous les deux étaient connus des services de police pour des faits de petite délinquance. Ce samedi 2 mars, ils circulaient sur un scooter volé, un Yamaha T-Max d’une cylindrée de 125 centimètres cubes.(…)

francetvinfo.fr

 

Le frère de Chérif Chekatt, le terroriste de Strasbourg, arrêté après avoir menacé de commettre un attentat (MàJ: détention provisoire)

 

Après 48 heures de garde à vue, Malek Chekatt, le frère aîné de Cherif Chekatt a été présenté au parquet de Strasbourg. Il comparaîtra, lundi 4 mars, pour « menaces de mort »

« Ce soir je fais la une de BFM »

« Ce soir je fais la une de BFM » voilà ce que le frère de Cheriff Chekatt a écrit vendredi 1er mars sur son compte Facebook en ajoutant à la publication une photo montrant des armes à feu posées sur son canapé et cette mention : « tout est prêt, je demande à mes contacts de garder le silence jusque 18h30 ce soir svp » […].

Malek Chekatt est déjà connu des services de police pour « divers petits délits », a précisé une source policière.

France3

 

 

 

Calais (62) : 100 migrants s’introduisent sur le port et tentent d’aborder un navire en partance pour l’Angleterre (Màj)

 

Le 03/03/2019

Les migrants, qui espéraient rejoindre le Royaume-Uni, ont pénétré dans l’enceinte du port entre 21h15 et 21h30. « Une cinquantaine d’entre eux ont réussi à monter dans un ferry » de la compagnie DFDS, […].

Intervenant à bord du bateau, les forces de l’ordre ont organisé « la sortie des véhicules, voitures et poids-lourds » et ont « ratissé le ferry ». Quelque « 44 migrants ont ainsi été localisés et interpellés, puis conduits à l’aide d’un bus au commissariat de Calais » pour être placés en garde à vue, a dit Philippe Vennin. A 00h45, l’opération « était toujours en cours et une dizaine de migrants se trouvaient toujours à bord du ferry, près des cheminées » dans une zone difficile d’accès. […]

20 Minutes

Commenter cet article