Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 25 mars 2019

 

 

Chute du califat: les soldats de Daesh se rendent aux Kurdes

 

Après la défaite et la chute du dernier bout de territoire contrôlé par Daesh, ses combattants sont sortis des tunnels et se rendent aux soldats Kurdes.

Lire la suite

 

 

Israël: une roquette tirée de Gaza fait sept blessés près de Tel-Aviv

 

VIDÉO - Ce tir de roquette, d'une portée rare, intervient en pleine campagne électorale israélienne. Signe de la gravité de la situation, le premier ministre Benyamin Nétanyahou va écourter sa visite aux États-Unis.

De notre correspondant à Jérusalem

Tout a commencé ce lundi peu avant le lever du jour à Mishmeret, une communauté agricole du nord de Tel Aviv, par le hurlement des sirènes d'alerte. Puis une roquette s'est écrasée sur le toit d'une ferme. Elle a dévasté la maison et déclenché un incendie. Six membres d'une même famille dont des enfants ont été légèrement blessés par des éclats d'obus et transportés à l'hôpital.

Lire la suite

Lire aussi: Israël envoie des troupes supplémentaires vers Gaza après un tir de roquette

 

Trump annule des sanctions contre Pyongyang parce qu'il "apprécie" Kim Jong Un

 

Donald Trump et Kim Jong Un

L'opposition démocrate dénonce une "imprudente naïveté" et une "incompétence flagrante".

 

Rapport Mueller : aucune preuve d'une collusion entre Moscou et l'équipe de Trump

 

Le procureur spécial Robert Mueller a conclu à l'issue d'une enquête de deux ans à l'absence d'éléments prouvant une entente ou une coordination entre l'équipe de campagne de Donald Trump et Moscou lors de la présidentielle américaine de 2016.

Au terme de deux ans d'enquête, le rapport du procureur spécial Robert Mueller est formel : il n'y a pas de preuve corroborant la thèse d'une collusion entre la Russie et les membres de l'équipe de campagne de Donald Trump au moment de l'élection présidentielle américaine de 2016.

«Les investigations du procureur spécial n'ont pas déterminé que l'équipe de campagne Trump ou qui que ce soit d'associé à celle-ci se soit entendu ou coordonné avec la Russie dans ses efforts pour influencer l'élection présidentielle américaine de 2016», a exposé le ministre américain de la Justice, Bill Barr, dans un courrier transmis eu Congrès et rendu public ce 24 mars.

Lire la suite

 

Lire aussi : Enquête Mueller: Trump se dit "totalement disculpé", ses adversaires en doutent

 

Mali: plus de cent morts dans un massacre dans le village peul d'Ogossagou

 

Le 23 mars

Au Mali, c’est un véritable massacre qui a eu lieu, au matin de ce samedi 23 mars, dans deux villages peuls du centre du pays. Des hommes armés habillés en chasseurs traditionnels ont fait irruption dans le village d'Ogossagou. Selon des sources concordantes, plus de 100 personnes ont été tuées. Le dernier bilan fait état d'au moins 135 morts. Après Ogossagou, les assaillants sont allés dans le village de Welingara, deux kilomètres plus loin, et ont tué les habitants qu'ils ont trouvés sur place.

Cheick Harouna Sankaré est le maire d’une commune voisine du village où le massacre a eu lieu, dans le centre du Mali. Comme d’autres, bouleversé, il décrit la scène. Tôt ce samedi matin, des hommes armés débarquent dans le village d'Ogossagou, non loin de la ville de Bankass, « massacrant plusieurs dizaines de civils peuls ».

Un autre élu donne des détails. Le chef de village, Amadou Belko Bari est « tué devant sa mère » qui sera, à son tour, « exécutée ». Un chef religieux local, Bara Sékou, a également « été tué ». Dans la furie, les assaillants n’épargnent personne… ni les femmes, ni les enfants, ni les jeunes, ni les vieillards, tous de la communauté peule.

Lire la suite

 

Lire aussi : Mali : ce que l'on sait du massacre d'au moins 130 habitants d'un village peul

 

 

 

Après les attentats de Christchurch, les pays musulmans appellent à la lutte contre l’islamophobie

 

Le 22 mars

En marge d’une réunion en session ordinaire convoquée par le président turc Recep Tayyip Erdogan, les pays membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI) ont publié, vendredi 22 mars, une déclaration commune, appelant à la prise «des mesures concrètes, exhaustives et systématiques» pour lutter contre l’islamophobie.

Cette réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OCI, à laquelle a été convié spécialement le ministre des Affaires étrangères de Nouvelle-Zélande Winston Peters, intervient une semaine après les attentats de Christchurch qui ont coûté la vie à 50 fidèles musulmans. Le communiqué décrit ces derniers attentats, ainsi que les nombreux autres visant les musulmans dans le monde, comme les «conséquences brutales, inhumaines et horribles» de l’islamophobie.

C’est en ce sens que l’OCI a appelé les dirigeants du monde à «garantir la liberté de culte» des musulmans et à «ne pas imposer de restrictions sur leurs droits et libertés». Parallèlement, cette organisation panislamique a exhorté tous les pays comptant des musulmans parmi leurs citoyens à «s’abstenir de toute politique, déclaration ou acte associant l’islam au terrorisme et à l’extrémisme».

Les pays membres de l’OCI ont suggéré la création d’une « Journée mondiale de la solidarité contre l’islamophobie » qui serait célébrée tous les 15 mars, en mémoire des victimes des fusillades de Christchurch. […]

saphirnews

 

Note ; voilà je que j’affirmai le 15 mars dernier. Les fusillades de Christchurch étaient d'une débilité profonde car les musulmans allaient en profitaient pour demander plus de droits
Encore une chose, on n'a jamais vu les pays musulmans se réunir pour luter ou mm dénonçait la christianophobie des musulmans, qui elle fait des milliers de morts tous les ans

Lire aussi :

« Toutes les cinq minutes dans le monde, un chrétien est tué à cause de sa foi »

( source )

Ou lire ma compilation d'article

L'Islam persécute les chrétiens dans le monde ( Vidéos )

 

 

 

« Si la Nouvelle-Zélande veut se protéger contre tout attentat islamiste visant à venger Christchurch, le pays doit soutenir ses musulmans »

 

Un expert en sécurité affirme que la solidarité et le soutien de la Nouvelle-Zélande envers sa communauté musulmane après l’attaque sont essentiels pour protéger le pays de toute attaque visant à venger celle de Christchurch.

Un haut responsable de l’Etat islamique a appelé à la vengeance après les attaques de vendredi contre deux mosquées de Christchurch qui ont tué 50 personnes.

Le New York Times a rapporté que le porte-parole de l’organisation terroriste, Abu Hassan al-Muhajir, a rompu six mois de silence pour appeler à des représailles.

Paul Buchananan, expert en sécurité, estime que les combattants de Daech revenant dans leur pays d’origine après leur défaite en Syrie représentent « une menace réelle ».

Toutefois, le niveau de la menace dépend de la façon dont la Nouvelle-Zélande réagit en tant que nation envers sa communauté musulmane.

(…) « Le massacre leur donne un outil de recrutement et un incitatif [vengeance]. La menace est réelle. »

« Mais la Nouvelle-Zélande pourrait être en sécurité si la population non musulmane se rassemble autour de la communauté musulmane. »

« Notre réaction en tant que nation déterminera le niveau de menace. »

(…) NZHerald

 

Après Christchurch, Berlin veut protéger les musulmans

 

La Nouvelle-Zélande a réagi à l’attaque de Christchurch en interdisant certaines armes et en se montrant solidaire avec les musulmans. A présent, le sénateur berlinois Andreas Geisel (SPD) a promis une protection spéciale pour les institutions musulmanes.

[…]

« En tant que ville cosmopolite et tolérante, Berlin représente l’équilibre des cultures et des religions », explique Geisel. Il a déclaré aux musulmans : « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour votre protection. La haine et la violence ne doivent pas devenir la source de la division de notre société ouverte. »

La police de Berlin a été particulièrement sensibilisée et prend « toutes les mesures nécessaires » pour protéger tous les Berlinois. Il s’agit notamment de « la présence visible devant les lieux qui servent à la pratique de la religion, en particulier les mosquées ».

(Traduction Fdesouche)

Spiegel.de

 

 

 

Le Royaume-Uni refuse l'asile à un Iranien converti au christianisme en lui citant la Bible

 

Un Iranien converti au christianisme s'est vu refuser une demande d'asile au Royaume-Uni. Motif : le christianisme ne serait pas une religion pacifique selon les autorités britanniques, contrairement à ce qu'affirme le demandeur d'asile.

Le bureau de l'Intérieur britannique, l'équivalent du ministère de l'Intérieur français, en charge des demandes d'asile, a avancé des arguments pour le moins surprenants pour refuser la demande d'un immigré iranien, converti au christianisme, ayant déposé sa requête en 2016.

Dans un courrier surréaliste il est mentionné, passages de la Bible à l'appui, que la conversion au christianisme de l'individu pose un problème car contrairement aux affirmations qu'il aurait formulées dans sa demande, le christianisme ne serait pas une religion «pacifique». Evangile selon Matthieu, Livre de l'Exode, Lévitique... plusieurs citations jugées guerrières de l'Ancien et du Nouveau Testament sont reproduites pêle-mêle.

«Ces exemples sont incompatibles avec votre affirmation selon laquelle vous vous êtes convertis au christianisme après avoir découvert qu’il s’agissait d’une religion "pacifique", contrairement à l’islam qui contient violence, rage et vengeance», conclut le courrier après l'énumération. Conséquence : la demande de l'Iranien se voit déboutée.

Lire la suite

 

Note : un seul passage de l'évangile de Matthieu peut prêter a confusion, c'est ce passage  
"Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ;et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison."( Matt 10:34-36 )


Ce que Jésus veut dire c'est qu'avec son arrivé il apporte une nouvelle croyance et que a cause de cela les gens vont de déchirer entre eux , comme par exemple un juif qui deviens Chrétien et qui se fera refoulé par sa famille

C'est mieux expliquer dans l’Évangile de  Luc

Luc 12;51 Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division. Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux, et deux contre trois ;le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère.

 

 

Cheikh palestinien à la mosquée Al-Aqsa* : La France deviendra un pays islamique grâce au djihad

Vers une guerre de religion, infos du 25 mars 2019

Le cheikh palestinien Abou Taqi Al-Din Al-Dari a déclaré, dans un discours prononcé à la mosquée Al-Aqsa et mis en ligne sur Internet le 12 mars 2019, que les Français ne valorisent pas le mariage autant que les musulmans, mais que c’est bien le djihad, plutôt que la démographie, qui fera de la France une Etat islamique. En effet, a-t-il expliqué, les musulmans ont besoin d’un pays à même de transmettre le message islamique à l’Occident.

Il a rappelé les nombreuses conquêtes de l’Empire ottoman, qualifié d’« l’État islamique », en Occident et en Asie, estimant que la nation islamique était capable de « revenir à son état d’origine » et de diffuser l’islam.

Cheikh Taqi Al-Din a ainsi estimé que le monde entier serait à l’avenir soumis au règne de l’islam de l’une des trois manières suivantes : la conversion à l’islam, l’impôt de la jizya, ou le combat pour Allah. Extraits :

Abou Taqi Al-Din Al-Dari : L’Allemagne et la France ont commencé à vieillir, en ce sens que leurs jeunes ne considèrent pas le mariage comme souhaitable. Les gens là-bas – en particulier les jeunes – évitent désormais de se marier, contrairement aux musulmans. Par exemple, on dit qu’en 2050, les musulmans en France seront plus nombreux que les Français.  Nous ne comptons toutefois pas sur ces chiffres pour transformer la France en pays islamique. Nous comptons sur le besoin pour les musulmans d’un pays susceptible d’apporter l’islam – son orientation, sa lumière, son message et sa miséricorde – à la population [occidentale] par le biais du djihad pour Allah. Quand les gens verront la justice, la lumière, l’orientation et la miséricorde de l’islam, « ils rejoindront en masse la religion d’Allah » [comme il est dit dans le Coran] par un pays qui leur apportera l’islam  au moyen du djihad pour Allah. […]

Il n’y a pas si longtemps, il y a seulement quatre siècles, à l’époque de l’État ottoman, les musulmans ont conquis la Pologne et l’Autriche. L’État islamique a atteint les murs de Vienne, la capitale de l’Autriche, et l’appel à la prière y fut entendu. Tous les pays de [l’ex-] URSS se trouvaient sous les auspices de l’État islamique – les pays du Caucase et au-delà. Les Mongols musulmans ont dirigé la Chine jusqu’en 1644 EC. Les musulmans ont conquis la Hongrie en 1526. En 1537, ils ont conquis des parties de l’Italie, comme Otrante. En 1543, sous les auspices de l’Etat ottoman, les armées musulmanes sont arrivées à Toulon, en France, où elles ont construit une mosquée, au cœur de la France. En 1586, l’Inde était gouvernée par l’islam. Ces événements présagent le retour possible de la nation islamique à son état antérieur de diffusion de l’islam, si Allah le veut. […]

Ainsi, le règne de l’islam se répandra dans le monde entier, de l’une des trois manières suivantes : la conversion à l’islam, le paiement de la taxe de capitation de la jizya, ou nous demanderons l’aide d’Allah et les combattrons, jusqu’à ce que le monde entier soit soumis au règne de l’islam. […]

Source & vidéo
 

* la plus grande mosquée de Jérusalem  sur l’esplanade des Mosquées (celle qui a servie d’écurie aux croisés, lors de la première croisade) 

 

 

Note : et je peux affirmé que la plupart des musulmans rêves d'un monde soumis a l'islam

 

 

Francfort (All) : Arrestation de 11 personnes soupçonnées de préparer un attentat « islamiste » afin de « tuer autant ‘d’infidèles’ que possible »

 

Le 22 mars

Soupçonnées de planifier un attentat « islamiste » à la voiture-bélier et aux armes à feu, 11 personnes ont été arrêtées vendredi à Francfort, en Allemagne.

Onze personnes suspectées de planifier un attentat « islamiste » à la voiture-bélier et aux armes à feu ont été arrêtées vendredi à Francfort par la police allemande.

Parmi elles, un homme de 21 ans d’Offenbach et deux frères de 31 ans de Wiesbaden appartenant à la scène salafiste sont suspectés d’être les cerveaux de l’opération qui visait à perpétrer un attentat « terroriste islamiste », selon le parquet de Francfort.

Pour y parvenir, ils avaient prévu d’utiliser un véhicule et des armes à feu afin de « tuer autant ‘d’infidèles’ que possible », explique le parquet dans un communiqué.

 

La Suède accordera l’asile à tous les musulmans ouïghours qui en feront la demande

 

Les Ouïghours et d’autres minorités musulmanes fuyant la Chine pour la Suède pourront plus facilement obtenir un permis de séjour, suite à une décision de l’Agence suédoise des migrations.

L’agence affirme qu’il suffit d’être un Ouïghour pour qu’il y ait un risque de persécution en Chine. Cela signifie que les membres de ces minorités n’ont pas besoin de prouver qu’ils courent, en tant qu’individus, un risque spécifique de persécution pour que leur demande soit acceptée.

« Ce que nous avons vu, c’est qu’il y a une répression assez importante de la part de l’État chinois. Ils peuvent arrêter et interner des gens sans aucune accusation criminelle. Les gens sont placés dans ce que l’on appelle des « camps de rééducation ». C’est arbitraire », a déclaré à la radio Carl Bexelius, un responsable de l’Agence suédoise des migrations.

Les expulsions des Ouïghours ont été temporairement interrompues en Suède en septembre, et selon l’agence, la situation dans la région chinoise du Xinjiang s’est aggravée.

« Nous avons relativement peu de demandeurs d’asile en provenance de Chine, et nous avons pris la décision de ne pas expulser ces gens », a expliqué Bexelius.

Pékin a rejeté les avertissements de l’ONU selon lesquels plus d’un million de musulmans sont détenus dans des camps d’internement.

La Chine affirme que ses restrictions à l’égard des minorités musulmanes, y compris les points de contrôle omniprésents de la police et la surveillance vidéo, visent à combattre l’extrémisme islamique et les éléments séparatistes dans la province occidentale.

The Local Sweden

 

 

Lapin Taquin : « Les humanistes ne comprennent pas à quel point leur humanisme est un ethnocentrisme »

 

Espagne : une adolescente de 12 ans violée par 5 Marocains et 1 Nigérien « Le crime a été caché au public »

 

Une mineure de 12 ans a été victime d’un viol collectif en Espagne. Les six agresseurs, dont cinq Marocains, ont été arrêtés.

Encore une affaire de viol. Cette fois-ci, c’est la petite commune d’Azuqueca de Henares en Espagne qui en a été le théâtre.

Les faits, relayés par le journal espagnol El Mundo ce mercredi, remontent au 15 mars 2018, lorsqu’une mineure de 12 ans a été kidnappée, en plein jour, par un groupe de six hommes alors qu’elle se trouvait dans un parc.

Elle a été emmenée de force dans un immeuble abandonné de la région et violée par les six individus âgés de 15 à 20 ans: cinq Marocains dont quatre mineurs, ainsi qu’un Nigérien.

Le même jour, les autorités ont réussi à mettre la main sur les agresseurs. Cinq d’entre eux ont été écroués.

[NDLR : Des sites espagnoles comme Lacronica et Guadalajaradiario précisent que le viol a été caché au public depuis un an. La date du crime publiée par Plurielle est inexacte]

Plurielle.ma / ABC.es / Libertaddigital.com

 

Italie : la coalition de droite menée par Matteo Salvini gagne une nouvelle élection régionale en Basilicate, un bastion de la gauche

 

Une coalition de droite/extrême droite menée par la Ligue (extrême droite) a remporté une nouvelle victoire lors d’élections régionales dimanche en Basilicate (sud de l’Italie), dernier test avant les européennes du 26 mai.

Selon des résultats portant sur plus de 95% des sièges électoraux, le candidat de cette coalition régionale qui réunit principalement la Ligue de Matteo Salvini et Forza Italia (FI), le parti de Silvio Berlusconi, remporte 41,9% des voix. La Ligue obtient 19,2%, loin devant FI, qui doit se contenter de 8,9%.

Le centre gauche, en difficulté dans tout le pays depuis sa défaite lors des législatives de mars 2018, perd la région malgré un bon score (33,3%), qui en cache cependant un très mauvais: au sein de cette coalition, le Parti démocrate (PD), pilier du centre gauche en Italie, n’obtient que 7,8% des voix.

Le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) reste avec 20,4% le premier parti de cette région du Sud déshérité, mais ce score est également une énorme contre-performance après les 44% engrangés lors des législatives de 2018.

« Merci, la Ligue a triplé ses voix en un an, victoire en Basilicate aussi », a réagi lundi matin son chef Matteo Salvini. « Mes salutations à la gauche et maintenant on change l’Europe ».

L’OrientLeJour

 

Immigration : qui a dit que l’Occident était xénophobe  ?

 

Le Pew Research Center a montré que, bien loin d’être une particularité occidentale, le désir de juguler l’immigration est commun à de nombreux pays : Ces dernières années, on a beaucoup écrit sur la peur de l’immigration en Occident. Par contre, ce qui n’a pas retenu beaucoup d’attention, c’est ce que des pays extérieurs à l’hémisphère occidental peuvent aujourd’hui penser de l’immigration. Quelle est l’opinion des Nigérians, Indiens, Turcs ou Mexicains vis-à-vis des migrants qui arrivent dans leur pays  ? On n’en entend pas souvent parler.

Sur ce sujet, deux enquêtes récentes fournissent d’intéressants résultats. Le pourcentage de sondés souhaitant moins ou plus du tout d’immigrants dans leur pays était plus élevé en Afrique du Sud (65 %), Argentine (61 %), au Kenya (60 %), Nigeria (50 %), en Inde (45 %) et au Mexique. (44 %) qu’en Australie (38 %), au Royaume-Uni (37 %) ou aux États-Unis (29 %). Dans les vingt-sept pays passés en revue, moins du tiers des personnes interrogées déclaraient que leur pays devrait accueillir davantage d’immigrants. Une étude Ipsos MORI de 2017 sur les tendances « nativistes » (l’hostilité à l’égard de l’immigration) mondiales brossait un tableau similaire. Lorsqu’on leur demandait s’ils pensaient que leur pays serait « plus fort » s’il « stoppait l’immigration », davantage de Turcs (61 %) et d’Indiens (45 %) avaient acquiescé en comparaison avec les Britanniques (31 %), les Australiens (30 %), les Allemands (37 %) ou les Sud-Africains (37 %). Quant à la question « vous sentez-vous étranger dans votre propre pays ? » – un autre indicateur d’hostilité à l’égard de l’immigration –, 57 % des Turcs, 54 % des Sud-Africains, 46 % des Brésiliens et 39 % d’Indiens avaient répondu par l’affirmative. Les chiffres étaient moins importants chez les Allemands (38 %), les Britanniques (36 %) ou les Australiens (36 %). Enfin, 74 % des Turcs, 64 % des Péruviens, 62 % des Indiens et 60 % des Sud-Africains étaient d’accord pour dire que les employeurs devaient donner « la priorité » aux locaux plutôt qu’aux d’étrangers, contre 58 % des Américains, 48 % des Britanniques et 17 % des Suédois.

Croire que le « nativisme » est réservé aux Occidentaux blancs est une idée reçue. Il s’agit en réalité d’un phénomène mondial qui est souvent plus fort dans les pays non occidentaux.

(…) Le Point

 

Marseille : Un commando de dix hommes fait irruption dans une cité et tire des rafales de kalachnikov

 

Les semaines passent, et les scènes se répètent. Un commando d’une dizaine d’individus a fait irruption dans la cité de la Bricarde, à Marseille, ce dimanche après-midi, avant de procéder à des tirs d’intimidations à la kalachnikov.

Selon La Provence, le commando est arrivé dans trois voitures et a tiré plusieurs rafales de kalachnikov entre les bâtiments, sans faire de blessé, avant de quitter les lieux en trombe.

Selon la police, aucun impact de balle n’a été retrouvé sur place, ce qui laisse penser à des tirs d’intimidations en l’air. La piste d’une guerre de territoires entre plusieurs équipes de narcotrafiquants est privilégiée. L’enquête a été confiée à la Police judiciaire. En mai 2018, un autre commando avait semé la peur dans la cité de la Busserine, une scène, filmée par un témoin, qui avait suscité l’émoi.

20minutes.fr

Erdogan veut renommer l’ex-basilique Sainte-Sophie « mosquée Sainte-Sophie »

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a évoqué ce dimanche la possibilité de renommer l’ex-basilique Sainte-Sophie d’Istanbul, actuellement un musée, en «mosquée Sainte-Sophie» après les élections locales du 31 mars.

Oeuvre architecturale majeure construite au VIe siècle à l’entrée du détroit du Bosphore et de la Corne d’or, la basilique Sainte-Sophie fait régulièrement l’objet de polémiques entre chrétiens et musulmans qui se disputent son utilisation.

Cette église, où étaient couronnés les empereurs byzantins, a été convertie en mosquée au XVe siècle après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453.

(…) Le Dauphiné

 

 

 

Nombre d’immigrés : Check News (Libération) reconnait que les chiffres des décodeurs du Monde pour nier le grand remplacement étaient bidons

 

Si on décidait d’additionner les descendants d’immigrés aux immigrés, on arriverait donc à 12% de personnes en France étant immigrés extra-européens, ou étant nés d’un (ou de deux) parent(s) immigré(s) extra-européen(s). Et non 5% comme l’écrivait par erreur l’article du Monde.

(…) Check News

 

Note : cette "erreur" à était écrit siemens, parce que Libération comme le Monde sont des journaux gauchistes et que ces gens-là écriraient n'importe quoi pour justifier leur idéologie multiculturaliste

 

« Immigration ou colonisation ? » : Discours d’Éric Zemmour lors d’une conférence en Hongrie

 

Le Sommet de Budapest sur les migrations, organisé par le Mathias Corvinus Collegium, se déroule du vendredi au dimanche, en présence du Premier ministre hongrois Viktor Orbán et de l’ancien président français Nicolas Sarkozy. (source)

 

Suède : Une expérience sociale montre l’hypocrisie de gauche sur la question de l’accueil des migrants

 

Début mars, le journal suédois Samhällsnytt, critique envers l’immigration, a mené une expérience sociale avec des défenseurs de l’immigration dans une ville suédoise. La question était de savoir s’ils accueilleraient effectivement des « réfugiés » si on leur en donnait l’occasion.

Un journaliste de Samhällsnytt s’est approché des passants dans la rue et leur a demandé s’ils étaient d’accord avec la politique suédoise concernant les réfugiés. En cas de réponse affirmative, il a ensuite posé une autre question : « Accepteriez-vous aussi des réfugiés dans votre propre foyer ? De nombreux passants ont également répondu par l’affirmative à cette question sans hésitation.

Mais la surprise est venue par la suite : le journaliste a déclaré qu’il avait déjà un réfugié du nom d’Ali avec lui, qui cherchait actuellement à être admis dans un logement privé. Un homme oriental apparait à côté du journaliste.

L’intervieweur demande alors si ces Suédois (qui sont favorables à l’accueil des migrants) sont prêts à accueillir Ali comme ils le prétendaient auparavant.

[NDLR : On peut activer la traduction automatique en utilisant les paramètres Youtube de la vidéo.]

[…]

(Traduction Fdesouche)

Unzensuriert.at

Commenter cet article

kyrEn 29/03/2019 02:16

Citer la Bible (Nouveau Testament) à un Iranien converti au christianisme est certes paradoxal, mais il convient de bien comprendre ce que Jésus signifiait en tant que Serviteur du Divin.
Il est évident que le message de Jésus amène des incompréhensions et moqueries (le mot est faible) entre juif et chrétiens (par exemple), et souvent au sein d'une même famille.
Il convient également d'entendre que le message de Jésus sont des paroles de paix, néanmoins ne perdons pas de vue que le Roi des rois dirige une Armée du Domaine céleste et c'est en cela qu'il ne vient pas forcément en paix! Il en sera de même du Paraclet, Esprit de la Vérité, et l'ultime message de Paix du Divin pou les Hommes... sinon la Révélation ira de paire avec les maux des hommes pour la planète, dont des guerres politiques et religieuses. C'est en cela que ne peuvent venir en paix ces messagers, prophètes, messies qui disent tous que si les hommes et femmes de la Terre ne peuvent ni acceptent entre eux un message pacifique alors les races seront rasées et tout sera de la faute de ces hommes qui préfèrent division et moquerie.