Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 19 mars 2019

 

EN DIRECT - Trois morts dans un fusillade à Utrecht : une lettre retrouvée par les enquêteurs accrédite la piste terroriste

 

CE QU'IL FAUT RETENIR 

 

LES FAITS

Lundi matin, à 10h45, un homme armé a ouvert le feu dans un tramway et "à plusieurs endroits" à Utrecht, aux Pays-Bas. Des témoins ont rapporté que le tireur avait pris pour cible une femme et des personnes tentant de l'aider, selon des médias.

 

LE BILAN 

Trois personnes sont mortes, selon le maire d'Utrecht. On dénombre également cinq blessés, d'après le dernier bilan communiqué par les autorités. 

 

LE(S) TIREUR(S) 

Le suspect est présenté comme Gokmen Tanis, un homme de 37 ans. Après avoir publié un avis de recherche, la police annonce l'avoir arrêté, ce lundi soir, à Oudenoord. Un autre homme suspecté d'être impliqué dans l'attaque a également été arrêté en début de soirée. 

 

L’ENQUÊTE

La police indique que l'acte est "potentiellement" terroriste. Mais l'agence de presse étatique turque Anadolu, citant des "proches" de l'assaillant présumé, évoque un possible "différend familial".

 

LES RÉACTIONS 

Jean-Claude Junker annonce s'être entretenu avec Mark Rutte, premier ministre hollandais. "L'UE se tient aux côtés des Pays-Bas, et de son peuple, durant ces moments difficiles", dit-il. Le secrétaire secrétaire britannique aux affaires étrangères, exprime sa solidarité avec les Pays Bas.

 

Dans un tweet, la famille royale s'est dite "attristée par le fait que trois personnes soient mortes et neuf autres blessées". "Soyons unis et unis pour une société dans laquelle les gens peuvent se sentir en sécurité et dans laquelle règnent la liberté et la tolérance", dit-elle. Emmanuel Macron a exprimé sa solidarité, sur son compte Twitter.

 

SÉCURITÉ 

Lundi soir, le niveau d'alerte a été abaissé, indique la mairie d'Utrecht. 

 

LETTRE

 

Une lettre retrouvée par les enquêteurs accrédite la piste terroriste, annonce le parquet néerlandais.

 

"A ce stade un motif terroriste est pris en compte sérieusement", ont indiqué dans un communiqué commun le parquet et la police locale.

 

Dans un communiqué commun, le parquet et la police locale ont précisé n'avoir à ce stade établi "aucun lien" préalable entre ce suspect d'origine turque et les victimes de la tuerie du tramway, qui a fait trois morts et cinq blessés lundi matin.

Suivre le direct

 

 

Algérie : Bouteflika confirme qu'il restera président après le 28 avril

 

Le président algérien conservera son poste à l'expiration de son mandat et ce jusqu'à ce qu'un nouveau scrutin, dont la date est inconnue, soit organisé.

Lire l'article

 

 

Saint-Denis (93) : Tariq Ramadan assiste à une conférence de La France Insoumise sur les violences faites aux femmes avec Danièle Obono

 

Tariq Ramadan, toujours mis en examen pour viol dans deux dossiers et sous contrôle judiciaire, a été aperçu hier soir à Saint-Denis lors d’une réunion « contre les violences faites aux femmes au quotidien », en présence de Danièle Obono et de Françoise Vergès. Cette réunion était organisée par Majid Messaoudène, militant décolonial et conseiller municipal La France insoumise en charge de l’égalité et des droits des femmes à la mairie de Saint-Denis. Des femmes en désaccord avec sa présence ont quitté la salle.

Le prédicateur musulman, qui se serait installé à Saint-Denis depuis sa libération conditionnelle, a été aperçu plusieurs fois dans la ville ces derniers jours. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis du 2 février au 15 novembre 2018 à la suite de sa mise en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable ». Au moins trois femmes ont porté plainte contre lui. Le 14 mars dernier, la cour d’appel de Paris a rejeté la demande de levée des deux mises en examen déposée par les avocats de Tariq Ramadan.

« Sa venue dans la salle comme spectateur du débat est une provocation inacceptable (…) », s’indigne la maire de Saint-Denis. Sa présence est « totalement indécente. L’élue en charge de l’animation du débat, tout comme de nombreus.e.s participant.e.s, ont ainsi demandé à de multiples reprises à monsieur Ramadan de partir de la salle. Son refus de quitter la salle est une insulte envers les personnes légitimement choquées par sa présence », renchérit la municipalité. Et celle-ci de réclamer à l’islamologue « un minimum de décence en laissant en paix celles et ceux qui se battent contre les violences faites aux femmes. »

 

L’Heure des pros: Pascal Praud réunit Éric Zemmour et Yassine Belattar sur CNews

 

___________________________

Le 18 mars 2019

 

 

Attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande : des djihadistes appellent à des représailles

 

Ceci est un extrait de rapport JTTM (Jihad and Terrorist Threat Monitor), service réservé aux abonnés. Pour plus d’informations, contacter contact@memri.fr.

Des djihadistes ont réagi à la fusillade du 15 mars 2019 dans la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, qui a fait au moins 49 victimes dans deux mosquées du centre-ville. Selon les médias, plusieurs suspects ont été arrêtés, dont Brenton Tarrant, âgé de 28 ans. L’attentat aurait été diffusé en direct dans les médias sociaux, et les djihadistes en ont relayé des extraits.

Telegram

La chaîne Telegram Abu Abdallah, pro-Al Qaïda, a mis en ligne une vidéo de l’attentat montrant l’assaillant tuant, semble-t-il, une femme musulmane blessée dans la rue, devant la mosquée, quelques instants avant de monter dans le véhicule emprunté pour prendre la fuite. Le post disait : « L’infidèle a tué une femme musulmane et l’a écrasée, avant de tuer nos frères dans la mosquée. Où est la revanche, ô [musulmans] fervents ? Par Allah, si nous ne faisons rien, il n’y a rien de bon en nous… [nous avons] assez sommeillé, qu’allons-nous répondre à Allah ? »

Un post mis en ligne sur le groupe Telegram pro-Al-Qaïda AQIS qualifiait les « massacres des mosquées de Nouvelle-Zélande » de « guerres des croisés » contre les musulmans, menées dans le « langage du sang ». Il appelait à des représailles de même nature : « On n’affronte pas le langage du sang par un langage de reddition… ni par des appels et des slogans de tolérance et de paix, mais par le langage du sang… »

Un post mis en ligne sur la chaîne Telegram pro-Etat islamique Al-Asyaf Al-Baghdadi appelait les partisans de l’EI à utiliser les médias sociaux pour appeler à des attaques contre les chrétiens. Sous le hashtag en arabe #New_Zealand_Attack, le post disait : « Ô supporters du monothéisme, ô supporters de l’Etat musulman (l’EI), allez sur Facebook et sur Twitter et appelez à répandre le sang des adorateurs de la croix [les chrétiens] et des petits-enfants des singes et des porcs [les juifs] pour venger la religion d’Allah et le sang des musulmans qui a été versé et qu’ils continuent de verser à Al-Baghouz [Syrie], et aujourd’hui, à l’intérieur des mosquées de Nouvelle-Zélande. »

La chaîne Telegram pro-EI Rahel a posté la photo d’une arme à feu, d’un drapeau de l’EI et d’une ceinture explosive, portant différents messages, menaçant les habitants de Nouvelle-Zélande de représailles. Parmi ces messages , on pouvait lire : « Les représailles ne vont pas tarder », et « vous avez ouvert les portes de l’enfer sur votre île [la Nouvelle-Zélande] ». La photo semblerait être une réponse aux photos d’armes couvertes de graffitis de l’assaillant, qui mettaient en lumière des personnages historiques et des noms de victoires contre les musulmans.

Source

 

Note :  Al Qaïda et l'EI ont lancer des appels aux meurtres des mécréants croisé mais bizarrement c'est le silence chez les médias français


 

Utrecht: la fusillade dans un tram aurait fait un mort, le tireur (un turque) est en fuite, une motivation terroriste possible

 

Une fusillade aurait fait un mort et plusieurs blessés, ce lundi vers 10h45 sur la 24 Oktoberplein à Utrecht, aux Pays-Bas. Le nombre exact de personnes atteintes n'est pas encore connu. De nombreuses forces de l'ordre sont sur place et le périmètre a été bloqué, indique la police.

Une unité anti-terroriste s'est rendue sur les lieux des faits, de même qu'au moins trois hélicoptères de secours et de police. Cette dernière tient compte d'une possible motivation terroriste.

La police néerlandaise enquête sur des tirs entendus ailleurs que dans le tram circulant Place du 24 Octobre à Utrecht, a fait savoir un porte-parole des forces de l'ordre à la presse. Ce porte-parole a également indiqué que le tireur se serait enfui en voiture.

La police n'exclut pas qu'il y ait plusieurs tireurs impliqués. Un témoin a évoqué au micro de la chaîne régionale RTV Utrecht que quatre hommes avaient tiré sur une femme dans le tram. Selon d'autres sources, la police rechercherait une voiture rouge.

Services d'intervention

Plusieurs journalistes présents à Utrecht indiquent observer des policiers des services d'intervention spéciale de la police néerlandaise rassemblés dans la Trumanlaan, à environ 500m du lieu où une fusillade a eu lieu. La raison de la présence de ces agents à cet endroit précis n'est pas claire. Un journaliste d'AD, via son compte Twitter, affirme que des "équipes d'arrestation" sont arrivées sur place.

La police d'Utrecht a appelé la population à éviter les environs de la 24 Oktoberplein, place qui se trouve dans l'ouest de la ville néerlandaise.

Les victimes ont été sorties du tram et emmenées à l'hôpital. On ne connaît pas encore le nombre de blessés. Selon un journaliste de l'agence de presse néerlandaise ANP, la fusillade aurait coûté la vie à une personne : un corps entièrement recouvert d'un drap blanc se trouve, en effet sur les voies du tram, entre deux rames.

Lire la suite

Selon la police, il s’agit d’un acte potentiellement terroriste. La presse néerlandaise affirme qu’il y a au moins un mort. 

RTL

 

 

Syrie : l’interminable chute de Baghouz et de ce qu’il reste du « califat » de l’EI

 

Dans cette ville syrienne, un dernier carré n’en finit plus d’expulser ses derniers rejetons, vaincus par la faim et les bombardements de la coalition internationale.

Sur un sentier escarpé à flanc de colline, un groupe de femmes en niqab noir, affublées de sacs militaires et d’imitations de marques de haute couture, accompagnées d’enfants, s’est formé en aval d’un boyau difficile à escalader. Trois soldats des Forces démocratiques syriennes (FDS) et un combattant djihadiste s’escriment à hisser, à l’aide d’une couverture, un djihadiste en treillis, grièvement blessé. Des heures durant, des centaines de combattants et leurs familles, dont de nombreux étrangers, estropiés, hagards et affamés, ont emprunté ce couloir humanitaire, seule porte de sortie de Baghouz, aux confins sud-est de la Syrie. Le dernier carré du « califat » de l’organisation Etat islamique (EI) n’en finit plus d’expulser ses derniers rejetons, vaincus par la faim et les bombardements de la coalition internationale.

Lire la suite

 

 

Rattachement de la Crimée à la Russie : la grande rupture de l'Occident avec Moscou

 

Le 18 mars 2014, après un référendum, la Crimée rejoignait le giron russe. Un événement majeur qui explique cinq années de sanctions occidentales visant Moscou, mais aussi une nouvelle géopolitique toujours plus conflictuelle.

S'il est un moment déterminant de la rupture entre la Russie et l'Union européenne – et plus largement les Etats-Unis – c'est sans doute le rattachement de la Crimée à la Russie. Le 18 mars 2014, deux jours après un référendum d'autodétermination fondé sur le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, la péninsule rejoignait la Fédération de Russie.

Lire l'article

 

Le Hamas et le Jihad islamique saluent les attaques en Cisjordanie

 

Des soldats de l'armée israélienne sur la scène d'une fusillade à proximité du carrefour d'Ariel, dans le nord de la Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : Armée israélienne)

Les groupes terroristes palestiniens du Hamas et du Jihad islamique ont salué deux attaques survenues dimanche dans le nord de la Cisjordanie et fait un mort et deux blessés graves côté israélien, les qualifiant « d’héroïques ».

Dimanche en début de matinée, un terroriste a agressé un soldat avec un couteau aux abords du carrefour d’Ariel, parvenant à prendre le contrôle de son arme », a dit un porte-parole de l’armée israélienne

L'assaillant a alors ouvert le feu sur plusieurs véhicules en circulation, touchant deux voitures et blessant un civil. Il a pris possession d’une voiture appartenant à une autre personne avant de prendre la fuite, a raconté le porte-parole.

Le suspect s’est alors rendu au carrefour voisin de Gitai, où il a tiré sur un soldat qui se tenait à un arrêt d’auto-stop, le blessant. Il a ensuite poursuivi sa route en direction de Burqin, un village palestinien où les forces israéliennes de sécurité sont actuellement à sa recherche, a ajouté le porte-parole.

Lire la suite

 

 

 

Tuerie de Christchurch : l'assaillant souhaite assurer sa défense seul

Tuerie de Christchurch : l'assaillant souhaite assurer sa défense seul

L'auteur de la tuerie de Christchurch entend assurer sa défense seul, selon son avocat commis d'office. Celui-ci a par ailleurs déclaré que Brenton Tarrant lui était apparu comme quelqu'un de «rationnel», ne souffrant pas d'un handicap mental.

L'avocat commis d'office du meurtrier de Christchurch en Nouvelle-Zélande a déclaré ce 18 mars que Brenton Tarrant souhaitait se défendre seul devant le justice : «Il ne veut pas d'avocat», a-t-il expliqué. Et l'homme de loi d'ajouter : «Il est apparu comme quelqu'un de rationnel et qui ne souffre pas d'un handicap mental [...] Il semblait comprendre ce qu'il se passait.»

Armé de fusils d'assaut, l'auteur de la tuerie avait abattu 50 personnes dans deux mosquées de Christchurch, diffusant une vidéo en direct de son acte pendant près de 17 minutes.

Lire la suite

 

 

«La saloperie c’est de faire le raccourci ChristChurch – Béziers – Zemmour, là tu es dégueulasse !» : Clash Ménard / Goupil sur le massacre de la mosquée néo-zélandaise

 

«La saloperie c’est de faire le raccourci ChristChurch – Béziers – Zemmour, là tu es dégueulasse !» : Clash Ménard / Goupil sur le massacre de la mosquée néo-zélandaise.
– LCI, 15 mars 2019, 18h13

(clashs notamment à 5min30 et 8min45)

 

Paris : Un djihadiste activement recherché arrêté sur les Champs-Élysées.

 

La brigade anticriminalité a contrôlé dans la nuit un automobiliste ivre sur les Champs-Élysées. Son passager était fiché S et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt. Il a été placé en garde à vue.

[…]

Il faisait également l’objet d’un mandat d’arrêt pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme en région parisienne et en Bulgarie

[…]

Le Parisien

 

Angers : Le converti arrêté à la Poste en train de se faire livrer un pistolet-mitrailleur

 

Un ancien détenu qui voulait se faire livrer une arme par la Poste, a été mis en examen et placé en détention. Il a été arrêté la semaine dernière par les douanes alors qu’il essayait de récupérer dans une agence postale angevine un colis provenant des États-Unis qui contenait un pistolet-mitrailleur.

Le trentenaire a déjà été condamné à sept ans de prison pour des violences avec arme sur un policier. Il avait rencontré la foi musulmane en détention, ce qui lui avait valu en août 2016 d’être visé par une perquisition administrative lors de l’état d’urgence qui a succédé aux attentats de novembre 2015.

(…) Le Parisien

 

Ramasse (01) : un TGV heurte deux bouteilles de gaz placées volontairement sur les rails

 

Peu avant 15 heures  dimanche, à Ramasse dans l’Ain ce dimanche 17 mars, deux bouteilles de gaz ont été placées sur la ligne TGV dite « Des Carpates » qui relie Bourg-en-Bresse à Genève. L’incident s’est produit peu avant le viaduc de Ramasse.

Le conducteur de la rame n’a rien pu faire pour stopper son train, heureusement, les bouteilles n’ont pas explosé. Rien n’indique qu’il s’agit d’un acte terroriste.

(…) Le Progrès

 

Note: un lien avec la tuerie de Christchurch !?

 

Vitraux et angelots endommagés: bilan des dégradations à l'église Saint-Sulpice à Paris

 

Classé monument historique, l'édifice religieux situé dans le sixième arrondissement de la capitale a subi des dégâts dimanche causés par des flammes dont l'origine serait encore inconnue. Une enquête est en cours. Heureusement, les Saints-Anges de Delacroix qui décorent ce haut lieu de culte parisien ont été retrouvés intactes.

Dimanche 17 mars, un incendie s'est brièvement déclaré dans l'église Saint-Sulpice en début d'après-midi. Rapidement maîtrisées par les pompiers, les flammes ont néanmoins endommagé une partie du transept sud du bâtiment. Décorée par les peintures de Delacroix, la basilique avait l'habitude d'accueillir en son sein plusieurs hommages nationaux, comme celui rendu en 2018 au colonel Beltrame ou encore celui aux victimes des attentats de Paris, en 2015.

Lire la suite

 

Note: un lien avec la tuerie de Christchurch !?

 

 

Marseille : Une jeune étudiante poignardée, mise à mort par un voleur de téléphone

 

[…]

L’agression a eu lieu à proximité de l’entrée du métro. Sitôt l’alerte donnée par des passants, les secours ont immédiatement pris en charge la victime. Transportée dans un état critique aux urgences, la jeune femme n’a pas survécu à ses blessures.

Selon une source proche de l’enquête confiée à la police judiciaire de Marseille, l’étudiante aurait été abordée par un individu qui aurait tenté de lui dérober son téléphone portable.

[…]

Un drame qui rappelle la mort de Jérémie Labrousse. Cet étudiant vosgien avait également été mortellement poignardé en août 2013 par un individu près de la gare Saint-Charles

[…]

La Provence

 

Violences sur les Champs-Elysées : E. Macron accuse et amalgame « Tous ceux qui étaient là se sont rendus complices, tous ceux… » (vidéo)

 

 

 

Paris : La plaque en hommage à Xavier Jugelé, tué sur les Champs-Elysées par un terroriste musulman le 20 Avril 2017, saccagée par l’extreme gauche

 

[…]

C’est justement sur cette célèbre avenue que se trouve la plaque commémorative en hommage à Xavier Jugelé. Ce policier de la 32ème compagnie d’intervention de la DOPC était en mission de sécurisation lorsqu’il a été assassiné le 20 avril 2017. Le terroriste Karim Cheurfi, qui avait fait feu à la Kalachnikov, avait été abattu sur place par les autres policiers. L’attentat avait été revendiqué par l’EI.

La plaque commémorative dégradée

Lors de cette mobilisation des Gilets Jaunes à Paris, la plaque en hommage à Xavier Jugelé a été dégradée, selon nos informations.

Elle supporte un tag à la peinture noire faisant référence au mouvement anarchiste et deux autocollants. Le premier est le logo de l’« Action antifasciste » (réseau de « collectifs » autonomes d’extrême gauche radicaux, surnommés « Antifa », ndlr) et le second affiche l’inscription manuscrite « État d’urgence citoyenne ».

[…]

Actu17

 

Jeannette Bougrab : «L’affaire du voile chez Etam montre notre faiblesse face à une minorité bruyante»

 

Le témoignage d’une adolescente voilée affirmant avoir été victime de discrimination à l’embauche dans une boutique Etam a entraîné une vive polémique. La marque a suspendu une employée. Jeannette Bougrab y voit un signe de plus de notre faiblesse face à l’islamisme qui cherche à imposer sa loi.

La mise à pied de cette salariée à la suite d’une campagne calomnieuse et violente montre notre faiblesse face à une minorité bruyante qui aura toujours raison face à une majorité silencieuse.

[…]

La jeune femme, qui se présente comme «Oumaima» sur Twitter, et a choisi comme illustration de profil, le dessin d’une femme voilée faisant un bras d’honneur. Ces vidéos sont immédiatement reprises par le CCIF. Cette affaire pourrait-elle être instrumentalisée de toutes pièces par des militants islamistes ?

Ce n’est pas déjà le cas? Avez-vous regardé et écouté la vidéo jusqu’au bout? Cette jeune femme commence son témoignage par une salutation en arabe et dénigre la France en expliquant que notre pays ne respecte pas la liberté cultuelle. Je me porte en faux contre de telles affirmations. Pire Oumaima (petite mère en arabe) comme elle se fait appeler, répète regretter de ne pas avoir giflé la vendeuse de chez Etam. Où va-t-on ? […]

Le Figaro

 

 

 

Yann Moix condamné pour avoir diffamé Renaud Camus

 

La cour d’appel de Paris a condamné l’ancien chroniqueur d’On n’est pas couché à verser 1000 euros de dommages et intérêts au théoricien, ainsi qu’à s’acquitter de 2000 euros de frais de procédure.

L’affaire remonte au 3 juin 2017. À l’époque, Yann Moix officiait dans On n’est pas couché sur France 2. Ce soir-là, Laurent Ruquier recevait Charles Consigny à l’occasion de la sortie de son livre Je m’évade, je m’explique (Robert Laffont). Dans son ouvrage, l’écrivain consacrait quelques pages à Renaud Camus. Un passage jugé trop élogieux selon le chroniqueur.

«Il y a quand même un moment où je vous sens peut-être outrepasser certaines bornes. Vous parlez de Renaud Camus. Je m’étais aussi passionné pour l’affaire Renaud Camus. On la rappelle aux téléspectateurs. Renaud Camus est un écrivain un petit peu misanthrope, assez antisémite», avait déclaré Yann Moix. Contredit par Charles Consigny, le chroniqueur avait ajouté: «En tout cas, il est raciste…» avant de citer deux phrases de Renaud Camus pour étayer son propos: «Je regrette que les races n’aient jamais été aussi taboues» et «Juifs, ne nous laissez pas seuls avec les Arabes». Et de souligner: «Ses idées, notamment celle du “grand remplacement”, sont reprises par le Front national, et est un type qui empuanti l’atmosphère des idées en France plus qu’il ne l’anoblit».

[…]

L’avocat de Renaud Camus, Me Stéphane Bonichot, a salué une «décision importante» pour son client, qui «a toujours expliqué qu’il avait des positions particulières sur différents sujets, mais qu’il n’était pas antisémite».

Le Figaro

Commenter cet article

Kyren 19/03/2019 23:28

La plaque en hommage à Xavier Jugelé a été saccagé mais vous êtes flou sur les raisons éventuelles... Parce qu'il était capitaine de police? Parce qu'il a été tué par un fou? Parce qu'il a été assassiné par un musulman extrémiste? Parce qu'il était homosexuel marié? Parce que des antifascistes ont pris sa plaque pour cible? Parce que des anarchistes n'ont pas cherché à comprendre ce qu'il faisait? Parce qu'il y a collusion entre l’extrême gauche et des citoyens radicalisés? Cela manque d'analyse tout cela! Si vous pouviez nous éclairer avec un point de vue de l'étranger ça serait pas mal.