Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 15 mars 2019

 

 

Deux mosquées attaquées en Nouvelle-Zélande: ce que l’on sait des fusillades mortelles

 

Les attaques contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch, perpétrées durant la prière du vendredi, ont fait 49 morts a annoncé la police. Selon les autorités médicales de la municipalité, 48 personnes blessées par arme à feu ont été hospitalisées. Quatre personnes ont été arrêtées.

Les fusillades qui ont éclaté vendredi dans deux mosquées de Christchurch ont fait 49 morts, a annoncé le chef de la police néo-zélandaise.

41 personnes ont été tuées dans la première, sept dans l'autre et un blessé a succombé à l'hôpital, a précisé Mike Bush, ajoutant qu'un homme âgé d'une vingtaine d'années avait été mis en examen pour assassinat.

Quatre suspects, qui font partie des milieux extrémistes mais ne faisaient l'objet d'aucune surveillance, ont été interpellés par la police, a indiqué le commissaire, ajoutant que l'état d'alerte a été relevé à son niveau maximum.

Les forces de l'ordre ajoutent également qu'ils ont désamorcé des engins explosifs improvisés. Selon les autorités médicales de la municipalité, 48 personnes blessées par arme à feu ont été hospitalisées.

«Les décès, pour ce que nous en savons, sont survenus dans deux endroits, une mosquée sur Deans Avenue et une autre mosquée sur Linwood Avene», a déclaré le commissaire Mike Bush.

En ce jour de prière pour les musulmans, la police demande aux fidèles d'éviter les mosquées «partout en Nouvelle-Zélande», a-t-il ajouté, cité par l'AFP.

Fusillades «sans précédent»

La Première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a déclaré que son pays connaissait l'une des ses journées «les plus sombres» après des fusillades «sans précédent» contre des mosquées de Christchurch.

«Clairement, ce qu'il s'est passé est un acte de violence extraordinaire et sans précédent», a-t-elle dit dans un discours à une nation meurtrie par des attaques meurtrières.

Lire la suite

 

 

 

Attentats terroristes en Nouvelle-Zélande : le tireur a diffusé l'attaque en direct

 

 

 

Christchurch (Nouvelle-Zélande) : Tuerie dans deux mosquées diffusée en direct sur internet, au moins 40 morts (MàJ)

 

Âgé de 28 ans, cet Australien a diffusé son acte en direct sur les réseaux sociaux.(…)

Cet Australien de 28 ans a revendiqué son acte sur Internet, et a diffusé son attaque en live sur les réseaux sociaux. Sur les images insoutenables (que Le HuffPost a choisi de pas publier), on peut voir l’assaillant tirer à bout portant à l’arme automatique sur plusieurs fidèles de la mosquée. Cette vidéo, qui dure 17 minutes, se termine alors qu’il est en train de prendre la fuite en voiture, après avoir tiré sur une passante dans la rue. Avant de commettre son massacre, Brenton Tarrant avait publié sur Twitter des photos de son arsenal (photo d’illustration).

Les traces que l’individu a laissées sur ses réseaux sociaux (avant que Twitter et Facebook ferment ses comptes) montrent un internaute baignant dans l’idéologie d’extrême droite. Sur la plateforme Scribd, l’intéressé avait mis en ligne un manifeste sur le « grand remplacement », théorie conspirationniste et islamophobe en vogue dans les milieux d’extrême droite à travers le monde, y compris au sein de partis politiques bien établis.

Un « terroriste extrémiste de droite, violent »

Le tireur est « terroriste extrémiste de droite, violent », a confirmé le Premier ministre australien Scott Morrison sans autre précision tôt dans la matinée, expliquant que l’enquête était aux mains des autorités néo-zélandaises.

Dans son manifeste, le terroriste développe les thèses justifiant son geste, et affirme avoir perçu « invasion de la France par les non-blancs » lors d’un voyage, comme le note le spécialiste Nicolas Hénin dans un post sur les réseaux sociaux.

La bannière du compte Twitter du tireur: une photo de l’attentat de Nice montrant une fillette fauchée par Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

La police a indiqué avoir arrêté quatre personnes, sans que l’on sache dans l’immédiat si Brenton Tarrant comptait parmi elles. Par ailleurs, la thèse d’un second tireur n’a toujours pas été écartée. Lors d’une conférence de presse, la Première ministre a assuré que les assaillants n’étaient pas sous surveillance. Selon elle, la Nouvelle-Zélande a été ciblée car elle « représente la diversité ».

huffingtonpost.fr

 

Note: Acte complètement débile qui va plus servir à l’Islam que l’affecter. Déjà que les musulmans se plaignent sans arrêt d’être maltraité et mal aimé. Ils vont pouvoir ici demandé plus de droit, plus de mosquée enfin de faire  avancer leurs cause

 

 

L’attentat en Nouvelle-Zélande fait des remous sécuritaires en France

 

Après les attentats en Nouvelle-Zélande, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner annonce sur Twitter le renforcement de la surveillance des lieux de culte en France.

Après avoir exprimé sa solidarité aux Néozélandais, suite aux fusillades survenues dans des mosquées qui ont fait 49 morts, Christophe Castaner a indiqué sur son compte Twitter que la surveillance des lieux de culte serait renforcée en France.

Lire la suite

 

 

Musulmans de France (UOIF) réagit à l’attentat de Christchurch et dénonce l’islamophobie

 

Suite aux attentats qui ont fait ce vendredi 49 morts dans deux mosquées néo-zélandaises à Christchurch, Musulmans de France a dénoncé une montée de l’islamophobie tout en appelant les pouvoirs publics à agir pour inverser la tendance.

L'association Musulmans de France s'est dite «extrêmement préoccupée» par la montée continue de l'islamophobie, suite aux fusillades sanglantes qui ont visé ce vendredi deux mosquées néo-zélandaises.

«Le drame qui frappe la Nouvelle-Zélande peut un jour survenir dans d'autres pays comme cela a déjà été malheureusement le cas au Canada», rappelle sur son site l'organisation anciennement connue sous le nom de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF).

Lire la suite

 

 

Syrie : l'aviation russe détruit un entrepôt rempli de drones à Idleb (VIDEO)

 

Le 14 mars

Anticipant une attaque de la base aérienne russe de Hmeimim, l'aviation russe a détruit ce 14 mars un entrepôt rempli d'armes et de drones appartenant à des djihadistes d'Idleb.

Les avions de combat russes ont mené ce 14 mars une frappe contre un entrepôt d'armes dans la province d'Idleb, contrôlée par les rebelles syriens, selon l'agence de presse RIA qui relaie une information du ministère russe de la Défense. De même source, l'entrepôt était rempli de drones et d'autres armes que le groupe djihadiste Tahrir al-Sham prévoyait d'utiliser lors d'une attaque de la base aérienne russe de Hmeimim, dans l'ouest de la Syrie.

Lire la suite et voir vidéo

 

 

Deux roquettes tirées de Gaza sur la région de Tel Aviv

 

 

Lire aussi: Roquettes du Hamas sur Tel Aviv : Netanyahu ne veut pas d’une guerre avec Gaza

 

«Comment reconnaître un juif»: la Une d’un journal polonais fait scandale

 

Un hebdomadaire polonais a publié cette semaine un article visant à apprendre «comment reconnaître un juif» à partir de «noms, traits anthropologiques, expressions, apparence, traits de caractère, méthodes de fonctionnement et activités de désinformation». Le Parlement s’est engagé à interdire la diffusion du journal.

Le Parlement polonais va demander l'interdiction à la vente de l'hebdomadaire «Tylko Polska», qui dans un récent article en Une entend apprendre à ses lecteurs «comment reconnaître un juif» à partir de son nom, de sa personnalité et de son apparence.

Ce journal était notamment disponible ces derniers jours au kiosque de la Diète, la chambre basse du Parlement, à Varsovie, selon Reuters.

La doyenne des organisations juives américaines, l'American Jewish Committee (AJC), a dénoncé un article antisémite et exigé que les députés polonais agissent sans attendre pour retirer l'hebdomadaire de la vente, s'étonnant du «manque de réaction» des parlementaires.

Lire la suite

 

 

Ingérence : la CIA a-t-elle déclenché un assaut contre l'ambassade nord-coréenne en Espagne ?

 

Selon la presse espagnole, la CIA serait à l'origine d'un assaut spectaculaire contre l'ambassade de Corée du Nord à Madrid. D'après le quotidien El Païs, l'objectif de l'attaque aurait été de recueillir des informations sur un proche de Kim Jong-un.

Ingérence : la CIA a-t-elle déclenché un assaut contre l'ambassade nord-coréenne en Espagne ?

L'échec du sommet entre le président américain Donald Trump et le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un en février dernier aurait-il une explication plus secrète ? Le quotidien espagnol El Païs rapporte que la CIA serait impliquée dans un assaut de l'ambassade de la Corée du Nord à Madrid, le 22 février dernier. Citant le contre-espionnage espagnol, le Centro nacional de intelligencia (CNI), El Païs affirme qu'au moins deux des dix personnes impliquées dans cet assaut seraient en lien avec la CIA.

Les enquêteurs du CNI ont rapidement exclu la piste de délinquants pour privilégier celle d'un commando militaire qui savait ce qu'il cherchait : des ordinateurs ont notamment été dérobés. D'après des sources avancées par El Païs, l'objectif de l'assaut aurait été de «d'obtenir des informations» à propos du dernier ambassadeur de Corée du Nord à Madrid, Kim Hyok-chol. Le haut diplomate avait été expulsé en septembre 2017, avant de devenir l'un des hommes de confiance de Kim Jong-un. Kim Hyok-chol s'était rendu à Hanoï au Vietnam, une semaine avant la rencontre entre Donald Trump et son homologue nord-coréen, afin de préparer le sommet avec Stephen Biegun, représentant des Etats-Unis pour la Corée du Nord. Toujours selon El Païs, des sources gouvernementales auraient fait savoir que si l'implication de la CIA était avérée, il s'agirait d'une initiative «inadmissible».

Un assaut impressionnant avec des armes factices ?

De fait, dans ce qui constituerait un cas d'ingérence indiscutable, le renseignement américain aurait ainsi mené une action sur le sol de l'Espagne, pays souverain, sans en demander l'autorisation ou même en informer les autorités. D'autant que, comme le rapportait El Païsdès le 27 février dernier, l'intervention aurait été particulièrement violente. Dix hommes seraient entrés dans l'ambassade avec des armes factices. Ils auraient ensuite bâillonné et ligoté ses occupants avant de dérober des documents, ordinateurs, téléphones et de quitter les lieux avec des véhicules de l'ambassade. Les autorités espagnoles ont demandé des explications à la CIA, qui a répondu par la négative mais de façon «peu convaincante», selon le quotidien espagnol.

Reste que si l'affaire n'avait été révélée que le 27 février par le site El Confidencial, cette attaque spectaculaire, serait sans doute restée secrète. L'ambassade nord-coréenne s'était bien gardée de déposer plainte auprès de la police espagnole.

Source

 

 

 

Le Pentagone plaide en faveur de son droit à utiliser la frappe nucléaire préventive

 

Contrairement à l’avis de certains députés démocrates, Washington ne devrait pas renoncer à la doctrine sur la frappe nucléaire préventive, a déclaré jeudi le chef d'État-Major des armées, Joseph Dunford, devant le Comité des forces armées du Sénat aux États-Unis.

Le chef d'État-Major des armées des États-Unis s'est fermement opposé à un changement dans la politique militaire américaine, selon lequel les États-Unis ne seraient pas les premiers à recourir à leurs armes nucléaires en cas d'éventuel conflit avec un adversaire, relate The Washington Times.

Selon lui, la politique actuelle est «la politique appropriée», contrairement à ce qu'estiment certains candidats démocrates à l'élection présidentielle de 2020, notamment la sénatrice Elizabeth Warren (Massachusetts), qui a sponsorisé en janvier dernier un projet de loi visant à inscrire dans la loi le non-recours à l'arme nucléaire en premier, à aucun moment et en aucune circonstance.

Lire la suite

 

 

Le Parlement européen ne veut plus de la Russie comme «partenaire stratégique»

 

Le 14 mars

A l'approche des élections européennes, le Parlement européen semble accélérer le rythme. Une résolution voté le 12 mars désigne la Russie, plus que jamais, comme un adversaire. Comme toujours, en réaction à une prétendue agression russe.

D'un point de vue strictement géographique, l'Europe et la Russie font partie du seul et même continent et auraient vocation à échanger, commercer et coopérer, en particulier sur le plan stratégique. Mais le fossé semble se creuser toujours plus entre la Fédération de Russie et l'Union européenne (UE).

Est-ce l'approche du cinquième anniversaire du rattachement, le 18 mars 2014 – après référendum – de la Crimée à la Russie ? Le 12 mars, à moins de trois mois des européennes, les députés européens ont en tout cas adopté «une résolution examinant l’état actuel des relations politiques entre l’UE et la Russie». Il s'agit en réalité d'une longue charge virulente, qui conclut que «la Russie ne peut plus être considérée comme un partenaire stratégique de l'UE». La résolution, votée à 402 voix pour, 163 contre et 89 abstention préconise également que l'UE se tienne «prête à adopter de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie».

Lire la suite

 

 

 

 

Allemagne : depuis 2014, 5.000 criminels de guerre seraient arrivés en tant que demandeurs d’asile

 

Des éléments de preuve indiquant que des milliers de criminels de guerre ont été accueillis en Allemagne en tant que demandeurs d’asile n’ont pas été traités par les autorités, selon un rapport publié jeudi dans le quotidien Bild, citant une enquête parlementaire menée par le parti libéral FDP.

Entre 2014 et 2019, l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (ODMR) a transmis environ 5 000 dossiers de migrants soupçonnés de crimes de guerre à l’Office fédéral de la police criminelle (BKA) et au Procureur général. Toutefois, seuls 129 cas ont fait l’objet d’une enquête.

Linda Teuteberg, une élue du FDP, qui siège à la commission parlementaire des affaires intérieures, a rappelé que les criminels de guerre ne devraient pas bénéficier d’une protection en Allemagne. « Je doute que le gouvernement fédéral ait toujours agi avec sérieux ces dernières années. »

(…) BILD

 

La France a rapatrié des enfants de djihadistes contrairement aux allégations du gouvernement

 

La France a rapatrié de Syrie plusieurs enfants de djihadistes

La France a rapatrié aujourd’hui de Syrie 5 enfants de djihadistes, a annoncé le Quai d’Orsay. Ces enfants sont orphelins et isolés, et sont âgés de 5 ans et moins. Il se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie. « Ces enfants font l’objet d’un suivi médical et psychologique particulier et ont été remis aux autorités judiciaires », précise un communiqué.

(…)

Le Figaro

 

Banlieues : le livre sans tabou d’un ancien préfet

 

 

« 40 ans dans les cités », le livre témoignage que publie Michel Aubouin, nous dissuade de détourner les yeux. L’auteur, un ancien préfet qui a lui-même grandi dans un quartier HLM, a derrière lui une longue carrière au contact de ces territoires.Un ancien préfet familier des cités raconte dans un livre à paraître ce jeudi 14 mars l’état dramatique de ces quartiers. Et imagine ce qu’ils peuvent devenir. […]

Il a notamment rendu à Manuel Valls, en 2016, un rapport sur la situation de Grigny, la ville la plus pauvre de France, dans l’Essonne. Politique de logement erratique, urbanisme hasardeux, crise de l’emploi, échec de l’intégration, montée du communautarisme… Son récit a le mérite d’embrasser l’ensemble des causes de la lente décomposition des cités françaises. Sans raccourci et sans tabou.

Depuis maintenant 40 ans, plusieurs « plans banlieues » se sont succédés pour faire bouger les choses dans ces quartiers. L’on peut notamment citer la création des zones d’éducation prioritaire en 1981 ou le plan Borloo de rénovation urbaine en 2005. Sur 25 ans, les engagements financiers à cet effet s’élèvent à 75 milliards d’euros. Et pourtant, cela ne semble pas avoir eu un impact majeur sur la réalité du terrain. […]

Mariane

 

Lyon : un Gilet jaune gravement blessé à l’œil, une enquête ouverte

 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon après qu’un jeune homme a été gravement blessé à l’œil au cours d’une manifestation des Gilets jaunes : Un jeune homme de 22 ans a dû être opéré samedi à Lyon sous anesthésie générale d’une fracture de la mâchoire et des os autour de l’œil par « ce qui semble être une grenade lacrymogène ».

Touché à l’œil gauche par « ce qui semble être une grenade lacrymogène », le manifestant « n’a pas vu le projectile arriver, il ne s’y attendait pas du tout », a déclaréson avocat Me Bertrand Sayn, ajoutant qu’il souffrait d’une « fracture de la mâchoire et des os autour de l’œil » et avait dû être opéré sous anesthésie générale.

« Thomas ne représentait aucun danger pour les forces de police », assurent ses proches, qui dénoncent « le résultat d’une stratégie injustifiée et injustifiable pour contenir un mouvement social ».

(…) Le Parisien

 

Des officiers de PJ se disent obligés «d’accepter des instructions illégales»

 

Deux officiers de police judiciaire se sont confiés à Mediapart sur des instructions imposées par leur état-major lors des manifestations des Gilets jaunes. Avec ordre de placer «systématiquement» des manifestants interpellés en garde à vue, ils qualifient ces consignes d’«illégales».

Des officiers de police judiciaire de Paris dénoncent des consignes «liberticides» que leur impose leur hiérarchie, notamment lors des manifestations des Gilets jaunes. Ils avaient auparavant interrompu leurs activités, pendant plus d'un mois, pour protester contre ces instructions.

Lire la suite

 

 

Le meurtrier fiché S était un indic de la DGSI

 

Le 14 mars

Coup de théâtre, ce jeudi, à la cour d’assises des Yvelines, à Versailles. Un gendarme a confirmé à la barre qu’Adil A., un homme de 35 ans jugé pour le meurtre de son épouse Leïla, 29 ans, tuée d’une balle dans la tête à leur domicile de Bonnières-sur-Seine en juin 2016, était en fait un indic qui travaillait pour la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure).

Adil a fait plusieurs voyages « à vocation humanitaire » en Turquie, ce qui lui vaut d’être fiché S. Les gendarmes ont retrouvé des heures d’enregistrement de ses conversations sur son téléphone durant ces séjours. « Il passe son temps à appeler ses interlocuteurs « mon frère », et à louer Allah et puis il évoque sa femme qui veut divorcer », rapporte une source proche du dossier. « C’est un jeune homme qui est doté d’une âme généreuse. Il a conduit des camions pleins de vêtements et de bien de consommations à destination de la Syrie », assure son avocat, Me Emmanuel Riglaire.

(…) Le Parisien

 

Hazebrouck (59): Arrêtés par la police, les cambrioleurs, des migrants marocains déjà connus sous quatre identités différentes… sont relâchés

 

Dans la nuit de mardi à mercredi, les portes coulissantes de l’office de tourisme d’Hazebrouck, sous les arcades de l’hôtel de ville, ont été forcées. Les deux auteurs de l’infraction, de nationalité marocaine mais sans papiers, ont reconnu les faits.

[…]

Leurs empreintes digitales confrontées à celles du fichier lillois révèlent qu’ils sont déjà connus sous quatre identités différentes. Ils auraient entre 17 et 19 ans. Mercredi matin, ils sont entendus grâce aux services de deux interprètes, les cambrioleurs parlant l’espagnol pour l’un et l’arabe pour l’autre.

[…]

Finalement, ils ont été relâchés ce jeudi en début d’après-midi. N’étant pas sous le coup d’une procédure d’expulsion.

[…]

La Voix Du Nord

 

Fort-Mahon-Plage (80) : Le burkini fait son entrée de force à la piscine suite à une assignation du défenseur des droits

 

 

Le syndicat mixte Baie de Somme-Grand littoral picard a dû modifier le règlement de son équipement aquatique situé à Quend-Fort-Mahon, l’Aquaclub de Belle Dune, afin d’accueillir les femmes vêtues de burkini.

La décision fait suite à un incident survenu le 16 août 2016. Deux clientes se présentent à l’Aquaclub de Belle Dune dans le cadre d’un séjour au village Pierre et Vacances. « Les deux femmes ont montré un maillot de bain intégral, une tenue qui n’était pas autorisée à l’époque pour des raisons d’hygiène », explique le directeur de la structure, Éric Balédent.

C’était la première fois qu’une demande de ce type a été formulée et il n’y en a pas eu d’autres depuis. « Les clientes ont pris cela pour de la discrimination, mais il n’en est rien. Nous accueillons tout type de publics. D’autres demandes ont été refusées comme l’utilisation de combinaison de plongée, de venir surveiller des enfants, habillé au bord du bassin, les shorts de bains pour les hommes… Il est précisé au règlement que toute tenue habillée est refusée, et pas précisément un burkini. C’est toujours une question d’hygiène », poursuit le directeur.

L’une des deux femmes a néanmoins saisi le Défenseur des droits, estimant « avoir été victime de discrimination fondée sur sa religion ». Cette autorité administrative indépendante, créée par la révision constitutionnelle de 2008, veille au respect des lois et des libertés. Après étude du dossier, le Défenseur des droits a assigné le Syndicat mixte, concluant que « le refus d’accès opposé aux deux dames fondé sur le port du burkini caractérise une discrimination fondée sur la religion et le genre au sens des articles 8 et 9 de la Convention Européenne des droits de l’Homme ».

La plaignante avait quitté son lieu de vacances plus tôt que prévu, parce qu’elle ne pouvait pas accompagner ses enfants à l’Aquaclub. « Elle a déjà obtenu le remboursement des nuitées non effectuées par le groupe Pierre et Vacances mais estime que l’indemnisation ne couvre ni les frais engagés pour rentrer précipitamment, ni le préjudice moral subi par elle-même et ses enfants », explique le président du Syndicat mixte Stéphane Haussoulier.

Compte tenu du risque d’être poursuivi devant le tribunal correctionnel et d’une jurisprudence donnant droit à la plaignante à une indemnisation de 1000 euros, les élus du Syndicat mixte ont considéré la requête du Défenseur des droits et décidé de modifier le règlement de l’Aquaclub. Une indemnisation de 300 euros sera également proposée à la plaignante.

Cette décision a donné lieu à un débat entre les élus, mercredi en conseil syndical. Delphine Damis-Fricourt, conseillère départementale de Gamaches, défend le droit de la femme « pour les rares qui portent le burkini, c’est leur tenue de bain, pas du jour ! » Alain Baillet, maire de Fort-Mahon-plage, n’est pas d’accord : « Il y a en a eu sur la plage l’année dernière, ça a fait peur aux gamins ! Je vote pour parce qu’il le faut, mais ça va faire fuir d’autres clients. » La délibération a été votée avec deux voix contre et six abstentions. « On refuse le short et là on accepte cette tenue, ça m’embête », note Jean-Yves Blondin, maire de Lanchères. Michel Boutin, maire de Boismont trouve « incroyable de pouvoir débattre de ça alors que c’est un vêtement ostentatoire de la religion musulmane ». Le short de bains pour les hommes reste bien interdit.

 

Note:
 « Avec vos lois démocratiques
nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous dominerons »(Youssef al-Qaradawi 2002 )

Commenter cet article

kyrEn 16/03/2019 17:42

Troisième guerre mondiale vous qui annoncez une prochaine guerre globale, je crois que vous avez votre motif: Le Pentagone plaide en faveur de son droit à utiliser la frappe nucléaire préventive...

kyrEn Ali 01/04/2019 10:07

Je me suis présenté à vous sans détour, et dès le premier pseudo votre scepticisme a été éprouvé! Tout cela suit un cheminement dévoilé par des songes et un jour prochain vous comprendrez mais, n'ayez aucun doute, le compte-à-rebours pour la fin de ce monde a été émis.
Jk, de mémoire, cela n'a jamais été le cas ; JC c'était une façon de tester votre réaction, car évidemment je ne suis pas le Roi des rois qui revient bientôt mais, quitte à vous choquez encore, de la même âme comme une seconde itération symbolique de ce qu'a pu être inri ; Chyren, car cela fait référence à un Mage prophète encore largement mal compris ; kyrEn, car le ch se prononce à l'italienne (k) pour ceux qui savent lire au de hors et au dedans, à l'en droit et à l'en vers, et pour ceux qui savent écouter les sons et entendre avec leur Esprit. Les messages sont destinés à un Peuple sur Terre, celui qui sera sauvé, celui qui est inscrit dans le livre de Vie depuis la Création des Hommes... l'humanité va bien plus vite qu'elle ne croit à son autodestruction, la seule question qui prévaut encore est est-ce qu'elle mérite vraiment d'être sauvé sous sa forme actuelle?

3guerremondiale 18/03/2019 13:41

Kyren , Chyren , JC ou Jk ! vous aller pas trop loin pour chercher vos pseudos !