Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 18 février 2019

 

 

De «larges boîtes» d’or pillé par Daech évacuées par les USA, selon SANA

 

Des hélicoptères de l’armée américaine ont évacué de «larges boîtes» remplies de l’or pillé par Daech* en Irak comme en Syrie, à en croire l’agence officielle syrienne SANA.

Les forces américaines toujours présentes en Syrie ont utilisé des hélicoptères pour transporter «les butins» accumulés par les terroristes de Daech*, affirme l’agence de presse officielle syrienne SANA.

Al-Tanf, base militaire des États-Unis en Syrie

L’agence se réfère à des «sources locales» qui racontent que de «larges boîtes» contenant les richesses pillées par les djihadistes ont été chargées dans des hélicoptères états-uniens dans la zone d’al-Dachicha située dans la province de Hassaké (nord-est).

Lire la suite

 

 

Assad explique pourquoi certains pays empêchent les réfugiés de rentrer en Syrie

 

La crise des réfugiés est une source de corruption qui profite à certains pays et organisations qui soutiennent les terroristes au lieu d’accorder une aide humanitaire aux personnes déplacées, a affirmé Bachar el-Assad cité par l’agence Sana.

Certains pays empêchent les réfugiés syriens de rentrer dans leur pays parce qu’ils craignent de perdre des sources de financement, a déclaré dimanche le Président Bachar el-Assad devant les responsables des conseils municipaux syriens.

«Les États intéressés par la question des réfugiés les empêchent de rentrer en Syrie… Ces dernières années, le grand nombre de réfugiés est une source de corruption. Cela profite aux fonctionnaires des pays soutenant les terroristes et aux responsables d'organisations censées envoyer une aide humanitaire qui, comme vous le savez, finit entre les mains de terroristes», a indiqué M.Assad dont l'intervention a été diffusée par l'agence Sana.

Lire la suite

Lire aussi : Erdogan est le «serviteur mesquin des États-Unis», selon le Président syrien

 

Daesh: Donald Trump demande aux Européens de rapatrier leurs prisonniers djihadistes

 

Alors que le dernier bout de territoire appartenant à l'Etat islamique est sur le point de tomber sous l’extrême pression de l’alliance arabo-kurde et de la coalition internationale, Donald Trump en a profité pour envoyer deux tweets dans la nuit de samedi, pour faire passer un message clair à ses alliés : reprenez vos djihadistes.

Car le président américain l’a annoncé fin décembre, les Etats-Unis comptent bien partir de la zone, et la proche défaite territoriale de Daesh devrait même hâter le mouvement. Du coup se pose la question des combattants capturés et de nationalité européennes. Pas un problème pour Trump donc, qui a indiqué ses directives en moins de deux fois 280 caractères.

« Il n’y a pas d’autres alternatives »

Le premier : « Les Etats-Unis demandent à la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et aux autres alliés européens de reprendre plus de 800 combattants de l’EI que nous avons capturés en Syrie afin de les faire passer en jugement. »

Le second : « Il n’y a pas d’alternative car nous serions forcés de les libérer. Les Etats-Unis ne veulent pas que ces combattants de l’EI se répandent en Europe où ils devraient se rendre. »

Source

 

Cette question d’un journaliste US a valu une rebuffade du chef de la diplomatie russe

 

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a apostrophé un journaliste du Washington Post qui l’avait interrogé sur de «nouveaux crimes d’el-Assad contre son peuple» en marge d’une conférence sur la sécurité à Munich.

Répondant à des questions à l'issue de son intervention lors de la conférence sur la sécurité de Munich, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a recadré un journaliste du quotidien américain The Washington Post qui lui avait posé une question sur le Président syrien Bachar el-Assad.

Le journaliste voulait notamment savoir ce que ferait la Russie pour prévenir de «nouveaux crime d'el-Assad contre son peuple».

M.Lavrov a remercié le journaliste de sa question, avant de lui proposer de fournir sa propre version des événements.

«Quoi que je dise, vous écrirez ce que vous voulez. Allez-y», a-t-il répondu.

Certains médias occidentaux sont à l'origine de nombreuses falsifications à propos de la guerre en Syrie. Ainsi, le producteur de la BBC Riam Dalatia a écrit le 13 février sur son compte Twitter être en mesure de prouver que les images tournées dans un hôpital, après l'attaque chimique de Douma, étaient une mise en scène. Selon lui, aucun décès n'est survenu au centre de soins.

Lire la suite

 

 

Injures antisémites contre Finkielkraut : ce que l'on sait du suspect identifié


Le ministre de l'Intérieur a déclaré sur Twitter qu'"un suspect, reconnu comme le principal auteur des injures, a(vait) été identifié". Il serait connu des services de police mais n'apparaît pas dans le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation (FSPRT).

Il était le plus virulent dans les injures à l'encontre du philosophe Alain Finkielkraut samedi 16 février en marge de la manifestation des "gilets jaunes" à Paris. Visage découvert et se sachant filmé, l'homme avait notamment dit : "Tu es un haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer". Ce dimanche 17 février, c'est le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner qui a annoncé le premier que ce "suspect, reconnu comme le principal auteur des injures, a(vait) été identifié par nos services". 

Même si Alain Finkielkraut ne porte pas plainte, une enquête a tout de même été ouverte par le parquet de Paris pour "injure publique en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion, par parole, écrit, image, ou moyen de communication au public par voie électronique" et l'enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Ces policiers ont pour mission d’identifier les auteur des insultes. Parmi les trois personnes qui intéressent les enquêteurs, un homme barbu portant un "gilet jaune" et le plus virulent a donc été identifié.

Déjà connu des services de police

Le secrétaire d'État à l'intérieur a annoncé qu'il était d'ores-et-déjà identifié. Il serait connu des services de police mais apparemment pas pour radicalisation car le nom de cet homme n'apparaît pas dans le fichier qui recense ce genre de cas. Le Parisien assure à l'inverse que même si cet homme n’a jamais fait l’objet d’un suivi au titre du Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), il serait connu des services de renseignement pour avoir évolué en 2014 dans la mouvance radicale islamiste.

Source

 

 

Finkielkraut : « Le barbu me dit « la France est à nous ». Cette phrase terrible signifie : Nous sommes le Grand remplacement et tu seras le premier à le payer »

 

Voir vidéo

 

Paris : Alain Finkielkraut pris à partie aux cris de « la France est à nous » (MàJ)

 

Le 17 février

Les images ont été tournées par Yahoo Actualités, boulevard du Montparnasse, dans le 14e arrondissement de la capitale. Alain Finkielkraut a été la cible de violentes insultes, dont certaines étaient antisémites. « Sale juif de merde ! », « dégage », ont hurlé des manifestants. « Nique ta mère », lance un autre, tandis que des personnes crient « Palestine ! ».

« Espèce de raciste, t’es un haineux, tu vas mourir, tu vas aller en enfer, espèce de sioniste », a crié un manifestant. « Il est venu exprès pour nous provoquer », a affirmé un autre. Le philosophe n’a pas répliqué et s’est éloigné.

(…) France Info

 

Rochdale (Angleterre): Un gang de pédophiles pakistanais reçoit 1 million de Livres sterling d’aide financière pour contester leur expulsion

 

Un groupe de pédophiles de Rochdale a bénéficié de 1 million de Livres sterling d’aide financière au titre de l’aide juridique pour lutter contre leur expulsion.

Le meneur Shabir Ahmed, âgé de 65 ans, Abdul Aziz, âgé de 42 ans, Adil Khan, âgé de 43 ans, et Qari Abdul Rauf, âgé de 44 ans, ont affirmé que la privation de leur citoyenneté, dans le but de les expulser, était une violation de leurs droits humains.

[…]

Traduction FDeSouche d’un article de The Sun

 

 

L’ancien chef du renseignement allemand au sujet de l’islamisme : « Près de 2200 individus pourraient procéder à une attaque terroriste à tout moment »

 

L’affluence est énorme : près de 150 invités se pressent dans la salle de conférence de l’hôtel à l’invitation du groupe conservateur WerteUnion de la CDU [NDLR : Ce groupe n’est pas reconnu par la CDU qui craint une fragmentation du parti]. Maassen est entouré comme une pop star.

« La situation sécuritaire a été exacerbée par la soi-disant crise migratoire. Un nombre inconnu de membres de l’Etat islamique sont venus en Allemagne.  […] »

« En moyenne, il y a encore 500 entrées illégales en Allemagne qui proviennent de pays tiers sûrs chaque jour. En outre, le regroupement familial est motivé par des considérations politiques. Cela représente environ 200 000 migrants par an – qui ont besoin de l’infrastructure d’une ville comme Cassel. 70 pour cent des demandeurs d’asile se trouvent encore sans papiers et sont enregistrés sur la base de leurs propres informations. »

[…]

« A présent, je suis sur la touche. Et je ne ressens pas le besoin de revenir. Si vous en arrivez à la conclusion que l’équipe composée de tels joueurs ne peut pas gagner le match, alors il vaut également mieux ne pas retourner sur le terrain. » Il refuse de commenter les circonstances de son licenciement.

« Les terroristes de l’État islamique continuent de venir chez nous. En 2012, le nombre d’islamistes et de salafistes était de 3800, maintenant il est de 11 500. Actuellement, il y a près de 2200 personnes représentant un danger terroriste qui pourraient procéder à une attaque à tout moment.

Maassen: « Les erreurs de 2015 se répètent »

Maassen considère la question de l’intégration comme étant le plus gros problème.

« Non seulement les erreurs de 2015 se poursuivent, mais elles se répètent quotidiennement. Le principal outil est entre les mains des migrants : S’ils ne veulent pas s’intégrer, tous les efforts d’intégration échoueront. » Il poursuit : « Je pense qu’il est peu probable, je dirais même personnellement absurde, que nous puissions réellement intégrer les personnes qui sont venues chez nous ces dernières années ».

Maassen dresse également un tableau sombre de la situation générale en matière de sécurité. En Allemagne, après la guerre, les gens avaient largement oublié comment « prendre soin de leur propre sécurité ». « L’armée et les autres services de sécurité sont traités avec un certain mépris en Allemagne » a déclaré Maassen.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Bild.de

 

Dupont-Aignan : « Si on ne maîtrise pas l’immigration, nous serons minoritaires dans notre pays. Il y a un danger de changement de population »

 

Voir vidéo sur twitter

 

 

Gilles-William Goldnadel : « L’obligation du métissage du 21e siècle correspond à l’obsession de la race pure du 20e siècle »

 

 

 

Macron ne se rendra pas au rassemblement des partis contre l’antisémitisme mais ira au dîner du CRIF

 

Le chef de l’État, poussé par le premier secrétaire du PS à participer à la manifestation de mardi contre l’antisémitisme, à Paris, ne s’y rendra pas. Mais il devrait revenir sur le sujet mercredi soir, lors du traditionnel Dîner du Crif.

(…) Le président du groupe Les Républicains (LR) au Sénat, Bruno Retailleau, « regrette l’absence du président de la République » au rassemblement.

(…) Le Figaro

 

 

Rizet affirme que les chiffres de mobilisation des Gilets Jaunes du Ministère de l’Intérieur sont faux : «On a toujours compris qu’il y avait beaucoup plus de monde»

 

Dominique Rizet (expert police-justice de BFM TV) affirme que les chiffres de mobilisation des Gilets Jaunes communiqués par le Ministère de l’Intérieur sont faux : «Quand on relayait les chiffres les samedis précédents, on a toujours compris qu’il y avait beaucoup plus de monde»
– BFM TV, 16 février 2019, 20h33

 

Versailles (78): Une Congolaise et son mari malien condamnés pour avoir réduit en esclavage leur cousine africaine

 

[…]

Dix ans après les faits, une Congolaise de 46 ans et son mari Malien de 52 ans ont été respectivement condamnés à des peines de deux ans de prison avec sursis et un an avec sursis, ce jeudi, par la cour d’appel de Versailles pour avoir exploité une jeune femme à leur domicile de Versailles, puis Coignières, entre 2004 et 2008.

[…]

Le couple avait fait venir en France une jeune cousine congolaise de la prévenue, grâce à de faux papiers. Ils l’avaient ensuite fait travailler en tant qu’employée de maison sans la rémunérer, ni lui donner de jours de repos.

[…]

Le Parisien

 

Perpignan (66): Début du procès de Kader Djidel, jugé pour avoir assené 35 coups de couteau puis égorgé Erika Troadec-Elfaguir

 

[…]

Et les investigations tendent à montrer qu’un abominable guet-apens aurait été tendu à la malheureuse.
Kader Djidel aurait demandé à un de ses amis (alors mineur), qui était proche d’Erika, de donner un rendez-vous à la jeune femme, dans un endroit isolé du parc Maillol, pour avoir une discussion avec elle. Erika avait ainsi accepté sans se douter du terrible stratagème dont Kader Djidel se félicitait déjà par SMS : « C’est bon, elle a mordu à l’hameçon ».

[…]

À peine Erika serait-elle arrivée à leur hauteur que Kader Djidel et son acolyte auraient surgi du fossé. L’accusé, armé d’un couteau, se serait jeté sur elle, l’aurait projetée au sol en l’agrippant par les cheveux et lui aurait asséné un premier coup de lame dans le dos tandis qu’elle se recroquevillait pour se protéger. Au vu de l’abondance de sang, les deux mineurs auraient pris peur et se seraient enfuis. Ils ont été condamnés à 2 ans ferme aménageables pour « non-assistance à personne en danger » en juin 2018.

Kader Djidel, quant à lui, aurait continué à poignarder la jeune victime dans le dos, puis au ventre, finissant par l’égorger.

[…]

Le corps meurtri de 35 blessures au couteau, dont 8 à la tête et 17 au niveau du cou. D’une extrême violence, selon le médecin légiste.

[…]

L’indépendant

 

 

L’islamiste algérien Kamel Daoudi, plus ancien assigné à résidence de France, loge désormais à Aurillac

 

Kamel Daoudi, le plus ancien assigné à résidence de France, loge désormais à Aurillac

[…]

Le quadragénaire est arrivé à Aurillac le vendredi 15 février. Il a interdiction de quitter la commune, doit être à l’hôtel où il loge de 21 heures à 7 heures, et doit pointer au commissariat à 10 heures et 17 heures. En Charentes-Maritime, il devait pointer trois fois par jour.

[…]

Algérien naturalisé français en 2001, Kamel Daoudi perd la nationalité en 2002. À sa sortie, en 2008, le quadragénaire devait être renvoyé vers l’Algérie, mais cette décision a été bloquée comme l’explique Amnesty international, qui le soutient.

[…]

La Montagne

Biographie

Responsable d’un groupe terroriste en France, il est interpellé à Londres le . En 2018, il en dira : « Quand j’étais jeune, les interventions en Afghanistan, en Libye ou en Irak créaient une forme d’humiliation extrêmement malsaine (…) J’avais des difficultés familiales et professionnelles, et je suis parti en Afghanistan sur un coup de tête, j’y suis resté quatre mois ». Il est condamné en 2006 à six ans de réclusion, mais est libéré le en raison des années d’incarcération déjà effectuées.

En 2009, la Cour européenne des droits de l’homme interdit toutefois son expulsion vers l’Algérie en raison du risque de torture dans ce pays qu’il a quitté à l’âge de cinq ans. Depuis 2008, il est assigné à résidence. En 2017, il est contraint par l’Etat d’habiter dans un hôtel en Charente-Maritime à 450 km de sa famille.

[…]

 

Maroc : Deux Français violemment agressés et dépouillés dans la région de Kénitra

 

Un individu a agressé par jets de pierre un couple de nationalité française, dimanche matin dans la commune de Souk Tlat (province de Kénitra), a-t-on appris des autorités locales, ajoutant que le mari, grièvement blessé à la tête, a été transféré à l’hôpital provincial.

[…]

Atlas Info

[…]

Grièvement blessé à la tête, l’époux de 73 ans a été transféré à l’hôpital provincial, précisent les mêmes sources. L’état de santé de son épouse n’a, quant à lui, pas été dévoilé par les autorités locales.

Les services de sécurité, principalement des gendarmes, ont identifié et localisé l’agresseur et une opération est actuellement en cours pour l’arrêter.

En décembre 2017, un jeune Français qui circulait en voiture la nuit sur l’autoroute près de Casablanca a été grièvement blessé par des jets de pierres. Ted Chiancone qui se rendait fréquemment au Maroc pour rendre visite à sa mère y a perdu un oeil. « Je ne supporte plus le bruit et je n’accepte pas ce qui m’est arrivé. Je suis vulnérable. Je ne peux plus pratiquer de sport. Les médecins sont formels : si je reçois un choc ou que je chute sur ma tête je peux y rester », avait expliqué à la presse locale celui qui avait même mis fin à une carrière de boxeur après son agression.

Bladi.net

 

Scandales sexuels à l'Eglise: Les cinq éléments qui font trembler le Vatican

 

Alors que le pape réunit de jeudi à dimanche une conférence épiscopale pour réfléchir sur les abus sexuels, les affaires et révélations se multiplient

Le pape François pendant son discours le 10 février au Vatican.
  • Un film sur une affaire de prêtre pédophile, un livre qui révèle l'homosexualité systémique à la Curie, des accusation d'agression sexuelle visant l'ambassadeur du pape, le Vatican semble au coeur des multiples affaires sexuelles. 
  • Le pape réunit tous les présidents de conférences épiscopales du monde pour réfléchir à la prévention des abus sur les mineurs et les adultes vulnérables cette semaine.
  • L'Eglise catholique est fragilisée par les scandales de pédophilie qui ont émaillé cette dernière année dans plusieurs pays, mais aussi par des révélations sur des viols de nonnes. 

Les scandales sexuels ne finissent pas de pleuvoir sur le Vatican, pourtant temple de la chasteté… Alors que les procès et affaires de pédophilie aux Etats-Unis, au Chili, en Allemagne, et le procès Barbarin en France ont sérieusement entaché la crédibilité de l’Eglise catholique depuis un an, des révélations sur des viols de religieuses et sur une homosexualité courante, mais cachée à la Curie risquent de faire trembler un peu plus le Vatican. Le pape François réunit à Rome de jeudi à dimanche tous les présidents de conférences épiscopales du monde pour réfléchir à la prévention des abus sur les mineurs et les adultes vulnérables. Mais c’est très fragilisé par ces diverses révélations que le souverain pontife aborde cette semaine décisive.

Lire la suite

 

Commenter cet article