Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 23 janvier 2019

 

 

 

 

Frappes israéliennes sur le nord de Gaza après des violences à la frontière

 

Le

L'image a fait l'ouverture de tous les journaux télévisés du pays. Au-dessus des pistes de ski du Golan, en Israël, deux missiles israéliens traversent le ciel et interceptent un tir en provenance du territoire syrien. Une roquette iranienne, tirée en réponse à des frappes israéliennes, selon l'État hébreu. L'armée israélienne a longtemps nié mener des frappes en Syrie, mais ne s'en cache plus désormais. Elle a même diffusé des images des derniers bombardements ciblant des forces militaires iraniennes.

Des soldats iraniens en Syrie

Israël et la Syrie ont une frontière commune le long du plateau du Golan annexé par l'État hébreu il y a quarante ans.Téhéran, allié de Bachar al-Assad, disposerait de 3 000 soldats en Syrie. Israël veut empêcher qu'ils ne s'installent durablement aux portes de leur territoire.  

Source  VOIR VIDEO

Lire aussi: Après les violences, Netanyahu bloque le transfert des fonds qataris à Gaza

 

Al-Jaafari: Damas pourrait répondre aux attaques d'Israël en visant l'aéroport de Tel Aviv

 

Le représentant de la Syrie auprès de l’Onu a souligné que si le Conseil de sécurité ne prenait pas de mesures pour mettre fin aux attaques israéliennes sur le territoire syrien, la Syrie exercerait son droit légitime de se défendre, et par conséquent de répondre à l'agression israélienne sur l'aéroport de Damas en frappant celui de Tel Aviv.

Après que la défense antiaérienne syrienne a intercepté sept missiles israéliens tirés contre l'aéroport de Damas, Bachar al-Jaafari, le représentant permanent de la Syrie aux Nations unies, a prévenu le Conseil de sécurité que son pays pourrait réaliser une frappe symétrique contre l'aéroport de Tel Aviv, le principal dans l'État hébreu, si l'Onu ne prenait pas de mesures pour faire cesser ces attaques.

Damas
«Soit le temps est venu pour le Conseil de sécurité de prendre des mesures nécessaires pour arrêter les attaques régulières d'Israël contre les territoires syriens, soit la Syrie doit attirer l'attention de ceux qui crée des guerres au sein de ce Conseil, en réalisant son droit légitime de se défendre et de répondre symétriquement à l'attaque israélienne contre l'aéroport international de Damas, en frappant contre l'aéroport de Tel Aviv», a déclaré M.Jaafari, lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu à New York.

Le ministère syrien des Affaires étrangères adresse régulièrement des missives au secrétaire général et au Conseil de sécurité de l'Onu réclamant de condamner les frappes aériennes d'Israël contre la Syrie et de prendre des mesures en vue de les faire cesser.

Lire la suite


 

 

 

L'armée de l'Air iranienne se dit «impatiente» d'éliminer Israël «de la surface de la Terre»

 

Le commandant de l'armée de l'Air iranienne a déclaré ce 21 janvier que ses hommes voulaient en découdre avec le «régime sioniste». «Quiconque menace de nous éliminer en porte l'entière responsabilité», a dit ce même jour Benjamin Netanyahou.

«Les jeunes de l'armée de l'Air sont prêts et impatients d'affronter le régime sioniste et de l'éliminer de la surface de la Terre» : c'est ce qu'a fait savoir ce 21 janvier 2019 le brigadier-général Aziz Nasirzadeh, selon des propos rapportés par le Club des jeunes journalistes, un site internet proche du gouvernement iranien, cité par l'AFP.

Lire la suite

 

 

Afghanistan : plus de 100 membres des forces de sécurité tués dans un attentat des Taliban

 

Le 21 janvier

Des Taliban ont attaqué le 21 janvier un complexe dans la province afghane de Wardak, causant la mort de plus de cent membres des forces de sécurité, selon une source du ministère de la Défense citée par Reuters.

Lire l'article

 

 

Le Congrès s’apprête à interdire à Donald Trump de se retirer de l’Otan

 

La Chambre des représentants états-unienne a adopté mardi soir un projet de loi visant à interdire au président Donald Trump de se retirer de l’Otan s’il le décide, relate Defense News. Le site du Congrès n’a pas encore actualisé ce vote survenu dans la nuit de mardi à mercredi.

Par 357 voix contre 22, la Chambre des représentants du Congrès américain a voté un projet de loi visant à empêcher Donald Trump de sortir de l'Otan, s'il en venait à prendre une telle décision, a annoncé Defense News. Le site du Congrès n'a pas encore mis à jour le résultat de ce vote par les représentants.

Le Congrès n'est pas en mesure d'interdire formellement au Président de se retirer de l'Alliance, mais il est à même de bloquer l'utilisation de fonds fédéraux à cette fin. Les députés avaient déjà recouru à la même tactique pour empêcher Barack Obama de fermer la prison militaire de Guantanamo.

Lire la suite

 

 

 

L'attaque des terroristes d'al-Nosra à Idlib repoussée par l'armée syrienne

 

Les centaines de terroristes du Front al-Nosra* ont lancé une offensive contre les positions des forces gouvernementales dans la zone de désescalade d'Idlib, l'attaque a été repoussée par l'armée syrienne, a indiqué mardi soir le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit.

L'attaque des terroristes du Front al-Nosra* a été repoussée dans la zone de désescalade d'Idlib, a annoncé aux journalistes le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Sergueï Solomatine.

«Dans les alentours de la localité d'Abou Sharjah, les forces armées syriennes ont ouvert le feu contre les extrémistes et l'assaut a été avorté. Ayant subi des pertes, les terroristes ont reculé vers leurs positions initiales.»

Lire la suite

 

 

Terrorisme: 26 missiles Grad et sol-air saisis par l’armée algérienne en moins de 2 mois

 

Lundi 21 janvier, l’armée algérienne a saisi un missile Grad BM-21 dans la wilaya de Tamanrasset, dans le sud de l’Algérie. Cette prise est la troisième du genre, après la saisie en décembre 2018 de 25 missiles sol-air de différents calibres. Ces opérations confirment les craintes de certaines sources autour de la sécurité au Maghreb.

C'est la troisième fois, en moins de deux mois, que les unités de lutte antiterroriste de l'Armée nationale populaire (ANP) algérienne saisissent des missiles dans le sud du pays. En effet, le lundi 21 janvier, à Tamanrasset, l'ANP a mis la main sur un missile Grad BM-21, selon un communiqué du ministère algérien de la Défense nationale (MDN). Ces trois découvertes viennent s'ajouter à la saisie, le 20 décembre, par les services des douanes de Tripoli, en Libye, de deux conteneurs d'armes et au retour d'anciens combattants de Syrie et d'Irak, faisant ainsi peser de graves dangers sécuritaires sur le pays, dans la région qui s'étend du Maghreb et du Sahel.

«Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l'exploitation de renseignements, un détachement de l'Armée Nationale Populaire a découvert, hier, le 21 janvier, lors d'une opération de recherche et de fouille menée à Tamanrasset, une cache de munitions contenant un missile de type Grad BM-21 de calibre 122 mm et six obus de mortiers de calibre 82 mm […]», a annoncé le communiqué du MDN.

Lire la suite

 

 

Affaire Skripal : L’UE sanctionne à nouveau Moscou

 

L’Union européenne sanctionne à nouveau la Russie. Cette fois c’est le renseignement militaire russe qui est visé par cette décision prise dans le cadre de l’empoisonnement en mars 2018 au Royaume-Uni de l’ancien agent double Sergueï Skripal.

Les 28 veulent ainsi renforcer la lutte contre la prolifération d’armes chimiques. Moscou assure que ces accusations sont sans fondement. Mais pour la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, il ne fait aucun doute « que les Etats membres ont pris cette décision à partir d’une base légale très solide ».

Des mesures similaires de gel des avoirs et d’interdiction de se déplacer dans l’Union ont aussi été décidées par les ministres des Affaires étrangères contre 11 hommes d’affaires et 5 entités soupçonnés de soutenir le régime syrien.

Sur l’Iran les 28 adopteront des conclusions plus générales lors du Conseil européen du mois de mars. Les Etats membres sont divisés sur leur participation ou non au sommet sur le Proche-Orient organisé à Varsovie par le président américain.

Euronews

 

Philippines : référendum sur la création d’un territoire autonome musulman

 

Le référendum historique sur l’autonomie de la région des Bangsamoros, dans le sud des Philippines, s’est ouvert lundi.

Plus de 2,83 millions de citoyens sont appelés à se prononcer sur la loi organique de Bangsamoro (BOL) dans un contexte marqué par de strictes mesures sécuritaires à Cotabato City, le chef-lieu de la région de Mindanao, à majorité musulmane.

Le référendum devrait accorder aux Bangsamoro ou Moro – les musulmans philippins vivant sur une île dans le sud de l’archipel – une autonomie tant attendue.

Une fois le projet de loi ratifié, la région autonome de Bangsamoro dans le Mindanao musulman (BARMM) sera établie.

La BOL devrait assurer plusieurs avancées sur les plans juridiques et économiques pour les musulmans de la région.

Avec la mise en place du gouvernement Bangsamoro, des tribunaux de droit islamique seront mis en place dans la région.

Les autorités régionales seront transférées de la capitale Manille au gouvernement de Bangsamoro.

Une fois la BOL ratifiée, le MILF devrait également mettre démobiliser 40 mille combattants de ses forces armées islamiques de Bangsamoro (BIAFF).

Agence Anadolu

 

L'Organisation mondiale de la santé appelle à un meilleur accès aux soins des migrants en Europe

 

Pour l'OMS, les pays européens doivent faire preuve de plus d'égards à l’endroit des populations migrantes résidant sur leur sol. Il est urgent de combler «les différences dans l'accès aux soins primaires» des migrants, estime l'organisation.

L'Organisation mondiale de la santé appelle à un meilleur accès aux soins des migrants en Europe

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé le 21 janvier à un meilleur accès des migrants aux services de soins que devraient, selon elle, leur apporter les pays européens. «Le plus important, c'est l'accès aux services de santé. Pour améliorer la santé, il faut combler les différences dans l'accès aux soins primaires [des migrants]», a résumé Santino Severoni, responsable du programme «Migration et Santé» de la banche européenne de l'OMS.

Pour l’organisation, le Vieux Continent couvre 53 pays. Les migrants – réfugiés compris – représenteraient 90,7 millions sur les 920 millions d'habitants que couvre cette zone, soit près de 10% de la population. Dans ces pays aussi hétéroclites que la Russie et Andorre, l'Allemagne et le Turkménistan, la part des migrants diffère grandement : ils représentent 45% de la population à Malte et moins de 2% en Albanie.

Lire la suite

 

 

Salvini : « La fermeture des ports italiens aux navires d’ONG sauve des vies, moins d’arrivées de migrants signifie moins de morts »

 

(ANSA) – Rome, le 21 janvier – Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a déclaré que le gouvernement entend poursuivre sa politique de fermeture des ports italiens aux navires transportant des migrants sauvés en Méditerranée.

« Il est nécessaire de mettre les trafiquants d’êtres humains en prison », a déclaré le leader de la Ligue, Salvini, dans une déclarationen direct sur Facebook dimanche.

« Ils doivent savoir que les ports italiens sont fermés – c’est le seul moyen de sauver des vies humaines. »

« L’année dernière, moins de migrants sont arrivés et il y a eu moins de morts ».

Ansa.it

 

Attentats de Barcelone : Les terroristes préparaient « un carnage de la même intensité que le Bataclan » à la Tour Eiffel et à Marseille

 

 

Un an et demi après les attentats en Espagne, les policiers français et espagnols ont désormais la preuve de repérages des terroristes à Paris.

Le 17 août 2017, une camionnette lancée à toute vitesse dans la foule sur les Ramblas faisait 15 morts et 126 blessés. Dans la soirée, des complices attaquaient Cambrils une station balnéaire catalane plus au sud, tuant une femme.

Un an et demi plus tard, l’enquête conjointe des polices espagnole et française laisse à penser qu’un attentat simultané à la tour Eiffel a été évité. « Nous avons échappé à un carnage de même intensité que le Bataclan« , résume une source policière française. Des indices essentiels ont en effet été retrouvés dans une carte mémoire SD, saisie dans la planque des terroristes à Alcanar (Espagne).

Ce support se trouvait parmi les décombres : la maison venait d’être soufflée par les produits explosifs qui y étaient stockés. Explosion qui a conduit la cellule, composée de jeunes Marocains ralliés à Daech, à passer à l’action de manière précipitée. (…)

Outre la piste de la Sagrada Familia, l’exploitation d’une cinquantaine de photos et vidéos contenues dans cette carte SD prouve que des repérages minutieux ont été effectués à la tour Eiffel cinq jours avant les massacres. Les images, prises par deux des terroristes abattus en Catalogne, s’attardent sur les files d’attente des touristes et les passages protégés alentours. (…)

Selon les enquêteurs, ce repérage « laisse supposer la préparation d’une action d’envergure sur ce site ». Soupçons renforcés par la découverte en Espagne, dans l’ordinateur d’un djihadiste, d’un document PowerPoint contenant six diapositives sur la tour Eiffel. Dont une présentation, schéma à l’appui, des caractéristiques techniques de l’édifice : hauteur, étages, ascenseurs…

Les enquêteurs disposent aussi d’une vidéo troublante d’une quarantaine de secondes, extraite de cette même carte mémoire. On voit et on entend l’un des membres de la cellule déclarer : « Je jure par Allah que vous les chrétiens, vous allez voir ce qui va vous arriver. Dieu a préparé les Moudjahidin de Ripoll, si Dieu veut jusqu’à Paris ».

Enfin, en perquisition, les enquêteurs catalans sont tombés sur un agrandissement d’une autre ville française, Marseille, où était inscrit : « Centre-ville, attaque expert cousin« . (…)

Le Parisien

 

Wissembourg (67): Arrestation de trois membres de la famille de Foued Mohamed-Aggad, l’un des terroristes du Bataclan

 

Trois membres de la famille de Foued Mohamed-Aggad, l’un des kamikazes de la salle de spectacle du Bataclan, lors des attentats meurtriers du 13 novembre 2015, ont été interpellés et placées en garde à vue ce mardi. La mère, une sœur et une demi-sœur du jihadiste ont été interpellées dans l’est de la France dans le cadre des investigations sur les attentats du 13-Novembre qui ont fait 130 morts à Paris et en Seine-Saint-Denis, selon des sources.

La soeur de Foued Mohamed-Aggad, a ainsi été arrêtée à son domicile de Wissembourg (Bas-Rhin), selon l’un des sources. Les lieux d’interpellations de deux autres personnes n’ont en revanche pas été précisées.

Ramifications en Europe

« La personne appréhendée (à Wissenbourg), qui est la soeur (de l’un des kamikazes) qui s’est fait exploser au Bataclan, avait de longue date des signes d’un islam très radical », a indiqué le maire (LREM) de cette ville du nord de l’Alsace, Christian Gliech. « On n’est pas dans le développement d’un phénomène (de radicalisation) sur Wissembourg » mais « dans la fin d’un phénomène qui est né il y a quelques années », a-t-il toutefois insisté.

[…]

Sud Ouest

 

Italie : « L’Église a payé l’appartement du migrant qui a assassiné Pamela Mastropietro »

 

La mort de Pamela Mastropietro est encore entourée de mystère. Le procès d’Innocent Oseghale, principal suspect du meurtre de la jeune femme, s’ouvrira à la Cour d’assises le 13 février.

Selon l’oncle de Pamela, et avocat de la famille de Mastropietro, une paroisse de Macerata aurait payé le loyer de l’appartement à Innocent Oseghale durant trois mois, là où la jeune femme de 18 ans a été tuée et mise en pièces.

Oseghale, à l’époque déjà condamné pour drogue, a bénéficié du soutien d’une paroisse de Villa Potenza, un hameau de Macerata.

Selon la reconstruction de l’avocat, le Nigérian, déjà exclu du programme de protection des réfugiés après avoir été pris en train de dealer et en attente d’expulsion d’Italie, avait été désigné par le curé comme une personne ayant besoin d’aide. Pour cette raison, pendant trois mois consécutifs, 450 euros auraient été collectés et donnés à Oseghale et à sa compagne, Michela Pettinari, afin de payer le loyer de l’appartement où ils vivaient.

Il y a un an, le 14 janvier, Oseghale était monté sur la chaire pour lire la lettre écrite par le pape François pour célébrer la journée mondiale des migrants. La communauté lui avait donné un panier avec des couvertures et des denrées alimentaires.

Seulement deux semaines plus tard, dans ce même appartement payé avec l’argent des fidèles, l’un des crimes les plus odieux de ces dernières années aurait eu lieu. « Cela explique peut-être l’attitude vraiment tiède de l’évêque de Macerata et le silence de l’église sur cette horrible affaire », a déclaré l’avocat de la jeune femme, rappelant que l’évêque de la ville des Marches n’était même pas intervenu pour bénir la plaque placée à l’endroit où le corps démembré de la jeune femme de 18 ans a été retrouvé.

L’oncle de Pamela a également fait état de « fortes pressions » dans l’enquête. « J’avais récemment demandé à entrer dans l’appartement des horreurs avec mes consultants : on me l’a refusé », a dénoncé l’avocat de la jeune femme, interrogé par Affaritaliani.

[…]

 

(Traduction Fdesouche)

Ilgiornale.it

 

Le vendredi saint, férié uniquement pour les chrétiens : l’Autriche condamnée pour discrimination par la Cour de justice de l’UE

 

Un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne publié ce mardi impose à l’Autriche de changer sa législation. Elle ne pourra plus octroyer un jour férié payé le vendredi saint qu’aux chrétiens : c’est une discrimination directe fondée sur la religion.

Ce mardi, la Cour de justice de l’Union européenne a condamné l’Autriche pour l’octroi d’un jour férié payé le vendredi saint aux seuls travailleurs appartenant à certaines églises. Cette législation constitue une discrimination directe, a estimé la Cour sise à Luxembourg. Stéphanie Wattier est professeure de droit à Namur, spécialiste des questions liant droit et religion.

(…) LeSoir.be

 

 

 

Rennes (35): Deux réfugiés afghans condamnés pour avoir tabassé un couple et agressé des pompiers

 

[…]

En septembre, les faits avaient provoqué une indignation générale. Occupés à ranger leur matériel après une intervention, les pompiers ne remarquent pas les deux jeunes qui se sont approchés de leur camion.

[…]

L’un d’eux, monté sur le marchepied, passe le bras par la fenêtre ouverte dans le but d’entrer dans la cabine. Témoin de la scène, un couple prévient les pompiers. Mais les représailles sont lourdes pour ces passants : un des voleurs, le plus jeune, fonce vers l’homme et lui assène plusieurs coups de poing. En tentant de s’interposer, la femme est elle aussi victime de coups, à la hanche et au bras.

Alertés, les pompiers s’approchent mais sont insultés et menacés. À plusieurs reprises, l’un des agresseurs porte sa main dans son dos, laissant penser qu’il détient une arme. Ils finissent par prendre la fuite et sont retrouvés quelques jours plus tard

[…]

« On ne peut pas parler de ces faits, aussi graves soient-ils, sans parler de leur personnalité », plaide un des avocats de la défense. Il rappelle le parcours de vie chaotique de ces deux Afghans, venus se réfugier en France pour fuir la guerre dans leur pays.

Le tribunal a condamné le plus jeune à quatre mois de prison, ainsi qu’à une amende de 150 €. Le plus âgé a écopé d’une peine de cinq mois de prison

[…]

Ouest France 

 

Note , condamnés mais pas expulser !!

 

Avec le traité d’Aix-la-Chapelle, la France et l’Allemagne font un pas vers une armée européenne

 

Le nouveau traité de coopération entre la France et l’Allemagne, signé ce mardi 22 janvier par Angela Merkel et Emmanuel Macron, est un nouveau pas vers la création d’une armée européenne. Mais le projet devra surmonter les foudres de Donald Trump et les dissensions qui subsistent entre Paris et Berlin.

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont réaffirmé mardi leur volonté de faire naître à terme une « armée européenne », malgré l’opposition frontale du président américain Donald Trump à cette idée.

Le nouveau traité de coopération franco-allemand signé mardi à Aix-la-Chapelle en Allemagne, qui prévoit un rapprochement dans le secteur de la défense, se veut « une contribution à la création d’une armée européenne », a affirmé la chancelière allemande.

Elle a évoqué notamment le développement d’une « culture militaire et d’une industrie de l’armement communes » qui figurent dans le nouveau traité, venant compléter celui de l’Élysée signé en 1963. (…)

Foudres de Trump

Les deux dirigeants français et allemand avaient déjà à l’automne dernier clamé haut et fort leur soutien à la création d’une armée européenne et s’étaient alors attiré les foudres du président américain Donald Trump.

Ce dernier avait jugé ce projet « très insultant » et s’était emporté contre des déclarations du chef de l’État français indiquant que cette armée devait avoir pour objectif de protéger l’Europe contre des pays comme la Russie, la Chine mais aussi les États-Unis. (…)

« Chaque mot a été pesé »

Le secrétaire général de l’Alliance atlantique Jens Stoltenberg s’est félicité dans un communiqué de la signature du traité, jugeant que « depuis des décennies la coopération franco-allemande a été essentielle pour la sécurité et la stabilité en Europe ». (…)

Divergences

La France appelle régulièrement l’Allemagne à davantage d’engagement militaire, tandis que Berlin tient à sa tradition pacifiste.

(…)

Ouest-France

 

 

 

60% des Français et une majorité d’Européens considèrent l’immigration comme « globalement mauvaise » pour leur pays

 

Les Européens ont l’opinion la plus négative sur l’immigration, selon un sondage réalisé pour le Forum de Davos dans 29 pays. Mais dans l’ensemble, le public réclame plus de coopération internationale.

(…) La méfiance hexagonale se retrouve sur l’immigration. 57% de l’opinion «internationale» estiment que les nouveaux immigrés peuvent être positifs pour leur pays. Aux États-Unis, ils sont 63% à partager cette opinion, et au Royaume-Uni où l’immigration était au cœur du débat sur le Brexit, 60%. En France en revanche, seuls 39% des sondés ont un regard positif sur «les nouveaux immigrés». Quatre pays sont encore plus méfiants: le Mexique (37% d’opinion positives), la Pologne (33%), la Russie (32%) et l’Italie (30%).

Le Figaro

 

Naples : Un migrant nigérian agresse une femme en pleine rue, la police le sauve du lynchage. Salvini: « On va le renvoyer dans son pays! »

 

Il a attrapé par les épaules une femme de 54 ans et a tenté de la violenter. La victime s’est mise à hurler, attirant l’attention de quelques passants et de la police. L’intervention des agents de police qui étaient dans le secteur a été providentielle: en plus d’avoir secouru la femme, ils ont empêché la foule de lyncher l’homme.

C’est arrivé hier soir rue Poerio à Naples. Un migrant nigérian de 41 ans a fini en cellule pour violence sexuelle. Il était en Italie depuis dix ans et avait fait plusieurs demandes de protection internationale.

D’après les enquêteurs, l’homme, profitant de la distraction de la femme qui était en train de téléphoner, lui a passé un foulard autour du cou, et l’a entraînée dans une ruelle, tentant d’abuser d’elle […]. A la vue des policiers, l’homme a essayé de s’enfuir, mais il a été rattrapé et bloqué. Les policiers l’ont fait monter en voiture immédiatement, pour éviter qu’il ne se fasse agresser par quelques passants…

ANSA Campania, Il Mattino

Salvini : « On va le renvoyer dans son pays! »

« Merci aux policiers qui sont intervenus et aux bons citoyens qui les ont alertés […]. On est train de s’occuper de renvoyer le Nigérian, un récidiviste, dans son pays. Ce monsieur bénéficiait de la protection humanitaire, un statut qui, par le passé, a été concédé beaucoup trop généreusement, et qui plaisait beaucoup à la gauche. »

C’est ce qu’a déclaré le Ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, à propos de l’arrestation d’un Nigérian pour agression sexuelle rue Poerio à Naples. Il est revenu sur cet épisode en direct sur facebook.

« On ne demande que le respect des règles. A Naples, un Nigérian qui avait reçu l’asile humanitaire a essayé de violer une femme. Il ne fuyait pas la guerre, la guerre il nous l’a apportée à Naples.
[…]
Ce dégoûtant était là aux frais des Italiens, et il a essayé de violer une Italienne. Je vais faire en sorte qu’il soit mis dans un aller simple en direction du Nigeria. Je ne vois pas l’utilité de nous encombrer de délinquants venus d’autres parties du monde. »

Il Mattino

 

 

«La France a un très mauvais président» : entre Rome et Paris, les hostilités sont ouvertes

 

Immigration, Gilets jaunes, ou Afrique : l'Italie et la France multiplient les passes d'armes. Le ministre italien de l’Intérieur a accusé Emmanuel Macron d’empêcher le peuple français de «reprendre en main son avenir et son destin».

L’apaisement diplomatique entre Paris et Rome n’est semble-t-il pas pour demain. «J'espère que les Français pourront se libérer d'un très mauvais président, et l'occasion est celle du 26 mai [les élections européennes] quand finalement le peuple français pourra reprendre en main son avenir et son destin, son orgueil, mal représentés par un personnage comme [Emmanuel] Macron», a affirmé Matteo Salvini ce 22 janvier dans une vidéo Facebook tournée devant une ancienne usine de pénicilline de Rome, anciennement occupée par plus de 600 migrants. Le ministre italien de l’Intérieur s’est rendu sur place pour démentir les propos de la Maire de Rome, Virginia Raggi, qui avait déploré plus tôt la réoccupation des lieux.

Lire la suite

 

 

Européennes 2019: Salvini appelle les Français à voter contre Macron

 

Matteo Salvini

Ayant qualifié Emmanuel Macron de «très mauvais Président», le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini a de nouveau taclé le Président français. Dans une récente interview, il a exprimé l'espoir que les Français voteront contre le parti du Président Macron aux européennes car ainsi «ils pourront changer tant d'équilibres en Europe».

Le vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur de l'Italie, Matteo Salvini, a déclaré espérer que les Français voteront contre le parti d'Emmanuel Macron, LREM, lors des prochaines élections au Parlement européen.

«Nous sommes des Européens, nous resterons des Européens, mais nous ne sommes pas dupes: nous sommes l'Italie. Nous n'abandonnons personne», a-t-il déclaré dans une interview à Rai Radio 1, «les alliés historiques resteront les Français et les Allemands, mais notre interlocuteur n'est peut-être pas Macron: sa popularité en France est inférieure à 20%. J'espère que les Français seront bientôt en mesure de faire d'autres choix: avec les [élections] européennes, ils pourront changer tant d'équilibres en Europe, ils vont changer le Parlement européen et les commissaires».

Lire la suite

 

 

Au moins 15 Gilets jaunes éborgnés par un LBD? Castaner n’en a vu que 4

 

Alors que des observateurs dénoncent au moins 15 éborgnés des suites d’un tir de LBD lors des manifestations des Gilets jaunes, Christophe Castaner n’a évoqué que quatre personnes «frappées violemment à la vision» par les forces de l’ordre.

Ce n'est pas la première fois que les statistiques liées au mouvement des Gilets jaunes qu'évoque le ministère de l'Intérieur ne correspondent pas aux données récoltées par des observateurs.

Cette fois, il s'agit des estimations du gouvernement français sur des manifestants blessés à l'œil suite à des tirs de LBD par les membres des forces de l'ordre.

«Selon les dossiers qui me sont remontés, quatre personnes ont été frappées violemment à la vision — on parle de perte d'œil», a déclaré Christophe Castaner mardi, lors de son discours devant la commission des lois à l'Assemblée nationale en lien avec la loi «anti-casseurs».

Le ministre a également souligné que ces accidents s'étaient produits lors de «l'utilisation des armes de défense de la police et de la gendarmerie dans le cadre de leur utilisation».

Lire la suite

 

Commenter cet article