Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

__________________________

Le 4 Décembre 2018

 

 

 

Les États-Unis auraient envoyé leurs navires militaires dans le golfe Persique

 

Pour la première fois en huit mois, des bâtiments de guerre américains entreront dans les eaux du golfe Persique dans le but de jouer des muscles devant l’Iran, alors que les relations dans la région sont déjà tendues

Présence US dans le Golfe, image d'illustration

Une escadre américaine mouillera au Moyen-Orient dans quelques jours pour effectuer une démonstration de force face à l'Iran, rapporte le Wall Street Journal, citant des responsables de la Défense américaine.

Selon le WSJ, l'entrée du porte-avions John C. Stennis, accompagné d'un groupe de navires américains, dans les eaux moyen-orientales sera la première visite de ce type dans la zone depuis huit mois.

À en croire une source citée par le média américain, les vaisseaux devraient rester dans la région pendant environ deux mois, la plupart du temps dans le golfe Persique. Toujours selon elle, la présence de ces bâtiments de guerre américains «assure la contention» de l'activité iranienne, potentiellement hostile.

Lire la suite

 

 

L’Iran menace les États-Unis d’empêcher les exportations pétrolières du Golfe

 

Pas une goutte de pétrole ne sera exportée du Golfe si les États-Unis empêchent l'Iran d'exporter son brut, a déclaré le Président iranien alors que les relations entre les deux pays sont en passe de se dégrader une nouvelle fois depuis l’instauration des sanctions américaines.

Toute initiative visant à faire cesser les livraisons de brut iranien via le golfe Persique entraînera le blocage de l'ensemble des exportations de pétrole par cette voie, a annoncé mardi Hassan Rohani. Le Président iranien s'est par ailleurs dit convaincu que Washington ne parviendrait pas à empêcher l'Iran d'exporter son pétrole, rapporte l'agence de presse Irna.

«Les États-Unis devraient savoir que nous vendons notre pétrole et continuerons de le faire et qu'ils ne peuvent pas arrêter nos exportations de pétrole», a déclaré Hassan Rohani dans un discours retransmis à la télévision, à l'occasion d'un déplacement à Shahroud, dans le nord de l'Iran.

«Si un jour ils veulent empêcher l'exportation du pétrole iranien, pas une goutte de pétrole ne sera exportée du golfe Persique», a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

Pompeo à Netanyahu: Washington déterminé à lutter contre les menaces iraniennes

 

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a dit au Premier ministre Benjamin Netanyahu lundi que les Etats-Unis étaient déterminés à « s’attaquer à la totalité des menaces du régime iranien par le biais de l’exercice de pressions maximales » au cours de discussions à Bruxelles sur les efforts conjoints visant à réduire les agressions iraniennes dans la région, notamment en freinant les activités du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah au Liban.

Répétant « l’attachement de Washington à la sécurité d’Israël et son droit absolu à l’auto-défense », Pompeo a également promis que les Etats-Unis continueraient à lutter contre « la partialité anti-israélienne aux Nations unies », selon un communiqué du département d’Etat diffusé après la rencontre.

Netanyahu a effectué lundi après-midi un voyage non-prévu à Bruxelles pour cet entretien avec Pompeo, qui se trouvait en Belgique pour des pourparlers avec ses homologues de l’OTAN.

Lire la suite

LIRE AUSSI: L’Iran, confronté à Israël en Syrie, envoie ses armes directement au Liban

 

 

 

Israël lance une opération à sa frontière avec le Liban contre des tunnels du Hezbollah

 

VIDÉO - L'opération «Bouclier du nord» est le dernier épisode en date de la confrontation entre Israël et la formation pro-iranienne, l'un des grands ennemis de l'État hébreu.

Correspondant à Jérusalem

L'armée israélienne a annoncé tôt ce mardi avoir lancé à sa frontière avec le Liban une vaste opération baptisée «Bouclier du Nord» pour détruire des tunnels creusés par le Hezbollah, la milice libanaise pro-iranienne. «Israël est au courant de l'existence d'un certain nombre de tunnels traversant la frontière nord de l'État hébreu depuis le Liban», a déclaré le colonel Jonathan Conricus, porte-parole de l'armée. Il a précisé que Tsahal opérerait uniquement sur son territoire. Mais l'armée israélienne, qui a bouclé plusieurs zones, se préparerait «à divers scénarios» en cas d'escalade avec la milice chiite particulièrement puissante dans le sud du Liban. Israël a également accusé les forces armées libanaises ne pas être capables de contrôler la région.

Lire la suite

 

 

Tirs de «précision» ? Les USA visent un chef de Daesh, Damas affirme que son armée a été frappée

 

La coalition arabo-occidentale dirigée par les Etats-Unis a affirmé avoir frappé un chef de Daesh impliqué dans la décapitation d'un militaire américain en 2014. D'après des médias syriens, les frappes ont touché des positions de l'armée syrienne.

La coalition menée par les Etats-Unis en Syrie a-t-elle frappé l'armée syrienne ou des cadres de Daesh ? Damas et Washington n'ont en tout cas pas la même version des opérations qui se sont déroulées le 2 décembre.

«Les forces aériennes de la coalition ont mené des frappes de précision contre un haut responsable de Daesh, Abou al-Umarayn, et plusieurs autres membres de Daesh le 2 décembre», a déclaré Brett McGurk, représentant américain auprès de la coalition arabo-occidentale en Syrie, dans un communiqué cité par l'AFP. Abou al-Umarayn est considéré comme l'un des hommes ayant exécuté, en novembre 2014, le militaire américain Peter Kassig.

Lire la suite

 

Seuls 25% des 600 migrants mineurs hébergés dans le Puy-de-Dôme ont moins de 18 ans : 6,5 millions d’euros leurs auront été consacrés en 2018

 

 (….) «Ce budget a littéralement explosé puisqu’on sera à à la fin de l’année», précise Alexandre Pourchon.

«Je suis par ailleurs tout à fait favorable au dispositif « Tiers digne de confiance » ou au « parrainage de majeurs » dont je fais la promotion depuis trois ans. Je préfère de loin que les jeunes soit dans des familles c’est plus sécurisant pour le jeune et moins coûteux pour la collectivité», dit-il.

Mais le fond du problème est ailleurs. «Il y a trois ans nous avions 60 mineurs isolés, aujourd’hui nous sommes à plus de 600 jeunes migrants dont 25% seulement sont effectivement des mineurs. Nous sommes en train de revoir le processus d’évaluation ( et d’hébergement) afin que la minorité soit établie sous quinze jours et non pas au bout de plusieurs semaines voire des mois. Le Département a la volonté d’être exemplaire dans la prise en charge des mineurs et le sera mais c’est à l’Etat de s’occuper des jeunes majeurs», explique encore Alexandre Pourchon.

 

Un Gilet Jaune approuve les économies sur l’immigration proposées par Nadine Morano (MàJ)

 

Nadine Morano s’insurge qu’Emmanuel Macron ait augmenté le budget immigration-intégration de 200M€ pour le porter à 1,5Mds€. Ruth Elkrief demande à un Gilet Jaune si ça fait partie de ses revendications, il approuve.
– BFM TV, 3 décembre 2018, 19h43

(À 1min03, le Gilet Jaune chuchote à Jordan Bardella : «Je suis d’accord avec vous aussi»)

 

Jordan Bardella (Porte-Parole RN) : «Il faut faire des coupes sur l’immigration (plusieurs milliards d’€). Beaucoup de nos compatriotes ont un sentiment d’injustice quand 1 Français sur 3 n’a plus les moyens de se soigner mais qu’on offre les soins gratuits aux clandestins. Des économies aussi sur l’Union Européenne (9Mds€ qu’on perd chaque année), et revenir sur les cadeaux fiscaux qu’on a fait aux amis de M. Macron et aux hyper riches dans notre pays.»
– BFM TV, 3 décembre 2018, 19h52

 

Notes: Et les associations , elles coutent des milliards a la France, il est temps de se débarrasser des piques assiette

La France compte aussi 925 parlementaires (577 députés et 348 sénateurs) Alors que la Russie en compte 450 , le Canada 413, las Anglais 630 ; l'Allemagne 350 (+ de 82 millions d'habitants), les États-Unis comptent 535 parlementaires pour un pays presque cinq fois plus peuplés (316,1 millions d’habitants !! ) que la France (+ de 67 millions)

Sur 925 parlementaires français , 500 devraient dégagés. Des millions d’économie !

 

 

 

Migrants : qu’est-ce que le pacte de Marrakech qui agite une partie des gilets jaunes ? (BFMTV)

 

Menée par Marine Le Pen et l’extrême droite, la fronde contre le pacte de Marrakech agite le mouvement des gilets jaunes. Ce texte sur les migrations que doit ratifier Emmanuel Macron le 10 décembre prochain entend pourtant respecter la souveraineté de chaque signataire selon BFMTV.

[…] Si le pacte de Marrakech entraîne une levée de boucliers du côté du Rassemblement national, il agite également certains gilets jaunes qui réclament la tenue d’un référendum et évoquent pêle-mêle sur les réseaux sociaux une « trahison » ou encore un « abandon » de la France. À l’étranger, les membres de Pegida, un groupuscule d’extrême droite allemand, habillés de gilets jaunes, ont manifesté samedi contre ce même pacte depuis Berlin.

Le texte, qui comporte 23 objectifs, prévoit notamment de faciliter la création de « conditions favorables qui permettent à tous les migrants d’enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales « .

[…] Autre sujet de controverse du pacte, les conseils du point 17 à l’égard du débat public. Le pacte de Marrakech prône ainsi « l’élimination de toutes les formes de discrimination, dont le racisme, la xénophobie et l’intolérance, à l’endroit des migrants et de leur famille », et s’attache à « promouvoir une information indépendante, objective et de qualité, y compris sur Internet, notamment en sensibilisant les professionnels des médias aux questions de migrations » .[…]

bfmtv

 

Note: Nous soumettre à l'immigration musulmane, voila ceux qu'ils nous préparent. Se faire envahir avec la complicité de nos élites, et surtout ne rien dire, ne pas critiquer . Sous menace de nous trainée devant les tribunaux de la "charia"  des collabos pros-Islam ! ENCORE UNE FOIS,  SEUL UNE GUERRE PEUT NOUS SAUVEZ DE LA FOLIE DES DIRIGEANTS EUROPÉEN

 

Le pacte de Marrakech que signera Macron prévoit de couper toutes subventions publiques aux médias critiques sur l’immigration et de favoriser les autres

 

Si le pacte de Marrakech entraîne une levée de boucliers du côté du Rassemblement national, il agite également certains gilets jaunes qui réclament la tenue d’un référendum et évoquent pêle-mêle sur les réseaux sociaux une « trahison » ou encore un « abandon » de la France.

À l’étranger, les membres de Pegida, un groupuscule d’extrême droite allemand, habillés de gilets jaunes, ont manifesté samedi contre ce même pacte depuis Berlin.

(…) Autre sujet de controverse du pacte, les conseils du point 17 à l’égard du débat public. Le pacte de Marrakech prône ainsi « l’élimination de toutes les formes de discrimination, dont le racisme, la xénophobie et l’intolérance, à l’endroit des migrants et de leur famille », et s’attache à « promouvoir une information indépendante, objective et de qualité, y compris sur Internet, notamment en sensibilisant les professionnels des médias aux questions de migrations ».

Ce point encourage également à lutter contre les discriminations à l’égard des migrants « en cessant d’allouer des fonds publics ou d’apporter un soutien matériel aux médias qui propagent systématiquement l’intolérance, la xénophobie et le racisme », tout en garantissant « le plein respect de la liberté de la presse ».

(…) BFM TV

 

 

Le gouvernement annonce un gel des taxes pour les «gilets jaunes» jusqu'aux... européennes

 

Edouard Philippe vient d’offrir un «cadeau» aux «gilets jaunes» sous la pression des manifestations. A y regarder de plus près, ce gel des taxes de six mois nous mène au 1er juin 2019, soit une semaine après les élections européennes du 26 mai pour lesquelles Emmanuel Macron fait campagne. Drôle de coïncidence.

Les coïncidences sont parfois troublantes. Et les dates que vient d'avancer Edouard Philippe pour calmer la contestation des «gilets jaunes» ont vraiment de quoi semer le doute. En effet, après trois semaines de refus de faire marche arrière, le Premier ministre et le Président ont finalement accepté de «prendre des mesures».

En particulier en ce qui concerne les taxes sur le carburant, le contrôle technique, et les prix du gaz et de l'électricité:

«Trois mesures fiscales devaient entrer en vigueur le 1er janvier prochain: la hausse de la taxe carbone sur l'essence, le fioul et le diesel, la convergence de la taxation du gasoil sur l'essence et l'alignement de la fiscalité du gasoil pour les professionnels avec celle appliquée aux particuliers […]. Je suspends pour six mois l'application de ces mesures fiscales», a-t-il déclaré.

Lire la suite

 

 

 

Édouard Philippe suspend pour six mois la hausse des taxes sur les carburants

 

Le Premier ministre français a annoncé mardi que la hausse de la taxe carbone ainsi que la convergence diesel-essence et la hausse du gazole pour les professionnels étaient suspendues pour une durée de six mois.

«Trois mesures fiscales devaient entrer en vigueur le 1er janvier prochain: la hausse de la taxe carbone sur l'essence, le fioul et le diesel, la convergence de la taxation du gasoil sur l'essence et l'alignement de la fiscalité du gasoil pour les professionnels avec celle appliquée aux particuliers […]. Je suspends pour six mois l'application de ces mesures fiscales», a-t-il déclaré lors d'une allocution télévisée depuis Matignon.

Il a également souligné qu’aucune taxe ne méritait «de mettre en danger l'unité de la nation».

«Il faudrait être sourd et aveugle pour ne pas voir ni entendre cette colère. Je l’entends et j’en mesure la réalité, la force et la gravité. C’est la colère de la France qui travaille dur et qui peine à joindre les deux bouts», a-t-il ajouté.

Gilets jaunes le 1 décembre 2018 à Paris

Le Premier ministre a dit avoir entendu les demandes des «gilets jaunes»:

«Les Français qui ont enfilé en gilets jaunes veulent que les impôts baissent et que le travail paye: c'est aussi ce que nous voulons. Si je n'ai pas réussi à l'exprimer, si la majorité a peiné en convaincre les Français, c'est que je dois et que nous devons changer quelque chose.»

Lire la suite

 

Note; il faut que les manifestations continuent, il faut pousser le gouvernement à abandonner son habitude d'augmenter les taxes du carburent, pas a les repoussé de 6 mois !

Commenter cet article