Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

__________________________

Le 13 Décembre 2018

 

 

 

 

Cherif Chekatt a dit avoir «tué des gens» pour venger ses «frères morts en Syrie» après l’attentat de Strasbourg.

 

Cherif Chekatt, l’auteur présumé de l’attentat sanglant de Strasbourg n’a pas agi au hasard. Le récit du chauffeur de taxi qui l’a pris en charge après la tuerie, a détaillé aux enquêteurs ses échanges avec le terroriste.

Dans la voiture, le tueur a parlé. « Tu sais ce que j’ai fait ? J’ai tué des gens ! » a-t-il déclaré au chauffeur de taxi, ajoutant qu’il avait fait ça pour venger ses « frères en Syrie », selon des sources proches de l’enquête citées par France 2.

L’échange s’est poursuivi durant 3 minutes. « La police a perquisitionné chez moi ce matin, ils ont trouvé une grenade » a ajouté Cherif Chekatt durant le court trajet.

Le chauffeur est musulman et pense que c’est ce qui lui a sauvé la vie

Le chauffeur de taxi s’est ensuite rendu au commissariat de Strasbourg. Il a expliqué aux enquêteurs qu’il pensait avoir eu la vie sauve car il est musulman et parce-qu’il y a des signes religieux dans sa voiture, notamment un collier de pierre accroché sur son rétroviseur.

Une impression qui n’est pas forcément la bonne puisque deux des victimes de cet attentat sont musulmanes, un homme qui est décédé et une femme qui est blessée.

Lire la suite

 

 

 

EN DIRECT - Attentat de Strasbourg : le bilan réévalué à trois morts, le tireur toujours introuvable

 

ATTAQUE - Une fusillade a eu lieu dans le centre-ville de Strasbourg, mardi 11 décembre au soir, faisant au moins deux morts - une autre personne se trouve en état de mort cérébrale - et plusieurs blessés, dont certains grièvement. Une vaste opération de police est en cours pour retrouver Cherif Chekatt, le tireur présumé, toujours en fuite, fiché S pour radicalisation.

 

FAUSSE ALERTE

Selon le quotidien Les Dernières Nouvelles d'Alsace, une passagère d'un train reliant Bâle à Zurich a cru reconnaître Cherif Chekatt. Le train a été temporairement immobilisé en gare de Frick, a confirmé Roland Pfister, le porte-parole de la police cantonale d'Argovie.

 

CHASSE À L'HOMME

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, s'exprime deux jours après l'attentat perpétré à proximité du marché de Noël. Il évoque notamment la chasse à l'homme engagée pour retrouver Cherif Chekatt. "La traque continue. Une menace est suspendue au-dessus de nos têtes comme une épée de Damoclès", assure-t-il.

 

Urgent

BILAN HUMAIN

L'attentat à Strasbourg mardi a fait trois morts et treize blessés, dont cinq graves, selon un bilan revu à la hausse après la mort d'un blessé, a annoncé jeudi midi la préfecture du Bas-Rhin. "Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à 3 personnes décédées, 5 blessés graves et 8 blessés légers", peut-on lire dans un communiqué. L'un des 5 blessés graves de cette attaque, dont l'auteur est en fuite, est toujours en état de mort cérébrale, selon le parquet de Paris.

Suivre direct

 

 

Attentat de Strasbourg: une troisième victime est décédée

 

L'attentat contre le marché de Noël de Strasbourg mardi a fait trois morts et treize blessés, dont cinq graves, selon un bilan revu à la hausse après la mort d'un blessé, a annoncé aujourd'hui par la préfecture du Bas-Rhin.

"Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à 3 personnes décédées, 5 blessés graves et 8 blessés légers", a indiqué la préfecture dans un communiqué. L'un des 5 blessés graves de cette attaque, dont l'auteur est en fuite, est toujours en état de mort cérébrale, selon le parquet de Paris.

Source

 

 

Attentat de Strasbourg: une troisième victime est décédée

 

L'attentat contre le marché de Noël de Strasbourg mardi a fait trois morts et treize blessés, dont cinq graves, selon un bilan revu à la hausse après la mort d'un blessé, a annoncé aujourd'hui par la préfecture du Bas-Rhin.

"Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à 3 personnes décédées, 5 blessés graves et 8 blessés légers", a indiqué la préfecture dans un communiqué. L'un des 5 blessés graves de cette attaque, dont l'auteur est en fuite, est toujours en état de mort cérébrale, selon le parquet de Paris.

Source

 

Le témoignage édifiant d’Oussmane : « On a signalé mon frère radicalisé à la police… Il est toujours en liberté ! »

 

Voir vidéo sur twitter

 

 

Attentat de Strasbourg : L’intervention de Xavier Raufer provoque un malaise sur Cnews

 

Voir vidéo sur Facebook

 

Alain Bauer : Cherif Chekatt « a des solidarités, des amitiés, des capacités » dans son quartier

 

(…)
« Des solidarités locales ». C’est à Neudorf, où il a vécu avec sa famille pendant son enfance et son adolescence, que le fugitif a fait ses premières armes de délinquant. De fait, « il a une imprégnation forte avec des solidarités locales. C’est un criminel avec une bande », observe Alain Bauer. Le criminologue en veut pour preuve le coup de filet auquel Cherif Chekatt a échappé mardi matin.

Suspecté de tentative d’homicide, sur fond d’extorsion et de contrefaçon, il aurait dû être interpellé par des gendarmes s’il n’avait pas été absent de son domicile au moment de la perquisition. « Il n’était pas le seul visé par cette opération. Ils étaient cinq, il est le seul à avoir réussi à ne pas être présent. Il a des solidarités, des amitiés, des capacités », abonde-t-il. « Chacun le voit comme le copain criminel du quartier. »

Europe 1

 

 

Après l'attentat, le rappeur Médine reporte un concert prévu à Strasbourg

 

Figure hautement controversée du rap français, Médine, qui devait donner un concert à Strasbourg le 14 décembre prochain, a finalement décidé de le reporter sine die, alors qu'une polémique commençait à enfler.

Après l'attentat, le rappeur Médine reporte un concert prévu à Strasbourg

Après l'attentat perpétré le 11 décembre sur un marché de Noël de la ville de Strasbourg, le rappeur Médine a finalement décidé de reporter le concert qu'il devait donner le 14 décembre prochain dans la salle strasbourgeoise de La Laiterie. 

«A la suite des événements tragiques ayant eu lieu à Strasbourg le mardi 11 décembre (…), nous avons décidé de reporter le concert prévu ce vendredi 14 décembre 2018 à La Laiterie», a-t-il annoncé dans un communiqué qu'il a partagé sur Twitter. «A cet instant, toutes nos pensées vont vers les victimes, leurs familles et les Strasbourgeois», ajoute-t-il.

Lire la suite

 

 

Matteo Salvini : « Toute personne se réjouissant de l’attaque terroriste en France sera immédiatement arrêtée »

Vers une guerre de religion, infos du 13 Décembre 2018

Le ministre de l’Intérieur et vice-premier ministre italien Matteo Salvini a déclaré mercredi que quiconque se réjouit sur internet de l’attaque terroriste de Strasbourg risque de finir derrière les barreaux. « Arrestation immédiate de toute personne qui s’est réjouie sur le net de l’attentat », a déclaré M. Salvini lors d’une visite en Israël.

ANSA

Le vice-premier ministre italien Matteo Salvini, ancien député européen, a également assuré de son « engagement total pour que les terroristes soient débusqués, bloqués, éliminés, en Europe et dans le monde, par tous les moyens licites nécessaires ».

NotreTemps.com

 

 

«En Italie, si vous êtes radicalisé, on vous expulse, c’est aussi simple que cela»

 

Depuis 2001, l’Italie est le seul grand pays occidental à n’avoir connu aucun attentat terroriste islamiste. Une exception qui perdure grâce à un cocktail unique de répression policière et de facteurs démographiques. Les explications de Lorenzo Vidino, expert du djihadisme à l’Université George-Washington et ancien coordinateur de la Commission italienne d’étude sur la radicalisation.

Le Temps: Est-ce seulement une impression, ou y a-t-il réellement une exception italienne au sens où ce pays a été épargné par le phénomène djihadiste?

Lorenzo Vidino: Oui, c’est un fait. Il n’y a pas eu d’attaques terroristes islamistes en Italie. Quelques personnes qui pensaient à des attentats ont été arrêtées, mais aucune attaque n’a eu lieu. Cela dit, le plus important à mes yeux, ce sont les chiffres concernant le départ de combattants sur les différents fronts du djihad. Car ce sont des données empiriques, scientifiques. La Suède a eu quelque 300 départs de combattants, l’Autriche 350, la Suisse environ 190, la France plus de 1500, l’Allemagne environ 1000. Et l’Italie? Seulement 129. C’est un chiffre incroyablement bas pour un pays de 60 millions d’habitants qui compte au moins 2 millions de musulmans. Et sur ces 129, il y a des Marocains qui ont passé des années en France avant de partir en Syrie, ou encore deux Italiens nés en Suisse – à Saint-Gall et à Zurich – et partis pour la Syrie en 2014 et 2015. On a seulement 18 citoyens italiens sur l’ensemble des départs. Pour moi, ces chiffres sont un meilleur indicateur de l’exception italienne que l’absence d’attentats.

(…)

Vous avez parlé de la pression policière. En quoi la méthode italienne est-elle différente ou plus efficace?

Elle cible avant tout ceux qu’on appelle les «mauvais maîtres», les cattivi maestri, ces mentors qui attirent les jeunes sur la voie de la radicalisation. S’ils ne sont pas Italiens, et la grande majorité ne le sont pas, ils sont expulsés systématiquement. C’est la tolérance zéro: si vous êtes radicalisé ou si vous radicalisez d’autres gens, et que vous n’êtes pas Italien, vous êtes expulsé, c’est aussi simple que cela.

(…)

Le Temps

 

Netanyahu/Iran: « Je n’exclus rien qui puisse être nécessaire pour nous défendre »

 

"Les pays arabes comprennent exactement qu'Israël n'est pas leur ennemi, mais leur partenaire indispensable", a affirmé le Premier ministre

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adresse à des journalistes étrangers à Jérusalem le 12 décembre 2018. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi qu’Israël était prêt à attaquer l’Iran sur le territoire de ce dernier si la « survie » de l’Etat hébreu était en jeu.

« Notre ligne rouge, c’est notre survie », a dit M. Netanyahu à la presse qui lui demandait quelle « ligne rouge » devrait être franchie pour qu’Israël attaque l’Iran à l’intérieur des frontières de la République islamique.

« Nous faisons ce qui est nécessaire pour protéger l’Etat d’Israël contre le régime iranien qui, au bout du compte, appelle à annihiler l’Etat juif », a-t-il dit.

« Je n’exclus rien qui puisse être nécessaire pour nous défendre », a-t-il insisté.

Israël est le seul pays dont l’armée combatte « directement » les forces iraniennes, sur le sol de la Syrie voisine, où l’Iran soutient le régime de Bachar al-Assad, a poursuivi le Premier ministre.

Pour M. Netanyahu, l’Iran est la plus grave menace pour Israël. Il est l’un des plus farouches détracteurs de l’accord nucléaire conclu en 2015 par des grandes puissances, dont les Etats-Unis, avec l’Iran, mais dénoncé cette année par l’administration du président Donald Trump.

Lire la suite

 

 

Cisjordanie: un Palestinien abat 2 personnes près d'une colonie juive

 

Un Palestinien a tué par balles deux personnes et en a blessé deux autres aujourd'hui en Cisjordanie occupée, a déclaré le directeur des services d'urgence israélien, Eli Bean. L'attentat a été revendiqué par le Hamas.

La fusillade s'est produite près de la colonie de peuplement juif d'Ofra, où un autre tireur avait blessé sept personnes lors d'une précédente attaque, dimanche dernier. "Sur les quatre blessés, deux qui étaient dans un état critique ont succombé", a dit Eli Bean à la radio israélienne.

L'armée israélienne a annoncé avoir bouclé Ramallah, siège de l'Autorité palestinienne, et envoyé plusieurs bataillons d'infanterie supplémentaires en Cisjordanie occupée après une attaque dans laquelle deux Israéliens ont été tués. "Le terroriste s'est enfui en voiture vers Ramallah dont toutes les entrées et les sorties ont été bouclées", a déclaré à des journalistes un porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus. "Nous déploierons plusieurs bataillons d'infanterie supplémentaires en Cisjordanie pour mener des opérations défensives et offensives".

Source

LIRE AUSSI: 2 Israéliens tués et 2 blessés dans un attentat terroriste près de Ramallah

 

 

 

Récitation de poème lors d’un évènement à Gaza : Les singes sauvages et les misérables porcs sont voués à l’humiliation

 

Lors d’une conférence tenue à Gaza à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, une jeune Palestinienne a récité un poème qualifiant les juifs de « singes sauvages, de misérables porcs et de créatures malfaisantes vouées à l’humiliation ». Ils ressemblent à des troupeaux de bêtes stupides et Jérusalem « crache [leur] saleté » car c’est une vierge pure. Elle a également déclaré : « Je ne crains pas le fusil… Tant que j’ai mon bras et mes pierres… Je ne vendrai pas la cause palestinienne. »

Lire la suite

 

Note: insultes typiquement musulmanes et qui trouvent leurs sources dans le Coran 

 

Sourate 5.59-60 Dis: "ô gens du Livre! (juifs et chrétiens) Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Allah, à ce qu´on a fait descendre vers nous et à ce qu´on a fait descendre auparavant? Mais la plupart d´entre vous sont des pervers. Dis: "Puis-je vous informer de ce qu´il y a de pire, en fait de rétribution auprès d´Allah? Celui qu´Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré le Tagut, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit".


Sourate 7.166 : Puis, lorsqu´ils ( les juifs ) refusèrent (par orgueil) d´abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes: "Soyez des singes abjects".

 

Pour l’humiliation des juifs (et mm des chrétien) il faut voir la sourate 9

 

Sourate 9.29 Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n´interdisent pas ce qu´Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (l'Islam), parmi ceux qui ont reçu le Livre,(la Bible) jusqu´à ce qu´ils versent la capitation (le Zakat et le harâ des  impôts imposés aux Chrétiens et Juifs) par leurs propres mains, après s´être humilies.

 

 

 

 

Pacte de Marrakech: la Russie dit «niet» à la «responsabilité partagée»

 

 

La Russie estime que les pays qui n’étaient pas impliqués dans l’«ingérence» au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ne doivent pas être tenus pour responsables de la crise migratoire, a déclaré l’ambassadeur russe à Rabat après l’adoption du Pacte mondial sur les migrations.

Migrants

La Russie s'oppose au concept de «responsabilité partagée», par lequel le poids de l'accueil des migrants est répercuté sur des pays qui n'ont aucun lien avec leur exode massif, a déclaré mardi l'ambassadeur de Russie au Maroc, Valerian Shuvaev, lors de la conférence de Marrakech sur les migrations.

«Nous ne sommes pas en faveur du transfert de la responsabilité à d'autres alors que la situation actuelle, compliquée en matière de migration, est largement le résultat d'une ingérence irresponsable dans les affaires intérieures des États souverains du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord», peut-on lire dans le communiqué publié sur le site de l'ambassade russe à Rabat.

Selon lui, ce sont les pays qui étaient «impliqués dans ces ingérences de manière active» qui doivent «en porter la responsabilité la plus lourde».

Lire la suite

 

 

Soros: «un homme d'Etat sans Etat, il ne s'en cache pas!»

 

 
George Soros, multimillonario estadounidense

George Soros, bouc émissaire ou promoteur de la liberté ? Le pacte de Marrakech fait aujourd’hui débat : le financier est-il à la manœuvre ? Un entretien choc avec Pierre-Antoine Plaquevent, auteur d’une enquête sur le « système Soros ».

Pierre-Antoine Plaquevent a publié l’essai Soros et la société ouverte, métapolitique du globalisme (éditions Retour aux sources, 2018).

Note; excellente analyse

Note; excellente analyse

 

Etats-Unis : le soutien militaire américain à Riyad de nouveau dans le collimateur des sénateurs

 

Les sénateurs américains ont autorisé le 12 décembre le vote d'une résolution permettant de suspendre le soutien américain à l'opération militaire menée par l'Arabie saoudite au Yémen. Il s'agit de la seconde en moins de deux semaines.

Le Sénat américain a envoyé un nouvel avertissement le 12 décembre à Donald Trump et à l'Arabie saoudite en autorisant la tenue d'un vote portant sur une résolution qui veut interdire tout soutien militaire à Riyad dans la guerre au Yémen. Mais les rangs républicains sont apparus plus clairsemés que lors du premier vote de procédure, fin novembre, qui avait été un dur camouflet pour le président américain.

Lire la suite

 

 

L'ex-avocat de Trump prend trois ans de prison, le président menacé

 

Michael Cohen à sa sortie du tribunal, le 12 novembre 2018, à New York

L'ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a été condamné mercredi à trois ans de prison par un juge fédéral de Manhattan, après avoir dénoncé les "sales coups" du président américain, dont les enquêteurs se rapprochent dangereusement.

Juste avant le prononcé de la sentence, Michael Cohen a fait son mea culpa, d'une voix étranglée et en retenant quelques larmes, déclarant devant une salle d'audience bondée regretter d'avoir servi d'homme de confiance du milliardaire pendant plus d'une décennie.

Evoquant un récent tweet de Donald Trump le traitant de "faible", l'avocat et homme d'affaires de 52 ans a estimé que "c'était vrai, mais pour une autre raison: je pensais que c'était mon devoir de couvrir ses sales coups plutôt que d'écouter ma conscience et mon jugement moral".

Lire la suite

 

 

«Nique la France» : la condamnation du rappeur Saïdou annulée en cassation

 

[…] Le rappeur français Saïdou, condamné au civil pour des propos anti-«Français de souche», a été blanchi mardi par la cour de cassation. Avec le sociologue Saïd Bouamama, il avait publié en 2010 un livre et un CD au titre commun, «Nique la France».

Leur initiative était née de leur mécontentement face au climat de l’époque, symbolisé par l’existence entre 2007 et 2010 du ministère de l’identité nationale. L’alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (AGRIF) avait engagé des poursuites contre de nombreux passages de la chanson pour injure à caractère racial et provocation à la discrimination envers les «Français de souche».

«Ce que j’en pense, de leur identité nationale, de leur Marianne, de leur drapeau et de leur hymne à deux ballesje ne vais pas te faire un dessin. Ça risque d’être indécent, de voir, comment je me torche avec leur symbole écoeurant», disait notamment la chanson. […]

Le rappeur avait donc été rejugé, au civil uniquement, devant la cour d’appel de Lyon. Celle-ci l’avait condamné en janvier à un euro de dommages et intérêts ainsi qu’à payer des frais de justice à l’AGRIF. Il avait formé un pourvoi en cassation.

C’est cette condamnation que la cour a annulée mardi, sans ordonner la tenue d’un nouveau procès. Les magistrats ont notamment estimé que les propos poursuivis, «pour outranciers, injustes ou vulgaires qu’ils puissent être regardés, entendent dénoncer le racisme prêté à la société française, qu’elle aurait hérité de son passé colonialiste, et s’inscrivent à ce titre dans le contexte d’un débat d’intérêt général», et qu’ils «n’excèdent pas les limites de la liberté d’expression».

Tribune de Genève

 

Note : on est gouverné pas des larves humaines ! c'est a vomir 

 

«Réveillez-vous !» : un eurodéputé italien brandit un gilet jaune au Parlement à Strasbourg (VIDEO)

«Réveillez-vous !» : un eurodéputé italien brandit un gilet jaune au Parlement à Strasbourg (VIDEO)

Séquence étonnante au Parlement européen, à Strasbourg : en pleine assemblée, l'eurodéputé italien Angelo Ciocca a brandi un gilet jaune pour illustrer son discours alors qu'il tirait à boulets rouges contre les institutions européennes.

Au lendemain de l'attaque de Strasbourg, Angelo Ciocca, eurodéputé italien de la Ligue, a créé la surprise en brandissant un gilet jaune en plein Parlement européen à Strasbourg le 12 décembre. Il a également mis en cause les «responsabilités précises» de «Macron et cette Europe» dans un tweet qu'il a conclu par le hashtag «#terrorismo».

Lors de son allocution, l'élu souverainiste cisalpin a notamment estimé : «Vous vous jetez sur les dépouilles des victimes même pas refroidies», et a déclaré : «On ne peut tolérer que les erreurs faites par la France, et souvent celles faites par l'Europe, finissent par engendrer des actions extrémistes islamiques qui, très souvent et très injustement, ôtent la vie de nos concitoyens. En ce qui me concerne, après les votes, je quitterai Strasbourg, je quitterai la France. J'invite Macron à venir ici à Strasbourg, et moi je rentrerai en Italie en signe de protestation. Je vous le dis à tous : Réveillez-vous ! Je rejoins la protestation et je vous demande de vous réveiller.»

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

Le taux de fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées

 

 

Vers une guerre de religion, infos du 13 Décembre 2018

 

Le taux de fécondité est en baisse régulière depuis 2015 atteignant 1,88 enfant par femme en 2017. (…)

Un taux plus élevé chez les femmes immigrées. Mais selon l’Institut national des statistiques et des études économiques (Insee), la fécondité des femmes immigrées, elle, reste « plus stable » et se maintenait en 2016 à 2,73 enfants par femme. Ce niveau est « comparable à celui des années 2012 à 2014 ». Cela représente « environ 0,8 enfant de plus par femme que les non immigrées » dont le taux de fécondité était de 1,80 enfant par femme en 2016.

L’Insee définit un « immigré » comme une « personne résidant en France née à l’étranger et de nationalité étrangère à sa naissance ». Rapporté au taux de fécondité global en France en 2014 (2,00), « la contribution des femmes immigrées » reste cependant « limitée » à 0,1 enfant par femme, a nuancé l’Institut. Elle n’a quasiment pas évolué depuis 2012.

Europe 1

 

 

Gilets jaunes : le gouvernement va engager un débat national sur cinq thèmes, dont l’immigration

 

Conformément aux annonces d’Emmanuel Macron lundi, l’exécutif souhaite engager un « grand débat national » sur tout le territoire dans les mois à venir

L’exécutif a retenu cinq thèmes, dont la transition écologique, la fiscalité mais aussi l’immigration, pour le futur grand débat local annoncé par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des gilets jaunes.

Le gouvernement « engage sur tout le territoire un grand débat national sur la transition écologique, la fiscalité et les services publics, l’évolution du débat démocratique et l’immigration, permettant à chaque Français de faire part de son témoignage, d’exprimer ses attentes et ses propositions de solutions », est-il indiqué dans le communiqué de compte-rendu du Conseil des ministres.

Les maires de France au coeur du débat

L’Elysée a détaillé les cinq questions qui doivent cadrer le débat, qui sera ouvert au public et s’appuyer notamment sur les mairies :

– « Comment mieux accompagner les Français dans leur vie quotidienne pour se déplacer, se chauffer, isoler leur logement ?

– « Comment faire évoluer le lien entre impôts, dépenses et services publics pour mieux répondre aux besoins des Français ? »

– « Comment faire évoluer l’organisation de l’Etat et des autres collectivités publiques pour les rendre plus proches des Français et plus efficaces ? »

– « Que signifie être citoyen aujourd’hui ? Comment faire évoluer la pratique de la démocratie et de la citoyenneté ? »

– « Quelles sont les attentes et les inquiétudes des Français relatives à l’immigration, dans un contexte de mondialisation et de laïcité parfois bousculée ? ».

 

Note ; si Macron et sa bande de bras cassés s'intéresser aux sondages, il serait deja se que les français veulent

 

 

 

Ligue de Défense Noire Africaine : « La France nous appartient c’est notre butin de guerre. Nous sommes chez nous ici comme en Afrique »

 

La communauté noire sachez-le, que La France nous appartient c’est notre butin de guerre. Nous sommes chez nous ici comme en Afrique.

Voir les autres Tweets de LDNA

 

 

Le soutien aux gilets jaunes progresse après l’intervention de Macron. Une majorité de Français pense qu’il faut continuer la mobilisation.

 

Voir le sondage dans le détail

 

 

 

Un Gilet jaune percuté par un camion à Avignon, 6ème mort du mouvement

 

Un manifestant des Gilets jaunes est mort après avoir été percuté par un camion, a annoncé jeudi 13 décembre le parquet d'Avignon.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un jeune homme est mort à Avignon, après avoir été percuté par un camion sur un barrage de manifestants, près de la sortie Avignon-sud de l'autoroute A7. 

Selon les informations de LCI, il s'agit d'un homme de 23 ans. Le conducteur du camion, un Polonais de 26 ans, a été interpellé et placé en garde à vue.

«Le conducteur du camion a été placé en garde à vue. La victime était âgée de 23 ans», a indiqué la vice-procureure d'Avignon Caroline Armand.

Lire la suite

 

 

Commenter cet article