Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

---------------------------

Le 5 novembre

 

 

 

 

 

Paris émet des mandats d'arrêt contre trois hauts responsables syriens

 

La France a émis des mandats d'arrêt internationaux visant trois hauts responsables des services de renseignement de Bachar el-Assad, rapporte l'agence Reuters citant l'avocate des plaignants Clémence Bectarte.

Damas (archive photo)

Les autorités françaises ont émis à la mi-octobre dernier des mandats d'arrêt contre trois responsables des services de renseignement syriens, dont le chef du bureau de la sécurité nationale Ali Mamlouk, relate Reuters qui se réfère à l'avocate Clémence Bectarte et une source judiciaire.

Outre M.Mamlouk, il s'agit de Jamil Hassan, chef des services de renseignement de l'armée de l'air, et d'Abdel Salam Mahmoud, chef de la branche investigation de ces services.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), les trois responsables sont accusés de complicité de crimes contre l'humanité, liés à la disparition, à la torture et à la mort de deux ressortissants franco-syriens, Mazen et Patrick Dabbagh, et de crimes de guerre concernant Abdel Salam Mahmoud.

Lire la suite

 

L'improbable échange entre Trump et l'Iran sur fond de "Game of Thrones"

 

Donald Trump avait détourné vendredi une phrase emblématique de la série pour saluer le rétablissement des sanctions contre Téhéran. Samedi, le commandant de l'Agence de sécurité extérieure iranienne lui a répondu dans une mise en scène reprenant elle aussi les codes de la série.

En politique, la réalité dépasse souvent la fiction. Donald Trump vient à nouveau de le prouver. Vendredi, le président américain a posté sur son compte Twitter une affiche où il pose en costume bleu nuit et cravate rouge avec la mention «Les sanctions viennent», «Sanctions are coming» en anglais. Une référence au célèbre «Winter is coming», titre du premier épisode de la série blockbuster Game of Thrones.

L'image qui précise que ces sanctions arriveront le 5 novembre utilise la même typographie que celle de la fiction suivie à travers le monde par des dizaines de millions de fans. La mise en scène de Donald Trump est une manière de saluer le rétablissement lundi des sanctions contre Téhéran, levées dans le cadre de l'accord sur le nucléaire de 2015, dont Washington s'est depuis retiré.

Lire la suite

 

Lire aussi: Trump aux Américains: votez républicain ou les Etats-Unis seront envahis

 

 

Un général de l’Otan précise les difficultés en cas de guerre contre la Russie

 

En cas de conflit militaire avec la Russie, les pays membres de l’Otan devront faire face à des problèmes importants liés à l’acheminement des armements ainsi que du contingent militaire, estime le directeur général de l’état-major militaire international de l’alliance, Jan Broeks dans un article publié par la revue Defense News.

Les pays européens n'agissent pas aussi rapidement que nécessaire pour résoudre les problèmes logistiques de longue date susceptibles de ralentir les efforts déployés pour faire face aux forces russes, affirme le directeur général de l'état-major militaire international de l'Otan, Jan Broeks, dans un article publié dans la revue Defense News.

«Du point de vue militaire, je dirais que les choses ne vont pas assez vite», a-t-il ainsi déclaré.

Un défilé des participants aux manoeuvres militaires Vostok 2018

Aujourd'hui, les membres de l'Otan se retrouvent confrontés à une «mobilité militaire» insuffisante, ce qui ralentit l'envoie du contingent militaire ainsi que des armements au potentiel front de l'Est, précise l'article. Selon les représentants de l'alliance, il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine.

Lire la suite

 

 

 

 

En Egypte, la police annonce la mort de 19 « djihadistes » liés à l’attentat contre les coptes

 

Dix-neuf personnes présentées comme des djihadistes impliqués dans l’attentat dirigé contre la communauté copte vendredi à Minya, dans le centre de l’Egypte, ont été tués lors d’une fusillade avec la police, a annoncé, dimanche 4 novembre, le ministère de l’intérieur égyptien.

Ces derniers ont été retrouvés « dans le cadre de la poursuite des éléments terroristes impliqués dans la mise en œuvre d’opérations hostiles dans le pays, dont la dernière attaque armée qui visait des citoyens lors de leur retour du monastère de Saint-Samuel », a précisé le ministère.

« Les terroristes ont ouvert le feu »

Au moins sept personnes avaient été tuées et sept blessées, vendredi, dans un attentat revendiqué par l’organisation Etat islamique (EI) contre un bus transportant des fidèles chrétiens coptes près du monastère de Saint-Samuel en plein désert, dans la province de Minya.

Lire la suite

 

 

 

Pakistan. Acquittée, la chrétienne Asia Bibi ne pourra pas quitter le territoire. (MàJ : menacé, son avocat fuit le pays ; son mari demande l’asile dans un pays anglophone)

 

 

Le mari d’Asia Bibi, Ashiq Masih, réclame, dans une vidéo, l’asile pour sa famille aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou au Canada alors que le sort de la Pakistanaise, acquittée cette semaine après avoir été condamnée à mort pour blasphème, demeure incertain dans son pays.

« Ces pays ont les plus grandes communautés de chrétiens pakistanais » et l’on y parle l’anglais, une langue qu’apprennent les filles d’Asia Bibi, mais qu’elle-même et son mari ne parlent pas, a-t-il expliqué. Ashiq Masih demande également l’asile pour Joseph Nadeem, qui a hébergé sa famille depuis la condamnation à mort de sa femme pour blasphème en 2010.

« Si Asia Bibi quitte le pays, chaque membre de sa famille, chaque personne associée à elle, sera tuée« , a affirmé Wilson Chowdhry, le président de l’association des chrétiens pakistanais de Grande-Bretagne.

Le Figaro

Pakistan: le mari d'Asia Bibi demande l'asile

L’avocat qui a sauvé la Pakistanaise chrétienne Asia Bibi d’une pendaison pour blasphème, Saif-ul-Mulook, a quitté le pays samedi, déclarant craindre pour sa vie après des menaces d’islamistes radicaux.

« Dans le scénario actuel, il ne m’est pas possible de vivre au Pakistan, a déclaré l’avocat à l’AFP avant d’embarquer à bord d’un avion tôt samedi. J’ai besoin de rester en vie car je dois poursuivre la bataille judiciaire pour Asia Bibi« . Le sexagénaire ne s’est vu accorder aucune protection rapprochée après le verdict en faveur de sa cliente.

Le Figaro

 

 

 

 

 

Arabie saoudite : derrière le faux réformateur MBS, des femmes qui valent toujours "moins que rien"

 

Depuis l'assassinat de Jamal Khashoggi, les regards sont tournés vers l'Arabie saoudite. Le procès de la militante féministe Israa al-Ghomgham, contre qui la peine de mort a été requise, a débuté le 28 octobre tandis que d'autres activistes sont encore en prison. Récit d'un pays où les femmes ne sont qu'une "possession de l'homme".

C'est l'une des réformes de "MBS" : permettre aux femmes d'assister à des matches dans un stade. Une réformette pour les féministes très menacées et qui demandent surtout la fin du tutorat.

"Quand le gouvernement a arrêté mes amis, j'ai décidé de partir ; j'avais peur d'être la prochaine", confie Frieda*. La Saoudienne de 35 ans s'est enfuie de son pays cet été, après que les vagues d'emprisonnement de militantes et militants pour les droits des femmes ont commencé. La première a eu lieu en mai, avec l'arrestation d'une dizaine de personnes. Parmi elles figurent deux proches de Frieda. L'emprisonnement d'une des connaissances de la trentenaire à la fin du mois de juillet l'a confortée dans son idée de quitter l'Arabie saoudite.

Lire la suite

 

 

Débat sur la dépression en Arabie saoudite : Vaut-il mieux consulter un psychiatre ou réciter des versets coraniques ?

 

Lors d’un débat télévisé diffusé sur la chaîne saoudienne Rotana Khalijiyya le 14 octobre 2018, la question de savoir si les personnes souffrant de problèmes psychiques devraient se rendre dans une clinique psychiatrique ou ouvrir le Coran s’est posée. Dr Jamal Al-Tuwairqi, psychiatre, a déclaré que Freud, qui se serait « rendu à New York pour y fonder la psychiatrie », aurait emprunté « toutes les bases de la psychiatrie » à des scientifiques musulmans. La consultante familiale Zahra Al Moabi a déclaré pour sa part qu’il n’était nullement nécessaire de consulter un psychiatre en cas de besoin car « si quelqu’un n’est pas guéri par le Coran, rien ne peut le guérir ». Extraits :

Lire la suite

 

Note; pas étonnant que sur plus 1,7 MILLIARD de musulmans, seulement 0,5 sont des prix Nobel dans les sciences !! (les juifs qui sont a peine 14 millions représentent eux en prix Nobel 20 a 25 %)

 

 

 

Washington condamne le «meurtre prémédité» du journaliste saoudien Khashoggi

 

Les États-Unis ont condamné le «meurtre prémédité» du journaliste saoudien Jamal Khashoggi lors d'une réunion du Conseil des droits de l'homme de l'Onu à Genève, avant d'appeler à mener une enquête minutieuse et transparente.

Washington condamne le «meurtre prémédité» du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, a déclaré lundi à Genève le représentant des États-Unis lors d'une réunion du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, l'organisation que les États-Unis avaient annoncé quitter en juin dernier.

Selon Bandar al-Aiban, chef de la commission saoudienne des droits de l'homme, qui conduit la délégation de l'Arabie saoudite à la réunion de Genève, le roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud a chargé le procureur général du pays «d'enquêter sur cette affaire conformément aux lois et de traduire les auteurs du meurtre en justice»

Lire la suite

 

 

 

Trump doute de la compétence des militaires saoudiens

 

Évoquant l’attaque menée par l’aviation de la coalition saoudienne contre un bus d’enfants au Yémen, Donald Trump l’a qualifiée de «spectacle d’horreur», signalant que les soldats saoudiens ne savaient pas utiliser leurs armes, sans préciser si les États-Unis comptent réévaluer leurs ventes d'armes à l’Arabie saoudite.

Le Président américain a réagi au raid aérien mené contre un bus d'enfants au Yémen en dénonçant une «tragédie horrible» et que les Saoudiens ne savaient pas utiliser les bombes américaines.

«Je pense que c'est une situation terrible. C'était horrible de voir ce qui se passait dans le bus, avec les enfants. C'est un spectacle d'horreur quand vous voyez une chose pareille», a déclaré Donald Trump cité par le site d'information Axios.

Lire la suite

 

 

 

Ai-je le droit de blasphémer Dieu ?

 

On a coutume de dire que dimanche est le jour du seigneur, et voilà que ce matin l’ami Roland Perez, notre chroniqueur droit, pose la question de savoir si, usant de la liberté d’expression dévolue à tout un chacun, du moins dans les pays démocratiques comme en Europe, on a le droit de blasphémer Dieu ? Et on va voir que la réponse est surprenante !

Jeudi 25 octobre, la cour européenne des droits de l’homme a confirmé la condamnation d’une Autrichienne qui l’avait saisie, alors que dans son pays, la justice l’avait condamnée pour avoir qualifié Mahomet de pédophile ! Ça mérite, je vous l’accorde, quelques explications.

Oui Roland vous allez nous les donner. Mais tout d’abord arrêtez-moi si je me trompe, le délit de blasphème n’existe pas dans notre droit français et dans la plupart des pays européen ? Et d’ailleurs rappelez-nous ce qu’est exactement le délit de blasphème.

C’est littéralement une injure faite à Dieu. Les trois grandes religions répriment évidemment toutes formes d’injures et de critiques, le Coran l’étend même au Prophète si ce n’est qu’en fait seuls les croyants devraient être concernés. Mais ensuite le blasphème a été vu comme une menace potentielle pour toutes les sociétés d’où la création en droit public de ce délit et il a fallu attendre la loi sur la presse en 1881 en France, pour bannir de notre droit ce délit.
Mais en Europe, plusieurs pays considèrent encore l’offense à une religion comme un délit, preuve en est l’Allemagne qui sanctionne l’insulte aux croyances religieuses, en Pologne et en Italie, l’outrage aux divinités est également réprimé et dans une partie de notre France l’Alsace Moselle jusqu’à il y a encore deux ans ce délit était prévu dans le droit local sans être appliqué.

Et vous nous dites ce matin Roland, que la Cour européenne des droits de l’homme vient de rendre une décision consacrant en quelque sorte de nouveau, l’existence du délit de blasphème ?

Oui, je vous donne les faits de cette affaire, : en Autriche lors d’une conférence autour de la connaissance élémentaire de l’Islam, la conférencière s’exprimant à propos du mariage du prophète Mahomet avec une fillette de 6 ans, elle poursuit et je cite les propos : « sa consommation sexuelle à l’âge de 9 ans, comment appelons-nous cela, si ce n’est de la pédophilie ? ». Condamnée pour ses propos jugés injurieux dans son pays, les faits remontent à 2012, elle attendait de la cour européenne qu’elle condamne l’Autriche pour avoir jugée ainsi.

Et donc cette décision de la cour européenne est une très mauvaise surprise pour cette Autrichienne. Mais quels sont justement les motifs avancés pour faire ressurgir ce délit de blasphème ?

Préserver la paix religieuse et la tolérance mutuelle sont les arguments avancés par la cour avec à la clé cette idée que tous les pays d’Europe auraient l’obligation d’assurer la coexistence pacifique de toutes les religions et de ceux n’appartenant à aucune religion en garantissant la tolérance mutuelle. Dans le cas de la conférencière, il lui a été reproché un jugement de valeur, car elle n’aurait pas restitué dans leur contexte historique les faits, et rappelé par exemple que le prophète avait été également marié avec une épouse bien plus âgée que lui.

Quoiqu’il en soit la liberté de penser en matière religieuse devrait être au centre de l’appel de cette décision devant la grande chambre de la cour européenne.

Europe 1

 

 

 

Allemagne: Des experts évoquent « la hausse du nombre de viols » commis par des demandeurs d’asile et l’origine « arabe » des auteurs de viols collectifs

 

Le nombre de viols commis par des demandeurs d’asile est en augmentation.

Six jeunes Afghans auraient violé une étudiante de 15 ans à Munich. Tout comme le viol collectif commis par au moins huit hommes à Fribourg, dont sept Syriens, l’incident de Munich n’est connu que maintenant, après plusieurs semaines.

Mais pourquoi si tard?

Est-ce que quelque chose doit rester secret? 

Les enquêtes s’avèrent fastidieuses à cause des difficultés linguistiques.
Cinq Afghans présumés, âgés de 20 à 25 ans sont actuellement en détention. Un sixième encore recherché, selon la police de Munich.

Il y a environ quatre semaines, des demandeurs d’asile reconnus auraient agressé sexuellement des jeunes de 15 ans,  sur plusieurs jours et dans plusieurs appartements. Mais pourquoi at-il fallu si longtemps pour que l’affaire soit rendue publique?

Le journaliste de RTL, Kyrill Ring, a interviewé le criminologue Christian Pfeiffer. Et que dit l’expert?

« Toutes les infractions liées aux gangs nécessitent beaucoup plus d’efforts, en particulier lorsqu’il s’agit de suspects étrangers pour lesquels vous ne comprenez pas la langue immédiatement, pour lesquels vous avez besoin d’interprètes, pour lesquels vous devez également explorer les réseaux, lorsque vous soupçonnez que quelque chose est délibérément dissimulé. »

 » faux, la politique n’interfère pas « , a déclaré Pfeiffer.

(NOTA: En réf. à l’allusion « Est-ce que quelque chose doit rester secret? »)

Pour ce qui est du viol de masse à Fribourg, il a fallu deux semaines, jusqu’à ce que les faits soient rendus publics.

Les experts notent que le phénomène du viol collectif par des demandeurs d’asile en Allemagne est en augmentation.

Viols collectifs:

Arnold Plickert, expert en matière de sécurité: « Nous ne connaissions pas ces crimes de groupe avant 2015, qui sont arrivés ici avec la vague de réfugiés et en grande partie, perpétrés ici, par des hommes arabes, de par leur culture »
Dans le cas de Munich, les faits évoqués sont encore minces, même des semaines plus tard. C’est une déclaration contre une déclaration. Le principal responsable affirme que le sexe était consensuel.

RTL

 

Allemagne : après une série de viols, une secrétaire d’État souhaite imposer aux migrants des cours de respect des femmes

 

Les migrants doivent savoir que l’Allemagne a une « tolérance zéro » pour la violence et les abus sexuels, a déclaré Annette Widmann-Mauz, secrétaire d’État chargée de l’immigration. Cette déclaration fait suite à l’arrestation de sept Syriens soupçonnés de viol à Fribourg.

Le viol présumé d’une adolescente à Fribourg est un crime « méprisable », a déclaré jeudi la commissaire allemande à l’immigration Annette Widmann-Mauz, une semaine après l’arrestation de sept demandeurs d’asile soupçonnés de trafic de drogue et de viol sur cette jeune fille de 18 ans.

« Les auteurs doivent être traduits en justice et sévèrement punis », a déclaré Widmann-Mauz. « Ceux qui viennent dans notre pays et commettent de tels actes doivent être expulsés. »

Depuis les agressions sexuelles massives qui ont eu lieu à Cologne à l’occasion de la célébration du Nouvel An, il y a trois ans, les politiciens allemands sont confrontés à des questions difficiles sur l’attitude des migrants à l’égard des femmes et de la violence sexuelle.

Jeudi, Widmann-Mauz a déclaré que l’Etat doit éduquer les demandeurs d’asile pour lutter contre ce problème.

« Des hommes qui vivent ici depuis longtemps doivent parler clairement de la sexualité, du respect et de l’égalité des droits en Allemagne avec les hommes qui viennent d’arriver – si nécessaire dans leur langue maternelle », a-t-elle dit.

« Tous les demandeurs d’asile doivent suivre des cours d’orientation sur la vie en commun en Allemagne dès leur arrivée dans leur premier centre d’hébergement », a-t-elle déclaré.

(…) Dw.com

 

 

Europe: Une tempête menace à la frontière, selon des experts: « Maintenant, d’autres arrivent »

 

À la frontière croate, à seulement 224 kilomètres de l’Autriche, plus de 20 000 migrants espèrent avoir une chance de percer en Europe centrale.

L’exécutif est inquiet. Alarmiste? Hystérique? Le danger de l’immigration clandestine est-il trop souvent et trop fortement relayé par le gouvernement fédéral?

Notre journal a interrogé des experts de l’exécutif ayant les meilleures relations dans les Balkans.

Les informations les plus récentes des officiers de liaison sur la situation dans la région frontalière entre la Bosnie et la Croatie à Velika-Kladusa, à 224 kilomètres de Spielfeld, se trouvent sur le bureau du chef du département au ministère de l’Intérieur. Leur analyse: une tentative décisive d’au moins 20 000 migrants à ce poste frontalier avec l’Europe centrale pourrait être imminente.

« Ils sont armés, presque tous ont un couteau »

« Les Croates essaient vraiment de gérer cela seuls. Ils ont également positionné des forces spéciales lors de cette transition », déclarent les analystes du groupe III (Migration) du ministère de l’Intérieur à Vienne.

Mais il y a des développements inquiétants, les responsables disent:

« Maintenant, d’autres arrivent, plus de familles, et il n’y a presque pas de femmes. 95% de ces migrants qui souhaitent percer (Nota: La ligne frontalière)  sont des hommes jeunes, presque tous armés de couteaux. Un policier des frontières a déjà été poignardé. « 

Parmi les immigrants en attente en Bosnie, il n’y aurait pas de Syriens:

« La masse vient du Pakistan. Et il y a beaucoup d’Iraniens, d’Algériens, de Marocains.  »

Leur objectif n’est pas l’Autriche:

 » Les migrants veulent aller en Allemagne, dans les pays scandinaves. L’Autriche a maintenant trop mauvaise réputation pour elle.  »

Exercice Frontex pour prévenir cette tempête à la frontalière
Les effectifs de ces masses de population sont « relativement bien encadrés », indiquent les officiers de liaison: De nombreux immigrants ont des cartes de crédit prépayées du HCR et de l’UNICEF.

« L’Europe ne veut imposer aucune action aux Croates », souligne le ministère de l’Intérieur. Dans le même temps, une avancée majeure à Velika-Kladusa devrait être empêchée pour cette seule raison, afin que cela ne devienne pas un signe pour le départ de dizaines de milliers de migrants supplémentaires. Une solution a déjà été trouvée: en novembre, un vaste exercice de déploiement de la force de protection des frontières Frontex doit avoir lieu exactement à cette frontière.

Kronen Zeitung

 

 

Seine-Saint-Denis : des professeurs en grève contre l'arrivée d'un ancien gendarme au poste de proviseur adjoint

 

Les professeurs du lycée Utrillo de Stains (Seine-Saint-Denis) sont en grève, lundi 5 novembre, poir dénoncer la prise de fonction d'un nouveau proviseur adjoint. Il a été recruté directement dans la gendarmerie pour s'occuper spécifiquement des questions de sécurité, rapporte France Bleu Paris. Ancien chef d'escadron de la gendarmerie en Normandie, il a pour mission de dialoguer avec la police et les institutions locales. Il ne sera plus gendarme s'il reste proviseur, indique la gendarmerie nationale, en précisant qu'il souhaite quitter la gendarmerie, et est pour le moment en détachement.

"Est-ce qu'il sait vraiment ce que c'est que d'être dans une zone d'éducation prioritaire ? Est-ce qu'il sait ce que c'est que d'avoir des contacts avec les élèves ?", s'inquiète Mickael, élève en terminale scientifique. Les jeunes soutiennent le mouvement de leurs professeurs.

Un "symbole fort", qui ne paraît "pas du tout adapté"

Au printemps, le lycée avait déjà connu une grève, après l'agression d'un élève au marteau devant l'établissement. Mais pour les profs et les élèves, cette nomination par le rectorat est une mauvaise réponse, soutient Aslem, en terminale lui aussi : "C'est un proviseur adjoint supplémentaire, on n'en a pas vraiment besoin, c'est plus de personnel dont en a besoin, des surveillants, du personnel d'administration pour aider les secrétaires, des CPE aussi. On a des surveillants, mais ils sont en difficulté et ils ne sont pas très nombreux".

Lire la suite

 

Note : et pendant que les gauchistes et leurs amis musulmans se lamentent pour rien

Lire aussi: Un gendarme s'est donné la mort dans les jardins de l'hôtel de Matignon à Paris

 

Draguignan (83) : la prison va acheter des consoles PS4 pour les détenus qui disposent déjà d’un billard

 

Cette annonce fait bondir les syndicats ! Après avoir acheté un billard pour les détenus d’un bâtiment de la maison d’arrêt de Draguignan, la direction annonce l’achat de consoles de jeux PS4 Afin de créer une nouvelle activité au sein de la prison, l’activité « jeux vidéo ».

Les surveillants sont en colère suite à cette annonce, les consoles doivent en effet disposer d’une connexion internet afin de pouvoir fonctionner. De plus le coût de l’appareil, entre 300€ et 400€, les jeux à 70€ et la manette à 50€ l’unité. Les agents craignent des vols et des dégradations qui feront monter la note.

 

 

 

Islam : Macron envisage d’amender la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat

 

Une réflexion est en cours pour « réduire l’influence étrangère » et prévenir les dérives. Les associations cultuelles pourraient être autorisées à posséder des immeubles.

Emmanuel Macron pourrait amender la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat pour accompagner la restructuration de l’islam de France sur laquelle le chef de l’Etat planche depuis un an et demi. C’est ce qu’affirme, dans son édition du lundi 5 novembre, L’Opinion, qui s’est procuré l’avant-projet. « Il est possible que [la loi de 1905] soit de nouveau amendée », a commenté la ministre de la justice, Nicole Belloubet, sur France Inter, lundi matin. « La réflexion est en cours et nous ne faisons pas de commentaire à ce stade », précise-t-on à l’Elysée.

(…) Au cœur de la réforme voulue par l’Elysée, l’argent. Le gouvernement envisage en effet de permettre aux futures associations cultuelles de « posséder et administrer » des immeubles affectés au culte pour en tirer des revenus locatifs. Des ressources propres qui favoriseraient leur autonomie financière. L’exécutif avait déjà tenté de faire passer cette mesure dans un article de la loi sur le droit à l’erreur mais y avait renoncé devant les réticences de sa majorité parlementaire en janvier. Autre bouffée d’oxygène pour les associations cultuelles : elles pourraient à l’avenir recevoir des aides de l’Etat « pour réparations et rénovation énergétique », alors qu’elles n’ont aujourd’hui accès à aucune subvention publique. (…)

L’exécutif travaille également à une disposition « antipustch » qui doterait les associations d’un bouclier juridique contre les « prises d’intérêt inamicales », selon l’avant-projet cité par L’Opinion. Il veut également étoffer les pouvoirs de la police des cultes, en réprimant plus fortement les infractions des prédicateurs.

 

 

Le Clip de Campagne anti-migrants de Trump pour les Midterms refusé par CNN

 

Clip de campagne du parti Républicain pour les élections de mi-mandat (Midterms) : «Une caravane de 7 000 migrants est en train de traverser le Mexique en direction de notre frontière. De dangereux clandestins criminels comme le tueur de policiers Luis Bracamontes n’ont que faire de nos lois. L’Amérique ne peut pas autoriser cette invasion. La caravane de migrants doit être stoppée. Le Président Trump et ses alliés vont protéger nos frontières et garder en sécurité nos familles. Le futur de l’Amérique dépend de vous. Stoppez la caravane. Votez Républicain.»

 

Commenter cet article