Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

__________________________

Le 30 novembre 2018

 

 

 

L'armée syrienne aurait abattu un avion militaire israélien et quatre roquettes

 

Les troupes gouvernementales syriennes ont abattu un avion militaire israélien et quatre roquettes au sud de Damas, d'après une source au sein des services de sécurité syriens.

Un avion militaire israélien et quatre roquettes ont été abattus au sud de Damas par les forces de défense antiaérienne syriennes, a annoncé jeudi un représentant des services de sécurité syriens.

Selon lui, il s'agit d'un avion militaire israélien et de quatre roquettes qui n'ont pas atteint leurs cibles.

L'agence Sana avait précédemment indiqué que les militaires syriens avaient abattu plusieurs cibles aériennes.

«Notre système de la défense antiaérienne a repoussé une attaque de plusieurs cibles ennemis près de Kiswa, dans le sud du pays, en les abattant», a indiqué l'agence citant une source militaire syrienne.

Un porte-parole de l'armée israélienne a quant à lui démenti le fait qu'un avion ait été abattu.

«Les informations selon lesquelles un avion israélien ou d'autres cibles aériennes israéliennes auraient été endommagés, ne correspondent pas à la réalité», a indiqué le porte-parole. 

Lire la suite

 

 

Syrie: des vidéos publiées sur le Net montreraient les interceptions de missiles à Damas

 

En Syrie, des témoins ont filmé le moment de l'interception des missiles dans le ciel au-dessus de Damas. Selon les médias syriens, les défenses antiaériennes syriennes ont intercepté jeudi soir quatre tirs israéliens. Tel Aviv a de son côté démenti l’information.

Un avion militaire israélien et quatre missiles ont été abattus jeudi soir au sud de Damas par les forces de défense antiaérienne syriennes, a annoncé un représentant des services de sécurité du pays. Des témoins ont filmé l'instant du lancement des missiles antiaériens, ainsi que, vraisemblablement, celui de l'interception d'un missile ennemi dans le ciel de Damas.

Sur la vidéo, des explosions sont clairement audibles et des éclairs sont visibles dans le ciel.

Lire la suite et voir les vidéos

 

 

 

Défense russe: une nouvelle provocation aux armes chimiques en préparation à Idlib

 

Des terroristes du groupe Hayat Tahrir al-Cham* préparent une nouvelle provocation aux armes chimiques dans la zone de désescalade d'Idlib, d'après le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Armes chimiques

Une nouvelle provocation aux armes chimiques est en préparation dans la zone de désescalade d'Idlib, a annoncé jeudi soir le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Sergueï Solomatine.

«Selon les informations que le Centre pour la réconciliation des parties en conflit a obtenues de sources dans la zone de désescalade d'Idlib, des terroristes du groupe Hayat Tahrir al-Cham (ex-Front al-Nosra*) envisagent d'organiser une nouvelle provocation aux agents toxiques. Les radicaux ont acheminé 60 récipients contenant des produits chimiques inconnus des localités de Jisr al-Choghour, Kafr-Zaita et Serakab dans la zone démilitarisée», a indiqué M.Solomatine.

Selon le général, des chimistes d'un pays européen, qui parlent l'arabe, accompagneraient les récipients. La provocation viserait la ville de Makharda, dans le gouvernorat de Hama, ainsi que le couloir humanitaire situé près de la ville d'Abou al-Doukhour, dans le gouvernorat d'Idlib.

Lire la suite

 

 

Une frappe de la coalition internationale tue plus de 30 civils à Deir ez-Zor (médias)

 

La télévision syrienne a rapporté que plus de 30 civils ont perdu la vie dans une frappe aérienne de la coalition menée par les États-Unis contre un village de la province de Deir ez-Zor.

Un raid de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a entraîné vendredi la mort de plus de 30 civils, principalement des femmes et des enfants, rapporte la chaîne Ikhbariya.

«La coalition internationale a mené de nouvelles frappes aériennes contre le village de Shaafa, selon des estimations préliminaires, plus de 30 civils, principalement des femmes et des enfants, ont été tués», ont-ils annoncé.    Ces derniers temps, la coalition porte régulièrement des frappes contre la ville de Hajin et ses environs sous le prétexte d'aider les Forces démocratiques syriennes (FDS) à lutter contre Daech*.

Lire la suite

 

 

Washington redéploie ses troupes auprès des FDS dans le nord de la Syrie pour... aider la Turquie

 

Le chef du Pentagone a évoqué un redéploiement de troupes en Syrie auprès de son allié, les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les Unités de protection du peuple kurde. Pour Ankara, c'est encore et toujours une ligne rouge.

Le 28 novembre, à l'occasion d'une réunion informelle avec des journalistes au Pentagone, le secrétaire à la Défense Jim Mattis a évoqué un nouvel argument, quelque peu déroutant, pour justifier le maintien des troupes américaines dans le nord de la Syrie.

«Nous installons des postes d'observation à plusieurs endroits le long de la frontière syrienne septentrionale parce que nous voulons être ceux qui appelons les Turcs et les avertissons, si nous voyons quelque chose dans une zone dans laquelle nous opérons», a-t-il ainsi confié. L'idée du chef du Pentagone est donc de renforcer la présence américaine auprès des Forces démocratiques syriennes (FDS) – à partir de troupes déjà présentes dans le pays – pour prévenir Ankara et son armée, avec qui Washington «communiquera», de toute menace qui pourrait les viser. Sous-entendu en provenance des derniers combattants de l'Etat islamique que Washington pourrait repérer.

Lire la suite

 

 

 

Un avion US mène une longue reconnaissance près des bases russes en Syrie

 

Un avion américain P-8A Poseidon a été repéré au-dessus des eaux internationales en train de circuler à proximité des bases militaires russes déployées en Syrie.

Un avion de patrouille maritime américain P-8A Poseidon a effectué un vol de trois heures près du littoral syrien où sont situées la base aérienne russe de Hmeimim et la base navale russe de Tartous, a indiqué jeudi le portail de suivi des vols PlaneRadar.

Lire la suite

 

Le Kremlin réagit à l’annulation de la rencontre Poutine-Trump

 

Le Kremlin regrette la décision de l’administration américaine d’annuler la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine, prévue en Argentine en marge du sommet du G20 de 2018, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Le porte-parole du Kremlin a commenté la décision du dirigeant américain d'annuler la rencontre avec Vladimir Poutine en Argentine après avoir pris connaissance d'un rapport sur l'incident survenu dans le détroit de Kertch.

«Nous regrettons la décision de l'administration américaine d'annuler la rencontre planifiée des deux Présidents à Buenos Aires. Cela signifie que la discussion de questions importantes de l'ordre du jour international et bilatéral est reportée pour une durée indéterminée», a déclaré Dmitri Peskov.

Et d'ajouter:

«En ce qui concerne le Président russe Vladimir Poutine, il est prêt à contacter son homologue américain», a-t-il conclu.

Lire la suite

 

 

Israël - Russie: d'une alliance calculée à une rupture obligée

 

Après l'entente...l'affrontement? Poutine refuse toute discussion officielle avec Netanyahou: ce fut le cas ce 11 novembre à Paris. Qu'en sera-t-il au Sommet du G20, en Argentine du 30 novembre au 1er décembre? L'affaire de l'avion russe abattu en septembre dernier a changé leurs liens stratégiques. Analyse de la crise entre la Russie et Israël.

C'est un fait! La relation russo-israélienne est gelée. Malgré ses demandes médiatiques, Benjamin Netanyahou n'a pu discuter ouvertement avec Vladimir Poutine à Paris lors des commémorations du centenaire de l'armistice. La raison est limpide. La responsabilité d'Israël dans le crash de l'Iliouchine 20 ayant entraîné la mort de 15 soldats russes le 17 septembre dernier est loin d'être une histoire ancienne pour Moscou. La Russie s'éloigne d'Israël et les intérêts géopolitiques de ces deux pays pourraient diverger de plus en plus au Proche et au Moyen-Orient, notamment en Syrie. Après l'alliance, la désalliance?

 

 

La Russie bloque les ports ukrainiens de la mer d'Azov

 

Deux ports ukrainiens sur la mer d'Azov, Berdiansk et Marioupol, sont de fait sous blocus russe, les navires ne pouvant ni en sortir ni y entrer, a déclaré aujourd'hui le ministre ukrainien des Infrastructures, Volodimir Omelian, quatre jours après l'incident naval de dimanche dans le détroit de Kertch.

Au total, 35 bateaux sont empêchés actuellement d'opérer comme ils le souhaitaient et seuls les navires se rendant dans les ports russes de la mer d'Azov peuvent passer le détroit de Kertch, a dit le ministre sur Facebook. "L'objectif est simple - en imposant un blocus aux ports ukrainiens de la mer d'Azov, la Russie espère que les Ukrainiens quitteront leur propre territoire - un territoire qui est nôtre en vertu de tout le droit international afférent", a-t-il dit.

Lire la suite

 

 

Des chasseurs belges interceptent des Su-27 russes en mer Baltique (vidéo)

Les chasseurs Su-27

Des chasseurs belges F-16 ont intercepté des chasseurs russes Sukhoï-27 qui survolaient la mer Baltique, sans violer aucune frontière. Une vidéo a été publiée.

Des chasseurs russes Su-27 ont été interceptés au-dessus de la mer Baltique par des avions belges F-16, a indiqué jeudi 29 novembre la Force aérienne du Royaume sur Twitter.

Lire la suite

 

 

L’armée de l’air française veut « garder la supériorité » face aux armes russes

 

Le chef d’état-major Philippe Lavigne appelle à réagir à la propagation des armes antiaériennes fabriquées par Moscou.

Face aux missiles russes et bientôt chinois qui dénient l’accès de l’espace aérien dans des régions entières, l’armée de l’air française entend « conserver la supériorité aérienne » et « continuer de pouvoir entrer en premier sur un théâtre ». C’est avec cet objectif en tête que le général Philippe Lavigne, le nouveau chef d’état-major, qui a pris ses fonctions fin août, présente son « plan de vol » le 29 novembre, dans l’idée de mobiliser ses troupes. Cette réflexion sera complétée début 2019 par un document stratégique.

Le chef de l’armée de l’air a une urgence, garder des aviateurs « qui ont beaucoup donné » ces dernières années et partent trop nombreux pour de meilleures conditions d’emploi dans le secteur aéronautique privé. « Nous avons de nouveaux horizons positifs avec la programmation militaire pour 2025, je recrute plus aujourd’hui qu’hier – 3 000 aviateurs par an contre 2 000 –, mais dans une armée de l’air qui a subi des déflations d’effectifs et a connu un surengagement depuis dix ans », rappelle-t-il.

Elle a diminué de 25 % depuis 2008, pour atteindre 33 000 militaires sous ses ordres. « Il me manque des mécaniciens, des pilotes, des responsables des systèmes d’information, des commandos, dit le général. Je dois leur donner une nouvelle dynamique. »

(…)

Le Monde

 

L’Algérie déploie 6.000 km de barbelés à sa frontière avec le Maroc

 

Plus de 6.000 kilomètres de barbelés ont été déployés par l’Algérie au niveau de ses frontières avec le Maroc.

Citant des sources algériennes, le journal Al Massae revient dans un long article sur ces installations qui ont débuté il y a plusieurs années déjà. Ainsi, en plus de ces murailles, les autorités algériennes ont également installé plusieurs dizaines de tours de contrôle munies de caméras de surveillance.

Pour protéger ces frontières, les autorités algériennes ont déployé des militaires, des gendarmes ainsi que des gardes-frontières près du Maroc mais aussi aux frontières avec la Tunisie et la Libye, de même que le sud du pays.

(…)

Bladi

 

Atterrissage d'urgence de Merkel : la piste criminelle est envisagée

 

L'avion officiel de la chancelière allemande a-t-il été victime d'une attaque électronique ? L'appareil a dû atterrir en urgence dans la soirée du 29 novembre alors qu'Angela Merkel se dirigeait vers le G20. La piste criminelle est envisagée.

Atterrissage d'urgence de Merkel : la piste criminelle est envisagée

Alors qu'il s'envolait pour le G20 qui se tient à Buenos Aires, l'avion Airbus de la Bundesrepublik transportant Angela Merkel a dû rebrousser chemin au-dessus des Pays-Bas et atterrir précipitamment à Cologne en Allemagne dans la soirée du 29 novembre après qu'une «panne sérieuse» a été constatée à bord, selon les mots de la chancelière allemande.

Lire la suite

L'atterrissage non planifié de l'avion gouvernemental d'Angela Merkel à Cologne a été causé par un problème d'électricité, plus précisément par une panne d'un boîtier de distribution, vient d'annoncer le porte-parole de l'armée de l'air allemande à la chaîne de télévision N-tv.

«Nous avons reçu la confirmation que la panne provenait d'un boîtier de distribution électronique», a-t-il déclaré.

Selon Der Spiegel, tout le système de communication de l'appareil a été affecté et l'équipage a été contraint d'utiliser un téléphone satellite embarqué pour procéder à un atterrissage d'urgence.

Le problème technique de l'avion gouvernemental de la chancelière allemande aurait touché tous les systèmes assurant les communications par radio, a annoncé Der Spiegel.

Selon le média, la situation à bord de l'avion gouvernemental était si grave que la ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen en a été aussitôt informée. À son atterrissage, l'avion a été accueilli sur le tarmac de l'aéroport de Cologne par des camions de pompiers.

Lire la suite

 

 

 

 

Propos sur les musulmans : Eric Zemmour relaxé

 

Justice. La cour d’appel de Paris a relaxé ce jeudi le polémiste Eric Zemmour, condamné en 2015 pour provocation à la haine envers les musulmans.

En octobre 2014, Eric Zemmour avait déclaré au journal italien Il Corriere della Sera que les musulmans « ont leur code civil, c'est le Coran », qu'ils « vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s'en aller. » Des propos condamnés en première instance, en décembre 2015, par le tribunal. Le journaliste avait dû payer 3 000 euros d'amende et verser des dommages et intérêts à plusieurs associations de lutte contre le racisme. Ce jugement avait été confirmé en appel en novembre 2016, mais la Cour de cassation avait ensuite annulé la décision d'appel et ordonné un troisième procès.

Comme le relaye Ouest France, les juges ont ainsi estimé ce jeudi 29 novembre qu' « il n'est pas prouvé qu'Eric Zemmour, poursuivi en tant qu'interviewé, savait que ce journal était publié en France, a expliqué la présidente de la cour. Aucun élément au dossier ne prouve qu'il savait. » Après la polémique qui avait suivi ces propos, la chaîne iTELE avait décidé fin 2014 de mettre fin à l'émission «  Ça se dispute » à laquelle Eric Zemmour participait depuis dix ans.

Source

 

 

La Seine-Saint-Denis (93) envoie la facture des aides sociales à l’Etat

 

Le département ne veut plus payer la solidarité nationale à la place de l’Etat. Elle émet donc des titres de paiements pour exiger le remboursement

D’habitude c’est le fisc, et donc l’Etat, qui envoie ce genre de courrier. Mais ce jeudi, cela a été l’inverse. Le conseil départemental, réuni en séance publique à Bobigny, a décidé d’émettre plusieurs titres de paiement d’un montant de 345 M€ adressés directement au président de la République, Emmanuel Macron.

Cette somme correspond à toutes les aides versées par le département à la place de l’Etat en 2018. La proposition, une fois n’est pas coutume, a été votée à l’unanimité.

RSA, PCH, APA, MNA… à travers ces acronymes barbares se cachent en réalité toute une série d’aides aux plus défavorisées. Revenu de solidarité active (192,8 M€), prestation de compensation du handicap (30,7 M€), allocation personnalisée d’autonomie (85,9 M€) ou encore prise en charge des mineurs non accompagnés (32,9 M€), et même accueil des enfants de retour de Syrie (2,5 M€), sont autant de dispositifs qui relèvent de la solidarité nationale.

Daniel Guiraud, vice-président chargé du budget, a d’ailleurs rappelé quelques chiffres. « Nous avons 82 000 allocataires du RSA en Seine-Saint-Denis, soit un quart du nombre total d’allocataires en Ile-de-France, rappelle-t-il. Ajoutez à cela, un taux de chômage de 12 % dans le 93, contre 8 % en Ile-de-France. Et 28 % des foyers en dessous du seuil de pauvreté contre 14 % en Ile-de-France. Et vous avez l’explication des 345 millions versés en 2018. »[…]

Le Parisien

 

 

Ivan Rioufol : «La priorité a été donnée à la nouvelle immigration aux dépens du petit Blanc qui se retrouve aujourd’hui sous un Gilet Jaune»

 

Ivan Rioufol : «La priorité a été donnée à la nouvelle immigration aux dépens du petit Blanc qui se retrouve aujourd’hui sous un Gilet Jaune».
– LCI, 28 novembre 2018, 19h45

 

Belgique : «un problème considérable» de radicalisation dans les prisons

 

Un rapport de la Sûreté de l'Etat belge alerte sur la menace terroriste islamiste persistante dans le pays et met particulièrement l'accent sur le risque que constitue la population carcérale islamiste «d'une importance jamais égalée auparavant».

Les services de renseignement belges s'inquiètent d'une menace terroriste persistante dans le pays, en raison de la radicalisation en prison et du risque de récidive des condamnés pour terrorisme, «un problème d'une ampleur considérable» selon eux.

La Sûreté de l'Etat, le service civil de renseignement en Belgique, s'exprime ainsi dans son rapport d'activité 2017-2018, consulté ce 30 novembre par l'AFP. Une démarche de transparence rare saluée comme «une petite révolution» par les médias belges.

Lire la suite

 

 

L’Assemblée nationale vote l’interdiction de la fessée

 

L’Assemblée nationale a voté dans la nuit de jeudi à vendredi une proposition de loi de portée largement symbolique visant à interdire les « violences éducatives ordinaires », comme les fessées ou gifles.

Le texte du MoDem, co-signé par des élus d’autres groupes, a été adopté en première lecture par 51 voix contre 1 et trois abstentions. Il a relancé une controverse toujours vive sur le sujet sensible des châtiments corporels en France, où le proverbe « qui aime bien châtie bien » a toujours ses partisans. Selon la Fondation pour l’Enfance, 85% des parents français ont recours à des violences dites éducatives.
(…)
Il s’agit « d’affirmer un choix de société », a renchéri Alice Thourot (LREM).
(…)
Seul représentant de son groupe, Raphaël Schellenberger (LR), s’est abstenu, se demandant ce que « vont penser les Français » du temps passé sur ce texte.
(…)
A l’offensive, Emmanuelle Ménard (extrême-droite), seule à voter contre, a pointé un risque de « dépouiller les parents de leurs prérogatives » et un texte qui « revient à prendre les Français pour des imbéciles ».
(…)
Les trois groupes de gauche ont apporté leur appui à un texte, qui tend à une société « plus humaniste » pour Elsa Faucillon (PCF) et est d’« utilité publique » selon Bastien Lachaud (LFI).

Ouest-France

 

 

Pourquoi tant de mariages précoces en Afrique de l’Ouest ?

 

 

Vers une guerre de religion, infos du 30 novembre 2018

« Musulmans et musulmanes du Niger, les lâches promoteurs du ‘sexe pour tous’ ayant rompu la fragile trêve, les associations islamiques se sentent en droit d’informer et de mobiliser les musulmans. » Cet extrait est issu d’une « Déclaration des associations islamiques contre la dégradation des mœurs et l’introduction de l’éducation sexuelle à l’école », publiée le 25 mars 2017 sur le site Niger Inter. Ces organisations prônent que cette « éducation » favoriserait une trop grande liberté sexuelle, contraire aux mœurs, pratiques religieuses et serait par ailleurs fomentée par des agents étrangers. En même temps, ces associations s’opposent avec véhémence aux projets de loi interdisant « le mariage des filles de nos villes et villages avant l’âge de 18 ans ». Comment comprendre ces positions à première vue contradictoires ? En 2014, le nombre de femmes mariées avant 18 ans est estimé à 700 millions, et plus d’une sur trois l’a été avant l’âge de 15 ans. La majorité des mariages précoces (MP) ont lieu dans les pays en développement.

L’Afrique de l’Ouest est la région du monde où la prévalence est la plus élevée. Parmi les 10 pays enregistrant les taux les plus élevés de MP, la moitié se situe dans cette région. Le Niger et le Mali sont les plus concernés avec une prévalence respectivement de 77 % et 61 % de MP. […]

L’Obs

 

Hazleton, une ville américaine face à l’afflux d’immigrés : les Blancs sont devenus minoritaires

 

Ces dernières années, certaines villes américaines ont connu un fort taux d’immigration, inversant parfois le rapport population locale et immigrée. C’est le cas à Hazleton en Pennsylvanie. Dans les années 2000, cette localité était en déclin économique. Aujourd’hui, la ville connaît un nouveau souffle, mais a aussi vu sa population changer, désormais composée à 50% d’hispaniques. Une situation mal vécue par une partie de la population blanche de la ville, qui explique se sentir minoritaire.

 
 

Retour de terrain : crise migratoire, sécurité et centre de détention en Libye

 

 

Sur le terrain en Libye avec notre envoyée spéciale Julie Dungelhoeff. Crise migratoire, sécurité, centre de détention, retrouvez les coulisses de deux semaines de reportage.

 

Commenter cet article