Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

---------------------------

Le 1 novembre 2018

 

 

 

L'armée allemande admet que plus de 60% du matériel militaire qu'elle a reçu en 2017 est défectueux

 

Véhicules d'infanterie, avions de transport A400M ou Eurofighter : sur les 97 équipements livrés en 2017 à l'armée allemande, seuls 38 sont opérationnels. Une situation qui n'inquiète pas le gouvernement, pour qui ce ratio n'est «pas significatif».

L'armée allemande admet que plus de 60% du matériel militaire qu'elle a reçu en 2017 est défectueux

Le ministère allemand de la Défense a reconnu dans un rapport que la majeure partie de l'équipement militaire qui lui a été livré l'année dernière n'était pas en état d'être utilisé. Ainsi sur les 97 équipements livrées en 2017, seuls 38 sont opérationnels – soit un ratio de 39% –, a confié le ministère en réponse à une enquête parlementaire.

Dans le détails, les préoccupations des militaires allemands concernent surtout les véhicules de combat d'infanterie Puma et les avions de transport militaire Airbus A400M. Considéré comme l’un des véhicule blindé le plus performant au monde, les Puma sont produits par Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall. Et selon les chiffres fournis par le ministère, seuls 27 des 71 Puma livrés à l'armée allemande sont aujourd'hui prêts au combat.

Lire la suite

 

 

 

Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi

 

Les islamistes extrémistes sont descendus dans la rue mercredi soir contre le verdict de tolérance de la Cour suprême. L’avocat de la chrétienne craint désormais pour sa vie.

Sa cliente avait été condamnée à la peine capitale, à la suite d’une dispute avec une musulmane à cause... d’un verre d’eau. Ce jeudi au Pakistan, l’avocat Saif-ul-Mulook peut se féliciter d’avoir évité la pendaison pour « blasphème » à Asia Bibi mais il craint désormais pour sa propre vie.

L’affaire, vieille de plus de huit ans, a en effet cristallisé la haine des islamistes radicaux contre la mère de cinq enfants, contre les chrétiens du pays - dont faisait partie l’acquittée - mais aussi contre cet avocat, qui n’en est pas à son premier dossier compliqué.

Le blasphème, un sujet très sensible

« Je suis très heureux. Ceci est le jour le plus important et le plus heureux de ma vie », a d’abord confié le conseil de 62 ans à l’issue du jugement mercredi. Et d’insister : « Justice a été rendue (...) Le verdict montre que les pauvres, les minorités et la fraction la plus modeste de la société peuvent obtenir justice dans ce pays en dépit de ses défauts. »

En 2010, dans son village du Penjab, après avoir eu le malheur de boire de l'eau dans un puits, Asia Bibi avait accusée par une habitante musulmane d'avoir sali cette eau parce qu'elle était chrétienne. Elle aurait alors répondu : « Ton prophète est Mahomet, le mien est Jésus ».

Cette petite phrase, répétée par son accusatrice sans qu’il y ait de témoin pour en attester, a suffit à la faire condamner dans ce pays conservateur dont l'islam la religion d'Etat et où le blasphème est un sujet extrêmement sensible.

Lire la suite

Lire aussi :Asia Bibi libre, Marine Le Pen demande l’asile en France pour elle et sa famille

 

Affaire Khashoggi dans la presse et les médias sociaux turcs : les juifs, les Rothschild, Rockefeller, la CIA et les chrétiens évangélistes accusés

 

Les médias turcs ont largement couvert la disparition, le 2 octobre 2018, et l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, et les Turcs ont débattu de l’affaire sur les réseaux sociaux. Parmi les informations et les commentaires, on trouve des théories du complot selon lesquelles l’assassinat de Khashoggi aurait été planifié et exécuté par les Rothschild, les Rockefeller, les juifs, le Pentagone, l’Etat profond britannique, la CIA, les chrétiens évangélistes et le Mossad. Certaines de ces théories mentionnent des motivations religieuses, telles que la tentative des non-musulmans d’empêcher les musulmans turcs de se rendre à La Mecque. D’autres spéculent au sujet d’informations selon lesquelles les membres du personnel turc du consulat saoudien à Istanbul auraient été renvoyés chez eux le 2 octobre, qu’ils comparent à la théorie du complot selon laquelle aucun juif ne serait venu travailler au World Trade Center le 11/9. D’autres encore lient l’assassinat de Khashoggi à la capture de Jérusalem par Saladin au 12e siècle, et au lancement de la Troisième Croisade. Extraits :

Lire la suite

 

Espagne : plus de 10 000 arrivées de migrants en octobre, du jamais vu

 

Les itinéraires empruntés par les migrants pour traverser la Méditerranée se déplacent de plus en plus vers l’Espagne. Pour la première fois depuis le début il y a cinq ans de la vague migratoire en Méditerranée, plus de 10 000 personnes sont arrivées en un mois dans ce pays, comme le rapporte l’Organisation de l’ONU pour les migrations (IOM).

Au 28 octobre, elle a comptabilisé 10 042 arrivées par bateau en Espagne. Il y en a eu 1003 en italie et 3338 en Grèce.

Sur un total d’un peu moins de 100 000 réfugiés et autres migrants qui ont traversé cette année la Méditerranée pour venir en Europe, près de la moitié ont débarqué en Espagne. Il est arrivé cette année plus de migrants dans ce pays que dans les années 2015, 2016 et 2017 réunies […]

(Traduction Fdesouche)

Die Welt

 

 

L’Autriche se retire du pacte de l’ONU sur les migrations (MàJ : l’opposition et l’UE « consternées »)

 

Non au pacte de l’ONU sur les migrations

Le FPÖ jubile, l’opposition et l’UE consternées

De sévères critiques sont venues de l’opposition autrichienne. « L’Autriche quitte aujourd’hui la scène politique mondiale, et cela uniquement pour des raisons de politique politicienne« , a déclaré Beate Meinl-Reisinger, présidente du parti NEOS [libéral]. […]

[…]

« Je le regrette beaucoup« . C’est ainsi que Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a commenté la décision au journal de midi de la première chaîne autrichienne […] En rapport avec cela, il a renouvelé sa demande que, dans les questions de politique étrangère, les décisions de l’UE devraient être prises à la majorité qualifiée.

(Traduction Fdesouche)

ORF

 

Tuerie de Pittsburgh : Trump accuse les médias d’extrême gauche de s’être servis d’un petit groupe de manifestants pour créer colère et division (màj)

 

Donald Trump en meeting hier à Fort Myers en Floride : «Notre visite de Pittsburgh hier était un geste d’Union Nationale pour réconforter et soigner les plaies. Après cette unité nationale, je suis rentré, ai allumé la télé, et les médias d’extrême gauche ont une nouvelle fois instrumentalisé cette tragédie pour créer colère et division. Ils se sont tristement servis d’un petit groupe de manifestants très éloignés de nous car la Première Dame et moi-même n’aurions pas pu être mieux accueillis, nous représentons la présidence. Ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour essayer de diviser les gens. C’est ce qui est en train de se passer, ils divisent les gens. Quand on parle de division, ceci est une grande partie de la division.»
– 31 octobre 2018, Fort Myers (Floride)

Extrait complet :

Notre visite de Pittsburgh hier était un geste d’Union Nationale pour réconforter et soigner les plaies. Après cette unité nationale, je suis rentré, ai allumé la télé, et les médias d’extrême gauche ont une nouvelle fois instrumentalisé cette tragédie pour créer colère et division. Ils se sont tristement servis d’un petit groupe de manifestants très éloignés de nous car la Première Dame et moi-même n’aurions pas pu être mieux accueillis, nous représentons la présidence. Ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour essayer de diviser les gens. C’est ce qui est en train de se passer, ils divisent les gens. Quand on parle de division, ceci est une grande partie de la division.»

 

Pour s’opposer à l’immigration illégale, Trump publie la vidéo d’un clandestin mexicain condamné à mort pour avoir tué des policiers et qui ne regrette rien

 

Dans un clip de campagne pour les Mid Terms 2018 (élections de mi-mandat), Donald Trump s’oppose à l’immigration illégale en évoquant le cas de Luis Bracamontes, clandestin mexicain condamné à mort pour avoir tué des policiers et qui ne regrette rien.
– Twitter, 31 octobre 2018

 

 

Fil spécial sur « la purge » d’Halloween : Échauffourées, pillages et violences urbaines (MàJ)

 

Magasin pillé, scènes de violences : la nuit d'Halloween a été le théâtre d'incidents dans plusieurs villes de France. La situation a été particulièrement tendue dans l'Essonne, au sud de Paris, où une bouteille d'acide a été jetée contre des forces de l'ordre.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes avaient appelé à une "purge" des policiers.

Il n'y aura pas eu de "purge" mais les violences ont bel et bien émaillé la soirée d'Halloween. Des incidents ont été relevés à Lyon, Metz ou encore Rennes dans la nuit du mercredi 31 octobre au jeudi 1er novembre. À Étampes (Essonne), un magasin Intersport a été la cible d'une attaque dès le début de soirée. Vers 19 heures, un groupe de personnes cagoulées ou masquées ont fait irruption dans les allées et se sont emparé de tout ce qu'ils pouvaient emporter, indique Le Parisien. Arrivés sur place, les policiers ont été visés par des tirs de mortier, rapporte France Info.
Une centaine d'interpellations dans tout le pays

Lire la suite

Seine et Marne : des incidents durant la soirée

Plusieurs véhicules ont été incendiés et quelques abris de bus ont été dégradés dans différentes villes du département : Provins, Gretz-Armainvilliers, Savigny-le-Temple, Moissy-Cramayel, Lognes… Des policiers ont également reçu des projectiles lors de leurs interventions, sans toutefois être blessés.

(…) Le Parisien

Saint-Denis (93). Jets de projectiles sur les tramways, voitures brûlées, une cinquantaine d’interpellations, mais les interpellés ne sont pas conduits au commissariat

La nuit a été agitée dans le secteur de Saint-Denis. Deux lignes de tramway ont été coupées jusqu’à la fin du service, notamment à cause de jets de projectiles : la T5 qui relie Saint-Denis à Garges-les-Gonesses (Val-d’Oise) à partir de 20h30 et la T8 entre Epinay et la station « les Beatus » à partir de minuit, selon la RATP.

Les services de police ont aussi recensé une dizaine de feux de voitures – dont cinq par propagation, précise une source judiciaire – et une quinzaine de feux de poubelles toujours dans le même secteur.

Entre minuit et une heure du matin, la préfecture de Seine-Saint-Denis indique qu’une cinquantaine d’interpellations ont eu lieu, sans que les personnes soient conduites au commissariat. Seuls trois mineurs auraient été placés en garde à vue pour une rixe à Saint-Denis dans la nuit.

(…) Le Parisien

Joué-les-Tours : huit voitures brûlées, la police caillassée, des abribus saccagés

Comme dans beaucoup d’autres villes en France, des groupes de jeunes ont chercher l’affrontement avec la police une bonne partie de la nuit quartier de la Rabière à Joué-les-Tours. Pas de blessés mais une personne interpellée. […] Au total, huit voitures ont été brûlées, du mobilier urbain saccagé comme des abri-bus dégradés ou des poubelles incendiées. Et à chaque intervention des forces de l’ordre, les policiers ont été caillassés. […]

France Bleu

Val-de-Marne : 12 véhicules incendiés, 36 personnes interpellées

Au total, 36 personnes l’ont été mercredi soir dans le département, notamment dans le quartier nord de Villeneuve-Saint-Georges où a eu lieu un attroupement d’une cinquantaine de personnes. Des poubelles ont été incendiées dans le secteur de la rue Saint-Exupéry, au total 24 dans le Val-de-Marne et 12 véhicules incendiés. […]

Du côté de Créteil, les policiers se trouvaient rue Estienne-d’Orves lorsqu’ils ont reçu des projectiles à l’arrière de leur véhicule. [..] Deux hommes ont tenté de prendre la fuite avant d’être interpellés. L’un d’eux a finalement été mis hors de cause.L’autre a en revanche expliqué aux policiers avoir agi « spontanément » et évoqué cette purge […]

Le Parisien

Lire la suite et voir les vidéos sur Français de souche

 

 

Emmanuel Macron se dit « frappé » par la ressemblance entre les années 30 et la situation actuelle

 

Emmanuel Macron se dit « frappé » par la ressemblance entre la situation actuelle en Europe et celle des années 1930 et appelle à « être lucide » et à « résister« , dans un entretien à Ouest-France publié mercredi soir. Il a mis en garde contre l’actuelle montée de la « lèpre nationaliste » en Europe.

« Dans une Europe qui est divisée par les peurs, le repli nationaliste, les conséquences de la crise économique, on voit presque méthodiquement se ré-articuler tout ce qui a rythmé la vie de l’Europe de l’après Première Guerre mondiale à la crise de 1929« , ajoute-t-il dans cet entretien publié sur le site du journal. […]

« L’Europe est face à un risque: celui de se démembrer par la lèpre nationaliste et d’être bousculée par des puissances extérieures. Et donc de perdre sa souveraineté. C’est-à-dire d’avoir sa sécurité qui dépende des choix américains et de ses changements, d’avoir une Chine de plus en plus présente sur les infrastructures essentielles, une Russie qui parfois est tentée par la manipulation, des grands intérêts financiers et des marchés qui dépassent parfois la place que les États peuvent prendre« , prévient Emmanuel Macron. […]

bfmtv

Lire aussi: La cote de popularité de Macron chute à 21%, celle de Philippe résiste

 

Jean Sellier : «Le populisme est un phénomène de réaction de la population peu éduquée à un vaste monde devenu illisible»

 

Face à la montée des populismes de nos sociétés mondialisées, il devient urgent de mieux nous connaître. Or, qu’est-ce qui fonde un peuple ? L’historien Jean Sellier tente d’en définir les contours. Une interview à retrouver dans l’Altas des peuples, publié par La Vie et Le Monde, en kisoques à partir du 31 octobre.

Comment peut-on définir un peuple ?

[…] Cette définition varie considérablement selon le contexte et même selon les auteurs. On peut, bien évidemment, affirmer que le peuple français est une entité. Mais comment le délimiter ? Le peuple corse est-il ou non distinct du peuple français ? Immédiatement, vous entrevoyez que la réponse est malaisée. Dit autrement : le cœur de la définition d’un peuple est clair, mais les contours demeurent flous.

Comment circonscrire ce cœur ?

 

D’abord, pour qu’il y ait un peuple, il faut que celui-ci se donne à lui-même un récit commun. Une histoire qui se raconte de génération en génération.

Et, pourquoi pas, des mythes fondateurs. Ainsi, pour les Italiens, de la création de Rome par Rémus et Romulus, les frères jumeaux allaités par une louve. Ou, pour les Français, de la résistance du chef gaulois Vercingétorix face à l’envahisseur romain Jules César. Ou, encore, pour les Polonais, de la conversion du prince Mieszko au catholicisme en 966. Ces personnages mythifiés, ces événements historiques enjolivés participent d’un imaginaire commun auquel se réfère un même « peuple ». […]

Comment définiriez-vous la populisme ?

 

Le mot est à la mode, si ce n’est déjà galvaudé, donc malaisé à définir. Le populisme s’appuie sur un nationalisme étroit, teinté de xénophobie. C’est un phénomène de réaction de la population peu éduquée à un vaste monde devenu illisible. Impuissante à rebattre les cartes, elle tend à se replier sur son pré carré, alors que les élites restent cosmopolites.

Le populisme n’est pas nouveau, mais il a pris une ampleur inédite face à ce que l’on nomme la « mondialisation », autre terme un peu fourre-tout. Les crispations identitaires peuvent conduire les hommes politiques qui les incarnent, Donald Trump en particulier, à s’opposer aux accords internationaux et à nuire au bon fonctionnement de la communauté internationale. […]

La Vie

 

Selon la Mosquée As-Salam de Toulouse, la femme musulmane est la femme « la plus propre sur terre » car les femmes non-musulmanes seraient porteuses du sperme de 2 à 3 hommes

 

Toulouse:

Jusqu’à l’inauguration de la Grande mosquée de Toulouse (2800 places) tenue par l’imam Mohammed Tataï (actuellement poursuivi par la justice), la mosquée As-Salam (quartier de la Reynerie) était la plus grande mosquée de Toulouse avec une capacité de 2000 fidèles

 

Mainvilliers (28) : « Je suis le fils de Kouachi. L’attentat de Charlie Hebdo, je vais faire la même ! », un fiché S condamné à deux ans de prison

 

Alcoolisé, une arme factice dissimulée à sa ceinture, l’homme de 23 ans, fiché S et sous curatelle, menace : « Je suis le fils de Kouachi. L’attentat de Charlie Hebdo, je vais faire la même ! »

[…] Le 19 septembre, les policiers l’interpellent près de Décathlon, à Mainvilliers. La bouteille de whisky qu’il tient à la main est volée. Il est ivre. La crosse d’un pistolet factice dépasse de sa ceinture. Dans sa capuche, il dissimule une cagoule. Selon le rapport de la police, lors de sa garde à vue, il menace les policiers, dont une femme : « Je vais te mettre un pain de C-4. Je suis le fils de Kouachi. L’attentat de Charlie Hebdo, je vais faire la même ! » Les policiers mènent l’enquête sur Internet. Ses photos sur son compte Facebook le montrent cagoulé, parfois avec des armes. […]

Après un silence, il poursuit : « De toute façon, je ne peux pas faire comme Kouachi. Je n’ai pas le matériel pour, ni l’argent. Je suis musulman mais pas du côté de Daech. » Le juge embraye : « Que pensez-vous des faits qui vous sont reprochés ? » « Je n’en sais rien. » […] Déjà condamné une vingtaine de fois, le prévenu l’assure : « Je ne suis pas violent. » […]

L’Echo Républicain

 

 

Montauban (82) : un Tunisien condamné pour apologie du terrorisme

 

Jugé il y a dix jours en comparution immédiate pour des violences conjugales, menaces de morts contre des gendarmes à Nègrepelisse, Karim A., un Tunisien de 34 ans, actuellement détenu, fait profil bas face au tribunal. Poursuivi pour provocation à la haine et apologie du terrorisme sur son profil Facebook entre 2015 et 2018, le trentenaire n’est pas seul à la barre. Son ex-compagne, Marlène, une mère de trois enfants de 34 ans, convertie à l’islam, est jugée pour les mêmes faits.

[…] «Je suis pour la paix», répond Karim. «Cessez de nous prendre pour des idiots et assumez!», le retoque la juge lui rappelant qu’il fait un bien mauvais usage de sa liberté d’expression. «C’est parce que je suis pour la Palestine», renchérit maladroitement le trentenaire s’enfonçant un peu plus. «Vous déclarez faire des blagues… Lorsque vous dîtes: «Il y a une certaine communauté que je passerai au four?, poursuit la vice-procureure Véronique Benlafquih. Vous visez là une fois encore les juifs». «C’est sorti de son contexte, se défend Marlène. Ce sont les cons que je visais». «Et Fuck Israël ! Cafards de sionistes?» «Ce sont des blagues que tout le monde partage», ne se démonte pas la mise en cause. «Non!», tonne la magistrate.

«Que pensez-vous de la taqîya? (l’art de la dissimulation prônée par Daesh)», enchaîne le juge assesseur Alain Marguerit. Silence de plomb. «Vous voyez, il ne comprend pas!», s’insurgent les avocates de la défense  […] «Marlène a été biberonnée à la sauce FN toute sa jeunesse». Le tribunal, contre toute attente, condamne Marlène à trois mois sursis et Karim à trois mois ferme et l’interdiction définitive du territoire national à l’issue de sa peine.

La Dépêche

 

«En Italie, si vous êtes radicalisé, on vous expulse, c’est aussi simple que cela»

 

Depuis 2001, l’Italie est le seul grand pays occidental à n’avoir connu aucun attentat terroriste islamiste. Une exception qui perdure grâce à un cocktail unique de répression policière et de facteurs démographiques. Les explications de Lorenzo Vidino, expert du djihadisme à l’Université George-Washington et ancien coordinateur de la Commission italienne d’étude sur la radicalisation.

[…]

Pourtant, avant même les attentats du 11 septembre 2001, l’Italie était un foyer de l’idéologie djihadiste…

La mosquée de l’avenue Jenner à Milan était en effet le principal foyer du djihadisme à destination de la Bosnie dans les années 1990. Le premier attentat suicide en Europe a été commis en 1995 à Rijeka (Croatie), par un djihadiste qui venait de là. La mosquée a alors été perquisitionnée et plus de 50 personnes arrêtées. L’Italie a été l’un des premiers pays européens avec la France à ouvrir les yeux sur ce phénomène. Son grand succès a été de faire en sorte que cette mosquée n’attire pas de nouvelles recrues. La pression policière l’a forcée à se refermer sur elle-même.

Vous avez parlé de la pression policière. En quoi la méthode italienne est-elle différente ou plus efficace ?

Elle cible avant tout ceux qu’on appelle les «mauvais maîtres», les cattivi maestri, ces mentors qui attirent les jeunes sur la voie de la radicalisation. S’ils ne sont pas Italiens, et la grande majorité ne le sont pas, ils sont expulsés systématiquement. C’est la tolérance zéro: si vous êtes radicalisé ou si vous radicalisez d’autres gens, et que vous n’êtes pas Italien, vous êtes expulsé, c’est aussi simple que cela.

Depuis le 1er janvier 2018, 109 personnes ont été expulsées d’Italie pour menace à la sécurité nationale. Depuis 2015, cela fait plus de 350 personnes expulsées, soit environ deux par semaine. C’est un outil majeur à disposition du gouvernement italien, issu d’une loi passée après les attentats de Londres en 2005. La déportation est décidée par décret ministériel, sans recours suspensif possible. […]

Le Temps

 

 

Commenter cet article