Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

__________________________

Le 12 novembre 2018

 

 

 

 

 

Les soldats d’élite israéliens subissent des pertes dans la bande de Gaza

 

Un officier israélien est mort tandis qu’un autre a été blessé lors d’un échange de tirs avec des militants palestiniens dans la bande de Gaza, a annoncé le service de presse de l'armée hébreue.

Un échange de tirs a fait un mort et un blessé parmi les soldats d'élite israéliens lors d'une opération des forces spéciales israéliennes dans la bande de Gaza, a déclaré le service de presse de l'armée hébreue, sans divulguer d'autres détails.

Selon le Hamas, la veille au soir un groupe de forces spéciales israéliennes a réussi à faire pénétrer une voiture civile dans l'enclave et à éliminer le commandant des militaires locaux. Après leur découverte, lors de la confrontation qui les a opposés aux combattants du Hamas, les forces spéciales ont fait appel à l'aviation, qui a éliminé cinq autres Palestiniens.

Lire la suite

Lire aussi: Gaza : un colonel de l'armée israélienne tué lors d'une opération secrète

 

 

L’assassinat d’«ennemis iraniens» aurait été étudié à Riyad

 

Des responsables proches du prince héritier d’Arabie saoudite ont discuté avec des hommes d’affaires de plans visant à utiliser des entreprises privées pour assassiner leurs adversaires iraniens, notamment le commandant de la Force Al-Qods Qassem Soleimani, selon The New York Times.

Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane

Des responsables des services de renseignement saoudiens proches du prince héritier, Mohammed ben Salmane, ont interrogé un petit groupe d'hommes d'affaires l'année dernière sur la possibilité de recourir aux services d'entreprises privées dans le but d'assassiner des ennemis iraniens du royaume, plus particulièrement le général Qassem Soleimani, commandant de l'unité spéciale Al-Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique, a rapporté The New York Times, en se référant à trois sources proches des échanges.

lire la suite

 

«Échange crypté»? Le Net analyse la poignée de main de Poutine et Trump (images)

Vladimir Poutine et Donald Trump à Paris

Les poignées de main entre les hauts invités de la commémoration du centenaire de l’Armistice ont à plusieurs reprises été au centre de l’attention des médias et internautes. Les images montrant les salutations entre Donald Trump et Vladimir Poutine, lequel a tapoté l’épaule du Président américain, ne font pas exception.

Lire l'article

 

 

Regard noir de Trump au roi du Maroc qui dort pendant le discours de Macron (vidéo)

 

Le roi du Maroc n'a pas pu résister au sommeil pendant le discours d'Emmanuel Macron pour le centenaire de l'Armistice, s'attirant un regard désapprobateur de la part de Donald Trump.

Regard noir de Trump au roi du Maroc qui dort pendant le discours de Macron
L'intervention du chef de la République française à l'occasion du centenaire de l'Armistice n'a pas spécialement ému le roi du Maroc, Mohammed VI, qui assistait aux festivités: en plein discours d'Emmanuel Macron, le monarque, assis à côté du couple présidentiel américain, s'est abandonné au sommeil.

L'attitude de M.Mohammed VI n'a pas échappé à l'actuel résident de la Maison-Blanche, qui a jeté un regard fort mécontent au roi marocain. Or, ce dernier semble ne rien avoir senti:

Lire la suite et voir vidéo

 

 

Nationalismes, années 30… Macron, Guterres, Merkel inquiets pour la paix

 

Au Forum pour la paix à La Villette (Paris), Emmanuel Macron, Angela Merkel et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se sont montrés inquiets pour la paix en Europe et dans le monde. Antonio Guterres, a évoqué un « engrenage » semblable aux années 1930.

« Nos prédécesseurs ont tenté de construire durablement cette paix« , a rappelé Emmanuel Macron. « Elle s’est fracassée sur l’unilatéralisme de certains, sur les crises économiques, morales, et les nationalismes« , a pointé Emmanuel Macron, expliquant ainsi pourquoi il avait souhaité que le deuxième intervenant soit le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

Antonio Guterres, a mis en garde contre un « engrenage » géopolitique semblable à celui qui mena à la Première Guerre mondiale et à celui des années 1930. « Bien des éléments aujourd’hui me semblent emprunter et au début du XXème siècle, et aux années 30, laissant craindre un engrenage invisible », a-t-il déclaré à l’ouverture du Forum sur la Paix.

Le Figaro

La chancelière allemande Angela Merkel a estimé que le « projet européen de paix« , né après 1945, était menacé par la montée du nationalisme et du populisme.

« Nous voyons bien que la coopération internationale, un équilibre pacifique entre les intérêts des uns et des autres, et même le projet européen de paix sont de nouveau remis en question« , a-t-elle déclaré à l’ouverture du premier Forum pour la Paix à Paris.

lalibre.be

 

 

Macron soutient l'idée d'une armée européenne autonome

 

 

Gros flop de la manifestation anti-Trump à Paris

 

Dimanche 11 novembre, en marge des commémorations du centenaire de l’armistice de la Grande guerre, le rassemblement contre la visite du président américain n’a attiré que 1 500 personnes.

« Trump = Guerre ». Les slogans des manifestants rassemblés place de la République, à Paris, dimanche 11 novembre, pour protester contre la venue en France du président américain Donald Trump, n’ont pas déplacé les foules. Seules 1 500 personnes selon la préfecture de police ont répondu à l’appel du collectif Ni guerre ni état de guerre qui considère Donald Trump comme un ennemi de la paix.

Valeurs Actuelles

 

 

 

 

 

L’imam de Boston Abdullah Faarouq : L’Amérique est le pays des lâches et la demeure des esclaves – Sans l’islam, l’Amérique ira à sa perte

 

Dans des sermons datant de la fin 2016 et du début 2017, prononcés à la « Mosquée de louange à Allah » à Roxbury, Massachusetts – « la plus ancienne mosquée de Boston qui fonctionne sans interruption » selon son site web [1] – l’imam Abdullah Faarouq affirme que les dirigeants américains respectent « le mauvais système… suivant les voies humaines » car, « tout ce qu’Allah nous a interdit, ils l’autorisent : l’homosexualité, le mariage gay, la  marijuana, l’alcool et la prostitution ».

Il a ensuite invité le président Trump et Hillary Clinton à se « soumettre à la volonté de Dieu » et à devenir musulmans. Faisant référence à la statue « Appeal to the Great Spirit » exposée au musée des Beaux-Arts de Boston, représentant un Indien monté sur un cheval, regardant au ciel, les bras écartés dans, selon lui, une « supplication à Allah », il a ajouté que « c’est le pays du lâche et la maison de l’esclave… L’islam est l’avenir de l’Amérique » et sans l’islam « l’Amérique va à sa perte ». Il a conclu : « Soumettez-vous à la volonté de Dieu, ou ce pays échouera… Amérique, sois musulmane et ouvre les portes de cette nation. »

Lire la suite

 

 

Brésil : Bolsonaro contrait de revoir sa politique israélienne, l’industrie de la viande du pays ayant investi dans le halal étant menacée de boycott par les pays arabes

 

Premier exportateur mondial de viande halal, le Brésil pourrait voir ses relations commerciales avec les marchés arabes menacées si le président élu Jair Bolsonaro transfère l’ambassade du Brésil en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

En 2017, le Brésil a exporté 5 milliards de dollars de viande bovine, dont 1 milliard de viande Halal vers 17 pays arabes. Dans le top dix figurent l’Égypte (4e), l’Arabie Saoudite (7e) et les Émirats Arabes (10e).

Les exportations de viande de volaille ont totalisé 6,5 milliards de dollars, dont 2,67 milliards USD (40%) vers 20 pays arabes. Ses principaux clients sont l’Arabie Saoudite (1ère), les Émirats Arabes (4e), l’Égypte (7e), l’Irak (9e) et le Koweït (10e).

Autant dire la préoccupation qu’a causée parmi les éleveurs la possible fermeture de ces marchés, en représailles à l’éventuel transfert de l’ambassade brésilienne en Israël à Jérusalem.

Jair Bolsonaro, élu fin octobre avec un fort soutien des églises évangéliques, très engagées en faveur de l’État hébreu, avait fait la promesse de ce transfert très polémique durant sa campagne, un engagement confirmé sur Twitter le 2 novembre.

Dans la foulée de ces déclarations, l’Égypte a annoncé le report sine die d’une visite du ministre brésilien des Affaires étrangères Aloysio Nunes.

La semaine dernière, Bolsonaro a dit que le transfert de l’ambassade « n’est pas encore décidé ». Des déclarations qui ont paru marquer un rétropédalage. Mais il a ensuite laissé la délicate question en suspens.

Les géants de la viande au Brésil, tout comme les PME du secteur, ont depuis plusieurs années une stratégie de conquête des marchés de pays musulmans.

Une stratégie qui vise aussi la demande de viande chez les communautés musulmanes de pays asiatiques comme la Corée du Sud ou la Chine.

 
24 heures . ch et La libre Belgique

 

 

Le Royaume-Uni aurait refusé d’accueillir Asia Bibi par crainte de «troubles» islamistes

 

Offrir l'asile à Asia Bibi, chrétienne menacée de mort au Pakistan pour des accusations de blasphème ? Très peu pour le Royaume-Uni, à en croire l'Association britannique des chrétiens pakistanais. Le pays craindrait des «troubles» islamistes.

Asia Bibi, chrétienne pakistanaise mère de cinq enfants, qui a passé huit ans dans les couloirs de la mort pour blasphème dans son pays avant d'être acquittée et libérée, ne serait pas la bienvenue Outre-Manche. C'est ce qu'a fait savoir l'Association britannique des chrétiens pakistanais au quotidien britannique The Telegraph.

Le Royaume-Uni n'a pas offert «d'asile automatique», alors que «plusieurs pays se sont proposés», a ainsi expliqué le militant Wilson Chowdhry, membre de l'association, estimant que la famille ne viendrait certainement pas au Royaume-Uni. Selon lui, c'est par peur de «troubles potentiels provoqués dans le pays» que les autorités britanniques auraient pris cette décision.

En cause notamment, la présence dans les îles britanniques d'une communauté musulmane pakistanaise conséquente dont les membres les plus radicaux verraient d'un mauvais œil l'asile ainsi accordé à Asia Bibi et pourraient commettre des actions violentes sur le sol britannique. Wilson Chowdhry explique en outre que le Royaume-Uni redouterait des attaques de «terroristes islamistes» contre ses ambassades et ses ressortissants à l'étranger.

Lire la suite

 

 

Europe: Un réseau de passeurs de Palestiniens démantelé

 

 

Le réseau aurait fait entrer 1200 Palestiniens via à l’aéroport de Madrid où ils déposaient une « demande d’asile frauduleuse ».

Les polices espagnole et française ont démantelé un réseau criminel de passeurs basé à Amiens. Ils sont soupçonnés d’avoir organisé la venue en Europe de centaines de Palestiniens par le biais de demandes d’asile frauduleuses.

(…)

9 millions d’euros de gain

La police estime que ce réseau a fait venir par avion depuis janvier quelque 1200 Palestiniens vivant dans des pays du Proche-Orient, via la Bolivie à destination de Madrid où ils déposaient « une demande d’asile frauduleuse ».

(…)

Le réseau demandait quelque 8000 euros par personne pour la fourniture de faux documents de voyage de réfugiés palestiniens au Liban et pour l’organisation du voyage. Ses gains sont estimés au total à au moins 9 millions d’euros.

L’Express

 

 

Allemagne : agressions et vols en série à Soest lors de la fête foraine de la Toussaint

 

La fête foraine qui a lieu traditionnellement tous les ans à la période de la Toussaint a été agitée ce week end dans la ville de Soest (Rhénanie du nord-Westphalie). En tout, ce sont 17 plaintes pour agressions physiques et 6 plaintes pour vol qui ont été déposées. Deux Marocains ont été arrêtés. Dix personnes ont été mises en garde à vue.

La police indique qu’il s’agit d’un nombre d’incidents « dans la moyenne » par rapport à l’année dernière.

Presse Portal

 

 

« Il y a une crise de l’autorité aujourd’hui », selon le Général Pierre de Villiers

 

[…] Il y a une crise de l’autorité aujourd’hui. Pas simplement en France, mais dans nos démocraties occidentales. Elle est liée à des facteurs qui pèsent de plus en plus sur les dirigeants : l’élargissement de l’espace avec la mondialisation, le temps qui presse et qui stresse ; l’insécurité qui règne, l’individualisme favorisé par les technologies… Tous ces facteurs complexifient l’exercice de l’autorité.

 

Ce qui manque en politique comme ailleurs, c’est la vision stratégique. Nous sommes dans le temps court, dans la tactique, dans les moyens… Il faut retrouver la vision qui donne du sens. […] La situation dans certains quartiers est très préoccupante. Les difficultés n’y sont pas seulement économiques ou sociales, mais culturelles. L’échec en matière d’intégration est patent. Pourtant, je suis frappé de voir combien nous avons une belle jeunesse. Mais elle attend du sens, de l’humanité, le signal de valeurs partagées… et qu’on l’encourage. […]

Je n’ai pas la version définitive du projet service national universel (SNU). Mais je comprends que l’effet voulu est de reconstituer le creuset national. J’y souscris, puisqu’il y a à peu près 100 000 jeunes – sur les 800 000 d’une classe d’âge – qui sont en dehors du système, qu’on veut réinsérer. Il y a trois difficultés à surmonter sur le SNU : budgétaire d’abord – ça ne peut pas être le budget des Armées. L’infrastructure ensuite, pour loger tout le monde. L’encadrement enfin. Ces jeunes, en particulier ceux qui sont en marge, exigeront un encadrement étoffé. Mais là encore, je ne vois pas comment les armées, qui sont déjà à 25 % au-dessus de leur capacité opérationnelle, pourraient y parvenir.

L’autorité, ce n’est ni la mollesse tiède ni la dureté froide. C’est le chef qui est au service du bien commun, de l’intérêt général, qui fait éclore chez les gens tous les talents.

La confiance, c’est la valeur clé, l’aboutissement de l’exercice de l’autorité : quand on est chef, l’adhésion doit l’emporter sur la contrainte, et sur toute pression qu’on ferait peser sur ses subordonnés. C’est ce que j’appelle l’obéissance d’amitié : on est suivi parce qu’on est aimé. Le chef doit apporter du calme et de la sérénité. Plus ça chauffe, plus les merdes volent en escadrilles, plus il doit absorber les inquiétudes et diffuser de la confiance. Après, il y a d’autres qualités que je décris dans le livre : la compétence bien sûr, l’expérience, l’ouverture aux autres, la délégation et l’exemplarité. […]

Ce monde est dangereux et surtout, beaucoup plus instable. A quoi assiste-t-on ? Au retour des Etats-puissance qui augmentent de 5 à 10 % par an leurs moyens militaires et pratiquent la diplomatie du fait accompli. Au terrorisme islamiste avec lequel le monde et la France n’en ont pas fini. Aux migrations incontrôlées et au dérèglement climatique… Nous sommes dans une période de point de bascule, avec suffisamment d’éléments instables pour qu’un événement embrase tout. L’Histoire s’écrit sous nos yeux. […]

Le Parisien

 

Orléans (45) : un immigré clandestin arrêté après avoir tenté d’attaquer 4 passants à la machette

 

Un jeune homme de 20 ans a été déféré ce dimanche 11 novembre et placé en détention provisoire, en vue de sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Orléans, demain après-midi.

Il lui est reproché de s’en être pris à un groupe de quatre personnes dans la nuit de vendredi à samedi, rue de la Charpenterie, en centre-ville Orléans.

Au cours de cette altercation, le mis en cause se serait saisi d’une machette et aurait tenté de porter des coups au moyen de cette arme.

C’est le plaquage réussi d’une des victimes qui a, semble-t-il, mis fin à cette agression qui s’est déroulée vers 4 heures du matin. Un geste qui est néanmoins à l’origine d’une blessure et d’une incapacité totale de travail (ITT)* d’un jour.

(…) L’agresseur se trouve en situation irrégulière.

Larep.fr

 

 

Lyon (69): Un délinquant « aux 76 antécédents judiciaires » blesse deux policiers

 

En dépit de son jeune âge, 20 ans, un lyonnais aux 76 antécédents judiciaires s’en est violemment pris à des policiers qui tentaient de l’interpeller, en percutant leur véhicule et blessant deux fonctionnaires. Ayant pris la fuite, il a finalement été identifié et écroué en attente de jugement.

(…)

France 3

Commenter cet article