Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

 

---------------------------

Le 9 octobre 2018

 

 

 

Le masque tombe : la Russie se révèle l’ennemi d’Israël

 

Il y a un an, le masque de non-hostilité de la Russie envers Israël était toujours en place, sous la forme de coordination stratégique relative aux bombardements effectués par Israël en Syrie. Cela permettait à la Russie de dissimuler le fait qu’elle soutenait totalement les ennemis d’Israël que sont la Syrie et l’Iran. Alors même que la Russie évitait d’inciter Israël à stopper ses bombardements de cibles iraniennes en Syrie – en admettant qu’elle eût pu y parvenir – elle permettait et soutenait l’expansion iranienne en Syrie.

Dans un article rédigé il y a un an, j’ai présenté les faits bruts révélant le soutien russe à l’expansion de l’Iran en Syrie, aux dépens de la sécurité nationale d’Israël. Cet article précisait que la présence de forces iraniennes en Syrie constituait une menace existentielle pour Israël. Il expliquait encore, à l’attention de ceux qui ne pouvaient concevoir que Poutine soit réellement hostile à Israël – après tout, il avait choisi le Premier ministre israélien Netanyahou comme invité d’honneur lors de la parade du Jour de la victoire à Moscou, sur la Place rouge, en mai dernier – que la Russie n’avait rien de « personnel » contre Israël mais, comme on dit dans le milieu de la mafia, un compte à régler avec les Etats-Unis. En réalité, la coordination stratégique entre Israël et la Russie relative aux bombardements israéliens en Syrie servait les intérêts russes : Israël avait déclaré qu’il poursuivrait les bombardements quoi qu’il arrive, et une escalade militaire entre Israël et la Russie aurait inévitablement entraîné les Etats-Unis dans la mêlée et révélé au grand jour que la Russie est juste une puissance régionale qui ne peut se comparer aux Etats-Unis.

(..)

Toutefois, lorsque la Russie aura équipé la Syrie en missiles S-300, et lorsque des officiers russes les manieront inévitablement contre des avions israéliens, la débâcle militaire et technologique risque d’être lourde. Ils apprendront, à leur corps défendant, s’ils ne l’ont pas déjà appris avec la tragédie de l’Iliouchine, que la technologie israélo-américaine est de loin supérieure à celle de la Russie – et cela ne vaut pas seulement pour les missiles S-300 actuellement envoyés aux Syriens, mais aussi pour les S-300 et S-400 déjà installés par la Russie en Syrie pour sa propre défense. Seule une enquête militaire russe interne pourra, peut-être, montrer ce que ces systèmes faisaient lorsque l’Iliouchine a été abattu.

Lire la suite sur Memri (site israélien)

 

 

 

Skripal : Bellingcat dévoile l'identité présumée du deuxième suspect, Londres ne se prononce pas

 

Skripal : Bellingcat dévoile l'identité présumée du deuxième suspect, Londres ne se prononce pas

Le site d'investigation britannique Bellingcat assure que le second suspect de l'affaire Skripal, présenté par Londres comme étant Alexandre Petrov, est en fait Alexandre Michkine, un médecin militaire. Londres refuse de confirmer ou d'infirmer.

Le groupe d'investigation Bellingcat, spécialisé dans la collecte et l'analyse d'informations disponibles en ligne, affirme le 8 octobre que le second suspect de la tentative d'empoisonnement de l'ancien agent double Sergueï Skripal, en mars dernier à Salisbury, est un médecin du service de renseignement militaire russe.

«Nous avons identifié "Alexandre Petrov" comme étant Alexandre Evguenievitch Michkine, un médecin militaire employé par le GRU [service de renseignement militaire russe]», précise Bellingcat. Selon le site, celui-ci aurait étudié la médecine dans une académie militaire, avant de suivre une formation de médecin au sein de la marine russe. Il aurait été en possession d'un passeport au nom d'Alexandre Petrov, selon la même source. Le 9 octobre, Bellingcat a également assuré qu'Alexandre Evguenievitch Michkine avait été décoré pour acte héroïque par le président russe Vladimir Poutine en 2014.

Lire la suite

 

 

 

Les USA intensifient-ils secrètement leur activité militaire en Tunisie?

 

La première ingérence militaire directe des USA en Tunisie depuis la Seconde Guerre mondiale est passée pratiquement inaperçue.

Au mois d'août, un représentant du Commandement des États-Unis pour l'Afrique (Africom) a confirmé qu'en 2017 l'infanterie de marine avait participé à une bataille dans un pays d'Afrique du Nord non mentionné, où les troupes américaines ont combattu avec les forces de leurs alliés contre le groupe terroriste Al-Qaïda* au Maghreb islamique (AQMI*), selon le site d'information Vestifinance.

Lire l’article

 

 

États-Unis vs Chine: jusqu’où peut aller leur confrontation?

 

Après la provocation américaine en mer de Chine et les accusations d’ingérence chinoise dans les élections américaines, plusieurs éléments portent à croire que les USA prépareraient une nouvelle salve d’attaques contre Pékin. Mais quels leviers Washington peut-il encore actionner dans cette guerre et en quoi pourrait consister la riposte chinoise?

Les tensions entre les États-Unis et la Chine ne semblent pas s'apaiser. Au contraire, depuis les deux dernières semaines, le conflit présenté comme «commercial» s'est doublé de crispations dans les domaines militaire et politique: un grave incident en mer de Chine méridionale ainsi que des accusations d'ingérence du géant asiatique dans les élections américaines n'ont fait qu'exacerber cette confrontation.

Erreur de calcul

«La guerre commerciale n'a pas donné le résultat escompté par les États-Unis», estime Sergueï Sanakoev, directeur du centre analytique russo-chinois, dans une interview à Sputnik. «Trump pensait que la Chine, comme avant, se mettrait à la table des négociations pour trouver un compromis» poursuit-il, avant d'ajouter: «Je crois que c'est là qu'il s'est trompé dans ses calculs».

Lire la suite

 

 

 

Journaliste disparu : les États-Unis et la Turquie mettent la pression sur l'Arabie saoudite

 

Recep Tayyip Erdogan a appelé l'Arabie saoudite à «prouver» que Jamal Khashoggi, disparu depuis une semaine, était sorti du consulat saoudien à Istanbul. En réponse, les autorités du Royaume ont finalement accepté que le bâtiment soit fouillé.

Une semaine après la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en Turquie, le mystère reste complet. Le journaliste, un critique du pouvoir de Riyad désormais installé aux États-Unis et qui écrivait notamment pour le Washington Post, s'était rendu au consulat saoudien d'Istanbul en vue de son prochain mariage avec sa compagne turque. Les Saoudiens assurent que le journaliste a quitté le consulat après y avoir effectué des démarches administratives.

Des responsables turcs ont quant à eux affirmé que, selon les premiers éléments de l'enquête, Jamal Khashoggi a été assassiné à l'intérieur du consulat. Des sources turques ont affirmé que l'opération avait été menée par un groupe composé de 15 personnes arrivées à Istanbul à bord de deux avions le même jour. «Les allées et venues à l'aéroport sont en train d'être examinées. Il y a des gens qui sont venus d'Arabie saoudite. Le parquet est en train d'examiner cette question», a promis le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Lire la suite

 

Un migrant agresse sexuellement une jeune fille, le père intervient et est poursuivi

 

Un Allemand est poursuivi pour avoir violenté un migrant érythréen à Munich le 30 septembre dernier. Pourtant, ce père de famille défendait sa fille âgée de 21 ans, qui était agressée sexuellement par le migrant. En réponse à cette décision, le père de famille a reçu d’innombrables soutiens sur les réseaux sociaux.

Agression ou simple légitime défense? La polémique agite l'Allemagne. L'hebdomadaire Valeurs Actuelles a repéré une affaire dont s'est emparé le média allemand Merkur. Le 30 septembre dernier, à la gare de Munich, une jeune femme de 21 ans se fait attaquer par un migrant érythréen âgé de 28 ans. Ivre, ce dernier tente de lui ôter sa jupe. Le père de la victime qui se trouve à proximité intervient alors et frappe l'agresseur au visage. Un employé de la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn est témoin de la scène et alerte la police fédérale.

D'après Merkur, la police allemande a décidé d'accuser à la fois le migrant érythréen pour agression sexuelle et le père de famille pour violences. Sur les réseaux sociaux d'Allemagne et d'ailleurs, de nombreux internautes ont témoigné de leur incompréhension face à cette décision et ont apporté leur soutien au quadragénaire. Ils invoquent la légitime défense et demandent l'abandon des poursuites. Source

 

 

Suisse : plus de 1000 criminels étrangers expulsés en 2017

 

En 2017, 1039 expulsions ont été prononcées par les tribunaux. Un tiers de ces cas concernent des ressortissants des Balkans

Les tribunaux suisses ont ordonné 1039 expulsions de délinquants étrangers l’an dernier, a indiqué hier la «NZZ am Sonntag», qui cite des chiffres de l’Office fédéral de la statistique. Quelque 348 d’entre eux venaient d’un pays des Balkans (soit l’Albanie et les pays d’ex-Yougoslavie sans la Croatie et la Slovénie), 157 d’Afrique du Nord et 93 d’Afrique de l’Ouest.

Par ailleurs, 279 citoyens de l’UE sont également sous le coup d’une telle mesure, dont 138 Roumains, 33 Français, 32 Italiens et une dizaine d’Allemands. Ces dernières expulsions sont problématiques, selon le journal, car elles pourraient violer l’accord sur la libre circulation entre la Suisse et l’Union européenne, qui prévoit des expulsions uniquement en cas de «grave danger à l’ordre public».

20 Minutes

 

Note:  que l'on nous donne les noms de ses français !

 

 

L’ex-président Giscard confie que le regroupement familial est « son grand regret ». Il aurait projeté de renvoyer 500.000 immigrés algériens.

 

Comme rarement, l’ex-chef de l’État s’est livré au biographe Éric Roussel. Ses blessures, ses doutes, ses idéaux… Extraits en avant-première du livre.

(…)

« Son grand regret, le regroupement familial, décidé par un simple décret de Jacques Chirac en 1976. (…) L’idée de faire venir les familles des immigrés paraissait, à l’époque, naturelle. Avec l’augmentation massive de l’immigration en provenance de pays musulmans, elle divise profondément. Raymond Barre, d’ailleurs, le suspendit pour trois ans, avant que le Conseil d’État annule cette décision au motif que le regroupement familial faisait désormais partie de principes généraux du droit.« 

Avec le recul, Valéry Giscard d’Estaing regrette cette initiative : «L’idée en soi était juste et généreuse (…) Mais elle a été mal appliquée, et j’ai eu le tort de ne pas plus surveiller l’application ; j’en ai donc la responsabilité (…) Nous visions le noyau familial tel que nous le connaissons et nous avons vu arriver des noyaux familiaux totalement différents.»

Dans son essai, Le sens de la République, l’historien Patrick Weil a aussi révélé que le président avait eu le projet de dénoncer les Accords d’Evian pour pouvoir rapatrier quelque 500 000 Algériens en cinq ans.

(…) Le Point

 

 

 

Des scientifiques souhaiteraient « combattre l’hostilité à l’immigration de masse » par l’injection d’une hormone

 

Le mathématicien et philosophe Olivier Rey, auteur de « Leurre et malheur du transhumanisme » (Desclée de Brouwer), revient sur cette hormone, citée dans une revue scientifique, qui permettrait de vaincre l’hostilité entre les hommes.

Le Figaro

Notes: La technologie au service des traites et des vendus ! Malheureusement une seule chose pourras nous sauver, une guerre mondiale

 

 

Paris (20e). LV2 au collège Françoise-Dolto : «L’arabe nous servira sans doute plus, dans la vie, que l’allemand»

 

 

Au collège Françoise-Dolto, à Paris, l’arabe s’enseigne, dès la classe de 5e, « comme n’importe quelle autre langue étrangère ». Ils n’ont que 12 ans, mais sont sûrs d’eux quand il s’agit d’expliquer leur choix de l’arabe en « LV2 ». Témoignages de Yasmine, Tadzio et Joseph.

«Apprendre cette langue dès le collège, c’est pouvoir m’imaginer, demain, une vie professionnelle à l’étranger, sourit Manel. Pourquoi pas à Dubaï !» « C’est aussi pouvoir parler la langue des copains du quartier, se réjouit Tadzio ; et puis j’aime bien l’idée qu’on ne fait pas de l’espagnol comme tout le monde… » Joseph, lui aussi, y voit «une chance» : «L’arabe nous servira sans doute plus, dans la vie, que l’alleman», souffle l’adolescent.

A ses côtés, Cherine a d’autres arguments à faire valoir : «Je parle déjà un peu l’arabe à la maison , explique la jeune fille, mais ce n’est pas celui qu’on nous enseigne en classe. Faut pas croire que c’est facile !» Yasmine baigne elle aussi dans cette langue, mais elle avait « envie de savoir la lire et l’écrire », dit-elle : « Dans ma religion, c’est important de pouvoir déchiffrer le Coran.» Son camarade Abdeltouab ne semble pas mécontent d’avoir troqué les « cours [d’arabe] du samedi » pour ceux au collège : «J’espère pouvoir communiquer plus facilement avec mes cousins d’Algérie.»

Que les cours d’arabe puissent alimenter toutes les rumeurs – y compris celle d’une «arabisation» de la France ou d’un enseignement en passe de devenir «obligatoire», comme le prétendent certains ténors de la droite et de l’extrême droite –, n’a pas d’écho parmi ces élèves du collège Françoise-Dolto, dans le 20e arrondissement de Paris. […]

Le Monde

 

 

Repas halal, sorties scolaires, mixité garçon-fille : les dérives du communautarisme à l’école pointées par une note des renseignements

 

Repas, sorties scolaires, mixité garçon-fille… Dans certains établissements scolaires en France, des élèves reproduisent un comportement jugé communautaire, adopté par leurs parents. Et cela inquiète l’Education nationale.

L’école est-elle de plus en plus victime de dérives communautaires ? (…)

Des cas parfois extrêmes. Si le nombre des faits rapportés est stable, les motifs sont de plus en plus inquiétants. Certaines choses ne sont tout simplement plus faisables dans toutes les écoles, pour des motifs religieux. (…)

 

 

La note mélange différents types de cas, plus ou moins préoccupants. Selon elle, certains enfants refusent de dessiner des représentations humaines (un interdit religieux formel pour de nombreux musulmans). D’autres se bouchent les oreilles quand on passe de la musique en classe, et de jeunes garçons refusent de donner la main à une petite fille. (…)

Dans un collège de Saint-Denis, lors d’un voyage scolaire où on s’apprêtait à servir du poulet et des frites au repas, un incident est survenu. « Sur une cinquantaine d’élèves, 35 d’entre eux ont refusé de manger la cuisse de poulet qui leur était proposée au dîner, parce que ce n’était pas halal. Nous n’avions pas été prévenus, donc nous avons jeté ces 35 cuisses de poulet et ils n’ont mangé que des frites », raconte Yannis Roeder, leur professeur d’histoire. (…)

europe1.fr

 

Paris 13e : Agression filmée d’un couple d’origine asiatique à son domicile

 

Un couple d’origine asiatique rentre tard le soir à son domicile, dans un quartier résidentiel du 13e arrondissement de Paris, lundi 1er octobre. Il se fait prendre en filature par quatre individus puis est agressé dans le hall de leur immeuble.

Le mari est fouillé pendant une minute qui lui parait interminable, sous les yeux de sa femme, impuissante.

Les agresseurs le précisent aux victimes : ils ne cherchent ni cartes bancaires, ni téléphones portables… mais avant tout des espèces.

Ils repartent avec un butin d’un peu plus de 100€ tandis que pour le couple, cela signifiera des séquelles psychologiques à vie.
Le couple a décidé de porter plainte.

Sécurité pour tous

 

Écologie : « Pour sauver le climat, freiner la croissance de la population est une nécessité absolue »

 

Pour lutter contre le réchauffement de la planète, il faudra aussi freiner la croissance démographique, estime ce collectif de scientifiques dans une tribune au « Monde ».

(…) Il est frappant de constater que la croissance démographique est la grande absente de ces prises de position : on fait comme si démographie et environnement étaient deux sujets séparés, alors qu’ils sont indissociablement liés.

En effet, si les efforts pour améliorer l’efficacité environnementale des pays développés restent la première priorité à court terme, à moyen et long terme, les effets combinés de la croissance à venir de la population et de l’augmentation inéluctable de la consommation par habitant (à la fois dans les pays développés et encore plus dans les pays en voie de développement) conduisent à une véritable catastrophe pour notre planète : destruction de la biodiversité, ressources en eau menacées, montée des eaux par fonte des glaciers, raréfaction des ressources halieutiques, épuisement et salinisation des terres cultivées, réchauffement de plus de 5 °C en 2100 en France avec des pointes à plus de 50 °C, déplacements massifs de populations.

(…) La population mondiale a déjà crû de façon exponentielle : elle est passée de 2 à 7,6 milliards entre 1950 et 2017 !

(…) Le Monde

 

---------------------------

Le 8 octobre 2018

 

 

 

Israël se prépare à une offensive à Gaza, aurait dit Netanyahu au cabinet

 

Dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti ses ministres qu’Israël se prépare à la possibilité d’une campagne militaire dans la bande de Gaza si les conditions humanitaires, dans le territoire palestinien, devaient aggraver les violences frontalières, a fait savoir la chaîne Hadashot.

Netanyahu a évoqué la tentative de l’Autorité palestinienne (AP) « d’étrangler » Gaza pendant la rencontre hebdomadaire du cabinet, selon le reportage de Hadashot.

Netanyahu aurait déclaré : « si la réalité de la détresse civile à Gaza est diminuée, c’est souhaitable, mais ce n’est pas sûr que ce soit le cas. Nous nous préparons donc militairement – ce ne sont pas des paroles en l’air »

En colère par l’aide présumée qui serait acheminée par le Qatar à la bande de Gaza, dirigée par le groupe terroriste palestinien du Hamas, le président de l’AP Mahmoud Abbas serait en train de préparer la cessation de tout financement à l’enclave côtière.

De hauts responsables à la Défense ont expliqué à la chaîne Hadashot qu’Abbas avait été particulièrement furieux de la réaction du coordinateur spécial de l’ONU pour la paix au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, qui aurait facilité le transfert malgré les fermes objections du chef de l’AP.

Lire la suite

 

 

Livraisons de S-400 russes en Inde: Delhi réagit aux menaces de Washington

 

Malgré la menace de possibles sanctions américaines, l’Inde ne renoncera pas à l’achat de systèmes de missiles sol-air russes S-400, a déclaré un général indien. Selon lui, Delhi est capable de défendre ses intérêts.

Les autorités indiennes entendent poursuivre «une politique indépendante» en ce qui concerne l'achat de systèmes russes de défense antiaérienne S-400, a déclaré le général Bipin Rawat, chef d'état-major de l'armée indienne, cité par The New Indian Express.

«Oui, nous savons que des sanctions peuvent nous être imposées, mais nous menons une politique indépendante», a-t-il affirmé à l'issue de son déplacement de six jours en Russie.

S-400

Ajoutant également que Moscou était intéressé par une coopération avec Delhi en matière de Défense, l'Inde ayant une armée forte et capable de défendre ses intérêts propres.

Lire la suite

 

 

 

Pékin précise ses accusations contre l’ex-chef d’Interpol

 

Les autorités chinoises accusent l'ancien président d'Interpol Meng Hongwei de corruption, a informé le ministère chinois de la Sécurité publique dans un communiqué. Cette décision a été prise lors de la réunion organisée ce lundi dans la cellule du Parti communiste chinois (PCC) du ministère.

Interpol
Selon le communiqué, M. Meng «a accepté des pots-de-vin et est soupçonné d'avoir enfreint la loi». Le texte ne précise toutefois pas si les accusations qui lui sont imputées le relèvent de ses fonctions ministérielles ou de celles qu'il exerçait à Interpol.

En réitérant sa détermination à faire respecter la discipline et les décisions du Parti communiste, le ministère a fait part de son intention de créer un groupe de travail afin de poursuivre M. Meng et ses associés, qui auraient également pu accepter des pots-de-vin.

«Il n'y a de place pour aucune négociation ni marchandage avec le parti», conclu le ministère.

Dimanche soir, Pékin a rompu le silence sur la disparition du chef d'Interpol en Chine. Le Comité central pour l'inspection disciplinaire du Parti communiste chinois a déclaré qu'une enquête avait été ouverte contre M. Meng, «soupçonné de violation de la loi». Plus tard, Interpol a annoncé avoir reçu la démission de son président.

Auparavant, Le Parisien avait écrit que Meng Hongwei, disparu après avoir quitté la France le 29 septembre dernier, se trouvait en Chine «sous enquête» pour avoir «favorisé une entreprise dans le cadre de l'obtention d'un marché de cybersécurité».

Source

lire aussi: Le président chinois d'Interpol disparu depuis dix jours a démissionné et est accusé de corruption

 

Guerre commerciale: Pékin tire une salve contre le pétrole américain

 

Sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis, la Chine a arrêté en septembre ses importations du brut américain qui avaient été multipliées par sept en moins de deux ans. Ce geste sera-t-il sensible pour le pétrole américain et où le géant asiatique assoiffé d’hydrocarbures ira-t-il désormais s’approvisionner? Éléments de réponse.

Le pétrole américain ne semble plus être le bienvenu en Chine. Xie Chunlin, président de l'entreprise chinoise de transport maritime China Merchants Energy Shipping (CMES), a annoncé mercredi que les livraisons du brut en provenance des États-Unis avaient été «entièrement arrêtées» en septembre sur fond de guerre des tarifs douaniers avec Washington. Le même constat a été fait par la plateforme de données Refinitiv Eikon, indiquait Reuters.

Lire la suite

 

Prochain retrait de la Russie du marché pétrolier? Le «doux rêve du prince» saoudien

 

Les prévisions livrées par le prince héritier saoudien et augurant un possible retrait de la Russie du marché pétrolier ne sont pas restées sans réponse à Moscou. Un rêve fantaisiste, ne reflétant que la volonté de Mohammed ben Salmane Al Saoud, c’est ainsi qu’a qualifié ces propos un parlementaire russe.

Commentant les propos du prince héritier saoudien qui a prédit dans une récente interview à l’agence Bloomberg le retrait de la Russie du marché pétrolier dans 19 ans, le premier adjoint au président du comité de la Douma (chambre basse du parlement russe) en charge de l’énergie, Igor Ananskikh, a pointé qu’il n’y avait aucune prémisse d’un tel scénario.

«C’est un doux rêve du prince, car il n’y a aucune prémisse au retrait de la Fédération de Russie du marché pétrolier. Les réserves le permettent, les compagnies investissent elles aussi activement des moyens dans le développement. Donc ici, on ne peut rien dire hormis que c’est une manifestation fantaisiste de sa volonté de voir une telle chose se produire», a souligné le parlementaire

Prince héritier saoudien

Pour rappel, Mohammed ben Salmane Al Saoud avait prédit une prochaine disparition d’une partie des pays exportateurs de pétrole et le retrait du marché pétrolier de la Chine et de la Russie. Comme il l’avait suggéré, «dans 19 ans, la production de la Russie avec ses 10 millions de barils diminuera considérablement ou cessera.»

Lire la suite

 

 

 

Tensions entre l'Italie et l'Allemagne autour des migrants

 

 

 

 

Au côté de Matteo Salvini, Marine Le Pen tire à boulets rouges sur le «mondialisme» et l'UE

 

A Rome, à l'occasion d'un forum sur le thème «Croissance économique et perspectives sociales dans une Europe des nations», Marine Le Pen a pris la parole au côté de l'homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini.

 

Méditerranée : l’Espagne recueille près de 1 200 migrants en deux jours

 

Au cours des 48 dernières heures, les gardes-côtes espagnols ont secouru près de 1 200 migrants. Ils étaient répartis dans 30 embarcations de fortune.

Les gardes-côtes espagnols ont annoncé ce dimanche avoir secouru en Méditerranée au cours des dernières 48 heures près de 1 200 migrants qui tentaient de rejoindre l’Espagne, première porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe, à bord d’embarcations de fortune.

« Le Secours maritime a secouru samedi et dimanche 1 181 personnes dans 30 embarcations », a indiqué cet organisme sur son compte Twitter.

L’Espagne est devenue cette année la première porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe, après que l’Italie a largement fermé ses frontières sous la pression de son ministre de l’Intérieur d’extrême droite Matteo Salvini. Ce dernier a par ailleurs menacé ce dimanche, de refouler les avions allemands avec des migrants à bord. (…)

ouest-france.fr

 

Note:  l'Espagne  a accepté plusieurs migrants des bateaux refuser par l'Italie, maintenant elle subit son appel d'air

 

 

Montpellier : elles se font agresser par des migrants mineurs en revenant du rassemblement pour le bateau de migrants Aquarius

 

INFO MÉTROPOLITAIN. Un courageux commerçant du boulevard du Jeu de Paume, à Montpellier a neutralisé trois mineurs âgés de 13 ans pour deux d’entre-eux et de 15 ans, samedi après-midi en les coursant au guidon de son scooter. Des scènes surréalistes dignes d’un polar vécues par des centaines de témoins.

(…) « J’ai entendu des cris de femmes et j’ai aperçu deux dames de 50 à 60 ans courir dans le hall d’un immeuble poursuivies par trois jeunes. Le trio est ressorti et a détalé, après avoir arraché le collier en or autour du cou de l’une des victimes. »

(…) Pour l’anecdote, les deux femmes agressées revenaient du rassemblement organisé sur la place de la Comédie en faveur du bateau des migrants Aquarius. Et elles ont croisé le chemin des trois arracheurs de colliers en or : des mineurs étrangers de 13 et 15 ans non accompagnés…

 

 

 

Marseille : un squat hébergeant jusqu’à 200 migrants évacué

 

Depuis plusieurs mois, une ancienne caserne militaire abandonnée hébergeait, au coeur de la ville, des dizaines de migrants.

L’opération d’évacuation a commencé au petit matin. Vers 7h ce lundi, une quinzaine de cars de CRS se sont positionnés devant la caserne Masséna, près de la gare Saint-Charles, à Marseille. Cette ancienne caserne militaire, occupée depuis plusieurs mois par des migrants, a été évacuée, a constaté une journaliste de l’AFP.

Une dizaine de squatteurs sont partis d’eux-mêmes, avec un sac à dos et un sac plastique à la main. Selon les associations, ce lieu a hébergé jusqu’à 200 personnes. (…)

 

Paris : Il attaque deux policiers au couteau à la station Barbès-Rochechouart

Deux policiers ont été agressés par un homme armé d’un couteau, lundi matin, sur la ligne 2 du métro parisien.

Un homme armé d’un couteau s’en est pris à des policiers hors service lundi matin sur la ligne 2 du métro parisien, à la station Barbès. Selon les informations d’Europe 1, l’agression s’est produite vers 6h15 lorsque les deux fonctionnaires ont décliné leur qualité de policiers à cet homme porteur d’une arme blanche.

Un policier légèrement blessé. Ce dernier a alors effectué de grands gestes avec son couteau et s’est dirigé vers eux en criant. Les policiers sont parvenus à le maîtriser mais l’un d’entre eux a été légèrement blessé. Le suspect est un homme de 35 ans, habitant à Paris et déjà connu de la police pour des affaires de drogue, de port d’arme ou encore de violence et rébellion. Il a été placé en garde à vue.

 

 

 

Marseille (14e) : les clients d’une pizzeria ciblés par des tirs de kalachnikov cette nuit

 

Selon nos informations, une dizaine de clients de la pizzeria située au 165 chemin de Sainte-Marthe (14e) ont été ciblés par des tirs hier soir peu avant minuit. Les deux passagers arrière d’un véhicule de couleur claire auraient fait usage de deux armes longues, dont au moins une kalachnikov. Malgré les 8 douilles de calibre 7.62 retrouvées par les enquêteurs, aucun des clients, originaires de deux cités du secteur, n’a été directement atteint. Seul l’un d’eux, âgé de 22 ans, a été légèrement blessé à la hanche et à une jambe par des éclats de verre d’une vitrine qui venait d’exploser.

Toujours selon nos sources, une voiture, pouvant être celle ayant servi à cette fusillade, a été retrouvée carbonisée sur la commune de Châteauneuf-les-Martigues. La Police judiciaire devra retrouver les auteurs de ces tirs et déterminer le mobile de cet assaut.

 

 

 

Michel Onfray déprogrammé de France 5 après une lettre polémique contre Emmanuel Macron

 

Sous la forme d'une satire, le philosophe lance une violente charge contre le président de la République en filant une métaphore sexuelle avec pour toile de fond les photos polémiques aux Antilles. Les uns dénoncent une lettre vulgaire, voire homophobe, les autres la censure dont l'intellectuel ferait l'objet.

Censure pour les uns, dérapage pour les autres. Michel Onfray, critique sévère et récurrent d'Emmanuel Macron, a été déprogrammé de France 5, où il devait être interviewé ce lundi 8 octobre sur son dernier livre dans Le Magazine de la santé, après la publication sur son site d'une satire intitulée «Lettre à Manu sur le doigté et son fondement».

«Après France Culture, c'est donc France 5 qui me prive de micro. Cela confirme la censure dont je fais l'objet de la part du service public audiovisuel et dont je parlais dans ma satire», lance le philosophe sur son site. Il y a une semaine, Michel Onfray avait déjà reproché à France Culture ne plus diffuser les cours qu'il donnait à l'Université populaire de Caen, association d'éducation populaire qu'il a quittée dans la foulée et dont il était le fondateur.

Cette lettre sur «le doigté et son fondement», qui évoque les fautes commises, selon Michel Onfray, par Emmanuel Macron, a suscité ce dimanche de vives réactions sur les réseaux sociaux, soit pour défendre le philosophe et partager son constat d'une «censure», soit pour s'indigner du contenu de cette lettre, les reproches faites à celle-ci allant de la simple vulgarité jusqu'à l'homophobie latente.

En voici les principaux éléments. «Votre Altesse, Votre Excellence, Votre Sérénité, mon cher Manu, mon Roy, mais aussi: mon Chéri», écrit Michel Onfray en ouverture dans une référence à Pierre Desproges et au Tribunal des flagrants délires.

Plus de lettres à venir

«Des photos t'ont récemment montré partout sur la toile aux Antilles enlaçant un beau black, bodybuildé en prison et luisant de sueur tropicale, ce qui semblait te ravir jusqu'au plus profond - si tu me permets l'expression (...) Décidément, tu sembles n'aimer que ceux qui te font savoir leur amour d'une façon qui ne prête pas à confusion: il faut t'enlacer torse nu pour te plaire, essuyer sa transpiration sur ta chemise blanche, et passer plus de temps en salle de sport qu'en bibliothèque», poursuit Michel Onfray, évoquant les photos d'Emmanuel Macron aux Antilles, qui ont fait polémique la semaine passée car l'un des deux jeunes torse nu avec qui il posait dressait face à la caméra un doigt d'honneur.

Dans sa lettre, Michel Onfray s'interroge sur le destinataire de ce doigt d'honneur, glissant, entre deux allusions sexuelles, une référence à la théorie «des deux corps du roi» de l'historien Ernst Kantorowicz: «Le doigt, on voit bien à qui il appartient, le cul, on se tâte - si je puis dire! Est-ce le tien personnellement? Auquel cas c'est ton affaire, mais n'en fais pas un étalage public: un président, ça ne devrait pas faire ça comme dirait l'autre… Ce cul, est-ce le nôtre en tant que tu incarnes la souveraineté populaire? Est-ce celui de la France dont tu es le corps mystique? On ne sait».

Lire la suite 

Voir la réaction d'Onfray

 

 

 

Présidentielle au Brésil : Jair Bolsonaro, classé à l’extrême-droite, largement en tête au 1er tour (MàJ)

 

Le candidat de l’extrême droite est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle brésilienne, dimanche 7 octobre. Avec plus de 46% des suffrages, Jair Bolsonaro affrontera au second tour le candidat du Parti des travailleurs, Fernando Haddad, qui totalise près de 29%.

Jair Bolsonaro n’est pas passé loin d’une victoire dès le premier tour, dimanche 7 octobre. Le candidat de l’extrême droite brésilienne arrive largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle.

Au total, Jair Bolsonaro est arrivé en tête dans 17 des 27 Etats du pays, obtenant plus de 50% des voix dans neuf d’entre eux. Mais finalement, au soir du premier tour, c’est la déception qui semblait poindre dans le camp Bolsonaro. Dans une vidéo postée sur Facebook, le candidat a affirmé qu’il n’avait pas été élu dès le premier tour à cause de « problèmes avec les urnes électroniques ». « Je suis certain que si ça n’avait pas eu lieu, nous aurions eu dès ce soir le nom du président de la République. C’est notre liberté qui est en jeu », a déclaré Jair Bolsonaro.

Autoritaire, ultra-conservateur, Jair Bolsonaro va en tout cas pouvoir rallier davantage de soutiens. Le centre-droit pourrait décider de se joindre à lui pour s’assurer une place dans son gouvernement, rapporte notre envoyé spécial à Rio de Janeiro, Achim Lippold. La progression de sa candidature dans les sondages a eu un effet positif jusqu’à présent sur les marchés financiers brésiliens. Il est très proche du lobby de l’agrobusiness, très puissant au Brésil.

RFI

 

Allemagne : le parti d’extrême droite AfD fonde une section « juive » et provoque un tollé

 

L’initiative a provoqué un tollé en Allemagne. Le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) s’est doté dimanche 7 octobre d’une section « juive ». L’AfD a expliqué, lors d’une conférence de presse à Wiesbaden, que ce mouvement baptisé « les Juifs de l’AfD » était actuellement composé de 19 personnes, et ne pouvait être constitué que de membres encartés du parti. L’AfD entend ainsi s’opposer à l’immigration des hommes musulmans porteurs, selon le parti, d’une idéologie antisémite.

La communauté juive d’Allemagne a dénoncé ce procédé, qualifiant l’AfD de « parti raciste et antisémite ». « L’AfD est un parti qui offre un foyer à la haine des juifs ainsi qu’aux thèses relativisant, ou même niant l’Holocauste », ont déclaré dans un communiqué commun les organisations juives allemandes, dont le Conseil central des juifs d’Allemagne, sa principale instance représentative.

 

 

Commenter cet article

Chyren 10/10/2018 00:07

Je sais, je plaisantais sur la photo avec l'iPhone...
Plus sérieusement l'enseignement de l'arabe en France dès le Collège, au dépens d'autres langues européennes comme l'allemand, peut amener quelques interrogations... surtout quand des biens-pensant nous expliquent que c'est pour que les français d'origine magrébine comprennent mieux le Coran et s'évitent d'être manipulés par des intégristes islamistes. Il s'agit-là sûrement d'une tendance qui va de se développer, alors que les enfants feraient beaucoup mieux de bien connaître la langue du pays où ils vivent.
Je me souviens d'une traduction de Nostradamus, que je ne retrouve pas rapidement, qui précise ce moment... et, en tout cas, au degré 0 le quatrain suivant constitue déjà une sorte de mise en garde:
3.27 "Prince Libyque puissant en Occident
Francois d’Arabe viendra tant enflammer:
Scauans aux letres fera condescendent,
La langue Arabe en Francois translater."

Chyren 08/10/2018 23:55

Vous faîtes de la pub, dans la photo du JAfD, pour Apple avec l'iPhone X... c'est un téléphone de luxe, vous savez combien il coûte? D'autres diront que ce cliché est un lieu commun!

3guerremondiale 09/10/2018 09:13

Je fait aucune publicité
Normalement mon blog n'a aucune publicité
S'il a , il a un probleme parce que j'ai toujours refusé