Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

---------------------------

Le 11 octobre 2018

 

 

 

Moscou inquiet de la situation sur la rive est de l’Euphrate où les USA «mènent la danse»

 

Une préoccupation grandissante est suscitée par la situation sur la rive orientale de l'Euphrate où stationnent les Américains qui s'efforcent de former une «administration spéciale, non conforme à la Constitution en vigueur en Syrie», a constaté la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

La situation sur la rive orientale de l'Euphrate où stationnent les Américains suscite une vive préoccupation, a déclaré ce mercredi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova lors d'une conférence de presse.

«Malheureusement, une inquiétude croissante est suscitée par la situation sur la rive est de l'Euphrate où les Américains mènent la danse en s'appuyant sur leurs alliés parmi les Kurdes», a-t-elle indiqué.

Selon Maria Zakharova, les efforts des Américains axés sur la mise en place dans la région d'une «administration spéciale, non conforme à la Constitution en vigueur en Syrie», sont loin de donner des résultats positifs.

Lire la suite

 

 

 

La Turquie et l'Arabie saoudite s'accusent, Washington demande des explications

 

 

 

Erdogan appelle les nations africaines à commercer en devises locales

 

Le Président turc appelle les pays africains à utiliser leurs monnaies nationales dans leur commerce international afin de faire face aux attaques américaines en la matière.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé les pays africains à commercer et à créer des entreprises communes avec la Turquie en utilisant les monnaies locales, relate l'agence turque Anadolu.

«Sauvons notre commerce des risques liés aux devises étrangères», a-t-il déclaré lors du Forum économique et d'affaires Turquie-Afrique, tenu à Istanbul ce mercredi 10 octobre.

Lire  la suite

 

L’Otan prépare ses troupes à une invasion de la Norvège par la Russie

 

L’Otan s’inspire de la série Occupied pour ses dernières manœuvres, qui vont simuler une invasion de la Norvège et va ainsi positionner 45 000 soldats tout près de la Russie.

Si du côté de l'alliance atlantique, on assure que c'est un exercice «défensif», Dominique Trinquand explique que «ça va être perçu comme une démonstration de force» par Moscou.

US Marines in Norway
Imaginez que la Russie envahisse la Norvège. Ça ressemble furieusement au scénario de la série «Occupied», mais c'est celui du prochain exercice de l'Otan —baptisé Trident Juncture- qui aura lieu en Norvège du 15 octobre au 7 novembre prochain.

«Les scénarios d'un exercice ne sont jamais des scénarios avec des pays réels qui sont définis. Ce n'est pas la Russie qui est nommée, mais "un pays" qui envahit la Norvège», explique Dominique Trinquand, général de brigade et spécialiste des questions militaires.

Lire la suite

 

MMA : Poutine félicite Khabib et donne son avis sur la bagarre qui a suivi le combat

 

Le 10 octobre, le président russe Vladimir Poutine, amateur de sports de combat et lui-même judoka, a commenté la rixe qui a émaillé le combat d'arts martiaux mixte (mixed martial arts, MMA en anglais) qui a opposé le Russe Khabib Nourmagomedov à l'Irlandais Conor McGregor.

Les deux combattants se sont affrontés lors du championnat Ultimate Fighting Championship (UFC) qui a eu lieu le 6 octobre dernier dans la banlieue de Las Vegas, aux Etats-Unis. Après avoir vaincu son adversaire par soumission, Khabib Nourmagomedov a sauté hors du ring pour s'en prendre à un membre du staff de McGregor. Ce dernier l'aurait apparemment provoqué. 

La situation n'a pas tardé à dégénérer alors que de violents accrochages se multipliaient à l'extérieur comme à l'intérieur de la cage après que des spectateurs eurent escaladé les barrières, comme le montre une vidéo.

«Peu importe ce qui arrive, nous devons essayer d'éviter l'imprudence», a entamé Vladimir Poutine, poursuivant : «Bien sûr, si quelqu'un nous attaque de l'extérieur, alors pas seulement toi, mais nous pourrions tous sauter [hors du ring] de cette façon et ça pourrait leur coûter cher», a commenté Vladimir Poutine, avant de tempérer : «Mais il est préférable de ne pas en arriver là

Lire la suite et voir vidéo

 

Note : je poste cette information (sportive) a cause de la réponse de Poutine, qui fait allusion bien sûr a certain pays et oraganisation (USA et OTAN)

 

 

 

Trump promet à l’Inde que sa réponse à l’achat de S-400 à la Russie ne tardera pas

 

Donald Trump a annoncé que l’Inde allait « bientôt connaître» sa réponse à la signature d’un contrat portant sur l’achat de systèmes de défense antiaérienne S-400 à la Russie.

Le Président américain a promis une réponse prochaine à l'achat par l'Inde de systèmes de missiles sol-air S-400 à la Russie.

«L'Inde va la découvrir. Vous verrez. Plus tôt que vous ne le pensez», a-t-il répondu à la question des journalistes sur l'accord entre l'Inde et la Russie.

Le chef d'état-major de l'armée indienne, Bipin Rawat, avait précédemment déclaré que New Delhi était conscient de l'éventualité de sanctions américaines en réponse à l'achat de S-400 russes.

«Mais nous menons une politique indépendante», avait affirmé le général cité par The New Indian Express.

Le 5 octobre dernier, Vladimir Poutine et Narendra Modi ont signé un contrat prévoyant la livraison de cinq régiments de S-400 Triumph, dont le montant s'élève à plus de 5,4 milliards de dollars.

Lire la suite

 

 

Pakistan : condamnée à mort pour «blasphème» et emprisonnée depuis 10 ans, une chrétienne bientôt fixée sur son sort

 

En prison depuis près de dix ans, Asia Bibi, cette chrétienne accusée de blasphème, est devenue le symbole d’une minorité opprimée dans ce pays, l’un des pires au monde en matière de tolérance religieuse. Les juges de la Cour suprême pourraient décider de son sort cette semaine. Mais cette instance est elle-même confrontée à la pression directe des fondamentalistes islamistes.

Le verdict devait être rendu par la Cour suprême pakistanaise ce lundi 8 octobre. Mais après trois heures de débat, trois juges sur les dix-sept ont demandé à ce qu’il soit différé. Dans la balance : l’acquittement ou la potence, la peine réservée aux blasphémateurs dans ce pays où l’islam est religion d’Etat et où la pression des fondamentalistes s’exerce jusqu’au sommet des institutions, en particulier judiciaires. Le juge en chef de cette cour, Saqib Nisar, a demandé aux médias de ne pas commenter cette décision. «Il n’y a plus de raisons que le jugement s’éternise désormais, il devrait être donné sous quelques jours», estime la journaliste Anne-Isabelle Tollet, qui a consacré deux livres à Asia Bibi. […]

«Un verdict favorable prouverait que le Pakistan n’est pas soumis à la pression des fondamentalistes et enverrait ainsi un message d’ouverture au monde entier. »[…] Si les hauts magistrats décident de maintenir la peine, son ultime recours sera d’implorer la grâce d’Arif Alvi, élu début septembre à la tête de l’Etat. Mais le chef de l’Etat est un proche d’Imran Khan, Premier ministre depuis août. Après une première vie de star et de succès dans le sport, cette figure adulée s’est convertie à la politique et a fait amende honorable auprès des religieux. Il est partisan de la loi anti-blasphème.

rfi

 

 

 

Brexit : le divorce Londres-Bruxelles se précise

 

 

 

Le gouvernement fédéral allemand envisage de distribuer 6,85 milliards € en 2019 pour l’intégration des migrants

 

Le gouvernement fédéral allemand a décidé ce mercredi de distribuer l’année prochaine 6,85 milliards d’euros aux régions afin de les aider à couvrir les coûts d’hébergement et d’intégration des migrants, selon une source gouvernementale

L’Allemagne tente d’intégrer plus d’un million de migrants et de réfugiés, arrivés en 2015-2016 après l’ouverture de ses frontières par Angela Merkel, une décision impopulaire qui a catapulté, aux élections de l’année dernière, le parti anti-immigration Alternative pour l’Allemagne (AfD) à la chambre basse du Parlement.

Le gouvernement de Merkel anticipe ainsi l’élection de dimanche dans la riche Bavière, où la réaction aux migrations menace la longue mainmise sur le pouvoir de la conservatrice CSU (Union chrétienne-sociale), alliée à Merkel au sein d’une coalition.

D’après cette source, la loi élaborée par le ministre des Finances de Merkel pour l’aide fédérale aux migrants en 2019 inclut 2,44 milliards d’euros pour l’intégration, incluant les cours d’allemand, 1,8 milliards d’euros pour le logement ainsi que 500 millions pour les aides au logement.

Au total, il s’agirait de 15 milliards d’euros à payer aux régions et aux collectivités pour l’assistance aux migrants d’ici à 2022.

Les régions allemandes avaient aussi reçu, au plus fort de l’afflux de migrants, principalement musulmans, en 2015-2016, une injection d’argent liquide destinée à couvrir les coûts liés aux migrations.

 

Reuters

 

Loi anti-burqa : la France dans le viseur de l’ONU ?

 

D'après des informations du journal La Croix, le Comité des droits de l’Homme de l’ONU va se positionner contre la loi sur le voile intégral telle qu'elle existe en France, au motif que celle-ci serait discriminatoire.

Une telle prise de position ferait grand bruit : le quotidien La Croix a révélé le 10 octobre que le Comité des droits de l’Homme (CDH) de l’ONU allait rendre dans les jours à venir des «constations» sur la loi française de 2010 qui pénalise la dissimulation du visage dans l’espace public, selon lesquelles celle-ci porterait atteinte à la liberté religieuse et créerait une discrimination.

Lire la suite

 

Note : L'Onu d’aujourd’hui c'est sur les droits de l'autre

 

 

 

Enseignement : « Face aux problématiques liées à la pratique religieuse et aux replis communautaires, il faut plus de mixité sociale »

 

Iannis Roder, professeur en éducation prioritaire renforcée et Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la Laïcité s’accordent sur une extension de la pratique religieuse à l’école.

 

Laurent Ruquier prétend qu’Eric Zemmour n’a pas été invité dans son émission : Zemmour prouve l’inverse, documents à l’appui

 

Invité ce mercredi sur le plateau de Quotidien, Laurent Ruquier a évoqué l’absence d’Eric Zemmour dans la programmation de son émission ‘On n’est pas couché’ à l’occasion de la sortie de son livre, Destin français. Alors que Valeurs actuelles et d’autres médias révélaient le 25 septembre dernier que le polémiste avait été déprogrammé au dernier moment, Ruquier assure aujourd’hui le contraire : « On a décidé qu’on ne l’invitait pas. Aucune décision n’avait été prise, il avait juste été coché en juin et on avait décidé que peut-être on allait recevoir Eric Zemmour. Mais rien n’avait été décidé sur le fait qu’on le recevrait ».

En réalité, contrairement à ce qu’affirme le présentateur, la boite de production de l’émission de France 2, ‘Tout sur l’écran’, avait bien confirmé à Zemmour sa participation au tournage, avant de l’annuler sans explication. Les discussions avaient été engagées dès le début du mois de juin, et Zemmour avait reçu le 21 juin une invitation de principe. Suivie, le 4 septembre, par une lettre d’engagement que Valeurs actuelles s’est procurée :[Exclusif] Censure sur France 2 : Eric Zemmour démonte le mensonge de Laurent Ruquier

---------------------------

Le 10 octobre 2018

 

Démission de Nikki Haley de l'ONU : deux ans de diplomatie pugnace... et de coups d'éclat

 

Démission de Nikki Haley de l'ONU : deux ans de diplomatie pugnace... et de coups d'éclat

C'est une figure du début du mandat de Donald Trump qui démissionne. L'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley a quitté ses fonctions, après avoir porté haut et fort les objectifs de la politique étrangère de Washington... et ses contradictions.

Ce 9 octobre, la représentante permanente américaine à l'ONU Nikki Haley a présenté sa démission à Donald Trump, qui l'a acceptée. D'après l'agence Reuters, Donald Trump devrait lui trouver un successeur dans les deux ou trois semaines à venir. La diplomate est-elle victime d'un burn out ? La Maison Blanche évoque pour sa part un timing qui aurait été convenu à l'avance, dès le début du mandat de Nikki Haley à l'ONU.

Lire la suite

 

«Quelque soit la personne qui remplace Nikki Haley, il n’y aura aucun changement sur le fond»

 

 

 

La vidéo du meurtre de l’ancienne Miss Irak partagée sur la Toile

 

Des caméras de surveillance ont filmé les derniers instants de Tara Fares, ancienne Miss Irak et Miss Bagdad âgée de 22 ans, abattue à Bagdad le 27 septembre dernier.

La vidéo montrant la scène glaçante du meurtre de Tara Fares, abattue dans sa voiture de sport à Bagdad le 27 septembre, a été réalisée par des caméras de surveillance.

Les caméras de surveillance ont filmé l'homme non identifié tirant sur l'automobile conduite par Tara Fares. L'agresseur monte ensuite sur la moto conduite par son complice et quitte les lieux. Dans le même temps, la voiture du mannequin continue de rouler jusqu'à ce qu'elle vienne heurter un autre véhicule.

Lire la suite

 

 

Italie : le Prix citoyen européen décerné à un prof qui héberge 6 migrants

 

 

 

Allemagne : un migrant viole une fillette de 13 ans qui lui enseignait l’allemand en marge d’un projet d’aide aux réfugiés

 

Un demandeur d’asile de 27 ans à Bückeburg, en Allemagne, a admi avoir violé une jeune fille de 13 ans.

La jeune fille et le migrant s’étaient rencontrés à plusieurs reprises dans un centre d’accueil en marge d’un projet local d’aide aux réfugiés. Le migrant avait manifesté l’envie d’apprendre la langue allemande.

Mais quand il en a eu l’occasion, ses véritables intentions se sont révélées, et le demandeur d’asile a violé la jeune fille dans sa chambre.

« Ma fille m’a dit qu’il l’a tenue et a fermé la porte de sa chambre à clé », dit la mère de la jeune victime. « Il l’a violée alors qu’elle criait « Non, je ne veux pas de ça ».

L’homme prétend qu’il ne savait pas que sa victime n’avait que 13 ans. « Je pensais qu’elle avait 18 ou 19 ans. Elle avait l’air d’une adulte », dit-il devant le tribunal.

Selon le procureur, le jeune homme de 27 ans a eu des « rapports sexuels complets » et a « eu recours à la force » pendant son crime.

Unsertirol24.com

 

Paris : Le fils de Valéry Giscard d’Estaing dépouillé par des Roms

 

Henri Giscard d’Estaing a été victime fin septembre d’un vol avec violence au moment où il retirait de l’argent d’un distributeur à Paris.

Le préjudice avoisine un millier d’euros. Henri Giscard d’Estaing, le fils de Valéry Giscard d’Estaing qui a été président de la république de 1974 à 1981, s’est fait attaquer par deux adolescents roms voici une dizaine de jours, à Paris (XVe), alors qu’il retirait de l’argent à un distributeur automatique de billets.

Henri Giscard d’Estaing, 61 ans, président du Club Med et ancien conseiller général du Loir-et-Cher s’est rendu le 30 septembre dans les locaux de la BNP situés boulevard de Montparnasse pour un retrait. A son entrée dans le hall, il ne prête pas attention à deux adolescents roms, affairés près d’un autre distributeur. Le fils de VGE compose son code. A ce moment là, les deux ados se ruent sur lui, le bousculent et tapent le montant demandé. Ils poussent Henri Giscard d’Estaing et parviennent à récupérer l’argent à sa place avant de filer en courant, laissant la victime seule dans le sas de la banque.

(…) Le Parisien

 

Le président de SOS Méditerranée, l’association qui ramène des migrants en Europe, se sent « attaqué par la bête immonde »

 

Francis Vallat est le président de SOS Méditerranée, il revient sur la situation de l’Aquarius, le bateau de l’ONG actuellement bloqué à Marseille faute de pavillon. Francis Vallat dénonce le chantage de l’Italie, qui chercherait à tout faire pour empêcher l’association de reprendre la mer pour sauver des migrants de la noyade.

 

François Héran : « La «ruée» d’Africains vers l’Europe, une thèse sans valeur scientifique »

 

Tribune. Dans une tribune publiée le 2 octobre par Libération, Stephen Smith souhaite débattre avec moi du contenu de son livre, la Ruée vers l’Europe. Il laisse entendre que j’aurais jusque-là refusé de discuter du fond. C’est tout le contraire. J’ai rouvert le débat en brisant le consensus qui s’était installé. Souvenez-vous : depuis la parution de son essai, en février, l’affaire était entendue, l’Afrique subsaharienne allait se «ruer» vers l’Europe, au point de constituer, en 2050, le quart de la population européenne, voire plus de la moitié chez les moins de 30 ans. C’était «inscrit dans l’ordre des choses», jurait l’auteur. La Ruée… fut célébrée dans la presse, exaltée par le président de la République, louée par le ministre des Affaires étrangères, primée par la Revue des Deux Mondes et l’Académie française : il n’y avait plus qu’à s’incliner.

Face à un tel engouement, le scientifique que je suis n’oublie pas la leçon de Blaise Pascal : à chacun son «ordre». C’est au géomètre de trancher des questions de géométrie et non aux «grandeurs d’établissement». En d’autres termes, une thèse qui se veut scientifique doit être jugée scientifiquement. Stephen Smith mettait en avant son statut d’universitaire, empruntait le langage de la démographie en parlant «du haut des pyramides des âges» (titre du premier chapitre). Démographe, j’ai voulu vérifier. Et pour mettre sa prophétie à l’épreuve des faits, je suis parti d’une source majeure ignorée de lui : la «base bilatérale des migrations», où l’OCDE, le FMI et la Banque mondiale compilent toutes les données existantes sur les mouvements de population reliant deux à deux les pays de la planète.

Le résultat est sans ambiguïté. On a beau extrapoler les courants migratoires de l’Afrique à l’horizon 2050 en y appliquant les projections démographiques de l’ONU, on reste très loin de la prophétie de Stephen Smith. Même majoré d’un tiers pour tenir compte d’une amélioration éventuelle de l’économie, le poids des Subsahariens dans la population de l’Europe avoisinerait au mieux 4 % et non 25 %, car une minorité seulement des migrants subsahariens (environ 15 %) gagne l’Europe. La prédiction avait beau être fracassante, elle ne reposait sur rien.

 

Note : Liberation  encore un journal gauchiste (voir page Wikipédia)

 

 

 

 

Paris : création imminente d’un camp humanitaire pour migrants

 

Lors d’une conférence de presse ce mardi, la maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé la création d’un camp humanitaire dans la capitale pour accueillir les migrants. Ce camp, aux normes de l’ONU, devrait voir le jour d’ici « un mois ».

 

Loi sur les « fake news » : l’Assemblée adopte le texte controversé

 

Ses partisans la décrivent comme protectrice, ses adversaires la disent liberticide. L’assemblée nationale a adopté dans la nuit de mardi à mercredi en nouvelle lecture, par 45 voix contre 20, la proposition de loi ordinaire contre « la manipulation de l’information » en période électorale.

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, donnée partante du gouvernement, était présente dans l’hémicycle pour défendre son texte, dans l’attente d’un remaniement qui n’aura pas lieu avant vendredi.

 

Lyon : Matteo Salvini est soutenu par l’Union européenne pour sa politique migratoire

 

Lyon : Matteo Salvini est soutenu par l’Union européenne pour sa politique migratoire Réunis à Lyon ce mardi, les ministres de l’Intérieur des six plus grands pays européens ont échangé autour de la politique migratoire et de la lutte contre le terrorisme. L’homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini s’est dit soutenu au sein de l’Union européenne et ce malgré les récentes critiques d’Emmanuel Macron à son égard.

Présent à la réunion, le Commissaire européen Dimitris Avramopulos s’est également montré conciliant avec le gouvernement populiste italien.

« L’Europe soutient notre politique migratoire et nous sommes en train de préparer une mission commune au Nigeria, qui est l’un des pays les plus problématiques pour l’Italie, car près de 60.000 migrants sont arrivés du Nigeria en Italie ces dernières années et nous n’avons réussi à en expulser que quelques centaines. Avoir des accords concrets, sérieux, avec le Nigeria – et avec le soutien de la Commission européenne – est très important pour l’Italie, pour le gouvernement italien« , s’est félicité Salvini.

« Nous avons réussi à trouver un terrain d’entente pour discuter de ces questions migratoires. Et puisque vous avez déjà mentionné l’Italie, je l’ai dit à plusieurs reprises et je répéterai ce que j’ai dit dans le passé : l’Italie sera soutenue, aidée par l’UE, parce qu’elle est l’un des Etats membres de première ligne, qui a subi une perte au cours des dernières années à cause de ce phénomène migratoire« , a développé Dimitris Avramopoulos, Commissaire européen à l’immigration et aux questions intérieures.

L’UE apparaît divisée sur la question des migrants, à quelques mois des élections européennes. La Pologne et la Hongrie vont par exemple dire « non » au Pacte migratoire de l’ONU, estimant qu »il risque d’encourager des migrations illégales.

 

 

La Polynésie accuse l'Etat français de crimes contre l'humanité

 

 

Commenter cet article

Chyren 11/10/2018 23:53

La Norvège ne devrait pas trop compter sur l'OTAN pour défendre la Scandinavie ou autant confier une caserne de pompier à un pyromane, et pourquoi pas aussi donner les pleins pouvoirs à des psychopathes pour qu'ils soient à la tête des gouvernements sur Terre.
La Russie n'attaque pas, elle ne fait que réagir et si elle devait envoyer une Armée sur le Nord de l'Europe en réaction elle enverrait également une Armée sur le Sud de l'Europe, et une sur le centre de l'Europe en utilisant de l'armement NBC, car l'Europe a oublié que l’expression de la puissance est avant tout militaire.
Les populismes, les insuffisances des démocraties, les vagues migratoires, les gouvernements faibles, la doctrine patriotique et le dogme politique vont bien pousser un Président à user des peurs de son peuple pour l'emmener à une guerre préventive que personne ne devrait souhaiter. Poutine a raison de faire allusion au ring, il sait très bien qu'en cas de conflit la Grande Russie sera démanteler, mais pas avant d'avoir anéanti son agresseur et donner une humiliante leçon à ses alliés.