Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

18 sept 2018

 

 

 

Avion abattu par Damas : Moscou dénonce les tirs israéliens et se «réserve le droit» de répondre

 

Un avion russe Il-20 a été abattu avec 15 soldats à son bord. Selon Moscou, c'est un tir malheureux de son allié syrien qui est en responsable. La Russie met en cause Israël et la confusion semée par ses provocations dans la zone.

 

Les Etats-Unis, par la voix du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, ont réagi au crash de l'avion russe au large de la Syrie : «L'accident malheureux survenu hier nous rappelle la nécessité de parvenir à des solutions permanentes, pacifiques et politiques aux nombreux et inextricables conflits de la région». Il a en outre insisté sur l'urgence de «mettre fin au transit provocateur par l'Iran d'armes dangereuses à travers la Syrie».

Dans le même communiqué, il a également tenu à exprimer sa «peine pour la mort de l'équipage de l'avion russe abattu» le 17 septembre.

Au téléphone avec le président russe Vladimir Poutine, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a exprimé ses regrets après la mort des soldats russes à bord de l'avion Il-20 abattu le 17 septembre. Il a affirmé tenir la Syrie pour responsable du crash et promis de poursuivre son action contre l'Iran en Syrie.

Benjamin Netanyahou a cependant assuré Vladimir Poutine de sa volonté de maintenir la coordination dans le domaine de la sécurité entre leur deux pays.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par l'agence Tass, a annoncé que Vladimir Poutine s'entretiendrait probablement dans la journée avec le Premier ministre israélien Benjamin Netayahou.

Recevant son homologue hongrois Victor Orban à Moscou ce 18 septembre, le président russe Vladimir Poutine a répondu à une question de journaliste concernant le crash de l'avion de reconnaissance russe Iliouchine 20. «Cela ressemble à une succession de circonstances tragiques», a-t-il déclaré. «Quand il y a des gens qui meurent, c'est toujours un grand malheur», a poursuivi le chef d'Etat qui a présenté ses condoléances aux proches des 15 soldats russes qui étaient à bord de l'appareil au moment où il a disparu des radars au-dessus de la Méditerranée, au large de la Syrie.

L'armée israélienne a réagi en disant «tenir le régime d'Assad, dont l'armée a abattu l'avion russe, pour entièrement responsable de cet incident». Israël a ajouté que l'Iran et «l'organisation terroriste du Hezbollah» étaient responsables du drame.

------------------

Israël conteste s’être servi de l’avion russe abattu comme couverture en Syrie

Tsahal a également annoncé qu'elle partagerait avec l'armée russe toutes les informations pertinentes à sa disposition pour l'enquête.

Israël savait que l’avion était là et l’a utilisé comme couverture pour mener la frappe, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konashenkov à l’agence de presse TASS d’Etat.

« En utilisant l’avion russe comme couverture, les pilotes israéliens l’ont rendu vulnérable face aux tirs de la défense anti-aérienne syrienne. En résultat, l’avion Ilyushin-20, sa surface réfléchissante étant bien plus importante que celle du F-16, a été abattu par un missile lancé par le système S-200 », a dit Konashenkov.

Le système de défense anti-aérien S-200 est fabriqué par la Russie et vendu à la Syrie.

La Russie a convoqué mardi l’ambassadeur d’Israël à la suite du crash, a-t-on appris auprès du ministère russe des Affaires étrangères.

Israël a exprimé mardi sa « tristesse » après la mort des quinze membres d’équipage d’un avion militaire russe abattu par erreur par la défense anti-aérienne syrienne visant des appareils israéliens, incriminant le régime de Bachar al-Assad et ses alliés.

L’armée israélienne a affirmé dans un communiqué que ses appareils avaient attaqué une installation de l’armée syrienne d’où des systèmes entrant dans la fabrication d’armes de précision étaient en passe d’être livrés au mouvement terroriste chiite libanais du Hezbollah pour le compte de l’Iran.

Lire la suite sur Times Of Israel

Lire aussi: Menace tacite, Israël publie des photos satellites du palais présidentiel syrien

 

 

La Russie a annoncé qu'elle convoquait l'ambassadeur d'Israël. En Israël, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a refusé de commenter cette convocation, assurant n'avoir «rien à dire» à ce sujet. 

 

11h36 CET

L’opération de recherche des membres de l’équipage de l’avion russe Il-20 qui s'est abîmé près de la côte de Lattaquié comprend huit bateaux, destroyers et navires d’approvisionnement de la marine russe.

Pour l'heure, seuls des fragments de corps des membres de l’équipage et des effets personnels, ainsi que des débris de l’avion ont été repêchés à bord des bateaux russes.

Le ministère russe de la Défense a publié une carte de l'incident retraçant ce qu'il estime être la trajectoire des différents acteurs présents dans la zone.

La Russie a averti Israël de possibles représailles lors d'un appel entre ministres de la Défense respectifs des deux pays.

Moscou rend directement responsable Israël de la perte de son appareil, précisant n’avoir été prévenu qu’« une minute avant le début des frappes »

Les avions israéliens «ont délibérément créé une situation dangereuse pour les navires de surface et les aéronefs dans la région», d'après le ministère russe de la Défense.

«En utilisant l’avion russe comme bouclier, les pilotes israéliens l’ont exposé au feu des systèmes de défense aérienne syrienne : ainsi, l’Il-20 dont la surface est d’un ordre supérieure à celle du F-16, a été abattu par un missile du complexe S-200», a-t-il ajouté.

Après avoir pointé la responsabilité d'Israël dans la disparition de l'aéronef militaire Il-20, la Russie a annoncé dans un communiqué qu'elle se réservait le droit de réagir : «Nous considérons cette action provocatrice de la part d'Israël comme hostile. Quinze membres de l'armée russe sont morts à cause des actes irresponsables d'Israël. Cela contrevient absolument au partenariat russo-israélien. Nous nous réservons le droit à une réplique adéquate.»

Direct

 

 

 

La Turquie va envoyer des troupes supplémentaires à Idlib

 

Dans le cadre de l'accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib, Ankara compte dépêcher des forces militaires supplémentaires dans la région syrienne.

La Turquie a l'intention de dépêcher des forces supplémentaires dans la province d'Idlib, en Syrie, a annoncé le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Çavusoglu.

«Après l'exode des terroristes et le retrait des armes lourdes, resteront sur place les civils et l'opposition modérée avec une quantité modeste d'armes légères. La Turquie et la Russie contrôleront ce processus. Il nous faudra introduire des forces militaires supplémentaires à Idlib. De cette manière, la région sera nettoyée des terroristes», a expliqué le chef de la diplomatie turque lors d'une conférence de presse.

Lire la suite

 

 

 

 

Des missiles attaquent la côte de la province de Lattaquié, en Syrie

 

 

La ville de Lattaquié a été frappée le 17 septembre par des missiles tirés depuis la Méditerranée, selon les médias syriens. Selon les premières informations, au moins sept personnes auraient été blessées. Une enquête cherchant à déterminer les responsables de cette attaque est en cours.

 

La Défense russe dévoile qui a abattu le Il-20 en Syrie

 

Le ministère russe de la Défense a déclaré que le Il-20, disparu en Syrie depuis lundi soir, avait été abattu par des systèmes syriens S-200 en raison des actions «irresponsables» et «provocatrices» d'Israël.

Menant des frappes en Syrie, des pilotes israéliens se sont abrités derrière l'avion russe Il-20 qui s'est retrouvé sous le feu des systèmes de défense aérienne syriens S-200, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, qualifiant les actions de l'armée israélienne de «provocation». 

«Nous considérons ces actions provocatrices d'Israël comme hostiles. À la suite des actes irresponsables de l'armée israélienne, 15 militaires russes ont perdu la vie. Cela ne correspond absolument pas à l'esprit du partenariat russo-israélien», a déclaré M.Konachenkov.    

Via la ligne rouge, l'armée israélienne a prévenu la Russie d'une opération militaire en Syrie seulement une minute avant de mener les frappes, ce qui n'a pas permis de faire revenir l'Il-20 dans une zone sécurisée.  

L'ambassade d'Israël à Moscou a refusé de commenter les déclarations de ministère russe de la Défense sur l'implication de l'armée israélienne dans le crash de l'Il-20 russe.    

La Défense russe se réserve le droit à une réponse adéquate après les actions hostiles d'Israël en Syrie, a souligné le porte-parole du ministère russe.

Détails à suivre

 

 

Note; la prophétie biblique d’Ézéchiel va-telle se réalisé ! voir lien

 

 

Un avion russe disparaît des radars en Syrie, la France «dément toute implication»

 

Le ministère russe de la Défense a annoncé qu'un avion russe Il-20 avec 14 membres d'équipage à son bord avait disparu lundi soir au-dessus de la Méditerranée.

Il-20
Et d'ajouter que l'Il-20 a disparu des écrans radar lors de l'attaque de quatre avions israéliens F-16 qui ont visé lundi soir des cibles syriennes dans le gouvernorat de Lattaquié.

Parallèlement, les systèmes russes de contrôle de l'espace aérien ont enregistré des tirs de missiles depuis la frégate française Auvergne se trouvant dans cette zone, informe le ministère. 

Cependant, la partie française aurait déclaré ne pas être liée à la disparition de l'appareil russe.

«"Les armées françaises démentent toute implication dans cette attaque", a réagi à Paris un porte-parole de l'armée française», relate le quotidien France-Soir.

Le 17 septembre, vers 23h00 [22h00 heure de Paris, ndlr], tout contact a été perdu avec l'équipage de l'appareil russe Il-20 qui était de retour sur la base aérienne de Hmeimim, à 35km de la côte syrienne, avait annoncé le ministère russe de la Défense. La perte de tout contact avec l'appareil a coïncidé avec les frappes de l'aviation israélienne contre la Syrie et le tir de missiles depuis un navire français, précise le département militaire.

Source

 

 

 

 

Syrie : Poutine annonce un accord avec Erdogan pour créer une "zone démilitarisée" à Idleb

 

Vladimir Poutine annonce la création d'une zone démilitarisée entre rebelles et forces syriennes...

 

Troisième sommet intercoréen: le leader sud-coréen acclamé à Pyongyang

 

Les dirigeants des deux Corées ont défilé mardi en voiture dans les rues de Pyongyang sous les acclamations de la foule à l'occasion d'un troisième sommet au cours duquel le leader sud-coréen devait tenter de débloquer les discussions sur la dénucléarisation entre le Nord et Washington.

Le numéro un nord-coréen Kim Jong Un a accueilli Moon Jae-in sur le tarmac de l'aéroport international de Pyongyang, d'où il supervisait les tirs de missiles l'an dernier au plus fort des tensions entre les deux voisins.

Les deux hommes, accompagnés chacun de leur épouse, se sont donné l'accolade avant d'échanger quelques mots. Dans une démonstration soigneusement chorégraphiée, typique de la Corée du Nord, des centaines de personnes agitaient des drapeaux nord-coréens et d'autres les emblèmes de l'unification, soit l'image d'une péninsule non divisée.

Lire la suite

 

 

 

Guerre commerciale : la Chine riposte aux nouvelles taxes américaines

 

VIDÉO - Le ministère du Commerce chinois a indiqué ne pas avoir d'autre choix que de riposter aux nouveaux droits de douane américains, a-t-il indiqué dans un communiqué ce mardi. La veille, la Maison Blanche a confirmé l'imposition de taxes visant 200 milliards de dollars de produits venus de l'Empire du milieu.

Lire l’article

 

Le chef de la diplomatie hongroise répond à une ministre française : « La Hongrie est le seul pays en Europe à avoir organisé un référendum sur l’immigration »

 

Le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto a vivement réagi contre les critiques de la ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau à l’encontre des gouvernements italien et hongrois.

Szijjarto a déclaré à l’agence de presse hongroise MTI que « la Hongrie est le seul pays en Europe à avoir réalisé un référendum sur ce sujet » a-t-il rappelé.

« Certains politiciens européens s’ingèrent dans la politique migratoire de la Hongrie » a déploré le ministre hongrois.

« Afin de faire entrer les migrants, les politiciens à Paris, Bruxelles et Strasbourg tentent de prendre à la Hongrie son droit de protéger ses frontières. Mais le gouvernement hongrois s’oppose à l’immigration massive, comme le souhaitent les Européens » a-t-il conclu.

Hungary Journal

 

 

 

Zemmour : « Les Hongrois et les Polonais sauvegardent leur art de vivre. Ils ne veulent pas de nos sociétés multiculturelles et ils ont bien raison » (MàJ)

 

 

 

 

 

 

Éric Zemmour s’est exprimé sur l’équipe de France de football : « (…) Imaginez l’équipe du Nigeria avec 8 joueurs blancs sur 11 : qu’est-ce que vous diriez ? C’est bizarre »

 

Voir vidéo

 

Note ; une des journalistes "En quoi sont-il moins Français que vous parce qu'ils sont noirs !"

En France on aime mettre toute le monde à la mm enseigne, qu'il soit noir, arabe, musulman, homo, femme ou homme, tout le monde doit être mis sur la mm égalité alors que ce n’est pas le cas

Les gouvernements et les médias sont arrivé à mettre au point une politesse à la française qui veut que tout le monde soit au mm niveau . Tout le monde est français, on est tous Français et on a tous les mm racines ! Sauf que moi je n'ai aucune racine, hors de l'Europe. Mon père ni ma mère ne sont né en Afrique. Je n'ai moi mm qu'une nationalité et c'est la mm nationalité que mes ancêtres (français, européenne c'est-a-dire de souche Celte) . Voilà ce qui me différence d'un français de papier, parce que aujourd’hui n'importe qui peut devenir français; il suffit seulement de faire la demande

Et je finirais par ces paroles du général de Gaules :

Par Charles de Gaulle (rapporté par Alain Peyrefitte) / Le 5 mars 1959

Charles de Gaulle« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France.

Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

Qu’on ne se raconte pas d’histoire! Les musulmans, vous êtes allés les voir? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants.

Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français.

Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante? »

 

 

 

 

Hapsatou Sy réplique : elle menace Ardisson et publie les propos coupés au montage de Zemmour

 

Voir vidéo sur Français de souche

 

Note : pour information Hapsatou Sy a des  parents d'origines sénégalaise et mauritanienne (deux pays musulmans) ce qui explique pourquoi elle se sent "insulté" lorsque Zemmour lui dit que son nom ne fait pas partit de l'histoire de France

 

Lire aussi: Polémique avec Hapsatou Sy - Eric Zemmour se défend sur BFM TV et renvoie la faute sur Thierry Ardisson: "C'est lui qui a parlé de ce sujet !"

 

 

Vidéo d’un viol à Toulouse diffusée sur les réseaux sociaux : ce que l’on sait (MàJ)

 

Lundi soir, par un tweet, la police nationale informe qu’une enquête est ouverte après la diffusion sur des réseaux sociaux, notamment Snapchat, de vidéos montrant « des actes sexuels non consentis ». Les autorités appellent à cesser de partager ou de diffuser ces vidéos.

Un acte commis dimanche soir à Toulouse ?

Le parquet de Toulouse ne souhaitait pas mardi matin communiquer sur ce sujet pour ne pas entraver l’enquête confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Toulouse Saint-Michel et aux gendarmes de Balma, en banlieue toulousaine.

Selon nos confrères de France Bleu Occitanie, le viol aurait été commis dimanche soir « peut-être aux abords d’une boîte de nuit toulousaine ». D’autres sources parlent de la proximité de deux établissements de nuit, situés à Balma et avenue des Etats-Unis à Toulouse.

 

Vers une guerre de religion, infos du 18 sept 2018

Publiées sur Snapchat et relayées sur Twitter

Ces vidéos auraient été mises en ligne sur le réseau Snapchat et relayées ensuite par un internaute sur Twitter. L’homme en question explique dans une vidéo avoir voulu dénoncer les agissements de ceux que l’on voit sur la vidéo incriminée : 4 jeunes hommes violant une jeune fille, visiblement très alcoolisée. Ce que la police a prudemment nommé « des actes sexuels non-consentis ».

A la suite de ces diverses publications, l’affaire a suscité de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. A l’exception d’une curiosité, que l’on qualifiera simplement de très malsaine, pour certains, citons par exemple ces photos qui circulent sur les réseaux sociaux où l’on voit 4 jeunes hommes désignés par les internautes comme les auteurs de ce viol.

Rappelons qu’à ce stade, l’enquête ne fait que commencer et que les gendarmes doivent déjà, dans un premier temps, confirmer que la vidéo a bien été prise à Toulouse, qu’elle est récente et évidemment d’identifier la victime et les auteurs.

 

 

Tariq Ramadan : la plaignante suisse raconte une « nuit d'horreur »

 

Le ministère public suisse a ouvert une instruction pénale pour « viol » et « contrainte sexuelle ». Les enquêteurs s'intéressent à la famille de l'accusé.

 

 

Commenter cet article

Chyren 18/09/2018 23:55

Les hommes et leurs missiles... amusant de voir la France démentir, avec empressement, son éventuelle implication lors de la disparition d'un avion russe.
Je crois qu'il faut garder en mémoire les manœuvres russes 'Est 2018' qui impliquaient l'une des cinq région militaires russe, avec l'équivalent de 5 fois l'armée française. Est-on sûr de vouloir se frotter à l'ours qui dort!?