Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

 6 aout 2018

 

 

DIRECT. Séisme en Indonésie : au moins 91 morts, des centaines de touristes en cours d'évacuation

 

Ce qu'il faut savoir

Les équipes de secours indonésiennes se pressent, lundi 6 août, au milieu des ruines pour secourir des survivants d'un puissant séisme qui a fait au moins 91 morts sur l'île touristique de Lombok, une semaine seulement après un autre tremblement de terre meurtrier.

Plusieurs répliques puissantes. Le tremblement de terre, de magnitude 6,9, a endommagé des milliers de bâtiments et a été ressenti sur l'île voisine de Bali, la plus touristique de l'archipel d'Asie du Sud-Est. Il a été suivi par plusieurs répliques provoquant de nouvelles frayeurs lundi, l'une atteignant une magnitude de 5,3 dans la matinée.

Les touristes évacués. Environ 900 touristes indonésiens et étrangers sont en cours d'évacuation des petites îles de Gili, proches de celle de Lombok. Quelque 200 touristes "indonésiens et étrangers" ont déjà quitté les trois îles de Gili et "il en reste environ 700 en attente d'évacuation", a déclaré un porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes.

 Un bilan qui pourrait s'alourdir. Selon les autorités locales, le nombre de victimes devrait encore s'accroître alors que la collecte des informations et les opérations de secours se poursuivaient. Par ailleurs, plus de 200 personnes ont été blessées.

Direct

 

 

Retour des sanctions contre l’Iran

 

 

 

Un média autrichien révèle le «scénario d'horreur» pour les USA en Syrie

 

La participation de Pékin dans la lutte antiterroriste en Syrie pourrait jouer en défaveur de Washington, estime un journaliste de la revue autrichienne Contra Magazin. Selon lui, les États-Unis y soutiennent des rebelles affiliés à Al-Qaïda*.

Pékin a l'intention de soutenir l'armée de Bachar el-Assad dans la lutte contre les terroristes dans le gouvernorat d'Idlib et dans d'autres provinces syriennes, informe la revue autrichienne Contra Magazin en se référant à l'ambassadeur chinois en Syrie Qi Qianjin. Selon ce média, si la Chine rejoint la Russie et l'Iran dans la lutte antiterroriste, Damas pourrait reprendre le contrôle sur l'ensemble du territoire syrien, ce qui serait un «scénario d'horreur» pour les États-Unis.

Lire la suite

 

 

Les décapitations de Daesh font leur retour en Syrie

 

 

Les décapitations de Daesh font leur retour en Syrie

Après l'attaque sanglante de Soueïda qui a fait 250 morts le 25 juillet, le groupe terroriste islamiste Daesh a fait plusieurs dizaines d'otages. L'un d'entre eux a été exécuté : un jeune homme de 19 ans décapité par le groupe djihadiste.

Le groupe islamiste terroriste Daesh a décapité l'un des otages enlevés le 25 juillet lors de l'assaut sanglant de Soueïda en Syrie, selon un média en ligne, Soueida24.

Lors des attaques coordonnées du mois de juillet dans la province méridionale de Soueïda, qui ont fait plus de 250 morts, le groupe djihadiste a enlevé une trentaine de femmes et d'enfants. 17 hommes sont également portés disparus d'après Soueida24.

Cette source a annoncé le 2 août l'exécution par décapitation d'un jeune homme faisant partie des otages. Cet étudiant de 19 ans avait été enlevé du village de Chabké avec sa mère, selon le journaliste Nour Radwan, qui dirige Soueida24.

Lire la suite

 

L'Arabie saoudite expulse l'ambassadeur du Canada

 

 

L’Iran fait connaître la condition de son retrait de Syrie

 

La République islamique d’Iran envisage-t-elle de réduire sa présence en Syrie ou de s’en retirer, mesure sur laquelle insistent plusieurs États, dont les USA? Aux yeux du porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, c’est la stabilisation de la situation en Syrie et la victoire sur le terrorisme qui rendront ce scénario possible.

Téhéran diminuera sa présence en Syrie ou en quittera complètement le territoire quand la situation se sera stabilisée et que la lutte contre le terrorisme touchera à sa fin, a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne Bahram Qassemi.

«Tant que le gouvernement syrien continuera à le souhaiter, nous resterons dans ce pays. Outre la réponse à la demande des autorités syriennes, notre principale mission a été la lutte contre le terrorisme. Dès que nous constaterons que la Syrie est proche d’une stabilité relative, que la lutte antiterroriste touche à sa fin et que les succès importants seront consolidés, nous pourrons certainement réduire notre présence consultative en Syrie, ou nous en retirer», a indiqué le diplomate à l’agence Pana. Le texte de sa déclaration est en outre en ligne sur le site du Ministère iranien des Affaires étrangères.

Lire la suite

 

 

 

Nétanyahou défend la loi controversée sur Israël « Etat nation du peuple juif »

 

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a défendu une nouvelle fois dimanche 5 août une loi controversée définissant Israël comme « l’Etat-nation du peuple juif », au lendemain d’une manifestation massive de la communauté druze et de leurs sympathisants à Tel-Aviv

La nouvelle législation, intégrée aux lois fondamentales qui font office de Constitution en Israël, a été critiquée par diverses communautés et l’opposition depuis son adoption le 19 juillet. Selon M. Nétanyahou, le texte aiderait à empêcher les Palestiniens et les migrants illégaux de demander la nationalité israélienne, comme il l’a expliqué à l’ouverture du conseil des ministres.

Lire la suite

 

Lire aussi :   Mobilisation exceptionnelle de la communauté druze contre une loi définissant Israël

 

 

Trump admet que la réunion entre son fils et une avocate russe portait sur Clinton

Nouvelle version du camp Trump dans l’enquête sur l’ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine. Donald Trump a admis ce dimanche que son fils avait rencontré une avocate russe dans le but d’obtenir des informations sur Hillary Clinton. Tout en affirmant qu’il n’était pas au courant de cette réunion.

Donald Trump a admis dimanche que son fils avait rencontré une avocate russe « pour obtenir des informations » sur son opposante à la présidentielle de 2016, Hillary Clinton, qualifiant de « totalement légal » un rendez-vous pourtant dénoncé comme l’indice d’une tentative de collusion avec Moscou.

Lire la suite et voir vidéo

 

Eurovision 2019: La Turquie continuera de boycotter le concours qu'elle estime inadapté au jeune public

 

« Nous ne pouvons diffuser en direct à 21h00, une heure où les enfants regardent la télévision, un Autrichien qui porte à la fois une barbe et une jupe, (…) et qui se dit à la fois homme et femme », a justifié le président de la télévision publique turque…

La Turquie, qui boycotte depuis l'Eurovision  depuis 2012, ne participera pas à la prochaine édition de ce concours international de chansons Eurovision, jugeant la compétition inadaptée au jeune public, selon le président de la télévision publique turque TRT, Ibrahim Eren: «Nous n'envisageons pas de participer à la compétition», selon des propos rapportés par le quotidien Hürriyet.

«Vous avez dévié de vos valeurs»

«En tant que chaîne publique, nous ne pouvons diffuser en direct à 21h00, une heure où les enfants regardent la télévision, un Autrichien qui porte à la fois une barbe et une jupe, (...) et qui se dit à la fois homme et femme», a-t-il justifié Il faisait là clairement référence à la drag queen autrichienne Conchita Wurst, gagnante de l'Eurovision en 2014. «Nous l'avons dit à l'Union européenne de radio-télévision (UER), "vous avez dévié de vos valeurs"», a poursui Ibrahim Eren. «Quand cela sera corrigé, nous reviendrons à l'Eurovision».

L'édition 2019 de l'Eurovision doit se tenir en Israël, dont la représentante, Netta Barzilai, l'a emporté en mai dernier.

Lire la suite

 

 

 

L’Aquarius ne veut pas reconduire les migrants en Libye

 

D’après le droit international, la responsabilité première du débarquement des navires de secours appartient au pays responsable des opérations dans la zone.

Si l’Aquarius agira en conformité avec le droit maritime international, le navire ne reconduira pas de migrants en Libye, a dit Nick Romaniuk, parce que le pays n’est pas un lieu sûr pour les migrants.

L’ouest de la Libye est actuellement le principal point de départ pour des milliers de migrants fuyant la misère et les conflits et cherchant à se rendre en Europe.

(…) Yahoo

 

 

 

Nîmes (30) : un surveillant de prison égorgé avec la lame de rasoir d’un détenu

 

Un surveillant de prison de la maison d’arrêt de Nîmes a été grièvement blessé ce dimanche 5 août. L’un des détenus l’a attaqué par surprise pour lui trancher la gorge.

Un surveillant a été attaqué par surprise par un détenu à qui il venait d’ouvrir la porte de sa cellule.

Ce dernier a confectionné un objet tranchant à partir d’une lame de rasoir.

Ouvert sur 8 centimètres, le pronostic vital du surveillant n’est pas engagé, même si une veine a été touchée. Une intervention qui a nécessité 11 points de suture.

(…) France 3

 

 

 

Grenoble: le suspect d'une violente agression au couteau se livre à la police

 

Soupçonné d'avoir grièvement blessé un jeune homme dans la nuit de samedi à ce dimanche, un individu de 28 ans s'est présenté à la police ce dimanche soir à Grenoble.  

Lire la suite

 

 

Rennes (35) : un homme de 28 ans sauvagement agressé et attaqué au couteau par six jeunes migrants afghans

 

Vendredi soir, un homme de 28 ans originaire de Paris, en visite à Rennes chez son amie a été victime d’une agression au couteau, esplanade de Gaulle. Atteint au dos et au mollet, il est ressorti de l’hôpital samedi matin, avec six points de suture et une incapacité temporaire de travail de plusieurs jours.

(…) Il a expliqué aux enquêteurs avoir été pris à partie par six hommes, âgés de 18 à 28 ans, qu’il ne connaissait pas. Les hommes, dont il ne comprenait pas la langue, l’ont agressé verbalement, avant de lui jeter des bouteilles et de lui assener des coups. Ils lui ont porté deux coups de couteau, dans le dos et au mollet.

(…) Les six hommes d’origine afghane, dont certains déjà connus pour des faits de violence, ont été placés en garde à vue.

(…) Ouest-France

 

 

Espagne : arrestation d’un Marocain pour le viol d’une Britannique de 74 ans

 

Un ressortissant marocain de 25 ans a été arrêté à Valence pour agression sexuelle et vol avec violence présumés sur une femme âgée de 74 ans, de nationalité britannique. Les faits se sont produits en mai dernier dans la commune d’Arona (province de Santa Cruz de Tenerife, Îles Canaries).

ABC

 

 

Le Maroc réclame encore davantage d’aides de l’UE pour surveiller les flux migratoires

 

[…] Selon un rapport interne de Frontex, l’agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes, que s’est procuré le quotidien espagnol El Pais, le Maroc aurait relâché sa vigilance concernant les contrôles de sortie de son territoire.

Selon ce rapport interne, il y aurait certains « dysfonctionnements » au Maroc concernant la surveillance des flux migratoires. Les patrouilles seraient moins efficaces l’après-midi, permettant aux passeurs de faire partir les candidats au départ vers l’Espagne, peut-on lire. La Commission a reconnu la semaine dernière que le pays avait en effet « besoin d’un soutien plus important ».[…]

RFI

 

Espagne : 400 migrants en provenance du Maroc secourus en mer

 

Trois cent quatre-vingt-quinze migrants ont été secourus ce week-end en Méditerranée alors qu’ils tentaient la traversée entre le Maroc et l’Espagne, ont rapporté les services de sauvetage espagnols.

Les personnes secourues se trouvaient à bord de neuf embarcations dans le détroit de Gibraltar et dans l’ouest de la Méditerranée, les deux points de passage les plus fréquents vers l’Espagne, ont été secourus samedi, a indiqué la garde-côte espagnole sur Twitter. Deux autres migrants ont été secourus dimanche.

Le Figaro

 

 

_________________

 4 aout 2018

 

 

 

Gaza : deux Palestiniens tués lors de nouvelles violences à la frontière avec Israël

 

En marge des violences qui ont également fait au moins 220 blessés vendredi, le Hamas poursuit ses discussions internes, en vue d’un possible accord avec Israël.

Des brancardiers et des manifestants palestiniens transportent un blessé lors de manifestations à Khan Younès, dans le sud de la bande Gaza, le 3 août.

Deux Palestiniens ont succombé à des tirs israéliens lors d’une manifestation vendredi 3 août près de la barrière séparant Israël de la bande de Gaza, au cours de laquelle environ 220 personnes ont été blessées. La deuxième victime, un adolescent de 15 ans touché à la poitrine, est mort samedi, a annoncé le ministre de la santé gazaoui.

Au moins 159 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début, le 30 mars, de ce qu’ils ont baptisé la « Grande Marche du retour ». L’expression désigne le droit au retour des Palestiniens qui ont fui ou ont été chassés de leurs terres à la création d’Israël, en 1948, et qui constituent la majorité des deux millions d’habitants de la bande de Gaza.

Lire la suite

 

 

Israël intercepte un second bateau de militants anti-blocus au large de Gaza

 

La marine israélienne a annoncé samedi avoir intercepté un bateau au large de la bande de Gaza, le second en moins d'une semaine avec à son bord des militants dénonçant le blocus imposé par l'Etat hébreu à cette enclave palestinienne depuis plus d'une décennie.

Selon l'armée israélienne, l'embarcation transportant 12 personnes et battant pavillon suédois a été "interceptée conformément à la loi internationale" et acheminée vers le port d'Ashdod, dans le sud d'Israël.

Le bateau baptisé "liberté pour Gaza" a "violé le blocus naval légal imposé à la bande de Gaza", a ajouté l'armée, précisant que les passagers avaient été emmenés pour être interrogés.

La marine israélienne avait déjà arraisonné dimanche le bateau "Awda" ("Retour", en arabe) qui battait pavillon norvégien avec 22 personnes à bord.

Lire la suite

 

 

La Corée du Nord poursuit ses programmes nucléaire et balistique, selon l’ONU

 

Un rapport remis au Conseil de sécurité indique que le pays continue en outre d’exporter ressources et armements, en violation des interdictions et des restrictions qui lui sont imposées.

La Corée du Nord n’a pas mis fin à son programme nucléaire et a eu recours à des transbordements illégaux de produits pétroliers en mer, de bateau à bateau, pour contourner les sanctions des Nations unies (ONU), selon un rapport d’experts remis au Conseil de sécurité de l’instance internationale. Selon ce rapport, la Corée du Nord a également « continué de défier les résolutions du Conseil de sécurité à travers une hausse massive des transferts illicites de produits pétroliers en mer en 2018 ».

Le panel d’experts de l’ONU a évoqué des violations d’une interdiction d’exportation du charbon, du fer et d’autres marchandises nord-coréennes, notamment de fer et d’acier à la Chine, à l’Inde et d’autres pays, qui lui a rapporté près de 14 millions de dollars d’octobre à mars dernier au régime de Kim Jong-un. Ces violations ont rendu le dernier train de sanctions des Nations unies adopté l’an dernier « sans effet » en bafouant les restrictions imposées par l’ONU, ajoute le texte.

Pyongyang a en outre « tenté de fournir du petit armement et des armes légères ainsi que d’autres équipements militaires » à la Libye, au Yémen et au Soudan. Le rapport identifie un trafiquant d’armes syrien, Hussein Al-Ali, qui a fourni « un éventail d’armes conventionnelles, et dans certains cas des missiles balistiques, à des groupes armés au Yémen et en Libye ». Les armements étaient fabriqués en Corée du Nord, précise le rapport.

Les diplomates nord-coréens ont joué un rôle essentiel dans ce processus, en ouvrant de multiples comptes bancaires à l’étranger. En dépit d’une interdiction des coentreprises avec la Corée du Nord, le rapport dévoile l’existence de plus de 200 de celles-ci, beaucoup avec la Russie.

(..)Pompeo se dit « optimiste », mais admet que « cela prendra du temps »....

Lire la suite

 

 

 

Donald Trump a adressé une lettre à Kim Jong-un

 

L'ambassadeur des États-Unis aux Philippines Sung Kim a remis samedi au ministre nord-coréen des Affaires étrangères une lettre de Donald Trump adressée à Kim Jong-un. Ce courrier pourrait être une réponse à la lettre que le dirigeant nord-coréen avait adressée au Président US le 1er août.

L'ambassadeur des États-Unis aux Philippines Sung Kim a remis au ministre nord-coréen des Affaires étrangères une lettre de Donald Trump à l'attention de Kim Jong-un, en marge de la réunion de l'Asean à Singapour qui s'est tenue ce samedi, annonce l'agence Reuters en se référant à la porte-parole du département d'État Heather Nauert.

Lire la suite

 

Fermeture du détroit d’Ormuz et stratégie iranienne contre les sanctions US

 

Le vice-Président iranien Eshaq Jahangiri a annoncé le lancement d’une stratégie d’«habile résistance économique» visant notamment à surmonter les conséquences des sanctions américaines et prévoyant entre autres le blocage du détroit d’Ormuz. Sputnik s’est entretenu avec deux analystes iraniens.

La fermeture du détroit d'Ormuz pour les pétroliers américains sera l'un des points de cette stratégie d'«habile résistance économique», a déclaré à Sputnik Seyed Hossein Naghavi-Hosseini, porte-parole de la commission spéciale iranienne pour le Plan d'action global conjoint (JCPOA).

Un navire iranien lors des exercices navals Velayat-90

«L'Iran a accès au golfe Persique, au détroit d'Ormuz et à la mer d'Oman. Il serait tout à fait contraire à la logique si les autres pays de la région vendaient leur pétrole et l'Iran non. La stratégie de l'Iran se résume ainsi: soit tous vendent leur pétrole, soit personne! Les Américains savent que l'Iran peut bien le faire», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Lire la suite

 

 

L'armée américaine aurait ressenti les effets de la nouvelle arme russe

 

La Russie a profité de l'opération militaire en Syrie pour tester de nouveaux armements. Les moyens russes de guerre électronique se sont montrés efficaces, écrit vendredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

«Au nord-est de la Syrie, nous avons été confrontés à une résistance jamais vue sur les ondes», a déploré le colonel américain Brian Sullivan, dont l'unité a opéré par le passé en Afghanistan, en Irak, au Koweït et en Syrie, faisant allusion aux capacités des Russes, écrit vendredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Le colonel a ajouté pourtant que les nouveaux défis étaient un «excellent entraînement» pour ses soldats.

Mais les experts ne sont pas aussi optimistes. Les moyens de guerre électronique modernes de la Russie sont puissants, mobiles, et peuvent être installés sur des véhicules blindés et des avions pour attaquer des cibles à des centaines de kilomètres.

Lire la suite

 

 

Afghanistan : 35 morts dans un double attentat-suicide dans une mosquée

 

L’explosion s’est produite vendredi à l’heure de la prière dans une mosquée chiite de Gardiz, dans l’est de l’Afghanistan.

Un double attentat-suicide dans une mosquée chiite a fait vendredi, à l’heure de la prière, au moins 35 morts et 94 blessés à Gardiz, dans l’est de l’Afghanistan, selon le dernier bilan annoncé samedi 4 août. Trois enfants figurent au nombre des victimes, ont précisé les autorités.

Les kamikazes déguisés en femmes ont fait irruption dans l’édifice à Gardiz, dans la province de Paktiya, près de la frontière pakistanaise, et ont ouvert le feu sur les croyants avant d’activer leurs charges. « Les assaillants étaient bien des hommes, portant des burqas pour dissimuler leurs vestes explosives et leurs armes automatiques », a rapporté le chef de la police provinciale, le général Raz Mohammad Mandozai. « Ils ont d’abord ouvert le feu sur la foule à l’intérieur de la mosquée avant de déclencher leurs charges. »

Cette attaque n’a pas été revendiquée, mais les talibans ont rapidement fait savoir par la voix de leur porte-parole, Zabihullah Mujahid, qu’ils n’avaient « rien à voir » dans ce massacre, désignant une nouvelle fois, implicitement, l’organisation Etat islamique (EI).

Lire la suite

 

 

 

Ankara veut geler les comptes bancaires de ministres US en riposte aux sanctions

 

Suite aux sanctions imposées contre la Turquie par Washington, Ankara est prête à riposter de façon symétrique, selon le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

Recep Tayyip Erdogan

Les autorités turques veulent geler les comptes bancaires des ministres américains de la Justice et de l'Intérieur Jeff Sessions et Ryan Zinke en riposte aux sanctions imposées par Washington contre leurs homologues turcs, a annoncé le Président Recep Tayyip Erdogan.

«Aujourd'hui, j'adresse un ordre à mes amis. Si les ministres américains de la Justice et de l'Intérieur ont des comptes bancaires en Turquie, gelez-les», a martelé le chef de l'État turc lors d'une intervention à Ankara, diffusée par la chaîne télévisée A Haber.

Lire la suite

 

lire aussi: Ankara fermera-t-il la base d’Incirlik aux Américains en réponse aux sanctions US?

 

Liberté religieuse des chrétiens : les Nations unies réprimandent l’Algérie

 

La Commission des droits de l’homme des Nations Unies a réprimandé l’Algérie pour ses persécutions contre les chrétiens et exhorté son gouvernement à « garantir [à tous chrétiens] le plein exercice de leur liberté de pensée, de conscience et de religion ». Les nombreuses fermetures administratives d’églises et d’institutions chrétiennes ces tout derniers mois, ont incité l’Alliance évangélique mondiale (WEA) à saisir, en juin dernier, la Commission des droits de l’homme des Nations unies en lui fournissant un rapport sur ces incidents. Un porte parole de la WEA a déclaré : «  Nous sommes satisfaits que la Commission des droits de l’homme ait interrogé, le 5 juillet, la délégation algérienne sur la fermeture d’églises, les procès intentés à des chrétiens ainsi que sur les conditions et les règlements relatifs au culte pour les non musulmans. Nous exprimons notre gratitude à la Commission pour avoir émis des recommandations claires au gouvernement algérien dans ses observations conclusives (du 26 juillet) sur le respect de la liberté religieuse pour tous et, explicitement, de cesser de fermer des lieux de culte et de refuser l’enregistrement de groupes religieux […] Ces recommandations de la  Commission clarifient les obligations de l’Algérie vis-à-vis du Pacte international relatif aux droits civils et politiques [adopté en 1966 et entré en vigueur en 1976] ». Le rapport de la  Commission – et ses recommandations – est disponible ici en français au format PDF.

Source : World Watch Monitor, 31 juillet via christianophobie.fr

 

 

 

Japon : un Nigérian arrêté après avoir détruit des centaines de pierres tombales et des statues religieuses

 

La police préfectorale d’Ehime a arrêté un ressortissant nigérian de 45 ans, dans le cadre d’une enquête sur la destruction de centaines de pierres tombales et de statues religieuses dans les préfectures d’Ehime et d’Osaka.

Dans l’immédiat, la police accuse Abraham Emmanuel Uba, un habitant de la ville de Hannan, préfecture d’Osaka, d’avoir renversé, le 15 juillet dernier, une statue bouddhiste d’une valeur d’environ 80.000 yens, dans un temple de la ville de Saijo, à Ehime.

La police n’a pas indiqué si Uba reconnaissait les faits. La police enquête également afin de savoir si Uba pourrait être l’auteur d’une destruction similaire dans un temple de la ville de Matsushima, à Ehime.

Le 21 juillet, environ 300 pierres tombales, dont certaines mesuraient 1,7 mètre de hauteur, ont été brisées dansle cimetière Tottori, à Hannan (Osaka). Six statues de Jizo en pierre ont également été détruites. Selon les enseignements bouddhistes, elles servent à protéger les enfants et les bébés à naître.

Le même jour, des dégâts similaires ont été observés sur plusieurs pierres tombales du cimetière de Jinen.

Tokyo Reporter

 

Belgique : l’ancien ennemi public n°1, Nordin Benallal, remis en liberté

 

Benallal, ce roi de l’évasion et ex-ennemi public n°1, est ce braqueur multirécidiviste déjà condamné à cinq peines, dont une, en cour d’assises, de 27 ans de réclusion pour hold-up et car-jacking, avec pour victime quelqu’un qui en garde une mutilation à vie.

 

Cinq fois condamné, Nordin Benallal est aussi connu pour s’être évadé à cinq reprises.

DHNet

 

Affaire Benalla : une ONG de la galaxie Soros vole au secours de Macron et accuse … les « hackers russes »

1 % des comptes, dont une partie émanant de la sphère russophile, ont publié 44 % des contenus relatifs à cette affaire qui a bousculé l’exécutif.

La tornade numérique était-elle – en partie – téléguidée ? Près de la moitié des tweets sur l’affaire Benalla ont émané des mêmes comptes, dont certains automatisés, selon une étude de l’ONG EU Disinfo Lab.

Avec quatre millions de tweets publiés par quelque 250.000 personnes, « l’affaire Benalla » a trouvé une résonance « énorme » sur les réseaux sociaux. Mais « 1 % des comptes ont publié 44 % du contenu », explique Alexandre Alaphilippe, chercheur au sein de cette ONG luttant contre la désinformation, en précisant que ces premiers éléments d’analyse seront complétés une fois l’étude terminée.

Parmi ces quelque 2.600 comptes, « il y a des comptes qui sont à la fois pro-Mélenchon, pro-Rassemblement national », mais aussi « russophiles », certains appartenant à des personnes réelles et d’autres à des comptes « à pseudonymes ou automatisés » tweetant « 24 heures sur 24 », détaille l’expert. (…)

 

 

Crise migratoire en Espagne : Bruxelles va aider Madrid

 

 

 

Lille (59) : 42 Soudanais de l’Aquarius obtiennent le statut de réfugié et bénéficieront d’une couverture sociale, ainsi que d’une carte de résident pour 10 ans

Les migrants accueillis dans le Nord en juillet après avoir été débarqués du navire humanitaire ont obtenu vendredi le statut de réfugiés.

Dans la foulée, le représentant de l’OFPRA a remis à chaque demandeur d’asile les documents qui ouvrent leurs droits au statut de réfugié. Ils pourront ainsi disposer d’une couverture sociale, et bénéficient d’une carte de résident valable dix ans.

(…) « Nous savons ce que vous avez vécu (…). Vous êtes ici chez vous, vous êtes des Lillois, et nous sommes extrêmement heureux de vous avoir parmi nous », a poursuivi Mme Aubry dans un discours largement applaudi par les réfugiés.

Le Monde

Martine Aubry @MartineAubry
Aujourd’hui, la ville de Lille est fière de compter 42 nouveaux lillois. Merci à tous ceux qui ont permis à ces 42 jeunes soudanais sauvés par l’Aquarius, d’avoir le statut de réfugiés et de commencer une nouvelle vie en France.

 

Royaume-Uni : la justice condamne rarement les mariages forcés permettant d’obtenir des papiers, par crainte d’être accusée de xénophobie

 

[…] Des adolescentes britanniques sont mariées de force et violées par des hommes, dont elles tombent couramment enceintes, pour qu’ils obtiennent des visas, révèle The Times dans une enquête. Devant les faits, le ministère de l’Intérieur “ferme les yeux” en délivrant les papiers, accuse le quotidien britannique. Ces jeunes filles sont souvent envoyées dans d’autres pays (Inde, Pakistan, Émirats arabes unis, Bangladesh…) et reviennent au Royaume-Uni après avoir accouché, “parce qu’il est plus facile, pour le ‘père de l’enfant’, de se voir alors délivrer des papiers”.

 

D’après des spécialistes, il y aurait des milliers de victimes en Grande-Bretagne, la grande majorité de ces femmes n’osant pas témoigner. […] Pour empêcher que leurs bourreaux obtiennent leur visa, les jeunes femmes peuvent signer officiellement une “demande de blocage” destinée aux autorités, mais celle-ci doit être rendue publique. Or leur crainte des représailles est si forte qu’elles sont nombreuses à garder le silence devant les faits. […] « C’est un phénomène national. Même quand des fonctionnaires voient qu’il s’agit d’un mariage forcé, ils savent qu’ils ont affaire à la tradition, à une culture ou à une religion. Alors ils ferment les yeux.

Après six mois d’enquête, The Times révèle ainsi plusieurs défaillances telles que la délivrance d’un visa au cousin d’une adolescente, battue et violée par celui-ci. Ou encore l’aide d’un député travailliste pour l’obtention des papiers d’un homme qui a contraint une jeune fille à l’épouser. […]

Courrier International

 

Un ministre italien propose d’abroger la loi punissant la « haine raciale » : « C’est devenu une arme utilisée par les mondialistes pour attaquer le peuple italien »

« Je propose d’abroger la loi Mancino, punissant les « discriminations raciales », qui a été transformée en arme idéologique utilisée par les mondialistes pour attaquer le peuple italien, l’accusant de plein d’abominations ».

La proposition vient du ministre de la Famille, Lorenzo Fontana, qui dans un post sur Facebook s’oppose aux « marionnettistes de la rhétorique de la pensée unique ».

(…) Reppublica.it

Cette proposition est émise suite à la fausse « agression raciste » de Daisy Osakue, cette athlète noire molestée, que les médias italiens et internationaux ont présenté comme le symbole de la xénophobie du peuple italien, alors que le parquet de Turin ainsi que le gouvernement ont affirmé qu’il n’y avait aucun motivation raciste dans cette agression.

« Toutes les premières pages des journaux ont pointé du doigt la vague inquiétante du racisme en Italie, pour finalement découvrir, dans une parodie tragique, qu’il n’y avait absolument aucune ombre de racisme » déclare le ministre Fontana.