Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

__________________

 1 sept 2018

 

 

 

Idlib : «La Turquie a déjà accepté l'opération de reprise de contrôle de Bachar el-Assad»

 

Entretien du 31/08/2018 avec Xavier Moreau, géopolitologue, fondateur de Stratpol. Alors qu'une offensive à Idlib semble imminente, il livre son analyse et répond aux questions de Nadège Abderrazak sur les conséquences politiques de cette opération dans la région et à l'international.

 

Kremlin: le meurtre de Zakhartchenko est une provocation qui aura des conséquences graves

 

L'assassinat du chef de la République populaire de Donetsk est une provocation qui entraînera de graves conséquences et provoquera une escalade des tensions dans la région, a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

La mort d'Alexandre Zakharchenko, chef de la République populaire de Donetsk (RPD), ne contribue pas à la mise en œuvre des accords de Minsk, l'attentat engendrant un regain de tensions dans la région, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

«La mort de Zakharchenko conduit évidemment à une tension accrue dans la région, ce qui naturellement ne contribue pas à la formation de conditions prometteuses pour la mise en œuvre des accords de Minsk», a déclaré M. Peskov.    

«Sans aucun doute, c'est une provocation. Il reste à déterminer qui en est à l'origine, mais il est certain qu'elle aura des conséquences graves sur la situation dans la région, et il est évident qu'elle ne contribue pas au processus de règlement», a ajouté le porte-parole du chef de l'État.

Lire la suite

La mort du chef de la république populaire autoproclamée de Donetsk relève de l'arbitraire absolu et porte un coup sévère à l'esprit des accords de Minsk, selon le président de la Douma russe.

Lire la suite

 

Lire aussi: Mort de Zakharchenko : Poutine dénonce un «assassinat perfide» visant à déstabiliser la région

Les individus soupçonnés d'avoir assassiné Zakhartchenko identifiés

 

Les individus soupçonnés d'avoir assassiné Alexandre Zakhartchenko, chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk, ont été identifiés, indique son porte-parole, qui a ajouté que selon les forces de sécurité de la RPD, cette explosion avait été effectuée à la demande du Service de sécurité d'Ukraine.

Lire la suite

 

 

 

Poutine prêt à écraser l’armée de Kiev? Le Kremlin recadre les propos de François Hollande

 
François Hollande

Alors que François Hollande a écrit dans ses mémoires que Vladimir Poutine aurait menacé Piotr Porochenko en 2015, lui assurant qu’il pouvait écraser l’armée ukrainienne, le Kremlin ne confirme pas ces allégations.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, n'a pas confirmé les déclarations que Vladimir Poutine aurait soi-disant faites à Piotr Porochenko en 2015, l'assurant qu'il pouvait écraser l'armée ukrainienne, comme cela est pourtant indiqué dans les mémoires de l'ancien Président français François Hollande. 

«Non, j'ai assisté à presque toutes les négociations et je n'ai pas entendu une telle phrase», a répondu ce vendredi 31 août M. Peskov aux journalistes lui demandant de commenter les propos de l'ancien dirigeant français.

Lire la suite

 

Des radicaux se disant formés par les USA projettaient un attentat à Palmyre

 

Les États-Unis ont formé des radicaux en Syrie qui comptaient commettre un acte terroriste à Palmyre, a annoncé samedi le ministère russe de la Défense. Ils appartiendraient au groupe Jaych Ossoud al-Charkiya, ou «Armée des lions de l'Est», dont le campement se trouve près d’une base militaire US.

Ce matin, les forces gouvernementales syriennes ont tué deux radicaux et en ont capturé deux autres lors d’une bataille au sud-est de la ville de Palmyre, relate le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Ils tentaient d’accéder à Palmyre depuis la localité d’Al-Tanf.

«La tâche de ces militants était de mener une série d'attaques terroristes près de la localité de Palmyre et permettre le passage de leur force d'environ 300 radicaux afin de reprendre la ville dans le courant de la semaine prochaine», apprend-on d’un communiqué.

Lire la suite

 

 

 

Washington ne financera plus l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens

 

Les Etats-Unis envisagent par ailleurs d’exiger de l’UNRWA une réduction drastique du nombre de Palestiniens considérés comme des réfugiés

La menace s’est concrétisée vendredi 31 août pour l’Autorité palestinienne. Après des mois de tensions, Washington a annoncé, par la voix du département d’Etat, qu’il allait réduire à néant sa participation financière au fonctionnement de l’agence des Nations unies chargée des réfugiés palestiniens (UNRWA).

Cette suppression s’ajoute à celle de 200 millions de dollars (172 millions d’euros) d’aide bilatérale décidée le 25 août. L’aide globale des Etats-Unis aux Palestiniens s’élevait en 2017 à plus de 350 millions de dollars. Une somme liée au rôle longtemps prépondérant de Washington dans le conflit israélo-palestinien.

Un peu plus tôt, Berlin avait annoncé une augmentation « substantielle » de sa contribution à l’UNRWA et appelait ses partenaires européens à faire de même. L’agence aide plus de 3 millions de Palestiniens, parmi les 5 millions enregistrés comme réfugiés, notamment à travers ses écoles et ses centres de santé. Sa capacité de travail est en « jeu », a écrit le ministre des affaires étrangères allemand, Heiko Maas, dans une lettre à ses homologues européens, réunis à Vienne.

Lire la suite

 

 

 

 

Attention fake news

Attaques chimiques en Syrie : les intox de la Russie

 

Médias et officiels russes ont multiplié des déclarations cherchant à avertir de possibles bombardements au chlore par des « terroristes » qui chercheraient à « piéger » Bachar Al-Assad.

« Des terroristes prépareraient une attaque chimique en Syrie dans deux jours pour piéger Al-Assad. » Cette attaque à Kafr Zita, dans la province d’Idlib, « annoncée » — au conditionnel — par des médias russes n’a finalement pas eu lieu. Mais la prochaine serait imminente, si l’on en croit Moscou. Où ? A Saraqeb ou « dans le sud », comme l’annonce l’ambassade de Russie en Israël ? Ou au contraire dans l’Ouest, près de Jisr al-Choughour, où des djihadistes ouïgours en auront la responsabilité avec l’aide de mercenaires britanniques, selon l’ambassade de Russie à Washington ?

Depuis que les bruits de bottes se font entendre autour de la province, dernier fief rebelle promis à une offensive militaire imminente, des responsables, ambassades russes, médias gouvernementaux et pro-Bachar Al-Assad multiplient les informations faisant état de préparatifs d’attaques chimiques dans la région. L’objectif serait de légitimer, selon eux, une intervention occidentale contre les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés.

Lire la suite

 

Note: Non !  les intox viennent  du journal gauchiste Le Monde. Car Le Monde oublie de préciser que les sites russes ont largement prévenue d'une éventuelle attaque chimique sur à Douma, bien avant que celle-ci arrive. Le Monde oublie aussi de parler des enfants qui étaient dans la vidéo de la soit disent attaque chimique à Douma ; ces enfants (deux enfants ainsi que  deux adultes) ont témoigné devant les caméras russes  que cette attaque n'avait rien de réel, mais les journaleux du Monde n'en ont bizarrement jamais parlé !!

De plus vue la supériorité militaire qu'ont les Russes, syriens et iraniens par rapport aux rebelles et autres islamiques, les Russes et leurs alliés n'ont aucun avantage d'utiliser l'arme chimique (le Monde évite d'en parler) mais les rebelles ont tous intérêts à prévoir une attaque chimique pour que la guerre de Syrie devienne un conflit généralisé (et tourne en leur faveur)

 

 

Quel est ce projet saoudien voulant transformer le Qatar en île?

 

Doha, Qatar

Le Qatar pourrait bien devenir une île! Il semble en tout cas de plus en plus probable que l’Arabie Saoudite mette en exécution ses plans de construire un canal qui viendrait isoler la péninsule du continent.

Un haut responsable saoudien a prôné pour la première fois ce vendredi 31 août la création par Riyad d'un canal qui transformerait la péninsule voisine du Qatar en une île, sur fond de tensions diplomatiques entre ces deux pays du Golfe.

Lire la suite

 

 

 

Chine : l’ONU appelle à la libération de milliers de Ouïghours des camps d’internement chinois

 

Plusieurs experts des Nations unies ont appelé, jeudi, à la libération immédiate de dizaines de milliers de Ouïghours, qui sont enfermés dans des camps d’internement chinois.

Des spécialistes des Nations Unies se sont inquiétés, jeudi 30 août, d’informations faisant état de linternement dans des camps chinois de dizaines de milliers, voire d’un million de Ouïghours, ethnie musulmane du Xinjiang, dans l’ouest du pays. L’ONU a appelé à leur libération immédiate.

Dans ses conclusions, le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale s’est alarmé des « nombreux cas d’internement d’un grand nombre de Ouïghours et d’autres minorités musulmanes, détenus en secret et souvent pour de longues durées, sans être inculpés ou jugés, sous prétexte de la lutte contre le terrorisme ou l’extrémisme religieux ».

[...]Pékin soutient que le Xinjiang est sous la menace de groupes islamistes et que des séparatistes tentent d’attiser les tensions entre la minorité musulmane et turcophone des Ouïghours et les habitants issus de l’ethnie han, majoritaire.

Depuis une loi antiterroriste votée en mars 2017, le gouvernement peut emprisonner une personne pour ses actions ou discours « extrémistes », sans jamais préciser sa définition du terme « extrémiste ». Cette notion est « excessivement large », pour le Congrès ouïghour mondial, et « établit un lien direct » entre le terrorisme et la simple pratique religieuse.

France 24

 

Note ; L'Onu s’inquiète-il sir l'état Chinois fait fermé des églises ? L'Onu s’inquiète-il de la disparition des chrétien d’Orient !

 

 

L’ONU s’inquiète de la situation des migrants sur l’île de Lesbos

 

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés s’est inquiété ce vendredi de la situation des migrants retenus dans les îles de la mer Égée et particulièrement sur l’île de Lesbos. Plus de 7 000 demandeurs d’asile et migrants s’y trouvent dans des structures capables d’accueillir seulement 2 000 personnes.

 

Il a souligné la nécessité pour les pays de l’UE de venir en aide aux « Etats de première ligne » comme la Grèce, l’Italie et l’Espagne. « La situation est tout à fait gérable, c’est une simple question de volonté politique » a affirmé le porte-parole du HCR.

[…] «Nous sommes particulièrement préoccupés par la vétusté des installations sanitaires, par les conflits entre les différentes communautés, la multiplication des agressions et des cas de harcèlement sexuel», a poursuivi Charlie Yaxley, notant que de plus en plus d’enfants présentent des problèmes psychiques. Il a rappelé que le gouvernement grec s’était engagé à transférer les migrants vers des centres d’accueil sur le continent et avait reçu pour cela un financement de l’Union européenne. […]

ouest-france

 

 

 

 

Italie: Il prend deux sans-papiers en covoiturage lors d'un voyage vers Rome, un Français condamné à neuf mois de prison

 

Il a pris neuf mois de prison et 24.000 d’amende, mais le tout avec sursis. Selon les informations de franceinfo, un Français a été condamné par la justice italienne le 11 août pour « aide à l’entrée illégale » après avoir pris deux sans-papiers en covoiturage lors d’un voyage vers Rome.

Avec sa compagne, il s’était inscrit sur Blablacar pour réduire la facture du déplacement entre Paris  et Rome. La 10 août, le couple a pris en charge en banlieue parisienne deux personnes intéressées par le trajet.

«Ils étaient sans papiers»

Tout se passait bien, jusqu’à la frontière italienne lors d’un contrôle de police. « On a présenté notre pièce d’identité. Quand ils ont vu qu’il y avait un des passagers qui faisait mine de chercher la sienne et qu’il ne la trouvait pas, ils l’ont conduit au poste de police pour vérifier son identité. Il s’est avéré que les deux passagers essayaient de rentrer clandestinement en Italie. Ils étaient sans papiers », explique à franceinfo Charlène, la compagne du conducteur qui a été placé en garde à vue dans la foulée et jugée en comparution immédiate le lendemain.

Lire la suite

Andrea et sa compagne française Charlène, âgés de 26 et 28 ans, se sont inscrits pour la première fois au mois d'août sur la plateforme de covoiturage BlaBlaCar pour réduire le coût de leur voyage Paris-Rome. Le vendredi 10 août, le couple franco-italien donne rendez-vous à deux inscrits de la plateforme intéressés par le trajet. Ils les prennent en charge en banlieue parisienne, direction Rome.

Contrôle de police à la frontière

"Tout se passait bien jusqu'à ce qu'on arrive à la frontière italienne", explique Charlène. C'est là que les policiers ont procédé dans un premier temps à un contrôle de documents. "On a présenté notre pièce d'identité. Quand ils ont vu qu'il y avait un des passagers qui faisait mine de chercher la sienne et qu'il ne la trouvait pas, ils l'ont conduit au poste de police pour vérifier son identité. Il s'est avéré que les deux passagers essayaient de rentrer clandestinement en Italie. Ils étaient sans papiers."

Lire la suite

 

 

Amsterdam : Un homme poignarde deux personnes à la Gare Centrale avant d’être maîtrisé par la police (MàJ : l’agresseur est afghan)

 

La police a tiré sur l’assaillant présumé qui a été blessé par balle. Il s’agit d’un un jeune Afghan de 19 ans possédant un visa de séjour délivré par l’Allemagne. Pour le moment, les circonstances exactes du drame ne sont pas connues et la police envisage « tous les scénarios ». L’homme semble cependant avoir agressé ses victimes au hasard.

(…) Le Figaro

 

Note : sans surprise, mais on peut ici encore remarquer le silence sur la nationalité du terroriste  des autres journaux français

 

Allemagne : un Afghan de 10 ans a violé un camarade de classe lors d’une sortie scolaire, un Irakien et un Afghan âgés de 11 ans ont tenu la victime durant le viol

 

Allemagne – Le drame s’est produit lors d’un voyage scolaire par une classe d’école primaire de Berlin.

Avant le début des vacances d’été, une classe d’une école primaire de Berlin s’est rendue au château de Kröchlendorff. Là, 38 filles et garçons auraient dû apprendre l’esprit d’équipe, mais tout s’est passé de manière très différente.

Au cours de la journée, un écolier de dix ans a été menacé par quelques camarades de classe. « On te baise aujourd’hui » ont-ils répété. Probablement par peur, le garçon se taisait et n’a rien dit aux professeurs. Dans la soirée, les enfants harceleurs ont mis leur menace à exécution.

Deux enfants de onze ans ont tenu et immobilisé le garçon. Son camarade de classe âgé de dix ans l’a finalement violé. Deux autres élèves ont observé les abus sexuels, mais ne sont pas intervenus.

Le violeur est un Afghan de 10 ans, il a été exclu de l’établissement. Les deux complices, un Afghan et un Irakien, sont âgés de 11 ans. La jeune victime va également fréquenter une autre école. On dit que le garçon ne veut pas retourner dans son ancienne classe.

Ce n’est pas le premier cas de violence dans cette école.

(…) Oe24.at

 

Note :  voilà ce qu'apporte à l'Europe la culture afghane. Ses agissements (légal en Afghanistan)  s'appelle  le bacha bazi qui veux dire en Perse et en Afghan « jouer avec les garçons » (voir page Wikipedia ou ce site

 

 

 

Grande-Bretagne : prison à vie pour un islamiste radical qui voulait assassiner Theresa May

 

Un partisan du groupe jihadiste Daesh a été condamné vendredi à Londres à la prison à vie pour avoir projeté d’assassiner la Première ministre britannique Theresa May. La cour criminelle de l’Old Bailey a condamné Naa’imur Zakariyah Rahman, 21 ans, à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 30 ans.

« Naa’imur Zakariyah Rahman est un individu très dangereux et il est difficile de prévoir quand, et si, il se déradicalisera et ne sera plus un danger pour la société« , a déclaré le juge Haddon-Cave.

Naa’imur Zakariyah Rahman, arrêté en novembre 2017, voulait « faire les gros titres  » en se rendant au 10 Downing Street, résidence de la Première ministre, à un moment où celle-ci s’adresserait à la presse à l’extérieur du bâtiment, selon l’accusation. […]

bfmtv

 

Note : hé bien, c'est moins risqué pour un terroriste de s'attaquer a un civil qu'a un politicien !

 

Italie : un commissaire de police agressé au couteau à son domicile par un réfugié africain qui avait obtenu un permis de séjour pour « raison humanitaire »

 

Deux voleurs armés de couteaux sont montés au deuxième étage d’un immeuble pour pénétrer dans l’appartement du commissaire de police, Nuccio Garozzo, où il vit avec sa femme et ses deux filles.

L’agent de police, après s’être rendu compte de la présence des deux voleurs, a réussi à les bloquer, mais a subi des blessures par arme blanche sur tout le corps.

La police, qui est intervenue sur place, a confirmé que l’un des deux voleurs s’est échappé en sautant du balcon, alors que le voleur arrêté a subi des blessures à la tête. L’agresseur interpellé, un Gambien de 18 ans (actuellement hospitalisé après avoir tenté de s’échapper du balcon), était connu des services de police pour violences, menaces et trafic. Il un permis de séjour pour raisons humanitaires.

Matteo Salvini a déclaré sur les réseaux sociaux: « Expulsion immédiate »

IlGiornale

 

 

 

 

Renaud Girard : «L’immigration de masse est un scénario perdant-perdant»

 

Alors que la question de la crise migratoire occupe l’espace médiatique et le débat public, Renaud Girard analyse les conséquences de l’immigration massive sur les pays d’Europe comme ceux d’Afrique. Renaud Girard est correspondant de guerre et chroniqueur international du Figaro.

Jamais les Français ne furent interrogés sur l’immigration de masse, le multiculturalisme et le regroupement familial.

Aujourd’hui, le continent africain connaît une explosion démographique et l’Europe vieillit. Pourquoi ne pas tout simplement accepter l’immigration ?

Il est évident que les pays européens n’ont plus les moyens économiques, sociaux et politiques d’accueillir toute la misère du monde. […]

Mais surtout, l’immigration de masse pose un problème identitaire et culturel. L’Homme n’est pas qu’un homo economicus désincarné, sans histoire ni racines ; il est avant tout un être de culture. La culture européenne -fille de l’Antiquité, du judéo-christianisme et des Lumières- risque d’être submergée par des populations dont le mode de vie est incompatible avec le mode de vie européen et dont la présence massive sur notre sol ne peut aboutir qu’à des tensions.

L’immigration de masse sape la cohérence, l’unité et la solidarité des sociétés occidentales. Au lieu d’une société unie, l’immigration fragmente le corps social en une multitude de communautés indifférentes, voire hostiles, les unes aux autres. Certains membres des minorités (pas tous heureusement!) refusent de s’intégrer et basculent dans la délinquance, leur haine de notre pays pouvant aller jusqu’au terrorisme.

Cette crise migratoire peut-elle avoir de graves conséquences politiques ?

Cette crise identitaire risque bien de se transformer en crise politique. D’une part, on constate partout en Europe l’inquiètante progression des mouvements extrêmistes – en Allemagne, en France, en Italie, en Grèce…. Ce phénomène politique est une conséquence directe de l’immigration.[…] Il y a quelque chose de paradoxal chez les bonnes âmes bien pensantes qui à la fois fustigent les partis extrêmistes et soutiennent l’immigration. Cela est incohérent. En effet, c’est l’immigration qui nourrit les partis extrêmistes et risque un jour de les amener au pouvoir. […]

Le Figaro

 

 

Note :  encore un excellent article de la part du Figaro (un des seuls journaux qui a les couilles de publié ce genre d'article)

 

Zemmour : « Les écologistes sont partisans du local pour les salades et du global pour les hommes. Ils dénoncent le libre-échange, mais refusent la fermeture des frontières aux migrants »

 

CHRONIQUE – Alors qu’ils ont réussi à imposer nombre de leurs idées dans le débat public, les écologistes sont travaillés en permanence par des contradictions existentielles insolubles.

(…) Ils sont contre la mondialisation capitaliste, dénoncent les traités de libre-échange, mais interdisent la fermeture des frontières aux migrants.

Ils sont partisans du local pour les salades et du global pour les hommes. Ils exaltent le droit des peuples indiens à défendre leur identité en se fermant aux autres, mais traitent de fascistes et de racistes le peuple français ou ses voisins européens qui ont le même désir.

Ils sont affolés à juste titre par l’exploitation excessive des ressources naturelles, mais se refusent à voir que la première raison en est l’explosion démographique sur la planète. (…) Leurs contradictions sont innombrables et finissent par les rendre inaudibles, incompréhensibles, odieux.

Le Figaro

 

Le député LR Fabien Di Filippo accusé d'antisémitisme après avoir qualifié Macron de "président Rotschild"

 

À la suite de la déclaration polémique d'Emmanuel Macron sur les Français "réfractaires au changement", l'élu Les Républicains a publié un tweet dans lequel il évoque un "président Rotschild". Le Crif l'accuse d'antisémitisme et réclame des sanctions.

La phrase a suscité de nombreuses réactions, mais celle-ci n'est pas passée inaperçue.

Mercredi 29 août, peu après la sortie d'Emmanuel Macron sur le "Gaulois réfractaire au changement", le député Les Républicains Fabien Di Filippo s'est fendu d'un message sur Twitter qui lui vaut des accusations d'antisémitisme. L'élu de Moselle y qualifie Emmanuel Macron de "président Licra" : "Entre négation de l'identité française et nouvelle insulte au peuple français, le Président Rotschild @EmmanuelMacron s'est encore surpassé au Danemark", a publié le secrétaire général adjoint des Républicains.

Le député de Moselle s'est expliqué par la suite, assurant qu'il faisait là référence au passé de banquier d'affaire du chef de l'État, mais le mal était fait. La Licra, Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, s'est saisie de l'affaire, estimant que l'élu "ne pouv(ait) ignorer le ressort historique antisémite" de l'expression employée.

Le Crif, le Conseil représentatif des institutions juives de France, a également condamné les propos de l'élu lorrain. Son président, Francis Kalifat, a également réagi en évoquant un "tweet nauséabond aux relents antisémites des années 30". Il réclame "une condamnation ferme" et une "sanction exemplaire" de la part du patron des Républicains, Laurent Wauquiez.

Lire la suite

 

Note ; c'est vraiment n'importe quoi, les personnes du Crif devraient vraiment aller consulter un psy. Moi mm j'ai souvent fait la remarque sur le passé Rothschild de Macron, et cela n'avait aucune allusion à une religion mais à un lobby banquier

 

__________________

31 aout

 

Le leader de la République autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakharchenko tué dans une explosion

 

Le leader de la République autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakharchenko tué dans une explosion

Une explosion dans un café du centre de Donetsk a coûté la vie à Alexandre Zakharchenko, le chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk, qui a succombé à ses blessures à l'hôpital. Trois autres personnes sont blessées.

Alexandre Zakharchenko, leader de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) dans l'Est de l'Ukraine, a été tué par une explosion survenue ce 31 août dans un café du centre de Donetsk, non loin de sa résidence. Il est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital. Trois autres personnes ont été blessées, parmi lesquelles le ministre des Finances de la RPD, Alexandre Timofeïev.

Lire la suite

 

 

 

Attaque au couteau à Amsterdam : deux blessés selon un premier bilan, l'assaillant présumé maîtrisé

 

La police néerlandaise a annoncé ce 31 août qu'une attaque au couteau avait eu lieu dans la gare d'Amsterdam, faisant deux blessés. Elle a en outre déclaré avoir tiré sur l'assaillant présumé. Les trois blessés ont été transférés à l'hôpital.

Sur son compte Twitter, la police de la ville d'Amsterdam a fait état d'une attaque au couteau à la gare centrale, ce 31 août, qui a fait deux blessés. «La police a tiré sur un suspect suite à un incident à l'arme blanche à la gare d'Amsterdam-Central», a-t-elle ainsi déclaré. L'assaillant présumé a été blessé par balle par un officier de police et les trois personnes ont été transférées à l'hôpital. 

 

Les Casques blancs auraient kidnappé 44 enfants selon le ministre syrien des Affaires étrangères

 

Une mise en scène d'attaque chimique à Idlib est-elle en cours de préparation chez les djihadistes ? Selon le ministre Walid al-Mouallem, la sulfureuse organisation des Casques blancs aurait kidnappé des enfants pour la réalisation de celle-ci.

Le 30 août, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Mouallem, a accusé les Casques blancs, cette ONG très controversée, d'avoir kidnappé 44 enfants afin de mettre en scène une attaque chimique à Idlib, seule province encore aux mains des djihadistes.

«Comme vous le savez, ce sont les services spéciaux britanniques qui ont créé cette pseudo-organisation, ils les parrainent et les dirigent, ils étaient derrière les scénarios fabriqués d’utilisation d’armes chimiques, et maintenant ils sont en train de préparer le même scénario d’utilisation d’armes chimiques à Idlib», a-t-il déclaré, avant de poursuivre : «D’après nos informations, ils ont récemment enlevé 44 enfants dans la zone d’Idlib pour mettre en œuvre ce scénario».

Lire la suite

 

 

«10 000 terroristes» pouvant user d'armes chimiques : l'ONU redoute un bain de sang à Idlib

 

L'ONU demande à Moscou, Téhéran et Ankara de convaincre Damas de surseoir à une offensive dans la province d'Idlib, tout en évoquant la présence de «10 000 terroristes». Elle redoute que les deux camps n'aient recours à des armes chimiques.

Ce 30 août, l'envoyé spécial en Syrie des Nations unies (ONU), Staffan de Mistura, s'est dit préoccupé par le risque d'une catastrophe humanitaire à Idlib, alors que l'armée syrienne est en passe de reprendre le contrôle de cette région où les groupes rebelles et djihadistes sont encore présents.

Lire la suite

 

 

 

Les USA se préparent-ils pour une guerre nucléaire?

 

Explosion d'une bombe nucléaire

Craignant un comportement imprévisible de la Corée du Nord, les dirigeants des services de renseignement américains mettent à jour leur plan d'action en cas d'événements catastrophiques, et notamment d'explosions nucléaires massives au-dessus de 60 grandes villes des USA. L'information provient de BuzzFeed News.

Le renseignement US se préparerait aux catastrophes, y compris d'origine nucléaire, selon BuzzFeed News qui se réfère au porte-parole de la Federal Emergency Management Agency (FEMA, Agence fédérale des situations d'urgence), écrit jeudi le site d'information Vestifinance.ru.

La transition entre l'usage d'engins nucléaires réduits, qui pourraient être utilisés par des terroristes solitaires, et les explosions thermonucléaires organisées par des «entités étatiques» a été évoquée à Washington le 23 août 2018, affirme le site.

Lire la suite

 

 

 

Accord sur le nucléaire iranien : Téhéran tient ses engagements, selon l’AIEA

 

Un rapport de l’agence onusienne estime que le pays respecte les conditions de l’accord de 2015, dont les Etats-Unis se sont retirés.

L’Iran continue de tenir ses engagements dans le cadre de l’accord sur le nucléaire conclu en 2015, selon l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Téhéran respecte toujours les fondamentaux de cet accord, et l’AIEA a eu accès « à tous les sites et emplacements en Iran qu’elle souhaitait » inspecter, souligne l’agence jeudi 30 août dans un rapport publié au moment où l’avenir de cet accord est incertain, en raison de la décision en mai des Etats-Unis de s’en retirer et de réimposer des sanctions au régime iranien.

L’agence des Nations unies souligne toutefois de nouveau l’importance d’« une coopération proactive et en temps opportun » de la part de l’Iran « pour assurer un tel accès ». L’AIEA indique que les stocks iraniens d’uranium faiblement enrichi et d’eau lourde ont augmenté légèrement depuis le dernier rapport en mai, tout en restant dans les limites convenues dans l’accord de 2015.

Lire la suite

 

 

 

Poutine et Erdogan se rencontreront à Téhéran le 7 septembre prochain

 

Une rencontre entre le Président turc Recep Tayyip Erdogan et le Président russe Vladimir Poutine se tiendra dans la capitale iranienne Téhéran le 7 septembre prochain, a déclaré aujourd’hui le ministère turc des Affaires étrangères.

La diplomatie turque a en outre souligné que les deux chefs d’État étaient en contact direct. Le sommet entre la Russie, la Turquie et l’Iran viserait entre autres des questions relatives à la résolution de la situation dans la région d’Idlib, en Syrie.

Source

 

 

 

Emmanuel Macron appelle à revoir totalement la relation entre la Russie et l’UE

 

En déplacement à Helsinki, Emmanuel Macron a appelé le 30 août à «faire l'aggiornamento complet de notre relation avec la Russie» pour ne pas rester sur «des erreurs ou des incompréhensions des deux dernières décennies». «Notre intérêt est d'avoir des partenariats stratégiques, y compris en matière de défense, avec nos voisins les plus proches», a-t-il ajouté en évoquant notamment la relation entre l'UE et la Russie.

Lire la suite

 

 

 

 

Trump agite une nouvelle menace de guerre commerciale avec l'UE

 

Le président américain a jugé l'offre de Bruxelles d'abandonner les tarifs douaniers sur les importations automobiles américaines insuffisante. Le président de la Commission européenne a répliqué dans la foulée, en prévenant que l'UE riposterait à toute initiative des États-Unis.

On croyait les tensions en cours d'apaisement depuis la rencontre entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker - et l'accord de «cessez-le-feu» qui en a découlé - le 25 juillet dernier. Le président américain a jugé que l'offre de l'Union européenne d'abandonner les tarifs douaniers sur les importations automobiles américaines n'était pas satisfaisante, dans un entretien accordé à l'agence Bloomberg News, publiée jeudi. Une déclaration qui intervient en réponse à l'annonce de la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, plus tôt dans la journée. Jean-Claude Juncker a répondu dans la foulée, ce vendredi matin, au micro de la chaîne ZDF. Le président de la Commission européenne a expliqué que l'accord conclu fin juillet pour éviter un relèvement des droits de douane américains sur les importations d'automobiles serait respecté, tout en prévenant que l'UE riposterait à toute initiative des États-Unis.

Lire la suite

 

Lire aussi: Trump menace de retirer les États-Unis de l’OMC

 

 

Un pasteur et sa famille brûlés vifs par des Peuls au Nigéria

 

Le 28 août, des militants musulmans peuls ont lancé des raids contre plusieurs villages situés sur le territoire du gouvernement local de Barkin Ladi (État de Plateau). Ces raids ont causé la mort de sept villageois dont le Pasteur Adamu Gyang Wurim, son épouse et trois de leurs enfants, habitant le village d’Abonong, et qui ont tous péri brûlés vifs. Les agresseurs ont pillé tout ce qu’ils ont pu trouver dans ces villages, détruit de nombreuses maisons et trois églises.

Source : International Christian Concern

 

 

 

«Menaces de mort, fatwas et violence» : Wilders annule son concours de caricatures de Mahomet

 

«Menaces de mort, fatwas et violence» : Wilders annule son concours de caricatures de Mahomet

Le député néerlandais Geert Wilders a été contraint d'annuler son concours de caricatures de Mahomet, qui devait se tenir en novembre prochain, pour garantir la sécurité de ses concitoyens.

Le concours de caricatures de Mahomet tant voulu par le député néerlandais anti-islam Geert Wilders n'aura pas lieu. Le chef de file des souverainistes a en effet annoncé sa décision d'annuler le concours, le 30 août.

«L'islam a de nouveau montré son vrai visage avec des menaces de mort, des fatwas et de la violence. Cependant, la sûreté et la sécurité de mes concitoyens est la priorité», a-t-il ainsi écrit sur son compte Twitter.

Lire la suite

« Afin d’éviter tout risque de victimes de la violence islamique, j’ai décidé d’annuler le concours », a indiqué Geert Wilders dans un communiqué jeudi 30 août au soir. « La sécurité des gens passe avant tout », a-t-il ajouté.

Un homme suspecté de préparer une attaque

Plus tôt dans la journée, un individu de 26 ans a comparu devant un tribunal néerlandais, soupçonné d’avoir préparé une attaque contre l’homme politique suite à l’organisation du concours.(…)

ouest-france.fr

 

 

Note ; la religion dite de paix est arrivé a interdire tout dessins sur Mahomet dans le monde entier !

 

Suisse : aux urgences, le personnel victime de menaces de mort et d’agressions sexuelles, « les migrants sont largement responsables de ces violences »

 

La revue de presse alémanique
Au sommaire: les agressions contre le personnel des services des urgences; les communes, pas assez vigilantes sur l’octroi de permis de séjour et les salons de coiffure, empire du dumping salarial en Suisse.

Extrait : « Les agressions sont fréquentes contre le personnel des services des urgences. Les responsables sont principalement des jeunes hommes alcoolisés/drogués. Les migrants aussi sont largement responsables de ces violences, et même d’agressions sexuelles sur le personnel féminin. Les menaces de mort ne font pas exception.

Dans certains hôpitaux, les cas augmenteraient de 50% par année. A l’Hôpital universitaire de Zurich, il y a en moyenne 700 agressions sur 12 mois. Trois quarts de ces agressions ne sont pas dénoncées.

Désormais les agents de sécurité des urgences sont équipés de lunettes pour se protéger des crachats, ainsi que de gants et de gilets. »

RTS.ch via lesobservateurs

 

Note : et c'est pareil pour la France, la plupart des violences commit aux urgences sont dut a l’immigration

 

 

Suisse : les migrants érythréens face au durcissement de la politique migratoire

 

 

Plusieurs milliers d’Erythréens devraient manifester ce vendredi 31 août devant l’ONU à Genève pour alerter sur la nature du régime d’Asmara. Les ONG de défense des droits de l’homme qualifient l’Érythrée de « Corée du Nord africaine » ou de « prison à ciel ouvert ». Mais depuis plus d’un an, les conditions d’obtention de l’asile se sont durcies en Suisse pour les Érythréens. Dernière mesure en date : un tribunal a décidé cet été qu’il était légal de renvoyer les déboutés de l’asile en Érythrée. Même s’ils risquent les travaux forcés. L’annonce a créé un vent de panique dans la communauté.

La décision intervient alors que l’Érythrée vient de signer un accord de paix avec l’Éthiopie. Mais pas sûr que cela change quoi que ce soit pour les candidats à l’exil, estime Aldo Brina, chargé de l’asile au Centre social protestant de Genève.

« Les requérants d’asile érythréens qui arrivent en Suisse ne fuient pas à cause de la guerre avec l’Ethiopie. D’ailleurs, dans les décisions de justice, le tribunal reconnaît lui-même qu’il y a un certain nombre de mauvais traitements, d’abus sexuels au sein de l’armée. Le service national dure très longtemps, voire une durée indéterminée. Et il est actuellement dangereux d’y renvoyer des personnes. »

Tedros Eyasu a demandé l’asile il y a plus de vingt ans en Suisse. Il sait que ceux qui arrivent aujourd’hui n’ont pas la même chance d’obtenir une protection. « Les critères de la demande d’asile sont assez compliqués. Et aujourd’hui, c’est la terreur totale parce qu’ils voient les portes qui se ferment, les frontières… » (…)

Et à cause du durcissement des conditions d’accueil, au moins une centaine de requérants d’asile auraient déjà quitté la Suisse pour la France, l’Allemagne et l’Angleterre.

rfi.fr

 

 

« Scandale » en Allemagne : le mandat d’arrêt contre l’un des meurtriers présumés de Chemnitz publié sur le Net (MàJ : l’auteur de la fuite revendique son acte)

 

L’organisation d’extrême droite « Pro Chemnitz » a publié sur Internet le mandat d’arrêt supposé d’un suspect irakien dans l’affaire Daniel H. qui a été tué à Chemnitz.

Dans ce document qui semble authentique […], on peut lire les noms des deux suspects [Alaa Sheikhi et  Yousif Ibrahim Abdullah] ainsi que des détails sur les circonstances du crime. On ignore comment les extrémistes de droite se sont procuré le document.
[…]

[Célibataire, déjà condamné à de multiples reprises et sous le coup d’un sursis, l’accusé [Alaa Sheikhi], en sa qualité de demandeur d’asile toléré [ainsi appelle-t-on les demandeurs d’asile dont la demande a été rejetée mais qui sont malgré cela autorisés à rester en Allemagne] ne dispose pas de liens sociaux d’une telle solidité qu’ils pourraient contrecarrer durablement son envie naturelle de prendre la fuite]

Le ministère public de Dresde enquête. « Nous pensons que le document est authentique », a déclaré un porte-parole. […]

Horst Seehofer (CSU), ministre fédéral de l’Intérieur, a vivement condamné la publication du mandat d’arrêt supposé. Cette affaire est « totalement inacceptable ». […]

Pour Martin Dulig (SPD), vice-président du land de Saxe, la publication du mandat d’arrêt est un scandale.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Spiegel

Un gardien de prison, employé par le ministère saxon de la Justice, a révélé jeudi soir être à l’origine d’un scandale sur la fuite de documents judiciaires confidentiels concernant l’enquête sur l’homicide au couteau qui a mis dimanche le feu aux poudres.

Dans un communiqué rendu public par son avocat, l’homme, Daniel Zabel, a dit avoir voulu ainsi faire en sorte que « le public sache ce qui s’est passé », accusant les médias de « manipuler » la vérité et les autorités de « mentir » à la population.

Il a précisé avoir photographié le mandat d’arrêt dans la prison où venait d’être envoyé le principal suspect irakien et l’avoir transmis notamment au groupuscule d’extrême droite « Pro Chemnitz », qui l’a ensuite diffusé sur les réseaux sociaux.

Source

 

 

 

Saint-Denis: Un lance-roquette et 17 armes longues retrouvés dans un pavillon inhabité

 

Un lance-roquettes non-opérationnel, une grenade et dix-sept autres armes longues ont été retrouvés, mercredi, dans un pavillon du quartier La Mutuelle à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, rapporte l’AFP.

Des détonations ont été entendues dans le quartier en début d’après-midi, la police ayant été « contrainte de déminer à proximité du pavillon une partie des détonateurs trouvés », a expliqué la mairie dans un communiqué. Le Parisien ajoute que l’intervention des forces de l’ordre a nécessité de boucler le quartier pendant plus de six heures.

L’arsenal a été trouvé par des policiers, alertés par des riverains, vers 8 heures, pour un cambriolage.

Lire la suite

 

 

Aquarius : arrivée de 60 migrants en France, « le statut de réfugié leur sera rapidement délivré, au terme d’une procédure accélérée »

 

Cinquante-neuf réfugiés de l’Aquarius et d’un autre navire humanitaire qui avaient accosté à Malte mi-août sont arrivés jeudi en France, alors que les tensions restent vives en Europe sur l’accueil des migrants pour lequels Paris défend un mécanisme de solidarité «pérenne».

(…) Parmi eux se trouvent «16 Soudanais, 25 Erythréens, 10 Somaliens, ainsi que quelques Camerounais, Ivoiriens et Nigérians», a indiqué à l’AFP Didier Leschi, le directeur général de l’Ofii (Office français de l’immigratin et de l’intégration).

Ils devaient ensuite gagner des centres d’accueil «en Bourgogne, Franche-Comté et dans le Grand Est», où le statut de réfugié leur sera rapidement délivré, au terme d’une procédure «accélérée», a précisé M. Leschi venu les accueillir à l’aéroport.

L’est-éclair