Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

__________________

17 aout

 

 

 

Les États-Unis menacent la Turquie de nouvelles sanctions économiques

 

Le secrétaire d'État au Trésor, Steven Mnuchin, exige toujours la libération du pasteur américain, Andrew Brunson. La Turquie a répondu ce vendredi qu'elle répliquera en cas de nouvelles sanctions.

Le bras de fer entre Ankara et Washington continue. Les États-Unis ont en effet, à nouveau, menacé la Turquie de représailles jeudi, si les autorités n'obtiennent pas la libération du pasteur américain Andrew Brunson. «Nous prévoyons de faire davantage s'ils ne le libèrent pas rapidement», a prévenu le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, lors d'une réunion à la Maison Blanche du cabinet du président Trump.

» LIRE AUSSI - La Turquie rejette toute aide du FMI et s'efforce de rassurer

Vendredi, la Turquie s'est empressée de répondre, indiquant qu'elle répliquera si la menace est mise à exécution. «Nous avons répliqué [aux sanctions américaines] en accord avec les règles de l'OMC et nous continuerons de le faire», a déclaré le ministre du Commerce, Ruhsar Pekcan, citée par l'agence étatique Anadolu. Ce matin, vers 9h30, la livre turque perdait ainsi près de 5% sur la séance face au dollar, effaçant ses gains de la veille et tombant à 6,1246 pour un billet vert.

» LIRE AUSSI - La crise turque, une aubaine pour les touristes étrangers

Jeudi, Donald Trump a pris la défense du pasteur, «un homme très innocent» selon lui, et jugé que la Turquie n'avait pas été une très bonne «amie». Comme à son habitude, il s'est exprimé sur le sujet, plus tard dans la journée, sur Twitter. «La Turquie a tiré profit des États-Unis durant des années», a-t-il fustigé. «Ils retiennent désormais notre merveilleux pasteur chrétien, à qui je dois désormais demander de représenter notre pays en tant que grand otage patriote. Nous ne paierons rien pour la libération d'un homme innocent». Pour rappel, l'homme d'Église est au cœur d'une tempête diplomatique après avoir été placé en résidence surveillée, le mois dernier, alors qu'il est détenu en Turquie depuis octobre 2016. Andrew Brunson est accusé par la Turquie d'espionnage et d'activités «terroristes», pour le compte du prédicateur Fethullah Gülen. Ce dernier est considéré par Ankara comme étant à l'origine du coup d'État manqué de juillet 2016.

Lire la suite

 

Moscou réagit aux nouvelles sanctions antirusses des USA en lien avec la Corée du Nord

 

Moscou a réagi «au nouveau pas inamical» entrepris par les États-Unis à son encontre, des sanctions antirusses en lien avec la Corée du Nord, qui ont ciblé l'entreprise russe Profinet et son PDG Vassili Koltchanov.

«Nous voyons, derrière la nouvelle action antirusse de Washington, une tentative de "punir" notre pays pour sa position principale concernant le sujet nord-coréen, y compris dans le cadre du Conseil de sécurité de l'Onu», indique le communiqué de la diplomatie russe.

Lire la suite

 

 

 

Israël se rejoindra-t-il à l’«Otan arabe» contre l’Iran?

 

La création d’une «Otan arabe» avec la participation notamment d’Israël, des États-Unis et de l’Arabie saoudite, serait-elle irréaliste ou, bien au contraire, possible? Dans un entretien à Sputnik des politologues russe et israélien évoquent d’éventuelles conséquences de ce scénario et scrutent à la loupe la situation actuelle au Proche-Orient.

Benjamin Netanyahu a déclaré qu'Israël rejoindra l'«Otan arabe» si Téhéran essaye de bloquer le détroit de Bab-el-Mandeb dans la mer Rouge. Dans une interview accordée à Sputnik, des politologues russe et israélien expliquent si la formation d'une «Otan arabe» regroupant Israël et les pays arabes du Proche-Orient peut être réelle et sous quelles conditions Israël y participera.

Benjamin Netanyahu

Boris Dolgov, du Centre des études arabes et islamiques de l'Institut des études orientales de l'Académie des sciences de Russie, qualifie la participation d'Israël à l'«Otan arabe» d'«irréaliste», puisqu'une partie des pays sunnites avec l'Arabie saoudite en tête n'acceptera pas Israël:

«Dans le monde musulman, elle [l'alliance] peut être perçue très négativement. […] Il est peu probable que ces pays, surtout l'Égypte, soient d'accord pour qu'Israël y prenne part. Le plus probable est que cette déclaration d'Israël est propagandiste. Pourtant, Israël envisage peut-être d'agir avec ces pays contre l'Iran».

Et de poursuivre que les pays arabes ne peuvent accepter la participation d'Israël à cette éventuelle alliance que sous une condition particulière, à savoir la résolution de la question palestinienne. Cependant, selon l'expert, il y a peu de chances qu'Israël y consente:

«Le problème palestinien est une pierre d'achoppement entre Israël et le monde arabe. L'Égypte se range strictement du côté des Palestiniens. Un grand nombre de Palestiniens et d'organisations palestiniennes en Jordanie protesteront contre une telle solution au problème.»

Lire la suite

 

 

 

La Turquie a quitté la liste des plus gros détenteurs de dette publique américaine

 

Suite à la Russie, la Turquie a réduit ses investissements dans la dette publique des États-Unis, ce qui l’a fait sortir en juin de la liste des principaux détenteurs de titres du Trésor américain, d’après les données du département du Trésor des États-Unis.

Lire la suite

 

 

 

Un revirement de Rabat et d’Alger sur l’Arabie saoudite surprend les médias

 

Pendant la crise diplomatique opposant Riyad à Ottawa, l’Algérie et le Maroc ont adopté des positions plutôt inattendues, d’après des médias des deux pays qui se posent désormais des questions sur la vraie cause de ce revirement.

Le soutien apporté par Alger à l’Arabie saoudite dans la crise opposant ce pays au Canada, et la réticence de Rabat, généralement plus aligné sur Riyad, étonnent des médias marocains et algériens qui font état d’inversement des rôles des deux diplomaties.

«Contre toute attente, l’Algérie, habituellement prudente, a pris position dans ce conflit. Alger a ouvertement soutenu Riyad», note le journal en ligne algérien TSA.

Le roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud

Réagissant à la crise diplomatique entre Riyad et Ottawa, Alger, critique habituel de Riyad, a appelé les pays à «recourir dans leurs relations extérieures aux principes du droit international et de la Charte de l’Onu, notamment dans leur volet relatif au respect de la souveraineté des pays et la non-ingérence dans leurs affaires internes».

Lire la suite

 

 

 

Des drones secrets repérés dans un aérodrome chinois (photos)

 

Des drones inconnus déployés sur un aérodrome chinois ont été photographiés par un satellite. Il s’agirait d’une présentation des appareils non-habités les plus avancés, notamment d’un projet de drone hypersonique de Pékin, suppose l’expert militaire Youri Lyamine.

Lire aussi: La Russie présente un nouveau «tueur de porte-avions» (vidéo)

 

 

 

Syrie : là où il avait 10 000 chrétiens, il n’en reste pas 900…

 

Quelque 10 000 chrétiens assyriens y vivaient dans un peu plus d’une trentaine de villages avant qu’éclate la guerre en 2011, et on y comptait un peu plus d’une vingtaine d’églises. Désormais, il ne reste que 900 chrétiens et il n’y a plus qu’une seule église où le culte soit régulièrement célébré, nous a déclaré Shlimon Barcham, un responsable local de l’Église [apostolique] assyrienne de l’Orient. Plusieurs de ces villages sont entièrement vides. Il n’y a que quatre hommes pour protéger les ruines de l’église de la Vierge-Marie dont les djihadistes ont dynamité les fondations. Un autre village ne compte que deux résidents : une mère et son fils. M. Barcham doute que beaucoup de personnes y reviendront.

Source : New York Time via christianophobie.fr

 

 

Une Yézidie réfugiée en Allemagne, ancienne esclave de l’État islamique, rencontre par hasard son tortionnaire…en Allemagne. Il est lui aussi « réfugié », la police ne peut rien faire. Elle retourne en Irak (Màj vidéo)

 

Une adolescente yézidie asservie par l’État islamique est retournée en Irak après avoir rencontré l’un de ses tortionnaires dans les rues d’une ville près de Stuttgart, en Allemagne, où il résidait en tant que réfugié.

Ashwaq Ta’lo, qui a émigré en Allemagne, a déclaré qu’elle marchait dans la rue en février dernier lorsqu’elle a aperçu Abu Humam, un ancien gardien de l’Etat islamique, qui l’avait achetée en Irak pour 100 dollars.

« J’avais des sueurs froides en regardant attentivement son visage », a déclaré Ta’lo à Bas News, une agence kurde. « C’était Abu Humam, avec la même barbe effrayante et le même visage hideux. »

L’adolescente a déclaré que Humam avait immédiatement proféré des menaces en lui disant: « Je suis Abou Humam et je sais vous étiez avec moi pendant un moment à Mossoul. Je sais où tu vis, avec qui tu vis et ce que tu fais. »

Ta’lo a dénoncé Humam aux autorités, mais la police allemande a signifié qu’elle ne pouvait pas l’arrêter parce que le tortionnaire djihadiste a obtenu un statut de réfugié politique.

L’adolescente a décidé de quitter l’Allemagne et est retournée au Kurdistan irakien pour vivre avec son père.

« Je ne reviendrai jamais », a-t-elle juré.

(…) The Times  sa vidéo sur switter 

 

Note: ue vaut la juste de nos jours ! L'Onu a pourtant promis de mettre devant les tribunaux les tortionnaires de l'EI, mais ils sont reçus comme des réfugiés politiques ! Combien de combattants de l'EI vivent aujourd’hui tranquillement en Europe, grâce au laxisme de nos sociétés

 

 

Offenbourg (All.) : un médecin poignardé à mort dans son cabinet par un migrant somalien, son assistante grièvement blessée

 

Offenbourg, Allemagne : un demandeur d’asile somalien de 26 ans a tué un médecin de plusieurs coups de couteau, après s’être invité sans rendez-vous à son cabinet.

L’assistante du médecin, également poignardée, a été transportée à l’hôpital dans un état grave. Les motifs de l’attaque sont inconnus. L’assassin a été arrêté par la police après avoir tenté de prendre la fuite. La victime laisse derrière elle une épouse et un enfant.

Welt.de

 

Genève (Suisse) : cinq jeunes femmes sauvagement tabassées, deux blessées graves, les agresseurs sont « des Maghrébins de cité venant de France » (MàJ)

 

D’après nos confrères suisses de Radio Lac, trois femmes ont été prises à partie par un groupe d’une demi-douzaine d’individus. Trois autres femmes auraient voulu s’interposer quand les coups ont commencé à pleuvoir. Cinq d’entre elles ont reçu des coups de pied, de poing et de béquille, alors même qu’une des femmes était à terre.

La majorité des auteurs présumés de l’agression de cinq jeunes femmes mercredi passé à Genève ont été identifiés. Comme il s’agit de ressortissants français domiciliés en France voisine, la procédure est déléguée à la France.

Cinq femmes, nées entre 1985 et 1996, ont été agressées par un groupe d’hommes sur la voie publique, peu après cinq heures du matin à la sortie d’une boîte de nuit. Deux d’entre elles ont reçu de violents coups à la tête et ont été grièvement blessées. Une se trouve encore dans le coma.

(…) Le Dauphiné / RTS

« Il était Maghrébin, métis (…) C’était le cliché du mec de cité. Il ne venait pas de Genève en tout cas. » Le jeune homme était accompagné d’au moins trois amis au profil similaire, d’après une cliente.

Source (Capture photo)

 

 

Paris : le passager d’un bus « gratuitement » égorgé pour une histoire de vélo (MàJ : le meurtrier présumé , en situation irrégulière, interpellé)

 

L’homme, qui se présente sous deux identités, a déclaré aux enquêteurs avoir porté un coup à la gorge du quinquagénaire avec son porte-clés.

L’homme, un étranger en situation irrégulière qui aurait 30 ou 33 ans, est déjà connu des services de police pour différents types d’infractions, selon des sources concordantes. La brigade criminelle de la police judiciaire est chargée de l’enquête. […]

Le Point


L’homme soupçonné d’avoir poignardé mortellement le passager d’un bus parisien, porte de Clignancourt (XVIIIe) mercredi dernier, a été interpellé ce lundi en fin de journée.

Il a été arrêté par les enquêteurs à la sortie de son domicile, en Seine-Saint-Denis, et a été placé en garde à vue dans la foulée. Né en 1988, cet homme était déjà défavorablement connu des services de police pour plusieurs types d’infractions dont des vols avec violence et des agressions. Par le passé, il avait plusieurs fois décliné de fausses identités et différentes nationalités, dont algérienne. (…) Dans l’entourage de l’enquête, on qualifie le meurtrier présumé de « psychologiquement instable ». Il a cependant été déclaré apte à la garde à vue.

(…) Le Parisien

 

Un passager d’un bus RATP, âgé de 50 ans et originaire du Val-de-Marne, a été mortellement et « gratuitement » poignardé par un cycliste qui tentait de monter dans le véhicule avec son vélo. Le drame a eu lieu ce mercredi à 6h20 à l’arrêt du 255, porte de Clignancourt (XVIIIe), au nord de Paris.

(…) « Un passager s’en est offusqué », relate une source policière. Un autre témoin entend l’agresseur « demander à sa victime s’il parle arabe ». Ce dernier, qui ne semble pas le connaître, l’enjoint de « le laisser tranquille ». Le cycliste sort alors un couteau, le poignarde à la carotide et quitte le bus. La victime tente de le poursuivre, mais s’effondre sitôt sur la chaussée.

(…) Le Parisien

 

 

 

 

Rosenheim (All.) : une jeune femme violée en rentrant chez elle par deux demandeurs d’asile somaliens

 

Rosenheim (Allemagne) – Un nouveau cas de viol brutal secoue la région. Une jeune femme a été violée en rentrant chez elle par deux Somaliens.

Au petit matin du 3 août, une femme originaire de Rosenheim a été violée par deux hommes. 72 heures après que le crime ait été connu de la police, les deux présumés violeurs ont été arrêtés.

Les deux hommes de 27 et 30 ans ont été placés en détention provisoire.

La victime, âgée entre 20 et 30 ans, rentrait chez elle lorsque deux individus l’ont suivie et ont commencé à l’importuner avant de l’agresser et de la violer collectivement dans une allée.

Les deux hommes sont de nationalité somalienne et vivent dans la région en tant que demandeurs d’asile.

(…) Antenne Bayern

 

 

__________________

16 aout

 

 

 

 

L'Afghanistan pris en étau entre Daesh et les talibans

 

 

 

Le vice-Président US conseille à Ankara de ne pas «tester la patience de Trump»

 

Sur fond de tensions entre Ankara et Washington autour de l’arrestation du pasteur américain Andrew Brunson, le vice-Président américain a conseillé à la Turquie de ne pas «tester la patience de Trump» et de libérer ce pasteur évangéliste, en prison depuis 21 mois.

Donald Trump, presidente de EEUU

Mike Pence, le vice-Président américain, a appelé à remettre en liberté le pasteur évangéliste américain Andrew Brunson, détenu dans une prison turque depuis 21 mois.

«Le pasteur Andrew Brunson est un homme innocent détenu en Turquie et la justice exige qu'il soit libéré. La Turquie ferait bien de ne pas tester la patience de Trump, qui veut que les Américains emprisonnés à tort dans des pays étrangers rentrent chez eux aux États-Unis», a-t-il écrit sur Twitter.

Lire la suite

 

 

 

 

Au Golan syrien, la Russie souhaite un redéploiement de l’ONU

 

Depuis 1974, la zone démilitarisée est surveillée par la FNUOD, qui avait dû abandonner ses positions quand des groupes rebelles et des jihadistes se sont emparés du secteur

Un convoi de la Force des Nations unies chargée d'observer le dégagement (FNUOD) quitte le côté syrien du plateau du Golan pour Israël, le  15 septembre 2014. (Crédit : AFP/Jalaa Marey)

Les murs sont criblés de balles et l’emblème peint de l’ONU ne se voit presque plus sur le toit rouillé : à deux pas de ce poste abandonné par l’ONU, des policiers syriens et russes scrutent ensemble le plateau du Golan.

Tournant le dos aux hauteurs de ce plateau annexé par Israël depuis 1967, le lieutenant-général Sergueï Kouralenko discute avec une vingtaine de médias internationaux, dont l’AFP, de la « stabilité » de cette zone démilitarisée entre Israël et la Syrie, dans le cadre d’un tour organisé.

Hormis « quelques problèmes liés (au groupe jihadiste) Etat islamique » dans l’extrême pointe sud, la zone est « entièrement sous contrôle de la police militaire syrienne », affirme le lieutenant-général dont le pays aide militairement le régime syrien dans la guerre qui ravage le pays depuis 2011.

Lire la suite

 

 

 

Moscou annonce les conditions de son départ de la frontière entre Israël et la Syrie

 

La police militaire russe déployée dans le Golan en partira après l’arrivée de patrouilles permanentes de la mission de l’Onu, selon le commandant adjoint du groupe russe en Syrie, Sergueï Kouralenko.

Depuis la Syrie, le reporter de RT France analyse les enjeux liés au plateau du Golan (REPORTAGE)

La police militaire russe abandonnera le plateau du Golan une fois que la mission de l'Onu déploiera ses patrouilles, a annoncé le général Sergueï Kouralenko, chef adjoint du groupe militaire russe en Syrie dans une interview accordée au quotidien Moskovski Komsomolets.

Selon lui, «à l'heure actuelle la police militaire russe est la base de la paix et du calme dans la région». Il a ajouté que la présence des policiers militaires russes n'était pas vouée à durer et qu'ils partiraient dès que l'Onu décidera qu'elle pourra remplir l'intégrité des tâches sur les lieux elle-même.

«Ce n'est qu'une nécessité de l'instant. Rien de plus. Dès que les patrouilles permanentes de la mission de l'Onu arriveront, l'activité des nôtres prendra fin», a déclaré le général Kouralenko.

Lire la suite

Lire aussi: Depuis la Syrie, le reporter de RT France analyse les enjeux liés au plateau du Golan (REPORTAGE)

 

 

 

À quand le sommet entre Moscou, Ankara, Paris et Berlin? Le Kremlin répond

 

La rencontre entre les dirigeants russe, turc, français et allemand n’est pas à l’ordre du jour dans l’état annoncé précédemment par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, affirme le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, en commentant la possibilité d’un tel sommet, prévu selon le dirigeant turc pour le 7 septembre

Le porte-parole du Kremlin a commenté les informations concernant un sommet réunissant les chefs d'État russe, turc, français et allemand.

«Non, pour l'instant une telle rencontre n'est pas à l'ordre du jour dans l'état annoncé», a déclaré Dmitri Peskov, répondant ce jeudi aux questions de journalistes.

Lire la suite

Lire aussi: Le département d'État US commente le sommet Russie-Turquie-Allemagne-France sur la Syrie

 

 

Des Turcs brûlent des dollars pour soutenir leur monnaie nationale (images)

 

Faisant face à la chute du cours de la livre turque due au conflit commercial avec les États-Unis, des Turcs répondent à l’appel de leur Président à soutenir leur monnaie en brûlant des billets de banque américains.

Des images diffusées sur Internet présentent des Turcs se considérant comme patriotes brûler des dollars américains et se moucher dans des billets de banque des États-Unis pour protester contre la chute du cours de leur monnaie nationale, relatent des médias.

Lire la suite

 

 

 

Malte : fin du périple pour l’Aquarius qui a pu accoster sur l’île avec ses migrants

 

L’Aquarius a accosté à Malte, au port de la Valette, ce mercredi en début d’après-midi. La France accueillera 60 migrants parmi les passagers du navire. Ils seront 141 migrants répartis entre d’autres pays de l’Union européenne: l’Allemagne, le Luxembourg, le Portugal et l’Espagne.

 

Aquarius : Stéphane Ravier dénonce "l'hypocrisie" d'Emmanuel Macron

 

INVITÉ RTL - Le sénateur Rassemblement national des Bouches-du-Rhône critique la politique migratoire du gouvernement alors que la France se prépare à accueillir 60 migrants qui ont accosté à Malte.

Le navire humanitaire Aquarius a finalement accosté à Malte après plusieurs jours d'errance en Méditerranée. Les 141 migrants à bord, de même que les 114 arrivés précédemment sur l'île, vont être transférés dans cinq pays européens. C'est pourquoi la France se prépare à accueillir 60 migrants dans les jours à venir. 

Une annonce ouvertement critiquée par Stéphane Ravier, sénateur Rassemblement national des Bouches-du-Rhône. Invité de RTL ce jeudi 16 août, il dénonce une "hypocrisie". "C'est du Emmanuel Macron dans le texte et dans l'attitude. C'est de l'hypocrisie portée au sommet de l'État. Certains ont essayé de nous faire croire que son mutisme était la preuve d'une fermeté, c'était en fait la preuve d'une compromission voire d'une soumission", déplore-t-il, définissant dès lors le chef de l'État comme un "agent de l'immigrationnisme".

Il poursuit : "Ces fameux clandestins, nous ne nous contentons plus de les accueillir chez nous, nous allons les chercher dans les ports des autres pays. C'est absolument scandaleux au vu de la situation de nos compatriotes".

Lire la suite

 

Plus de 520 migrants secourus par les gardes-côtes espagnols

 

Les gardes-côtes espagnoles ont annoncé mercredi avoir secouru durant la journée plus de 520 migrants à bord d’embarcations de fortune aux abords du pays, désormais première porte d’entrée par la mer des migrants en Europe.

A 15h30, 524 migrants, répartis sur 12 bateaux, avaient été secourus dans le détroit de Gilbratar et dans la mer d’Alboran, séparant l’Espagne du Maroc, a détaillé un porte-parole des gardes-côtes.

L’Espagne est devenue cette année la première porte d’entrée par la mer des migrants clandestins en Europe, passant devant l’Italie dont le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini défend une ligne dure face à l’immigration. Depuis le début de l’année, plus de 25.000 migrants sont arrivés en Espagne à bord d’embarcations de fortune, selon le dernier bilan de l’organisme de l’ONU chargé des migrations, soit près de trois fois plus qu’en 2017 sur la même période.

Le Figaro

 

 

Espagne : le FMI préconise 5,5 millions de migrants d’ici 2050

 

Le faible taux de natalité associé à l’augmentation de l’espérance de vie vont faire de l’Espagne le second pays plus âgé du monde. C’est ce que montrent les projections démographiques de l’OCDE, et c’est ce que signalent également d’autres organismes comme le Fonds monétaire International (FMI) qui, plus d’une fois, a mis en garde contre les graves problèmes qu’aura la Sécurité sociale dans ce contexte. C’est pourquoi l’institution que dirige Christine Lagarde indique qu’une solution très forte, c’est l’immigration et, concrètement, elle estime que le système aura besoin de plus de 5 millions d’étrangers d’ici 2050.
L’arrivée de «5,5 millions de personnes d’ici 2050,en partant du principe que 90 % de cette immigration est en âge de travailler», explique le FMI, détendrait considérablement le ratio de dépendance. « Les migration qui augmentent le nombre de travailleurs font également monter le nombre de cotisants au système de retraite », ajoute le Fonds […]

[…] les recommandations du FMI viennent à l’appui des arguments du gouvernement, qui, ces dernières semaines, a répondu à des déclarations sur l’immigration du chef du Parti populaire, Pablo Casado et du responsable en chef des Ciudadanos, Albert Rivera. Les deux politiciens […], ont demandé à l’exécutif de Pedro Sanchez de réguler l’arrivée des migrants en situation irrégulière et l’ont accusé de créer un appel d’air en accueillant 629 migrants de l’Aquarius.
Le gouvernement, et en particulier le Secrétaire d’État à la Sécurité sociale, Octavio Granado, leur a répondu en disant que le «système de protection sociale a besoin de millions de cotisants» et que pour cette raison «les étrangers sont plus une chance qu’une menace».[…]

(Traduction Fdesouche)

El Mundo

 

Suède : 80 voitures brûlées Göteborg à un mois des législatives

 

 

 

 

Classement des villes les plus agréables à vivre de la planète, les villes les moins agréables se situent essentiellement en Afrique

 

La vie serait douce à Vienne. La capitale autrichienne a détrôné Melbourne (Australie) en tête du classement annuel des villes les plus agréables à vivre de la planète, publié par l’hebdomadaire britannique The Economist.

En troisième position, on trouve Osaka (Japon), puis Calgary (Canada) , Sydney (Australie), Vancouver (Canada), Toronto (Canada), Tokyo (Japon), Copenhague (Danemark) et Adelaïde (Australie).

CNews

(…) Des infrastructures défaillantes, un mauvais accès à des services de base comme la santé, l’éducation ou la culture, ainsi que l’insécurité, sont les facteurs qui font la différence entre les villes les mieux classées et celles qui sont mal positionnées dans cette étude. Fort logiquement, les mégalopoles des pays en développement, et notamment en Afrique, sont celles qui obtiennent les pires notes.

Francetvinfo

Note: huit pays sur ces dix sont musulmans !

 

Google vous suit partout, même si vous lui dites non

 

L’agence américaine Association Press a révélé que Google enregistrait votre position géographique à des fins commerciales, que la géolocalisation soit activée ou non sur votre téléphone portable.

En langage Google, c’est une « amélioration de l’expérience utilisateur ». En bon Français, en revanche, les décisions de la multinationale relèvent plutôt de l’intrusion dans la vie privée. L’agence de presse américaine Associated Press a mis en lumière une pratique plus que discutable du moteur de recherche : la géolocalisation de ses utilisateurs, qu’elle soit consentie… ou non.

Lire la suite