Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

31 juillet 2018

 

 

 

La Corée du Nord fabriquerait de nouveaux missiles

 

Les agences américaines de renseignement pensent que la Corée du Nord construit de nouveaux missiles, en se basant notamment sur de récentes images satellites d'une usine où a été fabriqué le premier missile capable d'atteindre la côte est des Etats-Unis, rapporte lundi le Washington Post.

"Des preuves obtenues récemment, y compris des photos prises par satellites ces dernières semaines, indiquent que le travail est en cours sur au moins un, voire peut-être deux, ICBM (missile intercontinental, NDLR) à carburant liquide dans un grand complexe de recherche à Sanumdong, à proximité de Pyongyang", écrit le quotidien, citant des responsables s'exprimant sous couvert d'anonymat

"Le travail sur des armements avancés se poursuit"

Ces révélations interviennent quelques jours après que le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a admis lors d'une audition au Congrès que Pyongyang continuait à produire des matériaux nucléaires, six semaines après un sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un. "Ces nouveaux renseignements ne suggèrent pas une augmentation des capacités de la Corée du Nord, mais cela montre que le travail sur des armements avancés se poursuit plusieurs semaines après que le président Trump a déclaré sur Twitter que Pyongyang 'n'est plus une menace nucléaire'", poursuit le journal lundi.

Lire la suite

 

 

Déclenchée aujourd’hui, cette pandémie pourrait tuer 900 millions de personnes

 

Dans une simulation qui fait froid dans le dos, des scientifiques américains ont révélé qu’un nouveau pathogène ressemblant à la grippe pourrait facilement éliminer une importante partie de la population mondiale, jusqu'à 900 millions de personnes.

 
Une femme

Les chercheurs américains de l'université Johns-Hopkins ont simulé la propagation d'une nouvelle maladie, connue sous le nom de Clade X, pour savoir ce qui se passerait si un type de virus grippal mortel se propageait à travers le monde, écrit Business Insider.

L'agent pathogène a été conçu ainsi qu'il ne sera pas plus dangereux que les maladies réelles comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour illustrer la réponse des gouvernements et des autorités sanitaires sur la propagation rapide d'un virus mortel.

Lire la suite

 

 

 

Moscou: les demandes israéliennes sur l’Iran en Syrie sont «irréalistes»

 

Selon l’ambassadeur russe en Israël, l’Iran joue un rôle important dans les efforts communs visant à éradiquer le terrorisme en Syrie et ne peut pas se retirer totalement de ce pays.

A l'heure actuelle, les demandes d'Israël de retrait des troupes iraniennes de l'ensemble du territoire syrien sont irréalistes, a estimé l'ambassadeur de Russie en Israël, Anatoli Viktorov, dans une interview accordée lundi à la Dixième chaîne de télévision israélienne

«Ils [les Iraniens] jouent un rôle important dans nos efforts communs visant à éradiquer le terrorisme en Syrie. C'est pourquoi à l'heure actuelle, nous considérons comme irréalistes toutes les demandes de retirer quelques forces étrangères que ce soit du territoire de la République arabe syrienne. Nous pouvons parler ouvertement et honnêtement à nos partenaires iraniens en essayant de les convaincre de faire ou de ne pas faire quelque chose», a-t-il indiqué.

Lire la suite

 

Le rial iranien baisse de 20% en deux jours à l'approche des sanctions US

 

La monnaie nationale iranienne s'échange à son plus bas face au dollar américain sur fond de retour imminent des sanctions US visant la République islamique.

À l'approche du retour prévu des sanctions américaines, la monnaie iranienne enregistre depuis plusieurs mois une dégringolade alarmante. Ainsi, au cours des deux derniers jours, le rial a perdu plus de 20% de sa valeur.

Dimanche en fin de journée, un dollar américain valait plus de 110.000 rials contre moins de 90.000 rials vendredi. À plus long terme, la chute est encore plus importante. Ainsi, en mars dernier, le dollar s'échangeait à 50.000 rials.

Lire la suite

 

Lire aussi: Souffler le chaud et le froid : Trump prêt à rencontrer «sans préconditions» les dirigeants iraniens

 

 

L'UE introduit des sanctions contre 6 constructeurs russes du pont de Crimée

 

L'Union européenne a imposé des sanctions aux entreprises russes ayant participé à la construction du pont de Kertch, annonce le Journal officiel de l'UE.

Le pont de Crimée en chantier dans le détroit de Kertch

L'UE a élargi la liste des sanctions contre la Russie, imposant dès le 31 juillet des mesures restrictives visant les six sociétés russes impliquées dans la construction du pont de Crimée à travers le détroit de Kertch, indique mardi le Journal officiel de l'UE.  

«Dans le cadre des mesures de non-reconnaissance de l'annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol, le Conseil de l'UE considère la construction du pont de Kertch comme une atteinte à l'intégrité territoriale, à la souveraineté et à l'indépendance de l'Ukraine», déclare le Journal.

Les sanctions prévoient le gel des fonds appartenant à ces organisations dans l'UE, ainsi que l'interdiction faite aux personnes physiques et morales enregistrées dans l'Union européenne de leur fournir des fonds. 

Lire la suite

 

Note; quand ce n'est pas les USA qui sanctionnent c'est l'Union européenne ! Il faudrait que l'Union européenne s'occupe un peu de leurs propres problèmes plutôt que d'aller se mêler des affaires qu'ils refusent de comprendre

 

Manchester (G-B) : le terroriste qui a tué 22 personnes dont 7 enfants à la sortie d’un concert était un réfugié évacué de Libye par la marine britannique

 

L’auteur de l’attentat suicide de Manchester qui avait fait 22 morts en mai 2017 avait été évacué de Libye trois ans auparavant par la marine britannique, a révélé aujourd’hui le quotidien Daily Mail, citant une source gouvernementale.

Salman Abedi, un Britannique d’origine libyenne, faisait partie des 110 Britanniques et leurs familles évacués par le HMS Enterprise et amenés à Malte en août 2014, selon le journal. Il s’est fait exploser, à l’âge de 22 ans, à la sortie d’un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande à Manchester (nord-ouest de l’Angleterre), tuant 7 enfants et 15 adultes. « Que cet homme ait commis une telle atrocité sur le sol britannique après avoir été sauvé de Libye est une pure trahison », selon une source gouvernementale citée par le journal.

Son frère Hashem Abedi, qui est détenu en Libye dans le cadre de l’enquête sur l’attentat, avait lui aussi été évacué. D’après un ami de la famille Abedi, cité par le Wall Street Journal l’an dernier, Abedi s’était rendu en Libye avec son père en 2011 pour se battre aux côtés d’une milice de Tripoli en lutte contre le régime de Mouammar Kadhafi.

(…) Le Figaro

 

 

 

DOCUMENT FRANCEINFO. Violences le 1er-Mai : une nouvelle vidéo fragilise la défense d'Alexandre Benalla

 

Alexandre Benalla et Vincent Crase sont-ils intervenus aux côtés des forces de l'ordre en marge de la manifestation du 1er-Mai à Paris ? Dans une vidéo que franceinfo et Mediapart se sont procurée, lundi 30 juillet, on peut voir deux hommes ressemblant fortement à Alexandre Benalla et Vincent Crase traîner un manifestant dans le Jardin des Plantes, avant les évènements de la place de la Contrescarpe. Libération avait déjà révélé vendredi que deux plaintes avaient été déposées par deux manifestants pour violences lors des événements du Jardin des Plantes - ce dont franceinfo a eu confirmation.

Alexandre Benalla, Vincent Crase et Philippe Mizerski mis en cause

Un jeune homme et une jeune femme disent avoir été victimes de violences, vidéo à l'appui. Sur cette première vidéo, on distingue trois personnes qui "ressemblent fortement" à Alexandre Benalla, Vincent Crase et  Philippe Mizerski, avait indiqué l'avocat de la jeune femme, Grégory Saint-Michel, vendredi à franceinfo.

Lire la suite

 

 

 

Affaire Benalla : ce qu'il faut retenir de l'audition de Castaner devant le Sénat

 

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le délégué général de La République en Marche et secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, a été auditionné mardi matin au Sénat en tant qu'employeur de Vincent Crase, salarié du mouvement mis en cause dans l'affaire Benalla.

La parole de Christophe Castaner était particulièrement attendue. Le délégué général de La République en Marche (LaREM) a été auditionné pendant un peu plus d'une heure et demie, mardi matin, par la commission des Lois du Sénat, dotée exceptionnellement des prérogatives d'une commission d'enquête dans le cadre de l'affaire Benalla. En tant qu'employeur de Vincent Crase, salarié de LaREM aperçu aux côtés d'Alexandre Benalla lors des événements du 1er mai, le patron des marcheurs a dénoncé des «actes contraires» aux «valeurs du mouvement».

Lire la suite et voir vidéo

 

Affaire Benalla : deux motions de censure, déposées par la droite et la gauche, discutées à l’Assemblée nationale

 

Les Républicains (LR), puis les partis de gauche (LFI, PS et PCF), défendront chacun leur motion de censure contre le gouvernement, cet après-midi.

C’est assurément le point d’orgue de l’offensive de l’opposition sur l’affaire Benalla. Le gouvernement d’Edouard Philippe s’apprête à faire face, mardi 31 juillet, à deux motions de censure : une de droite et une de gauche. Fort d’une large majorité, l’exécutif ne devrait pas avoir de mal à les faire rejeter, mais cela ne garantit en rien la fin des répercussions politiques du scandale.

Après dix jours de crise autour de l’ex-conseiller d’Emmanuel Macron, et à la veille de la pause estivale des députés, la séance à l’Assemblée sera certainement houleuse, et pourrait laisser des traces dans le quinquennat du président. Christian Jacob (LR) et André Chassaigne (PCF) doivent prendre la parole à partir de 15 heures pour défendre ces motions, les premières de l’ère Macron. Suivront les autres chefs de file des groupes politiques. De son côté, le président de l’Assemblée François de Rugy (LREM), espère qu’avec ces motions « nous fermerons cette affaire ». 

Lire la suite

Lire aussi: Affaire Benalla : quatre questions autour des deux motions de censure

 

 

Benalla, un «jeune rebeu qui dérange ?» (RMC)

 

Débat GG RMC : «Benalla, un “jeune rebeu qui dérange ?”»
– 30 juillet 2018, RMC/Numéro23

 

 

 

 

Barbara Lefebvre (enseignante) : «Benalla a affirmé (dans le JDD) que le commandement militaire de l’Elysée ne supportait pas “qu’un rebeu leur fasse des recommandations” et que c’est pour cela qu’ils l’avaient en ligne de mire. Là on a eu la tentative d’argument sur le racisme, mais heureusement c’est vite passé à l’as parce que c’était un peu gros
– LCI, 31 juillet 2018, 10h28

Note : il se comporte comme un rebeu de banlieue et après il se plaint comme que l'on le vois comme un  rebeu !

 

 

Affaire Benalla: Yaël Braun-Pivet dépose plainte pour injures et menaces

 

Elle contre-attaque. Yaël Braun-Pivet, corapporteure LREM de la commission d’enquête sur l’affaire Benalla à l’Assemblée, a annoncé lundi avoir déposé plainte pour injures et menaces, après des dizaines de messages notamment sur Twitter.

« Depuis plusieurs jours (…) je suis destinataire d’injures, de messages abjects à caractère sexiste et antisémite, ainsi que de menaces à mon encontre et à celle de ma famille », explique dans un communiqué celle qui est également présidente de la commission des Lois de l’Assemblée. « Rien ne justifie une telle violence. Elle est intolérable. C’est pourquoi j’ai porté plainte pour injures et menaces aujourd’hui auprès du commissariat du 7ème arrondissement de Paris », ajoute cette avocate de profession.

Lire la suite

 

 

Une deuxième nuit de tensions dans le quartier des Moulins à Nice après un accident de scooter

 

Forces de l’ordre caillassées, poubelles et matelas brûlés, scooter léché par les flammes: de nouveaux incidents ont mobilisé pompiers et policiers, dans la nuit de lundi à mardi, dans la cité de l’ouest de Nice.

Le secteur des Moulins concentrait toute l’attention des forces de l’ordre, après les heurts qui avaient éclaté ce lundi vers 2h du matin à Nice. Le grave accident de scooter d’un homme de 25 ans avait mis le feu aux poudres, entraînant des scènes d’émeute et la riposte des policiers à l’aide de gaz lacrymogène.  (…)

Deux petites barricades, formées de poubelles et de matelas, ont été dressées à l’angle de l’avenue Martin-Luther-King et du boulevard Paul-Montel. Deux artères où les policiers ont essuyé des jets de projectiles, sans toutefois subir de blessure.

Feu de poubelles place des Amaryllis, feu de matelas dans l’allée Sœur-Emmanuelle, scooter léché par les flammes… Et des jeunes au visage masqué jouant au chat et à la souris avec la police, à distance, sans aller à l’affrontement direct.

 

 

Hongrie : « Nous ne voulons pas d’une Europe menée par la France » déclare Victor Orban

 

A dix mois des élections européennes, le duel Macron-Orban se dessine.

 

Maroc : 50.000 migrants subsahariens attendraient de gagner l’Europe via l’Espagne

 

Les chiffres sont vertigineux. Les experts indiquent que l’Afrique du Nord est devenue une véritable cocotte-minute où se massent de plus en plus de migrants, prêts à tout afin de traverser le détroit et d’atteindre l’Europe.

 

Ainsi, des sources policières indiquent qu’il y aurait déjà environ 50.000 subsahariens localisés dans le nord du Maroc, prêts à traverser le détroit de Gibraltar. La situation actuelle est l’une des plus critiques dans cette zone, depuis cette dernière décennie.

Les autorités établissent une comparaison avec la grande crise des cayucos, au cours de laquelle des milliers de personnes sont arrivées aux îles Canaries, par tous les moyens, depuis le Maroc. […]

El Mundo

 

Afflux de migrants africains : pour un ministre espagnol, l’Europe a besoin de « sang neuf »

 

Le ministre espagnol des Affaires étrangères a rejeté lundi [30 juillet] l’idée que son pays, devenu la première porte d’entrée par la mer de migrants en Europe, soit confronté à une immigration « massive ». L’Europe a besoin de « sang neuf », estime-t-il.

« Nous banalisons le mot ‘massif' » alors qu’il faudrait « évaluer les choses à leur juste mesure », a déclaré Josep Borrell lors d’une conférence de presse commune avec son homologue jordanien Ayman Safadi.

« Nous parlons, pour cette année, de 20’000 (migrants) pour un pays de plus de 40 millions d’habitants. Ce n’est pas une immigration massive », a-t-il dit. Et d’insister sur le fait que l’Europe a besoin de « sang neuf ».

Depuis janvier, 20’992 migrants clandestins sont arrivés en Espagne par la mer et 304 sont morts pendant la traversée, selon les données de l’Organisation internationale des migrations (OIM) actualisées au 25 juillet. Dans le même temps, la route passant par la Libye en direction de l’Italie, la principale jusqu’à récemment, voyait l’affluence chuter de 80%.

Aux arrivées par mer s’ajoutent celles par voie terrestre: 602 migrants subsahariens ont ainsi réussi jeudi à entrer dans l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, en franchissant la double barrière métallique qui la protège, lançant de la chaux vive, des pierres et des excréments à la police.

RTS

 

Trump au Premier Ministre italien : «Je suis tout-à-fait d’accord avec ce que vous faites sur l’immigration. Beaucoup d’autres pays d’Europe devraient faire pareil.» (MàJ : Salvini réagit)

 

Matteo Salvini (Ministre de l’intérieur italien et patron de la Ligue) : «Trump reconnaît également le travail que notre gouvernement fait sur l’immigration, citant l’Italie comme un exemple à suivre en Europe sur la défense frontalière. Allez, c’est la bonne méthode.»
– 30 juillet 2018, 23h00

Donald Trump au premier Ministre italien Giuseppe Conte : «Je suis tout-à-fait d’accord avec ce que vous faites sur la migration, l’immigration illégale et même l’immigration légale. L’Italie a pris une position très ferme sur les frontières, une position que peu de pays ont prise et, franchement, vous faites la bonne chose à mon avis. Beaucoup d’autres pays d’Europe devraient faire pareil. Certains ont pris cette position depuis longtemps et s’en sortent beaucoup mieux.»
– 30 juillet 2018, 19h22

_________________

30 juillet 2018

 

 

 

 

 

Tadjikistan : attaque de 4 touristes américains, suisse et néerlandais fauchés par une voiture

 

Quatre touristes américains, suisse et néerlandais qui se déplaçaient en groupe à vélo dans le sud du Tadjikistan ont été tués hier après avoir été fauchés par une voiture. Ils ont été victimes d’une attaque par des hommes armés, et non d’un accident, ont indiqué aujourd’hui les autorités de ce pays d’Asie centrale.

« Nous étudions toutes les pistes« , a indiqué le ministre tadjik de l’Intérieur Ramazon Hamro Rahimzoda, précisant que les assaillants « avaient des couteaux et des armes à feu. Un suspect a été arrêté et deux autres tués, hier, lors d’une opération spéciale de la police.

Le Figaro

 

La Bosnie, confrontée à un afflux de migrants musulmans, a peur « d’être submergée et de devenir Calais »

 

De plus en plus de réfugiés pakistanais, afghans et syriens tentent de rejoindre l’Europe en passant par la frontière bosno-croate. Alors que les structures d’accueil manquent, cet afflux ravive des tensions dans un pays divisé en deux sur des bases ethniques.

(…) L’afflux de migrants, souvent en provenance de pays musulmans, ravive des tensions. Depuis la fin de la guerre, la Bosnie est divisée sur des bases ethniques en deux entités : la République serbe de Bosnie (la Republika Srpska, RS) et la Fédération croato-musulmane. Elle est composée de trois peuples constituants : les Bosniaques musulmans (50 % de la population), les Serbes orthodoxes (30 %) et les Croates catholiques (15 %).

Des migrants, le président de l’entité serbe, qui parle d’«invasion», n’en veut pas. «En Republika Srpska, nous n’avons pas d’espace pour créer des centres pour les migrants. Mais nous sommes obligés de subir leur transit. Nos organes de sécurité font leur travail de surveillance», a déclaré Milorad Dodik dans une interview au journal de référence serbe, Politika.

(…) L’élu local estime que les institutions centrales sont trop faibles pour faire face à l’afflux de migrants. En outre, le gouvernement, via son ministère de la Sécurité, «se défausse sur les autorités locales. Et les laisse tous venir à Bihac en espérant qu’ils vont réussir à passer en Croatie. Nous avons peur de devenir Calais, d’être submergés».

(…) A Izacic, les esprits sont échauffés. On reproche à des migrants de s’être introduits par effraction dans plusieurs maisons, appartenant souvent à des émigrés bosniens installés en Allemagne ou en Autriche. Ils y auraient pris des douches et volé des vêtements. Quelques dizaines d’hommes se sont organisés pour patrouiller la nuit. Des migrants auraient également menacé les chauffeurs de taxi qui les conduisaient jusqu’au village et tabassé un groupe qui descendait du bus, la semaine dernière.

(…) Libération.fr

 

 

Menton (06) : une centaine de militants français et italiens déploient une banderole « Stop immigration »

 

C’est une première tentative de convergence entre le mouvement Génération Nation (ex Front National de la Jeunesse) et Lega Giovani (mouvement jeunesse de la Ligue). Elle a eu lieu à Menton ce dimanche, à la frontière franco-italienne où transitent de nombreux migrants. Le député de la Lega, Flavio di Muro, était notamment présent.

 

Cette journée de lutte contre l’immigration illégale est un galop d’essai pour les deux mouvements nationalistes : « Nous sommes des amis, il y a une vraie convergence d’idées et de projet, explique le porte parole de la Lega, Davide Quadri. Nous devons nous en servir lors des élections européennes. Au Parlement européen, cela nous donnera l’occasion de constituer un groupe plus important »

Pour le moment, la convergence porte surtout sur le projet européen et la lutte contre l’immigration illégale. « Aujourd’hui, à Menton, les douaniers sont très peu nombreux et les moyens matériels sont critiques, dénonce Bryan Masson, le référent de Génération Nation dans les Alpes-Maritimes. Tout cela a commencé sous Nicolas Sarkozy. Les élus de la droite traditionnelle osent pester contre l’immigration mais ils ont laissé la situation s’aggraver. A cette époque, Eric Ciotti et Christian Estrosi soutenaient ce gouvernement. Mais ils n’ont rien fait pour empêcher la situation de s’aggraver. »

Après un rapide tractage sur le marché de Menton, les deux mouvements ont brandi une banderole « Stop immigration – Basta immigrazione » à la frontière franco-italienne.

 

Le Lapin Taquin : 6 clichés sur les Blancs

 

 

1 900 très jeunes migrantes forcées de se prostituer pour passer la frontière franco-italienne

 

Un nouveau rapport publié par l'organisation non-gouvernementale Save the children fait état d'une situation inquiétante entre l'Italie et la France : de très jeunes migrantes d'Afrique subsaharienne doivent se prostituer pour payer leurs passeurs.

Un rapport en italien publié ce 27 juillet par l'ONG Save the children dénonce la prostitution forcée de jeunes migrantes qui veulent franchir la frontière entre l'Italie et la France. Le dossier concerne plus de 1 900 très jeunes femmes qui auraient été ainsi exploitées entre 2017 et 2018.

Le rapport décrit des «filles très jeunes et particulièrement à risque, qui circulent parmi le flot invisible de migrants mineurs non accompagnés en transit à la frontière nord de l’Italie, et qui, dans l’espoir de retrouver leurs proches dans d’autres pays européens, sont privées du pouvoir de voyager en toute légalité et sécurité.»

Lire la suite

 

Note: Et après une fois arrivé en France ils racontent qu'ils ont contractés le sida en France !!

 

Quand les migrants d’Afrique subsaharienne contractent le sida en France

 

Parmi les 6000 découvertes de séropositivité en France, près d’un tiers concernent des personnes nées en Afrique subsaharienne. Pour beaucoup l’infection a eu lieu dans notre pays lors d’un rapport hétérosexuel.

Originaires de pays durement frappés par l’épidémie de sida, les migrants d’Afrique subsaharienne arriveraient en France déjà infectés par le VIH. Si cette affirmation peut paraître logique, elle est en réalité fausse. L’épidémie de VIH chez les migrants n’est pas une maladie «d’importation». Entre 35% et 49 % des immigrés séropositifs nés au Cameroun, Mali, Congo ou encore en Côte d’Ivoire ont été contaminés sur le sol français. Pour plus de la moitié d’entre eux, l’infection est survenue au cours de leurs six premières années de vie dans l’Hexagone, selon l’enquête «Parcours» de l’Agence nationale de recherche contre le sida (ANRS) présentée à la 22ème Conférence internationale sur le VIH/sida qui se tient actuellement à Amsterdam.

Pour déterminer ce délai, les chercheurs ont interrogé 277 hommes et femmes originaires d’Afrique subsaharienne et vivant avec le VIH en région parisienne sur leurs histoires de vie. Ils ont également pris en compte des informations biologiques qui renseignent sur le stade de l’infection.

L’enquête montre que la moitié des migrants ont obtenu un logement et des ressources stables, ainsi qu’un titre de séjour au bout de six ans. «Avant ce moment charnière, ils traversent de nombreuses périodes de précarité. Or on sait que ces périodes d’instabilité ( note; qui ne les empêchent pas de forniqué) sont associées à un risque accru de contamination»( note; les français de souche qui mendient dans la rue eux n’attrapent pas le sida!!) , commente au Figaro Anne Gosselin, chercheuse au Centre Population et Développement (Institut de recherche pour le développement/Université Paris Descartes) et responsable de ces travaux.

» LIRE AUSSI - Les infections sexuellement transmissibles explosent en France

Les femmes paient un lourd tribut de cette instabilité administrative et financière. Environ une femme d’Afrique subsharienne séropositive sur trois a été infectée après son arrivée en France. À nouveau l’enquête ANRS Parcours met en lumière qu’il existe une corrélation entre le fait de contracter le VIH en Hexagone et celui d’avoir subi un acte sexuel forcé. «Pendant ces périodes de grande instabilité, certaines sont amenées à accepter des relations sexuelles en échange d’un hébergement», illustre la chercheuse.

Cette situation de dénuement conduit également les hommes à adopter des comportements à risques. L’enquête montre que l’usage de préservatif est loin d’être systématique, alors même qu’ils ont plusieurs partenaires. «Ces hommes et femmes font face à des urgences vitales  au quotidien. Dans ces conditions de vie précaires (note: cela n'a rien avoir avec la précarité c'est une question d'éducation sexuel et surtout d’hygiène par protection de sois mm. mais chez eux ils forniquent sans se posés trop de question) , il est certain que la question de la santé sexuelle et de la prévention n’est en général pas placée au premier plan», soulève François Berdougo, co-responsable du groupe réduction des risques de Médecins du Monde.

Lire la suite 

 

 

Jamel Debbouze a refusé d'être secrétaire d'État

 

Jamel Debbouze aurait peut-être pu dérider l'atmosphère du conseil des ministres oui, mais voilà, il a refusé l'offre.

Dans un entretien au Journal du dimanche, l'humoriste a fait une confession surprenante: il a "récemment décliné un poste de secrétaire d'Etat."

Sarkozy, Hollande ou Macron ?

Quel président de la République lui a fait cette proposition ? Et pour quel poste ? Les lèvres de Jamel Debbouze semblent scellées pour de bon. "Si je vous en dis plus, on ne retiendra que ça!", a-t-il répondu à nos confrères.

Lire la suite

 

 

 

 

Affaire Benalla : le ras-le-bol de la majorité

 

De nouvelles auditions sont prévues lundi devant la commission d'enquête du Sénat dans le cadre de l'affaire Benalla. Mais la majorité espère que les vacances parlementaires mettront un point final à la polémique.

Après plus de dix jours de polémiques, il sera encore question de l'affaire Benalla, lundi. L'entourage du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, va s'expliquer devant la commission d'enquête du Sénat. Mardi, ce sera au tour du patron de la République en marche!, Christophe Castaner....

 

Affaire Benalla : ces questions que TF1 a coupé au montage

Celui qui fait trembler la sphère politique depuis une dizaine de jours a choisi le journal du 20 heures de TF1 pour sa première apparition publique depuis la révélation de l'affaire Benalla. Le Figaro révèle que des questions ont été coupées au montage.

Alexandre Benalla est au coeur de l'affaire qui porte son nom depuis la publication, par le quotidien Le Monde, d'une vidéo datant du 1er mai dans laquelle on le voit en train s'en prendre violemment à un manifestant.

Lire la suite

 

 

 

« Ils nous ont colonisés. Il faut bien qu’ils paient » : Les retraités, une nouvelle filière d’immigration algérienne vers la France

 

La dame s’agite sur son siège de l’appareil d’Air Algérie qui assure la liaison entre Paris et Alger. (…) Elle exhibe même des documents à l’appui, de peur de ne pas être crue par son compagnon de voyage. Elle a 70 ans, dit-elle. Retraitée, après une carrière de plus de 30 ans comme employée civile au ministère de la Défense nationale à Alger.

(…) Plus les années passent plus les soucis de santé poussent dans un pays où la prise en charge est chaque jour plus compliquée. Où surtout les mentalités ont changé au point de laisser peu de place aux “anciens” qui ne sont pas très imprégnés de religiosité. Le couple a vu son entourage se dépeupler et décide lui aussi de rejoindre les enfants installés en France. Quitte à braver le risque de clandestinité.

Après bien des péripéties, la situation est réglée. Le couple dispose d’un logement dans le parc social d’une commune d’Île de France et de l’Allocation sociale aux personnes âgées, dit le “minimum vieillesse”. En 2018, elle est de 1.293 euros pour un couple e de 833 euros une personne seule. “Elle est bien supérieure à nos deux retraites”, souligne la dame. “C’est bien la France, non?”, sourit-elle. “Remarque, ils nous ont colonisés. Il faut bien qu’ils paient”, nuance-t-elle. (…)

Tsa-Algerie.com

 

Note : les arabes les ont colonisé et islamisé, et ils n'en font pas autant de probleme