Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

  10  juin 2018

 

 

 

 

Trump et Kim sont arrivés à Singapour pour leur sommet historique

 

Trump et Kim

Les deux dirigeants sont arrivés à Singapour ce dimanche, alors que leur rencontre historique doit se tenir mardi à partir de 9 heures. 

 

 

Afghanistan: Pour la première fois depuis 2001, les talibans acceptent un cessez-le-feu

 

C’est un cessez-le-feu de seulement trois jours mais il est historique. Pour la première fois depuis le début de la guerre en Afghanistan, les talibans ont annoncé samedi trois jours de cessez-le-feu avec les forces afghanes, pour la fin du ramadan. Cette annonce intervient deux jours après celle d’un cessez-le-feu unilatéral formulé par le président afghan Ashraf Ghani.

Les talibans ont toutefois ajouté, dans un communiqué diffusé via WhatsApp, qu’ils continueraient leurs opérations contre les « forces occupantes » étrangères dans le pays et qu’ils se défendraient « avec virulence » s’ils sont attaqués : « Tous les moujahidines ont pour ordre de cesser les opérations offensives contre les forces afghanes durant les trois premiers jours de l’Aid-el-Fitr. »

Lire la suite

 

 

_________________

  9 juin 2018

 

 

 

 

A Gaza, le bilan s’alourdit malgré une affluence moins forte

 

Les soldats israéliens ont tiré à balles réelles et lancé des grenades lacrymogènes pour disperser, vendredi, des manifestants à la frontière, faisant quatre morts et 120 blessés par balles.

Une forme étrange de soulagement domine, parmi les observateurs israéliens. Quatre morts, près de 120 blessés par balles : tel est le bilan de la nouvelle journée de la « marche du grand retour », à Gaza, vendredi 8 juin. Un bilan – on n’ose écrire le mot – mesuré, par rapport aux craintes exprimées par les hauts responsables militaires, les jours précédents. Parmi les blessés figure un photographe de l’Agence France-Presse, qui faisait son métier, à l’est de Jabaliya, en portant les signes distinctifs de la profession.

Selon l’armée, plus de 10 000 personnes – toujours qualifiées sans nuance d’« émeutiers » – se sont rassemblées le long de la clôture. Interrogé par Le Monde, Bassem Naïm, haut responsable du Hamas, estime quant à lui qu’il y aurait eu « au moins 70 000 manifestants ». « Mais on doit garder à l’esprit qu’on est en période de ramadan et d’examens au lycée », souligne-t-il.

Lire la suite

 

 

Syrie : l’État islamique aurait repris une partie de la ville clef de Boukamal grâce à une vaste offensive

 

Le 8 juin

Le groupe Etat islamique (EI) a repris vendredi une partie de la ville syrienne clef de Boukamal, située dans la province orientale de Deir Ezzor, près contrôlée par le régime en lançant une série d’attaques suicide meurtrières, l’offensive la plus importante menée depuis des mois par l’organisation jihadiste en Syrie.

L’EI avait perdu en novembre 2017 Boukamal, le dernier centre urbain qu’il contrôlait dans le pays en guerre après de multiples défaites infligées par le régime et ses alliés d’une part et les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les Etats-Unis de l’autre.

En parvenant à s’emparer de nouveau d’une partie de cette cité, l’EI confirme qu’il reste une force à craindre sur le terrain. Reste à savoir s’il pourra se maintenir dans la ville ou avancer face aux forces loyales au président syrien Bachar al-Assad, aidées de l’aviation de l’allié russe. […]

« Au moins 25 combattants de l’armée syrienne et de milices prorégime ont péri dans dix attaques suicide, dont quatre à la voiture piégée, menées par l’EI », a indiqué à l’AFP le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

La Dépêche

 

 

 

 

Rohani appelle Moscou à un dialogue «sérieux» du fait des démarches «illégales» des USA

 

Hassan Rohani

Lors de la rencontre qu’il a eue avec Vladimir Poutine en Chine, le Président iranien Hassan Rohani a appelé à un dialogue «sérieux» avec la Russie après que les États-Unis ont fait le choix de sortir de l'accord sur le nucléaire.

Moscou et Téhéran devraient établir des liens plus solides après le retrait unilatéral des États-Unis de l'accord sur le nucléaire, a souhaité le Président iranien Hassan Rohani présent au sommet de l'Organisation de coopération de Shangaï (OSC) qui commence ce samedi dans un contexte de tensions commerciales et diplomatiques avec Washington.

Lire la suite

 

 

Chine : un nouveau réseau de camps de « rééducation idéologique » dans la province majoritairement musulmane du Xinjiang

 

Afin « d’éradiquer l’extrêmisme », l’État chinois a rouvert un réseau de camps de « rééducation idéologique » dans la province du Xinjiang, majoritairement peuplée de Ouïgours.

 

Déjà en été 2017, des reportages faisaient état d’internements en masse des minorités ethniques musulmanes (en particulier Ouïgours, Kazakhs ou Kirghizes) peuplant le Xinjang (…). La constitution d’un réseau clandestin de « camps de rééducation » dans lesquels les détenus peuvent être retenus indéfiniment était évoquée.

(…)

Niée par le gouvernement chinois, (…) il existe en fait un nombre non négligeable de sources gouvernementales [notamment des appels d’offre] qui démontre l’existence de ces camps (…) et corroborent les estimations des témoins oculaires [qui évoquent] des centaines de milliers voire un peu plus d’un million de personne étant ou ayant été internées dans ces camps de rééducation politique. Ce nouveau système serait donc possiblement plus étendu que celui aboli officiellement en 2013.

(…)

La « guerre contre le terrorisme » menée par l’État chinois est probablement de plus en plus un euphémisme pour désigner l’assimilation ethnique forcée de ces minorités. (…) L’expérience de Xinjiang, loin d’être diminuée, pourrait servir d’exemples pour les efforts futurs de l’État chinois dans le domaine de l’ingénierie sociale.

The Jamestown Foundation

Merci à Valdorf (voir aussi : Le Figaro)
Traduction : FdS

 

 

La Norvège ne veut pas de ses ressortissants djihadistes

 

 

 

 

Autriche : expulsion d’imams financés par la Turquie (Màj: leurs familles également menacées. La Turquie dénonce une mesure «islamophobe» et «raciste»)

 

«Le cercle de personnes qui pourraient être affectées par ces mesures comprend environ 60 imams», a précisé le ministre de l’Intérieur, Herbert Kickl, membre du FPÖ. Leurs familles sont également concernées et 150 personnes au total pourraient perdre leur droit de résidence en Autriche, a-t-il indiqué. Dans certains cas, le processus d’expulsion d’imams liés à l’Atib (l’Union islamique turque d’Autriche) a déjà commencé, a expliqué Herbert Kickl, membre du FPÖ.

En réaction aux fermetures annoncées, la Turquie a dénoncé vendredi une mesure «islamophobe» et «raciste».

«La fermeture par l’Autriche de sept mosquées et l’expulsion d’imams est le résultat de la vague populiste, islamophobe, raciste et discriminatoire dans ce pays», a réagi sur Twitter Ibrahim Kalin, porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan.

«La position idéologique du gouvernement autrichien va à l’encontre des principes du droit universel, des politiques de cohésion sociale, du droit des minorités et de l’éthique de coexistence», a-t-il ajouté. […]

Le Temps

 

Note: accusation typiquement musulmane

 

Lisieux (14) : un réfugié politique irakien soupçonné d’avoir été un cadre de Daech arrêté en France pour « crimes contre l’Humanité » (Màj VIDEO)

 

 

09/06/2018

Ahmed H., cadre de DAESH ayant participé au massacre de 1700 soldats Irakiens, a obtenu l’année dernière le statut de réfugié en France, pays qu’il a rejoint en empruntant la route des migrants sous une fausse identité. Il entre dans l’Union Européen par la Grèce avant d’aller en Hongrie, en Allemagne, puis en France, à Calais, où sa demande d’asile est acceptée. Mis en examen pour crimes de guerr e, Ahmed H. est incarcéré et son statut de réfugié lui a été retiré.
– France 2, 8 juin 2018, 20h00

 

 

 

Attentats déjoués au Kosovo : deux Kosovars arrêtés qui voulaient également s’en prendre à la France et à la Belgique

 

Une femme et un homme projetaient de s’en prendre à des militaires de l’Otan au Kosovo mais aussi à des civils en France et en Belgique.

Les deux suspects, ont planifié « des attaques suicides avec des voitures piégées » contre des soldats de la force de l’Otan au Kosovo (KFOR) et dans des « endroits fréquentés par des citoyens », selon un communiqué d’un tribunal de Pristina, la capitale du Kosovo. Ils ont également projeté de commettre des « attaques suicides dans des endroits fréquentés par des citoyens, en Belgique et en France », selon la même source.[…]

Ni l’identité des suspects, arrêtés mardi, ni leur motivation, n’ont été révélées. Un des suspects dispose également de la nationalité belge. Ils ont été placés en détention provisoire pour un mois, conformément à la loi kosovare.[…]

 

Le Parisien

 

 

Sondage : près de 70% des Marocains estiment que le « non-respect » du jeûne pendant le Ramadan doit être sanctionné

 

SOCIÉTÉ – Un peu plus des deux tiers des Marocains (68%) sont favorables à la sanction de ceux qui mangent, fument ou boivent en public pendant ramadan, comme le prévoit l’article 222 du code pénal. C’est le résultat d’une enquête publiée mercredi 6 juin par le journal L’Économiste, menée avec la société de sondages Sunergia auprès de 1.000 personnes dont 604 issues du milieu urbain et 396 du milieu rural.

(…)

L’article 222 du code pénal punit d’un à six mois d’emprisonnement et d’une amende de 200 à 500 dirhams quiconque “notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion”.

HuffPost Maghreb

 

 

 

 

Zemmour : « L’immigration n’est pas une fatalité qu’on doit subir. Les mouvements démographiques sont une guerre qu’on veut gagner ou qu’on accepte de perdre »

 

CHRONIQUE – La situation en Italie est révélatrice de tous les atermoiements de l’Union.

(…) Désormais, c’est à Salvini de jouer. D’abord parce que l’immigration fut le thème qui l’a porté au pouvoir. Ensuite parce qu’il doit montrer qu’il peut expulser massivement les clandestins (il a promis 500.000 renvois) et arrêter la déferlante migratoire sur les côtes italiennes. Salvini s’en est déjà pris aux ONG qui, sous couvert d’humanisme, sont les complices des passeurs. Il devra utiliser la marine italienne non pour sauver les migrants mais pour les arrêter, voire détruire leurs barques. Il devra enfin tenir tête aux juges européens qui ne manqueront pas de dénoncer des pratiques contraires aux «droits de l’homme».

On croit toujours en France que l’immigration est un phénomène qu’on ne peut maîtriser, une sorte de fatalité qu’on doit subir. C’est faux. Les mouvements démographiques sont une guerre qu’on veut gagner ou qu’on accepte de perdre. Comme le note l’historien Pierre Vermeren, le milliard de Chinois pauvres n’a jamais débarqué dans le Japon riche parce que l’État japonais s’est organisé pour qu’il en soit ainsi. Aux États-Unis, depuis l’arrivée de Trump, l’immigration venue du Mexique s’est beaucoup réduite.

(…) Le Figaro

 

 

 

 

Italie : Salvini demande une intervention de l’Otan contre l’immigration

 

Matteo Salvini, ministre italien de l’Intérieur, a souhaité aujourd’hui que l’Otan participe à la lutte contre l’immigration clandestine dans la péninsule, qui est selon lui « attaquée ».

Le chef de file de la Ligue, parti d’extrême droite, a en outre réclamé davantage d’efforts à Malte et a promis plus de contrôles aux organisations non-gouvernementales qui viennent en aide aux migrants en Méditerranée.

« Je suis favorable à l’Otan, mais nous sommes attaqués. Nous allons demander à l’Otan de nous défendre. Il y a beaucoup d’inquiétudes concernant les infiltrations terroristes« , a-t-il déclaré après une rencontre avec deux chauffeurs de bus de Côme qui disent avoir été agressés par des demandeurs d’asile. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, est attendu la semaine prochaine à Rome. […]

Le Figaro

Commenter cet article