Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________

 6 juin 2018

 

Note:  pas d’actualisé, ce jeudi et vendredi , j’espère reprendre le fils de l'actualité  samedi 9 

 

 

Ni le Hezbollah ni l'Iran ne partiront de Syrie avant sa totale libération des terroristes

 

Les forces iraniennes et le Hezbollah ne quitteront pas la Syrie avant que le pays ne soit libéré du terrorisme et que son intégrité territoriale ne soit rétablie, a déclaré le président du parlement libanais, Nabih Berri, dans une interview à Sputnik.

Des soldats de Hezbollah

Les djihadistes du groupe terroriste Daech* auraient atteint le Liban si le Hezbollah n'était pas en Syrie, a déclaré à Sputnik le président du parlement libanais Nabih Berri.

«Quant au Hezbollah, il se trouve dans son propre pays, parce que si le Hezbollah n'était pas là [en Syrie], alors Daech* serait déjà là [au Liban]», a souligné le Libanais.

Lire la suite

 

 

La possibilité d’une rencontre entre Assad et Kim angoisserait Washington

 

Les informations sur une éventuelle rencontre entre Bachar el-Assad et Kim Jong-un préoccupent les États-Unis, selon une responsable du département d’État américain.

La possibilité d'une rencontre entre Bachar el-Assad et Kim Jong-un, dont le projet a été dévoilé dimanche par l'organe officiel du parti nord-coréen Rodong Sinmun, a suscité la préoccupation de Washington, a annoncé mardi aux journalistes une haute responsable du département d'État.

«Je ne pense pas que cela (la rencontre, ndlr) serait utile, mais nous ne pouvons pas confirmer qu'une telle rencontre aura lieu en réalité. Si quelqu'un comme Bachar el-Assad… rencontre la Corée du Nord, c'est, à coup sûr, un sujet de préoccupation pour nous», a déclaré la diplomate américaine aux journalistes.

Lire la suite

 

 

Pourquoi Kim Jong-un a limogé ses généraux

 

Les médias sud-coréens et japonais ont annoncé la démission de plusieurs haut-responsables de l’armée de la Corée du Nord.

Selon les sources des journaux sud-coréens et japonais, le chef de l'état-major général de l'armée Ri Myong Su, le ministre des Forces armées populaires Pak Yong Sik et le directeur du Bureau politique général de l'armée Kim Su Gil ont quitté leur poste, écrit le site d'inforamtion Gazeta.ru.

Le Washington Post note que les remaniements actuels «pourraient témoigner de la réorganisation en cours au sein de la direction de l'armée: on y introduit des cadres plus jeunes pour remplacer des responsables plus vieux qui ont probablement l'attitude la plus négative envers les États-Unis et la Corée du Sud, alliée de Washington».

Le quotidien américain explique ces nominations par le futur sommet entre le leader nord-coréen et le Président américain qui devrait se dérouler le 12 juin et porter sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Lire la suite

 

 

 

Le match Israël-Argentine annulé après des menaces de morts contre Messi

 

Au Proche-Orient, même le foot est politique. Le match amical Israël-Argentine, prévu samedi à Jérusalem, a été annulé, a annoncé mardi l’ambassade d’Israël en Argentine, donnant comme motif des menaces contre le capitaine argentin Lionel Messi. Les Palestiniens avaient dénoncé la tenue de cette rencontre dans la ville sainte, alors que les tensions à Gaza ont été exacerbées par l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem.

« L’ambassade d’Israël communique avec regret la suspension du match entre les sélections d’Israël et d’Argentine », déplorant « les menaces et provocations dirigées contre Lionel Messi, qui ont logiquement suscité la crainte de ses pairs ».

« Finalement, nous avons pu faire ce qu’il convenait. D’abord la santé et le sens commun. Nous croyons que le mieux était de ne pas y aller », avait déclaré un peu plus tôt l’attaquant Gonzalo Higuain.

Lire la suite

 

 

Tariq Ramadan, accusé de viol par une troisième femme, n’est pas mis en examen

 

L’islamologue suisse a reconnu, lors de son interrogatoire mardi, une relation « consentie » avec cette plaignante. Il reste incarcéré.

L’islamologue suisse Tariq Ramadan, incarcéré pour deux affaires de viol sur deux femmes, a reconnu des relations sexuelles « consenties » avec une troisième plaignante lors de son premier interrogatoire, mardi 5 juin, devant les juges d’instruction. Ces derniers ont choisi de ne pas le mettre en examen dans ce volet, a annoncé son avocat.

Lire la suite

 

Migrations : quels effets économiques ?

 

 

Note: c'est vraiment de la malhonnêteté !  Mais tous le monde sait très bien que les chiffres et autres études des journalistes sont bidon! (ils cherchent surtout a rasuré l'opunion public)

"la moitié des migrants sont des femmes et très qualifié" !!! Mdr ! n'importe qu'elle photos de migrants démontrent que se sont des menteurs https://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/08/02/250-migrants-evacues-d-un-campement-en-reconstruction-dans-le-nord-est-de-paris_4977628_1654200.html

 

450 détenus « radicalisés » dont une cinquantaine de « terroristes islamistes » sortiront de prison d’ici fin 2019, confirme la ministre de la Justice

 

Près de 450 détenus radicalisés sortiront de prison d’ici fin 2019, parmi lesquels une cinquantaine de « terroristes islamistes », a indiqué aujourd’hui la garde des Sceaux Nicole Belloubet en affirmant que le gouvernement était « arc-bouté » sur le suivi de ces personnes.

« Nous avons à peu près 500 détenus qui sont radicalisés comme terroristes islamistes. Sur ces 500 là, il y en aura une vingtaine cette année qui sortent, et puis à peu près une trentaine l’année prochaine », a-t-elle expliqué sur BFMTV.

A cette cinquantaine d’individus devant sortir de prison s’ajoutent des détenus de droit commun qui se sont « radicalisés »: « A côté de ceux-là, nous avons effectivement des gens qui sont détenus pour des faits de droit commun mais qui en même temps, nous le savons, ont été radicalisés (…) un certain nombre d’entre eux, à peu près 30%, auront terminé leur peine en 2019 et sortiront en 2019 ». « Cela fait environ 450 personnes » qui sortiront de prison d’ici fin 2019, a-t-elle dit.

Le Figaro

 

Sartrouville (78) : la salle de prière islamiste de la cité des Indes murée. Nuit d’émeute. Pompiers et policiers caillassés. L’Office HLM attaquée

 

Des affrontements avec la police et des incendies volontaires sont survenus dans la nuit de lundi à mardi.
Une série d’incendies et d’affrontements avec les forces de l’ordre ont perturbé la nuit de lundi à mardi dans le quartier des Indes, à Sartrouville. Tout commence vers minuit, rue Esnault Pelterie, lorsque les pompiers interviennent pour mettre fin à un feu allumé au pied d’un immeuble.

A leur arrivée sur place, le fourgon des soldats du feu et la voiture de police qui les accompagne essuient des jets de pierres. Le bilan de ce premier épisode est mesuré : personne n’est blessé mais la vitre de la loge du gardien est brisée. Les policiers interviennent et font fuir le groupe d’agresseurs.

A 1 h 40, rue Lakamal, deux groupes s’attaquent aux locaux du bailleur HLM, le Logement Francilien, et au mat sur lequel est juchée une caméra de vidéosurveillance. Des incendies de conteneurs poubelle sont simultanément allumés avenue de l’Europe et sur la place du marché. Trois vitres du bâtiment du bailleur sont brisées à coups de marteau. Les forces de l’ordre ont mis la main sur cet outil abandonné sur place et sur une serpillière imbibée d’essence. La caméra a bien résisté au feu allumé au pied du poteau.

Le Parisien

 

 

 

 

Un syndicat de police allemand éreinte la politique d’immigration de Merkel : « Le sentiment de sécurité s’effondre, on a l’impression que l’État a perdu le contrôle, aucun pays ne tolérerait cela »

 

Rainer Wendt, chef de l’un des plus grands syndicats de police d’Allemagne, a déclaré que les révélations concernant le scandale à l’Office des migrations, qui a accordé indûment l’asile à des milliers de migrants,  n’étaient que la pointe émergée de l’iceberg.

« Le sentiment de sécurité s’effondre et maintenant les gens ont l’impression que l’Etat a perdu le contrôle. Il y a des centaines de milliers de migrants ici dont nous ne savons pas qui ils sont », a déclaré M. Wendt. « C’est un énorme risque. Aucun pays au monde ne tolérerait cela. »

(…) Wall Street Journal

 

Lire aussi:  Sur l’immigration, le grand désaccord entre les Européens s’approfondit

 

 

Ivan Rioufol dénonce le « silence dans la presse française » sur l’emprisonnement de Tommy Robinson

 

Extraits du Bloc Notes d’Ivan Rioufol sur l’emprisonnement de Tommy Robinson et le silence de la presse française.

Silence dans la presse française. Un journaliste anglais, Tommy Robinson, a été incarcéré pour 13 mois dans l’indifférence des défenseurs de la liberté d’expression. Mieux : c’est la « fachosphère » qui est accusée par la classe médiatique de s’indigner de cette atteinte à la démocratie. Jusqu’alors, seuls des pays comme la Chine, la Turquie ou la Russie osaient arrêter et mettre au trou des journalistes dissidents. Mais le tort de Robinson, fondateur de l’English Defence League, est apparemment de militer « contre l’islamisation de l’Angleterre » et l’extrémisme musulman. […] Dans une démocratie aussi exemplaire que celle de l’Angleterre, cette mise au silence d’un journaliste, présenté comme un lanceur d’alerte par ses amis, a toutes les apparences d’une dérive judiciaire liberticide. La presse ferait bien de se réveiller.

Le politiquement correct, qui vient d’embastiller Tommy Robinson en imposant de surcroît l’omerta, est une prison intellectuelle dont les journalistes doivent s’échapper s’ils veulent rester crédibles dans leur rôle de contre-pouvoir. La France est à la merci d’un pouvoir politique qui cherche à contrôler toujours plus l’information, en profitant de l’endormissement de ceux qui sont supposés la défendre. […]

Blog Le Figaro

 

Paris, Berlin et Londres exigent des USA qu’ils ne sanctionnent pas leurs sociétés en Iran

 

La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont appelé Washington à renoncer à l’idée de frapper de sanctions les entreprises européennes opérant en Iran, apprend-on d’une lettre conjointe des ministères des Affaires étrangères des trois pays.

Les chefs des ministères des Affaires étrangères et des ministères de l’Économie de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni demandent au département d’État américain et au département du Trésor US d'abandonner les sanctions contre les entreprises européennes qui travaillent en Iran, apprend-on d’un tweet de Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie et des Finances, qui a publié la lettre conjointe.

Lire la suite

 

 

___________________

 5 juin 2018

 

 

Iran : Netanyahou met en garde Merkel contre un afflux de réfugiés syriens

 

 

 

 

Nucléaire : l’Iran va augmenter sa capacité d’enrichissement d’uranium

 

Téhéran a notifié la mise en route d’un plan pour accroître de nombre de ses centrifugeuses, affichant sa volonté d’anticiper un potentiel effondrement de l’accord nucléaire de 2015.

Moins d’un mois après le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 et au moment de la visite de Benyamin Nétanyahou en Europe pour évoquer le sujet avec les dirigeants d’Allemagne, de France et du Royaume-Uni, l’Iran a annoncé sa volonté d’augmenter sa capacité d’enrichissement d’uranium.

Téhéran a notifié lundi 4 juin à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) la mise en route d’un plan pour accroître le nombre de ses centrifugeuses, a déclaré mardi le vice-président iranien et président de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, cité par l’agence de presse iranienne Fars

« Si les conditions le permettent, peut-être que [mardi] soir à Natanz , nous pourrons déclarer l’ouverture du centre de production de nouvelles centrifugeuses. »

« Ce que nous faisons ne viole pas l’accord » sur le nucléaire iranien conclu en juillet 2015 à Vienne, a précisé M. Salehi. « Ces démarches ne veulent pas dire que les négociations [avec l’Europe] ont échoué. »

Le guide suprême de la révolution iranienne, l’ayatollah Ali Khamenei, a lui-même demandé lundi, dans un discours retransmis à la télévision, que soient entamés des préparatifs en vue d’augmenter la capacité d’enrichissement d’uranium de l’Iran dans l’hypothèse où l’accord signé à Vienne 2015 viendrait à s’effondrer après le retrait des Etats-Unis.

Lire la suite

 

 

Incendies à Gaza: après les cerfs-volants, les « ballons incendiaires »

 

 

Depuis les toutes premières semaines de la « marche du retour » à Gaza, les jeunes Palestiniens ont lancé des « cerfs-volants incendiaires » sur le territoire israélien, mettant le feu à de vastes pans de terrains, de champs agricoles et de réserves naturelles.

Plus récemment néanmoins, une nouvelle tactique de mise à feu a gagné en popularité le long de la clôture de sécurité. A la place de cerfs-volants, c’est un autre jeu d’enfant qui est maintenant lancé vers Israël : des ballons gonflés à l’hélium.

Lire la suite

 

 

Les forces kurdes annoncent leur retrait de Manbij en Syrie

 

Les Unités kurdes de protection du peuple (YPG) ont annoncé que leurs conseillers militaires se retireraient de la ville syrienne de Manbij.

Combattants des YPG
Les conseillers militaires des Unités kurdes de protection du peuple (YPG) quitteront la ville de Manbij dans le nord de la Syrie, lit-on dans un communiqué publié sur le site des Forces démocratiques syriennes dont les YPG font partie.

Dans le document, les YPG rappellent que leurs combattants se sont retirés de Manbij en 2016, mais leurs conseillers militaires sont restés dans la ville pour coopérer avec le Conseil militaire local.

Lire la suite

 

Syrie: Amnesty international dénonce l'ampleur des pertes civiles à Raqqa

 

Dans un rapport publié ce mardi, l'organisation estime que «la guerre d'anéantissement» menée par la coalition de juin à octobre 2017 a eu des «conséquences désastreuses» sur les populations civiles, par ailleurs utilisées comme des boucliers humains par les terroristes de l'Etat islamique.

Dans la bataille dantesque menée par la coalition internationale pour reprendre Raqqa aux terroristes de l'Etat islamique, les civils syriens ont payé un tribut bien trop lourd, estime Amnesty international dans un rapport publié mardi. «Peu avant le lancement de la campagne militaire, le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, avait promis une “guerre d'anéantissement' contre l'EI», rappelle l'organisation internationale dans son rapport. «Les conséquences pour les populations civiles ont été désastreuses», dénonce-t-elle.

Lire la suite

 

 

Poutine précise la raison du raid de l’aviation de la coalition menée par les USA en Syrie

 

La frappe des forces de la coalition en Syrie a été portée pour rendre impossible une enquête objective et intégrale sur un éventuel emploi de l'arme chimique dans le pays, a affirmé Vladimir Poutine. Or, une telle enquête doit obligatoirement être objective, a-t-il souligné.

Le raid de l'aviation de la coalition dirigée par les États-Unis en Syrie vise en réalité à rendre impossible une enquête objective sur un éventuel emploi de l'arme chimique, a indiqué ce lundi le Président russe.

«Dites-moi, s'il vous plaît: est-ce le meilleur moyen de régler la question de l'objectivité de ce qui s'y est passé? Je crois que non. À mon avis, c'est une tentative de créer des conditions pour rendre impossible une enquête intégrale. Rien de plus», a-t-il déclaré en répondant à une question de la chaîne de télévision autrichienne ORF.

Lire la suite

 

 

Faut-il s’attendre à une nouvelle guerre du Golfe?

 

Un an après l'instauration d'un blocus diplomatique contre le Qatar, le Golfe pourrait être le théâtre d'un nouveau conflit.

Le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud

L'Arabie saoudite, qui fait partie des acheteurs des systèmes antimissiles et antiaériens russes S-400, s'oppose à la vente de ces armes à ses adversaires qataris et brandit la menace d'une riposte militaire si cette transaction était réalisée, relate Nezavissimaïa gazeta.

«Je doute que le Qatar y renonce. Les propos saoudiens s'inscrivent dans le cadre de la lutte et de la campagne d'information contre le Qatar, indique au quotidien une source au sein du Ministère qatari des Affaires étrangères. L'acquisition des S-400 par le Qatar ne menace en aucune façon l'Arabie saoudite. Il s'agit d'une arme défensive, et la déclaration saoudienne est une absurdité absolue formulée dans l'espoir qu'elle soit médiatisée».

Lire la suite

 

Note; qui est le plus déranger par cet achat de S400 (comme pour la Turquie), les USA ou l'Arabie !

 

 

Les Saoudiens auraient offert des «valises pleines de bijoux» aux conseillers d’Obama

 

Le Président américain Barack Obama avec le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud à Riyad

Dans un livre de mémoires publié mardi, le conseiller principal de l’ex-Président américain Barack Obama, Ben Rhodes, a dévoilé quelques détails intéressants sur la visite d’une délégation officielle américaine en Arabie Saoudite en 2009: les Saoudiens leur ont offert des valises remplies de bijoux.

Lire la suite

 

Note: les saoudiens sont des habituer de ce genre de cadeau

 

 

Allemagne: Merkel dénonce des propos de l'extrême droite

 

Angela Merkel a qualifié aujourd'hui de "honteux" des propos du dirigeant de l'extrême droite allemande qui a relativisé les atrocités d'Adolf Hitler en les qualifiant de "pipi de chat" au regard de l'histoire germanique millénaire. "Il est honteux de devoir nous préoccuper de telles déclarations venant de la part d'un membre de la chambre des députés", a déclaré à la presse le porte-parole de la chancelière allemande, Steffen Seibert, indiquant parler pour Angela Merkel.

"Le gouvernement allemand rejette catégoriquement toute tentative de minimiser ou relativiser les crimes nazis", a-t-il ajouté, "le régime national-socialiste et les crimes de l'Holocauste sont singuliers et constituent un véritable crime contre l'Humanité". Il a appelé l'Allemagne à continuer à "assumer sa responsabilité" pour ce passé. Samedi, le dirigeant du parti allemand d'extrême droite AfD, Alexander Gauland, a minoré l'importance du IIIème Reich, jugeant qu'Adolf Hitler et les nazis n'ont été que du "pipi de chat" ("fiente d'oiseau" littéralement en allemand, ndlr) dans une histoire germanique millénaire. Son discours devant une organisation de la jeunesse de son mouvement a été très applaudi.

"Nous avons une histoire glorieuse et celle-ci, chers amis, a duré plus longtemps que ces 12 fichues années" entre 1933 et 1945, a-t-il jugé. Le chef de l'Etat allemand a aussi dénoncé ces propos. "Ceux qui aujourd'hui nient ou relativisent la césure sans précédent avec la civilisation" qu'a représenté Adolf Hitler et le nazisme, "se moquent des millions de victimes", a déclaré à Berlin le président Frank-Walter Steinmeier.

Lire la suite

 

Le chantage de Trump avorté? Merkel sauve le Nord Stream 2

 

Il y a deux semaines, The Wall Street Journal a annoncé que selon ses sources à la Maison-Blanche le Président Trump avait lancé un ultimatum à Angela Merkel pour que l'Allemagne renonce à Nord Stream 2.

The Wall Street Journal, fleuron de la presse d'affaires américaine, a annoncé il y a deux semaines que selon ses sources à la Maison-Blanche le Président américain avait lancé un ultimatum à Angela Merkel: l'Allemagne devait renoncer au Nord Stream 2 en échange de l'accord de Trump pour entamer des négociations en vue de prévenir une guerre commerciale entre les États-Unis et l'Union européenne.

Après la pression des USA contre leurs partenaires européens rapportée par les médias, la partie allemande était devant un choix difficile: soit renoncer au Nord Stream 2 en échange de la possibilité de «discuter avec Trump» afin de le persuader de ne pas décréter de sanctions contre les producteurs européens d'acier et d'aluminium, soit se préparer à une véritable guerre commerciale contre les États-Unis.

Lire la suite

 

 

 

 

Poutine révèle les conditions de restitution de la Crimée à l’Ukraine

 

Le Président russe a affirmé qu'il n'existait aucune condition à la restitution de la Crimée à l'Ukraine par la Russie et que la question de la Crimée était «fermée une fois pour toutes».

Il n'existe aucune condition à la restitution de la Crimée à l'Ukraine par la Russie, a indiqué le chef de l'Etat russe.

«De telles conditions n'existent pas», a-t-il souligné, en répondant à une question appropriée de la chaîne de télévision autrichienne ORF.

Vladimir Poutine se rendra le 5 juin prochain en visite de travail à Vienne où il aura des négociations avec le Président fédéral Alexander Van der Bellen et le chancelier Sebastian Kurz.

«La question de la Crimée est fermée une fois pour toutes», avait-il indiqué précédemment.

Lire la suite

 

 

Achat de S-400 russes: Moscou et Delhi proches de l’aboutissement des négociations

 

L’Inde et la Russie ont atteint l’étape finale des négociations concernant la livraison de systèmes antiaériens russes S-400, a annoncé ce mardi la ministre indienne de la Défense, Nirmala Sitharaman.

Nirmala Sitharaman, la ministre indienne de la Défense, a commenté ce mardi l'état actuel des négociations entre Moscou et Delhi au sujet de l'achat de missiles sol-air S-400 Triumph.

«À ce que je sache, les négociations durent depuis très longtemps. Nous avons atteint le stade finale des négociations sur [la livraison] de S-400», a déclaré Mme Sitharaman lors d'une conférence de presse consacrée au bilan des quatre années de travail du gouvernement actuel du pays.

Lire la suite

 

Je quitte les Républicains, j'ai honte de la dérive idéologique et des propositions FN-compatibles du parti

 

Après une longue réflexion, j'ai décidé de quitter les Républicains. Cette décision soigneusement mûrie intervient à la suite d'une lente mais réelle dérive d'un parti auquel j'étais fier d'appartenir et qui aujourd'hui me fait honte.

 
 

Je démissionne évidemment de mes postes de conseiller national et de délégué LR au Canada, que j'avais acceptés de conserver jusqu'aux prochaines élections internes de l'automne.

 
Depuis plusieurs mois, je constate impuissant à la dérive idéologique d'un mouvement politique que j'ai rejoint tout juste la majorité atteinte.

Lorsque j'ai adhéré à l'UMP, j'étais considéré parmi les militants les plus à droite, défendant une économie plus libre, un régalien plus fort sur les sujets de police, justice et immigration.

Lire la suite

 

 

Après la loi Asile et immigration, le gouvernement dévoile ses pistes pour l'intégration des étrangers

 

LOI ASILE - Ce doit être le versant "humaniste" d'une politique qui se veut intraitable contre l'immigration irrégulière: le gouvernement présente ce mardi 5 juin ses pistes très attendues pour améliorer l'intégration des étrangers, avec un doublement attendu des heures de cours de français.

 

Les mesures seront dévoilées lors d'un Comité interministériel à l'intégration réunissant à Matignon des poids lourds du gouvernement: Gérard Collomb (Intérieur), Jean-Michel Blanquer (Éducation), Nicolas Hulot (Écologie)... Ce comité, annoncé il y a près d'un an, permettra de lancer l'effort en faveur de l'intégration des étrangers qui arrivent en France pour s'y installer durablement, dont quelque 40.000 réfugiés l'an dernier.

Lire la suite

 

Note ; il veulent leurs apprendre le français pour après apprendre de nouveau l'Arabe a leurs enfants !!

 

 

 

 

Rochdale (G-B) : 4 ou 5 « Indo-Pakistanais » ont sauvagement agressé un garçon de 17 ans qui souffre d’une fracture du crâne. Une « attaque raciste » selon la police.

 

La police de Manchester est à la recherche de 4 ou 5 hommes « indo-pakistanais » suspectés d’avoir sauvagement attaqué un garçon de 17 ans, le laissant avec une fracture du crâne. Cette agression a été qualifiée de « raciste » par les autorités.

Matthew Hayden, un joueur de rugby amateur, a été tabassé à la tête avec un club de golf après une collision mineure en voiture à Littleborough samedi matin, à Rochdale.

Son ami a également été blessé dans l’attaque, que la police traite comme un « crime de haine raciale ».

La police a déclaré: « Il s’agit d’une attaque non provoquée qui a laissé la victime avec des blessures qui changeront sa vie, il est donc essentiel que nous trouvions les personnes responsables de cette agression horrible »

La police a déclaré que le groupe de quatre ou cinq hommes « indo-pakistanais » ont proféré des insultes racistes contre Matthew et ses amis.

Manchester Evening News

 

 

Yann Moix : « Un Afghan qui rêve de vivre en France est davantage français qu’un Français qui fait tout pour l’en empêcher »

 

Dans « Dehors », longue lettre ouverte à Emmanuel Macron pour l’inciter à revoir sa politique à l’égard des migrants, il en remet une couche. « Un Afghan qui rêve de vivre en France est davantage français qu’un Français qui fait tout pour l’en empêcher », s’insurge l’écrivain. […]

« Dans nombre de pays développés, soutient-il, les exilés qui viennent travailler et trouvent aussitôt un emploi participent immédiatement à l’économie. c’est un enrichissement ». Considérant que « ce qui se passe à Calais, à Menton ou ailleurs est d’une extrême gravité », Yann Moix invite le président à faire preuve de « considération ».

« Changez d’ambition, il est encore temps; accueillez ceux qui nous insultent moins en demandant l’asile que ne nous insultent ceux qui crient qu’on doit le leur refuser », conclut-il.

Ouest France

 

 

 

Aulnay-sous-Bois: Théo Luhaka et quatre membres de sa famille en garde à vue pour escroquerie

 

Mickaël Luhaka, 34 ans, avait été convoqué en mars dernier par la police judiciaire (PJ) de Seine-Saint-Denis mais ne s’était pas rendu à la convocation par négligence. Cette fois, la justice a choisi d’aller le chercher au domicile de ses parents à Aulnay-sous-Bois, tout comme son frère Théo et trois autres membres de leur famille.
(…)

L’enquête de la PJ porte sur le fonctionnement trouble de trois associations et sur l’utilisation de plusieurs centaines de milliers d’euros de fonds publics par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi (emplois aidés). (…)

Le Parisien

 

 

La prime de 3000 euros pour les enseignants de certains quartiers populaires versée en septembre

 

La prime promise aux enseignants des collèges et écoles considérés comme les plus prioritaires (REP+) devrait être versée à la rentrée 2018, selon les Echos. Les destinataires et les modes de versement restent cependant à préciser.

Les premiers versements sont envisagés en septembre. La prime de 3000 euros promise aux enseignants des quartiers difficiles par Emmanuel Macron, pendant la campagne présidentielle, pourrait devenir réalité à la rentrée 2018. C’est ce que le ministère de l’Education nationale laisse entendre à nos confrères des Echos samedi 2 juin 2018. « L’objectif est bien qu’on ait quelque chose qui commence en septembre », leur affirme une source ministérielle.

Des discussions avec les syndicats portant notamment sur ce sujet doivent en tout cas s’ouvrir « dans les quinze jours à venir ». Et cette prime pour l’éducation prioritaire sera le premier sujet abordé, toujours selon le quotidien. Concrètement, son montant est connu mais ses destinataires et son mode de versement restent à préciser. Voici ce que l’on sait déjà du dispositif.

La prime doit concerner les enseignants des 240 écoles et collèges des réseaux d’éducation prioritaire renforcés (REP+). Le but étant d’attirer « des profils variés et des équipes stables » au sein des établissements en difficulté, avait avancé en novembre, dans une interview au Parisien, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer.

Le flou demeure en revanche concernant les personnels qui bénéficieront de ce coup de pouce financier. Difficile en effet de savoir à ce stade si les seuls enseignants y auront droit ou si le dispositif sera étendu aux psychologues, conseillers principaux d’éducation ou aux personnels administratifs.

Les 3000 euros nets évoqués pendant la campagne présidentielle devraient être confirmés. Cette somme viendrait alors s’ajouter à une indemnité annuelle de 2312 euros créée il y a trois ans. Quant à son mode de versement, il reste à définir. S’agira-t-il d’une prime mensualisée ou non ? Sera-t-elle renouvelée chaque année ou étalée sur le quinquennat ? Ces questions ne semblent pas encore tranchées pour l’heure.

 

Morano : «Quand j’étais au parlement panafricain, ils nous ont dit “Arrêtez de régulariser car c’est vous qui suscitez l’appel d’air à l’immigration illégale”»

 

Nadine Morano (Eurodéputée Les Républicains) : «Quand j’étais au parlement #panafricain, ils nous ont dit “Arrêtez de régulariser car c’est vous qui suscitez vous-mêmes l’appel d’air à l’immigration illégale”.»
– BFM TV, 5 juin 2018, 8h50

 

Quand le FMI fait l’éloge d’Emmanuel Macron

 

Les experts du Fonds monétaire international estiment, dans un prérapport, que la France est devenue le « chef de file des réformes en Europe ».

«Pendant sa première année, le nouveau gouvernement a opéré un nombre impressionnant de réformes. (…) Le programme d’action à venir est tout aussi ambitieux », explique l’équipe d’experts qui a scruté l’action entreprise par l’exécutif depuis mai 2017, dans ses remarques préalables à la publication d’un futur rapport détaillé.

Les économistes du Fonds estiment d’abord que la réforme du marché du travail (les ordonnances) et celle de la fiscalité (transformation de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière, instauration d’une « flat tax » à 30 % sur les revenus du capital) «devraient être favorables à l’investissement, à l’emploi et la croissance».

Le FMI appelle maintenant le gouvernement d’Édouard Philippe et d’Emmanuel Macron à être vigilant sur la bonne mise en œuvre de ces réformes. Et esquisse des pistes pour aller plus loin, par exemple en réduisant «le champ d’application du mécanisme qui régit les salaires minimums» afin d’accroître la flexibilité des entreprises ou encore en réexaminant «la durée, le niveau et le taux d’accumulation des allocations chômage» ou en augmentant la concurrence dans les professions réglementées telles que les celle des pharmaciens. […]

Le Point

Commenter cet article

Algrin 06/06/2018 12:20

Yann Moix, juif d'origine catalane est mal venu pour donner des leçons aux français lui qui NE L'EST PAS ! il n'est qu'un saute frontières !!!!