Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 10 mai 2018

 

Actualité a suivre ...

 

 

 

Syrie : Paris, Berlin et Moscou appellent Israël et l’Iran à la « désescalade » et au « dialogue »
 

« Nous avons frappé presque toutes les infrastructures iraniennes en Syrie », a expliqué, jeudi 10 mai au matin, le ministre de la défense israélien, Avigdor Lieberman, après les frappes israéliennes, en représailles de tirs de roquettes iraniennes sur des positions de Tsahal depuis la Syrie.

« Ils ne doivent pas oublier l’adage selon lequel, si la pluie nous tombe dessus, la tempête s’abattra sur eux (…) J’espère que cet épisode est clos et qu’ils ont compris. »

Alliés d’Israël, les Etats-Unis ont dénoncé les tirs de roquettes iraniens sur des positions israéliennes, en soutenant « le droit d’Israël à agir pour se défendre ». « Le déploiement par le régime iranien de systèmes de missiles et de roquettes offensives en Syrie, qui visent Israël, est un développement inacceptable et très dangereux pour tout le Moyen-Orient », ajoute la Maison Blanche dans son communiqué.

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont quant à eux exprimé leur préoccupation jeudi, en marge de la remise du prix Charlemagne au président français. « Les deux dirigeants appellent à la désescalade » entre l’Iran et Israël, selon l’Elysée.

Le ministère français des affaires étrangères a également demandé « à l’Iran de s’abstenir de toute provocation militaire et le met en garde contre toute tentation d’hégémonie régionale ».

Les frappes « des dernières heures nous montrent qu’il en va vraisemblablement de la guerre ou de la paix » au Proche-Orient, a quant à elle mis en garde la chancelière allemande. La diplomatie allemande avait, peu auparavant dans un communiqué, qualifié de « provocation » de l’Iran les tirs de roquettes sur les hauteurs du Golan, ajoutant qu’« Israël a le droit de se protéger ».

En savoir plus

 

 

 

Assad répond à la question sur le déclenchement de la 3e Guerre mondiale en Syrie

 

Grâce à la Russie, il n'est pas possible de provoquer la Troisième Guerre mondiale en Syrie, estime le chef de l'État syrien.

Forte de sa sagesse politique, la Russie ne permettra pas de provoquer la Troisième Guerre mondiale en Syrie, a estimé le Président syrien Bachar el-Assad dans une interview accordée au journal grec Kathimerini, dont le texte intégral a été publié par l'agence Sana.

Bachar al-Assad

«Non, pour la seule raison qu'il y a heureusement le sage leadership de la Russie», a répondu le chef de l'État syrien à la question de savoir s'il ne redoutait pas le début de la Troisième Guerre mondiale sur le territoire de son pays.

Lire la suite

 

Note; si nous ne sommes pas encore en guerre, c’est bien grâce à Poutine. Un autre gouvernement Russe n'auraient surement pas enduré toutes les provocations américaines (guerre en Ukraine, guerre en Syrie, fausses attaques chimique, bombardement injustifié, accusations infondées et des sanctions injustifiées et encore des sanctions et encore des sanctions). Mais jusqu'à quand Poutine va rester de marbre ! Poutine va-t-il pouvoir arrêter l'Iran ?

 

 

Israël publie une vidéo de sa frappe contre un lance-roquettes iranien en Syrie

 

L’armée de défense d'Israël a diffusé une séquence qui modélise le déplacement présumé d’un lance-roquettes iranien sur le territoire syrien, ainsi que des images de la destruction du véhicule.

lire la suite

 

 

L'Iran ne confirme pas ses frappes sur le Golan

 

 

 

Le Kremlin réagit face à la montée des tensions entre l'Iran et Israël

 

Moscou est préoccupé par la montée des tensions entre l'Iran et l'État hébreu et espère une solution diplomatique, a fait savoir le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

«Nous savons que des déclarations rudes ont été formulées et à Moscou on est, bien évidemment, préoccupés par cette montée des tensions et on espère que toutes les parties feront preuve de retenue et n’auront recours qu'à des moyens diplomatiques pour résoudre les problèmes existants», a-t-il déclaré aux journalistes.

Source

 

 

La Défense russe donne des détails sur l'attaque aérienne en Syrie

 

L'armée israélienne a annoncé jeudi à l'aube avoir frappé des «dizaines de cibles militaires iraniennes» en Syrie. Selon le ministère russe de la Défense, l'attaque a été menée par 28 avions israéliens F-15 et F-16 qui ont tiré environ 60 missiles. Plus de 10 missiles tactiques ont été lancés depuis le sol.

«L'attaque a impliqué 28 avions israéliens F-15 et F-16 qui ont tiré environ 60 missiles air-sol contre diverses régions de Syrie. En outre, plus de 10 missiles tactiques sol-sol ont été tirés du côté d'Israël», est-il indiqué dans le communiqué du ministère.

L'attaque a été lancée contre le déploiement des forces armées iraniennes, ainsi que contre les positions des forces de défense aérienne syrienne dans la région de Damas et dans le sud de la Syrie, a précisé le ministère russe de la Défense.

Selon Moscou, l'attaque a été menée par Israël sous prétexte de riposte à des tirs de roquettes contre ses bases militaires sur les hauteurs du Golan.

Lire la suite

 

 

Défense russe: la DCA syrienne a abattu plus de la moitié des missiles israéliens

 

Les systèmes de défense antiaérienne syriens ont abattu plus de la moitié des 70 missiles tirés par Israël dans la nuit de mercredi à jeudi contre des cibles iraniennes en Syrie, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Plus de la moitié des missiles tirés par l'État hébreu contre les positions iraniennes en Syrie n'ont pas atteint leur cible, interceptés par les systèmes de défense antiaérienne syriens, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

«En repoussant l'attaque israélienne, la DCA syrienne a abattu plus de la moitié des missiles. Les informations concernant les dégâts causés aux forces iraniennes ainsi qu'à l'infrastructure civile de la République arabe syrienne sont en cours de vérification», a indiqué le ministère.

Lire la suite

Au moins trois personnes ont été tuées et deux autres blessées lors des frappes israéliennes massives contre la Syrie, a précisé le commandement de l'armée syrienne, cité par Reuters.

Lire la suite

 

 

 

Pourquoi la Syrie est le théâtre d'affrontements entre Israël et l'Iran

 

L'État hébreu craint l'influence régionale de Téhéran et l'implantation de l'armée iranienne à proximité de ses frontières. Le conflit syrien est aussi l'occasion pour le Hezbollah, proche de la République islamique, d'opérer hors du Liban et de se rapprocher du plateau du Golan, zone tampon pour Israël.

Lire l'article

 

 

Israël révèle les cibles attaquées en Syrie

 

Selon Israël, de vieilles installations de production soviétique comme des S-200 et des S-75, ainsi que des systèmes antiaériens Pantsir-S et des Bouk modernisés ont été ciblés par l’armée israélienne dans la nuit de mercredi à jeudi en riposte aux «roquettes iraniennes» tirées peu après minuit sur la partie du Golan occupée par Israël.

(..) L'agence syrienne Sana a de son côté indiqué que certains missiles israéliens avaient touché des bases militaires ainsi qu'un dépôt d'armes et un radar militaire.

Lire la suite

 

 

Israël annonce avoir frappé des «dizaines de cibles iraniennes» en Syrie

 

L’État hébreu a attaqué des «cibles iraniennes» en Syrie en réponse à des tirs de roquettes contre ses bases militaires sur les hauteurs du Golan, a annoncé l'armée israélienne. L'agence syrienne Sana a de son côté indiqué que certains missiles israéliens avaient touché des bases militaires ainsi qu'un dépôt d'armes et un radar militaire.

L'armée israélienne a annoncé jeudi à l'aube avoir frappé des «dizaines de cibles militaires iraniennes» en Syrie. Dans un communiqué, les militaires ont affirmé que l'attaque était une riposte aux «roquettes iraniennes» tirées peu après minuit (21H00 GMT mercredi) sur la partie du Golan occupée par Israël.

Selon le porte-parole de l'armée, Jonathan Conricus, Israël avait informé la Russie de ses intentions. Le responsable a également dit que son pays «ne cherchait pas l'escalade».

De son côté, l'agence officielle syrienne Sana a indiqué que certains missiles israéliens lancés contre le territoire syrien avaient touché des bases militaires ainsi qu'un dépôt d'armes et un radar militaire, sans préciser toutefois leurs emplacements.

«Plusieurs dizaines de missiles ont été abattus dans le ciel syrien par les systèmes anti-aériens», a ajouté Sana, indiquant qu'une poignée de missiles «ont atteint leurs objectifs».

lire la suite


Note: Je pense qu'au contraire Israël cherche bien l'escalade, et que les Américains attendent que l'Iran s’attaque vraiment à Israël pour légitimer une offensive,  puis une guerre contre l'Iran et la Syrie
Mais quoique les Israéliens et Américains croient avoir tout calculé, cette nouvelle guerre va mettre le feu à tout le monde musulman, et tout va partir en vrille

Attention qu'il n'est pas de mal attendu, je suis pro-sioniste et anti-Islam, (chiite et sunnite confondu) mais cela ne m'empêche pas de comprendre ce qui se trame au Moyens Orient


N’oubliez pas, nous approchons du 14 mai, date de l'anniversaire des 70 ans d’Israël

 

 

 

Escalade militaire sans précédent entre Israël et l’Iran en Syrie
 

Pour la première fois, des roquettes attribuées à l’Iran ont été tirées vers l’Etat hébreu, qui a riposté. Ces échanges sont les plus graves sur le plateau du Golan depuis 1973.
La montée des tensions dans le nord d’Israël n’est plus seulement une question de mots, mais une donnée militaire. Pour la première fois, dans la soirée du mercredi 9 mai, des roquettes directement attribuées à la force Al-Qods, chargée des opérations extérieures des Gardiens de la révolution iraniens, ont été tirées en provenance de Syrie, près de Kiswa, dans les environs de Damas. Elles ont visé, sans succès, les premières positions de l’armée israélienne sur le plateau du Golan, annexé en 1981 par l’Etat hébreu.
(..)

 

image: http://img.lemde.fr/2018/05/10/0/0/1734/995/534/0/60/0/e652a43_30516-hgv203.9cy65.jpg

Tir de missile photographié depuis Damas, en Syrie, en réponse à une attaque israélienne, le 10 mai.
Tirs les plus sérieux depuis 1973

Le ministre de la défense, Avigdor Lieberman, a déclaré, mercredi, dans un entretien à la chaîne Channel 10, que face à des « Iraniens [qui] s’apprêtent à tirer des missiles sur l’état d’Israël, il vaut mieux mieux agir en prévention ».

L’armée explique qu’elle ne souhaite pas d’escalade. Jonathan Conricus estime que « cette attaque par la force Al-Qods reflète leur audace et celle de Qassem Soleimani [le chef de la force] », qui est tenu directement pour responsable. « Nos forces aériennes ont affronté un feu antiaérien massif », a-t-il précisé, évoquant « des dizaines de missiles sol-air » tirés, qui n’ont pas atteint les avions israéliens.

La Russie a été alertée avant le déclenchement des frappes par l’Etat hébreu, dans le cadre du mécanisme d’échanges mis en place entre les deux états-majors. La presse israélienne estime que ces tirs de part et d’autre sont les plus sérieux dans cette zone depuis la guerre du Kippour en 1973 et l’accord sur le désengagement signé l’année suivante.

Les habitants du plateau du Golan avaient été mis en alerte dans la soirée du 8 mai, alors que Donald Trump prononçait son discours sur le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien. L’armée israélienne les avait invités à préparer les abris anti-bombes. Au cours de cette même soirée, Israël avait une nouvelle fois conduit un raid aérien en Syrie, contre une base située près de Damas, faisant quinze morts, dont huit Iraniens, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

En savoir plus 

Lire aussi: Frappes d’Israël sur des cibles iraniennes en Syrie: la Russie aurait été informée

 

 

La DCA syrienne intercepte des missiles israéliens, d'après Sana

 

Se référant à des sources militaires, l'agence syrienne Sana a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que la défense antiaérienne du pays avait intercepté des missiles israéliens.

Se référant à des sources militaires, l'agence syrienne Sana a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que la défense antiaérienne du pays avait intercepté des missiles israéliens.

En outre, le correspondant de l'agence précise que les missiles ont visé la localité de Madinat al-Baath, dans le gouvernorat de Quneitra (sud-ouest du pays).

Cette nouvelle intervient peu après la déclaration faite par le service de presse de Tsahal qui avait accusé les forces iraniennes d'avoir attaqué ses positions dans le Golan depuis le sol syrien. D'après la source, une vingtaine de missiles ont été tirés en direction du plateau et le système antimissile Dôme de fer en a intercepté plusieurs.

Lire la suite

 

 

Israël accuse les forces iraniennes en Syrie d’avoir attaqué le Golan

 

Les forces iraniennes en Syrie ont tiré des roquettes sur les positions de l’armée israélienne dans le Golan, a annoncé aux journalistes Jonathan Conricus, porte-parole de Tsahal.

Golan Heights

Selon ce dernier, la  salve d’une vingtaine de missiles lancés par les forces iraniennes Al-Qods a été enregistrée vers minuit. Et d’ajouter que le système de défense antiaérienne Dôme de fer avait intercepté une partie des projectiles.

D'après M.Conricus, aucune information sur d’éventuels dégâts causés par l’un des incidents transfrontaliers les plus sérieux de ces dernières années n’était disponible dans l’immédiat.

«L’Armée de défense d’Israël qualifie cette attaque de la part de l’Iran d’incident extrêmement sérieux», a-t-il encore ajouté.

Lire la suite

 

 

 

Sanctions contre la Russie: les USA veulent se venger de leur fiasco syrien, selon Moscou

 

Les nouvelles sanctions introduites par les autorités américaines à l’égard de la Russie sont une tentative de la faire payer leur «fiasco» lors de l’attaque en Syrie, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

En imposant de nouvelles sanctions contre la Russie, les États-Unis tentent de se venger de leur échec lors des frappes en Syrie dans la nuit du 13 au 14 avril dernier, lit-on dans un communiqué de la diplomatie russe ce mercredi.

«Formellement, la Russie est accusée d’avoir violé la loi américaine interdisant la coopération militaire et technique avec l’Iran, la Corée du Nord et la Syrie, qui n’a rien à voir avec notre pays. En réalité, il s’agit manifestement d’un désir banal de se venger du fiasco de l’attaque de missiles contre la République arabe syrienne effectuée par les États-Unis le 14 avril, avec le Royaume-Uni et la France, tout en bafouant le droit international», indique le communiqué.

Lire la suite

 

Le pétrole au plus haut depuis 2014 après la décision de Trump sur l'Iran

 

Les cours du pétrole ont bondi mercredi à leur plus haut niveau depuis novembre 2014, galvanisés par le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien ainsi que par une nette baisse des réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis.

Lire la suite

 

 

Pyongyang libère trois Américains avant le sommet Trump-Kim

 

Washington - La Corée du Nord a libéré trois Américains, a annoncé mercredi Donald Trump, saluant le geste de "bonne volonté" de la part de Kim Jong Un qu'il doit rencontrer dans les semaines à venir.

Le président américain a par ailleurs assuré que le lieu et la date de son sommet très attendu avec l'homme fort de Pyongyang seraient divulgués dans les jours à venir, et précisé qu'il n'aurait pas lieu dans la Zone démilitarisée (DMZ) à la frontière entre les deux Corées. 

Lire la suite

 

 

 

La Chine stoppe les importations de soja américain

 

La Chine est le premier acheteur de soja dans le monde. Mais dans une guerre commerciale avec les Etats-Unis, la petite graine oléagineuse pourrait devenir une arme fatale. Alors que Pékin n'a même pas encore mis ses menaces d'une taxe punitive à exécution, les acheteurs semblent anticiper, en stoppant leurs importations de soja en provenance des Etats-Unis.

Lire la suite

 

 

 

Allemagne : une enseignante musulmane interdite de porter le voile

 

La décision était très attendue par l'opinion publique allemande. Un tribunal berlinois a interdit mercredi 9 mai à une jeune enseignante musulmane de porter le voile pendant les cours comme elle le souhaitait. La ville-État, défendue par Seyran Ates, une avocate féministe de renom, s'est appuyée pour obtenir gain de cause sur le « principe de neutralité » dans la capitale allemande : il stipule que les policiers, enseignants et personnels de justice ne doivent pas porter de signes religieux manifestes tels qu'une croix, une kippa ou le voile.

Dans son jugement, la juridiction des prud'hommes de Berlin a estimé que la plaignante n'avait pas été victime d'une discrimination en raison de sa religion....

Lire la suite

 

La Bosnie, nouvelle route des migrants

 

 

17 migrants nigérians poursuivent l’Italie affirmant que Rome était responsable des actions libyennes « violentes et imprudentes »

 

Les survivants d’une opération de sauvetage maritime en novembre par les garde-côtes libyens ont déposé une plainte contre l’Italie auprès de la Cour européenne des droits de l’homme, affirmant que Rome était responsable des actions libyennes « violentes et imprudentes.
Annoncé par des groupes de défense des droits de l’homme lors d’une conférence de presse mardi, l’affaire a été portée par 17 Nigérians qui accusent l’Italie de violer leurs droits humains par ce qu’ils appellent la « sous-traitance » des opérations de secours en Libye.

Les deux pays ont conclu un accord controversé en février 2017 visant à endiguer le flux de personnes qui tentaient de traverser la Méditerranée dans l’espoir d’arriver en Europe.

Les avocats de l’affaire disent qu’ils veulent que le tribunal ordonne à l’Italie de payer des « réparations morales » et de mettre fin à l’accord, qui selon lui violerait le droit international, comme l’a conclu en 2012 un accord similaire entre l’ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi et le dictateur Moamer. Kadhafi en 2008.

L’accord a été salué comme un succès en Italie grâce à une baisse de plus de 80% des arrivées jusqu’à présent en 2018 par rapport à la même période de l’année dernière, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Cependant, le procès soutient que l’Italie était responsable à la fois des actions des sauveteurs libyens en raison de leur aide fondamentale à la logistique, et responsable des abus subséquents dans les centres de détention libyens , qui sont bien documentés.

La Libye n’a que la capacité d’intercepter les navires de migrants grâce au financement de l’UE et au soutien de la garde côtière italienne à Rome et d’un navire de la marine italienne situé au large des côtes de Tripoli.

Source

 

Note:  « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous dominerons » "Youssef al-Qaradawi en 2002"

 

 

Belgique : seulement 18% des Flamands estiment que l’islam est « compatible » avec les sociétés occidentales, selon un récent sondage

 

Un sondage réalisé auprès de près de 4.500 Belges flamands et de résidents bruxellois d’origine belge, turque, marocaine, polonaise, roumaine et congolaise a révélé que seulement 18% d’entre eux pensaient que les valeurs islamiques étaient « compatibles » avec la société occidentale.

Même parmi les Belges d’origine marocaine, 40% ne sont pas d’accord sur le fait que les musulmans s’adaptent bien à la vie occidentale.

Les Belges flamands d’origine polonaise et roumaine étaient encore plus sceptiques à propos de l’Islam, avec respectivement 11 et 9% des deux groupes affirmant que les musulmans peuvent prospérer dans la société occidentale.

(…) DeMorgen.be

Commenter cet article

Chiren 10/05/2018 19:08

Vous vous prétendez pro-sioniste et vous appréhendez le 14 Mai!
Vous croyez en un conflit majeur en 2018 pour les 70 ans d’Israël deuxième... vous allez croire encore une fois que je mélange peut-être les choux et les carottes, mais que pensez-vous de la pierre de Roswell?

3guerremondiale 11/05/2018 04:58

Vous avez lu pratiquement tous les dossiers de mon blog et pourtant vous n'arrivez pas a me comprendre !
On peut être pro-sioniste (catholique) et attendre avec impatience la chute d’Israël
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chr%C3%A9tien

Les juifs ne croient pas que Jésus est le Messie, parce qu'il n'a pas accompli certaine prophétie biblique
Or ses prophéties seront accomplies lors de sont retour
Comme par exemple, ramené tous les Juifs détenue dans plusieurs pays du monde, en Terre d'Israël (chose qui seras possible qu’après une guerre)

http://www.troisiemeguerremondiale.net/article-evangiles-jesus-christ-prophetie-112477984.html