Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 27 avril 2018

 

Pas de collusion entre Trump et la Russie selon le rapport final du House Intelligence Committee

 

La commission du Congrès chargée de surveiller les agences de renseignement américaines (House Intelligence Committee) a publié le 27 avril un rapport résumant les conclusions de son enquête d'un an sur la supposée ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016. Contrairement aux accusations portées contre Donald Trump depuis de longs mois, aucune trace de collusion avec la Russie n'a été trouvée.

«Le comité n'a trouvé aucune preuve que l'équipe de campagne de Trump ait été en collusion, en coordination ou a conspiré avec le gouvernement russe», peut-on lire en conclusion du rapport de 243 pages, qui a été écrit par une majorité d'élus Républicains. «L'enquête fait état de mauvais jugements et d'actions inconsidérées de la part des équipes de campagne de Donald Trump et d'Hillary Clinton», poursuit le rapport, donnant pour exemple la rencontre entre l'équipe de campagne de Trump et un avocat russe qui prétendait détenir des informations sur Hillary Clinton en juin 2016. 

Lire la suite

 

 

Ali Khamenei appelle les pays musulmans à s’unir contre les États-Unis

 

L’Iran appelle les pays musulmans à s’unir pour faire face «aux tentatives américaines d’intimidation», a déclaré l’ayatollah Ali Khamenei, ce jeudi, en affirmant que son pays ne baisserait pas les bras devant «les États-Unis et les autres ennemis».

Seyed Ali Khamenei

Le guide suprême de la révolution islamique iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, a appelé, ce jeudi, les pays musulmans à s'unir dans un front commun pour faire face aux États-Unis, selon l'agence iranienne Tasnim.

«Les pays musulmans doivent s'aligner sur une même ligne contre les États-Unis et les ennemis», a déclaré le guide de la révolution en ajoutant que «L'Iran a résisté avec succès aux tentatives d'intimidation américaines et d'autres forces arrogantes, et nous continuerons à résister. Tous les pays musulmans doivent s'unir contre les États-Unis et ces autres ennemis».

«Le Président américain a dit avec une extrême arrogance aux pays arabes: "si nous n'étions pas présents vous ne resteriez pas une semaine de plus au pouvoir" et cela est le summum de l'humiliation», a rappelé Ali Khamenei en soulignant que «des pouvoirs idiots dans certains pays tuent les gens comme c'est le cas au Yémen et en Afghanistan».

Lire la suite

Le guide suprême iranien l’ayatollah Ali Khamenei a fustigé jeudi les nations musulmanes qui entretiennent des liens et des relations amicales avec Israël affirmant qu’elles « apportent la misère aux musulmans ».

« L’amitié avec les mécréants apporte la misère aux musulmans, comme l’amitié que certains pays musulmans ont avec le régime sioniste, échangeant des mots doux et établissant des relations économiques et politiques », a écrit Khamenei sur Twitter, après avoir assisté au 35e Concours international du Coran, à Téhéran.

« Les musulmans doivent se défendre face aux États-Unis et au harcèlement des autres puissances dominantes », a-t-il dit, réaffirmant des propos qu’il aurait tenus face aux participants et au public.

« S’ils ne respectent pas cela, ils seront humiliés. »

Répondant aux propos du président américain Donald Trump, Khamenei a déclaré : « Le président a dit, sans aucune honte, que ‘sans les États-Unis, les chefs des pays arabes ne tiendraient pas une semaine’ ; c’est une humiliation pour les musulmans. »

Source

 

Note; l'Iran qui rêve que le monde musulmans se réunissent pour faire la guerre à l'occident,  voilà encore une preuve que les prophésies de Nostradamus vont se concrétisées

 

Centurie 05 - Q 86 : Par la tête (ayatollah) de l’Iran,  la Turquie sera fort pressée de rejoindre la révolution (source)

Dans la centurie  01- Q 73 :  France sur cinq cotés par sa négligence seras attaqué - Tunisien, et Algérien soulevées par les Iraniens (source)

Et Centurie 05- Q 25 : Devant l'Iran bien presque d'un million (de soldat)  Turquie , Égypte , (serpent) envahira (source)

 

La Russie empêchera un nouveau recours à la force contre Damas

 

Moscou empêchera un nouveau recours à la force contre la Syrie, a promis l'ambassadeur russe auprès de l'OIAC sur fond de nouvelles menaces occidentales à l'égard de Damas.

Les États-Unis menacent à nouveau de recourir à la force militaire contre la Syrie, mais la Russie ne le permettra pas, a déclaré jeudi le représentant permanent russe auprès de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) Alexandre Choulguine.

«[Des provocations] sont possibles, car nos partenaires américains menacent à nouveau de recourir aux armes contre la Syrie, mais nous ne leur permettrons pas de le faire», a promis le responsable.

Lire la suite

Lire aussi: France en Syrie: «Ils iront jusqu'au bout de leurs bêtises»

 

Guerre électronique: des avions US en Syrie rendus sourds et aveugles

 

Selon le chef du Commandement des opérations spéciales des États-Unis, des moyens non identifiés de lutte électronique bloquent les canaux de communication entre les unités au sol et les avions et les hélicoptères américains en Syrie, communique The Drive.

Un AC-130 Spectre. Photo d'archive

Intervenant dans le cadre du symposium GEOINT 2018, le chef du Commandement des opérations spéciales des États-Unis, Tony Thomas, a évoqué le brouillage des communications entre l'aviation et les forces terrestres américaines en Syrie, faisant état d'«un environnement très agressif» dans lequel opéraient les avions américains.

«Ils nous testent chaque jour, réduisant nos communications, désactivant nos AC-130, etc.», a déclaré le général.

Selon The Drive, les moyens de lutte électronique représentent un danger pour les AC-130, car ils sont capables de bloquer les canaux de communication et de transmission de données qui permettent aux pilotes de coordonner les frappes avec les forces terrestres et les drones.

Lire la suite

 

Le Qatar, remplacera-t-il les forces américaines dans le nord de la Syrie?

 

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a récemment averti le Qatar qu'il devrait remplacer les soldats américains dans le nord de la Syrie, affirmant que le gouvernement qatari «ne tiendrait pas» sans la base militaire US. Sputnik a évoqué le sujet avec Birol Baskan, enseignant à l'École de diplomatie de l'Université Georgetown au Qatar.

«Le Qatar doit envoyer ses troupes en Syrie avant que les USA ne refusent de le défendre», ce qui conduirait inévitablement à la chute de Doha, a dernièrement déclaré le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir. Il a affirmé également que le Qatar devrait payer la présence militaire américaine dans le pays. Évoquant ces propos, Birol Baskan, enseignant à l'École de diplomatie de l'Université Georgetown au Qatar, a indiqué à Sputnik qu'il n'y voyait qu'une attaque verbale contre le Qatar.

«Je ne pense pas que le Qatar puisse remplacer les USA en Syrie pour la seule raison que l'armée qatarie ne compte que 13.000 soldats. Je ne crois pas que l'armée qatarie possède la capacité militaire nécessaire au service dans le nord de la Syrie», a-t-il indiqué.

Pour ce qui est de payer pour la présence américaine, il estime que c'est «de la corruption» et que cela manque de diplomatie. En outre, l'Arabie saoudite et d'autres pays achètent des armes américaines en grande quantité et il serait «totalement absurde de la part des États-Unis» de s'attendre à être payés pour leur service militaire.

Lire la suite

 

Damas (Syrie) s’apprête à exproprier en masse les réfugiés

 

La « loi numéro 10 » vise à fermer la porte au retour des exilés tout en récompensant les fidèles du régime.

Au début du mois, alors que l’armée régulière et l’aviation russe parachevaient la reconquête de la Ghouta orientale, l’ultime fief de la rébellion dans la banlieue de Damas, la présidence syrienne promulguait, sans faire de bruit, une loi susceptible de remodeler le pays en profondeur.

Ce texte, daté du 2 avril et portant le numéro 10, facilite l’expropriation de pans entiers du territoire syrien, en particulier dans les zones périurbaines, aujourd’hui en ruines, où le soulèvement anti-Assad a pris racine. Adoptée par le Parlement au nom de la reconstruction du pays, cette législation pourrait aboutir à priver des centaines de milliers de réfugiés de toute perspective de retour.[…]

Délai de trente jours

Les personnes expropriées – ou des membres de leur famille si elles résident hors de Syrie – disposeront de trente jours à partir de la publication du décret pour faire valoir leurs droits. Le cas échéant, des compensations sont prévues sous la forme de parcelles indivisibles, ou bien d’actions de la société chargée du projet immobilier. L’indemnisation étant calculée sur la base du prix du bien avant l’établissement de la zone de développement, il est probable que son montant sera très inférieur à la valeur réelle des actifs.

Mais le nombre de propriétaires éligibles à un dédommagement devrait de toute façon être très limité. Le manque de zonage dans les quartiers informels fait que les titres de propriété y sont juridiquement faibles. D’après une enquête du Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU, seuls 9 % des 5 millions de Syriens ayant quitté leur patrie disposent de certificats de propriété en bonne et due forme. […]

Le chantier est piloté par une holding privée, Damascus Sham, dont les filiales sont aux mains d’oligarques, comme Rami Makhlouf, le cousin du président, première fortune de Syrie, et Samer Foz, qui a la haute main sur le marché du blé. « Non seulement les terres des habitants sont expropriées, mais au lieu de rester dans le giron des administrations locales, ces actifs sont transférés à des affairistes pro-régime », fait remarquer Jihad Yazigi, rédacteur en chef de Syria Report, une lettre d’informations économiques sur Internet.

Message à l’Occident

Observé dans le sud de Damas, ce double processus de spoliation et de privatisation devrait, selon toute vraisemblance, se répéter à l’échelle du pays. Il permet au régime Assad de financer un début de reconstruction à la barbe des chancelleries occidentales, qui conditionnent leur aide à une transition politique dont Damas ne veut pas. Il donne parallèlement au pouvoir syrien les moyens de récompenser ses affidés, un pan essentiel de sa tactique de stabilisation post-conflit.[…]

Il peut s’agir d’en modifier aussi bien le profil confessionnel – remplacer les sunnites, plus enclins à la révolte, par des minorités religieuses comme les alaouites et les chrétiens, davantage acquis au pouvoir – que le profil social – remplacer les « classes dangereuses » par des couches plus aisées.[…]

Un message à destination de ses voisins turcs, jordaniens et libanais, qui abritent l’essentiel de cette population, et des capitales européennes tétanisées à l’idée d’un nouvel afflux de réfugiés.

Le Monde

 

 

Les Casques blancs sont-ils vraiment blancs comme neige ?

 

 

 

 

Après les S-400, la Russie s’apprête à livrer à la Turquie des Pantsir

 

La Russie est prête à livrer à la Turquie des systèmes antiaériens de courte et moyenne portée Pantsir S-1 qui sont nécessaires pour protéger les systèmes antimissiles S-400, selon le directeur du Service fédéral pour la coopération militaro-technique.

«Je suis sûr que la réalisation réussie et opportune du contrat de livraison des S-400 nous permettra de parler de l'extension de la coopération dans le domaine des systèmes de défense antiaérienne et la livraison des systèmes antiaériens Pantsir pourrait être une étape suivante logique», a déclaré le chef du Service fédéral russe pour la coopération militaro-technique Dmitri Chougaïev.

Lire la suite

 

Libye : le maréchal Haftar fait taire les rumeurs et revient "en bonne santé" à Benghazi

 

Le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'est libyen, a été accueilli en grandes pompes jeudi à Benghazi après des soins médicaux en France. Depuis plusieurs semaines, de nombreuses rumeurs circulaient sur son état de santé.

"Je veux vous rassurer sur le fait que je suis en bonne santé". L'homme fort de l'est de la Libye, le maréchal Khalifa Haftar, est rentré jeudi à Benghazi après une hospitalisation d'au moins deux semaines à Paris. Ses partisans avaient déroulé un tapis rouge pour recevoir l'ancien général de l'armée de Mouammar Kadhafi âgé de 75 ans.

Khalifa Haftar n'était plus apparu en public depuis un certain temps et aucune photo récente de lui n'avait été publiée, nourrissant des rumeurs sur son état de santé qui avaient inondé les réseaux sociaux en Libye. Des médias libyens et étrangers avaient même annoncé sa mort, malgré les démentis répétés de son porte-parole et de ses proches, ainsi que celui de l'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé.

Lire la suite

 

 

La défense aérienne saoudienne abat un missile des rebelles houthis

 

L'Arabie saoudite a abattu vendredi un missile lancé par les rebelles yéménites. L'attaque survient quelque jours après une frappe de la coalition arabe ayant tué un commandant houthi.

Le missile a été dirigé vers la ville de Jizan, dans le sud du pays, a déclaré la télévision d'État saoudienne al-Ekhbariya.

Lire la suite

 

 

 

Fraîchement nommé, Mike Pompeo à l'Otan pour réclamer plus de dépenses militaires

 

Bruxelles - Tout juste investi, Mike Pompeo va passer sa première journée complète dans les habits de chef de la diplomatie américaine à marteler, vendredi à Bruxelles, l'une des antiennes les plus chères à Donald Trump: exiger aux alliés de l'Otan qu'ils mettent la main à la poche.

Ce "faucon" aura également l'occasion d'évoquer avec eux plusieurs dossiers brûlants: la menace de la Russie, l'avenir de l'accord iranien et la Corée du Nord, avant de poursuivre sa première tournée internationale en Arabie saoudite, en Israël et en Jordanie, "des partenaires clés dans la région". 

A peine quelques heures après avoir prêté serment, l'ex-patron de la CIA a mis le cap sur Bruxelles pour rencontrer ses nouveaux homologues lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Otan, organisée avant un sommet de l'Alliance les 11 et 12 juillet. 

Le message qu'il leur apportera est déjà bien connu: le président américain martèle depuis ses premières heures de campagne que les autres membres de l'Alliance atlantique doivent augmenter leurs dépenses militaires afin de réduire la participation de son plus gros contributeur, Washington.  

"Les Etats-Unis mettront l'accent sur la nécessité de mieux partager le fardeau, de renforcer la dissuasion et la défense, ainsi que de renforcer le rôle de l'Otan dans la lutte antiterroriste", a expliqué un haut responsable américain. 

Certains alliés, notamment l'Allemagne, sont loin de l'engagement pris par les membres de l'Otan en septembre 2016 d'allouer 2% de leur PIB pour la défense.  

Donald Trump a publiquement épinglé à plusieurs reprises Berlin, l'accusant même l'an dernier de devoir d'"énormes sommes d'argent". L'Allemagne avait sèchement démenti.  

"Six pays de l'Otan le font, neuf autres ont présenté des plans crédibles pour s'y conformer, et il est temps pour les 13 autres membres de l'Alliance de se mettre à niveau, particulièrement l'Allemagne, le membre européen de l'Otan le plus grand et riche", a affirmé le responsable américain, ajoutant que Berlin ne prévoit d'augmenter ses dépenses militaires que jusqu'à 1,25% de son PIB d'ici 2021.  

Lire la suite

Vidéo du 26 avr

 

Sommet intercoréen: les dirigeants du Sud et du Nord ont signé une déclaration commune

 

Dans le cadre d'une déclaration conjointe des dirigeants sud-coréen et nord-coréen, les deux pays ont convenu de cesser toutes leurs activités hostiles sur mer, sur terre et dans les airs. De plus, les pays vont déclarer cette année la fin de la guerre de Corée et transformer l'accord de cessez-le-feu en accord de paix.

Lire la suite

Note: j'ai deja dit se que je pensais sur la Corée du nord

 

Lire aussi: Le Japon ne digère pas le dessert prévu pour Kim Jong-un au sommet entre la Corée du Nord et la Corée du Sud

 

Corée : poignée de main historique entre Kim et Moon

 

VIDÉO. Les deux leaders coréens se sont retrouvés sur la zone démilitarisée séparant les deux Corées pour un sommet historique. Une rencontre pleine de symboles

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le leader nord-coréen Kim Jong-un ont discuté vendredi de la dénucléarisation et de la paix sur la péninsule lors de leur sommet, a annoncé le porte-parole de la présidence sud-coréenne Yoon Young-chan. « Les deux dirigeants ont eu un dialogue sincère et franc au sujet de la dénucléarisation et de l'établissement d'une paix permanente sur la péninsule coréenne et du développement des relations intercoréennes », a-t-il dit, en annonçant par ailleurs que les épouses des deux hommes participeraient au banquet organisé à l'issue du sommet.

Lire la suite

 

 

 

Nigéria : deux prêtres et seize fidèles assassinés

 

Ceux que la presse présente comme des « éleveurs » – ce sont des Peuls musulmans – ont attaqué hier matin vers 5 h 30 (heure locale) l’église catholique St Ignatius (Saint-Ignace) de Mbalom (État de Benue), alors qu’une messe y était célébrée. Les deux prêtres qui la présidaient, les Pères Joseph Gor et Felix Tyolaha, ont été tués ainsi qu’au moins seize fidèles. Peu avant l’attaque, le Père Gor avait écrit sur sa page Facebook : « Nous vivons dans la peur. Les éleveurs peuls nous encerclent toujours à Mbalom. Ils refusent de s’en aller. Ils continuent à faire paître [leurs troupeaux] tout autour de nous. Nous ne pouvons compter sur aucune arme ». Un avertissement qui n’a pas été pris en compte par les autorités si l’on en juge par l’inaction totale des forces de sécurité. Les agresseurs, qui étaient au moins une trentaine, ont ensuite attaqué le village, détruisant plus d’une soixantaine de maisons et pillant des greniers.

Sources : Vanguard, 24 avril ; Figaro, 24 avril

 

 

 

Allemagne : un demandeur d’asile pakistanais vandalise deux églises

 

Comme de bien entendu, ce demandeur d’asile se retrouve… à l’asile. Un jeune demandeur d’asile pakistanais de 24 ans a vandalisé deux églises évangéliques à Chemnitz (Saxe). Après avoir vandalisé l’église Saint-Marc au cours du week-end dernier (21-22 avril), il s’en est pris lundi 23 avril au soir à la Petrikirche (église Saint-Pierre) dont il a détruit plusieurs vitraux : il y a été arrêté. Le montant des dégâts dépasse les 3 000 €. Il a été interné mardi 24, dans une clinique spécialisée pour les problèmes psychologiques. La police ignore si ses motifs sont politiques ou religieux…

Source

 

 

 

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France accueillent la majorité des immigrés légaux subsahariens

 

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Italie et le Portugal accueillent à eux seuls 40 % des migrants légaux en provenance d’Afrique subsaharienne, selon une étude du think tank de référence Pew Research diffusée mardi.

Selon cette enquête, fondée sur des chiffres d’Eurostat et de US Census de 2015, ne prenant pas en compte la  crise des réfugiés de 2016-2017, la France abrite légalement environ 1 million d’immigrés de cette région du monde, en provenance en priorité de ses anciennes colonies, surtout du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de Madagascar. Le Royaume-Uni en abrite 1,2 million, l’Italie 370.000 et les Etats-Unis 1,5 million. En proportion de leur population, c’est la France et le Royaume-Uni (1,5 %) qui en accueillent le plus, derrière le Portugal (3 %).[…]

Les diplômés vont aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont attiré, en raison des exigences associées à l’obtention d’un visa, une proportion élevée d’immigrés déclarant avoir fait des études supérieures, 69 % parmi ceux âgés de 25 ans et plus. Un chiffre équivalent à celui de la population autochtone américaine. La proportion tombe à 49 % au Royaume-Uni, 30 % en France, et… 10 % en Italie. La plus grande partie de ces immigrés déclare avoir aujourd’hui un emploi, sans distinction entre travail au noir et déclaré : 93 % aux Etats-Unis, 91,5 % au Royaume-Uni, mais seulement 83,7 % en France et 80 % en Italie.

Des flux importants à l’avenir

[…]Un million d’immigrés en provenance d’Afrique subsaharienne sont arrivés dans l’Union européenne et les Etats Unis entre 2010 et 2015 et un nombre non négligeable durant la crise des réfugiés de 2016-2017. Ces flux vont augmenter encore, pronostique Pew Research, en raison du chômage des jeunes, des conflits et de  l’explosion démographique : la population africaine, qui a doublé en 25 ans à 1,2 milliard d’habitants, va encore doubler d’ici 2050 et quadrupler d’ici 2100.

Les Echos

 

 

Rapport Borloo. Pour Malek Boutih, il y a « une erreur de diagnostic » : « dans ces territoires, c’est la République qui est en train de s’effondrer »

 

Malek Boutih, ancien député PS de l’Essonne, ex-président de SOS-Racisme et récent auteur lui-même d’un rapport sur la radicalisation de la jeunesse n’est pas convaicu par le rapport Borloo sur les banlieues.

Dix-neuf programmes pour l’éducation, l’emploi, les transports, la sécurité. Après lecture du rapport, diriez-vous que les quartiers ont enfin des raisons d’espérer ?

Ce rapport porte la marque de l’ingéniosité et de l’esprit de Jean-Louis Borloo, mais il est voué, comme tout ce qui a été entrepris précédemment, à un échec profond. Parce qu’il est basé sur une erreur d’analyse fondamentale, qui consiste à penser que la banlieue dysfonctionne sur l’encadrement, le social, l’économie, alors que dans ces territoires, c’est la République qui est en train de s’effondrer. Le temps passant, l’accumulation des erreurs politiques a changé la nature de certains territoires où règne désormais le désordre social. Ce sont des territoires en marge de la République.

Ces quartiers « en marge » doivent-ils bénéficier d’un traitement différent des autres territoires, ce qui semble être la philosophie profonde du plan Borloo ?

Le rapport préconise une sorte de « Make banlieue great again ». Mais ce temps est révolu. Soit la banlieue rejoint la France, soit la fracture qui est déjà terrible va continuer à s’aggraver. […] Nous devons normaliser ces quartiers. Oui, il peut y avoir des réalités sociales différentes, mais pas de « pays » dans le pays. […]

news.yahoo

 

 

La Turquie va créer un département académique des Sciences islamiques et de théologie à Strasbourg

 

Un département des Sciences islamiques et de théologie, rallié au Rectorat de l’université Marmara d’Istanbul, sera établi en France

Selon la décision du Conseil des ministres, publiée sur le Journal officiel, cette unité académique sera ralliée à l’université de Marmara, sera établi à Strasbourg en France.

Ladite décision a été adoptée selon l’article annexe 39 de la loi numéro 2547 sur l’Enseignement supérieur, suite à la lettre datée du 15 mars 2018 du ministère de l’Education nationale.

 

Note: encore un autre centre culturel islamique pour l'islam de France !! Pourquoi, voir se dossier pour ceux qui l'ont pas encore vu

 

 

Paris, « capitale des migrants » : 3000 clandestins installés, 550 supplémentaires arrivent chaque semaine

 

Près de 3000 migrants sont installés dans le nord de la capitale et 550 supplémentaires arrivent chaque semaine. Le Parisien est allé à la rencontre « de ses hommes déracinés » et des riverains qui vivent au plus près de ces camps.

De dérisoires habitats de fortune, au pied du colossal centre commercial du Millénaire. Sur les rives du canal Saint-Denis, quais du Lot et de l’Allier, aux confins du XIXe arrondissement et d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), les tentes igloo ne cessent de fleurir, depuis le mois de février dernier, pour accueillir les migrants qui continuent d’affluer — quelque 80 personnes chaque jour — dans la capitale.

Aujourd’hui, ils sont près de 2 500, originaires en majorité de la corne de l’Afrique. 60 % d’entre eux sont Erythréens ou Soudanais. La plupart obtiendront probablement, à la fin d’un interminable parcours migratoire, un titre de séjour en Europe. […]

Le Parisien

 

Ivry-sur-Seine (94) : l’installation du siège du PS dans un « quartier populaire » ne fait pas l’unanimité

 

Après Solférino, le Parti socialiste installera son siège à Ivry-sur-Seine, en banlieue parisienne. Malgré de grosses économies en perspective, ce déménagement ne faisait pas l’unanimité. Un symbole qui se veut fort, domiciliant un PS en refonte au plus près de «  »l’électorat populaire » perdu au fil du temps.

Sentier, dans le 3e arrondissement parisien, était évoquée, ou encore un bâtiment du 19e au bord du canal de l’Ourcq. Mais le débat était à l’image de celui qui agitait la tête du parti : si Olivier Faure s’était rapidement prononcé en faveur d’un siège en banlieue, son concurrent Stéphane Le Foll y était farouchement opposé.

En octobre 2017, l’ancien porte-parole du gouvernement pestait auprès du magazine Challenges contre « ces enfants gâtés qui n’ont connu que des victoires et perdent la tête à la première défaite, au point de vouloir vendre le siège historique du parti et d’envisager de déménager des quartiers de pouvoir vers la banlieue où personne n’ira. Une connerie. Pendant qu’ils y sont, ils n’ont qu’à s’installer en Ardèche! » […]

Le JDD

 

 

Le maire divers-droite de Sainte-Maure-de-Touraine (37) sera jugé pour une blague raciste

 

Michel Champigny n’est finalement jugé ce jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de Tours. Le maire divers droite de Sainte-Maure-de-Touraine devait répondre d’injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique. Le Mouvement pour l’Amitié entre les Peuples, le MRAP, a saisi la justice. La justice lui reproche d’avoir proféré une injure à caractère raciste pendant son discours lors d’un meeting de soutien à François Fillon, pendant la campagne présidentielle, le 4 avril 2017. Le procès est renvoyé pour cause de grève des avocats. L’affaire est renvoyée au 31 mai.

Cette affaire couvre notre commune de ridicule. L’opposition municipale de Sainte-Maure-de-Touraine

Michel Champigny s’était laissé aller à une blague raciste ce soir là, devant 200 personnes. Une blague est un grand mot : « savez-vous quel est le sport préféré des Arabes ? Les courses hippiques, parce qu’ils piquent tout… » Malaise dans la salle, malaise aussi chez les cadres des Républicains présents : Philippe Briand, Frédéric Augis, Jean-Gérard Paumier, qui ont vu arriver le dérapage. Pour autant, ce soir là, pas de remord, pas d’excuse, ni des cadres LR, ni de Michel Champigny lui-même. Si le journaliste de la Nouvelle République, présent à la réunion publique, n’avait pas relaté cet épisode, l’affaire en serait restée là.

 

 

Belgique : une sénatrice du parti flamand Vlaams Belang piétine le Coran sur la couverture de son nouveau livre

 

Les fondateurs du parti BeOne, Dyab Abou Jahjah et Meryem Kaçar, ont annoncé le dépôt d’une plainte au parquet à la suite de la publication d’un livre d’Anke Van dermeersch (Vlaams Belang)

L’ouvrage intitulé «A.N.K.E. #PolitiekIncorrect» sera présenté le 4 mai. La couverture est explicite: elle représente les jambes et les pieds de l’ex-miss Belgique foulant de ses hauts-talons le Coran.

«Le Coran est un livre sacré, que l’on ne met pas sous une chaussure. Pour cette raison, je porte plainte avec constitution de partie civile, en tant que musulman non-croyant, en compagnie de Meryem Kaçar en tant que musulmane croyante», a annoncé M. Abou Jahjah.

Sudinfo.be