Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 23 avril 2018

 

 

 

Israël frappe une cible syrienne en réponse à une chute de projectile

 

Après la chute d'un projectile tiré depuis la Syrie qui avait atterri, apparemment de manière non intentionnelle, sur la partie du plateau du Golan occupée par Israël, les troupes israéliennes ont attaqué une position d'artillerie syrienne, a annoncé l'armée de l'État hébreu dans un communiqué.

Dénonçant régulièrement une «atteinte à sa souveraineté», Israël qualifie d'inadmissibles les incidents de ce type. Des tirs de roquettes ou de projectiles en provenance de Syrie surviennent régulièrement dans cette zone lors des affrontements entre les forces gouvernementales et les terroristes.

«Plus tôt dans la journée, un obus de mortier a chuté à proximité d'une barrière frontalière dans la partie nord du plateau du Golan… En riposte, l'Armée de défense d'Israël a attaqué une position d'artillerie dans la zone d'où provenait le feu», a indiqué l'armée.

Lire la suite

 

 

Le chef de l'administration houthiste du Yémen tué dans un raid saoudien, selon la TV

 

Le chef de l'administration houthiste du Yémen a été tué dans un raid aérien mené par la coalition saoudienne, d'après les informations communiquées par la chaîne de télévision yéménite Al Masirah, contrôlée par les Houthis.

Le chef de l'administration du Yémen du nord, Saleh Ali al-Sammad, a été tué mardi dans un raid aérien saoudien, selon la chaîne de télévision yéménite Al Masirah.

Détails à suivre

 

 

Riyad annonce avoir intercepté deux missiles tirés par les Houthis

 

Les Houthis ont lancé lundi deux missiles balistiques contre des installations de la Saudi Arabian Oil Company dans la ville de Jizan, située dans le sud du pays, mais les médias d'État saoudiens ont déclaré que les missiles avaient été neutralisés.

 

La chaîne de télévision yéménite Al Masirah a déclaré que les Houthis avaient ciblé un port appartenant au géant pétrolier saoudien Saudi Aramco. Il n'y a aucune information sur d'éventuels dégâts ou victimes. La Saudi Arabian Oil Company n'a pas pour l'instant commenté l'attaque.

Source

 

 

 

 

Yémen : des raids aériens font des dizaines de morts lors d'un mariage

 

Des frappes aériennes de la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite se sont abattues sur des personnes assistant à un mariage au nord-ouest du Yémen dimanche soir. Des bilans variant de 23 à 33 morts, et de 40 à 55 blessés, ont été fournis par différentes sources médicales et de l'administration locale.

Des dizaines de Yéménites qui participaient à une cérémonie de mariage ont été tués ou blessés dans des frappes aériennes. Les rebelles Houthis, qui contrôlent la région, ont attribué les frappes à la coalition militaire sous commandement saoudien qui intervient depuis 2015 au Yémen pour soutenir les forces progouvernementales. Les raids ont touché la localité de Bani Qais, située dans la province de Hajja et proche de la ligne de front d'après le responsable local. Les circonstances exactes de ces raids n'ont pas été établies.

Lire la suite

 

Les pays ayant soutenu les frappes en Syrie l’ont fait contre leur gré, selon Lavrov

 

Les pays ayant soutenu les frappes en Syrie y ont été forcés mais ils comprennent que «cette méthode de régler les crises internationales les plus sérieuses est inacceptable», selon le chef de la diplomatie russe.

Les pays qui ont soutenu les frappes contre la Syrie l'ont fait contre leur gré, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères lors d'un point de presse à Pékin.

«Même les pays qui ont, contre leur gré, prononcé des paroles de soutien ou de compréhension vis-à-vis de la démarche, absolument illicite, entreprise par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, l'ont fait contre leur gré. La plupart d'entre eux se rendent parfaitement compte que cette méthode de régler les crises internationales les plus sérieuses est inacceptable», a indiqué Sergueï Lavrov.

Lire la suite

 

Note: très peu de pays ont le cran de s'opposer aux USA. faut dire aussi que les USA ont des moyens de pression. Seul Chirac avait eu le courage de s'opposer à leur guerre en Irak

 

Moscou se tient prêt à ce que les provocations de l’Occident en Syrie se reproduisent

 

Moscou s'inquiète des projets occidentaux concernant la Syrie, estimant que des frappes sur le territoire syrien peuvent se reproduire, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

«Sans aucun doute, il faut se préparer à ce que ces provocations se reproduisent, bien que nous ayons averti de la manière la plus sévère nos collègues américains et européens qui avaient participé à cette aventure», a indiqué Sergueï Lavrov dans un message publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

«Nous sommes préoccupés par les projets de nos partenaires occidentaux concernant l'avenir de la Syrie», a précisé le ministre russe.

Lire la suite

 

 

Première conversation Poutine-Macron après les frappes occidentales en Syrie

 

Lors de leur première conversation après les frappes menées par Washington, Paris et Londres, les Présidents russe et français ont abordé la situation en Syrie, le travail de la mission de l’OIAC, ainsi que le dossier iranien.

Vladimir Poutine s'est entretenu par téléphone mardi matin avec le Président français au sujet de la situation qui a été créée en Syrie après les frappes occidentales, rapporte le Kremlin. Lors de leur première conversation survenue neuf jours après l'attaque coordonnée menée par Washington, Paris et Londres contre Damas, le Président russe a dénoncé ce geste, soulignant qu'il était fait au mépris du droit international.

«La partie russe a souligné que cette opération, qui représente une violation flagrante du droit international, a débouché sur une complication supplémentaire du règlement politique de la crise syrienne. Dans ce contexte, elle a souligné l'importance de la mission de l'OIAC en Syrie», indique le communiqué diffusé par le Kremlin.

Lire la suite

 

Un groupe naval de l'US Navy pourrait rester en Méditerranée

 

 

22:50 22.04.2018
L'USS Harry S. Truman

Préoccupées par l'activité de la Russie dans l'est du bassin méditerranéen, les autorités américaines pourraient décider de maintenir en Méditerranée le porte-avions USS Harry S.Truman ainsi que d'autres navires de son groupe naval, écrit le journal américain Defense News se référant à ses sources.

Un groupe d'attaque de la Marine américaine dirigé par le porte-avions USS Harry S. Truman qui se trouve actuellement en mer Méditerranée ne passera probablement pas prochainement le Canal de Suez, indique le Defense News.

La publication relève que les autorités américaines n'ont pas encore pris de décision finale sur cette question mais que la poursuite de la mission du porte-avions serait «une réponse aux actions de la Russie dans la région et correspondrait à la nouvelle stratégie de sécurité nationale» des États-Unis.

Lire la suite

 

 

Deux navires de combat russes entrent en Méditerranée

 

20:12 21.04.2018

Après avoir effectué des tirs d’exercices en mer Noire, deux navires de patrouille russes sont passés par le Bosphore avant de rejoindre la Méditerranée.

le navire Pytlivy

Deux navires de patrouille de la Flotte russe de la mer Noire ont traversé la mer de Marmara et le détroit du Bosphore pour entrer en Méditerranée, annoncent des sites d'information turcs qui publient des photos des bâtiments.

Il s'agit précisément des frégates baptisées Pytlivy et Smetlivy, qui ont plus tôt effectué des tirs d'exercices en mer Noire, selon le service de presse de la Flotte.

Le site Bosphorus observer a annoncé lundi que le navire de débarquement Orsk de la Marine russe avait traversé les détroits de la mer Noire avant d'entrer dans les eaux de la Méditerranée. Selon le site, le navire a mis le cap sur le port syrien de Tartous, qui abrite une base d'approvisionnement matériel et technique de la Marine russe.

Source

 

L’Irak donne les détails sur ses bombardements en Syrie

 

15:10 22.04.2018

Les forces armées aériennes irakiennes ont réussi à éliminer le 19 avril 36 terroristes de Daech*, dont six commandants, a déclaré un général de brigade irakien. La Défense du pays s’est déclarée prête à mener de nouveaux bombardements en cas de menaces.

Lire la suite

 

Lire aussi: L’armée syrienne récupère des chars saisis par les extrémistes (Vidéo)

 

 

Des radicaux syriens rendent des missiles présumément fabriqués aux USA (vidéo)

 

Conformément à un accord conclu entre Damas et les radicaux, ces derniers ont remis aux autorités syriennes des douzaines de véhicules blindés, ainsi que des armes légères, des armes antichars et des missiles présumément fabriqués aux États-Unis et en Israël.

Lire la suite

 

 

«Mise en scène» à Douma: la TV allemande diffuse des témoignages donnés «avec conviction»

 

Une provocation qui s’inscrit dans une série de «plusieurs autres» à Douma: en direct sur la chaîne allemande ZDF, son correspondant, Uli Gack, a présenté des témoignages sur l’attaque présumée à Douma qu’il a personnellement recueillis auprès de Syriens. Ils confirment qu’il s’agissait d’une mise en scène.

Uli Gack, correspondant de la chaîne de télévision allemande ZDF, s'est rendu dans un grand camp de réfugiés en Syrie et y a discuté avec plusieurs civils qui lui ont confié avec assurance que l'attaque chimique présumée à Douma n'était qu'une mise en scène.

«Les gens racontent, avec conviction, qu'il y a eu plusieurs provocations pareilles à Douma», a déclaré Uli Gack dans l'émission de télévision Heute Europa diffusée sur la chaîne ZDF.

Lire la suite

 

Note: Et les journalistes français, eux se firent aux casques blancs, et ne cherchent surtout pas à réfléchir ou à envoyer du monde sur place pour vérifier leurs dires

 

Des dizaines de cadavres de civils et de djihadistes découverts dans un charnier à Raqqa

 

A Raqqa en Syrie, ancien bastion des djihadistes de Daesh, un charnier a été découvert. Il contiendrait 150 à 200 dépouilles de civils et de terroristes tués au combat. En Irak et en Syrie, ces macabres découvertes se répètent depuis plusieurs mois.

Des dizaines de cadavres, de djihadistes mais aussi de civils, ont été retrouvés dans une fosse commune à Raqqa, ex-bastion de Daesh en Syrie, selon un responsable local, le 21 avril.

Ancienne capitale de facto de Daesh dans le nord-syrien, Raqqa a été conquise en octobre 2017 par une coalition de combattants kurdes et arabes soutenue par Washington. Les djihadistes, accusés d'exactions meurtrières et d'attentats sanglants, ont été laminés en Syrie par de multiples offensives.

Lire la suite

 

 

Des systèmes S-300 pour la Syrie: des détails commencent à fuiter

 

Le transfert de systèmes de missiles antiaériens S-300 Favorit à la Syrie repose en grande partie sur une «entente politique», relatent deux sources au journal Kommersant.

Les armements devraient être transférés à Damas dans le cadre d'une assistance militaire et technique puisque les «Syriens n'ont pas d'argent» et qu'un prêt ne ferait pas partie des plans de la Russie.

D'après le journal, les composants des S-300 (stations radar, machines de chargement, postes de contrôle, lanceurs, etc.) seront bientôt livrés à la Syrie soit par transport aérien, soit par la marine russe.

Si le plan de livraison est mis en œuvre, les Favorit feront partie du système de défense antiaérienne syrien, avec les systèmes S-125, S-200, Buk, Kvadrat et Osa fabriqués par l'Union soviétique. Cependant, pour une mise en service complète, les instructeurs russes devront former des spécialistes, ce qui pourrait prendre jusqu'à trois mois.

Source

 

 

Quels sont les effets attendus de la fourniture de S-300 par la Russie à la Syrie?

 
S-300

Dans une interview accordée à Sputnik, un député de l’Assemblée du peuple (Syrie), Samer Shiha, a évoqué les effets escomptés de la livraison de S-300 que la Russie a pris la décision de fournir à la Syrie après l’attaque occidentale qu’elle a subie.

Après les frappes effectuées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni sur la Syrie, la Russie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, a déclaré ne plus avoir d'engagements moraux la retenant de fournir à Damas des systèmes de missiles sol-air S-300. Dans une interview accordée à Sputnik, un député de l'Assemblée du peuple (Syrie), Samer Shiha, a expliqué comment la livraison des S-300 par la Russie influencera la situation dans son pays.

«Certainement, la livraison des S-300 contribuera à la stabilité politique du gouvernement», a fait savoir Samer Shiha à Sputnik en marge du Forum économique international à Yalta.

Et de poursuivre:

«La Russie peut aider la Syrie à reconstruire tout ce qui a été détruit de plusieurs manières. La Russie a une vaste expérience dans ces domaines, de l'économie, du tourisme, dans la reconstruction des maisons. Vous avez une industrie lourde dont les productions peuvent être utiles à la Syrie», estime M. Shiha.

Lire la suite

Lire aussi: Le Kremlin réagit à une possible livraison de S-300 à la Syrie

 

 

Note: en ce moment mm la Syrie est équipée de S200 qui ont été amélioré par les Russes. Les S300 sont bien sur, supérieur au S200. Quelle sera la réaction d’Israël a cette amélioration  de la défense syrienne !

 

Erdogan explique en quoi les USA représentent une menace pour la Turquie

 

Les États-Unis qui soutiennent les Unités de protection du peuple kurdes (YPG) représentent l’une des principales menaces pour la Turquie, a déclaré le Président turc. Il a également rappelé le refus de Washington d’extrader Fethullah Gulen, accusé d’être à l’origine de coup d’État avorté de juillet 2016.

Recep Tayyip Erdogan

Les menaces pour la Turquie sont représentées en premier lieu par ses partenaires stratégiques, a déclaré le Président turc Recep Tayyip Erdogan dans une interview pour la chaîne de télévision turque NTV, en sous-entendant que les États-Unis accordaient leur soutien aux Unités de protection du peuple kurdes (YPG) qu'Ankara considère comme «terroristes».

«D'où vient la menace? En premier lieu, elle émane de nos partenaires stratégiques […] Malheureusement, les États-Unis et la coalition transmettent à titre gratuit des armes et des munitions aux organisations terroristes», a-t-il déploré.

Lire la suite

 

 

 

Afghanistan : l’EI revendique un attentat anti-électoral à Kaboul
 

 
Le bilan de l’attentat-suicide revendiqué par l’organisation Etat islamique (EI) qui a visé, dimanche 22 avril au matin, un centre d’enregistrement pour les élections législatives à Kaboul, n’a cessé de s’alourdir. L’attaque a fait 57 morts et 119 blessés, chiites pour la plupart, selon un dernier décompte officiel, confirmant les risques de violence, redoutés à l’occasion du scrutin prévu en octobre.

Un kamikaze s’est fait exploser parmi une foule dense à l’entrée du centre où les électeurs récupèrent leur pièce d’identité avant de s’inscrire sur les registres électoraux. Ce bilan, qui compte des femmes et des enfants selon la police, a été confirmé par les ministères de la santé et de l’intérieur.

En savoir plus

 

 

 

Pour Macron, Poutine veut une « Grande Russie »

 

Le président français Emmanuel Macron a qualifié le président russe Vladimir Poutine d’« homme très fort », devant lequel « nous ne devrions jamais nous montrer faibles ». Une déclaration qui survient au moment où les tensions entre les Occidentaux et Moscou sont à un niveau inédit.[…]

« Je crois que nous ne devrions jamais nous montrer faibles face au président Poutine. Quand vous êtes faibles, il s’en sert », a jugé le président français. « Il est fort et intelligent, mais il n’est pas naïf », a poursuivi Emmanuel Macron, jugeant son homologue russe « obsédé par les ingérences dans nos démocraties ».[…]

« Il veut une grande Russie. Les gens sont fiers de sa politique. Il est extrêmement dur avec les minorités et avec ses adversaires avec une idée de la démocratie, qui n’est pas la mienne », a-t-il poursuivi, assurant cependant « entretenir des échanges permanents avec lui ». « Je le respecte. Je le connais. Je suis lucide », a conclu Emmanuel Macron.[…]

 

Le Parisien

 

Suisse : église incendiée et vandalisée par un Somalien à Saint Gall

 

Ce matin même, je signalais une statue du Christ vandalisée à Fribourg par un demandeur d’asile syrien. Aujourd’hui, c’est un Somalien qui met le feu dans une église à Saint-Gall chef-lieu du canton du même nom… Il serait un « homme perturbé ». Peut-être, après tout, puisque beaucoup de demandeurs d’asile finissent à… l’asile si j’en crois les gazettes…

L’incendiaire présumé est un Somalien de 28 ans. Il a été arrêté. Selon les premiers éléments de l’enquête, il a mis le feu à des tissus avec des bougies, a indiqué vendredi la police cantonale saint-galloise. Il a aussi endommagé des bougeoirs, des statues, la chaire et l’orgue. La personne qui a alerté la police a pu éteindre le feu avant l’arrivée des agents. Ceux-ci ont lancé une opération de recherche et ils ont retrouvé l’incendiaire présumé qui a été placé dans une institution spécialisée.

Source : 20 Minutes, 20 avril ( via christianophobie.fr)

 

Suite au manifeste contre l’antisémitisme, la Grande mosquée de Paris dénonce un « procès injuste et délirant » et évoque le « racisme antimusulman »

 

« Le procès injuste et délirant d’antisémitisme fait aux citoyens français de confession musulmane et à l’islam de France à travers cette tribune présente le risque patent de dresser les communautés religieuses entre elles », écrit le recteur de la mosquée, Dalil Boubakeur, dans un communiqué.

Cause nationale contre l’antisémitisme et le racisme antimusulman. « Dans tous les cas, nous, citoyens français de confession musulmane, souhaitons faire de la lutte contre l’antisémitisme et le racisme anti-musulman une cause nationale, afin d’éradiquer ces poisons extrêmement nocifs pour notre unité nationale », poursuit-il. […]

Europe 1

 

« Le rôle des gouvernements n’est pas de laisser passer les clandestins mais de protéger leurs peuples. Nous sommes des Européens, nous sommes chez nous et nous défendons notre terre. »

 

Twitter video is loading

 

Algérie : le tournage d’un film historique interrompu à cause d’un drapeau français

 

Plusieurs dizaines d’habitants de la commune algérienne d’El Malah ont refusé que le drapeau algérien trônant au fronton de leur mairie soit remplacé par le drapeau français pour les besoins du tournage d’un film historique.

Le passé tumultueux entre la France et l’Algérie hante encore de nombreux esprits de part et d’autres de la Méditerranée. Dans son édition du 16 avril, la chaîne algérienne Ennahar TV a rapporté que des dizaines d’habitants de la commune d’El Malah, située à 520 kilomètres à l'ouest d'Alger, s'étaient rassemblés devant leur mairie pour bloquer le tournage d’une scène où le drapeau français devait être hissé en lieu et place du drapeau algérien.

Lire la suite

 

Mont-Saint-Michel : un homme soupçonné d'avoir proféré des menaces interpellé

 

Un homme de 36 ans a été interpellé dimanche à Caen aux alentours de 23 heures. Connu des services de police, il est soupçonné d'être l'auteur des menaces envers les forces de l'ordre au Mont Saint-Michel. Le suspect a été repéré dans une station-essence de l'autoroute «où il se vantait d'être l'auteur des menaces», a ajouté une source proche de l'enquête à l'AFP. La plaque d'immatriculation et la description de l'homme ont ensuite été données aux policiers, qui ont procédé à son interpellation. Il a été placé en garde à vue à Caen, a indiqué une autre source proche du dossier.

Lire la suite

 

Note: acte typiquement mahométan

 

Mont-Saint-Michel évacué, suspect recherché : ce que l’on sait ce dimanche soir

 

Le Mont-Saint-Michel a été évacué, ce dimanche matin. Les gendarmes ont ensuite bloqué l’accès à la « Merveille » et ont entrepris de fouiller le monument. Ces mesures « de précaution » ont été prises après qu’un individu a proféré des menaces contre les forces de l’ordre, ce matin aux abords du Mont puis une fois entré dans l’enceinte. Les recherches n’ayant rien donné, le préfet a autorisé la réouverture des lieux. Voici point par point ce que l’on sait ce dimanche soir.

Lire la suite

 

Allemagne : Merkel dénonce «l’antisémitisme» chez certains réfugiés arabes

 

La chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé dans une entrevue à une télévision israélienne diffusée dimanche l’émergence d’une «autre forme d’antisémitisme» parmi des réfugiés d’origine arabe en Allemagne.

«Nous avons un nouveau phénomène, dans la mesure où nous avons de nombreux réfugiés parmi lesquels il y a, par exemple, des gens d’origine arabe qui amènent une autre forme d’antisémitisme dans le pays», a affirmé la chancelière à la chaîne privée «10».

Ces propos ont été tenus alors qu’une attaque antisémite présumée mardi à Berlin a suscité une vive émotion en Allemagne.

Selon le quotidien Bild, l’agresseur présumé principal qui s’est livré à la police est un réfugié syrien ayant vécu dans un centre pour migrants près de Berlin.

(…) LaPresse.ca

 

 

 

Berlin (All) : un Palestinien aurait poignardé une femme polonaise devant ses enfants. Elle s’était convertie à l’Islam pour lui.

 

Polka Patrycja F., 32 ans, a été assassinée devant ses quatre enfants, probablement par son partenaire arabe. Le crime a eu lieu dans le quartier de Wedding à Berlin. La police a arrêté l’auteur présumé Ahmed T. – rapporte le correspondant de TVP Info, Cezary Gmyz.

(…) Ahmed T., âgé de 39 ans est bien connu de la police. Les agents ont souvent reçu des signaux indiquant qu’il était l’auteur de violence familiale. Lors de la dernière intervention, juste en raison de la violence domestique, les policiers ont pris seulement quatre heures avant le meurtre. L’homme vient de Palestine.

Le quartier de Wedding, où le meurtre a eu lieu, était autrefois considéré comme la partie la plus polonaise de Berlin. Cependant, depuis quelques années, de plus en plus de musulmans s’y installent, tandis que les Polonais s’installent dans des banlieues plus calmes. La mosquée de l’association islamiste Fusssilet 66 se trouve relativement proche du site du meurtre et l’auteur de l’attentat contre le marché de Noël de Berlin, Anis Amri, la fréquentait.

 

 

Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison en Belgique

Le Français Salah Abdeslam, seul membre encore en vie du commando responsable des attentats du 13 novembre en France, a été condamné, lundi 23 avril, à 20 ans de prison pour sa participation à une fusillade en Belgique, trois jours avant son arrestation en mars 2016.

Commenter cet article