Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________

Le 3 mars 2018

 

Tel-Aviv et Riyad ne veulent pas faire la guerre contre l'Iran sans les USA

 

Le récent flot de communiqués sur un éventuel conflit avec la Corée du Nord et son potentiel nucléaire a repoussé à l'arrière-plan le fait qu'Israël ou même l'Arabie saoudite pourraient entreprendre des démarches susceptibles de conduire à une guerre contre l'Iran, dans laquelle seraient également impliqués les USA.

Israël est particulièrement enclin au conflit, ce qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour les USA après le récent incident qui, suite à l'incursion d'un drone iranien en Israël, avait conduit à la destruction d'un chasseur israélien, écrit vendredi le site d'information Vestifinance.ru.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a mis en garde plusieurs fois contre la menace supposée au nord de la frontière, et promis qu'Israël ne se retiendrait pas si des actions hostiles étaient entreprises contre lui. Le ministre israélien des Transports Yisrael Katz a averti pour sa part que le Liban retournerait à l'«Âge de pierre».

Lire la suite

 

 

 

Pour Vladimir Poutine, les Etats-Unis sont responsables d'une nouvelle course aux armements (VIDEO)

 

Le 2 mars

Pour le président russe, ceux qui font état d'une deuxième guerre froide entre Washington et Moscou ne font rien d'autre que de la «propagande». Pour autant selon lui, les Etats-Unis ont lancé une course à l'armement en sortant du traité ABM en 2002.

Lors d'une interview diffusée le 1er mars sur la chaîne américaine NBC, quelques heures après avoir fait état devant les membres réunis des deux chambres du Parlement russe des avancées de son pays en matière d'armement, Vladimir Poutine a souhaité prévenir les critiques occidentales susceptibles de fuser – et qui, dans les faits, n'ont pas tardé à pleuvoir.

Si vous voulez parler d'une course à l'armement, cela a commencé exactement au moment où les Etats-Unis se sont retirés du traité ABM [Anti Balistic Missile]

Alors que l'intervieweuse explique au président russe que des «analystes» voient dans son discours les indices d'une «nouvelle guerre froide» et lui demande si Moscou et Washington se livrent désormais une course aux armements, le maître du Kremlin répond : «De mon point de vue, les individus qui appellent cela une nouvelle guerre froide ne sont pas des analystes, ils font de la propagande.» Et Vladimir Poutine d'ajouter : «Si vous voulez parler d'une course à l'armement, cela a commencé exactement au moment où les Etats-Unis se sont retirés du traité ABM [Anti Balistic Missile]».

Lors de son adresse annuelle aux parlementaires russes, Vladimir Poutine avait expliqué que le développement de nouvelles armes était une réponse au retrait des Etats-Unis du traité ABM de réduction des armements stratégiques en 2002 et au déploiement de systèmes antimissiles en Europe de l'est et en Corée du Sud.

Lire la suite

 

Lire aussi : Washington et l'OTAN inquiets d'une nouvelle course aux armements ? Moscou calme le jeu

Lire aussi : Moscou sur ses nouvelles armes: «aucune menace pour celui qui n’entend pas attaquer»

 

 

Washington renouvelle pour un an de plus des sanctions anti-russes

 

Le service presse de la Maison Blanche, cité par l'agence TASS, a fait savoir ce 2 mars que le président des Etats-Unis avait renouvelé pour une année supplémentaire certaines sanctions contre la Russie liées à la crise ukrainienne, .

Certaines des sanctions prises par Washington contre la Russie ont été reconduites, ce 2 mars, par le président des Etats-Unis, Donald Trump, selon des déclarations du service de presse de la Maison Blanche, citées par l'agence TASS.

Les sanctions en question ont été imposées par l'administration Obama, en mars 2014, en lien avec la crise ukrainienne

Lire la suite

 

Notes ; on vois bien encore ici que les américains n'ont qu'une envie, c'est de foutre la merde

Aucune humanité, aucune compréhension  dans leur façon d'agir . Ils cherchent a détruire tous ce qui ne se plis pas a leur volonté

 

 

400 missiles antimissiles US seront déployés près de la Russie, selon la Défense russe

 

Les Etats-Unis envisagent de déployer 400 missiles de leur bouclier antimissile près de la Russie, d'après le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Fomine.

Quelque 400 missiles antimissiles américains seront déployés à proximité des frontières russes, a annoncé vendredi soir à la chaîne de télévision Rossiya 24 le vice-ministre russe de la Défense, le général Alexandre Fomine.

«Au total, les États-Unis envisagent de déployer environ 400 missiles antimissiles ce qui réduit considérablement le potentiel de dissuasion nucléaire russe», a indiqué le vice-ministre.

Lire la suite

Notes ; et ce déploiement d'anti-missile est surement pour l’amitié des peuples!

Les politiques considèrent les russes comme nos ennemies et les saoudiens comme nos amis, alors que cela devrait être le contraire

 

 

 

Le président russe annonce la création d’un nouveau missile de croisière “i

 

Vidéo du 2 mars

 

 

«Après avoir vu autant de morts, j'ai flanché»: témoignages d’enfants soldats de Daech

 

Exactions, torture, décapitations et entraînements pour rejoindre les rangs des djihadistes, tel est le vécu des anciens enfants soldats de Daech* ayant combattu dans le Kurdistan irakien. Détenus aujourd’hui dans des centres de réhabilitation et de déradicalisation, ils expliquent les horreurs de la guerre dans un reportage réalisé par le Figaro.

Lire l'article

 

 

Un homme lapidé pour adultère par l'Etat islamique : l'Afghanistan, nouveau territoire de Daesh ?

 

Des photos de la lapidation d'un homme par des personnes se revendiquant de l'Etat islamique en Afghanistan ont émergé sur les réseaux sociaux, nouveau signe de la présence accrue du groupe terroriste dans le pays, qui y multiplie les attentas.

La Province de Khorassan, groupe djihadiste lié à l'Etat islamique, aurait procédé à la lapidation d'un homme le 28 février dans l'Est de l'Afghanistan. Selon le média iranien ABNA, qui reprend des informations fournies par des comptes pro-Daesh sur les réseaux sociaux, des dignitaires de l'organisation terroriste auraient condamné la victime à mort pour avoir commis un adultère.

Un premier cliché montre une foule d'hommes installés en demi-cercle sous le drapeau de l'Etat islamique avec des pierres à la main, entourant un homme habillé tout en noir. Ce dernier est à genoux avec les mains liées dans le dos et les yeux bandés. Sur une deuxième photo, l'homme est étendu à terre avec des pierres tout autour de lui, alors que la foule continue à lui en jeter. Enfin, un dernier cliché montre un corps enveloppé dans un tissu muni de la légende suivante : «Il sera emmené dans un cimetière musulman.»

Lire la suite

 

 

Londres : un sympathisant de Daesh a tenté de lever une armée d'enfants djihadistes dans une mosquée

 

Un enseignant d'études islamiques dans une mosquée et une école de Londres a tenté de lever une «armée d'enfants», selon la police. Il montrait à ses élèves des vidéos de propagande et leur faisant reconstituer des attaques sur des policiers.

Dans l'intimité de la mosquée de Ripple Road dans l'est de Londres, ainsi que dans l'école islamique privée Lantern of Knowledge, Umar Haque, 25 ans, s'attelait à radicaliser des enfants. L'homme qui se présente comme en enseignant bien qu'il n'en ait pas les qualifications supervisait des classes d'enfants âgés de 11 à 14 ans durant lesquelles il faisait de la propagande djihadiste, selon des informations rapportées par le Guardian.

Lire la suite

 

 

Un maire italien se félicite de s’être «débarrassé» des migrants et d’avoir interdit la construction d’une mosquée «projet criminel, aimant à musulmans»

 

Roberto Di Stefano (Maire de la ville italienne de Sesto San Giovanni) : «Beaucoup de villes italiennes nous demandent comment nous avons réussi à interdire la construction de la mosquée et à nous débarrasser des migrants (…) La gauche planifiait de construire l’une des plus grandes mosquées dans le nord de l’Italie, cela aurait fait de ma ville la Mecque du pays. C’était un projet criminel qui aurait fait de Sesto San Giovanni un aimant à musulmans».
– RT France, 3 mars 2018, 7h02

 

 

 

 

«À Pioltello, l’Italie de demain a déjà un visage»

 

 

Dans ce quartier de Pioltello (Milan), on joue au cricket et pas au foot. Satellite, c’est le nom de ce quartier, n’est pas tout à fait comme le reste de l’Italie. 10 000 personnes vivent dans ces immeubles, au total, 100 nationalités différentes côte à côte, seul un habitant sur cinq est Italien.

ARTE Journal – 02/03/18

 

Notes ; Ces migrants s’intègrent avec des paraboles a toute les fenêtres !  C-a-d quand plus de garder leur racine idéologique religieuse, ils gardent aussi un contact permanent avec leur pays d'origine ! Et après on parlent d'intégration !   ils ont leur propre civilisation dans notre propre civilisation

Et après cela, le journaliste vous dit fièrement a la fin de la vidéo, que la natalité explose et que ses gens là,  sont le visage de l'Italie de demain

Mais moi je vous le dit,  les italiens vont avoir un avant gout de l’Islam, bien avant l’heure annoncer par les medias

 

 

Commenter cet article