Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________

Le 27 mars

 

Affaire Skripal : un poison pour des dizaines de diplomates russes expulsés

Note: Depuis les débuts des conflits aussi bien en Ukraine qu'en Syrie, Poutine a démontré qu'ils étaient plus malins que la plupart des pantins de l'Otan

Personne ne me fera croire que Poutine serait assez stupide pour assassiner un ex-espion russe (que la Russie en plus libéré) en pleine élection présidentielle et juste avant une coupe de monde en Russie ! Rien ne tien debout dans cette histoire ! SAUF que l'Otan lèche le cul des saoudiens et que les saoudiens signent en se moment mème des contrats faramineux, avec les USA et les anglais ! (désolé,  j'ai du mal a supporté l'injustice et les manipulations)

 

Des milliards pour les USA et le Royaume-Uni, mais la maison des Saoud est en déficit?

Extrait:

Le prince Mohammed ben Salmane, prince héritier d'Arabie saoudite est en visite officielle aux États-Unis depuis le 19 mars. Cette visite sera consacrée à la concrétisation des contrats d'un montant de 380 milliards de dollars, dont 110 milliards de dollars destinés à l'achat d'armements américains, signés avec le Président américain, Donald Trump, en mai 2017 à Riyad. Le prince saoudien a aussi signé lors de sa visite du 7 mars au Royaume-Uni un accord préalable pour l'achat de 48 avions Eurofighter Typhoon avec le groupe de défense britannique BAE systems pour plusieurs milliards de dollars. Or selon le site Zonebourse, relayant une dépêche des agences AWP/AFP, «depuis 2014, l'Arabie saoudite totalise un déficit budgétaire de 260 milliards de dollars et prévoit un déficit de 52 milliards pour cette année (2018, ndlr)». Et là une question se pose: vu cet énorme déficit, de quelle façon compte s'y prendre Mohammed ben Salmane pour honorer tous ses engagements, cités ci-dessus, envers les États-Unis et le Royaume-Uni tout en finançant son projet Vision 2030?

La tâche, pour les autorités saoudiennes, de combler le déficit budgétaire de l'État, avec un prix du pétrole bas, ne sera pas facile. En effet le gouvernement saoudien, lors de la présentation le 19 décembre 2017 de son budget 2018 a annoncé, selon l'AFP, que «Riyad prévoit des revenus de 783 milliards de riyals (208,8 milliards de dollars) et des dépenses de 978 milliards de riyals (260,8 milliards de dollars), les plus élevées de l'histoire du royaume, selon des communiqués officiels lu à la télévision saoudienne». Pour faire face à cette situation des mesures fiscales ont été prises. Riyad a baissé les subventions «aux carburants et à l'énergie, prévoit d'introduire une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5% début 2018», selon l'AFP. Et il a «introduit des taxes sur les cigarettes et les boissons gazeuses en juin», ajoute la même source.

Lire la suite

 

 

L’ex-candidat LFI Stéphane Poussier condamné à 1 an de prison avec sursis pour s’être réjoui de la mort du lieutenant-colonel Beltrame (MàJ)

 

27/03/18

L’ancien candidat de la France insoumise Stéphane Poussier a été présenté au parquet ce mardi en comparution immédiate pour apologie du terrorisme. Il a été condamné à un an de prison avec sursis, ainsi qu’à l’interdiction de ses droits civils et civiques pour une durée de sept ans.

BFMTV

26/03/18

La garde à vue de Stéphane Poussier qui s’est réjoui samedi de la mort d’Arnaud Beltrame dans l’attaque de Trèbes, est prolongée. Il conteste vigoureusement l’infraction et invoque la liberté d’expression.
Stéphane Poussier persiste et signe. L’ex-candidat de La France insoumise aux élections législatives du Calvados a vu sa garde à vue prolongée lundi. Il est suspecté d' »apologie du terrorisme » après s’être réjoui, samedi, de la mort du gendarme Arnaud Beltrame suite à l’attaque du Super U de Trèbes vendredi.

Il revendique ses propos. Selon nos informations, Stéphane Poussier considère que ses tweets ont été rédigés au titre de la liberté d’expression. Il revendique ses propos et conteste vigoureusement l’infraction d' »apologie du terrorisme » qui lui est reprochée.

(…) Europe 1

 

Note: 1 an de prison sa lui fera du bien (il en a combien dans l’équipe de Mélenchon qui font l’apologie de l’Islam?)

 

L'Irlande annonce à son tour qu'elle va expulser un diplomate russe.

 

Moscou exhorte l’UK et les USA à transmettre toutes les données sur l'affaire Skripal

 

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova s’est adressée aux ambassades des États-Unis et du Royaume-Uni à Moscou pour leur demander de transmettre à la diplomatie russe les informations dont se servent leurs missions diplomatiques comme «base de preuves» qui appuierait la soi-disant implication de la Russie dans l'affaire Skripal.

«Je fais la demande aux ambassades des États-Unis et du Royaume-Uni à Moscou d'envoyer au ministère russe des Affaires étrangères les informations qu’ils s’envoient les uns aux autres en tant que «base de preuves» sans les transmettre à la partie russe ni les rendre publiques», a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Elle a en outre évoqué la «copie avec l’aperçu de l’incident» dont a parlé aux médias l’ambassadeur américain en Russie Jon Huntsman et qui serait soi-disant censée «prouver l'implication de l'État dans ce terrible crime».

«Pour le moment, Londres n’a envoyé à la Russie aucune information sur ce qui s'était passé. Personne n’a encore fondé les accusations portées contre Moscou», a-t-elle dit mardi aux journalistes.

«Peut-être que ces données ne sont pas publiées car elles ne sont rien d'autre que des slogans politiques», a indiqué Mme Zakharova.

Lire la suite

 

 

Lavrov sur l’expulsion de diplomates: nous réagirons à cette grossièreté, n’en doutez-pas

 
Sergueï Lavrov

La Russie ne tolérera pas l’insolence des pays occidentaux qui ont annoncé lundi une expulsion massive de diplomates russes, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«Nous y réagirons, n’en doutez pas, parce que personne n’a envie de tolérer ce comportement grossier. Et nous ne le tolérerons pas», a indiqué M.Lavrov.

Lire la suite

 

 

 

EN CONTINU: 21 Etats occidentaux expulsent plus de 100 diplomates russes, Moscou réagit

 

L'adjoint au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov a déclaré que Moscou était toujours ouvert à la discussion en vue de la stabilité stratégique avec Washington, malgré la vague d'expulsion des diplomates russes.

Cité par l'agence de presse RIA, l'adjoint au ministre russe des Affaires étrangères a néanmoins ajouté que Moscou répondrait avec sévérité à ces expulsions.

 

Au micro de RT France, Patrick Martin-Génier, spécialiste des questions européennes est revenu sur la vague d'expulsions des diplomates russes en France et dans les pays occidentaux et a estimé : «C'est extrêmement bizarre, on n'a jamais vu ça en relations internationales.»

Sur Twitter, le chef de file de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon a fait savoir son désaccord avec la vague d'expulsions de diplomates russes. Il a déclaré : «Expulsion de diplomates russes : une comédie provocatrice sans objet réel. Une escalade absurde et dangereuse.»

 

 

La Slovaquie explique pourquoi elle n’expulse pas de diplomates russes

 

Bratislava ne cèdera pas aux pressions dans «l’affaire Skripal» et ne se hâtera pas d’expulser des diplomates russes contrairement à de nombreux pays de l’UE, a expliqué le chef du gouvernement slovaque.

Lire l'article

 

 

L'Islande annonce un boycott diplomatique du Mondial 2018 en Russie

 

L'Islande a annoncé lundi un boycott diplomatique de la Coupe du monde, organisée du 14 juin au 15 juillet prochain en Russie, en soutien au Royaume-Uni qui n'enverra pas d'officiels en Russie en pleine affaire Skripal.

«Parmi les mesures prises par l'Islande se trouve le report de tout dialogue bilatéral de haut-niveau avec les autorités russes. Par conséquent, les responsables islandais n'assisteront pas à la Coupe du monde de la FIFA en Russie cet été», a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué dans lequel le gouvernement islandais exhorte les autorités russes à donner des «réponses claires» au Royaume-Uni.

Source

 

 

La Turquie et l'opposition syrienne lancent l'assaut sur Tall Rifaat, en Syrie

 
Tall Rifaat

Après que le Président Erdogan a promis que la prochaine cible des forces turques serait la ville de Tall Rifaat, en Syrie, appuyées par des groupes de l'Armée syrienne libre (ASL), des troupes turques sont passé à l'assaut mardi, indique la chaîne de télévision Habertürk. L'attaque, qui s'inscrit dans le cadre de l'opération Rameau d'olivier, a été lancée il y a quelque temps. Elle a pour but de prendre le contrôle absolu de la ville.

L'agence de presse İhlas signale de son côté qu'environ 10.000 militaires turcs et de l'ASL prennent part à cet assaut. Durant la première phase de l'opération, les troupes s'attaquent aux positions de tir des Unités de protection du peuple (YPG) aux abords de Tall Rifaat. Selon certaines estimations, environ 500 représentants armés des YPG se trouvent dans la ville.

lire la suite

 

 

 

Les relations sont au point mort entre l’UE et la Turquie

 

infos du 26 mars

Le président du Conseil européen estime que l’Union européenne et la Turquie ne parvenues à aucune avancée « concrète » lors du sommet bilatéral qui s’est tenu à Varna, en Bulgarie. À l’issue d’un dîner de travail dans la station balnéaire, Donald Tusk a pointé des différents sur la Syrie, les droits de l’homme, la Grèce et la Chypre.

Donald Tusk, président de la Commission européenne : « Nous saluons les avancées positives des derniers mois avec certains de nos pays membres, mais nous restons sérieusement préoccupés, notamment concernant les actions de la Turquie dans l’Est de la Méditerranée, dans la mer Égée et concernant la détention de citoyens européens. »

Plusieurs incidents territoriaux ont eu lieu récemment entre la Grèce et la Turquie et notamment en mer Égée où un patrouilleur turc a percuté un navire grec. Bruxelles a dénoncé des actions « illégales » et M. Erdogan évoque des critiques « inacceptables » Recept Tayyip Erdogan, président de la Turquie : « La Turquie et l’Union européenne sont des partenaires stratégiques de long terme. L’Europe, qui se dit une puissance globale, ferait une grave erreur en écartant la Turquie du processus d’élargissement« .

Le président Erdogan s’était auparavant prononcé en faveur d’une accélération du processus d’adhésion en rappelant la coopération entre Ankara et Bruxelles sur le dossier de l’immigration.

Lire aussi: Juncker reste ouvert à une adhésion de la Turquie

 

Grèce - Turquie : avis de tempête

 

Les tensions entre la Grèce et la Turquie viennent encore d’augmenter d’un cran : de part et d’autre, les discours se font de plus en plus martiaux, les mouvements militaires se multiplient et la question chypriote est loin d’être réglée.

A l’issue de sa réunion, le 22 mars dernier, le Conseil européen a « condamné fermement la poursuite des actions illégales de la Turquie en Méditerranée orientale et en mer Egée et souligné sa pleine solidarité avec Chypre et la Grèce » .

. Réunis à Bruxelles, les dirigeants des 28 Etats-membres de l’Union Européenne (UE) ont également « rappelé l’obligation de la Turquie de respecter le droit international et les bonnes relations de voisinage, et normaliser les relations avec les Etats membres de l’UE y compris la République de Chypre ». Enfin, ils ont exprimé leur « grave inquiétude sur le maintien en détention de citoyens de l’UE en Turquie ». Quelques jours avant la réunion entre les dirigeants de l’UE et le président turc Recep Tayyip Erdogan prévue le 26 mars en Bulgarie, le ton plus ferme qu’à l’accoutumée peut surprendre. Il est, en fait, à la mesure des tensions qui augmentent depuis plusieurs semaines entre la Turquie et ses deux voisins, la Grèce et Chypre.

L’affaire la plus récente a débuté le vendredi 2 mars. Elle concerne deux soldats grecs arrêtés par l’armée turque. Selon l’état-major grec, les deux hommes patrouillaient par mauvais temps à la frontière nord entre la Grèce et la Turquie quand ils auraient pénétré de quelques mètres le territoire turc. Cette zone frontalière est réputée pour être un point de passage de migrants et de trafiquants. Ils étaient, indique le ministère de la défense à Regards, sur un itinéraire balisé et pistaient migrants et trafiquants. Athènes a immédiatement demandé leur libération à Ankara mais a essuyé un refus du tribunal turc. La justice du pays a décidé de maintenir les deux hommes sous les verrous.

(..)

Proche de l’accident mortel

Parallèlement, au cours des 12 derniers mois, les violations des eaux territoriales ont augmenté de 450%, celles de l’espace aérien de 48%. Le ministre grec de la Défense affirmait même : « Nous sommes très près d’un accident mortel. » En Grèce, l’évolution du voisin turc est d’ailleurs une inquiétude globalement partagée. Ainsi, le 26 février, le quotidien Kathimérini titrait : « La Turquie, une bombe géopolitique » et soulignait les « méthodes des pirates » utilisées par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, visant les violations des espaces aériens et maritimes, mais aussi l’exploitation des ressources gazières et pétrolières au large de Chypre.

Lire l'article (excellent article a lire)

 

 

Vers la IIIe Guerre mondiale? Les tensions montent entre Islamabad et New Delhi

 

Le Président pakistanais Mamnoon Hussain a porté un coup choquant contre New Delhi dans un discours lors d'un défilé militaire à Islamabad.

Il a fustigé l'Inde pour avoir commis des violations du cessez-le-feu et des droits de l'Homme le long de la ligne de contrôle.

«Avec ces actions, le voisin du Pakistan a mis en jeu la paix régionale», a-t-il ajouté, cité par express.co.uk.

«La seule solution au conflit du Cachemire est de donner aux Cachemiris le droit à l'autodétermination, et le Pakistan continuera à agir dans ce sens», a indiqué M.Hussain.

Et d'ajouter que le Pakistan était disposé à coopérer avec les pays de la région. Tout en soulignant que les promesses de coopération ne devaient pas être prises comme un signe de faiblesse.

Il a poursuivi: «La politique étrangère du Pakistan visait à instaurer une paix permanente dans le monde et est basée sur la non-ingérence dans les problèmes internes des autres pays».

L'armée pakistanaise a récemment été accusée de complicité avec les terroristes par un activiste pakistanais, Nadeem Nusrat, qui a déclaré que l'armée avait «soutenu des groupes djihadistes».

«Au cours des dernières décennies, l'armée pakistanaise s'est radicalisée et a soutenu des groupes djihadistes pour attaquer les minorités et les activistes dans le pays», a-t-il commenté

M.Nusrat a également accusé l'armée de s'appuyer sur «l'hostilité avec l'Inde» pour justifier son existence.

Le conflit entre l'Inde et le Pakistan le long de la ligne de contrôle s'est intensifié ces derniers mois, les deux parties violant régulièrement le cessez-le-feu instauré dans la région.

Source

 

Note : il est évidant que ces deux pays vont finir par s'autodétruire

 

 

Kim Jong Un en Chine ? Pékin fournira des informations « en temps voulu »

Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué ce mardi que des informations seraient délivrées « en temps voulu », concernant une éventuelle visite du dictateur nord-coréen Kim Jong Un à Pékin (Chine).

Le ministère chinois des Affaires étrangères s’est refusé mardi à confirmer une visite à Pékin du numéro un nord-coréen Kim Jong Un, indiquant cependant que des informations à ce sujet seraient rendues publiques « en temps voulu ».

« Nous n’avons pas d’informations pour le moment. Des informations seront rendues publiques en temps voulu », a déclaré devant la presse la porte-parole du ministère, Hua Chunying.

Lire la suite

 

Kim Jong-un aurait entamé une visite en Chine

 

Kim Jong Un

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un serait arrivé lundi en Chine pour sa première visite à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir en 2011, a annoncé l'agence Bloomberg.

Aucun détail sur la durée et le programme de la visite n'est disponible.

L'agence japonaise Kyodo avait précédemment annoncé, citant des sources diplomatiques, qu'un haut responsable nord-coréen effectuerait une visite dans la capitale chinoise où il serait arrivé en train. Le train blindé était le moyen de transport préféré du père de Kim Jong-un, Kim Jong-il, lors de ses déplacements à l'étranger. 

Les médias nord-coréens n'avaient diffusé aucune information officielle sur cette visite.

Source

 

L’exercice « défensif » du Hamas, un avertissement lancé à Israël, Abbas et Trump

 

Le Hamas a organisé dimanche et lundi un exercice militaire d’ampleur dans la bande de Gaza, un entraînement qui s’est avéré être la plus importante démonstration de force du groupe terroriste au cours de ces dernières années.

Le Hamas a indiqué qu’environ 30 000 membres de son aile armée, les Brigades Ezzedine al-Qassam, ont pris part à cet exercice en faisant usage de balles réelles et de différents types d’armement, notamment des roquettes et des missiles.

Le moment choisi pour ces manoeuvres semblent plus significatif que les armes affichées, dont aucune n’a surpris les spécialistes militaires. Cet entraînement aura été un message destiné à plusieurs parties et notamment adressé à Israël, à l’Autorité palestinienne et aux Palestiniens qui vivent sous la gouvernance du Hamas dans la bande de Gaza.

Lire la suite

 

«Enfer arabe» et non printemps arabe en Libye: Ziad Takieddine interrompu sur BFMTV

 

Dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007, Nicolas Sarkozy a été mis en examen, mercredi 21 mars, pour corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournements de fonds publics libyens. Ces soupçons se fondent notamment sur les accusations de l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine qui vit au Liban et qui a pris la parole sur l'antenne de la chaîne BFMTV depuis Beyrouth.

«J'ai une vérité […] Oui, il y a eu des accords avec la Libye, oui, ils n'ont pas été respectés, oui, il y a eu une guerre en Libye, oui, on sait pourquoi cette guerre a eu lieu en Libye», a-t-il indiqué à BFMTV, rappelant que cette guerre était «terrible de conséquences».

Évoquant la situation dans la région, il a notamment souligné en s'adressant à Nicolas Sarkozy:

«Vous avez caché ce qui s'appelle l'enfer arabe, vous l'avez appelé […] printemps arabe.»

Nicolas Sarkozy

 C'est à ce moment-là que, au lieu de continuer à écouter celui que la chaîne a elle-même invité, le présentateur de BFMTV lui a brusquement coupé la parole de manière très grossière — même s'il a dit merci — et l'a littéralement évincé de l'antenne.

Lire la suite

 

 

La Chine casse les dents de Washington. A quoi s’attendre?

 

Donald Trump a lancé la mise en œuvre de l'un des points principaux de sa campagne présidentielle: une guerre commerciale d'envergure contre la Chine.

Connu pour être un président-showman, il n'a pas dérogé à la règle et a annoncé directement sur la chaîne YouTube de la Maison blanche l'adoption de restrictions commerciales et d'investissements (de facto des sanctions) contre la Chine. L'objectif proclamé de Donald Trump, du moins à court terme, est de réduire le déficit commercial avec la Chine qui, selon les estimations américaines, est compris entre 375 et 504 milliards de dollars, ainsi que de sanctionner Pékin pour le «vol colossal de la propriété intellectuelle américaine». Au niveau macroéconomique, l'enjeu est complètement différent: la Maison blanche veut rendre l'«Amérique grande à nouveau».

La Chine a déjà préparé plusieurs contremesures et envoie des signaux clairs sur sa disposition à infliger un sérieux préjudice à l'économie américaine, voire à la stabilité politique des USA. En dépit de la courtoisie soulignée de la position diplomatique officielle, la position informelle de Pékin est présentée de manière très ferme. Hu Xijin, rédacteur en chef d'une grande publication de politique étrangère, a utilisé la formule suivante pour décrire les projets chinois: «Si tu coupes un morceau de ma chair, je te casse une dent de devant».

Lire la suite

 

 

Clash Ménard/Ramos : «Aujourd’hui, tous les gens qui tuent en France se réclament de l’Islam»

 

Robert Menard (maire de Béziers) à Richard Ramos (député Modem) : «Aujourd’hui, tous les gens qui tuent en France se réclament de l’Islam. C’est une question qui devrait nous interroger. Vous ne pouvez pas mettre sur un même plan des islamistes intégristes qui tuent et des intégristes catholiques
– LCI, 26 mars 2018, 18h30

 

Périco Légasse : « On a tu l’égorgement le plus longtemps possible. Encore un signe de complaisance ou de silence inacceptable de la part des autorités » (màj)

 

 

(mirroir youtube)

Merci à Dobsky

 

Robert Ménard : «Un mot dur n’a pas été employé, mais Arnaud Beltrame a été égorgé. Le procureur François Molins fait son boulot en employant des termes techniques, mais c’est ça que ça veut dire. Tant qu’on n’emploiera pas les mots, on aura perdu.»

 

 

Les 2/3 des attentats en France depuis 2012 ont été commis par des Fichés S et la moitié par des personnes déjà condamnées

 

Les 2/3 des attentats en France depuis 2012 ont été commis par des Fichés S et la moitié par des personnes déjà condamnées.
– LCI, 26 mars 2018, 18h30

 

 

Alexandre del Valle : «On ne peut pas déradicaliser quelqu’un en lui disant que l’islam est une “religion d’amour” car ils connaissent les textes du Coran»

 

Alexandre del Valle (géopolitologue et spécialiste du terrorisme) :«On ne peut pas déradicaliser quelqu’un en lui disant que l’Islam est une “Religion d’Amour” car ils connaissent les textes du Coran qui disent que la seule garantie d’aller au paradis est de mourir pour l’extension de l’Islam.»
– RT France, 24 mars 2018, 10h05

 

 

Paris : Mireille, une femme juive de 85 ans, poignardée de 11 coups de couteau et brûlée vive dans son appartement (MàJ : sa petite-fille accuse un Musulman, le caractère antisémite retenu)

26/03/18

Les deux individus placés en garde à vue après la mort d’une octogénaire de confession juive à Paris, retrouvée poignardée dans son appartement incendié, ont été déférés. Le parquet de Paris retient le caractère antisémite.

BFMTV

Lire aussi : Octogénaire tuée : les deux suspects mis en examen et écroués

 

 

Facebook répond à la polémique sur la collecte des appels, SMS et contacts

 

En fin de semaine, certains utilisateurs de Facebook ont eu la mauvaise surprise de découvrir leur journal d’appels et de textos dans leurs données personnelles sauvegardées sur le site. Le réseau social répond.

Lire l’article

 

Note: et Google !?

 

 

Les sols de la planète se dégradent, provoquant des migrations massives

 

Au moins 50 millions d'humains vont être contraints à migrer d'ici 2050 à cause de la détérioration des sols de la planète, et jusqu'à 700 millions si rien n'est fait pour enrayer les dégâts, ont alerté lundi des dizaines de scientifiques.

"La dégradation des sols, la perte de biodiversité et le changement climatique sont trois facettes du même important défi: l'impact de plus en plus dangereux de nos choix sur notre environnement naturel", a déclaré l'expert Robert Watson, en présentant le premier rapport mondial jamais réalisé sur ce thème.

Cette détérioration, causée entre autres par des pratiques agricoles non durables, la pollution et l'expansion urbaine, nuit déjà à 3,2 milliards d'êtres humains, soit 40% de la population mondiale.

Les sols sont dans un état "critique", avertit cette vaste étude dévoilée à l'issue de la VIe session plénière de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) tenue depuis le 17 mars à Medellin, en Colombie.

"Nous avons transformé une grande partie de nos forêts, de nos prairies, nous avons perdu 87% de nos zones humides (...) Nous avons vraiment changé la surface terrestre", a déploré M. Watson, président de l'IPBES, qui compte 129 pays membres et a déjà alerté vendredi dernier sur une extinction massive des espèces de la planète.

Mal exploités ou surexploités, les sols perdent en qualité. Cela se traduit par une diminution de "terres cultivables et donc de moyens de subsistance", ce qui "va forcer les gens à partir", a-t-il précisé à l'AFP.

- Réchauffement climatique -

D'ici 2050, cette dégradation "conjuguée aux problèmes de changement climatique, qui y sont étroitement liés, va contraindre 50 à 700 millions de personnes à migrer", ajoute cette analyse réalisée par une centaine de chercheurs bénévoles de 45 pays.

Lire la suite

«La dégradation des sols n'est pas un problème isolé: elle affecte de multiples régions et de nombreux habitants du monde. Elle altère la production de nourriture, la qualité de l'eau (...) et lorsque la terre se dégrade, souvent les gens migrent», a déclaré le scientifique Robert Watson, à la veille de la révélation de cette vaste enquête. Ce rapport a été réalisé par une centaine de chercheurs bénévoles de 45 pays pour le compte de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES). La dégradation des sols, qui fait partie de cet inquiétant panorama, peut se traduire par le fait qu'«il n'y a plus de terres cultivables et donc une perte des moyens de subsistance», a ajouté M. Watson, président de ce groupe international.

Le thème est primordial à la survie même des humains: 95% de notre nourriture provient directement ou indirectement de la terre, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). «Avec une population mondiale qui devrait dépasser les neuf milliards d'ici 2050, ajoutée à la lutte pour la terre et les ressources en eau, ainsi qu'au changement climatique, notre sécurité alimentaire actuelle et future repose sur notre capacité à augmenter les rendements et la qualité de la nourriture en utilisant des sols qui sont déjà en production», a-t-elle averti dans un rapport de 2015.

Lire la suite

 

Note; les animaux ont tendance à freiner leur reproduction lorsqu'ils sentent la pénurie venir, l'homme, lui  au contraire ne pensent qu'à procréer, s'enrichir et a détruire son prochain

Combien de temps encore pour que l'homme devienne adulte et responsable !

 

 

Commenter cet article