Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________

Le 26 mars

 

EN CONTINU: 18 Etats occidentaux expulsent plus de 100 diplomates russes, Moscou réagit

 

L'ambassadeur de Russie en France est revenu sur l’expulsion de quatre diplomates russes du territoire français et a annoncé que la Russie était «profondément déçue de cette initiative.» Il a également déploré que cette décision ait été prise avant même que les conclusions de l'enquête n'aient été rendues.

Il a ajouté que, selon lui, «cette manifestation de l'Union européenne n'a aucun fondement sérieux», et a précisé que «la Fédération de Russie se réserve le droit de prendre des mesures de riposte adéquates.»

Note ; menace réelle

 

 

La «guerre diplomatique» entamée par l’Occident, Moscou promet une réponse symétrique

 

La réponse de la Russie à l’expulsion de ses diplomates de plusieurs pays occidentaux sera symétrique, mais l’affaire Skripal est une provocation et «le fruit de décisions communes» des Britanniques et des Américains, selon des députés russes.

La «guerre diplomatique» mène inévitablement à une montée des tensions mais la Russie ne se laissera pas faire, a déclaré lundi le parlementaire russe Alexeï Tchepa.

La réponse russe à l'expulsion de ses diplomates des États-Unis et de plusieurs pays européens sera symétrique et adéquate, estime pour sa part le sénateur russe Vladimir Djabarov.

La décision concernant les mesures de rétorsion à prendre relève de la compétence de la direction politique de la Russie, a-t-il indiqué, commentant l'expulsion de diplomates russes des États-Unis, du Canada, de France, d'Allemagne, de Lituanie, de Lettonie, l'Italie, du Danemark, de Pologne et d'Ukraine.

Pour le sénateur, l'affaire Skripal est une provocation conjointe et «le fruit de décisions communes» des Britanniques et des Américains.

Donald Trump aurait subi une pression après avoir félicité Vladimir Poutine à l'occasion de sa réélection au poste de chef de l'État russe, selon lui.L'expulsion des diplomates russes est un pas inamical, Moscou y répondra en conséquence, a déclaré lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

Lire la suite

 

Note: La Russie ne devrait pas entrer dans le jeux de l'Otan

 

L’ambassadeur de Russie en France commente l’expulsion de diplomates russes

 

La Russie est profondément déçue par la décision de la France d’expulser plusieurs diplomates russes, a déclaré l’ambassadeur de Russie en France, ajoutant qu’en prenant une telle décision les états ont cédé à «une sale provocation britannique».

Lire la suite

 

 

Affaire Skripal: les pays de l'UE, les USA et le Canada expulsent des diplomates russes

 

Quatorze pays européens, les États-Unis et le Canada ont annoncé lundi l'expulsion de diplomates russes à la suite de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal au Royaume-Uni.

Plusieurs pays européens, les États-Unis et le Canada ont décidé d'expulser des diplomates russes à la suite de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal au Royaume-Uni.

Union européenne

Selon le Président du Conseil européen Donald Tusk, quatorze pays membres de l'UE ont décidé de prendre cette décision à l'égard de Moscou.

​«Aujourd'hui, 14 Etats-membres ont décidé d'expulser des diplomates russes suite à la décision prise la semaine dernière par le Conseil européen de réagir», a indiqué M.Tusk avant d'ajouter que d'autres expulsions n'étaient pas à exclure.

États-Unis

Le Président américain Donald Trump a ordonné d'expulser 60 diplomates russes dans le cadre de l'affaire Skripal, dont 48 employés de la mission diplomatique américaine et 12 employés de la mission des Nations unies, a confirmé lundi un haut responsable de la Maison-Blanche.

En outre, la Maison-Blanche a décidé de fermer le consulat général russe à Seattle d'ici le 2 avril, expliquant le choix de ce consulat par sa proximité «d'une base des sous-marins et du groupe Boeing».

D'après l'ambassadeur russe aux États-Unis Anatoli Antonov, la décision de M.Trump concerne 46 diplomates en poste à Washington et deux membres de personnel du consulat général de Russie à New York. Le consulat à Seattle fermera ses portes le 30 mars, a-t-il précisé.

Allemagne

L'Allemagne expulse quatre diplomates russes à la suite de l'empoisonnement de Sergueï Skripal, a confirmé lundi le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

​«Nous expulsons ce lundi quatre diplomates russes», a indiqué le ministre sur Twitter.

France

La France expulsera quatre diplomates, ressort-il d'une déclaration du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Italie

​Deux diplomates russes devront quitter l'Italie suite aux décisions prises par le Conseil européen les 22 et 23 mars après l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille à Salisbury, au Royaume-Uni, a annoncé le ministère des Affaires étrangères du pays dans un communiqué.

«Le ministère a informé aujourd'hui [la Russie, ndlr] de sa décision d'expulser d'ici une semaine deux employés de l'ambassade de Russie à Rome accrédités comme diplomates», lit-on dans le texte.

Pologne

Varsovie a aussi officiellement informé la mission diplomatique russe de sa décision d'expulser quatre diplomates russes du pays.

Danemark

Le Danemark a déclaré deux diplomates personae non gratae, d'après le ministre danois des Affaires étrangères Anders Samuelsen.

Pays-Bas

D'après le chef de la diplomatie néerlandaise Stef Blok, les Pays-Bas expulseront deux «agents de renseignement russes» suite à des consultations intenses «avec leurs alliés et partenaires». Le ministre a fait cette déclaration sur Twitter

Lire la suite 

 

Note : comment va réagir la Russie a cette abus de pouvoir qui ne respecte pas la  présomption d'innocence !

 

Yémen : les rebelles manifestent à Sanaa pour le 3e anniversaire du déclenchement de la guerre

 

Des dizaines de milliers de partisans des rebelles houthistes ont manifesté lundi à Sanaa, la capitale, après le tir nocturne d’une salve de sept missiles balistiques vers le territoire saoudien.

Des rebelles houthistes à Sanaa, en juin 2015.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2018/03/26/l-arabie-saoudite-intercepte-un-missile-au-dessus-de-riyad_5276243_3218.html#0ap2Ocx7LCKpUuLO.99

Des dizaines de milliers de partisans des rebelles houthistes au Yémen ont manifesté, lundi 26 mars, dans la capitale, Sanaa, à l’occasion du troisième anniversaire du déclenchement de l’intervention militaire commandée par l’Arabie saoudite, selon des journalistes. Ce grand rassemblement a suivi le tir nocturne d’une salve de sept missiles balistiques par les rebelles chiites yéménites vers le territoire saoudien.

Les missiles ont été interceptés, mais des débris ont fait un mort et deux blessés dans la capitale saoudienne, Riyad. C’est la première fois depuis le début de l’intervention au Yémen que la coalition conduite par Riyad fait état du tir d’autant de missiles balistiques en une seule journée sur l’Arabie saoudite. Trois de ces missiles ont été dirigés sur la capitale, Riyad, un sur la ville garnison de Khamis Mecheit, un sur Najrane et deux sur Jazane, dans le sud du pays.

 
 

Note Les membres de l'Otan vont être de nouveau scandalisé par cette attaque (plutôt défensif) contre leur amis saoudiens

 

 

Les missiles houthis tirés sur l’Arabie Saoudite auraient atteint leurs objectifs

Les missiles balistiques tirés par les rebelles houthis au Yémen sur l'Arabie saoudite, dimanche 25 mars, auraient tous atteint leurs objectifs avec précision, sans que les défenses anti-aériennes saoudiennes ne réussissent à les intercepter, a déclaré dans un entretien avec Sputnik un responsable militaire de l'armée du Yémen alliée du mouvement rebelle.

Lire la suite

 

Note ; information contradictoire, mais cette dernière vient du Yémen. S'il est vrai que les missiles ont atteint leurs buts, on peut s'assurer que l'Arabie saoudite va pousser encore plus les USA à faire la guerre contre l'Iran (qui armerait les Houthis)

 

lire aussi :

Trois ans de guerre au Yémen, «la pire crise humanitaire du monde», en trois chiffres clés

 

Shaul Mofaz : John Bolton aurait poussé à des frappes israéliennes contre l’Iran

 

Un ancien ministre de la Défense et chef d’Etat-major israélien a expliqué dimanche que John Bolton, le nouveau conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump, l’avait poussé dans le passé à effectuer des frappes aériennes contre l’Iran.

« Je connais John Bolton depuis qu’il a occupé le poste d’ambassadeur américain aux Nations unies. Il avait tenté de me convaincre qu’Israël devait attaquer l’Iran », a déclaré Shaul Mofaz lors d’une conférence, à Jérusalem, organisée par le quotidien Yedioth Ahronoth.

« Je ne crois pas que cela soit une bonne initiative – pas de la part des Américains aujourd’hui ou de qui que ce soit d’autres, à moins que la menace ne devienne réelle », a-t-il ajouté.

Mofaz a été chef d’Etat-major de l’armée israélienne de 1998 à 2002, après quoi il a été ministre de la Défense en 2006. Bolton avait été nommé par le président américain George W. Bush et avait servi comme envoyé à l’ONU en 2005 et 2006.

Mofaz n’a pas précisé ce qui avait amené Bolton à demander des frappes contre l’Iran, même s’il a déjà prôné des frappes israéliennes auparavant et appelé à un changement de régime dans la république islamique.

Bolton, connu pour ses positionnements belliqueux, a été choisi par Trump la semaine dernière en remplacement de H.R. McMaster, un général militaire.

Lire la suite

 

 

Erdogan nomme la prochaine cible de son opération militaire en Syrie

 

Le Président turc Recep Rayyip Erdogan a nommé la prochaine cible de son opération militaire Rameau d'olivier en Syrie. Selon lui, l'armée turquie, poursuivra l'opération puisque des populations frontalière demandent «l'arrivée de la Turquie».

La ville syrienne de Tall Rifaat située dans le gouvernorat d'Alep, à 40 kilomètres au nord de la ville d'Alep, est la prochaine cible de l'opération militaire Rameau d'olivier que la Turquie mène en Syrie, a annoncé dimanche le Président turc Recep Tayyip Erdogan cité par les médias.

«Si Dieu le veut, nous ferons en sorte que cette opération atteigne son but en prenant le contrôle de Tall Rifaat d'ici peu», a déclaré M.Erdogan dans la ville turque de Trabzon, au bord de la mer Noire.

Recep Tayyip Erdogan

Le Président Erdogan a affirmé samedi que les habitants des régions syriennes frontalières de la Turquie demandaient «l'arrivée de la Turquie» avant d'annoncer que l'armée poursuivrait son opération.

Lire la suite

 

Note : et le calife Erdogan continue sa petite guerre contre les kurdes ! sous le silence des occidentaux

 

Les rebelles évacués à mesure que l'armée syrienne reprend le contrôle de la Ghouta orientale

Infos du 25 mars 2018

Note : Euronews a parlé "de groupes islamique" dans le Ghouta !  enfin un aveux

 

La diplomatie russe promet «un cadeau historique» pour Londres

 

La Russie offrira jeudi un «cadeau historique» au Royaume-Uni en réponse à la «provocation colossale» de Londres qui accuse gratuitement Moscou d’être impliqué dans l’affaire de l’empoisonnement de l’ex-agent double Skripal, a déclaré dimanche la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Maria Zakharova

«Attendons jeudi, je vous promets de dévoiler un cadeau historique lors d’un point presse. Le cadeau est destiné à Boris Johnson et à tout le monde. J’espère que nous aurons le temps de préparer tous les documents. Nous avons une surprise pour tous ceux qui osent faire l’amalgame entre la Russie et le Troisième Reich. Nous avons une bonne réponse et un cadeau. C’est une surprise», a indiqué Mme Zakharova à la chaîne de télévision Rossiya 1.

La porte-parole a dénoncé la campagne lancée par Londres qui «démonise la Russie et les Russes» sans aucune preuve.

«Les actions actuelles du Royaume-Uni constituent une campagne de diffamation d’envergure mondiale. Les Britanniques n’ont rien à l’appui de leurs accusations. Ils ne peuvent pas le faire avaler en utilisant leurs arguments. Ils sont ainsi passés au concept de diffamation […]. C’est une provocation colossale. Je dirais même que c’est une aventure colossale de Londres», a noté Mme Zakharova.

Lire la suite

 

 

Varsovie a informé Moscou de sa décision d’expulser des diplomates russes

 

Le ministère polonais des Affaires étrangères a informé lundi l'ambassadeur de Russie à Varsovie Sergueï Andreïev de sa décision d'expulser des diplomates russes.

Le chef de la mission diplomatique russe avait été convoqué au siège du ministère lundi matin.

«La décision est prise», avait expliqué l'ambassadeur aux journalistes qui l'avaient interrogé pour savoir si des diplomates russes seraient expulsés de Pologne.

Lire la suite

 

 

 

La Russie passe à l’utilisation de groupements de missiles de croisière

 

Les régions stratégiques que la Russie défendra contre les éventuelles attaques ennemies par des groupements de missiles de croisière sont déjà désignées. Le colonel Viktor Mourakhovski, expert militaire russe, a précisé où on peut s’attendre à de telles opérations de dissuasion.

Lire l'article

 

 

Le médecin personnel de la voyante Vanga se décide à révéler ses prophéties sur Poutine

Vladimir Poutine

Tandis que les prophéties de la voyante bulgare Baba Vanga ne cessent d'interroger, son médecin personnel Ivan Petrov, qui a été près d'elle lorsqu'elle s'éteignait, se permet plus de 20 ans après sa mort de lever le voile sur ses prédictions sur le Président récemment réélu et l'avenir de la Russie.

(..)

Elle était connue dans le monde entier et prédisait les événements à venir à plusieurs dirigeants de pays. Quant au sort de la Russie, elle l'a également évoqué.

«Voilà ses paroles: "La Russie va renaître et aider le monde dans sa difficile lutte pour se restaurer"», précise M.Petrov. «La Russie et la Chine deviendront de grandes puissances», a-t-elle encore affirmé à l'époque.

Là, il était encore trop tôt pour parler de l'arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir, mais la voyante évoquait déjà la personnalité de quelqu'un surnommé «Volodia», diminutif de Vladimir.

«Volodia viendra et tout va considérablement changer», disait-elle, selon les souvenirs du médecin.

Lire la suite

 

Note : vrai ou faux ! sachant que pratiquement tous les ans on a droit a de nouvelles prophéties de Vanga.

Nostradamus lui semble avoir  prédit que les musulmans seront avec un pays nordique (les Aquilonaire) qu'il désigne parfois aussi par l'ours ou par la couleur rouge. Ces quatrains très minoritaire, sont parmi les plus difficiles a interprétés. Mais je pense que mème si au début de cette guerre les Russes se mettent  bien avec les musulmans,  les russes n'accepteront pas que les musulmans s'attaquent a l'Europe

 

Macron invité par Trump : les détails d'une visite en grande pompe

 

Le « JDD » dévoile une partie du programme du couple présidentiel aux États-Unis, avec notamment un dîner à Mount Vernon, la demeure de George Washington.

Lire l'article

 

Attaques dans l'Aude : la compagne de Radouane Lakdim est également fichée S

 

La jeune femme de 18 ans est suivie pour radicalisation islamiste par les services de renseignement, qui la placent néanmoins, comme Radouane Lakdim, à l'un des niveaux les plus bas de l'échelle de dangerosité. La surveillance du terroriste n'a pas permis d'anticiper un passage à l'acte.

La compagne de l'assaillant jihadiste Radouane Lakdim, placée en garde à vue après les attaques vendredi qui ont fait quatre morts et quatre blessés dans l'Aude, est fichée pour radicalisation, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes. Cette jeune femme de 18 ans est «fichée S» (pour «Sûreté de l'État»), ont indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête et une source judiciaire. Selon la source proche de l'enquête, elle était suivie par les services de renseignement avant l'attentat. Interrogée depuis vendredi par les enquêteurs, la jeune femme «manifeste des signes de radicalisation», selon une source judiciaire.

Lire la suite

 

L’Italie en état d’alerte maximale à la recherche d’un terroriste tunisien

 

Les forces de sécurité et de l’armée italiennes sont en état d’alerte maximale, depuis quelques jours et ont dressé un dispositif pour rechercher un terroriste tunisien, qui serait susceptible de commettre des attentats dans le centre de Rome.

A l’origine de cette alerte, une lettre anonyme parvenue aux services de l’ambassade italienne à Tunis, avertissant de l’intention du tunisien Atef Mathlouthi, classé comme un dangereux terroriste, de mener des attentats dans le centre de Rome, notamment contre des sites touristiques, des cafés et des centres commerciaux. Cet avertissement a été pris au sérieux par les services spéciaux italiens qui ont diffusé l’information et appelé à l’arrestation du suspect.L’Italie en état d’alerte maximale à la recherche d’un terroriste tunisien

 

Cambrai (59) : Avant la messe, il crie au micro «Allahou Akbar»

 

Ce dimanche matin, alors que la messe paroissiale des Rameaux n’avait pas encore commencé en la cathédrale de Cambrai, un incident, sans gravité ni conséquence puisqu’il n’a pas créé de mouvement de panique, s’est produit.

Selon les renseignements qui nous sont parvenus, un individu, plus marginal que dangereux, s’est approché du micro et a lâché cette expression connotée au lendemain de l’attentat perpétré dans l’Aude. « Il a crié Allahou Akbar, quelqu’un s’est approché de lui et il s’est enfui en courant…

 

 

Un ministre hongrois : « Le dernier attentat en France prouve qu’il y a un lien étroit entre immigration et terrorisme. La Hongrie considère que l’immigration est un danger vital »

 

« La dernière attaque terroriste en France prouve qu’il existe un lien étroit entre immigration et terrorisme. La Hongrie estime que l’immigration n’est pas utile mais est un danger vital, c’est le devoir d’un gouvernement de protéger ses citoyens » – Le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter #Szijjarto lors d’une conférence de presse.

Source Fr de souche

 

 

Sénat : l’énigme de l’islamiste Lakdim, « soldat de Daesh », s’invite dans un colloque sur la lutte contre le terrorisme

 

Au lendemain des attaques dans le sud de la France, un colloque sur la lutte contre le terrorisme organisé à Paris, samedi 24 mars 2018, a conduit les intervenants à s'interroger sur le suivi en Europe des personnes radicalisées.

Extraits:

Jean-Charles Brisard, président du Centre d’analyse du terrorisme : « On ne peut pas suivre 20 000 noms, c’est impossible. Aucune démocratie au monde ne peut faire cela. »

« Cet homme était fiché, s’est étonnée la présidente de la commission spéciale sur le terrorisme au Parlement européen, Nathalie Griesbeck. En 2010, il a été condamné pour violences. Deux ans après, pour trafic de drogue. Trois ans après, pour port d’arme interdit. Je trouve qu’on devrait revoir, affiner le degré de gravité et de dangerosité des gens qui figurent dans le fichier pour risque terroriste. »

Commenter cet article